GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jorah

Jorah
MESSAGES : 867
AGE : 35
LOCALISATION : BAKOU, AZ / LONDON, UK.
JUKE BOX : CATS ON TREES, SIRENS CALL - AVICII, HEY BROTHER - LONDON GRAMMAR, DARLING ARE YOU GONNA LEAVE ME - DAFT PUNK, INSTANT CRUSH - EMINEM, SURVIVAL.
POINTS : 19

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 29 250 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (DANICA) (APOLLINE) (BENJAMIN)
Voir le profil de l'utilisateur

I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line. Empty
MessageSujet: I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line.   I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line. EmptyVen 21 Fév - 5:33

“ I see this life like a swinging vine,
swing my heart across the line ”
w/babou


A ce stade de sa promenade, et à en juger par le caractère de plus en plus familier des couloirs où il avançait, Jorah était en mesure de supposer qu'il tournait en rond depuis déjà un petit moment. Il n'était pas perdu, non, en revanche il était déterminé à mettre la main sur quelque chose, bien en vain jusqu'ici. Non, il n'avait pas égaré son briquet, sa chaîne ou son portable, mais quelque chose d'un peu moins commun, quelque chose que beaucoup n'auraient pas franchement tendance à chercher, dans sa situation. La vérité, c'est qu'un petit quart d'heure plus tôt, il avait croisé la route d'une araignée, mutine et capricieuse, qui lui avait faussé compagnie presque aussitôt, à son plus grand dam. Il fallait bien comprendre que Jorah avait toujours été pour le moins fasciné par ce genre de petites bêtes. Sa mère, très tôt, les lui avait présentées comme des compagnes de vie, des êtres injustement détestés et qu'il ne fallait pas voir comme des parias à chasser à tout prix. Il faut croire qu'elle lui avait alors transmis son esprit idéaliste, lui qui les voyait comme des créatures inoffensives et définitivement troublantes. Ainsi il s'était mis à la recherche de celle qu'il avait croisée, espérant tomber sur elle avant quelqu'un d'autre, parce qu'il savait que peu de monde était disposé à raisonner comme lui sur le sujet. Et justement, tandis qu'il lui vint l'idée d'aller jeter un coup d’œil du coté de la salle d'eau, espace confiné qui pourrait convenir à la petite bête, il la trouva, certes, mais bel et bien en danger de mort puisqu'une jeune femme, manifestement bien moins réceptive à l'aura sacrée de la bestiole, avait déjà le pied levé. « Non, non, non, non … surtout pas ! » qu'il fit spontanément, agitant les mains pour la stopper dans son élan. Donc là, c'était le moment où on le prenait généralement pour un taré de première. « Elle ne te fera rien, s'il te plaît, épargne-la. » Il voyait bien, au regard qu'elle venait de lui lancer, qu'elle se demandait s'il parlait sérieusement de l'araignée. Le truc, c'est qu'entre son accent, son look et ses propos aussi improbables les uns que l'autre, c'était la combinaison infernale, ainsi il aurait de la chance si ça n'était pas lui qui finissait sous une chaussure. « La petite bête n'a jamais mangé la grosse » qu'il reprit, plus calmement, nuançant ses propos d'un sourire censé insinuer que, oula, c'était juste une expression.
Babou

Babou
MESSAGES : 588
AGE : 28
LOCALISATION : PERNIK (BU) > LONDON (UK)
EMPLOI : MODÈLE (MAINS) / ÉTUDIANTE
CITATION : WE DON'T MAKE MISTAKES, JUST HAPPY LITTLE ACCIDENTS (BOB ROSS)
JUKE BOX : WHAT YOU KNOW ~ TWO DOOR CINEMA CLUB - DELIVERY ~ BABYSHAMBLES - DNA ~ EMPIRE OF THE SUN - STANDING STILL ~ ROMAN LOB - THUNDER ~ JESSIE J - WE ARE THE PEOPLE ~ EMPIRE OF THE SUN - THE REASON ~ HOOBASTANK
POINTS : 10

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: -
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line. Empty
MessageSujet: Re: I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line.   I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line. EmptyVen 21 Fév - 20:24

Bon. Je ne tiens plus. Il faut que je trouve au plus vite des toilettes, si possible, dans la minute même. Une envie pressante comme il nous arrive à tous d'en avoir, sauf que celle-là, je ne l'ai vraiment pas vue venir. Ça m'a pris comme ça, oui. Et maintenant tout ce que j'espère c'est que les toilettes ne sont pas occupées vu que j'ai cru comprendre qu'il n'y en avait pas d'autres or, moi, je ne peux vraiment pas attendre, là. Je n'en ai pas pour longtemps en plus ! Bon. Fort heureusement, je ne tarde pas à constater que la voie est libre, et c'est ma vessie qui va être contente car elle était un peu à deux doigts d'exploser. Une fois ma petite affaire réglée, c'est soulagée que je me dirige vers le lavabo pour laver mes petites mains, avec précaution d'ailleurs, oui il faut bien ça. Seulement, m'apprêtant à quitter cette salle d'eau, voilà que je me retrouve nez-à-nez avec ce qui m'a tout l'air d'être une... satanée araignée toute velue ! Je pourrais l'épargner et m'en aller, mais non, l'idée de ne rien faire et de la laisser comme ça en liberté me déplait fortement. Je sais, ce n'est qu'une araignée mais j'ai une aversion profonde pour ces bestioles, je n'y peux rien. « Ne bouge pas ma jolie... » je lui souffle comme si elle était à même de me comprendre et au cas où elle prévoirait d'aller se faufiler quelque part où je ne pourrais plus l'atteindre. Sa mort sera rapide et la moins douloureuse possible. Mais sur le point d'écraser la sale bête, je suis interrompue par l'arrivée d'un type qui me demande de ne surtout pas ôter la vie à cette araignée, sous prétexte qu'elle ne me fera rien. Oh mais ça, je le sais bien, que la petite bête ne risque pas de manger la grosse. Enfin ce bonhomme, là, il est quand même un peu étrange je trouve. Il débarque de nulle part, et m'implore presque d'épargner sa copine comme s'il s'agissait d'un adorable petit insecte alors qu'une araignée, je suis désolée mais c'est dégoutant, et puis c'est moche aussi. « Retourne-toi si le fait d'assister à ça t'est insupportable !  » C'est un conseil comme un autre, mais moi, je suis bien décidée à aller jusqu'au bout. Oh mais non, je ne suis certainement pas cruelle, n'importe qui aurait le même réflexe dans une situation semblable. Rah mais du coup, j'ai beaucoup de mal à agir sachant que cet homme me fixe et que son regard appuyé semble vouloir me faire culpabiliser avant même d'avoir fait claquer la semelle de ma chaussure sur la malheureuse. « Bon, euh... tu sais qu'il faut un minimum de concentration pour tuer ce genre de bestioles, sinon, on les rate et après ça on ne les revoit plus. Donc... peut-être que tu pourrais sortir, le temps que je règle le problème ? » Oui ça m'aiderait beaucoup, en plus je n'aime pas particulièrement me sentir observée. Allez, quoi, c'est rien qu'une petite araignée dont personne ne viendra pleurer la mort... à part lui, j'imagine.
Jorah

Jorah
MESSAGES : 867
AGE : 35
LOCALISATION : BAKOU, AZ / LONDON, UK.
JUKE BOX : CATS ON TREES, SIRENS CALL - AVICII, HEY BROTHER - LONDON GRAMMAR, DARLING ARE YOU GONNA LEAVE ME - DAFT PUNK, INSTANT CRUSH - EMINEM, SURVIVAL.
POINTS : 19

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 29 250 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (DANICA) (APOLLINE) (BENJAMIN)
Voir le profil de l'utilisateur

I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line. Empty
MessageSujet: Re: I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line.   I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line. EmptySam 22 Fév - 4:21

Si se retrouver dans cette situation fut relativement prévisible, Jorah  restait pris de court face à cette jeune femme qui avait l'air bien décidée à faire passer l'envie à l'araignée de se balader dans le coin. Bien sûr, il pouvait concevoir que la majorité des personnes soient répugnées par la vision de cette petite bête, parce qu'on en avait traditionnellement fait l'exemple même de la bestiole détestable, mais il restait convaincu que tant que le pied de cette demoiselle ne l'aurait pas littéralement écrabouillée, il restait un espoir de lui faire entendre raison. Alors oui, il se ferait maintenant un devoir de veiller à ce que tout le monde ressorte d'ici en un seul morceau. Et semble-t-il que ça, la jeune femme ne l'avait pas encore tout à fait compris, elle qui laissa entendre qu'il ferait mieux de se retourner si la voir écraser la bestiole lui était trop difficile. Sauf que non, il tenait justement à éviter cette issue, alors il n'allait pas se retourner bien sagement en attendant qu'elle ait fini le travail. « Pour regarder bêtement le mur pendant que ton talon viendra la réduire en bouillie ? Je ferais tout aussi bien de l'écraser moi-même à ce moment-là, tu ne penses pas ? » A ses yeux, oui, ça reviendrait au même de ne pas l'empêcher de tuer l'araignée que de s'en charger lui-même. Alors non, il n'allait certainement lui tourner le dos, ce serait comme approuver qu'on la tue. Semble-t-il alors que la jeune femme était pour le moins déstabilisée par sa présence, et certainement par le regard assez insistant qu'il lui lançait depuis déjà quelques minutes. Il ne le faisait pas pour lui mettre la pression, simplement parce qu'il prenait cette histoire à cœur. Et bien que dans d'autres circonstances il ne se serait effectivement pas imposé s'il avait saisi qu'il gênait plus qu'autre chose, ici il ne pourrait décemment pas la laisser seule avec l'araignée, qui survivrait à peine une seconde après qu'il eut passé la porte. « Non, désolé, je ne peux pas m'y résoudre » qu'il souffla sincèrement, pas par esprit de contradiction mais parce qu'il ne pouvait pas, c'est vrai. Au lieu de ça, il fit quelques pas dans sa direction. « A la place, j'aimerais que tu me laisses essayer quelque chose. » Il s'accroupit alors devant l'araignée, leva les yeux vers la jeune femme pour lui intimer de ne pas bouger, puis les reposa sur la petite bête, qu'il 'captura' lentement entre ses deux paumes. Se redressant, il sourit à la petite brune et fit un nouveau pas vers elle, tendant son bras libre dans sa direction. « Donne-moi ta main … et ton prénom, par la même occasion » qu'il souffla, ses lèvres dessinant une moue rassurante, histoire de la mettre en confiance.
Babou

Babou
MESSAGES : 588
AGE : 28
LOCALISATION : PERNIK (BU) > LONDON (UK)
EMPLOI : MODÈLE (MAINS) / ÉTUDIANTE
CITATION : WE DON'T MAKE MISTAKES, JUST HAPPY LITTLE ACCIDENTS (BOB ROSS)
JUKE BOX : WHAT YOU KNOW ~ TWO DOOR CINEMA CLUB - DELIVERY ~ BABYSHAMBLES - DNA ~ EMPIRE OF THE SUN - STANDING STILL ~ ROMAN LOB - THUNDER ~ JESSIE J - WE ARE THE PEOPLE ~ EMPIRE OF THE SUN - THE REASON ~ HOOBASTANK
POINTS : 10

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: -
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line. Empty
MessageSujet: Re: I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line.   I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line. EmptySam 22 Fév - 20:17

Non mais qu'est-ce qu'il cherche, lui, au juste ? Il est question d'une araignée là, je le rappelle. Comme s'il allait avoir des problèmes avec sa conscience après ça... Je peux pas croire qu'il ait jamais écrasé le moindre insecte, attendez, on le fait tous ! Car oui, quand je vois une araignée et que j'ai les moyens de l'atteindre et bien je ne me pose généralement pas de questions, hop un coup de godasse et on en parle plus. Pourtant, à l'entendre, on croirait que je suis à deux doigts de commettre un crime ignoble. Pire, d'après lui, me laisser m'occuper d'elle ou agir à ma place, c'est la même chose au final. Ah bah oui, c'est sûr que dans un cas comme dans l'autre, l'araignée ne fera pas long feu mais alors quoi, je suis censée l'épargner au nom de quoi, de qui ? « Tant que quelqu'un s'en charge, après toi ou moi, peu importe. » je réplique, bien décidée à ne pas me laisser convaincre aussi facilement par un type qui n'a peut-être même pas toute sa tête. Mais oui c'est vrai, qu'est-ce qui me prouve qu'il est sain d'esprit, hein ? Jusqu'ici je pense être en droit de m'interroger, il se préoccupe du sort de cette araignée comme s'il était question de la survie d'un enfant qu'on s'apprêterait à balancer du cinquième étage - bon j'exagère mais vous avez saisi l'idée, y'a un truc qui tourne pas rond dans cette histoire. Il ne peut s'y résoudre, dit-il. Génial, et je fais quoi moi maintenant ? Oh et attendez, il aimerait essayer quelque chose... et que je lui donne ma main, aussi. « Quoi ? » J'ouvre de grands yeux, à la fois surprise et sceptique. « Ma... ma main ? Je suis pas sûre que... » ...ce soit une bonne idée, m'enfin, il n'a pas l'air d'avoir de mauvaises intentions ce garçon. Alors je suppose, que je peux lui faire confiance. Certes, c'est une araignée qu'il vient de ramasser mais ça ne prouve pas pour autant que ce type est un illuminé... si ? Oh, j'en sais rien, je crois que je vais lui accorder le bénéfice du doute hein. Je ne le connais pas, alors ne tirons pas de conclusions hâtives, c'est probablement mieux. « Bon, tu as gagné, voici ma main. Et mon prénom, c'est Babou. » Car il voulait que je me présente à lui par la même occasion alors voilà, c'est chose faite à présent. « Le tien, c'est quoi ? » Bah oui, je veux qu'on soit à égalité, ça me parait normal. Je lui tends la main alors qu'il ne m'a pas dit exactement ce qu'il comptait faire avec, je serais pas un peu barjo comme fille ? Franchement, je me demande pourquoi il a besoin de ma main. En fait je crois savoir pourquoi, mais à vrai dire j'espère me tromper. « Ce n'est pas un complot, ou un guet-apens, hein ? L'araignée et toi, vous êtes quand même pas de vieilles connaissances qui ont pour habitude de faire les quatre cent coups ensemble, hm ? » Et de s'en prendre aux demoiselles en montant un scénario où le type les mettrait tout d'abord doucement en confiance, comme il le fait justement ici avec moi. Ah non mais j'envisage toutes les hypothèses, même les plus surréalistes. Car il est étrangement à l'aise avec la bestiole, le gars, à tel point que j'espère ne pas être sur le point de tomber dans un piège tendu par ce potentiel duo machiavélique.
Jorah

Jorah
MESSAGES : 867
AGE : 35
LOCALISATION : BAKOU, AZ / LONDON, UK.
JUKE BOX : CATS ON TREES, SIRENS CALL - AVICII, HEY BROTHER - LONDON GRAMMAR, DARLING ARE YOU GONNA LEAVE ME - DAFT PUNK, INSTANT CRUSH - EMINEM, SURVIVAL.
POINTS : 19

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 29 250 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (DANICA) (APOLLINE) (BENJAMIN)
Voir le profil de l'utilisateur

I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line. Empty
MessageSujet: Re: I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line.   I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line. EmptyDim 23 Fév - 5:39

Clairement, si Jorah avait supplié cette jeune femme de ne pas abattre lourdement son pied sur cette araignée qui n'embêtait personne, ça n'était pas pour ensuite tourner le dos à une scène dont il aurait pu empêcher le sinistre dénouement. Alors non, il n'allait certainement pas regarder ailleurs, et s'il est vrai que la réplique de la petite brune le fit sourire, elle ne l'écarta pas pour autant du but qu'il s'était fixé. Ça n'était peut être qu'une sordide araignée pour elle, mais pour lui ça représentait l'intelligence et la dextérité à l'échelle d'un insecte injustement dénigré. Ainsi il ne répliqua pas, laissant deviner à son interlocutrice qu'à choisir, lui il préférerait véritablement que personne ne nuise à l'araignée. Quant au fait de partir, bien sûr qu'il ne pouvait pas s'y résoudre, là encore parce que ce serait contraire à la raison qui l'avait justement poussé à entrer, ou tout du moins à rester. A la place, il suggéra autre chose. C'est donc après avoir minutieusement saisi l'araignée qu'il demanda à la brunette de lui donner sa main, ainsi que son prénom. Quitte à tenter quelque chose, autant savoir à qui il pourrait ensuite platement s'excuser s'il devenait maladroit. Mais pour le moment, il restait optimiste, s'amusant de la réaction première de la jeune femme. Elle se méfiait, c'était bien normal, mais elle comprendrait bien vite qu'il était peut être un peu perché, comme type, mais absolument pas malveillant. « Détends-toi » qu'il fit, tentant cette fois encore de la mettre en confiance, et de lui faire oublier qu'il venait d'attraper l'araignée qu'elle voulait éradiquer la minute d'avant. Finalement, la main fut tendue et le prénom lâché. Il saisit donc la première, et accueillit sans surprise l'interrogation-retour de, eh bien, Babou visiblement. « Moi, c'est Jorah » enchaîna-t-il, lâchant un rire suite aux insinuations de la demoiselle. « Et non, je te rassure, j'ai rarement pour habitude de comploter avec une araignée, celle-ci ou une autre. » Il préférait le préciser, des fois qu'elle ait vraiment besoin de le savoir. Une main tenant celle de Babou et la seconde abritant toujours l'araignée, il s'approcha pour de bon et incita la jeune femme à mettre sa main à plat en même temps que la sienne, approchant la seconde sans pour autant l'ouvrir. « Je vais la déposer au centre de ta paume. La seule chose que je te demande, c'est de ne pas serrer le poing, okay ? » Parce que ça reviendrait à ce qu'elle comptait faire au départ. Alors doucement, il finit par faire glisser la petite bête à l'intérieur de sa main, guettant tout mouvement brusque de la part de la brune. « Si elle dévale ton bras, promis, je la récupère. En attendant, tu vois bien qu'elle gagne à être connue, cette petite bête. Est-ce qu'elle aurait vraiment mérité de finir sous ta semelle ? » Il mouva négativement la tête, espérant peut être un repentir de sa part. Oui, c'était un grand rêveur.
Babou

Babou
MESSAGES : 588
AGE : 28
LOCALISATION : PERNIK (BU) > LONDON (UK)
EMPLOI : MODÈLE (MAINS) / ÉTUDIANTE
CITATION : WE DON'T MAKE MISTAKES, JUST HAPPY LITTLE ACCIDENTS (BOB ROSS)
JUKE BOX : WHAT YOU KNOW ~ TWO DOOR CINEMA CLUB - DELIVERY ~ BABYSHAMBLES - DNA ~ EMPIRE OF THE SUN - STANDING STILL ~ ROMAN LOB - THUNDER ~ JESSIE J - WE ARE THE PEOPLE ~ EMPIRE OF THE SUN - THE REASON ~ HOOBASTANK
POINTS : 10

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: -
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line. Empty
MessageSujet: Re: I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line.   I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line. EmptyLun 24 Fév - 18:30

Me détendre, facile à dire ! Oui, il est marrant lui mais en attendant je ne sais toujours pas ce qu'il attend de moi, précisément. Mis à part d'épargner cette bestiole, je veux dire. Ça va, je ne le sens quand même pas prêt à me bondir dessus pour commettre une agression sur ma personne, mais vous trouvez ça rassurant vous, de vous retrouver face à quelqu'un dont vous ne savez rien et dont le comportement ne cesse de vous étonner ? La vérité c'est que je n'arrive pas du tout à cerner ce type, il est peut-être doux comme un agneau et complètement inoffensif mais si c'était l'inverse... non, Babou, tu dois arrêter de te mettre de pareilles idées en tête. Sinon il va finir par remarquer que je n'ai que moyennement confiance en lui. Si ce n'est pas déjà fait d'ailleurs. Je n'agis pas non plus comme quelqu'un de serein et rassuré là, donc à mon avis, il doit bien sentir que je me méfie. Mais j'accepte malgré tout de lui tendre la main lorsqu'il me le demande - s'il s'avère que je cours un réel danger, et bien, j'aviserai hm. Mais me détendre... oh, ça, je ne suis pas sûre que ce soit très possible dans la minute. Je n'ai pas peur, j'appréhende juste légèrement ce qui va se passer puisque je n'oublie pas l'araignée, elle est bel et bien là, et je ne tarde pas non plus à faire le rapport entre ma main et la bébête. Dans un premier temps je lui permets de connaitre mon nom, et j'apprends par la même occasion que ce jeune homme s'appelle Jorah. Bon, il ne prépare aucun plan foireux avec sa copine l'araignée, voilà qui est bon à entendre. « Tu dois te dire que je te prends pour un fou, et... c'est un peu vrai, oui, je l'avoue. » Enfin je le vois surtout comme un homme un peu barré pour prendre ainsi la défense d'un insecte répugnant que n'importe qui se serait empressé d'écrabouiller... mais j'ai beau être une fille assez sérieuse, je n'ai pourtant pas l'impression qu'un monde sépare nos deux personnalité alors y'a peut-être moyen qu'on s'entende lui et moi et même, qu'on sympathise allez savoir. Bon euh, cette araignée, où en est-on ? Ouh mais... il souhaite la déposer au centre de ma paume, vraiment ? Et moi, je suis en plus de ça priée de ne pas serrer le poing... quoi que... c'est un truc que je n'aurais pas fait, oh ça non je peux vous l'assurer. Ma pauvre main, sinon. C'est à elle que je pense, surtout. Bref. Peut-on réellement parler de brillante idée, là ? « Euh... c'est vraiment nécessaire ? » Bizarrement, j'ai pas l'impression d'avoir trop le choix. Et en effet, l'instant d'après voilà qu'il dépose la bestiole à l'emplacement annoncé un peu plus tôt. Seigneur, faites qu'elle ne panique pas et n'aille pas se fourrer je ne sais où ! Jorah me promet de la récupérer si elle s'agite, oui bah, il a tout intérêt je dirais même. Enfin de là à gagner à être connue, je sais pas trop... C'est vrai que jusque là elle est sage, mais voyons comment les choses évoluent. « Tu veux mon avis ? Je pense qu'elle sait pertinemment que cette main appartient à quelqu'un qui lui aurait volontiers fait la peau, si tu n'étais pas intervenu. Donc faut surtout pas que tu t'éloignes où que tu nous tournes le dos, sinon, je suis mal barrée moi ! » Babou et la vengeance de l'araignée, oui, je vois bien les choses se dérouler de cette façon si jamais Jorah décide de nous laisser faire connaissance entre filles - ce qu'il ne fera pas, hein, bien sûr que non. « Dis... tu voudrais pas la reprendre, par hasard ? » Oh je demande ça comme ça, c'est pas obligé. Mais bon, ça m'arrangerait quand même. Et puis vous avez vu comment j'ai réussi à éviter d'avoir à dire du bien de la bête...
Jorah

Jorah
MESSAGES : 867
AGE : 35
LOCALISATION : BAKOU, AZ / LONDON, UK.
JUKE BOX : CATS ON TREES, SIRENS CALL - AVICII, HEY BROTHER - LONDON GRAMMAR, DARLING ARE YOU GONNA LEAVE ME - DAFT PUNK, INSTANT CRUSH - EMINEM, SURVIVAL.
POINTS : 19

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 29 250 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (DANICA) (APOLLINE) (BENJAMIN)
Voir le profil de l'utilisateur

I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line. Empty
MessageSujet: Re: I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line.   I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line. EmptyMar 25 Fév - 19:42

Si Jorah avait eu l'intention d'effrayer la demoiselle en utilisant ce qu'il savait être un profond dégoût envers l'araignée contre elle, nul doute qu'il serait passé à l'action dès le moment où il avait eu la bestiole en main. Mais jamais il n'aurait osé, lui qui n'avait demandé à la jeune femme de lui donner sa main que dans l'unique but de dompter à sa manière son aversion pour l'insecte. Il pouvait comprendre, cela dit, qu'à l'avoir vu entrer comme un taré prêt à défendre une araignée que la plupart des gens jugeraient insignifiante, elle ne le considère pas comme un garçon tout à fait sain d'esprit. Croyez bien qu'il avait d'ailleurs l'habitude que son entrain et sa tendance à se prendre de passion pour ce que beaucoup dénigreraient sans vergogne lui valent de passer pour un drôle de spécimen. Ainsi, c'est avec un sourire nettement amusé et à travers un rire presque sourd qu'il accueillit la remarque de la jeune femme. « Tout ça parce que j'ai un peu de considération pour une araignée ? Mais pour quoi tu vas me prendre quand tu sauras que j'élève une colonie de termites et que j'ai domestiqué un rat pour en faire mon nouvel animal de compagnie ... » qu'il lança avec conviction, son regard cherchant à convaincre la jeune femme qu'il racontait là une vérité des plus exactes, jusqu'à la seconde où ses yeux se plissèrent en une expression amusée. Car non, il ne s'était pas fait un devoir d'élever personnellement toutes les espèces que le reste de l'humanité avait  tendance à décrier. Ne pas vouloir qu'on écrase une araignée, c'était une chose, mais il n'irait pas l'adopter si tôt sorti d'ici. La jeune femme sembla en tout cas peu rassurée à l'idée de se voir bientôt poser ladite araignée au milieu de sa paume, ce qui eut le mérite de le faire sourire, mais pas de le faire renoncer. Il hocha donc lentement la tête, comme pour à nouveau la tranquilliser, puis déposa la petite bête. Aussi, il chercha à savoir si elle n'estimait pas qu'il aurait été dommage, au final, de nuire à l'araignée. Elle n'embêtait personne, c'est vrai, pourtant Babou émettait encore quelques réserves à son sujet. Autant dire qu'elle acheva de l'amuser. « D'abord le complot, maintenant la terrible vengeance ... » qu'il souffla, sans moquerie ni jugement, avant de fixer la bestiole et de prendre un air plus perplexe. « Cela dit, t'as pas tort de t’inquiéter, elle doit bien faire deux … non, trois centimètres cette araignée. Je suis pas sûr de pouvoir l'empêcher d'agir, moi … On fait quoi, on contacte le service de protection rapprochée, tu penses ? » Il ne voulait pas avoir l'air de se payer sa tête, mais c'était un peu sa manière de dédramatiser la situation. C'est qu'elle semblait quand même assez inquiète, la Babou. « Bien, bien, je récupère le monstre. » Il reprit alors la petite bête puis la reposa lentement au sol, elle qui n'attendit pas plus longtemps pour disparaître dans un recoin. « Eh, si j'étais toi, je décamperais sans tarder ... Là, elle est partie chercher du renfort, c'est évident. » C'est que ça allait finir en vendetta, cette histoire.
 

I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I see this life like a swinging vine, swing my heart across the line.
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Music is my life •

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE QUATRE :: Saison 12 :: Castings-