GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ithaque

Ithaque
MESSAGES : 852
AGE : 34
LOCALISATION : ATHENES
EMPLOI : MUSICIEN.
CITATION : SOME FOLK WE NEVER FORGET, SOME KIND WE NEVER FORGIVE.
POINTS : 94

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00 Empty
MessageSujet: DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00   DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00 EmptyLun 11 Fév - 11:30

HYRAM

Il y a des gens ici que j’apprécie sans forcément leur avoir trop parlé, je les apprécient de loin mais je les apprécient vraiment attention. Du coup dans le concept je pense qu’on peux dire que je suis fan. Hyram, je suis fan par exemple. Je sais pas...Sa dégaine, sa façon de s’habiller, sa façon de parler surtout. Il y a quelques chose de dingue chez lui mais pourtant il est reste relativement tranquille. Je crois qu’il me fait penser à moi, dans une version soft, plus enthousiaste et viable quoi. Moi je me fatigue tellement que j’ai envie de me choper par le col et de m’appuyer la tête sous l’eau d’un bassin jusqu’à ce que j’arrête de parler définitivement tu vois le genre ? Lui non, c’est quelqu’un de cool.

A chaque fois que je le vois j’ai l’impression d’être tombé sur un personnage de 99 francs. A chaque fois qu’il est là j’ai l’impression d’être un pauvre comédien embauché pour tourner son spot publicitaire. La par exemple vu mon état d’esprit du moment, a savoir le repentir, et le désormais incontournable halo de lumière que je trimballe partout avec moi d’après Emilien, je sais pas on pourrait se taper un délire du style «L’église catholique recrute, devenez Paladin». Seulement on risque de se faire accuser de plagiat parce-que des mecs nous l'ont plagié avant qu'on le sorte. Non mais ouai ils sont fort, a ce niveau de professionnalisme écoutes, tu laisses tomber quoi.

BREF du coup je suis sur le balcon, je fume une cigarette et c’est Hyram qui décide de me rejoindre. J’hésite a lui parler, j’ai un peu peur de le démystifier. Après, qui sait, peut être que lui aussi il vas me démystifier, une fois que la bulle est pétée.... Là même si on se connait pas il se dit peut être qu’il a à faire à un dépressif de base, mais un dépressif de base pas trop moche. Pourquoi pas coller ma tête photographiée par Terry Richardson sur une boite de Prozac pour démystifier les antidépresseurs.

Hyram

Hyram
MESSAGES : 189
AGE : 38
LOCALISATION : PARIS (PANAME), FR
EMPLOI : REDACTEUR PUBLICITAIRE POUR TBWA
POINTS : 401

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 9 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: LUCE
Voir le profil de l'utilisateur

DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00 Empty
MessageSujet: Re: DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00   DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00 EmptyMar 12 Fév - 11:13

Je ne vis pas pour être un esclave mais le souverain de mon existence. Tel est mon credo. L'odeur de café se mêle délicieusement aux effluves capiteuses de mon cigarillo. Je suis à cours de clope, donc je me suis rabattu sur les cigarillos. Plus forts, plus intenses en bouche. Avec du café, il n'y a rien de mieux. C'est mon deuxième de la matinée et je m'en lasse pas. Comme chaque matin, je viens le prendre ici. Sur ce balcon. Dehors, à l'air libre. Ce lieu est devenu un de mes repères dans ce chalet. C'est un des seuls endroits où on peut fumer peinard quoi. Ce matin, je n'étais pas le seul à profiter de cet endroit comme il le devrait. Je reconnais la silhouette d'un certain Ithaque s'esquisser au loin, les rayons de soleil éblouissant sa peau impeccablement entretenu. Il cultive le mystère autour de sa personne. Il semble discret, quelque peu effacé à des moments mais il a un certain charisme outre le fait qu'il a un physique quasiment irréprochable. Beau, jeune et intelligent. Un éphèbe qui s'ignore peut-être. Il me rend curieux, ce gars car tout lui indiffère. Est-ce du je-m-en-foutisme pur ou tout simplement de l'introversion exacerbée ? Il se démarque dans un certain sens. Ce qui le rend d'autant plus intéressant, à part le fait qu'il porte le nom le plus classe que je n'ai jamais entendu. C'est subjectif, je le sais puisque je suis un adorateur de la culture antique. Je me pose à côté de lui, portant ma tasse de café aux lèvres et m'accoudant à la rambarde. Je bois une gorgée tout en le dévisageant. J'ai l’œil pour déceler le comportement d'autrui et leur personnalité. J'ai observé ce jeune homme maintes fois. Il m'intrigue, ce type. Je décide alors de briser la glace : - Je ne mords pas, t'sais. Je crois qu'il meure d'envie de me dire quelque chose depuis que je suis arrivé, mais j'ai l'impression qu'il se retient. Je l'invite donc à prendre la parole s'il le souhaite. En même temps, je fais tout pour le sortir de ce mutisme derrière lequel il s'est emmuré. - Alors, l'aventure n'est pas trop éprouvante pour toi ? Il a perdu sa partenaire. La belle Neila. Il ne semble pas très bien s'intégrer. Il a tendance à se replier sur lui-même, je dirai. Peut-être que je me trompe dans mon analyse.
Ithaque

Ithaque
MESSAGES : 852
AGE : 34
LOCALISATION : ATHENES
EMPLOI : MUSICIEN.
CITATION : SOME FOLK WE NEVER FORGET, SOME KIND WE NEVER FORGIVE.
POINTS : 94

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00 Empty
MessageSujet: Re: DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00   DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00 EmptyMar 12 Fév - 14:24

Est-ce que l'aventure est pas trop éprouvante pour moi ? Ma foi écoutes si, mais pas beaucoup plus que ma vie à l'extérieur du jeu j'ai l'impression ? La première semaine le plus dur c'était de dormir la nuit et vivre le jour plutôt que l'inverse. La deuxième semaine j'ai essayé d'entrer en contact avec les autres candidats mais ça à pas spécialement marché, hormis Mickey et Everleigh avec qui je m'entend relativement bien, et Alecia que je sabote délibérément, le reste de mes rencontres est d'un ton neutre éternel et chiant, voir décevant dans le cas de mon ex partenaire.

Je suis sauvage, vivre en troupeau ça me convient pas. Quand je dit troupeau c'est pas obligatoirement dans le sens péjoratif du terme non plus, vivre en communauté ça vas c'est tout à fait respectable. Je l'ai fait quand j'étais gosse, à l'internat du conservatoire. Non le vrai problème c'est moi évidemment je...J'ai des interactions avec des gens mais je comprend pas on est pas forcément dans la même dimension du coup on se voit, on essaye de se parler, mais on ne s'entend pas. Alors se comprendre encore moins.

"Ca me paraît étrange de dire ça dans une télé-réalité mais les gens ici sont terre à terre. On est pas du tout sur le même niveau de préoccupations"

Je me tourne vers Hyram en souriant. Je dédramatise, je suis dans cet état tout les jours depuis 15 ans je suis habitué. Et puis ça me fait plaisir de le voir, je suis presque intimidé. Ca doit venir de son prénom. J'ai l'impression que je pourrais le lire au détour du shemhamphorash ou d'un traité d'angélologie. Ca tu vois c'est plus des trucs qui me parlent, pour le reste qu'est-ce que tu veux que ça me fasse que des candidats s'envoient en l'air sur une table de billard du chalet pour gagner en popularité auprès des télespectateurs. Ah non mais c'est sur que vu le niveau général des cons qui regardent ces emissions, pour s'envoler dans les stats c'est toujours mieux de montrer son cul que de raconter ses rêves fait d'armée romaine et d'épidémie divine de peste. Depuis quand les gens sont cultivés ? Mea Culpa je me suis planté de plan d'existence.

"Je suis déphasé. En habitant seul je m'en rendait pas compte mais là, c'est un peu éprouvant oui. Et toi ton bilan ? Des découvertes intéressantes ?"
Hyram

Hyram
MESSAGES : 189
AGE : 38
LOCALISATION : PARIS (PANAME), FR
EMPLOI : REDACTEUR PUBLICITAIRE POUR TBWA
POINTS : 401

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 9 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: LUCE
Voir le profil de l'utilisateur

DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00 Empty
MessageSujet: Re: DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00   DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00 EmptyMar 12 Fév - 16:37

Ithaque pense qu'il n'a pas sa place parmi nous alors que je pense qu'il apporte un peu d'originalité dans ce groupe. Il doit être plus jeune que moi. J'ai l'impression d'avoir affaire à un quadragénaire qui n'a connu le trois-quart de son existence sans avoir profiter de la vie à chaque instant. Le monde va trop vite. Les gens ne réfléchissent plus. On leur mâche tout. Ils gobent toutes les conneries qu'on leur fournit. Le monde court à sa perte. Il n'y a plus de création, de transcendance. Il manque surtout un peu de poésie. L'imagination des autres s'est considérablement appauvrie. - Ça me paraît étrange de dire ça dans une télé-réalité mais les gens ici sont terre à terre. On est pas du tout sur le même niveau de préoccupations. C'est sûre que tout le monde ne peut lire et comprendre du Lacan. Ou encore admirer la technique de Klimt. Outre le fait d'être un rat de bibliothèque. - Je suis déphasé. En habitant seul je m'en rendait pas compte mais là, c'est un peu éprouvant oui. Et toi ton bilan ? Des découvertes intéressantes ? Je ne regarde pas de haut mes camarades. Je n'émets ni de jugements trop hâtifs. D'accord niveau intellectuel certains sont encore à la ramasse, je l'accorde. Je ne blâme pas leur pseudo-ignorance. Je ne suis pas un être profondément rationnel. Je suis dans l'instant, bien ancré dans le présent. Je réponds avec franchise : - Je trouve que certains se prennent trop au sérieux. J'ai tendance à m'ennuyer très vite, je me lasse de tout. J'ai besoin d'adrénaline et de divertissement. Je suis bien servi ici. Entre les coucheries des uns et les conversations houleuses des autres, je crois que je suis dans mon élément. Il manque un peu de folie et de coups d'éclat. Je viens d'un endroit où c'est spontané, jovial et un brin dégénéré. Mon entourage est entièrement constitué d'hédonistes, de branleurs, de pédants sophistes, d'immanents jouisseurs. Je connais les quartiers les plus sombres de la capitale. Je m'y aventure avec délice. J'aime vivre dangereusement. J'ai la fureur de vivre. - Toutes mes rencontres m'enrichissent d'une certaine manière. Avant, je ne m'ouvrais peu au monde. C'est la poésie qui m'a ouvert les yeux. Je suis à l'aube de ma trentaine, je n'ai pas oublié ma jeunesse. Tu connais ce vers de Whitman : « Ô moi ! Ô vie !... Ces questions qui me hantent, ces cortèges sans fin d’incrédules, ces villes peuplées de fous. Quoi de bon parmi tout cela ? Ô moi ! Ô vie ! ». Réponse : que tu es ici, que la vie existe. Je sors un cigarillo. Je m'en grille un et en tire une bouffée. - Quelles peuvent bien être vos préoccupations, jeune homme ?, demandai-je d'un ton amusé.
Ithaque

Ithaque
MESSAGES : 852
AGE : 34
LOCALISATION : ATHENES
EMPLOI : MUSICIEN.
CITATION : SOME FOLK WE NEVER FORGET, SOME KIND WE NEVER FORGIVE.
POINTS : 94

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00 Empty
MessageSujet: Re: DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00   DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00 EmptyMar 12 Fév - 18:35

Je trouve que certains se prennent trop au sérieux. J'ai tendance à m'ennuyer très vite, je me lasse de tout. J'ai besoin d'adrénaline et de divertissement. Je suis bien servi ici. Entre les coucheries des uns et les conversations houleuses des autres, je crois que je suis dans mon élément. Il manque un peu de folie et de coups d'éclat. Je crois que je peux comprendre, ici les jours se suivent et ne se ressemblent pas malgré ce que j'en pense. L'adrénaline et le divertissement, ce dont deux choses qu'il me faut une bonne dose de détermination pour pouvoir retrouver au milieu du marasme de la neurasthénie. Il s'ennui très vite ? Je m'ennui tout le temps. Il se lasse de tout ? Avant de me lasser il faudrait déjà que je trouve de l'intérêt à quelque chose. Mais j'avance quand même quoi, c'est comme si j'avais perdu le goût, c'est pas parce-que les aliments ont plus aucune saveur que je vais arrêter de manger.

« Ô moi ! Ô vie ! » Ouai...Je suis ici, la vie existe et c'est le coeur de mon problème. Je crois qu'on se ressemble Hyram et moi, sauf que la ou il n'a de cesse de tout goûter pour se divertir des saveurs différentes qui se présentent à lui moi j'ai complètement baissé les bras, parce-que je me dit oui, je vais goûter tout ce qui passe et après ? Dans quel but, pourquoi, la finalité ?

Du coup il me demande d'un ton léger, quelle est la nature de mes préoccupations. Je sais pas si j'ai envie de le faire chier avec ça et plomber le soleil qui frappe sous le dôme avec mes conneries de dépressifs a la con: Vanité, vacuité...non vraiment j'ai rien contre la notion de partage mais la dépression c'est comme les MST dans l'idéal vaut mieux garder ça pour soit au maximum. Du coup je rigole, parce-qu'à défaut de lui raconter mes préoccupations, je pourrais lui parler de mes occupations et y'aurais moyen de se taper des barres de rire.

"Futiles. J'ai hâte de t'en parler mais vas falloir attendre que quelqu'un claque mon secret pour ça."

Je souri mais du coup, ça met un terme assez rapidement à notre conversation et c'est plutôt moche. Alors je prend une grande inspiration, les yeux fermés à profiter du soleil quelques secondes. Can I stay, and say nothing at all ?
 

DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00
» Agnar.d.Edge[terminer]
» Fatal Four Way : MVP VS CM Punk VS Edge VS Kane
» Edge Vs Shelton Benjamin
» Smackdown Elimination Chamber Match

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE TROIS :: SAISON 9 :: Intérieur-