GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 rien que les odeurs remplissaient tous mes voeux 30.11.10 - 16H10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saoirse

Saoirse
MESSAGES : 427
EMPLOI : commissaire
CITATION : « JE VEUX BIEN ETRE REINE MAIS PAS L'OMBRE DE ROI»
JUKE BOX : WAKEY!WAKEY! ♪ THE OH SONG
POINTS : 443

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: xander
Voir le profil de l'utilisateur

rien que les odeurs remplissaient tous mes voeux  30.11.10 - 16H10 Empty
MessageSujet: rien que les odeurs remplissaient tous mes voeux 30.11.10 - 16H10   rien que les odeurs remplissaient tous mes voeux  30.11.10 - 16H10 EmptyMar 30 Nov - 16:31

pour austin
Etonnement je n’étais pas encore aventuré dans cette partie de la maison auparavant, sans bien savoir pourquoi. Enfin si, je le savais, je ne voulais simplement pas que ce souvenir remonte à la surface. Mais s’arrêter devant cette porte et simplement la regarder avant de presser le pas devenait complètement stupide. Je ne pouvais pas laisser mes émotions l’emporter plus longtemps. C’est pourquoi je finis par pousser cette fichue porte et m’engager dans les étroits escaliers. Aucune lumière n’éclaire ma descente qui dure sans doute plus longtemps que nécessaire pour arriver à bout de ces escaliers. Une fois en bas, je m’avance dans la pièce plus troublée que je ne voudrais. A peu près dans ce que j’estimais être le centre de la pièce, je me suis assise par terre en tailleur et j’ai simplement attendue, de respirer normalement, de récupérer un rythme cardiaque calme, de me débarrasser de mes peurs irrationnelles dues à un traumatisme de jeunesse stupide. Au moment où j’arrivais enfin à me défaire de cette peur ridicule, la lumière s’est allumée et aussi faible soit-elle, je ferme les yeux. Habituée à l’obscurité, je ré ouvre progressivement les yeux avant de me rendre compte que c’est un homme qui m’a rejoint dans cet endroit aussi miteux qu’il le pouvait. Consciente de mon infériorité vis-à-vis de ma position, je m’empêche de me mettre debout et d’épousseter mon pantalon désormais plein de poussière. J’aurais sans doute du dire quelque chose, n’importe quoi mais rien ne vint alors je me contente de croiser les bras sur ma poitrine et d’observer le nouvel arrivant en silence.
Austin

Austin
MESSAGES : 1232
LOCALISATION : la rochelle, en france
EMPLOI : danseur au sein d'une troupe
CITATION : le courage de la goutte d'eau c'est qu'elle ose tomber dans le désert !
JUKE BOX : ♫ ♪ feel this ♫ ♪
POINTS : 1298

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur http://demi-poulet.tumblr.com

rien que les odeurs remplissaient tous mes voeux  30.11.10 - 16H10 Empty
MessageSujet: Re: rien que les odeurs remplissaient tous mes voeux 30.11.10 - 16H10   rien que les odeurs remplissaient tous mes voeux  30.11.10 - 16H10 EmptyMer 1 Déc - 9:09

Je n'avais, de mémoire, encore jamais fichu un pied dans la cave de la maison. Je n'aimais pas particulièrement cet endroit, j'était plus ou moins claustrophobe et surtout, j'avais peur du noir. J'étais comme ça, peut-être par nature, mais toujours est-il que, enfant, je ne dormais jamais sans une veilleuse. Plus tard, j'avais troqué l'objet illuminé contre la porte ouverte de ma chambre et les volets ouverts, eux aussi, permettant aux réverbères d'éclairer simplement la pièce où je créchais. C'était un tique que j'avais depuis tout jeune et j'évitais, dès lors, le plus possible les endroits sombres et... étroits. La cave de la maison en faisait parti, pourtant, ce jour là, je fus mandaté par les autres habitants pour m'y rendre et ramener des bouteilles d'eau qui y étaient entreposées. Mes mains tremblaient lorsqu'elles se posèrent sur la poignée de la porte, le long couloir qui séparait le rez-de chaussé du sous-sol me parût une éternité. J'angoissais au fur et à mesure que mes pieds m'enfoncèrent dans le noir. Quel boulet ! Je repris doucement ma respiration, cherchant à me rassurer en déposant une main sur le mur, le longeant. Lorsque j'ouvris la seconde porte, mes doigts cherchèrent à taton l'interrupteur. Lorsque la lumière s'alluma, je sursautai. Une jeune femme était assise par terre. Posant la main sur mon coeur, qui battait bien plus que d'habitude, je m'appuyai contre le mur, reprenant doucement ma respiration. Elle m'avait surprise, et elle n'en semblait pas touché d'avantage. Lentement, elle se dressa sur ses jambes, me fixa, puis, croisa les bras. Je plongeai mes yeux dans les siens, y cherchant des réponses à mes questions... que diable faisait-elle là ? Toute seule, dans le noir ? J'esquissai difficilement un sourire avant de lui dire, à mi-voix, Rassure moi, tu n'es pas un vampire ?
 

rien que les odeurs remplissaient tous mes voeux 30.11.10 - 16H10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» rien que les odeurs remplissaient tous mes voeux 30.11.10 - 16H10
» [TERMINEE]"Rien n'est plus égoiste que le pardon." [TOUS]
» Joyeux noel à tous!
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Rien pour écrire à sa mère...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE UN :: SAISON 2 :: Intérieur-