GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 add me as your friend - irène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valentina

Valentina
MESSAGES : 1947
AGE : 29
LOCALISATION : ITALIE LA PLUS PART DU TEMPS.
EMPLOI : DR ET CHERCHEUSE EN BIOLOGIE MOLECULAIRE
POINTS : 467

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: NEMO PUIS HAMAD ET MARCUS.
Voir le profil de l'utilisateur

add me as your friend - irène Empty
MessageSujet: add me as your friend - irène   add me as your friend - irène EmptyLun 2 Juil - 15:06

IRENE,
jeudi 5 à 14h20.
Un bout de papier, quelques mots d'une écriture manuscrite fine et soigné déposé sur la surface bombé d'un oreiller de coton. Valentina n'a que faire du faite qu'on l'aime ou pas. Surtout si la personne à ses yeux est dénué d'importance. Mais depuis la révélation du secret d'Irène elle la voit différemment. Peut être que ça ne va pas lui plaire mais il faut dire qu'avec une information de ce genre on ne peut pas resté insensible. Certain ont vomi ce qu'elle trouve totalement grossier et d'autres ont été impressionné dans le bon sens du terme. Mais malheureusement cette catégorie semble beaucoup moins nombreuse que la première. Alors aujourd'hui elle a décidé d'apprendre à la connaître et d'aller au delà des apparences. Alors sur cet oreiller un petit message pour Irène. « Rejoins moi à la plage vers 14h. » Rien de plus rien de moins. Elle ne signe pas parce qu'elle a peur que si elle voit le prénom en V à la fin du mot qu'elle décide de décliner l'invitation. En attendant elle à réussit à se procurer un vieux panier à pique nique en osier avec du tissu rouge ou bleu quadrillé à l'intérieur. Ouais c'est cool. Elle emporte une grande serviette de bain sur son épaule. Elle porte un maillot de bain sous son tee-shirt blanc et son short en jean. Il fait plutôt beau alors pourquoi pas ? Elle a tout juste le temps d'installer la serviette et le panier à pique nique que la grande blonde fait son apparition. Elle doit se demander où est son rendez-vous. L'italienne un peu perplexe et gêné gratte son nez d'un geste nerveux. « C'est... moi .. le mot. » Ouh c'est magnifique t'as réussis à aligner quatre mots ma jolie. « Tu as faim ? » ajoute-t-elle en montrant d'un geste mal assuré le panier à pique nique. Allez ça va le faire, ça va le faire.
Irène

Irène
MESSAGES : 2090
AGE : 35
LOCALISATION : BANLIEUE PARISIENNE.
EMPLOI : SANS EMPLOI.
CITATION : « L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible. »
POINTS : 327

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (MON CUL). (AJ). (SAMI).
Voir le profil de l'utilisateur

add me as your friend - irène Empty
MessageSujet: Re: add me as your friend - irène   add me as your friend - irène EmptyLun 2 Juil - 19:33

Lorsque j’arrivais dans ma chambre, je vis sur mon oreiller un petit bout de papier. Fronçant les sourcils, je m’approchais de celui-ci, me demandant sérieusement de quoi il s’agissait. Soit c’était devenu une généralité : les lettres sont revenues à la mode. Soit l’on ne voulait même plus s’approcher de moi à cause de mon secret. Au cas où ça s’attraperais. N’empêche, on ne sait pas : j’avais bien réussi à faire vomir Andreas. J’hésitais un instant, mais ma petite curiosité me poussa à tout de même prendre ce papier, que je dépliais entre mes doigts. « Rejoins-moi à la plage vers 14h. » J’arquais un sourcil… J’avais une sorte de rendez-vous. Bien évidemment, immédiatement je pensais à mal. On allait se foutre de ma gueule, ou c’était Andreas qui commençait déjà à me faire chier, parce que j’avais été sauvé dimanche. Quoique non, cette écriture fût bien trop soignée pour être celle d’Andreas, je le sentais. Ce que je ne sentais pas, c’était moi, Irène, me décidant de me rendre à ce rendez-vous, ne sachant pas même de qui il s’agissait. J’enfilais un maillot de bain et par-dessus une robe estivale, prenant le soin d’apporter aussi une serviette. Puisque le rendez-vous était fixé à la plage, j’imaginais qu’une baignade n’était pas à exclure. « C’est pas vrai… » Me disais-je à moi-même, alors que j’arrivais vers la plage, en voyant la gamine avec ce qui semblait être un panier de pique nique. Valentina quoi. Je m’arrêtais un instant, hésitant à ne pas faire demi-tour, avant de m’approcher finalement d’elle. « C'est... moi .. le mot. » Je restais incrédule, mes sourcils s’arquant. « Sans blague ! » Lui rétorquais-je un peu sur la défensive. Ouai, parce que ce n’était pas très difficile à deviner en sachant qu’elle était là, pile à l’heure du rendez-vous. Ouai, Valentina, je ne la portais pas dans mon cœur. Dès le début, jusqu’à encore maintenant et elle le savait très bien alors qu’est-ce qu’elle cherchait en me faisant venir ici ? « Tu as faim ? » Je la regardais toujours, plissant quelques secondes mes yeux. « Hum… oui… » Lui répondais-je avec méfiance, avant de la suivre un peu vers le petit coin que la jeune femme venait de préparer. Je ne pu m’empêcher de retenir ma curiosité, toujours aussi agréablement : « Qu’est-ce que tu m’veux hein ? Pourquoi tu m’as demandé de venir ? Pas que pour un pique-nique… »
Valentina

Valentina
MESSAGES : 1947
AGE : 29
LOCALISATION : ITALIE LA PLUS PART DU TEMPS.
EMPLOI : DR ET CHERCHEUSE EN BIOLOGIE MOLECULAIRE
POINTS : 467

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: NEMO PUIS HAMAD ET MARCUS.
Voir le profil de l'utilisateur

add me as your friend - irène Empty
MessageSujet: Re: add me as your friend - irène   add me as your friend - irène EmptyLun 2 Juil - 21:18

« Sans blague ! » Ca commence bien ! Bon elle peut pas lui en vouloir tout de même parce que... on peut pas dire qu'elles sont les meilleures amies du monde donc ben c'est tout à fait normal qu'elle sache pas vraiment comment prendre ce regain d'attention de la part de l'italienne. Alors elle s'offusque pas de la manière dont elle lui parle. Elle préfère passé à coté et continuer sur sa lancé. Elle lui montre donc le petit coin qu'elle a aménagé et lui demande si elle a faim un grand sourire sur le visage. Elle aime les pique niques non ? Tout le monde aime ça les piques niques... normalement. « Hum… oui… » Bon c'est déjà ça au moins elle a faim donc elle va pouvoir manger en sa compagnie non ? Enfin c'est ce qu'avait prévu l'italienne en faite mais là elle est juste ultra nerveuse. Elle sait pas comment faire. Rarement, rarement elle fait le premier pas vers les gens alors elle peut s'estimer heureuse ou malheureuse.. parce que ça va peut être donné quelque chose de... bizarre ? Elle sourit et s'apprête à lui ouvrir le panier de pique nique et lui montrer tout ce qu'il y a dedans de tout bon mais Irène ne semble pas de cet avis. « Qu’est-ce que tu m’veux hein ? Pourquoi tu m’as demandé de venir ? Pas que pour un pique-nique… » Oh, alerte, alerte elle aime pas les piques niques. Valentina panique, elle va commencer à bafouiller. « Oh t'aime pas les pique niques , Si tu veux on peut faire autre chose hein je sais tu veux nager ? Faire un château de sable ? Enfin j'ai pas d'ustensile mais je peux aller chercher quelque chose dans le château je crois que Tweedy à garder ses ustensiles de plages je peux aller lui demander. Ou si tu veux on peut jouer au carte ? Tu connais le belote ? Ah non faut être à plusieurs je peux demander à deux autres personnes de nous rejoindre. Ou si tu veux on peut s'amuser à se coiffer je sais pas ce que tu aime en faite ? Ou même on peut pêcher ? Tu crois qu'on peut pêcher ? » Et elle meurt elle a pas reprit sa respiration depuis... trois mille ans. Le teint écarlate, les joues gonflés et le souffle court elle se ressaisit petit à petit. « Je... je t'admire. » Voilà c'est dit, c'est dit... elle admire Irène et franchement ça la fait... 'chier' de ne pas s'entendre avec une personne qu'elle admire tant. « Tu crois que tu peux essayer de m'aimer un peu. Tu me dis ce qui va pas et je corrige, je peux faire ça, je peux. » Ok tu n'as pas l'air désespérer Valentina. « Ok tu as raison c'était un très très mauvaise idée je vais... y aller, je te laisse la nourriture. » dit-elle se trouvant d'une nullité pathétique. Bouhou.
Irène

Irène
MESSAGES : 2090
AGE : 35
LOCALISATION : BANLIEUE PARISIENNE.
EMPLOI : SANS EMPLOI.
CITATION : « L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible. »
POINTS : 327

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (MON CUL). (AJ). (SAMI).
Voir le profil de l'utilisateur

add me as your friend - irène Empty
MessageSujet: Re: add me as your friend - irène   add me as your friend - irène EmptyMar 3 Juil - 1:01

J’étais certes froide et légèrement « agressive » envers Valentina, mais je n’étais juste pas son amie. Je ne l’aime pas, point final. Je comprenais mieux alors l’histoire du papier, parce que je ne serais jamais venu si elle m’avait invité en personne. Bien, du coup maintenant je pouvais lui demander pourquoi elle m’invitait. Ce n’était pas juste pour pique-niquer, elle avait sûrement une raison autre. « Oh t'aime pas les pique niques , Si tu veux on peut faire autre chose hein je sais tu veux nager ? Faire un château de sable ? Enfin j'ai pas d'ustensile mais je peux aller chercher quelque chose dans le château je crois que Tweedy à garder ses ustensiles de plages je peux aller lui demander. Ou si tu veux on peut jouer au carte ? Tu connais le belote ? Ah non faut être à plusieurs je peux demander à deux autres personnes de nous rejoindre. Ou si tu veux on peut s'amuser à se coiffer je sais pas ce que tu aime en faite ? Ou même on peut pêcher ? Tu crois qu'on peut pêcher ? » Je ne sais pas ce qui ma retenu de ne pas lui en mettre une. La fille genre elle parle à deux cent à leur et j’avoue, je suis totalement décontenancée. Elle me prenait pour qui ? Un château de sable, une belote, une partie de pêche. « Tu te fous de ma gueule là, non ? On s’en fou de savoir si j’aime ou non les pique niques, tout ce que je veux savoir, c’est pourquoi tu m’as invité ! » Ce n’était pas bien compliqué quand même ! « Je... je t'admire. » Mes yeux s’arrondirent, mes joues devenant un peu rouge de trop serrer les mâchoires. Involontairement, Valentina venait de prononcer genre, le truc qu’il ne fallait absolument pas me dire. Elle pourrait être excusable, puisqu’elle ne le savait pas. « Quoi tu m’admire ? Y’as pas d’admiration à avoir ! » Je m’emportais un peu, je criais même, mais ça m’énervais. On me l’avait déjà beaucoup sortit ça, des ‘je t’admire’ ou ‘waouh quel courage’. Ce n’était en rien du courage. J’avais passé le pas que parce que j’avais frôlé la mort. Sans ça, Dieu seul sait où je serais aujourd’hui. Sourcils froncés, je la regardais dans les moindres détails, la voyant carrément paniquée. Alors Jamie avait raison, je leur faisais peur… « Tu crois que tu peux essayer de m'aimer un peu. Tu me dis ce qui va pas et je corrige, je peux faire ça, je peux. » Mes yeux s’arrondirent d’étonnement, alors qu’un rire m’échappa littéralement. Elle croyait quoi elle : qu’elle allait devenir ma meilleure amie comme ça. Non en fait, elle était quoi exactement ? Une groupie. Le stéréotype même de la fille qui me traitait de traîné et qui maintenant, ferait tout pour devenir mon amie. Elle était pathétique là, Valentina. « Ok tu as raison c'était une très très mauvaise idée je vais... y aller, je te laisse la nourriture. » Très bien, qu’elle s’en aille… Roooh, pourquoi j’étais comme ça moi ? Je levais les yeux au ciel. « T’as pas intérêt à bouger ton cul d’ici, j’suis pas venu pour rien. C’était une mauvaise idée, mais on va manger ensemble ok ? Avant ça, tu veux que je t’aime ne serais-ce qu’un peu ? Viens, ressaisis-toi et traites-moi de salope. Ou de ce que tu veux ! » Je l’invitais à venir prêt de moi avec ma main. Drôle d’initiative je sais, mais je voulais absolument qu’elle le fasse. Sinon à quoi bon rester là.
Valentina

Valentina
MESSAGES : 1947
AGE : 29
LOCALISATION : ITALIE LA PLUS PART DU TEMPS.
EMPLOI : DR ET CHERCHEUSE EN BIOLOGIE MOLECULAIRE
POINTS : 467

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: NEMO PUIS HAMAD ET MARCUS.
Voir le profil de l'utilisateur

add me as your friend - irène Empty
MessageSujet: Re: add me as your friend - irène   add me as your friend - irène EmptyMar 3 Juil - 15:15

« Tu te fous de ma gueule là, non ? On s’en fou de savoir si j’aime ou non les pique niques, tout ce que je veux savoir, c’est pourquoi tu m’as invité ! » Ok c'est mal barré. En plus elle crie et du coup ben Valentina elle panique. Elle a pas peut d'Irène pas le moins du monde elle a juste peur de ne pas faire bien les choses du coup elle dit ce qu'elle pense d'un coup d'un seul et ça sort un peu n'importe comment et surtout au très mauvais moment elle en a conscience dès que ce qu'elle vient de dire s'est fait entendre. Maintenant elle s'attend au pire. « Quoi tu m’admire ? Y’as pas d’admiration à avoir ! » L'italienne ferme la yeux, affiche une moue douloureuse. Elle déteste quand les gens crie. Surtout qu'elle est pleine de bonnes intentions alors faut pas lui crier dessus comme ça. Ok elle s'y prend comme un manche à balais... mais quand même. Du coup elle décide que c'est pas la peine de continuer sur cette pente ultra glissante et que cette idée en faite était plus que mauvaise et que donc ben autant aller voir ailleurs quoi. Mais ça c'est pas vraiment du goût d'Irène bien entendu.  T’as pas intérêt à bouger ton cul d’ici, j’suis pas venu pour rien. C’était une mauvaise idée, mais on va manger ensemble ok ? Avant ça, tu veux que je t’aime ne serais-ce qu’un peu ? Viens, ressaisis-toi et traites-moi de salope. Ou de ce que tu veux ! » Hein mais ? Non? L'insulter ? Mais non y a pas moyen. C'est hors de question. Elle secoue la tête vivement mordant sa lèvre inférieur et la regardant comme une enfant. Elle sait pas insulter les gens, et si ça lui arrive elle se met à fondre en larme parce que la grossièreté elle trouve ça juste horrible. « Mais... » commence-t-elle pas très à l'aise devant ce qu'elle lui demande de faire. Le prix à payé pour pouvoir être son amie c'est l'insulter ? Et donc si elle elle doit faire une chose pareil est ce que Irène va devoir réciter la suite de Fibonacci ? Parce que c'est donnant donnant hein... « Non je vais pas t'insulter de... de. Enfin tu vois ? Je vais pas dire une chose pareil parce que de un je le pense pas et de deux je trouve ça juste terriblement blessant, je vais pas blesser une personne que j'aimerais avoir comme amie c'est nul. » dit-elle espérant que son explication va la convaincre mais elle a très peu d'espoir et elle sent qu'elle va devoir dire des choses horribles. Soit s c'est le prix à payé et bine tant pis, y aura pas d'amitié. Elle soupire, lassé par cette situation qui lui échappe. « Je voulais juste manger avec toi et parlé de n'importe quoi ou même ne pas parler du tout... je voulais juste passer du temps avec toi... Je vais pas... t'insulter c'est illogique. On crée pas des liens avec des gens en les insultants. » Ajoute-t-elle... bien déterminé à se faire entendre. C'est une tête de mule fait pas l'oublier.
Irène

Irène
MESSAGES : 2090
AGE : 35
LOCALISATION : BANLIEUE PARISIENNE.
EMPLOI : SANS EMPLOI.
CITATION : « L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible. »
POINTS : 327

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (MON CUL). (AJ). (SAMI).
Voir le profil de l'utilisateur

add me as your friend - irène Empty
MessageSujet: Re: add me as your friend - irène   add me as your friend - irène EmptyMer 4 Juil - 16:21

« Mais... » Valentina souhaitait que je l’aime un peu, non ? Elle a bien du comprendre après ces quelques semaines passées dans le nid, que je n’étais pas du genre à aimer les gens. Je ne m’en étais jamais caché, je ne veux créer aucun lien avec les autres candidats. Alors autant je pouvais dire que cette « mission » n’était pas totalement remplie, autant je n’avais pas encore tissé de liens réellement amicaux avec quelqu’un et ça, c’était parfait. Alors pourquoi ferais-je une exception pour elle ? J’avais déjà fait une exception ici et cela m’avait causé plus de tord qu’autre chose (cf Andreas). « Non je vais pas t'insulter de... de. Enfin tu vois ? Je vais pas dire une chose pareil parce que de un je le pense pas et de deux je trouve ça juste terriblement blessant, je vais pas blesser une personne que j'aimerais avoir comme amie c'est nul. » J’esquissais un sourire, amusé. Ouai elle m’amusait. De une parce qu’elle était visiblement incapable de dire salope. De deux parce qu’elle m’assure ne pas le penser, alors que ce n’est pas ce qu’elle avait laissé voir lors de mon arrivée. De trois, parce qu’elle ça blessant, alors qu’elle n’était nullement au courant de ce qui pouvait me blesser. On m’a trainé dans la boue bien plus d’une fois, alors me faire traiter de salope était réellement insignifiant pour moi. « Arrêtes. Tu ne le pense plus maintenant, parce que tu connais mon secret et que celui-ci te pousse à m’admirer. Autrement, tu me trouverais toujours aussi vulgaire que lors de mon arrivée… pas vrai ?» Je savais que j’avais raison. Oui, j’avais cette amère impression d’être devenue fréquentable à partir du moment où ma vraie « nature » fut révélée. C’est très souvent comme ça : soit on m’admire soit on me rejette, alors que je ne voulais pas être vue différemment, point barre. « Je voulais juste manger avec toi et parlé de n'importe quoi ou même ne pas parler du tout... je voulais juste passer du temps avec toi... Je ne vais pas... t'insulter c'est illogique. On ne crée pas des liens avec des gens en les insultants. » Un sourire amusé restait toujours mes lèvres, alors que je secouais celle-ci subtilement, mais un peu dans tout les sens. « On va manger. T’as pas préparé ça pour rien… » Lui disais-je en montrant le panier et la serviette étendue. Je suis vulgaire au possible, mais respectueuse des efforts des autres. Même si je ne souhaitais pas forcément devenir son amie, je pouvais tout de même faire un geste. Je m’approchais et finissais par m’asseoir, comme pour un pique-nique normal quoi. Quand la blonde fit de même que moi, je la regardais faire, préparant un peu tout. Je me pinçais un peu la lèvre inférieure, avant de reprendre, sur un ton en dessous. « Ce que tu ne comprends pas Valentina, c’est que t’es trop polie et trop propre sur toi pour être mon amie. Ma meilleure amie me répète presque tous les jours que je suis une grosse chaudasse, et je l’adore. Si tu n’es pas capable de te montrer moins nunuche, ça n’ira jamais. »
 

add me as your friend - irène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» add me as your friend - irène
» Goodbye my friend
» HEAVENSBEE ► hello darkness, my old friend
» take a ride with my best friend. 25 oct. (19h)
» A friend in need is a friend indeed [Lucrèce]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE TROIS :: SAISON 7 :: Extérieur-