Partagez | 
 

 Mon lit est plus confortable le matin que le soir. ~ le 03-07 à 9h14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Marcus
MESSAGES : 1449
AGE : 33
LOCALISATION : Bonn, allemagne

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: quedal
RELATIONS:
PARTENAIRE: VALENTINA (LONDON )
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Mon lit est plus confortable le matin que le soir. ~ le 03-07 à 9h14   Lun 2 Juil - 3:24

Tout le monde le sait, j'ai changé de partenaire lors du dernier prime, je côtoie désormais Valentina et tout le monde sait que ce n'est pas le feu ardent de l'amour qui nous dévore tous les deux. Alors hier soir, j'ai décidé de faire chambre à part, comme les couples en crise oui, j'ai pris mes affaires, ce qui se résume simplement à un caleçon, et j'ai été dormir sur le canapé. Cette nuit, j'étais Marcus, prince du canap ! Mais franchement, on dort mal sur ce genre de canapé. J'ai tourné milles fois au moins durant la nuit, j'ai cherché où ranger le bras droit. ( mentez pas, on a tous un bras inutile une fois la nuit venue) et finalement quand Morphée a enfin daigné m'accepter, j'ai entendu une voix au dessus de moi. J'ai ouvert un oeil, je l'ai refermé, je l'ai r'ouvert. Ouais, j'suis pas très rapide le matin. Irène se tenait face à moi, et je ne lui avais pas reparlé depuis la révélation de son secret par contre. « Ghhlm » Mon grognement glamour du matin, j'sais que ça fait un effet de fou. « T'veux pas » je baille, je m'étire aussi. « aller chercher du café ? » Au moins, elle sera utile et me permettra de bien commencer ma journée, plutôt qu'à me regardé dormir.

FT IRENE
avatar

Irène
MESSAGES : 2090
AGE : 34
LOCALISATION : BANLIEUE PARISIENNE.
EMPLOI : SANS EMPLOI.
CITATION : « L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible. »

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (MON CUL). (AJ). (SAMI).
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mon lit est plus confortable le matin que le soir. ~ le 03-07 à 9h14   Lun 2 Juil - 14:44

Ce qui ne changeait pas, depuis la révélation de mon secret, c’était la perception que j’avais des gens. Enfin, je veux que je ne souhaitais pas plus devenir leur amie, partager ma vie avec eux et devenir en somme plus sympa. J’avais horreur que l’on me prenne en pitié, aussi étrange soit mon histoire, atypique et « touchante » d’une certaine manière. Une autre chose changeait par contre : la manière qu’ils ont tous de me voir. Surtout les mecs, j’ai bien l’impression. Autant ceux qui m’avait baisé que ceux avec qui je n’avais rien fait, en passant par ceux que je n’avais fais qu’embrassé. En parlant d’eux, d’ailleurs, je vis en passant dans le salon, Marcus, endormit comme un clodo sur le canapé. Je ne sais pas pourquoi, ma tête me disait de m’en aller quand mon corps restait figé devant lui. « Ghhlm » Charmant, bonjour à toi aussi. Le roux se réveilla, je levais un sourcil. Je me demandais c’est vrai ce qu’il foutait bien sur le canapé, mais je ne pouvais pas lui poser ma question. « T'veux pas… aller chercher du café ? » Un sourire amusé se dessina sur mon visage, alors que je le regardais toujours. Je finis par hausser épaule en levant les yeux au ciel. « Non j’crois pas ! » Il me prenait pour qui ? Sa bonniche, genre, parce que mon secret était découvert, je devenais une gentille fille. Ou que pour ne pas plus me faire remarquer, j’allais lui obéir sans discuter et faire ce que les autres veulent. Il se trompait royalement. Je n’ai jamais apporté de café à qui que ce soit, ce n’est pas maintenant que ça allait commencer. Non, mon envie était de rentrée dans le vif du sujet, qu’il vienne de se réveiller ou non. « Toi aussi tu me trouves écœurante ? » Lui balançais-je comme ça, en levant le menton.
avatar

Marcus
MESSAGES : 1449
AGE : 33
LOCALISATION : Bonn, allemagne

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: quedal
RELATIONS:
PARTENAIRE: VALENTINA (LONDON )
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mon lit est plus confortable le matin que le soir. ~ le 03-07 à 9h14   Lun 2 Juil - 15:17

A la maison, ma femme fait tout ce que je demande et ce, à la minute où je le demande. Le café au pieu, c'est une routine pour moi en temps normal mais ici, aucune femme ne semble aussi soumise qu'Eileen. C'est triste. Mais au fond, cela me montre bien que j'ai épousé la bonne femme, celle qu'il me fallait. Couché sur le canapé, j'ai du mal à me réveiller. Je grogne, je baille, je m'étire. J'suis vraiment pas quelqu'un de très matinal moi. « Non j’crois pas ! » qu'elle me répond après que je lui ai demandé de m'apporter un café. Brr, elle tient vraiment pas à ce que je sois réveillé elle. « Est-ce qu'un jour tu te décideras à être sympa ? » Je souffle, mon haleine ne doit pas sentir la rose le matin mais je m'en fous plus que jamais. Je me redresse, laisse glisser mes jambes sur le côté du canapé pour me retrouver assis. Elle me pose directement une question à laquelle je suis obligé de répondre, simplement parce que je suis honnête. « Toi aussi tu me trouves écœurante ? » Sérieusement, j'sais pas quoi dire. Peut-être que si j'avais eu mon café, mon esprit serait un peu plus clair que ce qu'il est en ce moment même. « Un peu. » J'vais pas lui mentir, j'en ai pas envie et c'est pas dans mon tempérament. Mais je compte lui donner plus d'explication. « Je m'en fous pas mal du fait que tu ai changé de sexe ... ça, j'en ai rien à faire hein. Ce qui me dégoûte le plus c'est qu'on est presque couché ensembles et que mon fils puisse l'apprendre plus tard. J'aurais l'air de quoi à ses yeux hein ? » C'était tout ce qui m'importait en réalité, le regard de mon fils. Certes, maintenant il ne pouvait rien dire, il ne comprenait pas. Mais dans dix ans, il saurait forcément ce que j'ai fais.
avatar

Irène
MESSAGES : 2090
AGE : 34
LOCALISATION : BANLIEUE PARISIENNE.
EMPLOI : SANS EMPLOI.
CITATION : « L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible. »

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (MON CUL). (AJ). (SAMI).
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mon lit est plus confortable le matin que le soir. ~ le 03-07 à 9h14   Lun 2 Juil - 23:05

« Est-ce qu'un jour tu te décideras à être sympa ? » Ca question était totalement absurde et la réponse tellement évidente. Je levais les yeux au ciel avant de croiser mes bras. « Aheeemm non ! » Finissais-je par lui répondre, un large sourire. Être sympathique, je ne savais même pas comment il fallait faire pour l’être. Difficile alors pour moi de l’être ne serait-ce qu’un jour ou même deux minutes. Mais café ou pas café, je m’en foutais royalement, comme sympa ou pas sympa : ce que je voulais savoir était bien plus complexe que ça. Ou non, pas complexe, mais plus sérieux. Une question unique : est-ce qu’il me trouvait écœurante. C’était oui, c’était non, c’est tout. « Un peu. » Sa réponse me fit sourire. L’on est écœuré ou on ne l’est pas : y’a pas d’entre les deux ni d’un petit peu. Je restais alors devant lui, sceptique. « Je m'en fous pas mal du fait que tu ai changé de sexe ... ça, j'en ai rien à faire hein. Ce qui me dégoûte le plus c'est qu'on est presque couché ensembles et que mon fils puisse l'apprendre plus tard. J'aurais l'air de quoi à ses yeux hein ? » J’eu le reflexe immédiat de pencher la tête sur le côté, avec une moue et mes yeux se levant un peu au ciel pour réfléchir. Finalement, ma réflexion rapide se clôtura par un rire, que je contrôlais évidemment. Qu’il s’en fiche que j’aie pu changer de sexe me faisait sérieusement plaisir, c’est juste la fin de sa phrase que je trouvais hilarante. « Et tu crois que là, tu vas avoir l’air de quoi aux yeux de ton fils ? Tu sais quand il apprendra que tu trompes sa mère sans te cacher, tout en clamant partout que c’est parfait ainsi ? » Lui demandais-je, avant de plisser un peu les yeux. « Que ce soit avec une transsexuelle ou une femme « normale » c’est pareil je pense. Tu passeras pour un salaud. » Je crois que le discourt de Marcus raisonnait un peu comme ça : je reste à la maison parce que ma femme me prépare, mine de rien, de bons petits plats, mais surtout parce que je pense à l’équilibre de mon gosse. Sauf que pour son gosse, vaudrait mieux qu’il ait des parents séparés qu’ainsi. Bref, là n’était pas la question, mais celui-ci l’avait fait dévier ainsi. « Mais c’est ta vie, comme tu vois, je ne suis pas en droit de juger. Le principal, c’est que l’on a rien fait… » Je parlais normalement. Non rien, parce que s’embrasser s’était pas non plus l’horreur.
avatar

Marcus
MESSAGES : 1449
AGE : 33
LOCALISATION : Bonn, allemagne

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: quedal
RELATIONS:
PARTENAIRE: VALENTINA (LONDON )
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mon lit est plus confortable le matin que le soir. ~ le 03-07 à 9h14   Mar 3 Juil - 13:03

Qu'elle ai changé de sexe, ça j'en ai rien à foutre, le regard des autres; ça aussi je m'en fou comme de l'an mille. Mais le regard de mon fils ... ça non. Et j'veux pas qu'il ai à dire que son père a presque couché avec une transexuelle, j'veux pas qu'on se moque de lui à cause de mes conneries et j'veux pas qu'il souffre. Il mérite d'être heureux chaque jour de sa petite vie et je me bats pour ça depuis le premier jour de sa vie. C'est peut-être trop, peut-être va-t-il devenir un sale gosse pourri gâté, mais au moins, il sera plus heureux et entouré que moi. « Et tu crois que là, tu vas avoir l’air de quoi aux yeux de ton fils ? Tu sais quand il apprendra que tu trompes sa mère sans te cacher, tout en clamant partout que c’est parfait ainsi ? » Et voilà que tout mon mariage est remis en question, les gens n'y comprendront jamais rien « Mais bordel, c'est parfait comme ça ! Dans la plupart des mariages les gens vont voir ailleurs et prétendent le contraire. Ca, c'est de l'hypocrisie. Nous, on est honnête et c'est grâce à cela que notre mariage tient la route. Eileen sait une chose, jamais je ne la quitterai. Jamais. Alors certes c'est pas très traditionnel mais nous, on abandonnera pas notre mariage sur le bord de la route pour des conneries ! Mon grand-père m'a dit un jour que lorsque quelque chose est cassé, faut le réparé avant de le jeter. Et je réparerai mon mariage autant de fois que possible. » Ouais, ça m'énervait un peu de devoir tout le temps défendre notre façon de vivre. J'veux dire, jusqu'à preuve du contraire aucun couple n'est parfait et chacun se débrouille comme il peut non ? Alors pourquoi est-ce notre méthode à nous ne serait pas la bonne ? Pourquoi ? Je baisse la tête, je souffle. « Que ce soit avec une transsexuelle ou une femme « normale » c’est pareil je pense. Tu passeras pour un salaud. » « J'suis pas un salaud. Pas tant que ça. Si ce jeu m'a permis de voir une chose c'est qu'aucune femme n'est à la hauteur d'Eileen et le jour où elle me demandera de me ranger, de ne plus rien faire. J'pense que je serai capable de le faire. » Cette fois je souris légèrement, en coin. « Et c'est pas le fait d'être vu comme le salaud de service qui me dérange, c'est le fait qu'on puisse se moquer de Joseph. Je le tolérerai pas. J'veux pas qu'on se moque de mon fils à cause de mes conneries. » Et on peut pas se moquer d'un gosse parce que son père est infidèle, par contre on peut se moquer de lui si son père a couché avec une transexuelle et dieu merci, ce n'est pas mon cas. « Mais c’est ta vie, comme tu vois, je ne suis pas en droit de juger. Le principal, c’est que l’on a rien fait… » Amen. « Voilà ce que je voulais entendre, on est au moins d'accord là-dessus. Et moi, je n'ai pas à juger ta vie, ton changement de sexe ou quoi que ce soit. » Marcus, la bonne parole. J'lui tends la main en signe de paix. « Sans rancune alors ? »
avatar

Irène
MESSAGES : 2090
AGE : 34
LOCALISATION : BANLIEUE PARISIENNE.
EMPLOI : SANS EMPLOI.
CITATION : « L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible. »

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (MON CUL). (AJ). (SAMI).
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mon lit est plus confortable le matin que le soir. ~ le 03-07 à 9h14   Mar 3 Juil - 23:36

Marcus s’emportait. J’avouais, après mettre moi-même emportée, que là n’était pas la question et je ne voulais pas l’emmerder avec ça. Au contraire, l’idée de faire ce que l’on voulait m’était totalement chère. Regardez-moi : même s’il m’avait fallu attendre de passer à côté de la mort, j’avais tout de même changé de sexe, sans rien demander à personne et me foutant totalement du regard des autres. C’était ma décision, point barre. La sienne était de vivre ainsi avec sa femme, sa famille. Je n’étais personne pour le critiquer. D’ailleurs, réellement, il ne passait pas pour un salaud. Enfin, qu’un peu, mais c’était pour la forme. Mon regard restait poser sur lui, tandis qu’il continuait. Ce n’était pas ma vie, sauf que j’étais un peu impliquée. « Et c'est pas le fait d'être vu comme le salaud de service qui me dérange, c'est le fait qu'on puisse se moquer de Joseph. Je le tolérerai pas. J'veux pas qu'on se moque de mon fils à cause de mes conneries. » Avec ce qu’il avait dit et ce qu’il venait d’ajouter, je comprenais que tromper sa femme avec une autre n’était pas grave, par contre avec une « chose » comme moi, ça l’était beaucoup plus. Je savais que le commun des mortels n’avait pas l’esprit très large, mais je ne le pensais pas autant. Je lâchais une sorte de rire amer. « Pas à cause de tes conneries… tu veux dire à cause de moi. » Je détournais le regard. C’était autant de petites phrases lâchées ainsi qui me peinaient plus que le flot de haine que m’avait balancé à la gueule Andreas, lors de la révélation. Ma différence était source de honte alors. Je commençais à croire que Keelan s’était foutu de moi en me disant qu’il ne regrettait rien. « Voilà ce que je voulais entendre, on est au moins d'accord là-dessus. Et moi, je n'ai pas à juger ta vie, ton changement de sexe ou quoi que ce soit. » Je serrais les dents, en secouant la tête, n’en croyant pas mes oreilles. Non, il ne jugeait pas ma vie, ni mon changement de sexe, mais il me balançait subtilement à la figure toute l’infamie que pouvait amener ces choses dans la vie des autres. « Sans rancune alors ? » Je n’étais pas moqueuse. Je n’étais pas en mode chiante, mais plutôt en mode très sincère. Je regardais sa main, arquant un sourcil. « Sans rancune, j’en sais rien… peut-être pas tout de suite. » Je comptais faire un trait sur le passé. Redevenir la Irène du début de mon aventure, sauf que certaines choses ne passaient pas. « J’ai pas l’impression que tu te foutes réellement de… ma transsexualité. Je crois même que l’on pourrait très bien se moquer de ton fils, parce que tu parles à une trans... » Je disais ça, comme ça…
avatar

Marcus
MESSAGES : 1449
AGE : 33
LOCALISATION : Bonn, allemagne

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: quedal
RELATIONS:
PARTENAIRE: VALENTINA (LONDON )
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mon lit est plus confortable le matin que le soir. ~ le 03-07 à 9h14   Jeu 5 Juil - 18:34

« Pas à cause de tes conneries… tu veux dire à cause de moi. » Non non non, elle ne comprenait pas. J'parlais pas d'elle spécialement mais de mes conneries en général. Et ça ne l'englobait pas totalement puisque nous n'avions jamais couchés ensembles. Des baisers, c'est vraiment rien du tout et ça, mon fils pourra très bien passé au dessus parce que je lui apprendrais à être fort. « Tu sais Irène, je parlais pas de toi en particulier mais de toutes les conneries que je peux faire dans ma vie. Et j'suis désolé pour ça, vraiment, mais coucher avec un transexuel en aurait été une. Je ... Tu étais un homme et j'suis hétéro, tu le sais ça ? » Je ne savais pas quoi dire là, quoi faire. Parce qu'elle était un homme par le passé, mais désormais c'était une belle jeune femme que j'avais devant moi. J'pouvais pas le nier, personne ne peut nier le fait qu'Irène est très belle et qu'elle doit sans doute faire tourner des têtes. Et moi, j'suis maladroit. Parce que j'vois qu'elle est mal et c'est pas le but recherché, j'veux pas la blesser plus que ce qu'elle a déjà pu l'être. Un attentat, ça vous change une personne, c'est indéniable. Mais que pouvais-je lui dire pour lui montrer que j'étais honnête dans le fait que son changement de sexe ne me gênait pas. Si elle est plus à l'aise comme ça, pourquoi devrait-elle être condamné à errer dans le corps d'un homme qu'elle n'était visiblement plus. J'suis pour le changement de sexe, faut pas croire. Parce que je sais qu'il faut, à notre époque, être ouvert d'esprit et que cela peut vraiment aider les gens. Mais je me suis mal exprimé, je n'aurais pas du dire tout ça un peu plus tôt. Je passe nerveusement la main dans mes cheveux roux, je soupire. Je cherche mes mots ,je veux qu'il soit juste cette fois. « Sans rancune, j’en sais rien… peut-être pas tout de suite. » Je comprenais qu'il lui fallait du temps pour pardonner ce que j'avais pu dire. C'était normal, je manque cruellement de tact. C'est affligeant d'ailleurs. « J’ai pas l’impression que tu te foutes réellement de… ma transsexualité. Je crois même que l’on pourrait très bien se moquer de ton fils, parce que tu parles à une trans... » Elle n'y était pas une fois de plus. Mais bon, fallait que je le lui fasse comprendre. « Ecoute Irène, j'vais être franc avec toi, je te le dois bien. J'sais que je manque de tact et que j'ai pas toujours les mots qu'il faut pour rassurer, j'suis un idiot. Mais je m'en fous vraiment de ta transexualité, parce que j'ai appris à te connaître un peu et que tu fais partie des personnes que j'apprécie au sein de ce nid. Je t'apprécie réellement et j'ai pas envie que ça change à cause de ton passé. Ce serait complètement con. Et puis, non, si l'on se moque de mon fils parce que je parle avec toi, je dirais simplement à Joseph que les temps changent et qu'il faut se montrer ouvert. Je lui dirais que si l'on apprécie réellement une personne, on l'apprécie en entier ce qui inclut son passé et son présent. Et je lui dirais aussi, que si les autres n'arrivent pas à le comprendre, c'est qu'ils sont des idiots comme l'a déjà été son père. J'voulais vraiment pas te blesser Irène. J'pense que tu es une bien plus belle personne que ce que tu veux bien nous montrer chaque jour. » Je parlais de beauté intérieure bien entendu. J'avais dit cela en posant ma main sur son épaule et en faisant preuve de beaucoup de franchise.
 

Mon lit est plus confortable le matin que le soir. ~ le 03-07 à 9h14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mon lit est plus confortable le matin que le soir. ~ le 03-07 à 9h14
» bonjour [pv Petit Matin]
» Editorial Le Matin: Pourquoi l'haitien s'autoflagelle-t-il autant?
» Yosei, l'étoile du matin
» Matin de printemps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE TROIS :: SAISON 7 :: Intérieur-