GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Irène

Irène
MESSAGES : 2090
AGE : 35
LOCALISATION : BANLIEUE PARISIENNE.
EMPLOI : SANS EMPLOI.
CITATION : « L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible. »
POINTS : 327

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (MON CUL). (AJ). (SAMI).
Voir le profil de l'utilisateur

TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 Empty
MessageSujet: TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28   TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 EmptyLun 18 Juin - 18:09

→ AVEC EZÉQUIEL.

C’était compliqué de se choisir une tenue pour le prime. Par exemple, pour moi, j’essayais de prendre une robe pas trop longue, ni trop courte. Je ne voulais pas paraitre plus vulgaire que je ne le suis déjà. Ni paraître tout d’un coup bonne sœur. Ahah bonne sœur, la blague. Je fouillais alors dans mon armoire presque pleine à craquer, après une robe cent pour cent me représentant, n’en déplaise encore et toujours aux autres. Deux ou trois essais plus tard, je me retrouvais avec un truc sur le dos… comment dire… je ne me souvenais même plus d’avoir eut ça un jour… les mystères du shopping. Devant le miroir, je me regardais sous toutes les coutures, tournant au maximum mon cou pour pouvoir admirer mon dos dans le reflet. Elle était pas mal… qu’est-ce que je dis ! J’étais vraiment canon là-dedans et pourtant, un peu trop sérieuse à mon goût. Je me mordillais la lèvre inférieure, réfléchissant, avant d’enlever tant bien que mal la fermeture éclair sur le côté, laissant tomber la robe à mes pieds. Un bruit se fit entendre, je n’en avais que faire. De toute manière, je l’avais bien vu l’Ezéquiel derrière moi… aaah c’était un grognement alors ? Une nouvelle grimace et je sautais dans une autre robe, m’arrivant aux genoux, avec un très grand décolleté dans le dos… presque jusqu’aux fesses. C’était un peu trop, non ? Mes yeux se reposèrent un moment sur le reflet du grand black : « Hey ! T’es encore dans ton trip : Anabel elle est horrible ? » lui demandais-je sans ménagement, sans le saluer tout ça… de toute façon il ne connait pas ça, la politesse ?
Ezéquiel

Ezéquiel
MESSAGES : 653
AGE : 31
LOCALISATION : Allemagne - Munich
CITATION : « Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis. Qu'y a-t-il donc de si changé à ma situation ? » V.Hugo.
POINTS : 392

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Une femme !!!! Et non...
Voir le profil de l'utilisateur

TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 Empty
MessageSujet: Re: TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28   TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 EmptyMer 20 Juin - 0:05



Franchement, je hais cette maudite confiture, je sais d’ailleurs pas pourquoi j’ai voulu essayer d’ouvrir le pot… D’habitude, je laisse Tweedy me faire tout ça, mais là, j’ai voulu prendre les choses en main et j’ai merdé. Bon, faut vraiment remédier à cette catastrophe naturelle car je viens lamentablement d’échouer dans une tâche franchement… qui sert à rien quoi… D’habitude, j’arrive à survivre dans les pires conditions, j’arrive à me comporter avec n’importe quelle situation mais la je bloque devant un pot de confiture minable… Peu importe, je vais laisser ce pot de merde ouvert, plus envie de toucher une nouvelle fois à ce couvercle maudit et je me lève, abandonnant lâchement ma tartine et tout le mini-repas qui était avec, en cette fin de journée, destinés à combler ce ventre qui se fait vide, pour me diriger vers le dressing, là ou je dois impérativement jeté cette chemise tachetée d’un rouge vif qui me pique les yeux, mais aussi de trouver un nouveau tissu de qualité pour recouvrir mon corps. Dans mon trajet, j’enlève cette foutue chemise blanche, dévoilant ainsi ce corps musclé et tracé au millimètre près. J’arrive donc et je tombe sur cette conne de newbie entrain de se… d’essayer des tenues. Bon j’ai vu pire mais ça reste quand même zarbi lorsque y’a aucune soirée qui se profile là. Je jette ma chemise de merde au sol, pouaf j’en ai plusieurs et limite elle était un peu p’tite pour mon corps quoi. Mon trip ? J’comprends pas… Et j’ai pas envie de comprendre, surtout concernant cette fille là, Anabel. Plus horrible ?? J’ai vu pire aussi mais elle sort pas du sac non plus la Ana. Pour saluer on dit quoi déjà ? J'veux lui faire une leçon de politesse, comme on m'le fais si souvent, donc j'dis salut, bonjour ou bonsoir... ? Bordel mais aidez moi bande d'abrutis... Bref j'me lance au pif. « Salut maman. » Je la salue, fin je viens de la reconnaitre l’autre soirée, c’est Irèèèèène, celle que j’ai planté dans les cachots… donc y'a pas moyen pour que je la néglige la mamie (remarque : j'aime pas les milf) mais elle vient enfin de décrocher un rôle chez moi... Fin quoi ? J’ai pas le droit de l’appeler maman ? Elle ressemble quand même à ma mère cette vieille… Non pas physiquement vous êtes fous…non, j’veux dire psychologiquement, moralement... même caractère quoi ! « Ouais t’as remarqué toi aussi ? » J’espère qu’elle partage mon point de vue que je suis le seul à adopter d'ailleurs… Ou pas mais limite son avis j’en ai rien à foutre… Bon me faut une chemise pour mon torse qui risque d’attirer cette conne qui chauffe au moindre signal… Bon je jette un coup d’œil de loin à mes affaires… Bordel bouge ton cul tu me barres la vue…
Irène

Irène
MESSAGES : 2090
AGE : 35
LOCALISATION : BANLIEUE PARISIENNE.
EMPLOI : SANS EMPLOI.
CITATION : « L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible. »
POINTS : 327

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (MON CUL). (AJ). (SAMI).
Voir le profil de l'utilisateur

TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 Empty
MessageSujet: Re: TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28   TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 EmptyMer 20 Juin - 2:47

Les robes, c’est mon péché mignon, avec le cul évidemment. J’en entassais des dizaines et des dizaines dans mes placards en France, ne m’étant pas même la moitié d’entre elle. Je sais même qu’en les revendant je pourrais me faire pas mal de tunes, comme en vendant mon cul, mais je ne le faisais pas. Que ce soit pour l’un ou pour l’autre. Bref. Comme par hasard, quand il était question de moi, me retrouvant très souvent en sous vêtements, l’affreux Ezéquiel arrivait. Il avait un radar à femme quasiment nu ou quoi ? Cela ne m’étonnait pas et expliquait tous : toutes les minettes d’ici ne se sentait pas le cœur de se doucher nue, forcément, si Ezéquiel se pointait tout le temps... Une chance pour moi, il m’avait déjà sauté, j’étais alors tranquille sur ce point. Je ne le regardais pas directement, mais par le biais de la glace, placée exactement face à cette porte. Je le vis alors lancer sa chemise à terre, me faisant le plaisir de regarder le spectacle qu’est son torse. J’arquais un sourcil, optant finalement pour une autre de mes robes. Je défaisais la mienne, la laissant au sol comme les autres. « Salut maman. » Sérieusement, je ne m’attendais pas à ça. Je faillis m’étouffer avec ma salive, alors que, pendant que je me dirigeais vers mon placard, mon regard dégoûté se posa sur lui. Le mot maman et moi faisait deux et même pire que ça. Associé à ce mec là : il avait rendu ce « nom » encore plus horrible qu’il ne l’était déjà à mes oreilles. Pourquoi il m'appelait maman d'ailleurs, celui là. Mon regard étant ma seule réponse pour lui, je sortais une robe noire, classique bien que très courte, l’ignorant totalement un court instant. « Ouais t’as remarqué toi aussi ? » Je cachais mon corps avec ce nouveau bout de tissu, mes yeux remontant sur le miroir. Je n’achevais pas de la fermer, un sourire en coin se dessina sur mon visage, un éclair passant carrément dedans. Qu’il m’appelle maman, ou salope, je m’en foutais : sa réponse m’intéressait plus qu’autre chose. Je passais ma langue sur mes lèvres, hésitant à parler, puis finalement : « Ouai ! J’la sens pas cette nana… » Déclarais-je simplement, en plissant le nez, se transformant peu à peu en une grimace. Pour la robe que je portais, ainsi que pour ce que je venais de dire. « Elle a pas l’air si innocente que ça… »
Ezéquiel

Ezéquiel
MESSAGES : 653
AGE : 31
LOCALISATION : Allemagne - Munich
CITATION : « Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis. Qu'y a-t-il donc de si changé à ma situation ? » V.Hugo.
POINTS : 392

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Une femme !!!! Et non...
Voir le profil de l'utilisateur

TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 Empty
MessageSujet: Re: TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28   TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 EmptyMer 20 Juin - 15:22



Yep j’viens d’avoir une mère. Une deuxième vu que la première s’est suicidé après qu’elle ait coucher avec moi… Attendez… Celle-ci aussi à coucher avec moi, mais sans se suicider après, et sans laisser de message… alors… Elle risque certainement de crever dans pas longtemps aussi, j’en suis sûr et certain, je suis maudit, et je crois qu’il ne lui reste pas assez de temps pour vivre la mamie… Bref qu’elle crève ou pas, je m’en fiche, là , en ce moment, ce qui m’importe le plus, c’est trouver une chemise ou un t-shirt pour mon torse. Je la regarde d’un demi-regard presque indifférent, elle qui s'obstine à essayer d’attirer mon attention avec ses différents ports de robe… Franchement le prix de la meilleure innovation ne lui revient pas, ça c'est sûr, et l'effort est complètement...bidon. Aucune création. Je commence à chercher donc dans mes différents vêtements quelque chose de provisoire, et j’en sorts finalement quelque chose qui fera l’affaire. Je l’enfile. Parfait. En plus il est staïyle et très… comment dire… Il colle bien avec ce que j’ai dans la tête en ce moment. Bon j’ai plus rien à faire dans ce foutu dressing mamie, j’ai d’autre chose à faire comme… Pulvériser ce foutu pot de confiture et ne laisser aucune trace dans la cuisine pour mon futur crime… Je vais aussi exterminer tout les bocaux contenant des substances du même genre, donc vous serrez priver de miel, de confiture et de tout genre… Je m’apprête donc à quitter cette foutue pièce vu que je n’étais que de passage, lorsque sa voix de perroquet sodomisé traverse mes tympans et attire mon attention provisoirement. Je fais quelque pas en arrière –j’aurais pu faire du moon walk mais j’ai jamais pigé la technique- et je me replace derrière elle. « Depuis quand cette conne t’intéresse maman ? » Cette fille c’est plutôt des bites qui l’intéresse non ? Ou peut être bien les hommes en général… mais je ne crois pas qu’une fille si insignifiante que cela à une quelconque valeur pour elle… En plus je la vois mal s’intéresser à quelque chose en ayant une bonne volonté ou une pensée bisounours derrière, donc déduction : Elle veut se taper la Ana’, ou bien veut la buter tout simplement parce qu’elle est plus belle qu’elle, j’sais pas mais si c’est la deuxième option j’comprends, ma mère est trop vieille et elle passe carrément pour une merde devant la Ana’…
Irène

Irène
MESSAGES : 2090
AGE : 35
LOCALISATION : BANLIEUE PARISIENNE.
EMPLOI : SANS EMPLOI.
CITATION : « L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible. »
POINTS : 327

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (MON CUL). (AJ). (SAMI).
Voir le profil de l'utilisateur

TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 Empty
MessageSujet: Re: TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28   TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 EmptyJeu 21 Juin - 17:37

Visiblement, j’avais attisé la curiosité de l’ennemi public numéro 1, puisqu’à peine ma bouche fermée, je le voyais revenir à reculons vers moi. Il pouvait bien dire ce qu’il voulait, me traiter de tout les noms et même me prendre pour sa mère autant qu’il le voulait aussi – c’était plutôt malsain, mais après tout, il s’agissait d’Ezéquiel donc rien d’étonnant – je savais quoi dire pour détourner les regards sur moi. Le sien en l’occurrence, mais pas compliqué de le faire. J’avais l’impression que, prononcer le prénom d’Anabel suffisait pour le faire rester. Une aubaine, parce que c’était d’elle dont je voulais lui parler. En fait, je voulais m’accorder avec lui. Lui dire qu’il n’était pas le seul à la voir autrement que comme une gentille jeune femme. « Depuis quand cette conne t’intéresse maman ? » Un sourire satisfait étendait mes lèvres, alors que mes yeux ne le quittaient plus à travers le miroir. Bonne question… qui méritait un petit moment de réflexion, toujours dans le même but de peser mes mots. « À peu près au même moment où je suis devenu ‘ta mère’ ». Officiellement et visiblement, je l’étais depuis l’instant même. Officieuse, j’avais l’impression, de l’avoir été à partir du moment où il m’avait baisé. Si c’était son kiff d’appeler celle qu’il a baisé maman, d’accord. Par contre, si c’est parce que j’étais un peu plus vieille que les autres filles, c’était à la limite de m’énerver. Mais puisqu’il n’était pas du genre à donner des explications, je me contrefoutais de comment m’appelait-il et je me concentrais sur ce que je lui livrais. « Elle a fait quelque chose de mal… » Ajoutais-je, comme un peu à moi-même, lorsque mes yeux tombèrent sur ma silhouette, que j’encadrais de même mains finissant leur course sur mes hanches. « Je me trompe ? » Ma voix restait calme, posée. D’ailleurs, je ne lui posais pas forcément la question directement, mais une réponse de sa part était vivement attendue…
Ezéquiel

Ezéquiel
MESSAGES : 653
AGE : 31
LOCALISATION : Allemagne - Munich
CITATION : « Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis. Qu'y a-t-il donc de si changé à ma situation ? » V.Hugo.
POINTS : 392

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Une femme !!!! Et non...
Voir le profil de l'utilisateur

TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 Empty
MessageSujet: Re: TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28   TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 EmptyVen 22 Juin - 1:33



Alors bon, là faut dire que maman prend son rôle très à cœur, et ça m’plais. Faut dire qu’elle est parfaite dans le rôle : garce, vieille et sexuellement attirante. Surtout vieille, car c’est surement cette caractéristique qui a fait pencher la balance. Bref, on va pas trop s’attarder ou s’expliquer sur son nouveau rôle dans l’histoire car à priori ça ne lui fait ni chaud ni froid… Waaou j’dirais ma mère ça, franchement, même si elle s’obstine intérieurement à croire qu'elle est immunisé, mais là elle lui ressemble beaucoup, même trop j’dirais. Alors depuis quand elle s’intéresse à Anabel ? Ah d’accord, depuis qu’elle est devenu ma mère. C’est bon j’ai compris. Elle ajoute, fin elle questionne si elle a réellement fait du mal comme je semble le dénoncer… Attendez, c’est moi ou cette salope avec un pois à la place du cerveau tente de piocher mon secret ? Ah c’est ça alors, je comprends le style de madame. Alors vu qu’elle a déjà couché avec moi, elle se dit que ce qui m’importe chez lui à présent c’est son argent, donc sa cagnotte, donc systématiquement son secret, et elle se dit intérieurement : Pourquoi ne pas plumer ce gros porc. Bah oui je suis pas si con pour pas piger le truc, sauf qu’elle a pas compris du tout avec qui elle a affaire. Mon cerveau est asphyxié au plus au degré maman, donc ne t’attends pas à une discussion logique et bien fondée avec moi… Lorsqu’on m’aborde, on se dit que c’est bon je suis le genre de mec sexy, le blackos très calme et très sage, mais enfaite non, quand on déballe le si beau cadeau que je suis, bah… on tombe sur un cadeau mystère ou un cadeau piège, genre une arnaque à la stroumph farceur… Donc si Anabel a fait du mal c’est ça … On va voir si cette garce va pas péter un plomb. « Ouais, elle allait se marier avec un ananas. » Ouais c’est ça, d’ailleurs j’ai pas menti, mais vu que je me suis tapé cette bombe physiquement, j’vais me la faire moralement cette garce. « En plus l’ananas était moche. » Ouais fallait les voir dans une photo, Anabel, l’ananas, ensemble sur une plage… c’est le délire quoi. « Dis maman, si je me marie avec une banane rose, tu vas accepter ? » Là j’viens de lui péter deux synapses, ou trois faut voir… Après je l’imagine bien s’enfuir face à de telles absurdités, et à ce moment là ça sera le clou du spectacle, j’l’aurais kill cette garce, le KO final genre coup de boule de Mohamed Ali à Kinshasa kfufufu.
Irène

Irène
MESSAGES : 2090
AGE : 35
LOCALISATION : BANLIEUE PARISIENNE.
EMPLOI : SANS EMPLOI.
CITATION : « L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible. »
POINTS : 327

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (MON CUL). (AJ). (SAMI).
Voir le profil de l'utilisateur

TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 Empty
MessageSujet: Re: TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28   TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 EmptyVen 22 Juin - 15:45

Il fallait être con pour croire qu’il allait répondre aussi facilement ou qu’il n’allait pas se rendre compte que son secret était ma seule motivation pour lui adresser la parole. Ca tombait bien, je l’étais, ce qui était un plus pour lui poser de telles questions, quand d’autres n’auraient pas cherché à lui parler. Quoique s’il n’avait pas été doté d’un secret qui m’intéressait étrangement, jamais je ne perdrais mon temps ici, avec lui. Mis à part, par sa place parmi ceux qui ont eut la chance de me baiser, il ne m’était nullement d’une grande importance. Ma curiosité, pourtant loin d’être maladive, car la vie des autres était loin de m’intéresser. Ma curiosité me démangeait tellement que je ne faisais nullement dans la subtilité. Pourquoi le faire d’ailleurs ? Entre nous, Ezéquiel était loin d’être un être construit par une quelconque subtilité, tout comme moi d’ailleurs. « Ouais, elle allait se marier avec un ananas. » J’arquais un sourcil, le fixant. Sérieusement… je ne le savais pas fins, mais je ne le pensais pas d’être d’une connerie pareille : ça me faisait rudement plaisir. Je n’étais pas la seule à avoir un grain alors et à avoir le cerveau trop en compote pour pouvoir tenir une conversation. Nous étions pareil alors : lui il parlait d’ananas et moi je parlais aux murs. Quoique pas tellement en fait… « En plus l’ananas était moche. » Il en rajoutait une couche. Il voulait créer un dialogue de sourd. Je voulais me forger ma propre opinion. Qu’il continue de me répondre ainsi, à travers ses réponses absurdes, mes questions en étaient tout de même répondues. Il faut croire que l’absurde, ça me connais. Oh, j’avais aussi compris qu’il se foutait de ma gueule. Malheureusement, pour lui comme pour un autre, il ne me connaissait nullement : perdre mon sang froid, ça m’arrivait, mais nullement dans une situation où mes intérêts étaient prioritaires. « Dis maman, si je me marie avec une banane rose, tu vas accepter ? » Je le regardais ébahie par sa stupidité et sa futilité, avant de lâcher un rire. Il était drôle. Il faisait un super bouffon. On m’a dis que, quand un chieur nous faisait bien chier, il fallait simplement rentrer dans son jeu. Je l’ai bien appris, étant chieuse moi-même… « Tu sais, que tu te maries avec une banane rose, ou une poire rouge, tu auras toujours ma bénédiction… » Répondais-je, avec un large sourire. J’arrivais même à plaindre un « fruit », de penser qu’Ezéquiel pourrait se marier avec… Ce qui m’importait n’était pas d’ordre fruitier. De ma main, je désignais son tee-shirt toujours à travers ce médium de communication qu’était devenu le miroir.« T’aimerais tuer quelqu’un ici… mis à part moi évidemment… » Non parce que vu les regards de tueur qu’il pouvait adresser parfois, j’avais l’impression que j’étais censée trembler. « À moins que t’aimes quelqu’un ici… mise à part moi encore une fois… Mais c’est vrai, tu es dénué de sentiments, n’est-ce pas ? » Je faisais toujours référence à son tee-shirt… tout simplement sur ce qu’il avait sur le dos.
Ezéquiel

Ezéquiel
MESSAGES : 653
AGE : 31
LOCALISATION : Allemagne - Munich
CITATION : « Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis. Qu'y a-t-il donc de si changé à ma situation ? » V.Hugo.
POINTS : 392

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Une femme !!!! Et non...
Voir le profil de l'utilisateur

TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 Empty
MessageSujet: Re: TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28   TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 EmptyVen 22 Juin - 20:12



Donc je viens d’avoir sa bénédiction. Waouuh que je suis content… Non mais je crois qu’elle a pas du tout comprit le jeu : Elle doit répondre non pour que ça soit marrant, hors là, on va l’être même si elle me suit dans ma folie temporaire. Bon, elle a bien dit une poire rouge c'est ça !? Walaa non celle-là elle est moche, mais tu sais ma petite, j’accepterais tout, même toi, preuve que dans ma chaine alimentaire et dans mon échelle de beauté, t’es pire que la poire rouge qui est situé en bas de l’avocat poilu, ouais ouais désolé je plains ta tête de pipi mais c’est comme ça, fallait être plus belle avant de venir ici, et plus jeune aussi car là ta peau est tellement vieille que dans pas longtemps (j'dirais dans deux jours) y’aura des rides avec une profondeur et ça, c'est pas cool du tout. « Non, pas la poire rouge, elle est moche elle. » Ouais hyper, même l’ananas d’Anabel est plus charmant, sans oublié l’avocat poilu, lui il est complètement out niveau beauté, comme elle d’ailleurs, kfufufufu. Note : ça c’est mon horrible rire intérieur je sais, mais il est stylé quand même. « Mais tu sais, je peux aussi me taper la poire rouge. J’vais partir dans un club échangiste avec ma banane, et le tour est joué. » Ouais, ouais, toujours à fond dans ma mission de lui brûler le cortex ou une partie de son lobe frontal. A force elle va finir par céder cette grosse poufe. Là je vais la sauter c’est sûr, déjà je lui ai planté deux trois veines, faut que je continue donc sur la même lancée. Donc toujours plus con que jamais, je poursuis. « Tu crois qu’on voudra échanger ma banane rose ? » Fin pour moi une banane rose c’est pas mal et ça peut rapporter une grosse pastèque potelée ou bien un navet avec un gros cul. La poire rouge ou bien ma mère (c.f Irèèèène), c’est limite dans une brocante où on voudra me les échanger. Bon, elle s’obstine quand même à vouloir parler franco avec moi… Franchement, à chaque fois qu’elle pousse, moi aussi je le fais de mon côté, car limite j’ai rien à perdre, cette conne n’a aucune valeur pour moi et ne m’intéresse pas, limite j’étais contre qu’elle reste, et ceci même si elle a baisé avec moi. D’ailleurs, même si elle l’a fait, j’ai voté non, car elle avait plus rien à proposer, donc plus rien à faire ici. Alors c’est ça elle me prend pour un killer… Je vois… Moi je dis qu’elle est complètement bourré avec un cerveau cramé au plus haut degré bordel… Big lol mes amis les geek pour cette pouf qui veut se la jouer Colombo… Franchement reste avec les bites et lâche les secret car t’es plus crédibles avec les pénis qu’avec autre chose, non mais franchement abandonne… « Y’a une grosse différence entre tuer quelqu’un, et le pousser à se donner la mort lui-même… » Non mais y’a une grosse grosse différence entre mes pratiques artistiques et amusantes, que ce qu’elle me débite là. Tuer, c’est franchement pas amusant du tout. Je m’approche encore d’elle et je m’accroupie, pour poser mon menton sur son épaule. « Vois-tu, tuer quelqu’un n’est pas très excitant… Alors que de le voir se suicider lui-même, devant toi, là j’dirais que c’est… Amusant ouais ! » Non non je suis pas un malade, j’ai déjà avoué que les tourmentes et les viols étaient les bienvenues, donc là ça choque plus. Mon art consiste donc à pousser l’autre vers la mort, ce qui est vraiment contraire au principe qu’énonce le verbe ‘Tuer’… Et puis je méprise les crimes et les meurtriers, s’il faut tuer quelqu’un, autant prendre du plaisir à le voir souffrir et plonger dans la mort lui-même … Avec finesse et… précision ! « Sinon ouais, j'veux bien massacrer Anabel, Keely, la Tweedy, p'tit Kinder, la scientifique et euh.. Brian et sa copine Cacahuète... Toi et... Aile de dinde + Nora... Fin tout le monde tu vois... Mais j'laisserais la copine-à-Ezéquiel, Evadne, faut bien que quelqu'un reste vivant quoi... » Je relève mon menton et je commence à jouer avec une de ses mèches, la bouclant plusieurs fois… « Qui te pousse à dire que je te déteste ? … Mis à part le fait que tu me sois inutile à présent, je ne vois pas pourquoi je vais te détester… » Bizarre, maintenant que je me pose la question : Elle sert à quoi elle ? « Ni t’aimer… » Je m’arrête, oui les deux je suis dans l’incapacité de les éprouver car… « Vois-tu, j'ai pas les outils pour le faire… » J’étais clair là ? Fin je l’espère j'ai pas trop envie de me répeter…
Irène

Irène
MESSAGES : 2090
AGE : 35
LOCALISATION : BANLIEUE PARISIENNE.
EMPLOI : SANS EMPLOI.
CITATION : « L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible. »
POINTS : 327

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (MON CUL). (AJ). (SAMI).
Voir le profil de l'utilisateur

TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 Empty
MessageSujet: Re: TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28   TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 EmptySam 23 Juin - 18:32

Je jouais son jeu et ça ne semblait pas forcément lui plaire plus que ça. Pourquoi ? C’était plutôt marrant non, de parler de banane rose, de poire rouge et leurs amis fruits. Je suis peut-être stupide, mais je sais prendre les autres à leur propre jeu… et s’il continuait comme il le faisait, ça pouvait durer des heures et des heures encore… « Non, pas la poire rouge, elle est moche elle. » Je la trouvais plutôt jolie moi, la poire rouge. Je secouais la tête vers la négative, haussant les épaules : ce qui voulait dire en gros ‘t’es bien difficile’. Il ne devrait pas l’être, il ne pouvait pas l’être. « Mais tu sais, je peux aussi me taper la poire rouge. J’vais partir dans un club échangiste avec ma banane, et le tour est joué. » Je souriais amusé, passant le revers de ma main sur une partie de ma robe pour en chasser un pli. Je n’ajoutais rien, le laissant s’enfoncer dans son délire, sans pour autant lui faire croire que je m’en foutais. « Tu crois qu’on voudra échanger ma banane rose ? » Oh ! Bah ça ! Je lâchais un rire, avant de lui répondre : « Ta banane aura moins de mal à trouver quelqu’un que toi, je t’assure ! » Il n’avait pas à s’inquiéter… comme il n’avait pas à s’inquiéter de moi. Je posais mes questions tranquillement, avec une pointe de curiosité, mais sans grand danger. Comment une fille comme moi pourrait trouver un secret, qui plus est celui d’un être aussi mystérieux qu’Ezéquiel. Je me prononçais le plus simplement sur le tee-shirt qu’il venait d’enfiler. « Y’a une grosse différence entre tuer quelqu’un, et le pousser à se donner la mort lui-même… » Ouai je ne me prononçais que sur son tee-shirt, effectivement et c’est lui qui semblait revenir vers Anabel. Une différence entre tuer et pousser à se tuer. Très intéressant à savoir et j’en voulais plus. Marrant, parce que je n’eus pas besoin de lui demander, qu’il me répondait déjà. Ezéquiel s’approcha préalablement de moi, et posa son menton contre mon épaule. Je relevais un peu le mien, fière, le regardant toujours avec ce sourire de coin. Je ne perdais pas une miette des informations qu’il me donnait… j’étais toute ouïe et plus que jamais. « Vois-tu, tuer quelqu’un n’est pas très excitant… Alors que de le voir se suicider lui-même, devant toi, là j’dirais que c’est… Amusant ouais ! » La violence je connaissais, mais le « monde de la mort » m’était quelque peu étranger. Je me reposais sur ses dires, trouvant cela à la fois glauque, mais absolument pas étonnant du tout, venant de lui. Si je devais en venir à tuer… je savais quoi faire à présent. « Sinon ouais, j'veux bien massacrer Anabel, Keely, la Tweedy, p'tit Kinder, la scientifique et euh.. Brian et sa copine Cacahuète... Toi et... Aile de dinde + Nora... Fin tout le monde tu vois... Mais j'laisserais la copine-à-Ezéquiel, Evadne, faut bien que quelqu'un reste vivant quoi... » Je fronçais les sourcils. Brian… Cacahuète… Aile de dinde. Sérieusement ? J’avais bien compris qu’il s’agissait de candidats, mais qui ? Bon je m’en foutais un peu, sauf de sa réponse principale : qu’il voulait à peu près tuer tout le monde. Tandis que je restais toujours calme, sans parler, mes yeux suivirent le mouvement d’Ezéquiel et regardaient ses doigts jouer avec mes merveilles dorées – mes cheveux quoi. « Qui te pousse à dire que je te déteste ? … Mis à part le fait que tu me sois inutile à présent, je ne vois pas pourquoi je vais te détester… » Un large sourire amusé étira mes lèvres, il ne me détestait pas… « Ni t’aimer… » Sans pour autant m’aimer… Intéressant… Mais ce qu’il pensait de moi, ce qu’il ressentait (ou je sais pas ce que l’on pouvait dire pour lui) envers moi, m’importait peu. « Vois-tu, j'ai pas les outils pour le faire… » Ah ! Enfin quelque chose d’intéressant, qui me fit tourner enfin la tête vers lui. Premier contact visuel réel. Je brisais mon long silence, pour lui poser cette simple qu’est qui, à tous les coups, allait le faire chier. Quoi ? Il tentait de m’emmerder avec ses bananes roses, je pouvais le faire de mon côté. « Les outils… c’est-à-dire ? » Lui demandais-je bêtement et innocemment. Enfin non il n’était pas dupe lui. Il devait bien voir que chacune de mes paroles étaient intéressées et pas dénuées de profit. Il allait répondre, il devait me répondre. Mensonges ou pas, il allait le faire, avant que, avec un nouveau sourire, je tournais mon corps vers lui. « Cette «conversation» fut très enrichissante... »
Ezéquiel

Ezéquiel
MESSAGES : 653
AGE : 31
LOCALISATION : Allemagne - Munich
CITATION : « Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis. Qu'y a-t-il donc de si changé à ma situation ? » V.Hugo.
POINTS : 392

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Une femme !!!! Et non...
Voir le profil de l'utilisateur

TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 Empty
MessageSujet: Re: TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28   TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28 EmptyDim 24 Juin - 16:24



Je vais quand même pousser le bouchon trop loin car limite là j’ai rien à faire, et cette chose là, Mamita Irèèèène ne me sert plus à rien, j’baise plus avec la même personne une deuxième fois et je sais pas quoi d’autre soutirer d’elle car même son secret à l’air bidon –à son image j’dirais- et ne m’intéresse pas aussi, ça a surement un lien avec sa vieille peau car à ce que j’ai vu elle pas jeune la mamie, donc ouais si je me tape un délire avec elle, c’est surtout parce que l’avis de cette personne sur moi n’a franchement aucun impact, la réciproque dans l’équation est peut être pareille même si elle semble démontrer quelque fois des signes de faiblesses par ci et par là : Elle est humaine après tout, alors que moi, je suis un immortel qui se nourrit des autres pour vivre… Ouaaais c’est ça, j’adore le concept en plus. Bref, elle tient quand même la baraque – et puis faut pas se leurrer quand même mais comparé aux autres bisounours, elle a quand même une personnalité celle-là – et pousse elle aussi le jeu et j’dirais qu’on ne finira jamais à ce rythme là, et puis tant mieux, j’ai beaucoup de conneries à balancer en réserve ; mon stock est inépuisable et j’ai tout mon temps, même si je préfère de loin le gaspiller en me masturbant devant une plante que rester devant elle… Le temps c’est précieux et les salopes comme elle faut pas leur donner plus que ce qu’elles ne peuvent offrir, philosophie Ezéklienne power. « Tu parles. » Ouais franchement elle veut essayer de me planter mais elle a pas su faire, elle est naze quand même cette fille, j’attendais bien plus, donc c’est avec un grand regret que je lui balance ceci : Ma bombe atomique Ewaka-36. « Toi t’as quitté mon papa patate et puis personne veut plus s’marier avec toi. Moi je suis encore jeune, toi t'es périmé. D'autant plus que... » Je lui tapote ses fesses, regard rivé sur son foutu miroir. Dans la logique, c’est ma mère. Dans une autre logique, mon connard de père c’est une patate. Donc dans la logique 1 + logique 2, Irèèèène était la femme d’une patate, donc franchement je la plains, elle a des choix de merde ouais je sais. Mais y’a un truc qui me chiffonne la tête : Comment une patate et une mortelle ont pu créer un dieu, un beau gosse et une étoile luxuriante de part sa beauté exotique alors que limite je tiens rien d’elle, ni de ma patate… Bordel ça fout les j’tons quand même lorsqu’on y réfléchi profondément…ou peut être c’est pas ma mère…. Là j’ai envie de crier AAAAAAAAAA mais non faut se calmer quand même, mamita Irèèèène, c’est ma mère pour la vie, et c’est prouvé scientifiquement donc calmos petit Ezéquiel. « Dis, pourquoi t’as accepté de te marier avec une patate franchement… Faut être quand même conne pour accepter… » Ouais là je me demande aussi… Bon bah j’arrête à ce niveau car ma mère je crois qu’elle en a assez pour aujourd’hui. Les outils ? Elle sait pas ce que c’est les outils ? Oh franchement, elle me renvoi désolé mais y’avait deux minutes, j’connaissais la définition par coeur, là, dans mon dico Larousse implanté, mais maintenant, j’me perds et… Roo et puis merde, j’viens de perdre le fil de mes idées. J’arrête de jouer avec ses boucles et je lui souffle aux oreilles. « O+U+T+Y … Les outils tu comprends pas ou quoi ? » Je relève ma tête, quittant ainsi le niveau de ses oreilles car maman est lilliputienne quand même, fin comparé à moi mais bon… Je me dirige vers le cadre de la sortie, enfonçant mes mains dans la poche de mon jean et je lui balance, presque pas très intéressé et avec une nonchalance flegmatique…. Ouais ça existe ça. « ça sera dans le prochain épisode. » Et ça si seulement j’décidais d’annuler la réalisation du film car il se peut que je me barre après-demain. Bon j’tai niqué ma pauv’ conne, maintenant, me faut un endroit ou me planquer… Téléportation powa : Spa. J’arrive attend moi mon pote !!

Sujet terminé pour Ezéquiel.
 

TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» TRIVIAL ✗ le 22/06 vers 17h28
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.
» Et je m'envole vers d'autres cieux !
» Vers un multilinguisme intégral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE TROIS :: SAISON 7 :: Intérieur-