GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nora

Nora
MESSAGES : 948
AGE : 30
LOCALISATION : DUBLIN, IRLANDE.
EMPLOI : ETUDIANTE EN MEDECINE.
CITATION : « imagination is more important than knowledge » (einstein)
JUKE BOX : oasis. sebastien schuller. nina simone. nouvelle vague. ludovico einaudi. kid cudi. soley - pretty face. in this shirt - the irrepressibles. yann tiersen. young folk - peter, bjorn & john. the fray.
POINTS : 348

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 81 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (kon, marvel, JAMIE)
Voir le profil de l'utilisateur

You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10) Empty
MessageSujet: You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10)   You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10) EmptyMar 29 Mai - 1:17

→ You'd better run, better run, faster than my bullet.
le 29/05 à 03h10
avec Keelan.


Je n’arrive pas à dormir. Je me tourne, me retourne, et me re-retourne sans jamais trouver ce putain de sommeil. Ca commence à m’agacer. Je soupire. J’essaie de rester calme. Il faut dire que la patience n’a jamais été mon fort. Enfin, si mais pas pour le sommeil. Je compte les moutons en français, en anglais, en espagnole, je suis même prête à le faire en russe et en serbe si ca continue. Je me récite la liste des nombres premiers inférieur à 50 000 rien à faire. Je souffle de nouveau. Je me retourne du côté du vide de mon lit. Personne, évidemment. Moi qui plaisantais en disant que je voulais un lit seule en début d‘aventure, je le regrette bien. C’est ridicule même d‘avoir pu penser cela. Je ne me rendais pas compte de ce que je disais en fait. Parce qu’ici on s’habitue vraiment vite à la présence des uns et des autres. Donc ouais, c’est bien d’avoir une présence à son côté. J’ai une pensée pour Kon. Après quoi, je finis par même entendre mon vendre gargouiller. Sérieusement ? Il doit être dans les 3h du matin. Je ferme les yeux et tente de me focaliser sur quelque chose d’autre. Et, je crois que le Seigneur m’entend car à ce moment là, j’entends quelqu’un s’extirper de son lit et quitter la pièce. Puis bon, comme j’ai rien à faire je décide de suivre le candidat. Je balance mes pieds hors du lit et quitte la pièce à mon tour. Je suis la silhouette masculine, discrètement, jusqu’au cellier. Je m’arrête, je réfléchis. Comment faire passer ça pour autre chose qu’une filature ? Tant pis, et j’actionne la poignée, entrant dans la pièce avec un certain entrain. C’est alors que j’aperçois le jeune homme perché sur les pointes de pied à attraper un carton, placé relativement haut dans les étagères. Mes prunelles suivent la chose. Je fronce les sourcils en voyant la catastrophe arriver. Et, il est un peu trop bourrin dans ses gestes si bien qu’il précipite la chute non pas du carton désiré mais celui d’en haut. J’écarquille les yeux et hurle un « ATTENTION ! » avant d’aller spontanément le pousser violemment de là dessous. Nora, héroïne.
avatar

Keelan
MESSAGES : 2189
AGE : 38
LOCALISATION : Dublin
CITATION : Heureux, tu compteras des amitiés sans nombre, mais adieu les amis, si le temps devient sombre.
JUKE BOX : RADIOHEAD - Creep Ҩ THE SCRIPT - Live like we're dying
POINTS : 596

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 14 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (Zéqué) Finnick
Voir le profil de l'utilisateur

You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10) Empty
MessageSujet: Re: You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10)   You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10) EmptyMar 29 Mai - 19:33

« Zéqué...Tu dors ? » chuchotais je à mon compagnon. Je savais pertinemment que je n'obtiendrais pas la moindre réponse de lui. Même s'il était parfaitement réveillé. Pas l'idéal pour se taper une discut' au milieu de la nuit. A moins de vouloir parler tout seul. Le sommeil ne voulait pas m'atteindre, une fois de plus. Franchement, je ne savais pas ce que j'avais fais à Morphée, mais clairement il avait une dent contre moi. Faudrait peut être que je fasse appel au marchand de sable plutôt. Vous croyez que si je lui ramenais du sable de la plage, ça marcherait ? Oui oui, j'étais réellement en train de penser à ça, allongé dans mon lit, fixant le vide devant moi. Je crois que c'était le signe que je devrais me lever. Ainsi donc, j'enfilai un short par dessus mon boxer, et me faufilai hors de la chambre. J'avais déjà fait quelques rencontres nocturnes alors je préférais être présentable. Sans hésiter, le premier lieu où je me rendis fut le cellier. Rempli de nourriture. Mon petit rituel de nuit. Sauf que, c'était le bordel ! Tout était en vrac, ça n'allait pas du tout. J'entrepris de ranger le tout. Oui, il fallait savoir, que dès que je voyais du bordel, je ne pouvais guère m'empêcher de faire ma petite fée du logis. Et puis j'aperçus un carton en hauteur. Tiens donc, qu'étais ce ? Curieux, j'entrepris de l'attraper. Même avec mon mètre 85, il fallait que je me mette sur la pointe des pieds pour l'atteindre. J'en étais là, lorsque la porte s'ouvrit. Deux secondes plus tard, un hurlement se fit entendre, et sans vraiment comprendre ce qu'il m'arrivait, me voilà éjecté, poussé sur le côté sans ménagement. Mon dieu je venais de me faire attaquer par une folle. Résultat des courses : le carton m'échappa des mains, et tout tomba sur la nouvelle.  « Ça va ? » demandais je légèrement inquiet. Je tendis la main pour l'aider à se relever, à priori plus de peur que de mal.  « Qu'est ce qui t'as pris ? Je maîtrisais parfaitement en plus ! » Bon d'accord, les cartons étaient en équilibre précaires, mais c'était complètement sous mon contrôle.  « Tu sors d'où ?» Ne trouviez vous pas suspect qu'elle débarque seulement une minute après mon arrivée?
Nora

Nora
MESSAGES : 948
AGE : 30
LOCALISATION : DUBLIN, IRLANDE.
EMPLOI : ETUDIANTE EN MEDECINE.
CITATION : « imagination is more important than knowledge » (einstein)
JUKE BOX : oasis. sebastien schuller. nina simone. nouvelle vague. ludovico einaudi. kid cudi. soley - pretty face. in this shirt - the irrepressibles. yann tiersen. young folk - peter, bjorn & john. the fray.
POINTS : 348

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 81 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (kon, marvel, JAMIE)
Voir le profil de l'utilisateur

You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10) Empty
MessageSujet: Re: You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10)   You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10) EmptyMer 30 Mai - 0:22

Évidemment, j’ai réagis spontanément et sans réfléchir. Car si j’ai réussi à éviter que le jeune homme ne se prenne aucun des deux cartons et leur contenu respectif sur la gueule, c’est n’est clairement pas mon cas. Non. En effet, une fois celui-ci hors de ‘danger’, le carton s’est abattu sur moi. Oui, oui, il a osé. J’ai des élans de super-héroïne parfois, faut pas m’en vouloir. Je sens alors son contenu marteler ma tête et mon corps. Je me protège la tête de mes bras, me recroquevillant légèrement, au lieu de bouger. C’est comme lorsqu’on vous hurle ‘attention’. Généralement, on ne bouge jamais. Non, on reste planté là et attend que ca tombe. Bref. Le sol se dérobe sous mes pieds, et ce dernier m’accueille. Faut croire que je ne suis pas si robuste que ça. J’ai, peut être, aussi, tendance à, comme qui dirait, me surestimer physiquement parlant. Soit. La voix du brun finit par me parvenir. « Au top de ma forme » je plaisante en relevant les yeux vers lui, attrapant la main qu’il me tend pour m’aider à me relever. « Merci » je lui fais, un léger sourire aux lèvres. Une fois sur mes pieds, je fais l’état des lieux. Je bouge la tête en bas, en haut, droite puis gauche. Ca m’a l’air d’aller. Mon dos, également. Aller, ca ira. Un doliprane en retournant me coucher, et le tour sera joué. Après quoi, il me demande ce qu’il m’a pris et ajoute qu’il maitrisait. Je m’éclaffe. Puis, le dévisage avec un air pseudo supérieur. « Tss, tu parles ! Heureusement que j’étais là oui ! Tu n’aurais rien vu venir jusqu’à ce que ca te tombe dessus très cher » que je lui rétorque en levant le menton, faussement fière. Haha. Il enchaine directement en me demandant je sors d’où. Automatiquement, l’expression sur mon visage s’affaisse, en prenant une mine relativement gênée. Comme quelqu’un pris en flagrant délit. Je sentirais presque le rouge me monter aux joues. « Ahem, tu ne préférais pas savoir... » je lui réponds avant de siffloter légèrement, reportant mes prunelles vers les étagères. Dieu, qu’elles sont soudainement intéressantes.
avatar

Keelan
MESSAGES : 2189
AGE : 38
LOCALISATION : Dublin
CITATION : Heureux, tu compteras des amitiés sans nombre, mais adieu les amis, si le temps devient sombre.
JUKE BOX : RADIOHEAD - Creep Ҩ THE SCRIPT - Live like we're dying
POINTS : 596

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 14 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (Zéqué) Finnick
Voir le profil de l'utilisateur

You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10) Empty
MessageSujet: Re: You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10)   You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10) EmptyMer 30 Mai - 20:45

Mis à part un ou deux bleus, la demoiselle s'en était sortie à priori indemne de cette terrible chute. Le contenu des cartons s'était déversé sur elle, forcément. Je pu constater ce qu'il contenait. Simplement des accessoire vestimentaires, des déguisements... Rien de bien dangereux. Nora accepta ma main et se relava. Évidemment je l'engueulais un peu, cherchant à comprendre ce qui avait bien pu lui passer par la tête. Me secourir ? Comme si j'en avais besoin. « Tss, tu parles ! Heureusement que j’étais là oui ! Tu n’aurais rien vu venir jusqu’à ce que ca te tombe dessus très cher » Bien sur, bien sur. Que ferais je sans elle, je me le demandais. Apparemment là, elle venait de m'éviter une mort certaine. Rendez vous compte, ce malheureux carton – qui ne contenait pas grand chose, en fait – aurait pu m'écraser comme une crêpe au sol. Me fendre même le crâne, que sais je.  « Bon...J'imagine alors que je devrais te remercier de m'avoir sauvé la vie. » Oui, c'était ce qu'on faisait par politesse non ? Elle s'était sacrifiée pour moi, ça méritait bien un petit merci.  « Vraiment, merci. Tu viens d'éviter à ma mère de perdre son fils. Tu as ma reconnaissance éternelle. » Était ce suffisant ? Ou en faisais je un peu trop pour que ça soit crédible ? Je ne voudrais surtout pas me moquer non. Et puis honnêtement, j'appréciais l'attention quand même. Ceci étant, je me demandais d'où elle sortait. Parce que bon, elle n'était pas superwoman, elle n'avait une super ouïe pour détecter les personnes en danger, et accourir en un rien de temps. A la limite, on serait en journée, cela ne serait pas si suspect que ça. Les gens allaient et venaient. Mais là, on était au beau milieu de la nuit...Quelles étaient les probabilités pour que mademoiselle ait une fringale nocturne, exactement au même moment que moi ? Je ne voyais qu'une explication pour cela. Elle m'avait suivi ! Et encore, dans ma tête, je pensais juste qu'elle devait se trouver dans la cuisine, et m'ayant aperçu, elle était venue au cellier. Je ne savais pas que c'était bien pire, et qu'elle avait retracé mon chemin depuis la chambre. Son comportement tendait à prouver mes doutes. Je la sentais quelque peu gênée, à trouver tout à coup les étagères beaucoup plus intéressantes à regarder. Alors qu'honnêtement, ma vision était beaucoup plus agréable, non ?  « J'ai compris ! T'as complètement craqué sur moi. Tu m'as suivi jusqu'ici, et ta tentative d'héroïsme est simplement un stratagème destiné à me séduire. » Oui voilà. Alors, j'avais tout bon ?
Nora

Nora
MESSAGES : 948
AGE : 30
LOCALISATION : DUBLIN, IRLANDE.
EMPLOI : ETUDIANTE EN MEDECINE.
CITATION : « imagination is more important than knowledge » (einstein)
JUKE BOX : oasis. sebastien schuller. nina simone. nouvelle vague. ludovico einaudi. kid cudi. soley - pretty face. in this shirt - the irrepressibles. yann tiersen. young folk - peter, bjorn & john. the fray.
POINTS : 348

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 81 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (kon, marvel, JAMIE)
Voir le profil de l'utilisateur

You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10) Empty
MessageSujet: Re: You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10)   You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10) EmptyVen 1 Juin - 20:25

Une fois sur mes pieds et le regard absent, ou plutôt fuyant, je me mets alors à regarder les étagères. Les détaillant une à une. Puis, mon regard finit par se poser sur le sol pour voir ce que le carton a recraché. Et, je manque de m’étouffer en riant. Oui, il ne contient que des choses légères, et bien loin d’être offensives. Bien au contraire. Bref, le geste ou plutôt mon geste est noble. On ne va pas m’en vouloir de m’être inquiétée pour autrui quand même. D’autant que si ce même carton avait contenu des choses plus lourdes et plus susceptibles de faire du mal au jeune homme en tombant, on m’aurait blâmée de n’avoir rien fait. Je me sens héroïque. J’ai fais ma bonne action de la journée. Ainsi, j’hoche la tête lorsqu’il me dit qu’il devrait probablement me remercier. Enfin, seulement s’il le veut. Un super héros est humble. Je note ensuite la touche d’ironie qu’il glisse dans ses remerciements. J’échappe un rire. Ce n’est même plus une touche, carrément une caisse. « Remercie plutôt tes yeux bleus » je lui fais sur le ton de la plaisanterie. Non, je ne dis pas que s’il avait eu des yeux marrons, le genre banal, eh bien il n’aurait pas eu droit à un renfort de ce genre là. Quand même, on ne va pas faire dans la discrimination physique. Soit. Après quoi, il tente d’établir une théorie sur mes motivations, sur ma présence ici etc… Je me retiens de rire. Au contraire, j’arque un sourcil et le dévisage perplexe. « Hm...tu regardes beaucoup trop les soap opera Pénélope » je lui rétorque un large sourire amusé aux lèvres. Je ne vais tout de même pas lui dire que c’est pour tuer l’ennuie que je me suis levée et l’ai suivi jusqu’ici. D’autant que ca s’est fait sur un coup de tête irréfléchi, genre spontanément. Donc, il n’y’a rien à expliquer. Puis, sa théorie de la groupie a l’air de lui plaire alors bon.
avatar

Keelan
MESSAGES : 2189
AGE : 38
LOCALISATION : Dublin
CITATION : Heureux, tu compteras des amitiés sans nombre, mais adieu les amis, si le temps devient sombre.
JUKE BOX : RADIOHEAD - Creep Ҩ THE SCRIPT - Live like we're dying
POINTS : 596

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 14 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (Zéqué) Finnick
Voir le profil de l'utilisateur

You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10) Empty
MessageSujet: Re: You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10)   You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10) EmptySam 2 Juin - 2:35

Il fallait que je remercie mes yeux bleus ? Pourquoi donc ? Ah je voyais. Elle avait craqué pour mon regard de braise. N'empêches, les candidats semblaient faire une fixation sur mes yeux. Le nombre de remarques que j'avais reçu...A croire qu'ils n'avaient jamais vu de yeux bleus de leur vie. Bon c'est vrai que les miens étaient carrément magnifiques, mais tout de même.  « Mes yeux bleus apprécient » répliquais je sur le même ton. Et donc sans ça, elle m'aurait laissé à mon triste sort ? Me condamnant à une mort certaine ? Avec tout ça, je l'accusais de m'avoir suivi, parce qu'elle avait complètement craqué sur moi. Une théorie qui se tenait non ? Tout à fait crédible, bien sur. Évidemment, je n'en pensais rien hein. « Hm...tu regardes beaucoup trop les soap opera Pénélope » Non mais je rêve où elle venait de m'appeler Pénélope ? Sans gênes celle là.  « Han comment tu le sais ? » fis je un sourire aux lèvres.  « Bon, t'as tout fait tomber, tu pourrais ranger quand même » Rhalala je vous jure, aucune éducation. Et non non je n'était pas de mauvaise foi. Je me baissai donc, et entrepris de ramasser les vêtements qui s'étaient fais la malle, pour les remettre dans le carton. Il récupéra finalement sa place initiale sur le haut de l'armoire. Je ne savais même plus pourquoi à la base j'avais voulu l'attraper. Je regardai ensuite les étagères, à la recherche de quelque chose à manger. Une boite de gâteau au chocolat fut ma cible. J'en piquai un, et tendis la boite à mademoiselle.  « T'en veux un ? Profites, c'est un cadeau de la maison, Nora. » Ce que j'étais généreux.  « Plus sérieusement qu'est ce que tu fais là ? T'arrives pas à dormir toi aussi ? »
 

You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10)
» GRACE & ANDREAS ▪ run girl, run faster
»  no sleep     (le 04/02, à 03h10)
» 6 Men Raw VS Smackdown Tag Team Match.
» One bullet and everything goes to hell [Zachary]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE TROIS :: SAISON 7 :: Intérieur-