GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 entre les fils de l'araignée sans pattes [31/05 13H32]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sive

Sive
MESSAGES : 590
AGE : 33
LOCALISATION : Entre Paris, New York, Saint Trop et Dublin
EMPLOI : Variable. Tout ce qui fait de la thune sous le couvert des relations humaines.
POINTS : 219

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 33 250 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Loxias
Voir le profil de l'utilisateur

entre les fils de l'araignée sans pattes [31/05 13H32] Empty
MessageSujet: entre les fils de l'araignée sans pattes [31/05 13H32]   entre les fils de l'araignée sans pattes [31/05 13H32] EmptyLun 28 Mai - 20:47

feat. Ennio

La salle informatique. Ce lieu avait un intérêt nébuleux pour moi. J'avais bien compris, que c'était pour que les candidats puissent partager entre eux, ou récolter des commentaires de téléspectateurs. Mais alors l'utilité de tout cela demeurait à mes yeux un mystère. Je n'étais pourtant pas une adversaire tenace des nouvelles technologies, bien au contraire. On aurait presque pu me déclarer geek tant je savais me servir d'un ordinateur, et je passais dans la vie réelle mon temps scotchée au téléphone, mais tout ce qui était réseaux sociaux, blogs, et compagnie, ne m'avait jamais servi ailleurs que dans ma vie professionnelle. Il fallait dire que j'avais déjà du mal à déblatérer sur moi face à quelqu'un que je connaissais, et pour un peu en qui j'avais confiance, alors savoir que je pouvais être lue par des personnes que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam... Ça avait quelque chose de dérangeant. Pourtant, tout le monde semblait s'adonner avec joie à ce jeu. J'avais donc décidé d'aller explorer un peu les ordinateurs afin de découvrir la clé du secret. Le dit secret étant la réponse à l'existentielle question : que nous apportent les blogs ? Je passais la porte, et remarquais qu'un candidat était déjà assis là. De dos, je ne le reconnus pas, et ce ne fut qu'une fois assise, après avoir lancé l'ordinateur et tourné la tête vers lui, qu'un sourire malicieux apparut sur mes lèvres. Ennio. Le mec qui m'avait retiré un bout de papier toilettes de sur le derrière lors du prime. Je ne savais toujours pas si je devais me sentir offensée par le geste, ou tout simplement reconnaissante. Mais j'en saurai certainement plus bientôt. « Alors, elles étaient agréables au toucher ? » Je ne sais pas s'il va saisir. Disons que, si ses neurones sont correctement coordonnés entre eux, il va saisir, mais il y a une chance pour que ce ne soit pas le cas. Après tout, quand on voit la brochette d'énergumènes qu'on se tape...
Ennio

Ennio
MESSAGES : 1355
AGE : 31
LOCALISATION : london, uk
EMPLOI : anthropologue social et culturel
POINTS : 101

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

entre les fils de l'araignée sans pattes [31/05 13H32] Empty
MessageSujet: Re: entre les fils de l'araignée sans pattes [31/05 13H32]   entre les fils de l'araignée sans pattes [31/05 13H32] EmptyMar 29 Mai - 19:32

J'avais beau ne pas me priver de poster une connerie sur untel ou untel blog lorsque l'envie m'en prenait, je ne saisissais pas exactement le but du système. Je veux, autant la partie contact avec l'extérieur était très claire et relativement légitime, tout ce qui était discussion entre candidats, ça restait très nébuleux pour moi. Un peu, d'accord, mais bon. Je veux dire, il était tout à fait probable que je croise la personne sur le blog de laquelle je venais de poster quelque chose avant même qu'elle ne le voie... Bien sûr, je ne dénigrais pas du tout cet espèce de système de réseau sociaux, c'était plutôt marrant, même. D'ailleurs, je venais de passer la porte de la salle d'informatique, totalement vide, ce qui m'arrangeait. J'étais pas trop chaud à l'idée de geeker devant tout le monde. Déjà lorsque je créchais toujours avec mes parents, j'avais horreur que quelqu'un se passe derrière moi lorsque j'étais sur l'ordinateur. Stupide, puisque je n'avais rien à cacher, mais c'était un réflexe idiot. Bref, je m'étais installé sur l'une des banquettes, face à la fenêtre, dos à la porte et je traînais un peu sur les blogs de divers candidats au hasard, parce que je n'avais rien de mieux à faire. J'étais là depuis une dizaine de minutes, quand derrière moi, la porte s'ouvrit sur une autre candidate, que je reconnus à son reflet dans mon écran comme étant Sive. Haha, cette bonne vieille Sive et ses problèmes de papier toilette. Sa voix me fait lever la tête et tourner sur moi-même, histoire de me retrouver face à elle. L'ombre d'un sourire se fige sur mon visage. « Comme je les aime, dures juste comme il faut, et agréables, les doigts s'y moulent bien. Ils ont vraiment bien choisis leurs touches de claviers. » Bien sûr que je sais de quoi elle parle, je ne suis pas con. J'avais juste envie de continuer sur sa note d'humour, si bien que je souris, d'un véritable sourire cette fois. Machinalement, je porte la main sur le clavier de l'ordinateur que j'utilise, et caresse doucement les touches, l'air faussement attendri, avant de redresser les yeux. « Sérieusement, mon but était purement altruiste, j'ai même pas essayé d'en tirer parti, je devais être eunuque dans une autre vie » j'ajoute avant de rire, secouant négligemment la tête, un désespoir feint dans l'expression.
Sive

Sive
MESSAGES : 590
AGE : 33
LOCALISATION : Entre Paris, New York, Saint Trop et Dublin
EMPLOI : Variable. Tout ce qui fait de la thune sous le couvert des relations humaines.
POINTS : 219

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 33 250 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Loxias
Voir le profil de l'utilisateur

entre les fils de l'araignée sans pattes [31/05 13H32] Empty
MessageSujet: Re: entre les fils de l'araignée sans pattes [31/05 13H32]   entre les fils de l'araignée sans pattes [31/05 13H32] EmptyMer 30 Mai - 20:35

Un sourire traverse mon visage alors qu'il me répond avec une note d'humour, et je ne regrette pas de ne pas l'avoir agressé. Pour l'instant. Du coup, je me demande s'il parle uniquement des touches du clavier, ou si cette description est transposable à notre véritable sujet de discussion. Parfois, je pense trop. C'est rare, mais ça arrive. Et là, je m'égare totalement. Je me force donc à récupérer le regard d'Ennio. A y porter toute mon attention. « C'est probablement parce qu'il ne se contentent pas du bas de gamme. » Un nouveau sourire, joueur cette fois, et je l'écoute déblatérer des excuses qui n'en sont pas vraiment. Je ris à sa remarque sur son ancienne vie, ma bouche se tord, mon nez se fronce. « Ouh, pauvre de toi... J'espère que tu t'es rattrapé durant cette vie-là. » Un clin d'oeil fait se plier mes paupières, et puis l'objet de ma visite dans cette pièce revient gambader dans ma tête. « Tiens, je sais comment tu peux te faire pardonner. » Je décale un peu ma chaise de sorte à pouvoir être captivée par son écran si l'envie m'en prend. « Je mène une petite enquête. Une très sérieuse, comme tu t'en doutes. » Ils vont me prendre pour une Ezéquiel, totalement déconnectée de la réalité, ou de la société, incapable de saisir ce qui se trame sous le cerveau des êtres humains lambdas, si ça continue. Pourtant, j'étais plutôt bonne en psychologie. Enfin, c'est ce que pensaient mes amis qui semblaient penser que j'étais une bonne épaule sur laquelle pleurer, bonne juge, confidente, et analyste, puisque ma vie était une série de noeuds à délier, et c'était rarement moi qui les avait créé, sachant que je m'embarrassais rarement de ce genre de formes. « Tu vas m'aider à comprendre l'utilité des blogs et l'enthousiasme que les gens leur portent ! » Un grand sourire innocent, cette fois. On dirait que je souhaite le convaincre. Mais je n'en ai pas besoin, n'est-ce pas ?
 

entre les fils de l'araignée sans pattes [31/05 13H32]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» entre les fils de l'araignée sans pattes [31/05 13H32]
» Conseil achat slack line pour enfant
» T'as fini de me laisser sans nouvelles !
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE TROIS :: SAISON 7 :: Intérieur-