GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 → is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hamad

Hamad
MESSAGES : 925
LOCALISATION : FAR AWAY FROM DAMAS.
EMPLOI : CUISINIER, HAUTE GASTRONOMIE.
JUKE BOX : AMERIE, ONE THING (GREG WILSON REMIX) - LANA DEL REY, DIET MOUNTAIN DEW - FLORENCE + THE MACHINE, NO LIGHT, NO LIGHT - IT'S COLORMIND, A TIME IN A MOMENT - THE XX, INFINITY - JJ, STILL - SIGUR ROS, THE NOTHING SONG - JOHNNY CASH, HURT
POINTS : 17

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: VALENTINA.
Voir le profil de l'utilisateur

→ is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42. Empty
MessageSujet: → is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42.   → is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42. EmptyLun 14 Mai - 12:53

ft. sochanna

J'ouvre les yeux, lumière agressive sur mes pupilles à peine éveillées. Premier soupir, premier bâillement aussi tandis que je m'étire tel un chaton dans son duvet. Le réveil est dur, les rideaux plus ou moins épais ne protègent en rien des rayons du soleil qui déjà baignent la chambre, lézardant leurs ombres contre le mur dressé face à notre lit. Allongé sur le dos, je perçois à mes côtés la présence de ma partenaire qui ne semble pas partager mon état de fatigue avancé. La soirée a été longue et je peine à m'en remettre tandis que j'émets un énième bâillement, me redressant péniblement pour saluer Sochanna. Elle est assise sur la couette sous laquelle je suis encore enfoui, je l'entends s'affairer sur quelque chose sans trop savoir quoi. Ou peut-être est-ce un exercice de méditation dont les principes m'échappent. Toujours est-il que je parviens jusqu'à son épaule pour finalement me laisser choir à ses côtés, la joue lovée au creux de ma paume et mon coude enfoncé dans le matelas. Je lève les yeux vers elle, léger sourire. « Bonjour partenaire... Je me suis endormi pendant qu'on discutait, c'est ça? » Je demande d'une voix fatiguée. Je n'ai à vrai dire aucun souvenir du comment et de quelles manières j'ai pu quitter le monde des conscients la nuit dernière. Une discussion anodine autour de trois valises et deux oreillers, et puis plus rien. Je doute fort de m'être écroulé comme une masse puisque je suis vêtu de mon pyjama. J'hausse les sourcils tandis que mes iris se posent sur ses cuisses, ou plutôt sur ce qu'il se passe entre ces dernières. « Qu'est-ce que tu fabriques? »
Sochanna

Sochanna
MESSAGES : 1047
AGE : 32
LOCALISATION : Un peu d'ici et un peu d'ailleurs. Fille d'un français et d'une Irlandaise, elle maitrise aussi bien le français que l'anglais ainsi que l'arabe et des dialectes africains
EMPLOI : Grand Reporter/Photographe
CITATION : like a melody, he won't leave my head.
JUKE BOX : Mr Hurricane - Beast
POINTS : 977

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Hamad
Voir le profil de l'utilisateur http://daughter-of-fire.forumactif.fr

→ is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42. Empty
MessageSujet: Re: → is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42.   → is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42. EmptyLun 14 Mai - 14:09

Elle avait besoin de solitude, d’un peu de calme et de silence. Elle n’était pas habituée à tant d’agitation. Il lui fallait un peu de calme, comme cette nuit dans le Parc. La plus part des "résidents" de leur chambre avaient été appelés par leurs estomacs à descendre petit déjeuner. Elle s’installa doucement sur leur lit, prenant soin de ne pas réveiller le jeune homme endormit entre les draps. Elle sourit, il s’était étalé dans la nuit, dormant au milieu du matelas, il avait profité de son absence pour s’installer confortablement et il avait bien fait. Elle remonta machinalement les draps sur ses épaules et s’installa en tailleur de son côté du lit, son appareil photographie sur entre les jambes. Elle avait quasiment finit sa pellicule, profitant des quelques heures avant le prime pour immortaliser l’envers du décor d’un plateau de télévision. Il restait une photographie sur sa pellicule. La lumière du jour rentrait à flot dans la pièce, la veille les "candidats" épuisés avaient oublié de fermer les rideaux, elle se redressa, sur les genoux et cadra le visage endormit de Hamad, le visage enfouit dans l’oreiller. Il y avait un contraste certain entre la partie du lit qu’il avait utilisé où les draps étaient froissés et la sienne où le lit était encore relativement "en ordre". Le petit déclic retentit dans le silence de la chambre paisible. La bobine se rembobina méthodiquement. Il faudrait qu’elle négocie avec la production l’aménagement d’une petite chambre noire. Elle ne pouvait éternellement travailler sur numérique, elle n’appréciait pas le numérique, elle travaillait par obligation dans ce format pour répondre à l’urgence des bouclages des journaux et magasines. Elle repêcha sous le lit son sac de photographe, l’ouvrant sur le lit, elle s’occupa à changer la pellicule de son appareil. Chacun de ses appareils, et ils étaient nombreux, étaient marqués d’une petite rose rouge, son prénom signifiant Rose en hébreux. Elle glissa la pellicule utilisée dans un petit cylindre de plastique afin de la conserver à l’abri de l’humidité et de la lumière en attendant de la développer. Alors qu’elle s’employait à régler les contrastes de son appareil, Hamad émergea de son sommeil. "Bonjour partenaire particulier, endormi n’est pas le mot que j’emploierais, effondré correspondrait mieux." Il avait quelque chose de doux dans son visage au réveil. Il ferrait une bonne "victime" pour la voleuse d’âme qu’elle était. "Je change la pellicule, j’ai bien peur que mon petit tour dans la nuit ait eut raison de la précédente. Bien dormi ?" Elle avait passé la nuit dehors il devait le savoir, elle espérait simplement qu’il ne le prendrait pas pour lui. "Je t’ai réveillé ?"
Hamad

Hamad
MESSAGES : 925
LOCALISATION : FAR AWAY FROM DAMAS.
EMPLOI : CUISINIER, HAUTE GASTRONOMIE.
JUKE BOX : AMERIE, ONE THING (GREG WILSON REMIX) - LANA DEL REY, DIET MOUNTAIN DEW - FLORENCE + THE MACHINE, NO LIGHT, NO LIGHT - IT'S COLORMIND, A TIME IN A MOMENT - THE XX, INFINITY - JJ, STILL - SIGUR ROS, THE NOTHING SONG - JOHNNY CASH, HURT
POINTS : 17

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: VALENTINA.
Voir le profil de l'utilisateur

→ is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42. Empty
MessageSujet: Re: → is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42.   → is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42. EmptyLun 14 Mai - 22:37

Sochanna confirme mon hypothèse et une moue contrariée s'empresse alors de prendre place sur mes traits endormis tandis que je me redresse un peu. Je secoue la tête de dépit et mon regard se pose alors dans un même mouvement sur les draps à peine froissés qui devraient, normalement, porter le poids du corps de ma partenaire. J'arque un sourcil, tentant de faire les connexions dans mon cerveau afin de comprendre cette curieuse anomalie. Soit la blonde est particulièrement légère, soit elle a découché pendant mon sommeil. Je valide la deuxième option après quelques secondes de réflexion seulement et reporte mes yeux sur ses doigts qui s'agitent avec habilité contre les touches de son appareil photo. Je m'apprête à ouvrir la bouche, mais me fais rapidement couper par la photographe qui m'indique avoir passé une partie de la nuit dehors. Je fronce le nez, en gratte l'arête du bout du doigt. « Ne te sens pas obligée de dormir ailleurs si partager ton lit avec moi te dérange... Je peux aller dans le salon ce soir si tu veux. » Je bredouille, tâchant de faire preuve d'un minimum de compréhension même si j'avoue être un peu vexé à l'idée qu'elle ne soit pas à l'aise avec moi. Ou tout du moins embarrassé. Je conçois tout à fait qu'elle puisse se sentir gênée de partager son lit avec un inconnu, moi-même je l'aurais été si j'avais été dans son cas. J'en oublie de répondre à ses questions, triturant de mon index le tissu du drap sur lequel je suis encore allongé, pensif. Je devrais peut-être changer de sujet. Je réfléchis à un moyen plus adroit d'aborder une quelconque conversation, me mord la joue un instant et m'installe finalement en tailleur à ses côtés. Je penche mon visage sur l'écran où s'affichent en colonne les options de son appareil. Je me gratte la tête, je n'y comprends pas grand chose. « Tu fais quel type de photos? Rassure-moi, tu n'es pas ce genre de fille qui pense être photographe parce qu'elle possède un nikon? Du genre, à se photographier comme ça avec ses copines en pyjama. » Je mime la fameuse bouche en cul de poule et le V de me doigts, symboles de la génération décadentes d'adolescentes qui peuplent cette planète, et la toise finalement d'un regard très sérieux. J'admets avoir beaucoup d'intérêt pour Sochanna et ce qu'elle est.
Sochanna

Sochanna
MESSAGES : 1047
AGE : 32
LOCALISATION : Un peu d'ici et un peu d'ailleurs. Fille d'un français et d'une Irlandaise, elle maitrise aussi bien le français que l'anglais ainsi que l'arabe et des dialectes africains
EMPLOI : Grand Reporter/Photographe
CITATION : like a melody, he won't leave my head.
JUKE BOX : Mr Hurricane - Beast
POINTS : 977

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Hamad
Voir le profil de l'utilisateur http://daughter-of-fire.forumactif.fr

→ is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42. Empty
MessageSujet: Re: → is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42.   → is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42. EmptyLun 14 Mai - 23:45

Elle compris alors qu'elle a fait une gaffe en ne le prévenant pas qu'il risquait souvent de se retrouver seul dans ce lit non pas parce qu'elle ne le trouve pas attirant ou qu'elle était très "vieille France". Cela n’avait rien à voir avec une quelconque vertu à défendre ou des principes d’un autre âge, elle n'était tout simplement pas du genre à dormir beaucoup, encore moins à passer des nuits calmes et reposantes. Les insomnies étaient devenues des compagnes qu'elle avait appris à apprivoiser. Pour ne pas le réveiller, et également dans l'espoir de s'épuiser, elle avait préféré quitter la chambre et partir à la découverte du château de nuit. Sochanna n'est pas habitué à vivre à deux, encore moins en groupe, elle n'avait jamais partagé son appartement avec un amant assez longtemps pour se poser ce genre de question. "Oh..." Elle mâchonna quelques secondes sa lèvre, cherchant les mots justes pour ne pas le blesser. Elle n'avait jamais été habile avec les mots, c'est derrière un objectif qu'elle se sentait le plus à l'aise pour s'exprimer. "Ce n'est pas toi... C'est moi. Je ne dors pas très bien. Et l'adrénaline de la soirée m'a tenue sur la brèche une partie de la nuit, le reste je le dois à des rencontres fortuites qui ont forcés mon cerveau à mouliner. Je dormirais dans ce lit ce soir... Je sais que tu ne me sauteras pas dessus, sauf si je ronfle trop fort et ce sera dans le but de me faire taire... Un homme qui t'offres sa veste quand tu portes une robe aussi peu couvrante que celle que je portais hier, n'est pas un homme qui t'agresseras sexuellement durant la nuit." Elle sourit, pour adoucir ses paroles et le rassurer, sa gêne a eu raison des derniers doutes de Sochanna, il ne la toucherait que si elle le lui demandait, que ce et ce uniquement pour lui apporter soutien et réconfort, rien de plus. Elle eut un geste qui la surprit, elle posa la main sur le bras de son compagnon et ajouta. "Reste là ce soir. Je promets que je ne te violerais pas avec ma bande de copine en pyjama petit panda rose." Elle aurait dû lui parler hier soir mais il était épuisé et s'était endormit en plein milieu d'une phrase alors qu'il lui demandait quel côté elle préférait. Par chance il s'était endormit au bon endroit, malheureusement le sommeil l'avait fui. "Je suis grand reporter, je couvre les pays les plus pauvres et les plus instables du globe pour le Times mais aussi le Monde ou des magazines mensuels. Mes parents sont dans l'humanitaire, j'ai grandis un peu partout et j'ai toujours eu envie d'être la voix de ceux qui ne peuvent se rendre là où il faudrait qu'ils se fassent entendre." Parler de son métier était toujours un véritable plaisir pour la jeune femme. Le terrain lui manquait, se retrouver enfermer ici cloisonnait réellement son univers, elle qui était habituée à ne jamais rester longtemps au même endroit se trouvait forcé à adopter un mode de vie sédentaire pour quelque temps. "J'ai vu du pays ses dernières années, je crois que je souffre d'un décalage horaire permanent dès que je pose le pied en Irlande." Elle passa une main dans ses cheveux blonds, les ébouriffants en voulant dégager son visage. Prise d'une soudaine inspiration la jeune femme passa machinalement à l'arabe pour lui demander "Min ayyi dawlatiń anta?"

Spoiler:
 
Hamad

Hamad
MESSAGES : 925
LOCALISATION : FAR AWAY FROM DAMAS.
EMPLOI : CUISINIER, HAUTE GASTRONOMIE.
JUKE BOX : AMERIE, ONE THING (GREG WILSON REMIX) - LANA DEL REY, DIET MOUNTAIN DEW - FLORENCE + THE MACHINE, NO LIGHT, NO LIGHT - IT'S COLORMIND, A TIME IN A MOMENT - THE XX, INFINITY - JJ, STILL - SIGUR ROS, THE NOTHING SONG - JOHNNY CASH, HURT
POINTS : 17

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: VALENTINA.
Voir le profil de l'utilisateur

→ is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42. Empty
MessageSujet: Re: → is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42.   → is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42. EmptyMar 15 Mai - 20:41

« Tu n'en sais rien. » Je réponds au tac au tac en plongeant mes prunelles chocolatées dans les siennes, plus claires, mais pas pour autant plus pétillantes. Il semblerait que les insomnies à répétition qu'elle mentionne dans sa justification aient terni l'éclat de ses yeux. Je me demande ce qui a bien pu lui arriver pour que son âme soit si troublée. Je reste sur la réserve de peur de m'aventurer sur un terrain semé d'embuches, préférant poursuivre sur ma lancée. « J'veux dire, tu ne sais pas qui je suis, tu ne me connais pas encore suffisamment pour le juger. Comment peux-tu déduire d'après un simple geste que je suis un mec bon? » Je lui demande en fronçant les sourcils, je suppose que je me prends la tête pour pas grand chose mais je suis surpris d'une telle affirmation de la part de Sochanna. Elle semble convaincue de ce qu'elle dit. Suis-je si doux et courtois avec mes comparses? Ou n'est-ce que mon apparence qui vient tromper sa vigilance? Je suis tenté de savoir ce qu'elle pense de la question, car son raisonnement m'intrigue. Je ne capte que très tard cette main froide qui vient se déposer contre mon épiderme. Je baisse les yeux sur celle-ci et souris légèrement tout en relevant la tête pour accrocher de nouveau son regard. Sa déclaration m'arrache un rire franc, je me mords les lèvres et sens mes pommettes rosir de plaisir. « Je pourrais te faire jurer sur ton honneur mais je suis tenté de t'accorder ma confiance. J'ai une peur bleue du coït des pandas roses... » Je réponds d'une petite voix en mimant une moue boudeuse, simulant une aversion profonde pour ces grosses bêtes qui seraient assurément adorables si elles existaient vraiment. Ma partenaire m'explique ensuite en quoi consiste son métier. J'imagine l'enrichissement que ce dernier doit apporter dans son quotidien et me surprends, rêveur, d'envier sa profession. Bien que la mienne soit tout aussi enrichissante dans certains aspects. J'hôche la tête simplement. « C'est très honorable de ta part d'y consacrer tout ton temps, en tout cas. Surtout à ton âge... Tu as quel âge d'ailleurs?! Si ce n'est pas trop indiscret de te poser cette question, j'ai compris avec le temps que beaucoup de femmes détestent le divulguer, surtout aux hommes. » Mes sourcils se haussent puis se froncent sous l'effet de l'étonnement. J'ai du vraiment m'endormir comme une masse pour avoir oublier tous ces détails qu'elle a sûrement déjà formulé la veille. J'en ai presque honte. Sochanna passe soudainement à l'arabe, j'me retrouve un bref instant désarçonné, moi qui n'a plus entendu cette langue depuis quelques semaines, et esquisse un très très large sourire ravi. « Syrie. » Je lui dis dans la même langue, même si le souvenir de ce pays m'arrache un léger soupir qui meurt aussitôt au bord de mes lèvres. Elle me parait bien loin, ma Syrie natale.
Sochanna

Sochanna
MESSAGES : 1047
AGE : 32
LOCALISATION : Un peu d'ici et un peu d'ailleurs. Fille d'un français et d'une Irlandaise, elle maitrise aussi bien le français que l'anglais ainsi que l'arabe et des dialectes africains
EMPLOI : Grand Reporter/Photographe
CITATION : like a melody, he won't leave my head.
JUKE BOX : Mr Hurricane - Beast
POINTS : 977

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Hamad
Voir le profil de l'utilisateur http://daughter-of-fire.forumactif.fr

→ is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42. Empty
MessageSujet: Re: → is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42.   → is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42. EmptyMer 16 Mai - 21:11

"Premièrement un mec louche ne dirait pas ce genre de chose, il se réjouirait que je baisse si rapidement la garde et se ferait un plaisir d'endormir ma confiance à coup de paroles douces et de manières raffinées." Elle leva un doigt de la main gauche à l’aide de sa main droite et se remit à énumérer les arguments qui servaient sa cause. "Deuxièmement tu n’as pas eu de sourire charmeur du genre, quelle magnifique petite robe que je vais adorer t’enlever, lorsque tu m’as vu sur le tapis rouge. Ensuite tu as posés ta main sur mes reins et pas sur mes fesses durant la soirée." Deux arguments de poids, elle avait connu des hommes qui n’auraient pas eu un tel comportement. "Troisièmement je suis photographe, je suis censé savoir cerner les gens du premier coup d’œil. Et il n’y a pas de concupiscence dans tes yeux. Tu as le regard … doux. Ma mère m’a toujours dit qu’on pouvait se fier à un regard, pas à une attitude, un regard ne saurait mentir." Un léger sourire remonta jusqu’à ses yeux, sa famille avait une place prépondérante dans sa vie, elle considérait ses parents comme des êtres à part, ils avaient dévoués leurs vies à faire le bien autour d’eux, pour elle ils étaient des saints. "Ce n’est pas tant la veste qui me fait dire que tu es quelqu’un de bien. C’est un ensemble d’impressions si tu préfères." Elle laissa son dos se relâcher et s’adossa confortablement à la tête de lit tout en continuant le réglage de son appareil. S’occuper lui permettait de se concentrer sur cette conversation et de repousser la fatigue qui lui tombait dessus telle une chape de plomb. "Tu as raison de te méfier, les Panda Rose sont une race de créature très perverse, elles te ferraient des choses que tu n’imagines pas dans tes pires cauchemars comme … T’épiler le torse à la cire ou te dessiner des pâquerettes sur le visage au marqueur indélébile." Elle visualise très bien la scène, Hamad, torse nu au milieu d’une bande de jeune fille déchaînée vêtue de pyjama rose à tête de panda, dessinant méthodiquement sur le visage du jeune homme pieds et poing liés. Le sourire de Sochanna s’accentua. "Je ne vois pas ça comme une obligation… J’aime ce que je fais, je n’ai jamais envisagé de faire autre chose. Et toi, qu’est-ce que tu fais dans la vie… Je trouve que cette conversation a assez tournée autour de moi. Parle où j’appelle mes copines Panda…" Le menaça-t-elle en le désignant d’un index inquisiteur. "J’ai 26 ans, mais l’âge mental d’un enfant de quatre ans parfois." Ajouta-t-elle en ôtant le zoom monté sur l’appareil afin de nettoyer l’oculaire de l’objectif. "La Syrie… Un pays magnifique… Agité mais magnifique." Répondit-elle en arabe. Elle a conscience que la production doit s’arracher les cheveux en les voyant communiquer ainsi. Il y a tant de temps qu’elle n’a pas conversé en arabe, tant de temps qu’elle n’ait pas retourné en Syrie également. Trop de temps ?
 

→ is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» → is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42.
» The funny thing about a strong woman is that she doesn't need you... She wants you. And if you start slacking she'll be content without you. ~ Kanon.
» Sweetest thing △ 17/05 | 14h05
» (M) A. DANAEL HEATHCLIFF • sometimes not telling people anything is a good thing.
» The Thing is here !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE TROIS :: SAISON 7 :: Intérieur-