GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 crazy sufferin style - 31 janvier/21h05

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Syssoï
MESSAGES : 2902
AGE : 32
LOCALISATION : J'SUIS TELLEMENT LOIN
EMPLOI : DANSEUR AU B-ONP
CITATION : « Des morsures de feu, derrière les oreilles, lui trouaient la tête, gagnaient ses bras, ses jambes, le chassaient de son propre corps, sous le galop de l'autre, la bête envahissante. »
POINTS : 1080

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 145 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GABRIELLE
Voir le profil de l'utilisateur

crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 Empty
MessageSujet: crazy sufferin style - 31 janvier/21h05   crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 EmptyLun 30 Jan - 1:39

LUKAS

J’ai attendu la tombée de la nuit pour traverser le parc à la rechercher de la fameuse grange qui n’en a rien d’une. J’ai entendu plusieurs candidats parler d’un spa, et bien qu’on puisse avoir du mal à l’imaginer, j’en connais tous les bien-faits. Je sais que l’eau chaude d’un jacuzzi déliera mes muscles, calmera mes articulations douloureuses, et assainira quelque peu mes poumons. Dans le corps de ballet, on nous oblige à nous y rendre une fois par semaine, comme pour les massages. En général, j’y vais une fois par moi. Je fais jamais rien comme tout le monde, et j’ai horreur des ordres. Vu de l’extérieur la grange ressemble vraiment à une grange, et pendant l’espace d’une seconde j’imagine une vilaine blague de la part de candidats à l’humour discutable. Mais en poussant la porte, je comprends qu’il n’en est rien. C’est quoi ce putain de délire ? Il a fumé quoi le chérubin sous acide ? La toge de sa mère, ou quoi ? Je pense à ma propre mère qui serait comme un poisson dans l’eau, ici, et j’entends déjà sa voix haut perchée réclamer l’attention pleine et entière de tout le personnel. Mais du personnel, y en a pas, alors je me débrouille tout seul. Je pousse une porte : hammam. Non, c’est pas ce que je cherche. Je pousse une autre porte : fermée à clef. Ooook. Je tente la dernière, et tombe sur l’eau frémissante : vide. Ouf. J’ôte mon jean et mon tee-shirt, et avance jusqu’au rebord en bermuda. J’hésite une fraction de seconde... Est-ce que l’eau est propre ? J’espère. J’enfonce un pied, puis l’autre, et fini par me glisser jusqu’au rebord prévu pour s’asseoir. L’eau vient clapoter contre mon torse aux muscles contractés, il va me falloir un peu de temps pour me détendre, ça ne vient pas comme ça, surtout après plus d’une semaine hors de ma vie monastique, propulsé dans un monde peuplé de tout ces gens que je fuis. Je penche la tête en arrière, et observe la voûte étoilée que l’on distingue par-delà la lucarne. On est tellement loin de tout que je cherche des yeux la voie lactée avec la certitude que je peux la percevoir d’ici.
Lukas

Lukas
MESSAGES : 1364
AGE : 29
LOCALISATION : DANS UNE PETITE VILLE A QUELQUES KILOMETRES DE KILKEE.
EMPLOI : MUSICIEN & CHANTEUR.
CITATION : « QUI EST PLUS AVEUGLE QUE CELUI QUI NE PEUT PAS VOIR ? » A. BOORDE
JUKE BOX : MAROON 5 Ҩ moves like jagger - KATY PERRY Ҩ firework - LADY GAGA Ҩ you and i - DAVID GUETTA Ҩ turn me on.
POINTS : 6

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: OONA
Voir le profil de l'utilisateur

crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 Empty
MessageSujet: Re: crazy sufferin style - 31 janvier/21h05   crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 EmptyMar 31 Jan - 13:43

La nuit était tombé sur le château et le froid avait gagné les jardins. Cependant, armé de courage et d'un gros pull bien chaud en laine, je m'étais aventuré dans celui-ci pour aller faire un tour dans la grange. Je n'y avais encore jamais mis les pieds et j'avais entendu dire qu'il y avait un jacuzzi. Un jacuzzi, quoi ! Le truc que je n'aurais jamais imaginé. La chose dans laquelle je n'aurais jamais cru pouvoir mettre les pieds. Je décidais donc d'en profiter pour la soirée afin de me détendre après un rebondissement inattendu en milieu d'après-midi avec Zhara enfermée dans les toilettes. J'entrais alors dans la grange. Le silence parcourait les lieux. J'avançais tranquillement, frottant ma canne au sol pour me frayer un passage en toute sécurité. Au loin, je commençais à entendre l'eau chaude coulait et la chaleur se faisait même plus présente. J'étais dans la bonne direction. Entrant dans la pièce désiré, je commençais par retirer mon pull, puis mes chaussures, mes chaussettes et le reste de mes vêtement pour me retrouver un short de bain. Je déposais ma canne près du jacuzzi et sans attendre une seconde de plus, j'émergeais mon corps dans cette eau chaude. Je laissais échapper un petit soupir de plaisir avant de faire un bon, un sursaut de peur. « Qui est là ?! » Demandais-je alors sur un ton presque effrayé. Qu'importe qui était là, qu'importe le candidat qui avait eu la même idée que moi, il aurait pu se manifester, bouger ou faire quelque chose pour que je l'identifie. Avec tous ces bruits, je ne l'avais même pas remarqué et ce bougre m'avait fait peur. Une crise cardiaque pour un aveugle, pourquoi pas. Autant avoir toutes les merdes d'une vie.
avatar

Syssoï
MESSAGES : 2902
AGE : 32
LOCALISATION : J'SUIS TELLEMENT LOIN
EMPLOI : DANSEUR AU B-ONP
CITATION : « Des morsures de feu, derrière les oreilles, lui trouaient la tête, gagnaient ses bras, ses jambes, le chassaient de son propre corps, sous le galop de l'autre, la bête envahissante. »
POINTS : 1080

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 145 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GABRIELLE
Voir le profil de l'utilisateur

crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 Empty
MessageSujet: Re: crazy sufferin style - 31 janvier/21h05   crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 EmptyMar 31 Jan - 17:31

Je ne suis pas installé depuis deux minutes, je me détends à peine, lorsque j’entends la porte grincer sur ses gonds. Je m’attends au pire, envisage même de me laisser couler et d’attendre la mort par noyade, tant j’appréhende l’identité de la personne qui va se présenter à moi. C’est pas que l’émission regorge de nympho et autre exhib, mais presque… Et puis soutenir la conversation inintéressante d’un hérisson mort quand t’as juste envie de te détendre, très peu pour moi. Puis j’entends une canne racler le sol, et je comprends rapidement à qui j’ai affaire. Soit c’est Lukas et sa canne blanche, soit il s’agit d’Artie et d’une nouvelle lubie pour la canne à pommeau tête de tigre… La porte s’ouvre sur un Lukas qui cherche son chemin. Pas une seule seconde je ne doute du fait qu’il m’a repéré, il paraît que les non-voyants décuplent leurs autres sens afin de rétablir l’équilibre. Pourtant il garde le silence, s’affairant comme s’il était seul au monde. Je ferme à nouveau les yeux, profitant du calme qu’il laisser régner autour de lui. J’utilise mon ouie pour le repérer dans l’espace. Je l’entends se dévêtir, puis je l’entends glisser dans l’eau, et soudain, sa voix résonne contre les murs, laissant transparaître une trouille à peine voilée. Qui est là ? demande-t-il, son visage se tournant vers moi. Je fronce les sourcils, je ne pensais réellement pas passer inaperçu. « J’ai bien envie de te répondre ‘Moore’, mais quelque chose me dit que je ne serais pas très crédible. » Dis-je sans une once d’humour, simplement calme. « Syssoï » j’ajoute par politesse. « Désolé, je ne voulais pas t’effrayer, c’est une seconde nature chez moi, visiblement. » Ce qui n’est pas plus mal. Tant que les gens ont peur et me craignent, ils ne viennent pas m’emmerder. « Tu rates un superbe spectacle… » dis-je en relevant les yeux vers la voûte étoilée. « T’es aveugle de naissance, ou bien tu gardes des souvenirs d’un ciel étoilé ? » Je ne l’interroge pas par pur sadisme, bien au contraire. J’aimerais lui décrire ce que je vois, mais pour ça, j’ai besoin de savoir s’il a déjà vu un jour dans sa vie.
Lukas

Lukas
MESSAGES : 1364
AGE : 29
LOCALISATION : DANS UNE PETITE VILLE A QUELQUES KILOMETRES DE KILKEE.
EMPLOI : MUSICIEN & CHANTEUR.
CITATION : « QUI EST PLUS AVEUGLE QUE CELUI QUI NE PEUT PAS VOIR ? » A. BOORDE
JUKE BOX : MAROON 5 Ҩ moves like jagger - KATY PERRY Ҩ firework - LADY GAGA Ҩ you and i - DAVID GUETTA Ҩ turn me on.
POINTS : 6

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: OONA
Voir le profil de l'utilisateur

crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 Empty
MessageSujet: Re: crazy sufferin style - 31 janvier/21h05   crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 EmptyMar 31 Jan - 21:20

Être pour la première fois dans un jacuzzi me faisait une sensation bizarre. Cette eau chaude était parfaite et me permettrait sans doute de me détendre si je n'avais pas eu cette peur de la part de l'un des candidats. « J’ai bien envie de te répondre ‘Moore’, mais quelque chose me dit que je ne serais pas très crédible. » Sa réponse me surprit et non il n'aurait pas été crédible même auprès d'un aveugle ou alors il aurait prendre une voix plus féminine, se faire pousser des seins et retirer ce ton indifférent qu'il avait à mon égard. « Syssoï » « Je suis Lukas. » Lui répondis-je même s'il devait savoir qui j'étais. Après le dernier prime, tout le monde devait savoir qui j'étais. « Désolé, je ne voulais pas t’effrayer, c’est une seconde nature chez moi, visiblement. » « T'en fais pas pour ça, c'est juste que je n'avais pas remarqué ta présence avec le jacuzzi. Je pensais pas que l'eau faisait autant de bruit et j'étais peut-être dans mon monde aussi. » Lui avouais-je alors. « Tu rates un superbe spectacle… » Je soupirais, lasse. Il n'était pas le premier à me le dire. Enfin si, il était le premier à me le dire dans l'émission mais pas dans ma vie. J'avais certains regrets parfois. Mes yeux me manquaient en certaines occasions comme celle-ci. J'aurais tant aimé voir ce qu'il observait. Dommage que ça n'est jamais fonctionné. « T’es aveugle de naissance, ou bien tu gardes des souvenirs d’un ciel étoilé ? » Je souris tout en me laissant tomber un peu plus dans le jacuzzi. J'avais désormais de l'eau jusqu'au cou. « J'en garde des souvenirs... » Lui répondis-je gentillement. Tout le monde me posait cette question mais celle de Syssoï était différente. Il ne m'avait pas demandé depuis quand j'avais perdu la vue mais si j'avais encore des souvenirs d'un ciel étoilé. C'était agréable de ne pas avoir à se répéter. « Pourquoi ? »
avatar

Syssoï
MESSAGES : 2902
AGE : 32
LOCALISATION : J'SUIS TELLEMENT LOIN
EMPLOI : DANSEUR AU B-ONP
CITATION : « Des morsures de feu, derrière les oreilles, lui trouaient la tête, gagnaient ses bras, ses jambes, le chassaient de son propre corps, sous le galop de l'autre, la bête envahissante. »
POINTS : 1080

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 145 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GABRIELLE
Voir le profil de l'utilisateur

crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 Empty
MessageSujet: Re: crazy sufferin style - 31 janvier/21h05   crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 EmptyMer 1 Fév - 2:15

« Je suis Lukas. » Ce n’est pas quelque chose que j’ignore. Après l’avoir appelé «l’aveugle» dans ma tête durant plusieurs jours, j’avais fini par demander son prénom à Gabrielle. Et puis Moore avait suffisamment gueulé son prénom durant tout le dernier prime, s’offusquant des défis qui n’étaient absolument pas prévus pour une personne subissant son handicap. Je me souviens même qu’une autre fille, je ne sais plus laquelle, s’était offusquée aussi, mais pour la raison contraire, trouvant qu’on faisant trop grand cas d’un handicap qu’on aurait mieux fait de normaliser. C’est sûr, attendre qu’il se noie dans la piscine ou s’empale sur une chaise, c’est ce qui va le faire avancer dans la vie. Les gens sont parfois d’une connerie à faire bouillir de jalousie Mickael Vendetta. Mais il gère tellement bien son handicap, qu’on en vient parfois à l’oublier, que j’en viens parfois à l’oublier. C’est ce que je viens de faire, occultant le fait qu’il ne pouvait pas me voir, au point que je viens de lui provoquer un bon gros flippe. Je pensais que seul mon regard pouvait glacer le sang, mais visiblement c’est plutôt quelque chose qui émane de moi. Bon, j’m’en remettrais. Je ne suis pas quelqu’un de très chaleureux, c’est un fait, pas plus que je ne possède une once de tact. Aussi, lorsque je l’informe qu’il rate un superbe spectacle ou lorsque je lui demande s’il se souvient des étoiles, j’ai pas la présence d’esprit de me dire que je peux éventuellement éveiller une douleur sourde en lui. Mais il fini par sourire, un poil nostalgique. « J'en garde des souvenirs... Pourquoi ? » C’est à mon tour de sourire. Je n’éprouve aucune gêne, il ne me voit pas, donc il ne ma jugera pas, il ne percevra pas mon sourire comme une faiblesse, comme une faille dans mon armure, et ça a quelque chose d’agréable et rassurant. « Penche la tête en arrière. » Je lui demande, en joignant moi-même le geste à la parole. « Imagine, au-dessus de nos têtes, une vaste lucarne qui donne un accès direct sur le ciel... Il est dégagé, si bien qu’on peut percevoir un millier d’étoiles toutes plus éclatantes les unes que les autres. Elles semblent si proches que tu peux presque les toucher du doigt. » Moi-même je lève un bras, laissant mes doigts danser au-dessus de mes yeux, créant un pochoir à étoiles. Je dois avoir l’air con, très probablement, mais encore une fois, il n’y a personne pour me voir faire. « La ceinture d’Orion est pile dans notre axe, juste au-dessus de toi. Est-ce que tu la vois ? » Cette fois, il ne s’agit pas d’un oubli de son handicap, j’en ai parfaitement conscience, comme j’ai conscience du paysage étoilé que je viens de dessiner derrière ses paupières closes. Est-ce qu’il la voit ?
Lukas

Lukas
MESSAGES : 1364
AGE : 29
LOCALISATION : DANS UNE PETITE VILLE A QUELQUES KILOMETRES DE KILKEE.
EMPLOI : MUSICIEN & CHANTEUR.
CITATION : « QUI EST PLUS AVEUGLE QUE CELUI QUI NE PEUT PAS VOIR ? » A. BOORDE
JUKE BOX : MAROON 5 Ҩ moves like jagger - KATY PERRY Ҩ firework - LADY GAGA Ҩ you and i - DAVID GUETTA Ҩ turn me on.
POINTS : 6

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: OONA
Voir le profil de l'utilisateur

crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 Empty
MessageSujet: Re: crazy sufferin style - 31 janvier/21h05   crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 EmptyMer 1 Fév - 18:50

Syssoï, tel était le prénom de mon voisin. Je l'avais déjà entendu par-ci, par-là sans vraiment avoir eu la chance (ou non) de le croiser au vu des rumeurs qui courraient à son sujet. Je ne portais aucun jugement car je savais ce que les préjugés, les rumeurs et autres ragots pouvaient faire lorsque l'un de vos proches avait déjà une opinion toute faite à votre sujet sans vous connaître. Je suis même sûr que certains candidats m'avait mis dans une boîte dès mon arrivée, une boîte qui avait pour référence "L'aveugle". « Penche la tête en arrière. Imagine, au-dessus de nos têtes, une vaste lucarne qui donne un accès direct sur le ciel... Il est dégagé, si bien qu’on peut percevoir un millier d’étoiles toutes plus éclatantes les unes que les autres. Elles semblent si proches que tu peux presque les toucher du doigt. » Je m'exécutais sans rien dire. Je penchais la tête contre le rebord du jacuzzi et j'ouvrais les yeux en direction du toit même si je ne voyais rien. Mais le fait qu'il me décrive ce que lui voyait me plaisait énormément. Je le laissais donc parler sans intervenir. « La ceinture d’Orion est pile dans notre axe, juste au-dessus de toi. Est-ce que tu la vois ? » « Je n'étais doué en astronomie et maintenant c'est pire. » L'informais-je avec une once de plaisanterie. « C'est celle qui est forme de casserole ? Je me souviens que d'elle. »
avatar

Syssoï
MESSAGES : 2902
AGE : 32
LOCALISATION : J'SUIS TELLEMENT LOIN
EMPLOI : DANSEUR AU B-ONP
CITATION : « Des morsures de feu, derrière les oreilles, lui trouaient la tête, gagnaient ses bras, ses jambes, le chassaient de son propre corps, sous le galop de l'autre, la bête envahissante. »
POINTS : 1080

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 145 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GABRIELLE
Voir le profil de l'utilisateur

crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 Empty
MessageSujet: Re: crazy sufferin style - 31 janvier/21h05   crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 EmptyJeu 2 Fév - 2:44

« Je n'étais doué en astronomie et maintenant c'est pire. » Je laisse échapper un rire. C’est tellement rare que j’espère qu’il a conscience de ce qu’il vient d’acquérir sans même faire le moindre effort. Cette autodérision est ce que j’ai entendu de plus frais et léger depuis que j’ai foutu les pieds dans cet endroit. Non, il existe autre chose de frais et léger, dans ce nid, mais je m’efforce de ne pas y songer. Il poursuit, me demandant si orion c’est la constellation en forme de casserole. « Non, ça c’est la grande ourse. D’ailleurs, je n’ai jamais vraiment compris en quoi une casserole s’apparentait à une ourse. Elle est surtout visible l’été. En plein hiver, on doit se contenter d’Orion. » Il a les yeux ouverts, et moi je ferme les miens, juste un instant, cherchant les mots les plus à même de lui décrire ce que je vois. Il paraît que j’ai cette faculté d’observation qui me permet de voir ce que d’autres ne font qu’entrapercevoir. Et aussi habilement que je parviens à transmettre des émotions en dansant, je suis apte à dessiner un paysage rien qu’au son de ma voix. Quand je me donne la peine de la faire entendre, ce qui est aussi rare que de laisser échapper un rire. « Orion est composée de sept étoiles très brillante, et d’une autre plus petite. On l’appelle la «ceinture» parce qu’elle ressemble aux ceintures de ces héros grecs à la Hercule ou Achille, en forme de papillon. Trois étoiles en ligne droite serrée forme le noeud central. D’un coté deux grosses étoiles forment la première aile, et deux l’autre, deux autres, et une plus petite forment la deuxième. Elles semblent tellement proches. On ne peut voir ça qu’ici. A paris la pollution et les lumières de la ville empêchent tout accès au ciel. » Je soupire. « Pourtant, si les parisiens avaient accès à l’immensité du ciel, alors peut être qu’ils prendraient conscience de notre insignifiance. » Remarque très optimiste, je vous l’accorde. C’est à cause de ce genre de réflexion que je me trimballe les adjectifs «lugubre», «taciturne» et «déprimant à se tirer une balle dans la tête en se jetant du 15ème étage» depuis ma prime jeunesse. Il vaut mieux que je change de sujet avant que Lukas ne décide de se donner la mort par noyade. « Je n’y connais pas grand chose non plus en astronomie, mais mon grand-père, adorait ça. Il me demandait souvent de me prêter à ce genre de jeu, et de lui décrire tout ce que je voyais. Je crois que j’ai un peu perdu la main. » dis-je, sur un ton d’excuse.
Lukas

Lukas
MESSAGES : 1364
AGE : 29
LOCALISATION : DANS UNE PETITE VILLE A QUELQUES KILOMETRES DE KILKEE.
EMPLOI : MUSICIEN & CHANTEUR.
CITATION : « QUI EST PLUS AVEUGLE QUE CELUI QUI NE PEUT PAS VOIR ? » A. BOORDE
JUKE BOX : MAROON 5 Ҩ moves like jagger - KATY PERRY Ҩ firework - LADY GAGA Ҩ you and i - DAVID GUETTA Ҩ turn me on.
POINTS : 6

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: OONA
Voir le profil de l'utilisateur

crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 Empty
MessageSujet: Re: crazy sufferin style - 31 janvier/21h05   crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 EmptyJeu 2 Fév - 10:55

J'étais peut-être idiot de dire que j'étais encore moins bon en astronomie aujourd'hui qu'avant mais j'avais plutôt envie d'en rire que d'en pleurer et ma réponse eut l'effet escompter puisque Syssoï en ria. Je préférais ne pas m'accabler sur ma cécité et en rire quand je le pouvais car ce genre d'humour n'était pas possible avec tout le monde mais avec ce candidat, j'avais eu la nette impression que je pouvais me laisser aller à un humour un peu plus noir que d'habitude. Je l'écoutais alors me répondre. Sans trop de surprise, je m'étais trompé dans les constellations. Le jeune homme me décrit alors celle qui voyait et les yeux levés vers le ciel, je l'écoutais tout en imaginant ce que je pouvais avoir au-dessus de moi dans l'espace infini qui se présentait à nous dans ce jacuzzi. Je ne relevais pas son commentaire sur Paris. Était-il parisien ? Probablement. « Je n’y connais pas grand chose non plus en astronomie, mais mon grand-père, adorait ça. Il me demandait souvent de me prêter à ce genre de jeu, et de lui décrire tout ce que je voyais. Je crois que j’ai un peu perdu la main. » « Pas la peine de t'excuser. C'était parfait. » Lui dis-je sincèrement. « Tu es la deuxième personne à me décrire un paysage dans l'émission et je dois bien avouer que j'aime ça. Tu le fais très bien et ton grand-père peut en être fier. » Je souris. J'avais désormais l'image en tête d'un ciel étoilé avec cette magnifique constellation nommé Orion. « Dis, Syssoï. J'aurais...heu...une question. Tu viens de Paris ? »
avatar

Syssoï
MESSAGES : 2902
AGE : 32
LOCALISATION : J'SUIS TELLEMENT LOIN
EMPLOI : DANSEUR AU B-ONP
CITATION : « Des morsures de feu, derrière les oreilles, lui trouaient la tête, gagnaient ses bras, ses jambes, le chassaient de son propre corps, sous le galop de l'autre, la bête envahissante. »
POINTS : 1080

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 145 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GABRIELLE
Voir le profil de l'utilisateur

crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 Empty
MessageSujet: Re: crazy sufferin style - 31 janvier/21h05   crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 EmptyJeu 2 Fév - 12:31

Je sais ce qu’est de perdre la vue et de passer, du jour au lendemain, ou de manière plus douce et dégénérescente, de la lumière à l’ombre. Enfin, je n’en ai pas fait l’expérience personnelle, mais j’ai une idée plus précise de la question que les autres candidats… enfin que la majorité des candidats. Je n’ai donc aucun mal à rire de son handicap tant que la dérision vient de lui, pas plus que je n’ai de mal à anticiper ce qui pourrait lui faire, éventuellement plaisir. Je n’imaginais pas que d’autres en soit capable, si bien que sa réponse me surprend. Je suis la deuxième personne à lui décrire un paysage ? La deuxième de l’émission ? J’ébauche une expression de surprise, puis me reprend, la lèvre inférieure coincée entre mes dents, les sourcils froncés. « Est-ce que je peux te demander qui était la première ? » J’imagine aisément sa réponse, mais sait-on jamais, il pourrait me surprendre à nouveau. Je laisse échapper un moment de silence, où, du coin de l’œil, j’observe Lukas sourire, le visage toujours relevé vers le ciel. Je me demande s’il perçoit vraiment quelque chose, si son souvenir est suffisamment vivace pour approcher ne serait-ce qu’un peu de la réalité du tableau, ou si, au contraire, il doit user de son imagination et recréer un paysage sublimé ? J’en suis là de mes réflexions, lorsqu’il rompt le silence, un peu hésitant. Je m’attends au pire, mais finalement il se contente de me demander si je viens de Paris. J’hésite à répondre que je suis originaire de la côte basque, puis je réalise que je vis à Paris depuis l’âge de 11 ans. « Oui… » Je suis parisien, c’est un fait. « Pourquoi ? »
Lukas

Lukas
MESSAGES : 1364
AGE : 29
LOCALISATION : DANS UNE PETITE VILLE A QUELQUES KILOMETRES DE KILKEE.
EMPLOI : MUSICIEN & CHANTEUR.
CITATION : « QUI EST PLUS AVEUGLE QUE CELUI QUI NE PEUT PAS VOIR ? » A. BOORDE
JUKE BOX : MAROON 5 Ҩ moves like jagger - KATY PERRY Ҩ firework - LADY GAGA Ҩ you and i - DAVID GUETTA Ҩ turn me on.
POINTS : 6

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: OONA
Voir le profil de l'utilisateur

crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 Empty
MessageSujet: Re: crazy sufferin style - 31 janvier/21h05   crazy sufferin style - 31 janvier/21h05 EmptyJeu 2 Fév - 12:50

Finalement, je ne regrettais pas d'être en compagnie de Syssoï ce soir. Moi qui désirait me détendre dans une solitude approprié à cet instant de détente, je devais bien avouer que la présence du candidat m'était tout aussi bénéfique car sans lui je n'aurais jamais eu cette magnifique description de ce ciel qui nous surplombait de ce jacuzzi. « Est-ce que je peux te demander qui était la première ? » « Oui, bien sur. C'est Breathe. Je ne sais si tu vois qui c'est. Elle est nominée cette semaine. » Je lui posais alors une question, hésitant vu sa manière de parler de la capitale française. « Oui… Pourquoi ? » Je baissais mon visage pour me redresser légèrement et sortir mon torse de l'eau. « Bah, c'est juste que tu parle de Paris assez négativement et donc je voulais sa voir c'est tout. Et puis, j'aimerais tellement y mettre les pieds un jour que j'étais surpris par ce que tu disais tout à l'heure. C'est tout. C'était juste pour ça, pour savoir et pour en apprendre un peu plus sur toi. » Je souris à nouveau avant de plonger mon corps entier et ma tête dans cette eau chaude. Je remontais rapidement à la surface. « Au fait, merci pour la dernière fois. » Je parlais de la soirée où il m'avait rendu ma canne alors que Cooper me l'avait piqué. Sans lui, je me serais tapé pas mal de choses. Je l'en remerciais donc. C'était tout à fait normal. Il m'avait sauvé de quelques bleus inutiles.
 

crazy sufferin style - 31 janvier/21h05

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» crazy sufferin style - 31 janvier/21h05
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» Haïti - Social : Rapatriement des haïtiens de Santiago à partir du 6 janvier
» Que s'est-il passé le 12 janvier 2010? Un ultimatum au peuple irréductible?
» samedi 7 janvier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE DEUX :: SAISON 6 :: Extérieur-