GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 Leonie, 20 ans.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cupidon

Cupidon
MESSAGES : 10803
AGE : 9
POINTS : 33925
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fake-lover.net

Leonie, 20 ans. Empty
MessageSujet: Leonie, 20 ans.   Leonie, 20 ans. EmptyVen 20 Jan - 19:27

Leonie, 20 ans. Leonieb
» Commençons donc. Peux tu te présenter ? Et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? En somme, qui es tu réellement ? Tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. rends nous curieux !
J’aime dire que ma vie est un vrai champ de bataille, alors que pas forcément. C’est plus un chemin pavé, vous voyez, vous vous prenez les pieds n’importe où, vous êtes déséquilibrés toutes les deux secondes, vous manquez de tomber tous les deux mètres, mais finalement il vous est possible d’avancer quand même. Ca a l’air glauque comme perception de la vie, non ? Enfin, il y a un message d’espoir aussi, il suffit juste de ne pas être pessimiste. Bref, Léonie, vingt ans, parisienne. Ca pourrait être une parfaite définition de ma vie, en fin de compte. Courte, simple, et directe. Mais pour vos jolis yeux, je vais développer. Paris, c’est ma vie. A vrai dire, je ne crois pas être déjà allée ailleurs suffisamment longtemps pour me faire une idée du ‘monde extérieur’, comme j’aime l’appeler. Si bien que je connais ses rues par cœur, mais aussi les personnes ‘types’. J’adore regarder les gens, les observer pendant des heures. Je trouve ça reposant, et en même temps très instructif. Et grâce à ça, je me suis fait une idée de la population, peut-être très arrêtée, mais cela m’a permis d’éviter pas mal de soucis. J’ai pris l’habitude de vivre à travers les gens, par procuration on peut dire. Mais cela ne m’empêche pas d’avoir mes propres valeurs, évidemment. Je ne suis pas une hippie qui prône la paix, l’amour, l’écologie. J’ai même beaucoup de mal avec la dernière notion … Non, je suis plutôt du genre à aimer l’individualisme à petite dose, et à regarder les conflits avec lassitude. Je n’ai pas de réel but dans la vie, juste celui de m’en sortir, coûte que coûte. A vrai dire, je n’ai pas beaucoup de limite dans les moyens, ou plutôt, je ne me donne pas de limite. Ce n’est pas une question de survivre, je trouve ça bien pathétique, non, c’est plutôt vivre à plein temps. Hors de question de laisser la vie filée à pleine vitesse sans moi. Je tiens les rennes, et même si je ne contrôle pas le train, je suis au moins dans un wagon. Oui, j’aime parler par métaphores, même si la plupart sont terriblement stupides.


» Maintenant, passe à une auto description. Qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? En quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? Quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? Essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. N'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
J’ai déjà posé la question, juste pour rire, à un de mes amis. Et il m’a décrite comme une petite princesse sauvage, ce qui est, d’après moi, très éloignée de la vérité. Mais que voulez-vous, c’était sûrement pour me faire du charme, malheureusement ça n’a pas marché du tout … Enfin, il n’a sûrement pas inventé le côté princesse, ni le côté sauvage. Ca doit être dans ma coquetterie apparente, et dans mes regards noirs. Je ne suis pas superficielle, loin de là, mais disons que j’aime les belles choses. J’avoue être folle d’amour pour mes cheveux, et ça doit vite se voir. Sauvage, sûrement parce que je répond du tac au tac, que parfois je me laisse à charmer pour ensuite rire aux éclats, jamais sérieuse quand je joue la séductrice. Je n’ai pas une personnalité très noire, j’ai essayé au bout d’un moment d’être froide, cruelle, et cynique, mais finalement je n’y arrive pas. Oh bien sûr, ça ne m’empêche pas de l’être de temps en temps quand la situation ou la personne m’agace. Ce qui énerve le plus mes amis, c’est sûrement mes jugements hâtifs sur les gens. Mais que voulez-vous, j’ai toujours cru avoir le don de lire sur les visages, même si ça doit être complètement faux. A la limite, je m’en contre-fiche. Je préfère avoir un jugement qu’aucun.


» Que représente l'amour à tes yeux ? Une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
Je n’ai eu que des amourettes et je me suis toujours contentée de ça. J’aime les aventures de quelques jours. Parce que j’ai toujours préféré le commencement des relations ou l’avant, quand on se découvre, quand on se cherche. C’est fragile, et c’est dans cette fragilité que c’est beau. Mais peut-être qu’un jour … Je pense que, oui, il y aura sûrement un moment où je rencontrerai quelqu’un avec qui tous les jours seront comme le premier. Ca doit bien exister une relation comme ça, aussi parfaite, aussi pure. Je ne l’ai toujours pas trouvé, c’est tout.


» Penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? Pourquoi Fake Lover plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Je ne prévois en aucune façon de découvrir l’amour, le vrai, ici. Mais pourquoi pas ? Après tout, il est évident que ça doit vous prendre tout de suite, sans demander votre avis, de manière totalement inopinée. Alors pourquoi pas dans cette émission ? Fake lover m’a toujours donné envie de participer. Parce que les gens ont l’air heureux d’y être. Que les lieux semblent toujours ultra-confortables, ultra-beaux. De quoi faire rêver, non ? Et puis, je ne suis pas contre rencontrer de nouvelles personnes.


» Que choisis-tu entre amour ou argent ? Quelle est ta ligne directrice ? Pourquoi ?
Faut-il vraiment choisir ? Je dirai argent, pour des raisons évidentes, même si tout le monde se complait à dire que l’amour c’est la chose la plus importante au monde. C’est qu’ils sont naïfs, pour la plupart, ou qu’ils n’ont pas compris que l’amour ça vous tombe dessus, alors que l’argent, difficilement quand même. Je ne suis ni une personne avide et avare, pourtant. Et si on pouvait se passer de l’argent, je le ferais bien volontiers, mais ce n’est pas le cas.


» Que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? Certains défauts t'horripilent forcément. la passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Si on pouvait éviter de me mettre avec un homme du genre ‘je suis à la mode et je le vaux bien’, ce serait parfait. Je ne dénigre pas les gens ayant un certain sens vestimentaire, non, c’est plutôt le caractère qui va avec la plupart du temps qui m’afflige. Vous savez, ces gens qui suivent la mode même pour leur conviction, même pour leur propre caractère. Des gens ‘pate à modeler’. Il n’y a rien de plus gonflant…


» Quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard ? Physiquement et psychologiquement.
Physiquement, j’ai toujours eu un faible pour les blonds aux yeux bleus, avant des cheveux assez longs pour que je puisse glisser ma main dedans. Ou des yeux verts, tiens, je trouve ça tellement fascinant. Et peut-être même des tâches de rousseur. Je trouve ça à croquer. Mais j’en demande peut-être trop là … Psychologiquement, quelqu’un de pas trop distant, avenant, pas gentil cependant, quelqu’un qui peut se montrer méchant, peut-être même quelqu’un ayant un avis arrêté. Quelqu’un qui aime parler surtout, qui n’a peur d’aucun sujet, n’ayant aucun tabou.
 

Leonie, 20 ans.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Leonie, 20 ans.
» boulevard of broken dreams (leonie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE DEUX :: SAISON 6 :: Blogs-