GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 Les dérangés du bocal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Billie

Billie
MESSAGES : 198
AGE : 30
LOCALISATION : Comté de Cork, Irlande
EMPLOI : Réceptionniste dans un cinéma
JUKE BOX : Skinny love | Birdy ♪ Stripper | Soho Dolls ♪ Brigitte | Ma benz ♪ Luce | J'me fume ♪ Muse | Feeling Good ♪ E.s. Posthumus | Tikal ♪ Cocorosie | Werewolf ♪ 30 second to mars | This is War ♪ Pixie lott | Pokerface ♪ Ycar | Alison ♪ Amy Whinehouse | Back to Black ♪ Snoop Dogg feat David Guetta | Sweat ♪ Damien Rice & Melanie Laurent | Everything You're Not Supposed To Be
POINTS : 212
Voir le profil de l'utilisateur

Les dérangés du bocal Empty
MessageSujet: Les dérangés du bocal   Les dérangés du bocal EmptySam 17 Sep - 1:33

Keziah & Billie
VENDREDI 23 SEPTEMBRE DANS LA MATINÉE

Inspiration. Expiration. Une coupe de fruits pleines. Une coupe pleine de fruit très mal rangée et pas du tout équilibrée. Posée devant moi, les mains posées de part et d'autre de la coupe en verre, mes doigts pianotaient nerveusement contre le plan de travail alors que mon regard était posé sur cette fameuse coupe de fruit. Je tentais de résister à la tentation. Il ne fallait pas que j'y trouche. Mais... Ce mélange de couleur. Rah. C'était insupportable. Trois pommes, cinq kiwi, une banane. Ce n'était pas des nombres. Nouvelle inspiration. C'était plus fort que moi. Je cédais sans plus attendre, passant par l'évier pour me laver les mains, j'en revenais à la coupe de fruit pour la vidée soigneusement, triant les fruits sur la table. Géométriquement et par couleurs. Tant pi pour la coupe. Je la rangeais légèrement sur le côté. Plutôt satisfaite, je reculais d'un pas pour admirer le résultat. C'était parfait. Un sourire s'empara aussitôt de mes traits. Je respirais mieux. Hm. J'ouvrais alors le réfrigérateur pour me servir un verre de jus d'orange et AAAH. Rangement horrible. Je le refermais aussitôt, venant me poser contre la porte, comme pour ne pas affronter ce qui se trouvait de l'autre côté de cette maudite porte. Inspiration, expiration. Les paupières papillonnaient. Tout allait bien. Parfaitement bien. Puis soudain, je prenais conscience de l'espace qui m'entourait. Je prenais conscience d'une présence. Un blond. Celui qui parlait de crocodile hier. Bon, il était tarée, il n'allait pas inquiéter du manège, si? Un sourire timide à son adresse. Ma main se relevait instinctivement dans mes cheveux. Autre manie. Et malheureusement, j'en avais beaucoup, des manies de ce genre, parfois même pire.
Keziah

Keziah
MESSAGES : 741
AGE : 31
LOCALISATION : amsterdam
EMPLOI : architecte
POINTS : 779

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

Les dérangés du bocal Empty
MessageSujet: Re: Les dérangés du bocal   Les dérangés du bocal EmptySam 17 Sep - 12:53

Soif. Soiiiiiiiif. C'ests dans l'optique de se servir un bon grand verre de lait, ou eau, ou jack daniel's, ou autre chose, que le jeune néerlandais s'était glissé dans un silence assez exceptionnel pour lui jusqu'à la cuisine de la villa. Punaise. Le jour où il aurait une cuisine pareille chez lui, il pourrait mourir en aillant tout vu. Rapidement, son regard fit le tour de la pièce, et tomba sur une petite brune dont le manège le captiva aussitôt. Restant à moitié caché par l'un des canapés du salon, qui communiquait avec la cuisine, observant avec curiosité la fille qui s'activait pour... ranger les fruits ? Gné ? Son air on-ne-peut-plus sérieux faillit le faire éclater de rire, mais il se retint de justesse en étouffant son exclamation avec son poing. Rapidement, elle termina sa besogne, se dirigeant vers le réfrigérateur, qui était également la destination de Keziah. Il finit par sortir de sa cachette. « PAS OP ! » lui fit-il avec un grand sourire, répondant à son propre sourire. Elle ne comprendrait pas ? Whatever. S'approchant d'elle, il posa un main sur la poignée du frigo, et lui adressa un léger coup de cul pour la faire reculer de devant la porte. Ouvrant grand la porte, il examina d'un air expert les aliments entreposés là. Hmm. Il finit par attraper la bouteille de lait. Referma le frigo. Trouva un verre. Trouva du sirop de grenadine. Se prépara du lait à la fraise. Une boisson pour gosse ? P't'être, mais il adorait ça. Amenant son verre à ses lèvres, il se retourna vers la fille. « Tu es bizarre » lui dit-il alors en vrillant un regard et un index accusateur sur elle. « J't'aime bien » conclut-il, comme si le simple fait qu'elle semble bizarre était un motif pour l'apprécier. Bah. Valait mieux ça que le contraire. « Qu'est-ce que tu faisais ? » Il s'appuya sur le comptoir d'une main, et s'y assit, face à la brune.
Billie

Billie
MESSAGES : 198
AGE : 30
LOCALISATION : Comté de Cork, Irlande
EMPLOI : Réceptionniste dans un cinéma
JUKE BOX : Skinny love | Birdy ♪ Stripper | Soho Dolls ♪ Brigitte | Ma benz ♪ Luce | J'me fume ♪ Muse | Feeling Good ♪ E.s. Posthumus | Tikal ♪ Cocorosie | Werewolf ♪ 30 second to mars | This is War ♪ Pixie lott | Pokerface ♪ Ycar | Alison ♪ Amy Whinehouse | Back to Black ♪ Snoop Dogg feat David Guetta | Sweat ♪ Damien Rice & Melanie Laurent | Everything You're Not Supposed To Be
POINTS : 212
Voir le profil de l'utilisateur

Les dérangés du bocal Empty
MessageSujet: Re: Les dérangés du bocal   Les dérangés du bocal EmptySam 17 Sep - 14:28

Pas op. C'était un jeu? Une nouvelle mode pour se saluer? Hm. Je n'en avais pas la moindre idée, mais ne voulant pas lui déplaire, j'avais soulevé ma main, répétant d'une voix peu assuré : PAS OP. Je fronçais le nez, laissant finalement retomber mon bras mollement le long de mon corps. BAM. Un coup de cul et je n'existais plus. Je me laissais maltraité et tournais la frimousse pour ne pas avoir à subir cette vision horrible du frigo. Tout était à refaire dans cette cuisine, si bien que je n'osais plus ouvrir le moindre placard. Frigo refermé, j'en revenais à lui. Il se préparait un verre de lait fraise. La grenadine laissait des traces dans le lait. Raaah. Il fallait mieux mélanger, il fallait que cela forme un mélange bien homogène, il fallait que cela soit bien fait, pas comme ça. Mes toques avaient tendance à s'accentuer quand j'étais en terre inconnue, après quelques temps, cela s’atténuerait probablement. Je prenais une cuillère et son verre pour venir agité son lait fraise et mélanger parfaitement le lait et la grenadine. Un sourire. Je lui rendais son verre. J'étais de nouveau silencieuse. C'était terrible, j'oubliais de parler. A croire que j'étais muette. Mais il parlait sur deux. J'étais bizarre. Hm. Oui, je commençais à le savoir. Il m'aimait bien. AAAH. Bonne nouvelle. Un large sourire s'empirait alors de mes lèvres. Sa bonne humeur m'envahissait déjà. On m’appelait l'éponge humaine, pas parce que j'avais une bonne descente, nous, parce que j'absorbais les sentiments et les émotions des autres. Ce que je faisais? Un peu de rangement. En fait, il y a beaucoup de rangement à faire, mais je ne devrais pas le faire... Je devrais. profiter. Simplement profité. Il faut juste que je trouve comment faire. Je savais en profité, mais là, j'étais bien trop nerveuse.
Keziah

Keziah
MESSAGES : 741
AGE : 31
LOCALISATION : amsterdam
EMPLOI : architecte
POINTS : 779

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

Les dérangés du bocal Empty
MessageSujet: Re: Les dérangés du bocal   Les dérangés du bocal EmptySam 17 Sep - 16:33

À peine avait-il but une misérable petite gorgée de la mixture des dieux, la brune la lui prit des mains. Non mais oh ? Elle cherche la fight, elle, ou quoi ? D'où tu chopes les verres des gens, comme ça ? Il n'eut même pas le temps de se mettre à lui hurler dessus, qu'elle attrapa une cuillère et se mit à mélanger totalement le lait et la grenadine. Stupéfait, il se contenta de la regarder faire. D'accord... C'est quoi ça ? Elle avait des espèces de manies incontrôlables ? Comment on appelle ça, déjà ? des TOC ? Ouais, that's it. Le père de Keziah en avait aussi. Il se lavait toujours les mains sept fois. Ça avait toujours fait hurler de rire le jeune garçon, et chaque fois, il s'était fait punir par son père, qui, furax, lui hurlait que ce n'était absolument pas drôle. « Non mais non. C'est "attention" en néerlandais. » En gros. Difficile de faire correspondre telle et telle choses en passant d'un langage à un autre. Techniquement, ce n'était pas la traduction exacte, mais bon, who cares ? Sûrement pas elle, qui ne savait même pas ce que voulait lire son injonction. Enfin, il devait sûrement être le seul dans cette maison à parler cette langue considérée comme barbare. Lui, ça l'ennuyait surtout de devoir parler une autre langue que la sienne. Certes, c'était lui qui l'avait voulu, et certes, il parlait bien l'anglais, mais quand même, il ne connaissait pas non plus toutes les expressions anglophones, et parfois, il se demandait si ce qu'il racontait voulait vraiment dire quelque chose. Perché sur son buffet, il l'écouta expliquer ses activités. Du rangement. Buark. La vie en communauté était difficile si chacun n'y mettait pas un peu du sien, même Keziah était cap de comprendre ça, mais quand même. « Tu veux que je t'attache les mains... ? » hasarda-t-il. Avec un peu de chance, elle n'était pas habile de ses pieds.
Billie

Billie
MESSAGES : 198
AGE : 30
LOCALISATION : Comté de Cork, Irlande
EMPLOI : Réceptionniste dans un cinéma
JUKE BOX : Skinny love | Birdy ♪ Stripper | Soho Dolls ♪ Brigitte | Ma benz ♪ Luce | J'me fume ♪ Muse | Feeling Good ♪ E.s. Posthumus | Tikal ♪ Cocorosie | Werewolf ♪ 30 second to mars | This is War ♪ Pixie lott | Pokerface ♪ Ycar | Alison ♪ Amy Whinehouse | Back to Black ♪ Snoop Dogg feat David Guetta | Sweat ♪ Damien Rice & Melanie Laurent | Everything You're Not Supposed To Be
POINTS : 212
Voir le profil de l'utilisateur

Les dérangés du bocal Empty
MessageSujet: Re: Les dérangés du bocal   Les dérangés du bocal EmptyLun 19 Sep - 18:54

Hm. J'étais à côté de la plaque, cela n'était absolument pas une expression de salutation, non, simplement une mise en garde. De quoi au juste? Je n'en avais pas la moindres idées, mais cela ne semblait pas tracasser le jeune homme... Contrairement à moi, qui lançait déjà des regards furtif aux alentours. Hm. Je ne comprenais franchement rien. C'était peut-être juste une blague. Oui, voilà, cela devait être une blague. Après tout, la plupart des gens n'était pas comme moi, la plupart des gens ne s’inquiétait pas pour tout et pour rien. Je me focalisais à nouveau sur lui, essayant de faire abstraction de toute ses imperfections qui m'entouraient et aiguiseraient mes sens, puis je devais me concentrer pour ne pas chipoter à droite et à gauche, comme 'javais trop souvent l'habitude de le faire. La proposition du jeune homme me fit doucement sourire. Était-ce de l'humour? Sans doute. Ah moins que... En tout cas, si c'était une blague pour lui, cela ne l'était pas pour moi. Enfin, je n'irais pas jusque là, j'avais envie de me dépasser et de me contrôler. Cela faisait quelques temps que je travaillais sur moi même pour ne pas sombrer dans mes TOCs, le stresse et la nervosité les faisaient juste ressortir et les accentuaient. Comme je l'avais déjà dis, il me faudrait du temps, il me fallait être à l'aise avec ceux qui m'entouraient, il fallait que je me sente en confiance. Bon, je m'attachais tellement facilement au gens que cela ne demanderait surement pas longtemps. Déjà ce petit bout de mec là, il me plaisait bien, sans trop savoir pourquoi. Un sourire aux lèvres, je murmurais un "merci" à peine audible. Il ne s'en rendait peut-être pas compte, mais ce genre de réaction, ça m'aidait à ne pas me sentir bête de foire. Néerlandais... Il était donc Néerlandais... Ca ne m'aide pas. Hm. Alors Doc, tu viens d'où? Bah oui, Doc, il avait essayé de me soigner. Surnommé tout ce qui bougeait, ça, c'était mon truc.
Keziah

Keziah
MESSAGES : 741
AGE : 31
LOCALISATION : amsterdam
EMPLOI : architecte
POINTS : 779

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

Les dérangés du bocal Empty
MessageSujet: Re: Les dérangés du bocal   Les dérangés du bocal EmptyMar 20 Sep - 16:56

L'avantage, c'était que Keziah était du genre un pro des trucs bizarres, lui-même étant considéré par beaucoup comme un élément particulièrement étrange du paysage. Alors ce n'était pas les petites manies de la demoiselle qui allaient l'effrayer. Bref, en tout cas, elle ne semblait pas sur le point de l'attaquer pour avoir dit un truc schmet. Cool. Au contraire, elle marmonna un petit "merci" donc il ne comprit pas totalement pourquoi elle le lui disait. Merci ? D'avoir proposé de la ligoter, de la torturer mentalement ? Euh, de rien ? Tiens. Idée. Déposant son verre à côté de lui, il sauta de son perchoir, entreprit d'ouvrir tous les tiroirs et armoires les uns après les autres. Ah ! voilà ! Attrapant une paille qu'il déplia, il l'envoya dans son lait fraise, avant de se rassoir sur le buffet, dont il avait dors et déjà décidé que ce serait sa place. Et s'il mettait son nom dessus ? Bonne idée. Il se mit donc à siroter tranquillement le reste de sa boisson, en songeant à piquer un indélébile à quelqu'un, lorsque la voix de la TOCée le ramena à la réalité. « De Vénus. Et toi ? » Faut quand même pas être Einstein pour capter qu'il venait de Hollande. La Flandre, ces piqueurs de langue, non, euark. Quant à savoir d'où exactement... Elle comptait peut-être lui envoyer une carte postale ? Pour son anniversaire, tiens ? Oh, c'était trop mignon ! Il sourit sans s'en rendre compte. Puis... « J'AI UNE IDÉE. » À nouveau, il sauta sur ses pieds. Il avait faim. Très faim. Aussitôt dit - hurlé -, aussitôt fait. S'affairant autour de la cuisine, il avait prit possession d'une tasse, de farine, de sucre, d'une tablette de chocolat, d'un œuf et d'une cuillère. Posant le tout sur le plan de travail, il avait commencé à réduire en miettes le chocolat, lorsqu'il se rendit compte que la télépathie n'avait pas encore été inventée. Où peut-être était-ce le secret de la brunette ?! Il se retourna vers elle, avec un grand sourire. « On fait des muffins » la prévint-il. Quoi ? Des muffins en trois minutes, elle avait jamais vu ?
 

Les dérangés du bocal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Réservé]Une nouvelle vie bien mouvementé! [Rang S]
» On est toujours dérangé quand on ne le veut pas! [Valentin]
» La grotte de diamant [ Mission de rang C ]
» Rang spéciaux pour les utilisateurs
» Un intérieur bien rangé est le signe d'un esprit dérangé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE DEUX :: SAISON 5 :: Intérieur-