GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 premier prime (16/09 - 21h00)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Cupidon

Cupidon
MESSAGES : 10803
AGE : 9
POINTS : 33925
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fake-lover.net

premier prime (16/09 - 21h00) Empty
MessageSujet: premier prime (16/09 - 21h00)   premier prime (16/09 - 21h00) EmptyVen 16 Sep - 21:00


Souvenez vous...

MORGAN : « Après onze semaines de jeu, autant de nominations, vingt sept candidats éliminés, des pièges dénoués, le grand gagnant de cette saison de Fake lover porte le nom de... QUIIINNN !! »
SHANNON : « Mon dieu, mon dieu, mon dieu. »
QUINN : « Je.. Putain. Je... »
SHANNON : « Je n'en doutais pas. Cette victoire, tu la mérites entièrement Quinn. Je suis très fière de toi. Il l'est aussi. »
LULLABY : « Tu l’as fait ! Pxtain tu l’as fait Quinn ! Je suis fière de toi frangin ! »


Il y a deux mois encore, Caleb, Micah, Quinn et Vadim s’affrontaient pour remporter la première place et de ce fait être couronné grand gagnant de FAKE LOVER. Au cours de cet ultime combat, c'est Quinn qui a été élu par le public comme vainqueur, empochant plus de 70 000 €. Au rendez-vous cette saison, toujours plus de candidats, toujours plus de secrets, de compétition, de rires, de mensonges, et bien entendu, de Cupidon. En effet ce soir, trente candidats vont faire leurs entrées dans le nid d'amour, s'engageant dans une compétition où l'amour n'est qu'à deux pas de la haine.

Alors restez connecté et attachez votre ceinture, Fake Lover saison deux commence ici, et maintenant...
Sydney

Sydney
MESSAGES : 2963
AGE : 35
LOCALISATION : Galway
EMPLOI : mère au foyer
CITATION : Lets play truth or dare. Or maybe just dare, because nobody knows how to tell the truth anymore
JUKE BOX :
POINTS : 3572

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

premier prime (16/09 - 21h00) Empty
MessageSujet: Re: premier prime (16/09 - 21h00)   premier prime (16/09 - 21h00) EmptyVen 16 Sep - 21:07

premier prime (16/09 - 21h00) 527823prime1

Bonsoir à tous, je vous souhaite la bienvenue sur le premier prime de Fake Lover, saison deux qui s'exporte à l'autre bout du monde. Je suis Sydney et je suis ravie de vous accueillir dans ce cadre magnifique qu'est l'île Maurice, ne vous inquiétez pas par ailleurs puisque vous retrouverez votre animateur préféré dès la semaine prochaine. Ce soir nous allons faire la connaissance de nos quinze couples qui vont faire leur entrée dans ce nouveau nid d'amour qui vous sera présenté un peu plus tard dans l'émission. Mais sans plus attendre retrouvons notre cher Cupidon qui va faire découvrir les deux premiers candidats !

Cupidon

Cupidon
MESSAGES : 10803
AGE : 9
POINTS : 33925
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fake-lover.net

premier prime (16/09 - 21h00) Empty
MessageSujet: Re: premier prime (16/09 - 21h00)   premier prime (16/09 - 21h00) EmptyVen 16 Sep - 21:11






» Commençons donc. Peux tu te présenter ? Et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? En somme, qui es tu réellement ? Tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. Rends nous curieux !
Moi c'est tout simplement Liee, cherchez pas, les 'e' c'est de la pure décoration, mes parents, ils avaient envie de nouveau, de re nouveau, d'une princesse aux douces couleurs de printemps. C'est ce que j'étais, enfant. Je suis née dans une petite bourgade dans le Sud Ouest de la France, j'ai grandi entourée de ma famille, mes parents et mes trois frères, oui, je suis la seule fille, alors imaginez la déception de mes parents lorsqu'ils se sont aperçu que j'étais ce genre de garçon manqué pré-pubère? Que j'avais abandonné les robes à fleurs, les jupons turlututu et que je désirais m'affranchir avec un baggy bas dévoilant à la perfection un boxer aux couleurs fluos, que je n'ai pas hésité à cacher mes formes nouvelles sous de larges sweet et que j'avais horreur des paillettes et de la douceur? A l'âge de 14 ans, je les ai déçu, je suis devenue une skatteuse, fanatique d'Avril Lavigne et puis des premières cigarettes au collège, tapotatn les mecs dans le dos et criant comme une cinglée après un scooter vachement mal customisé ... A l'adolescence, on aime bien devenir ce que les parents ne voient pas en nous. Fini la petite fille modèle, mes notes ont chuté, j'ai connu des garçons plus âgés que moi, dont mon premier "grand amour de ma vie", avec lui c'était le kiff, il me donnait des clopes, il m'a appris à boire et à me droguer, il m'a même fait perdre ce que l'on appelle virginité et puis, il m'a lâchement abandonné, ouais, j'étais qu'une gamine de même pas 15 ans, il en avait presque 18 ... c'était ma première fois amère et sincère qui a brisé mon coeur ... J'ai donc abandonné l'idée de plaire réellement à un garçon et je me suis enfoncée dans la déconne, à 16 ans, je suis entrée au lycée par je ne sais quel miracle, la débauche, je l'ai connu, mais je n'étais pas de ces grosses prostituées collées au mur, non, j'avais un peu d'estime de moi, encore ... A 18 ans, j'ai passé le bac avec une bonne année de retard, je ne m'en plaignais pas réellement, je ne savais pas quoi faire après, quitter le système scolaire, il en était hors de question pour mes parents, entrer dans une université pour ne rien glander, j'avais autre chose à faire que de dépenser du fric là dedans ... J'ai donc ... Rien fait ... Je suis partie aux Etats-Unis parce que mes parents, ils en ont eu juste limite assez de moi, alors loin des yeux, loin du coeur, je me suis émancipée un peu pour découvrir le monde, apprendre l'Anglais et vivre un an entier là bas, c'était le bonheur, je suis devenue une femme, j'ai pris confiance en moi et puis je suis revenue en France il y a environ 6 mois, pour quoi faire? J'ai quitté mes parents pour m'installer directement à Paris où je suis mannequin pour certains photographe, mais ce que je préfère le plus, être moi même photographe, Paris et la ville aux mystères, c'est juste magique ... Je ne vis pas de ma passion alors je suis serveuse dans un restaurant de fortune, ce qui me permet de payer mon loyer et mes factures. Je vis d'une passion américaine, je vis d'une passion d'artiste et je suis bien dans ma peau aujourd'hui, parce que finalement, même si à 20 ans on est encore une enfant, j'ai décidé pour moi qu'il était temps de grandir.

» Maintenant, passe à une auto description. Qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? En quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? Quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? Essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. N'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Je suis une artiste volage, la vie je la prend comme elle vient, sans me prendre la tête, je suis d'une nature optimiste je pense, je ne pleure jamais, je ne m'énerve jamais - enfin ça, c'est en rêve - ... Je suis une femme qui a son petit bout de caractère, je sais ce que je veux et quand je veux, je ne suis pas non plus de ce genre capricieuse, mais là où je veux percer, je sais qu'il me faut une place, qu'il me faut du talent et de la rage ... Je n'aime pas perdre, ce serait surement mon plus gros défaut, je suis mauvaise perdante et ça a le don d'énerver mon entourage, je suis même capable de bouder telle une enfant, voir même d'être méchante avec l'un d'eux si jamais il me fait perdre à une partie de wii ... Je suis de ce genre de femme un peu rêveuse mais qui a toutefois les pieds sur terre, je sais que la magie n'existe pas et que les rêves sont loin d'être tous réalisables en un claquement de doigts. Je suis une bosseuse également, j'aime persévérer dans la vie et être quelqu'un, être connue, reconnue et dévoilée, peut être pour ça que je tente le casting, parce que au fond, une émission est une recherche même de l'être que l'on est, savoir où je vais, c'est le principal ...

» Que représente l'amour à tes yeux ? Une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
L'amour, s'il existait vraiment, n'a pas sonné à ma porte. Je n'ai jamais eu le coeur qui battait pour une autre personne, je n'ai jamais eu l'envie irrésistible de laisser les nuages me porter et m'abrutir devant l'être aimé. S'il existe, je pense que c'est un état d'esprit que seules quelques personnes sont apte à atteindre. Parfois il m'arrive de photographier des amoureux éperdus et je sais lire dans leur regard, ils ont trouvé l'amour, ils sont heureux, mais pour combien de temps? Non ça n'existe pas vraiment. Supporter un autre être à ses côtés, pourquoi pas, être attiré physiquement par quelqu'un, cela va de soit ! C'est ainsi que l'être humain fonctionne pour se reproduire et éviter toute perdition ... Tout est question d'instinct de survie, non pas de fusion, de coeur qui battent ou je ne sais qu'elle autre connerie ...

» Penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? Pourquoi FAKE LOVER plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Je ne pense pas connaitre ce sentiment, je n'ai jamais 'aimé' à proprement parlé. Etre attiré par quelqu'un, pourquoi pas, je ne peux pas dire non, je ne peux pas dire oui, je ne sais pas réellement ce que vous nous réservez de ce côté là, si je trouvais quelqu'un qui me complète et me comprenne, je pense que je pourrais être très proche, mais au point d'aimer ... non ... Pourquoi cette émission? Parce que la télé-réalité m'attirait, être connue est une source dont j'ai besoin, tout comme le fait de faire connaitre mes expériences personnelles au monde entier, à commencer par ma famille que je ne contacte plus ... Après cette histoire de couple, de secret, ça m'intéresse, devoir faire confiance à quelqu'un pour se protéger, protéger quelqu'un et avoir cet objectif commun, c'est juste de l'humanité tellement vrai !

» Que choisis-tu entre Amour ou Argent ? Quelle est ta ligne directrice ? Pourquoi ?
L'argent bien évidemment, ce n'est qu'une perte de temps l'amour, je n'ai pas besoin d'une émission pour connaitre ça ou ne pas le connaitre. L'argent en masse par contre, je pense que j'en ai besoin et seule l'émission pourrait me permettre d'y accéder. Ca m'aiderait à pouvoir vivre pleinement de ma passion, pouvoir quitter mon tablier de serveuse pour photographier le monde entier ... Ma ligne directive, tout faire pour gagner, parce que le jeu, c'est de l'argent !

» Que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? Certains défauts t'horripilent forcément. La passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Je pense qu’un homme qui manque sérieusement d’estime envers moi ou tout simplement de reconnaissance, je ne le supporterais pas. Lorsque l’on va entrer dans ce jeu, nous serons en couple, ne nous connaissant pas réellement, s’il se met à me maltraiter, ne serait-ce que verbalement … J’estime que l’on est tous des être humain et qu’il faut savoir partager, découvrir et suivre les règles du jeu … Ensuite s’il est trop gentil, ça me frustrerait, quelqu’un qui dise « amen » à tout, je le secouerais rapidement pour qu’il se réveille ! Je pense qu’un juste milieu des choses est essentiel !
Ensuite, sans s’attarder quelque peu sur le caractère, je dirais que ne je supporterais pas la négligence physique …. S’il pu, s’il se lave pas, je le trainerais de force sous la douche, surtout si je suis obligée de dormir avec ! Les mauvaises odeurs, très peu pour moi !

» Quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? Physiquement et psychologiquement.
Le fantasme idéal n'existe pas, il est malheureusement pour moi inaccessible, à moins que Johnny Deep vienne sonner à ma porte d'ici les semaines à venir ... Non sans rire ... C'est même pas lui mon fantasme célèbre ... Quelqu'un de protecteur, de solide et de fort, je suis de nature assez fragile, au fond de moi, et j'ai besoin de beaucoup de soutien pour croire en mes rêves. J'ai besoin de quelqu'un qui croit en moi avant tout, alors je pense que ce serait mon fantasme premier ... Le mystère me plait encore plus, je n'aime pas de quelqu'un qui se dévoile au premier regard. Un regard sombre et envoutant, un regard des plus charmeur et des plus difficile à interpréter. Que pense-t-il? J'aimerais pouvoir me poser cette question en voyant mon "homme idéal". Malheureusement, ça n'existe pas ... Alors je me contenterais d'un richissime héritier ... *rire*







» Commençons donc. Peux tu te présenter ? Et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? En somme, qui es tu réellement ? Tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. Rends nous curieux !
Hello guys ! Moi c‘est Adam ! Adam le magnifique, Adam le surpuissant, Adam le superbe, Adam le.. Ouais, bon, vous avez compris ! J’ai 18ans. Oui, je serais certainement l’un des plus jeunes du casting, mais que voulez-vous, je me sentais obligé de venir redresser le niveau du casting de cette émission. So here I am ! Qui suis-je ? Une bombe sexuelle ! Ca se voit pas ? Non ? Et si je vous montre mon cul, ça se verra mieux ? Non plus ? Okay. Sinon je suis né et j’ai toujours vécus en France, mais mes parents sont tout deux anglais. Ma courte expérience de la vie.. J’ai été à l’école, j’ai détesté ça, j’ai séché des cours, j’ai fumé des cigarettes à la récré, j’ai pris des heures de colles.. Enfin, vous savez, la routine d’un jeune d’aujourd’hui quoi ! Et jsuis bien content d’avoir finis avec tout ça d’ailleurs. Si si, j’vous assure, j’ai eu mon Bac. Incroyable, hein ?! Sinon je suis réellement une bombe sexuelle, un dieu surpuissant et un pur beau mec, mais ça, vous l’aviez déjà remarqué, n’est-ce pas ?

» Maintenant, passe à une auto description. Qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? En quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? Quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? Essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. N'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Je suis unique, c‘est une évidence. Je suis beau, intelligent et super doué au lit, alors que demander de plus ?! Sinon je suis bourré d‘humour, humour que les gens ne comprennent pas. Je suis super intéressant, mais peu de gens s‘en rendent vraiment compte. Je n‘ai aucun défaut ! Si ce n‘est que je suis maigrichon.. Mais c‘est un style à adopter, franchement, une fois que vous aurez essayé, vous pourrez plus en passer ! J‘vous jure ! Faut essayer le maigrichon ! ..Toutes à vouloir des mecs musclés, pff. Le sport, de toute façon, c‘est pas mon truc. Je veux dire, à part le sexe… ! Mais bon, aussi génial et grandiose que j‘ai beau être, peu de gens arrivent à me supporter. On dit de moi que je suis un gamin irresponsable pathétique. Ou on dit juste petit merdeux. Les deux fonctionnent. Moi je pense que je suis juste un incompris. Genre artiste incompris. Même si pour l‘art, j‘ai pas encore trouvé celui qui me convenait.. Mais c‘est un détail !

» Que représente l'amour à tes yeux ? Une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
Je pourrais vous raconter que l’amour ça pue, mais comme je l’ai jamais senti, je peux même pas savoir ! Ah si, l’amour ça sent comme quand la jolie Sarah en 2nd, elle m‘a foutus un gros vent après que je lui ai avoué qu‘elle avait de beaux yeux. Ou alors l‘amour c‘est comme l‘odeur de la première cigarette du matin après une nuit bien chaude avec une belle nana choppé en boite de nuit. Je sais pas trop, j‘hésite entre les deux !

» Penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? Pourquoi FAKE LOVER plutôt qu'une autre télé-réalité ?
…Pourquoi Fake Lover ? Parce que c’est la seule télé-réalité où on te mets d’office dans un lit avec une nana. Si ça, c’est pas génial ! …Et si vous vous posez la question, la réponse est oui, c‘est bien la seule raison pour laquelle je suis là ! Ahah !

» Que choisis-tu entre Amour ou Argent ? Quelle est ta ligne directrice ? Pourquoi ?
Si je dis Amour, je mentirais. Si je dis Argent, je mentirais aussi. L‘Argent ne m‘intéresse pas plus que ça. Je n‘ai pas besoin d‘une émission de télé-réalité pour en avoir. Je suis là, sincèrement, juste pour le fun ! Et pour la fille dans mon lit, comme j‘ai dis juste avant !

» Que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? Certains défauts t'horripilent forcément. La passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Le féminisme. Putain, quelle connerie ce truc ! Je ne supporte pas ces filles qui disent que tous les mecs sont cons. C‘est vrai, mais c‘est pas la peine de le répéter sans cesse, on le sait, on est des mecs ! Ce que je supporterais pas chez ma partenaire ? Qu‘elle me parle trop, qu‘elle me colle, qu‘elle soit prude, qu‘elle ne supporte pas qu‘on la touche - je suis du genre tactile -, qu‘elle s‘énerve pour un rien, qu‘elle réfléchisse trop, qu‘elle se prenne la tête tout le temps, qu‘elle me raconte sa vie, … Le pire serait que je tombe sur une fille sage et bien élevée. Ca, ça me ferait vraiment chier ! Donc, s‘il te plait Cupidon, même si tu me choisis un thon, choisis moi un thon FUN ! Que je puisse au moins rire dans mon lit, si je peux pas faire autre chose..

» Quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? Physiquement et psychologiquement.
Une belle brune ou blonde ou même rousse, je suis pas raciste des rousses, pas trop grande, de longues jambes, une jolie poitrine mais pas trop grosse, les gros seins c‘est moche sérieux, puis on voit que ça dans les pornos alors j‘veux voir autre chose en vrai ! Une fille qui sait ce qu‘elle veut, qui dit ce qu‘elle pense, qui n‘hésite pas à marcher sur les autres, ça, ça me fait band.. Pardon, ça m‘émoustille ! Puis un joli petit cul aussi. Puis si possible pas trop maigre, j’aime pas les anorexiques. Mais pas grosse non plus, je me perdrais dedans sinon.. Enfin, c’est simple: une jolie fille avec du caractère !


Cupidon

Cupidon
MESSAGES : 10803
AGE : 9
POINTS : 33925
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fake-lover.net

premier prime (16/09 - 21h00) Empty
MessageSujet: Re: premier prime (16/09 - 21h00)   premier prime (16/09 - 21h00) EmptyVen 16 Sep - 21:22






» Commençons donc. Peux tu te présenter ? Et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? En somme, qui es tu réellement ? Tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. Rends nous curieux !
Bonjour à vous...Je m'appelle Riley Callaghan et j'ai vingt-et-un ans. Je suis actuellement dans une école de mode. Depuis trois/quatre ans maintenant, je me suis découvert une passion pour ce domaine et...ça serait pour moi un rêve de travailler là-dedans. Enfin, voilà...Hum, sinon, j'habite à Cork, en Irlande donc. Avec mes deux parents, mes trois sœurs et deux frère. C'est vrai que dit comme ça, ça fait vraiment famille nombreuse ! *fronce les sourcils en souriant légèrement puis joue avec ses mains*.[...] J'adore les séries télés ! [...] Désolée, je ne sais pas vraiment quoi dire d'autre, je n'ai jamais été très douée pour parler de moi, ni pour parler tout court d'ailleurs. Enfin si, mais pas avec des personnes que je ne connais pas. Heu, je suis peut-être entrain d'empiéter sur la question suivante, là, non ? Bref...

» Maintenant, passe à une auto description. Qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? En quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? Quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? Essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. N'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
J'ai besoin d'un temps d'adaptation, c'est tout. N'allez pas croire que je suis tout le temps comme ça. Constamment cette fille maladroite, timide, complètement névrosée et sans conversation. Il me faut un temps d'adaptation. C'est sur, et je ne le nie pas du tout, j'ai du mal avec les gens que je ne connais pas. J'ai du mal à m'ouvrir, à être complètement moi-même, drôle, souriante, commère, joueuse et obsédée -bon, ça par contre, je vous l'accorde, ça ne se voit pas du tout à premier abord mais je vous assure, je peux l'être.- Pourquoi est-ce que je vous dis ça d'ailleurs ? Peut-être un moyen pour moi de vous montrer une autre facette de ma personnalité, histoire d'être prise dans le casting et de ne pas rentrer chez moi en pleurant comme une grosse vache ? [...] Est-ce que j'ai vraiment dis-ça tout haut ? [...] Vous...vous ne parlez jamais ? Euh...je veux dire....désolée. Je..je vais..euh...continuer si vous le voulez bien... Hum...je pour répondre à la dernière question, je dirais que...j'accepte très mal les critiques. Je suis quelqu'un de très susceptible et partir "bouder" dans un coin, c'est quelque chose que je fais très souvent. Tout dépend de la personne en face de moi et de mon humeur : je peux très bien ne rien dire et faire la tête, mais je peux également crier haut et fort que j'ai raison. Je suis parfois impulsive et je n'arrive pas toujours à me contrôler. Quelques fois, des assiettes volent alors bon, vaut mieux pour vous que j'opte pour la première solution ! Enfin...Je terminerais en répondant à la première question. Oui, je sais, c'est un peu bizarre, je ne réponds pas forcément dans l'ordre et tout ça mais le stress me fait dire des bêtises, je perds mes mots...si vous voulez. Hum...donc oui...ce qui me rend unique, voilà. Peut-être ma double personnalité ? Non, non, je ne suis pas schizophrène, je vous rassure tout de suite et heureusement ! [...] Enfin, j'ai beaucoup de compassion pour eux, hein, rien n'empêche. Désolée, je m'égares un peu là, je crois. Revenons à l'essentiel : ma "double personnalité", si je puis dire. Vous l'avez sans doute remarqué d'ailleurs. Malgré tout, et je sais, je me contredis un peu, je ne pense pas que cela soit le terme exact. Je n'ai pas deux personnalités. Non, en fait, c'est plutôt mon comportement qui change, vous voyez...en fonction, heu..des personnes avec lesquelles je suis, de la confiance que je leur accorde. Timide avec les inconnus et drôle avec mes proches. Je...j'espère avoir été assez claire dans mes propos, je reconnais que tout cela est très brouillon, même si ce n'est pas vraiment mon habitude...Je...désolée.

» Que représente l'amour à tes yeux ? Une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
Je...je n'ai jamais...« Couché avec un homme, c'est ça que vous voulez dire ? »...Heu, oui, enfin, non je n'ai jamais fais l'amour avec quelqu'un mais je voulais dire autre chose. Je,..je n'ai jamais eu de relation...amoureuse. Non, rien, nada. Vous allez surement trouver ça bizarre et moi aussi d'ailleurs je commence à m'inquiéter, à avoir peur, vous savez, de finir ma vie...seule comme un rat mort. Quand je vois toutes ces filles, amoureuses, parlant de sentiment magnifique qu'elles appellent l'amour...ça, ça me donne envie. Quand je regarde toutes ces séries télés, j'essaye de m'identifier aux héroïnes mais rien n'y fait : je ne suis jamais sorti avec un homme. Ni une femme d'ailleurs. Enfin, je ne pense pas aimer les femmes, hein, mais bon, je ne sais pas, je n'ai jamais essayé, peut-être qu'après tout, cela pourrait me plaire, enfin bref. J'aimerais tellement aimer. J'aimerais tellement pouvoir partager ma vie avec quelqu'un. Peut-être que cela me donnerait plus confiance en moi. [...] Vous savez quoi ? Parfois, je me demande ce qui cloche chez moi. Bon, je le reconnais, je ne suis pas une beauté, j'ai parfois mauvais caractère mais...il m'arrive de voir des filles vraiment moches, voir laides, accompagnées. Franchement, pourquoi elles et pas moi ? Je...je ne comprend pas. [...] Vous n'êtes pas entrain de m'enregistrer j'espère ? Non que je doute de vous mais...j'aimerais que tout cela reste entre vous et moi. Je n'ai pas l'habitude de me confier comme ça, enfin si, mais plus à mon journal qu'à de vraies personnes car à vrai dire, j'ai très peu d'amis. Je ne vais pas beaucoup vers les autres et ils ne viennent pas vers moi non plus alors...c'est le néant. J'avais une meilleure amie mais on s'est perdu de vue. [...] Désolée. Milles excuses, vraiment. Je commence à raconter n'importe quoi, je ne réponds même plus aux questions, désolée, désolée, désolée. Je,... dans les questions à venir, je tâcherais d'être plus concise, c'est promis.

» Penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? Pourquoi FAKE LOVER plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Je l'espère en tout cas. J'ai tout essayé : les speed-dating, internet, les bars...Rien n'a marché ou plutôt tout à foiré. Fake Lover, c'est ma dernière chance. Alors pourquoi FL ? Parce que c'est la seule télé-réalité à avoir pour but de trouver l'amour. Je ne recherche ni la célébrité, ni l'argent, seulement le bonheur de vivre une relation amoureuse.

» Que choisis-tu entre Amour ou Argent ? Quelle est ta ligne directrice ? Pourquoi ?
Vu ma réponse à la question précédente, je pense que cela va de soi : l'amour. Je ne pourrais trahir quelqu'un que j'aime dans le seul but de gagner de l'argent. Je suivrais mon cœur et mon instinct jusqu'au bout même si cela doit me mener à l'élimination. Je ferais sans doute passer les autres avant moi, c'est dans ma nature.

» Que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? Certains défauts t'horripilent forcément. La passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Du moment que quelqu'un s'intéresse à moi, peu m'importe. [...] Ça fait vraiment désespéré là, non ? Mais bordel, pourquoi j'essaye toujours de faire de l'humour dans ce genre de situation alors que ça ne rime à rien ? Tais-toi, ferme ta gueule, arrête de parler, cela vaudra mieux. [...] Désolée. Je me parle souvent à moi-même comme ça, c'est vraiment...embêtant. [...] L'ignorance. Oui, je ne pourrais supporter quelqu'un qui m'ignore alors que nous sommes en couple.

» Quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? Physiquement et psychologiquement.
Séduisant, charmant, intelligent, cultivé, quelqu'un qui me fasse rire, qui me divertisse, qui m'aime. En réalité, le plus important pour moi serait l'amour. Mais...j'ai toujours eu un faible pour les mauvais garçons. Peut-être que c'est pour ça que je n'ai jamais connu de relation.







» Commençons donc. Peux tu te présenter ? Et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? En somme, qui es tu réellement ? Tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. Rends nous curieux !
Moi c'est Lasérian, et j'ai 24 piges. Ma vie n’est pas intéressante, elle est même assez pitoyable. Je suis né dans les quartiers pauvres de la capitale irlandaise. Une mère dépressive, un père parti à la naissance de mon frère, un frangin passablement irritant toujours collé à mes basques, et surtout pas de fric. Pendant que les autres jouaient avec leurs super robots et leurs petites voitures, je construisais un lance pierre avec un bout de bois et un élastique. Pendant que des petits bourges apprenaient à dire merci, je pétais les vitres des voisins et le visage de mes camarades de classe. Jouer les gros durs dans un coin sordide, c’est indispensable. Si t’as l’air faible, t’es mort. On te pourrit la vie, et donc je ne me suis pas laissé faire. J’ai un casier judiciaire long comme mon bras, dont la plupart des délits ont été effacés par un magistrat indulgent. Je n’ai jamais reçu une bonne éducation, mais je me suis rapidement lassé des bagarres de rue pour devenir le petit chef et les voyages au commissariat la tête haute alors que ça m’emmerdait vraiment. J’ai développé un goût pour la culture, les bouquins, apprendre quoi. On m’a vite surnommé « le Lord », parce que je reprenais le langage écorché de mes partenaires du crime et que je préférais piquer des livres plutôt que de la nourriture. Je les prenais de haut, disaient-ils. C’est juste que j’ai ressenti le besoin d’autre chose, de ne pas avoir l’air d’un abruti devant ceux qui me méprisaient, de soutenir le regard d’un adolescent du collège le plus coûteux du pays et de pouvoir le remettre à sa place sur n’importe quel sujet. Je me suis rendu compte que j’étais tout aussi capable qu’un autre, mais je restais toujours aussi misérable parce que je manquais de fric. Alors j’ai recouru à tout ce qu’il était possible de faire pour un peu d’argent, même les trucs les plus dégradants. Finalement j’ai passé le concours de magasinier de Bibliothèque après avoir rencontré la bonne personne, celle qui a eu une influence bénéfique sur mon existence. Un petit bourge du genre que je déteste profondément. Comme quoi, on ignore toujours d’où les bonnes choses vont venir, et c’est souvent de là où on les attend le moins. C’est pas extraordinaire vous me direz, mais je peux grimper l’échelle et j’ai enfin un vrai salaire à vingt-quatre piges, ça me convient parfaitement. Pour moi, c’est une réussite. Je suis un mec réglo je crois, je ne vais jamais poignarder un homme dans le dos, désarmé ou à terre. Mais si je peux le faire par devant je ne me gênerais pas. Je respecte les rares amis que j’ai, car ils le méritent, je ne dépasserais jamais les règles élémentaires : on ne couche pas avec le partenaire de son ami, on ne le laisse jamais dans la merde, on ne lui ment jamais. Pour les inconnus, c’est autre chose … C’est moi d’abord, et les autres après. Je n’ai aucun compte à leur rendre, et mes amis actuels l’ont compris et accepté avant de passer de l’autre côté, là où je les fais passer avant moi.

» Maintenant, passe à une auto description. Qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? En quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? Quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? Essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. N'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Se juger est une chose particulièrement délicate, parce que la plupart du temps on n’est pas d’accord avec les critiques d’autrui. Laissez-moi vous dire que me concernant, je suis convaincu que sur certains points, les autres ont parfaitement raison. Je suis en effet un cynique irrécupérable, ayant pour habitude d’appeler les gens par des surnoms suivant une caractéristique que je repère immédiatement –le binoclard, la gueularde, longues jambes, et j’en passe et des meilleurs-, ce qui n’est pas au goût de tout le monde. Je vois le monde d’un œil noir et je philosophe d’une façon absolument déprimante qui pousserait n’importe qui au suicide, en tout cas lorsqu’on me lance sur un sujet ouvert à ce genre de réflexions. Si on me parle du beau temps ou de comment cuisiner un bœuf bourguignon, je suis capable de tenir une conversation normale, ne vous inquiétez pas. J’ai juste tendance à ne pas croire en tout ce que les autres veulent croire. Dieu, la bonté, l’amour, la fidélité, la compassion, toutes ces conneries. Donc quand j’entends quelque chose du style, j’ai tendance à esquisser un petit sourire qui fait poser des questions et m’amène à exposer un point de vue passablement désespérant pour ceux qui m’écoutent. On me dit également que je reste souvent trop calme, ce que je considère plutôt comme une qualité. Je ne m’énerve qu’en de rares occasions, mais lorsque je le fais soyez sûrs qu’il vaut mieux déguerpir. Devant les larmes, la colère, la provocation, je reste stoïque et cela agace parfois. C’est seulement que je ne vois pas l’intérêt de m’énerver pour un rien, ça rend moche et il paraît que ça écourte les années à vivre. Alors à quoi bon ? Des gens prennent ça pour de la suffisance, peut-être bien, parce que je considère que la plupart sont trop cons pour mériter ma fureur. Quant à m’aimer, je ne saurais vous dire. On m’a confié que j’étais doux et que je savais écouter –parce qu’à vrai dire je préfère écouter que parler même si parfois je suis désespéré par ce que j’entends et que je donne des conseils peu agréables-. Et puis je cuisine bien, alors dans une communauté ça devrait servir à l’intégration, non ? Au pire je proposerais des free hugs pendant la première semaine en gardant la bouche fermée, ça devrait fonctionner. Ce qui me rend unique c’est facile, je suis celui qu’on regarde en se disant « mais il se fout de ma gueule lui ? ». Et la plupart du temps la réponse est oui.

» Que représente l'amour à tes yeux ? Une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
Des sentiments inexistants et utopiques je dirais. Sans vouloir paraître cynique, même si la plupart d’entre vous sont en train d’y penser. Non mais sérieusement, l’amour unique et tout le blabla je trouve ça complètement con. Quand on y pense bien, s’il n’y avait qu’une seule personne, une âme sœur, faut pas s’étonner de tous ces divorces. Et je suis encore surpris que tant de gens la trouve au milieu de 6 milliards de bonhommes. Pour moi ce que les gens appelle l’amour c’est l’affection qui se développe avec le temps. On est bien avec quelqu’un, on est habitué à sa présence, mais au pieu –tous l’avoueront- c’est plus vraiment la passion des premiers jours. Et la plupart du temps ça dégénère. On ne supporte plus les chaussettes éparpillées dans la chambre, la brosse à dents posée dans le mauvais verre, le zozotement qu’on trouvait mignon au début. Et là tout part en vrille, les assiettes volent, les coups de couteau dans les pires de cas. Pour moi, ça finit toujours mal. Et ceux qui restent ensemble le font par habitude, ou par obligation envers leurs enfants. Pourquoi s’emmerder avec tout ça alors que l’on peut se contenter d’avoir du bon temps, de vivre l’euphorie pendant quelques jours, semaines, et dès que l’on ne ressent plus rien, que l’autre s’incruste un peu trop, adios amigos. D’accord à partir d’un certain âge ça devient plus dur, mais cela vaut-il la peine de vivre malheureux pour autant ? Je vous concède que j’ai déjà vu un couple de petits vieux qui s’embrassaient et se tenaient encore la main. Mais ils sont trop rares pour faire de l’amour une généralité, ils restent à mon goût une exception. Cela ne signifie pas que je sois un amant exécrable. Au contraire, lorsque je suis dans une relation, ce n'est pas à moitié. Je suis prévenant, fidèle -le plus souvent-, je ne cache rien et souffre aussi des séparations. Mais si ça doit être fait, je le fais et puis c'est tout.

» Penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? Pourquoi FAKE LOVER plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Comme dit plus tôt, cela m’étonnerait fortement. Un coup de cœur oui, être intrigué, amusé, passionné, vouloir posséder désespérément, cela peut se produire. Mais l’amour avec un grand A, je n’y crois pas vraiment. Si je participe à FAKE LOVER ce n’est pas pour ça, bien que j’ai pensé une fois ou deux que je pourrais y rencontrer une personne de façon temporaire. C’est surtout le fric qui m’attire comme un aimant, et le challenge. Je pense que ça peut être une expérience intéressante à bien des égards. Tester mes limites et celles des autres, ça peut se révéler surprenant et j’ai besoin de ça. D’être surpris. Voyons si mes théories tant critiquées sur l’être humain se révèlent exactes ou bien complètement fumeuses. Etre enfermé comme un animal en cage, observé par des caméras, ce n’est pas vraiment mon trip à la base, mais bon, c’est pour l’instant la chose la plus agréable que j’ai eu à vivre pour toucher du pognon.

» Que choisis-tu entre Amour ou Argent ? Quelle est ta ligne directrice ? Pourquoi ?
L’argent. Pour en avoir manqué jusqu’à présent, et en manquer encore, je choisirais sans doute le fric. L’amour ne m’a jusqu’alors jamais paru indispensable, et je ne pense pas que quelqu’un vaille autant qu’un beau paquet de thunes. Les billets verts ça sent toujours bon, un partenaire, pas si sûr que ça. On peut trouver une personne pour subvenir à ses besoins dans n’importe quel pub d’Irlande, en revanche le blé ça ne tombe pas du ciel, et ça brûle entre les doigts à la vitesse d’un claquement de langue.

» Que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? Certains défauts t'horripilent forcément. La passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
La bêtise, comme tout le monde je pense. Quelqu’un de stupide, qui me fait honte et à qui j’ai envie d’apporter un bon dico. Je ne comprends pas les gens bêtes qui n’éprouvent pas le besoin de se cultiver et qui reste dans leur ignorance aveuglante. Celle-ci peut également prendre la forme d’une passivité volontaire, le genre de fille ou de garçon qui reste la bouche ouverte avec un sourire béat, qui ne participe à aucune conversation et qui répond par « comme tu veux » à chaque question. Cela ne signifie pas qu’il/elle n’ait pas d’intelligence, mais là c’est carrément pire que d’être con de circonstances. L’avarice. J’ai remarqué que les individus les plus riches sont souvent les plus radins, et même si cela ne me surprends guère je trouve ça exaspérant. Pour avoir ramé plus d’une fois dans ma vie, m’être essayé à la manche, au vol, à la prostitution avant de gagner enfin ma croûte de façon honnête, je sais ce que ça veut dire être dans la merde. Ne pas aider un inconnu passe encore, mais refuser un prêt à un ami dans le pétrin, c’est bien la chose la plus misérable qu’on puisse faire. Beaucoup d’autres choses m’horripilent comme les mousses à raser non refermées, les ronflements, les ongles trop longs, les rires stridents. Mais la liste serait interminable.

» Quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? Physiquement et psychologiquement.
Dans l’idéal quelqu’un de patient et de compréhensif, qui prendrait le temps de m’étudier avant de tirer des conclusions hâtives. Ce qui constituerait déjà un exploit. Une personne un peu naïve, parce que même si les gens cons m’insupportent, j’aime la candeur véritable, celle qui nourrit l’espoir et fait voir le monde d’un œil optimiste, ce que malheureusement je ne possède pas. J’envie ce genre de personnes, et surtout cela m’est nécessaire pour freiner un cynisme dérangeant qui me bouffe. Bien sûr je prétends toujours le contraire, mais ne m’écoutez pas. A côté de ça il faut quelqu’un de fort, qui sache défendre ses idées, avec une personnalité bien définie et qui me rit au nez quand je balance des choses qui lui déplaisent plutôt que de sortir les griffes. Un individu assez différent de moi en fin de compte, qui m’agace autant que j’apprécie. Mais si je trouve une personne capable de me supporter, ce serait déjà pas mal … Physiquement je n’ai pas de critères particuliers, tant qu’il/elle n’a pas vingt piercings sur le visage et une coupe de cheveux des années 70. Il y a un détail peut-être, je suis plus souvent allé vers les bruns côté masculin, et les blondes et rousses côté féminin. Une dernière chose, je n’aime pas les gens trop petits. Je ne sais pas pourquoi mais ça me stresse plus qu’autre chose. Un mètre soixante-huit c’est ma limite, c’est bête mais ça ne s’explique pas.


Cupidon

Cupidon
MESSAGES : 10803
AGE : 9
POINTS : 33925
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fake-lover.net

premier prime (16/09 - 21h00) Empty
MessageSujet: Re: premier prime (16/09 - 21h00)   premier prime (16/09 - 21h00) EmptyVen 16 Sep - 21:32






» Commençons donc. Peux tu te présenter ? Et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? En somme, qui es tu réellement ? Tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. Rends nous curieux !
Alors, moi, c'est Billie, je vis dans le compté de Cork depuis toujours. J'ai 22 ans et ma vie se partage encore entre mes deux parents, divorcés alors que je n'en avais que six. Le week end, je joue les mamans du côté de ma mère qui a beaucoup de mal à assumer ses quatre autres enfants (la plus grande a 18 ans, elle souffre de problème mentaux depuis sa naissance, et la plus petites à deux ans). La semaine, je suis chez mon père. Terriblement protecteur, il ne m'a jamais vu grandir et me voit comme un modèle de droiture, si, si, c'est possible, je vous le jure. Aussi différent que la nuit et le jour, c'est a se demander comment ils se sont retrouvés marier. Moi, je suis la seule trace de ce mariage, le seul paradoxe qui les unit encore. Tolérante et intransigeante. En gros, pas facile à vivre, lunatique, l'alliance de deux contraires. Je suis toujours très attachée à mes parents, je suis très attachées à mon entourage en général. Loyale et fidèle. En les blessant, c'est moi que l'on blesse. J'ai étudié durant trois ans la psychologie, mais aujourd'hui, je cherche ma voie, une voie qui me conviendrait plus. Je n'ai pas encore trouvé les réponses à mes questions, alors, en attendant, je travaille dans un cinéma. Au final, ce n'est pas si terrible que cela, bien au contraire, ça me permet de voir pas mal de film.

» Maintenant, passe à une auto description. Qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? En quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? Quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? Essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. N'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Finalement, tout se résume en très peu de mot : je suis une femme forte qui cache une véritable éponge émotionnelle et tout le monde en a conscience. Non, je ne suis pas une nunuche qui pleure sur son triste sort, la preuve, la plupart du temps, je pleure pour le malheur des autres. Je suis le genre de fille qui se met à pleurer rien que parce qu'elle a sous ses yeux une scène particulièrement touchante, ou simplement parce qu'elle est confrontée à les larmes d'une autre personne. Je suis intense et excessive, dans mes réactions, dans mes sentiments, dans tout. Je suis une grande stressée qui manque de patience. Croyez le ou non, je me soigne, histoire de ne pas taper sur le système de tout le monde avec ma susceptibilité et mes craintes irrationnelles. Se rendre compte qu'on a un problème, c'est déjà un pas vers la guérison. Bon, je doute qu'on puisse me guérir, mais je me modère, c'est déjà ça. J'ai aussi de légère toque. Je déteste tous les aliments qui se termine par "on" à l'exception des macarons. Grande exception, parce que franchement, les macarons, c'est mon pêché mignon. Sinon, je range tout par paire, mais paradoxalement, c'est les impaires qui me portent bonheur. Dans mon placard, tout est rangé par couleur. Je suis bordélique, mais je ne supporte pas le bordel des autres. Typique, n'est ce pas? Dans l'aventure, je risque d'être parano et de voir des missions à tous les coins de rue... Quant les véritables missions, elles, vont me passer sous le nez avec une facilité effarante. A oui, j'ai failli oublié... je suis maladroite. Non, en fait, je suis affreusement maladroite.

» Que représente l'amour à tes yeux ? Une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
Tout le monde ne cesse de me rabâcher les oreilles avec l'amour. Enfin, non, pas l'amour, plutôt l'Amour. Oui, vous savez, celui avec un grand A, en d'autre terme, celui que je n'ai jamais connu. La plupart des gens me disent : tu comprendras le jour où tu seras vraiment amoureuse. Ce jour là ne doit pas être encore arrivé, parce que je ne comprend pas la bêtise des personnes qui se disent amoureuses et utilisent des phrases toutes faites comme "l'amour rend aveugle" ou encore, "quand on aime on ne compte pas". Oh n'allez pas croire que je suis une fille complètement insensible, j'ai déjà eut des copains, des aventures, mais rien qui ne me donne des ailes. C'est de l'attirance, parfois très forte et puissante, mais seulement de l'attirance. Enfin, puisque je suis du genre excessive comme fille, on peut dire que parfois, cela s'apparente à de l'amour... Parfois. Je suis une vraie girouette à ce niveau. Je suis attiré par un mec différent toutes les mois, les semaines, ou même parfois les jours.

» Penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? Pourquoi FAKE LOVER plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Franchement, je n'en ai pas la moindre idée. Il paraît que ce genre de sentiment nous tombe dessus quand on s'y attend le moins, alors, je suppose que c'est tout à fait possible puisque je n'attend pas que cette émission m'apporte l'amour. Je ne suis pas pessimiste, juste réaliste. Maintenant, avec l'isolement, peut-être qu'il se créera quelques choses qui y ressemble, mais cela ne sera selon moi qu'une illusion. Enfin, je ne sais pas, je suis prête à me laisser surprendre par l'émission.

» Que choisis-tu entre Amour ou Argent ? Quelle est ta ligne directrice ? Pourquoi ?
Je n'ai ni l'un, ni l'autre, alors je crois que je choisirais l'argent. Comme on dit : "l'argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue" et franchement, moi qui ai vécu sans amour tel que vous en parlez, je crois que je pourrais très bien m'en passer. L'argent, si on veut un minimum de confort et une vie décente, il en faut. Maintenant, si on parle de l'amour universel qui nous unit aux autres, c'est différent, je prendrais une moitié d'argent et une autre moitié d'amour, pour garder l'équilibre d'une vie saine et épanouie.

» Que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? Certains défauts t'horripilent forcément. La passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Qu'il me prive de ma liberté et m'oppresse en restant toujours auprès de moi. J'ai besoin de respirer et de pouvoir vivre mes passions sans avoir toujours quelqu'un sur mon dos... Parce que franchement, à ce niveau, j'ai déjà mon père. Il me faut quelqu'un qui puisse comprendre mon besoin de solitude et qui le respecte.

» Quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? Physiquement et psychologiquement.
Je n'ai pas vraiment de type, mais j'aurais tendance à dire que j'aime les mecs que je ne peux pas avoir. Puis, généralement, je 'nai pas les même goûts que tout le monde, je préfère un mec qui a du charme plutôt qu'un physique de rêve. Non, non, non, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dis, je ne crache pas sur le physique d’Apollon, mais disons qu'il me faut plus, c'est quelques choses que l'on explique pas, quelques choses qui se cache dans un sourire, un regard, une attitude ou dans le timbre d'une voix. Au niveau du caractère, je crois qu'il me faut quelqu'un qui puisse me tenir tête, quelqu'un qui ne dise pas oui et amen à tout ce que je désir, quelqu'un qui puisse me surprendre et plus encore, quelqu'un qui me complète plutôt que quelqu'un qui me ressemble.







» Commençons donc. Peux tu te présenter ? Et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? En somme, qui es tu réellement ? Tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. Rends nous curieux !
Je ne suis pas de ceux qui aiment parler d’eux encore et encore, ni même parler tout court donc terminons cela rapidement. Je me nomme comme vous le savez Harvey et j’ai vingt-sept ans. Je suis à présent garde du corps, et voyage beaucoup même si mon pays d’origine reste l’Irlande. Je parle peu mais bien. Je reste en dehors des conflits jusqu’à ce que la situation demande un intermédiaire. Je reste très intimidant je crois et mène une vie très spartiate, je n’ai besoin de peu de choses pour survivre. Ma famille est mon bien le plus précieux mais c’est la seule fois que vous entendrez parlez d’eux alors profitez en. Je tiens simplement à préciser que si je ne suis pas marié, ni en couple, j’ai une petite fille de neuf ans dont je n’ai pas la garde. Silencieux mais pas absent pour autant, je suis plutôt doué pour analyser les situations, et les gens en général. Une dernière chose? Je ne mens pas, jamais, peu importe la situation.

» Maintenant, passe à une auto description. Qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? En quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? Quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? Essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. N'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Personne ne me connait vraiment, même certains membres de ma famille. Je suis quelqu’un de très secret, je déteste m’étendre sur ma vie, qui s’en soucierait de toute façon ? Beaucoup pensent que je les prends de haut, ils ont torts. D’autres pensent que je suis certainement retardé et que c’est de là que vient le manque de communication. Ils ont tout aussi tort. Je ne me dis pas plus intelligent que la moyenne mais je suis futé, et j’ai compris beaucoup de choses sur la vie. Les gens ne me comprennent pas parce que je ne leur en laisse pas l’occasion. Ils me voient comme un chien de garde et c’est aussi bien ainsi. Je suis plus à l’aise dans le rôle de spectateur qu’acteur. Je ne peux pas me jouer des gens, je ne veux pas. Comme je n’aime pas m’immiscer dans leurs vies. Mais je me retrouve plus souvent arbitre que je ne le souhaiterais, sans doute pour le côté impartial, ou simplement parce qu’en général, on m’écoute lorsque je parle.

» Que représente l'amour à tes yeux ? Une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
On peut vivre sans amour mais il rend la vie bien plus intéressante. Je n’ai jamais lutté pour oublier ce sentiment, je suis un romantique dans l’âme. Ce n’est simplement pas à la surface. Je n’ai pas l’air très aimant mais il ne faut se fier aux apparences. Je l’ai bien entendu déjà connu, à plusieurs reprises mais on n’oublie jamais son premier amour …

» Penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? Pourquoi FAKE LOVER plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Je pense que tout est possible, mais que rien n’est durable. Il ne faut pas oublier que c’est un jeu, rien ne sera pareil après, rien. Je ne suis pas naïf, je ne l’ai jamais été. L’amour peut naitre comme il peut faner à la première occasion. Quant à ma présence ici, il faudra simplement demander à ma mère. C’est elle qui a choisit, c’est elle qui m’a inscrit. Je pense qu’elle s’imagine que je vais lui ramener la belle fille parfaite. Elle est si naïve parfois.

» Que choisis-tu entre Amour ou Argent ? Quelle est ta ligne directrice ? Pourquoi ?
Je choisis de ne pas choisir. On peut forcément tout avoir dans la vie. Tout vient à point qui sait attendre.

» Que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? Certains défauts t'horripilent forcément. La passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Je suis patient, plus que patient. Je supporterai quiconque sera mis avec moi. L'inconnue de l'équation sera de savoir si la réciproque est vraie.

» Quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? Physiquement et psychologiquement.
Ma mère maintient que j’ai un faible pour les femmes à problèmes et plus faibles que la moyenne, l’instinct du protecteur qu’elle aime à l’appeler. Je ne pense cependant pas que j’ai un type prédéfini de femmes. Tant que c’est une femme.


Cupidon

Cupidon
MESSAGES : 10803
AGE : 9
POINTS : 33925
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fake-lover.net

premier prime (16/09 - 21h00) Empty
MessageSujet: Re: premier prime (16/09 - 21h00)   premier prime (16/09 - 21h00) EmptyVen 16 Sep - 21:42

    Chers habitants du nid,

    Si Cupidon interrompt cette merveilleuse soirée c'est qu'il souhaite s'entretenir individuellement avec deux d'entre vous. Billie, et Lasérian, vous devez vous rendre immédiatement dans la Cabane en Bois où Cupidon a une chose importante à vous annoncer.

Sydney

Sydney
MESSAGES : 2963
AGE : 35
LOCALISATION : Galway
EMPLOI : mère au foyer
CITATION : Lets play truth or dare. Or maybe just dare, because nobody knows how to tell the truth anymore
JUKE BOX :
POINTS : 3572

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

premier prime (16/09 - 21h00) Empty
MessageSujet: Re: premier prime (16/09 - 21h00)   premier prime (16/09 - 21h00) EmptyVen 16 Sep - 21:50

Il est temps de marquer une petite pause et de laisser ces candidats prendre leur marque comme il se doit. En attendant je vais vous faire une petite présentation des lieux. Cette saison, la production a décidé de déménager ses locaux en direction de : L'Océan Indien, c'est ici que se trouve notre Nid d'Amour aux allures exotiques. Adieu crachin irlandais, froid glacial et neige précoce, ici le soleil et la chaleur rythmeront la vie des candidats !

J'ai eu la chance de visiter ce petit nid douillet et je peux d'ores et déjà dire que les candidats ne manqueront pas d'activité grâce aux nouveautés de cette saison, mais commençons par l'immense villa d’architecte qui en impose par sa prestance, son modernisme et son élégance. Lorsqu'on pénètre dans les lieux, on se retrouve directement dans le hall d'entrée assez vaste et lumineux, il contient plusieurs portes pour la plupart donnant sur une pièce en libre accès, sur la gauche se trouve l'espace à vivre composé d'un salon-salle à manger donnant sur une cuisine américaine ouverte. Il s'agit certainement du plus grand espace de la maison, c'est dans le salon que se déroulera les rassemblement avec Cupidon par exemple. Alors que la saison précédente jouait sur une décoration outrageuse et surfaite, cette villa est plus joue sur une alliance plus moderne et plus simpliste à la fois. J'allais oublier de préciser que le cellier est bien présent, je ne sais que l'herbe synthétique qui recouvre le sol pourrait donner des idées farfelues aux candidats mais c'est surfait, et il y a tellement d'autres pièces. Non je ne donne pas d'idées étranges, je suis persuadées que nos candidats n'ont pas besoin de moi pour ça. Bref, où en étais-je ? La salle de sport ! Il vous suffira de traverser le couloir pour y accéder, rien ne manque, je vais vous épargner la description des machines ô combien barbante. Ah par contre, il y a un petit ring, mais il est recommandé de frapper dans le sac et non sur vos petits camarades, enfin ils ne pourront pas dire que je ne les ai pas prévenus, même s'ils ne m'entendent pas, mais soit. A côté de cette dernière se trouve une salle qui ravira les amateurs de musique puisqu'ils pourront s’adonner à une jam session ou tout simplement massacrer leurs morceaux favoris, preuve que Cupidon n'est pas aussi cruel que pourrait le penser la salle est totalement insonorisé. Evidemment, des toilettes se trouvent bien là, oh et une cave lugubre qui ne donne pas envie de s'y aventurer, pour l'avoir visité je peux dire qu'il n'y a rien d'intéressant hormis les bouteilles qui sont en nombres et encore. Grace à l'imposant escalier de marbre ils pourront accéder à l'étage. Rien de nouveaux, deux chambres avec vue sur l'Océan, capable d'accueillir nos candidats qui seront répartis par Cupidon comme à l'accoutumé, des petits placards pour ranger les affaires, une salle de bain spacieuse avec baignoire et douche italienne, attention aux abus par contre ! Une petite bibliothèque relativement bien fourni et un balcon qui s'étend sur toute la façade de la maison face à l'Océan, les pauvres petits candidats qui seront assurément réveillé par le bruit des vagues, non franchement c'est horrible je les pleins. Trêve de sarcasme, la salle aux milles et une merveille délivrant des indices précieux ne manque pas non plus à l'appel cette saison.

Dehors, un immense jardin exotique entoure la villa, un jardin comme les autres si je puis dire hormis les palmiers qui occultent gracieusement le soleil. Une très grande piscine à en faire pâlir les plus grand hôtels de la région, j'ai d'ailleurs eut la chance de la tester, l'eau y est parfaite. Vous pourrez constater grâce à ces images que de nombreuses installations se trouvent à l'extérieur, comme s'il n'y avait pas assez de pièces à l'intérieur. Enfin bref, comme je le disais le spa est totalement ouvert sur l'extérieur, les candidats auront la chance -s'ils arrivent à convaincre leurs petits camarades- de profiter de la vue en recevant un massage. Spa contenant bien évidemment un hammam, sauna, et un bassin plein d'argile idéal pour alimenter les fantasmes les plus fous de ces messieurs .A côté du spa se trouve le jacuzzi, c'est fou d'ailleurs, il semblerait que le dodo, l'oiseau local adore se prélasser dans le jacuzzi, en plus de ça, pas sauvage pour un sou, il sera délicat de l'y déloger, je parie de bons moments de rires, ou du moins j'espère. Une terrasse avec cuisine d'extérieur se situe non loin de la piscine, ils pourront se régaler grâce au barbecue mis à disposition ou fabriquer leur propre pain. Je ne sais pas vous, mais je trouve que plus les saisons passent et plus les candidats sont chouchouté, c'est aberrant. J'allais oublié le plus spectaculaire, un labyrinthe, un énorme labyrinthe se trouve là, comme si de rien était, il est immense et je n'ai pas osé m'y promener de peur de m'y égarer. Une dernière chose, comme lors de ma saison, une magnifique cascade se trouve là, mais la différence c'est que les candidats pourront se baigner dans le petit lac dans laquelle elle prend sa source quitte à avoir légèrement froid mais ça doit valoir le coup, c'est plutôt magnifique et le lieu y est très paisible. Bon j'étais simplement avec les derniers décorateurs mais peu importe.
J'espère que vous ne vous êtes pas endormi, mais vous serez forcé de constater qu'il y a énormément de lieux, la cabane en bois chère au coeur de notre Cupidon y a sa place ici, elle est sur le sable, assez éloigné de la maison si bien qu'il faudra prévoir le temps de traverser le jardin pour l'atteindre, mas Cupidon aime voir ses candidats courir c'est bon connu. En parlant de sable, une plage privatisée offrant toutes les prestations qui lui est dû est accolée à la propriété. C'est d'ailleurs à cet endroit où sont réunis les candidats à l'heure actuelle, vous avez également pu voir le ponton en bois, lieu que j'affectionne particulièrement même s'il est fort à parier qu'il sera boudé par les candidats puisque c'est de cette façon qu'ils vont devoir quitter l'aventure. De l'autre côté du plateau où je me trouve actuellement on peut apercevoir des rochers où les candidats pourront flâner en espérant qu'ils ne flânent pas trop au risque de voir les pompiers débarquer, c'est un peu dangereux je trouve mais ça aura le mérite de faire de l'audience en cas de m..blessure. Et c'est sur cette dernière boutade que j'achève cet état des lieux relativement long et soporifique, vous pouvez le dire.

Il faut espérer que les candidats apprécient autant que j'ai pu l'apprécier ce cadre de vie exceptionnel il faut le dire. Je vous dis à tout à l'heure pour ma part et redonne la parole à mon cher Cupidon qui va nous présenter les deux prochains candidats, on envoie la vidéo !
Cupidon

Cupidon
MESSAGES : 10803
AGE : 9
POINTS : 33925
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fake-lover.net

premier prime (16/09 - 21h00) Empty
MessageSujet: Re: premier prime (16/09 - 21h00)   premier prime (16/09 - 21h00) EmptyVen 16 Sep - 22:01






» Commençons donc. Peux tu te présenter ? Et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? En somme, qui es tu réellement ? Tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. Rends nous curieux !
Bonjour. Je présume que je dois vous parler de moi ? Je ne sais pas trop si je peux vous faire confiance, vous êtes peut être des extraterrestres venus d'une contrée lointaine essayant de me soutirer des informations sur les habitudes des humains ... Oups, je m'égare, désolé, ça me prends assez souvent. Mon prénom est Marley et je viens en paix. L'origine de mon prénom ? Ne cherchait pas plus loin, mes parents ont toujours vu Bob Marley comme un nouveau dieu, le dieu du haschich surtout ... Enfin contrairement à ce qu'on pense, avoir des parents constamment défoncés c'est assez drôle et grâce à eux, je n'ai pas besoin de prendre des produits illégaux pour planer dans un autre monde. Je suis née à Austin dans le Texas et d'ailleurs, j'y vis toujours. Si j'étais un beau berger belge à poil court, j'aurai deux ans. En tant que simplement humaine, j'en ai vingt sept. Je suis dessinatrice de bande dessinée et bien qu'au départ, ce n'était pas vraiment ce qui me faisait vivre, je m'en sors très bien comme ça aujourd'hui, par contre, je ne préfère pas vous donnez le nom de ma BD, je me méfie encore de vous, mais je peux vous dire que c'est un mélange entre stars wars et lost, je ne vous en dirais pas plus. Je vous embête avec mes histoires, avouez-le ! Je tiens aussi à parler de ma petite fille. Et oui, des personnes comme moi peuvent être parents, c'est assez bizarre, je n'en doute pas, mais ma petite Daleesha, cinq ans, est la personne qui compte le plus à mes yeux, je serais prête à tout abandonner pour elle. Non, non, il ne s'agit pas de ma fille biologique, j'ai adopté la petite Daleesha dans son pays d'origine, le Kenya. Bon, passons un sujet qui est surement celui qui vous intéresse le plus : Le sexe. Je n'ai jamais compris pourquoi on est obligé de parler d'orientation sexuelle, personnellement, je suis aussi attiré par une femme qu'un homme, mais je serais hypocrite de dire que je pourrais finir ma vie avec une fille. Je m'éclate avec des femmes, mais je ne peux tomber amoureuse que d'un homme. Bon j'en ai assez dit sur moi, n'essayez pas de rentrer dans ma tête, j'ai des armes pour protéger mon cerveau, vous savez.

» Maintenant, passe à une auto description. Qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? En quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? Quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? Essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. N'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Vous avez dû le remarquer par vous même que j'ai un comportement assez bizarre, mais ma vie n'a jamais été très banale non plus. Mes parents étaient des véritables hippies et passaient quasiment leurs temps à fumer, si bien qu'ils étaient toujours dans des délires paranoïaques, mais contrairement à d'autres familles, j'étais assez heureuse de cette situation, car mes parents ne se disputaient jamais et lorsque je faisais une bêtise, ils n'étaient pas du genre à me crier dessus. C'est peut être pour ça que je ne m'énerve que rarement, je prends tout à la rigolade, c'est peut être aussi un défaut, parce que j'ai tendance à dire des choses sérieuses sur le ton de la rigolade, ce qui peut à la longue devenir assez déplaisant pour mes interlocuteurs. Je suis aussi le genre de fille qu'on dit de "bizarre" parce que aujourd'hui, je suis ce qu'on appelle communément une "geek", mais en plus je crois au extraterrestre. D'ailleurs vous devriez y croire vous aussi, il nous attaqueront un jour et monsieur Spock ne sera pas là pour nous sauver. Ce qu'on me reproche beaucoup, c'est de dire n'importe quoi, c'est vrai que parfois je divague assez, mais la plupart du temps ce que je dis est vrai, je ne mens pas, la vérité est l'une des choses qui compte le plus pour moi et je déteste le mensonge. Il est vrai que je ne suis pas très normal, mais ne vous inquiétez pas, je n'effrayerais pas les autres candidats. Oh et parfois, on m'insulte de gamine, bon c'est vrai que j'ai l'humour d'une petite fille de onze ans, mais j'ai envie de dire : Et alors ? Qui à dit que j'avais grandi dans ma tête, après tout j'aime toujours autant rester devant les dessins animés avec ma fille, d'ailleurs c'est peut être pour ça qu'on soit aussi complice elle et moi. Je me comportais toujours de la même manière à quarante ans, j'en suis sûr.

» Que représente l'amour à tes yeux ? Une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
L'amour. C'est un peu compliqué ce sentiment et je suis sûr qu'il nous perdra tous un jour. N'est-ce pas Superman qui se fait souvent avoir à cause de Lois ou encore Spiderman qui se fait battre pour sauver sa belle Mary Jane, c'est la même chose pour nous. L'amour nous rend aveugle, on a beau croire ou faire ce qu'on veut, on ne peut pas y échapper, même si on fait toujours les même erreurs ou qu'on en fait des différentes et qu'on souffre, on retrouvera toujours l'amour ailleurs. L'amour c'est beau lorsqu'on le vit et horrible lorsqu'on le perd, mais j'ai eu de la chance de ne tomber amoureuse qu'une seule fois et c'était il y a très longtemps, depuis aucune personne ne m'a rendu vraiment aveugle, juste des types qui passe et qui parfois repasse. L'amour que j'ai pour ma fille, lui, ne me rendra jamais aveugle, juste muette.

» Penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? Pourquoi FAKE LOVER plutôt qu'une autre télé-réalité ?
J'ai une chance sur mille d'être choisi pour participer à l'émission et une chance sur un million de tomber amoureuse dans cette émission, mais habituellement j'ai beaucoup de chance, alors peut être que je pourrais connaître ce sentiment dans l'émission, maintenant la vraie question : Est-ce qu'il pourra me supporter ? Là, je crois que ça sera un peu plus compliqué de ce côté là. Le pourquoi de cette émission, c'est parce que j'aime beaucoup l'Irlande et c'est la seule émission étrangère que je regarde, alors maintenant au lieu de regarder, je veux y participer. Et puis je dois vous avouez un petit secret, je suis rousse à l'origine, j'ai jamais compris pourquoi et la vérité, c'est que ma mère est à moitié irlandaise, alors si ça c'est pas la classe de participer à une émission dans le pays de ma maman.

» Que choisis-tu entre Amour ou Argent ? Quelle est ta ligne directrice ? Pourquoi ?
A l'extérieur, je suis ni une femme sentimentale, ni une femme vénale. Je n'ai aucune ligne directive, je suis là pour le jeu et rien d'autres, bien sûr on ne crache jamais sur de l'argent ou sur une vie de couple, mais je suis surtout là pour m'amuser et pour rien d'autres et puis l'idée de rencontrer des personnes avec des secrets intéressant m'excite beaucoup. En tout cas, je ne peux pas vraiment choisir ce qui me motive le plus, parce que l'argent j'aimerais en avoir plus pour ma petite Daleesha, lui offrir tout ce dont elle rêve, comme cette incroyable maison de poupée en forme de soucoupe volante, j'aimerai vraiment lui acheter (ou me l'acheter, c'est comme vous voulez), mais lui offrir une figure paternel ne serait pas plus mal, bien que je refuse de lui présenter le moindre homme avec d'être sûr qu'il soit le bon, c'est logique, je ne veux pas qu'elle croit que sa mère fait le tapin.

» Que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? Certains défauts t'horripilent forcément. La passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Alors il y beaucoup de chose que je n'aimerais pas chez mon futur partenaire. Déjà, il ne doit pas être un extraterrestre, faites attention, je sais très bien les reconnaître. Je ne veux pas d'un homme efféminé ou une femme qui ne jure que par son physique, par contre les machos ou les féministes ne me dérangent pas, ils sont très drôle justement. Si vous pouviez éviter que mon partenaire gueule dès le matin au lever, ça serait géniale, mais ce n'est qu'un détail, après, j'aime beaucoup les humains dans leurs ensembles et ne jugent personne.

» Quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? Physiquement et psychologiquement.
Physiquement ? Je ne juge jamais sur le physique une personne, c'est comme du racisme, de la discrimination, tout le monde est beau que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur, il ne faut jamais juger une personne sur son physique et personne n'a jamais réussi à me faire craquer physiquement, car je juge toujours une personne sur son caractère, enfin je dois dire que passer mes nuits dans les bras d'un extraterrestre c'est pas trop mon trip et je préférerais certainement me faire un type comme Jason Statham, je suis sûr que je finirais la nuit couvert de bleu ... Ahem ... Je crois qu'on s'éloigne du sujet ... Ensuite psychologiquement, j'aime les personnes qui m'apprécient, tout simplement, pas de quoi vous embêtez pour trouver quelqu'un de bien n'est ce pas ?







» Commençons donc. Peux tu te présenter ? Et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? En somme, qui es tu réellement ? Tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. Rends nous curieux !
Premiers contacts, premières paroles. Ce que je dis, à ce moment précis, devrait faire des étincelles, interpeller les esprits, et bien mettre dans la tête des gens que je suis le candidat parfait et totalement indispensable à ce jeu. Étant quelqu'un de plutôt discret, je dois vous avouer que toute cette attention est particulièrement déstabilisante. Mais maintenant que je suis là, ce n'est plus trop le moment d'y penser. Je m'appelle Cassidy, j'ai fêté mes vingt-huit ans il y a plusieurs semaines de cela. Et Cupidon, je suis ravi de vous rencontrer. Je ne sais pas si vous le savez, mais un tas de gens disent du mal de vous. Vos petites flèches remplis d'amour ne font pas l'unanimité. Entre les cœurs brisés, les larmes et le sang, on vit dans un vrai film d'horreur. Forcément, participer à un jeu à votre effigie promet d'être... enrichissant. Cela étant dit, laissez-moi vous parler de moi... puisque c'est un peu ce que je suis sensé faire. Vous vous en doutez probablement déjà à mon accent : je suis anglais. Je vis à Cambridge, dans un petit studio, qui est bien assez grand pour moi. Je passe de petit boulot à petit boulot. Je touche à tout. Je suis passé de la restauration rapide à la vente dans un magasin de jouets, en passant par serveur et jardinier. Je ne travaille pas toujours par plaisir, c'est indéniable, mais que voulez-vous, l'important, c'est de gagner de l'argent... Pour tout vous dire, je me demande souvent si je devrais faire de ma passion, mon métier. J'ai parfois peur, je dirais, que le fait d'être forcé à faire les choses, plutôt que de les faire lorsque j'en ai envie, besoin ou lorsque je suis inspiré, résulterait sur un ras-le-bol général, qui ferait que ma passion deviendrait plutôt un calvaire à endurer chaque jour pour gagner de l'argent, vous voyez ? Je suis passionné par le dessin et la photographie. Tout ce qui touche à l'art graphique, je dirais. Et ce n'est pas quelque chose que j'ai besoin de décrire, c'est tout simplement quelque chose que je vis. Et si je commence à en parler davantage, vous ne pourrez plus m'arrêter. Je suis intarissable à ce sujet. J'en parlerais en dormant, si je pouvais. Quoique, à bien y réfléchir, c'est peut-être déjà arrivé... Ceci étant dit, que pourrais-je vous raconter d'autre sur ma vie ? Je suis quelqu'un de très simple. Je vis ma vie selon ce dont j'ai envie, je ne me prive jamais. Peu importe si mon compte en banque est vide et peu importe si j'ai raté une journée de boulot. Je vis au jour le jour, je voyage, je profite des plus petites choses. Vous parliez des règles à ne pas transgresser, de mes convictions. Je ne saurais m'étendre sur le sujet, mais je peux tout de même en dire quelques mots. On m'a appris la tolérance, le respect et la politesse. S'il y a bien des choses, qui, pour moi, ne passeront pas, ça serait bien le manque de respect, la méchanceté gratuite et toute forme de violence. Il y aurait tellement plus à dire, bien sûr, mais je n'ai pas fait de listes, concernant toutes ces choses que je ne pourrais jamais laisser passer. Pas qu'il y en ait tant que ça, au contraire, il y a beaucoup de choses qui me passent au dessus, comme la gaminerie ou les querelles de lycéens, que clairement, je n'ai pas envie de revivre. Quant à ma vie, disons qu'elle n'a rien d'exceptionnelle. J'ai une sœur, plus jeune que moi de trois ans. Elle s'appelle Emma et je l'embrasse très fort. Je suis aussi plutôt proche de ma tante, avec qui j'ai vécu une bonne partie de ma vie. Bien qu'elle soit parfois exaspérante, elle a toujours été très gentille avec moi. Elle avait cette compassion à mon égard, qui m'a souvent touché. J'ai deux cousins. Des emmerdeurs. Clayton et Harper. Et que dire de plus ? J'ai vécu un tas de choses, certaines que vous ne soupçonneriez pas, d'autres qui seront évidentes à deviner. J'ai vécu, parfois plus dans la tristesse que dans le bonheur. J'ai parfois été seul et incompris. Il y a eu d'autres fois, où, au contraire, je me sentais parfaitement à ma place. Rien n'a jamais été facile. Mais soyons sérieux une minute, depuis quand la vie est facile ?

» Maintenant, passe à une auto description. Qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? En quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? Quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? Essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. N'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Eh bien, pour tout vous dire, je pense être quelqu'un de totalement normal. Sûrement pas le genre à être pris dans une émission de télé-réalité. Les quelques millions d'album que j'ai vendu durant ma carrière, ne veulent, au fond, pas dire grand chose. Et puis, vous savez, ces trois oscars non plus, il ne me définissent pas vraiment. Certes, ils honorent un incroyable talent, mais... Hurm, je vous présente mon humour. Toujours là au bon moment, celui-là... Par contre, vous, vous ne semblez pas très ouvert à la plaisanterie. Oh, allez, défroissez-vous, tout va bien se passer. Non, mais vous vous rendez compte, c'est moi qui dit ça. Je ne devrais pas être celui qui tremble de partout et qui a la gorge trop sèche pour parler ? Je veux bien échanger de place et être celui qui pose les questions. "Cupidon, à quand remonte votre dernière relation amoureuse ?" Avec le petit regard inquisiteur. Avouez, je suis doué pour ça. Allez, dégagez, je prend votre place. Bien, maintenant que cela est dit, je vais tenter de retrouver un minimum de sérieux, avant qu'on m'indique la porte de sortie. Comment pourrais-je bien me décrire ? Question bien difficile, puisque, à part dans mes entretiens d'embauches ratés, on me demande pas souvent mon caractère... on le supporte. Mais soit. Je dirais donc, tout simplement, que je suis quelqu'un qui vit, qui profite des petites choses de la vie. J'aime découvrir le monde, voyager, bouger. Je ne reste jamais sur place, et n'ayant pas de famille à proprement parlé, je peux vraiment me déplacer comme je veux. Je suis quelqu'un de gentil, de généreux. Pas spécialement du genre à rester dans mon coin. J'aime être avec des gens, vous savez. Je suis pas non plus individualiste, ou égoïste, j'en vois tout simplement pas l'intérêt. Et non, je ne suis pas totalement naïf. (rires) Pour sûr, on me reproche d'être un peu je-m'en-foutiste sur les bords. Je suis loin, mais vraiment loin d'être du genre à stresser ou à paniquer. Je veux dire, c'est la vie. Quoiqu'il arrive, c'est la vie et c'est comme ça. Faut pas chercher trop loin les explications : il y en a pas. C'est juste comme c'est et il faut vivre avec. Ce que je m'évertue à faire, d'ailleurs. On me reproche aussi souvent d'être trop séducteur. Je m'en défends toujours, puisque je ne pense pas être le Casanova de base qui va aller voir la première nana canon afin d'obtenir du sexe. Vous verrez bien assez vite que je m'intéresse réellement aux autres et que si je suis constamment en train de câliner une femme, de la complimenter ou d'essayer de la réconforter, c'est par pure sincérité. Bon, bien sûr, si la nana est partante, je dirais pas non pour une partie de jambes en l'air, mais c'est un détail. Sauf si elle pense qu'il y aura plus. Pas besoin de s'embarrasser avec une femme qui se dit être ma petite amie, parce qu'elle risque d'être déçue. Premièrement parce que je ne pense pas être quelqu'un de très fidèle, et parce qu'elle me piquera des crises de jalousies quand je serais avec d'autres femmes. Mais aussi parce qu'elle passera probablement toujours en dernière. Bref. Mais à part cela, je dirais que je suis quelqu'un de très énigmatique. On ne comprend pas toujours mes réactions, j'en ai bien conscience et j'en suis désolé. J'ai parfois moi-même l'impression de ne pas me comprendre, c'est vous dire. Je suis très impulsif et impatient, il vaut mieux éviter de m’agacer, je crois. Je suis aussi incroyablement bordélique. Et j'ai parfois la réactivité d'un poisson rouge, mais il faut m'excuser pour ça, et tenter de dire clairement les choses, de manière à ce que mon cerveau comprenne toutes les informations. (rires) Malgré tout cela, vous me verrez comme quelqu'un de très calme, de très terre-à-terre, qui ne cherche pas particulièrement les embrouilles, mais qui les trouvent quand même. A vrai dire, je serais un peu le gendre parfait, si je me contentais de si peu de défauts. Malheureusement, j'en ai un tant d'autres, mais je ne voudrais pas faire fuir mes prétendantes avant le premier rendez-vous... (sourire)

» Que représente l'amour à tes yeux ? Une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
Ah, l'amour. Il y a des millions de chansons à ce sujet. Et pourtant, qu'est-ce qu'on en sait réellement? Je ne comprendrais jamais les naïfs qui pensent que trouver l'amour donnera un sens à leur vie, qu'elle sera meilleure par la suite. L'amour, c'est un peu comme le père noël. Tu y crois quand tu es petit, tu essayes de l’apercevoir par tous les moyens quand tu penses qu'il est dans le coin... Et puis, tu grandis et tu apprends que ce n'est qu'une immense imposture, une illusion. Je n'ai jamais cru en l'amour ou en la soit-disant magie que ça pourrait procurer. Je n'y crois pas et je ne l'ai jamais ressenti de ma vie. Et je ne suis absolument pas attiré par le concept. C'est marrant de savoir que le rêve d'un bon paquet de gens, c'est de trouver l'amour, puis d'habiter ensemble, puis de se marier et de former une famille. Je trouve ça sincèrement ennuyant. Et ce n'est vraiment pas ainsi que j'ai envie de vivre. L'amour, ce n'est tout simplement fait pour moi Cupidon. Et ce n'est pas prêt de changer.

» Penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? Pourquoi FAKE LOVER plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Très sincèrement, non, je ne pense pas connaitre l'amour dans votre émission. Il m'en faudrait vraiment beaucoup pour que je dise que je suis tombé amoureux. Je suis bien d'accord pour dire que l'enfermement va me faire ressentir des choses que je n'aurais jamais ressenti autrement, que les affinités iront bien plus vite que dans la vraie vie, qu'on vivra quelque chose de vraiment fort avec les autres candidats... Mais il y a tout de même des limites. L'amour, ce n'est pas pour moi. Tout simplement. Et pourquoi Fake Lover ? Parce qu'il y aura de jolies françaises, quelle question ! Non, à vrai dire, c'est une expérience comme une autre. J'ai envie de vivre quelque chose de sympa, de rencontrer de nouvelles personnes, de m'amuser, de profiter. Vivre dans une maison luxueuse, ce n'est pas donné à tout le monde. C'est de véritables vacances gratuites. Et puis, j'aurais le statut de candidat de télé-réalité. Tout le monde veut être la personne que les gens regarderont, épieront et critiqueront. C'est pas une occasion à rater. (rires)

» Que choisis-tu entre Amour ou Argent ? Quelle est ta ligne directrice ? Pourquoi ?
Incontestablement, l'argent. Comme je l'ai dit précédemment, l'amour, je n'ai jamais considéré que c'était quelque chose pour moi. Je ne lui ai jamais laissé une place très importante dans ma vie, dans le sens où j'ai beau avoir eu des petites amies, je n'étais pas amoureux d'elles. Je supportais leur présence, je les appréciais, mais ça ne ressemblait en rien à de l'amour, j'en suis persuadé. Donc, l'argent, bien sûr. L'argent vous permet de faire un tas de choses, vous savez. Avec quelques billets, vous pouvez faire tout ce que vous voulez, aller là où vous voulez, vous acheter ce que vous voulez... J'ai beau ne jamais avoir été pauvre ou en manque d'argent, c'est tout de même sympa de savoir que le compte est plein et qu'on peut faire ce dont on a envie.

» Que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? Certains défauts t'horripilent forcément. La passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Je ne supporterais pas... une fille trop intelligente, une fille trop superficielle, une fille trop sûre d'elle, trop matérialiste, trop nunuche, trop idiote, trop parfaite, trop fausse, trop responsable, trop sérieuse, trop fragile, trop bornée, trop collante, trop réservée, trop hippie, trop amusante, trop immature... La liste serait longue. Il me faudrait tout simplement la fille parfaite. Et ne tergiversons pas, elle est plutôt compliquée à trouver. Une jeune femme qui a trouvé le bon équilibre entre le "trop" et le "pas assez", quelqu'un qui saurait se conformer à ce que je voudrais d'elle... Non, je plaisante! Je pense être assez compréhensif. Tant qu'elle n'est pas totalement insupportable, ça devrait aller. Disons que si elle n'est pas une pimbêche, une petite garce, une angoissée de la vie et qu'elle n'a la tête aussi grosse qu'un melon, ça ira.

» Quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? Physiquement et psychologiquement.
Quel serait l'idéal ? Je n'en ai aucune idée, je n'ai jamais cherché à savoir ce qui me plairait le plus. Quelqu'un qui serait comme moi peut-être ? Une femme libre, amusante, quelqu'un qui aurait des choses à dire, qui aurait vécu un tas de choses. Et qui, le plus important dans cette histoire, ne penserait pas à l'amour ou à une quelconque relation amoureuse avec moi. Ou au contraire, quelqu'un qui ne me ressemblerait pas du tout. On se taperait probablement sur le système à longueur de journée, mais ça pourrait être intéressant, de connaitre quelqu'un qui a des opinions contraire aux miennes, des ambitions totalement différentes des miennes... Quant au physique, je n'ai pas de genre à proprement parlé. Qu'elle soit blonde, brune, grande, petite, au fond, je m'en fous pas mal. Tant qu'elle me plait, c'est le principal.


Cupidon

Cupidon
MESSAGES : 10803
AGE : 9
POINTS : 33925
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fake-lover.net

premier prime (16/09 - 21h00) Empty
MessageSujet: Re: premier prime (16/09 - 21h00)   premier prime (16/09 - 21h00) EmptyVen 16 Sep - 22:11






» Commençons donc. Peux tu te présenter ? Et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? En somme, qui es tu réellement ? Tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. Rends nous curieux !
Comment pouvons-nous tirer un portrait de soi-même sans pour autant y introduire des erreurs?Comment être certain de révéler suffisamment sur sa petite personne sans pour autant gâcher l'effet de surprise? Je ne vais pas passer mon temps à vous raconter, à vous sortir de belles phrases servant, uniquement, à vous embobiner ou à faire passer votre temps. La seule chose que vous connaissez, me concernant, s'agit de mon prénom. Phoebe. Ne me demandez pas les origines de ce prénom. Si vous souhaitez, réellement, le savoir, demander à mes parents. Ils se feront un plaisir de vous répondre. Je suis française, américaine et espagnole. Je suis née en Irlande pendant un voyage que mon père avait offert à ma mère. C'est plutôt chic de naître dans un tel pays, je ne m'en plains pas. Puis, nous nous sommes installés, pour de bon, à Nice, en France. Pendant trois années, j'ai été fleuriste, le jour et serveuse, la nuit. Et oui, une femme de mon envergure vendait des fleurs et ça rapporte pas mal quand vous faites attention. Être serveuse dans une boîte de nuit... Ce n'est pas quelque chose qui me plaisait au départ mais c'était concluant. En combinant ces deux boulots, j'ai récolté pas mal d'argents. J'en ai, par ailleurs, gâté mes parents ainsi que mes petits frères et sœurs. Mais, j'ai, enfin, trouvé le travail de mes rêves : hôtesse de l'air. Ce job me permet de partir en voyage sans que je paie un maximum, je profite de magnifiques vues et ce travail a eu pleins d'avantages. Ça m'a comblé et je compte rester une hôtesse pendant plusieurs années encore. Ah, je parle et je parle et j'oublie de vous parler de ma scolarité. Quelle nulle je fais! J'ai suivi des études de droits pour finir avocate. J'ai obtenu mon diplôme et pourtant je suis hôtesse de l'air. Trouvez-vous de la cohérence? Pas moi. Être avocate me poursuit et j'aimerais bien combattre le mal en défendant des clients tout à fait innocents. Je profite de la vie que j'ai avant de me lancer entièrement dans le domaine du droit. Faites attention, je connais par cœur tout les codes pénaux, civils et tout ce qui tourne autour. Soyez-sur vos gardes! Ah oui, mon âge... J'ai bien envie de laisser un temps de lourds suspenses mais... ça risquerait de vous ennuyer... Bon, tant pis. Je suis âgée de vingt-sept ans. Je terminerai là. Il faut bien laisser un minimum de mystères...

» Maintenant, passe à une auto description. Qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? En quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? Quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? Essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. N'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Faire une auto-description de moi? Est-ce que vous êtes sérieux? Je suis là pour passer un casting et pas pour passer un entretien d'embauche. Vous ne faites, vraiment, pas tout à moitié. C'est un bon point pour vous. Je ne sais pas si je vais vous répondre directement. Je n'ai pas la moindre idée, enfin, disons que je vais faire perdurer le suspense pour votre première question. Je pense que mes proches m'ont souvent reprochés d'être trop indépendante. Quand je dis, mes proches, se sont principalement les hommes. Des hommes pour lesquels il ne faut pas qu'une femme ait un rôle quelconque au sein d'un couple. Mais, je m'assume telle que je suis et je suis dans l'optique de penser qu'une femme peut changer la vie d'un homme. Elle mérite d'être mise en avant et je ne cesserai de le revendiquer. Par ailleurs, je suis très franche. Ça peut passer pour un défaut ou pour une qualité. Je n'hésite pas à dire les choses telles qu'elles sont qu'importe les circonstances. Mais, je sais réfléchir avant de prononcer une parole. J'ai, parfois, tendance à tout remettre tout à sa place. Je suis très maniaque. Je ne supporte pas une seule once de saleté. Ça m'insupporte. Néanmoins, ça ne devient pas une obsession. J'ai mes limites. Je suis très exigeante envers moi-même. Pour moi, c'est une qualité mais pour les autres, ça peut être différent... Qu'importe, je ne supporte pas qu'une chose ne soit pas réalisée surtout dans le domaine professionnel... Voilà, je n'en dirais pas plus à ce sujet.

» Que représente l'amour à tes yeux ? Une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
Voilà une question existentielle qui mérite amplement une bonne réflexion. Je n'ai jamais réfléchi à ça. L'amour... Que dire... C'est un sentiment de bonheur quand on sent son cœur battre la chamade, ou quand on ressent des petits papillons au creux de son ventre. Je n'ai pas mon avis là-dessus. J'estime que chaque être humain, maigre, mince, moyen, gros, énorme, mérite de connaître l'amour, d'en faire l'expérience au moins une fois. Il ne faut pas éviter de le connaître. Il y aura des hauts et des bas mais l'amour doit être connu de tous. Vous avez remarqué? Je ne donne pas mon opinion mais je parle et je parle et vous n'en voyez pas la fin. {léger rire} Ce dont je dirai à ce sujet est que j'ai connu l'amour et que je le vis bien.

» Penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? Pourquoi FAKE LOVER plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Pensez-vous vraiment que l'on puisse connaître l'amour au sein d'un jeu? Même si les liens sont beaucoup plus serrées lorsque nous vivons dans une même maison pendant un temps incertain, je doute sincèrement que l'amour puisse exister. A moins que Cupidon fasse bien son travail... Pourquoi celle-ci et pas une autre? {hausse les épaules} On m'a forcé à m'inscrire... C'est accepté ou non? {tourne légèrement de l’œil} Au début, je n'avais aucunement l'envie de m'y inscrire mais finalement, j'ai cédé. Après tout, ça peut être une belle expérience...

» Que choisis-tu entre Amour ou Argent ? Quelle est ta ligne directrice ? Pourquoi ?
Nous allons dire que j'ai l'amour et j'ai de l'argent, de quoi vivre essentiellement. Donc, ma ligne de mire serait plus l'aventure humaine. Les rencontres que je pourrais faire. Ça peut être bénéfique mais en être tout le contraire. Mais, l'argent que nous aurons à la clé... Ce serait intéressant pour mes parents. Ils ne roulent pas sur l'or et je pense que cette belle somme les comblera. Entre nous, ils refuseront mais tant pis, je saurais les convaincre. {rires accompagnés d'un clin d’œil}

» Que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? Certains défauts t'horripilent forcément. La passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Oh la question à un milliard. Je ne supporte pas la domination. L'homme qui se croit supérieur à la femme, qui doit se montrer fort avec sa voix rauque et traiter la femme comme une moins que rien. Je vous jure que si je tombe sur un partenaire qui possède ce défaut qui, selon moi, est horrible, je vous promets que je le traiterais comme une petite m*rd*. Je ne suis pas venue ici pour me laisser marcher sur les pieds. Il peut être sexy, avoir un beau torse tout lisse, ça ne brisera pas l'image dont je me ferais de ce dernier. Après, ce "pseudo" partenaire devra avoir certaines qualités comme l'humour... J'aime quand un garçon me fait rire. Ça me fait du bien, c'est bête mais c'est comme ça. Oh, aussi, maintenant que j'y pense. S'il vous plait, je vous en conjure, ne me mettez pas avec un partenaire masculin qui attache une réelle importance à son physique. C'est totalement... féminine... Un homme se doit d'être viril et pas... enfin, vous voyez... Faites moi cette faveur et je vous culte une statue à votre effigie.

» Quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? Physiquement et psychologiquement.
Hum, hum... Bonne question. Jusque là, vous avez de bonnes questions qui méritent réflexion, comme celle-ci d'ailleurs. Quelle femme n'a pas envie d'avoir comme homme idéal... Brad Pitt. Ah, celui-là est bien sous ton rapport. Il est généreux, charmant, talentueux, sexy... Vous voyez le genre... Pour une femme, mon idéal... la caricature parfaite : Pamela Anderson. {rires} Sérieusement, je n'ai pas une image ou un fantasme quelconque. A l'heure actuelle, c'est trop demandé d'avoir un homme à l'écoute, rempli d'humour, qui soit romantique, fidèle... La fidélité chez un homme... Nous rêvons trop, nous les femmes. Quand nous n'avons pas trouvé le "bonheur" auprès d'un homme, bon, bah forcément, nous nous tournons vers la femme. En plus des qualités prononcés, elle est douce... Parfois, je me dis que je devrais être lesbienne. Mais, nous ne changeons pas d'orientation sexuelle comme de chemises.







» Commençons donc. Peux tu te présenter ? Et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? En somme, qui es tu réellement ? Tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. Rends nous curieux !
Castiell, 29 ans, à l’aube de la trentaine. Je suis né dans un patelin de l’Angleterre, mais je ne l’ai jamais trop connu. Mes parents avaient la fâcheuse manie de ne jamais rester plus d’un an au même endroit. Je peux dire que malgré moi, j’ai beaucoup voyagé, avant de finir par m’installer définitivement en France alors qu’ils s’envolaient pour l’Irlande. Aujourd’hui, j’habite dans une vieille bécote sur les hauteurs de la Côte d’Azur. Avoir grandi une majeur partie de ma vie dans les pays de l’est m’a fait gagner un léger accent slave, mais je manie plutôt bien le français depuis cinq ans, tout comme l’anglais, un brin d’allemand et, moins souvent je le déplore, le bosnien. Je n’ai jamais suivi de cursus, mais ma mère mettait un point d’honneur à ce que je sois un minimum instruit. J’ai moi même développé ma passion pour l’histoire du monde, ou encore la littérature. Avoir parcouru des kilomètres m’a permis de pouvoir en savoir encore et toujours plus sur la civilisation.

» Maintenant, passe à une auto description. Qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? En quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? Quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? Essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. N'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Je dirais simplement que je tente de rester agréable lorsque je suis accompagné. J’ai rencontré des centaines de personnes à travers mes voyages, mais je n’ai jamais été très... disons, attaché. Les relations humaines ne sont pas mon fort. Je tente de corriger le tir, en restant aimable, calme et serviable. Mais je déteste l'impertinence, les gens sans gêne et bruyants. Ils ont tendance à me filer la migraine. Je veux changer des mentalités, je veux partager mon histoire et surtout, je refuserais de me laisser piétiner.

» Que représente l'amour à tes yeux ? Une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
Bien que la compagnie de la gente féminine ne me déplaise pas, je reste quand même souvent en retrait. Avoir connu des coups durs dans ma vie m'a beaucoup affecté, et a surtout eu un sacré impact sur ma vie sentimentale. Je me languis de trouver une fille qui saura m’accepter comme je suis, avec les choses qui me sont arrivées.

» Penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? Pourquoi FAKE LOVER plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Je me suis lancé ce défi il y a longtemps. Si je rentre, ce sera pour marquer les esprits, bien que je sois de ceux qui aiment se faire oublier. Je souhaite tester mes limites et voir combien de temps je pourrais tenir enfermé, entouré de parfaits inconnus.. L'enfermement est un souvenir plutôt douloureux que je ne souhaite que oublier, mais pour ça, je dois tenir le plus longtemps possible.

» Que choisis-tu entre Amour ou Argent ? Quelle est ta ligne directrice ? Pourquoi ?
Ma participation à Fake Lover n'est pas du à l'appât du gain. Je n'ai pas la prétention de dire que je vais gagner. Et je ne souhaite pas faire des promesses que je ne saurais tenir une fois dans le jeu. Je ne me fixe donc aucune limite et prendrais le jeu comme il viendra.

» Que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? Certains défauts t'horripilent forcément. La passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
J'attends de mon ou ma future partenaire, de la compréhension. Je ne suis pas le meilleur des alliés, je n'ai pas le reflex de faire passer mon intérêt personnel avant celui des autres. Les gens plutôt dominants, imposants et surtout grandes gueules ne me font pas peur, mais m'insupporte.

» Quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? Physiquement et psychologiquement.
Mon idéal féminin ? Physiquement, je n'ai pas d'exigences. J'aime beaucoup les filles rigolotes, qui savent prendre la vie comme elle vient. Je ne veux pas être ce genre de type, qui remplis le formulaire de préférences et qui trouvera une femme faite sur mesures : j'aime les femmes surprenantes.


Cupidon

Cupidon
MESSAGES : 10803
AGE : 9
POINTS : 33925
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fake-lover.net

premier prime (16/09 - 21h00) Empty
MessageSujet: Re: premier prime (16/09 - 21h00)   premier prime (16/09 - 21h00) EmptyVen 16 Sep - 22:23






» Commençons donc. Peux tu te présenter ? Et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? En somme, qui es tu réellement ? Tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. Rends nous curieux !
Ce que j'ai vécu ? Franchement, à 21 ans, avons-nous vraiment vécu ? Je ne crois pas, non, mais n'empêche que ça reste quand même 21 années de vie et que ce n'est pas rien non plus. Vingt-et-une années de pures folies, il faut dire que folle, je le suis. J'aurais postuler pour jouer un clown un peu dingo sur les bords et j'aurais obtenu le post sans avoir à faire d'effort ... Je ne doute même pas une seule seconde que mes parents aient déjà songé à me séquestrer à l'intérieur d'un asile, mais qu'importe ... Ils ne l'ont pas fait, alors tout va bien dans le meilleur des mondes, non ? Bah oui, franchement, je suis un vrai danger public et surtout pour moi-même, en fait. À l'âge de 6 ans, je pensais pouvoir voler et j'ai eu la brillante idée de sauter du toit de la grange derrière chez moi. Résultat des courses, les deux jambes dans le plâtre et une foulure du poignet. Bravo Carlie ! Malheureusement, je n'ai pas encore appris à tirer profit de mes erreurs et c'est probablement un mal pour un bien. J'adore les sensations fortes, j'adore quand mon coeur s'emballe et que mes jambes deviennent molles. Escalader une énorme montagne ? Déjà fait ! Sauter en parachute ? Plutôt marrant ! Nager avec des requins ? Flippant, mais tellement amusant ! N'empêche que la liste des choses, que j'ai fait dans le même genre, est plutôt longue. Sinon, il m'est arrivée plus d'une fois de me ridiculiser en public et il faut croire que je suis maintenant immunisé contre toutes formes de ridicule. D'ailleurs, parlant de ridicule et de danger sur deux pattes (suivez, j'en ai parlé plus tôt) j'ai réussi à arracher la barbe de deux Papa-Noël de centre-commerciaux, j'ai aveuglé un ami avec un sushi plutôt glissant, j'ai entraîné une amie dans un aquarium remplis de homards et j'ai même réussi à faire tomber un couteau sur le pied de mon père, heureusement il n'y avait rien de grave, mais quand même ... Ah, et les hôpitaux ! Je suis une habituée des hôpitaux !

» Maintenant, passe à une auto description. Qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? En quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? Quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? Essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. N'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Une auto-description ? Ça ressemble, un peu à ce que je faisais à l'école quand j'étais gosse ... Ah, oui, je sais, je m'éloigne, c'est un peu, une habitude chez moi ... Changer de sujets à chaque deux minutes ... Vous voyez ? Oui, oui, je reviens, je reviens ! Ce qui me rend unique ? ... Je pourrais dire, le fait que je sois moi tout simplement. Ne sommes-nous pas tous unique à notre façon comme le répètent, bon nombre de gens ? N'empêche, que j'ai un bon nombre d'ennemis, mais aussi d'amis. J'ai une grande gueule, trop grande à mon avis. Franchement, je suis trop franche, la franchise ça me connais. Je déteste mentir et je suis direct, très, très direct et c'est ce qui à causer de la haine chez mes ennemis ... Non, mais je vois vraiment pas pourquoi ... Comment les gens font pour détester quelqu'un de sincère et aimer les menteurs ? Si vous savez vous m'expliquerez, parce que moi, je suis totalement larguée. Sinon, l'autre moitié des gens, qui eux m'apprécient, me répètent souvent que je suis quelqu'un d'amusant et qui est toujours prête pour essayer quelque chose de nouveau. Je ne recule devant aucun défi, vraiment aucun. J'adore faire la fête, rencontré des gens, parler ... Oui, j'adore parler ! Oh, vous l'avez remarqué, je vois ... Bref, j'ai tendance à être toujours très optimiste et le pessimiste ça me connaît pas. J'aime pas les gens renfermés, peu sociable et qui ont peur d'un rien. Avec moi, vaut mieux être à l'aise en public et ne pas faire un drame pour un tout petit écart de conduite ... Bref, vous l'aurez compris, je suis tout le contraire de la beauté froide, sensuelle, mystérieuse et un peu sombre ... Quoique, sensuelle, je peux très bien l'être !

» Que représente l'amour à tes yeux ? Une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
L'amour, l'amour, l'amour ... Vous voulez parler de l'amour avec un grand A, ou de l'amour qui ne dure qu'un instant, qu'une seule nuit pour certain ? Bon, d'accord, parlons de l'amour en général dans ce cas ... Je trouve tout ça tellement futile, inutile, agaçant. Vous pensez vraiment que j'ai le temps d'aimer ? De chérir un être à tous jamais et de lui jurer fidélité jusqu'à ma mort ? Toi t'en es capable ? Ahhh, bah c'est bien, moi pas. Je suis beaucoup trop friande d'aventures, de défi, d'adrénaline ... et l'amour ne m'apporte pas tout ça, du moins, ce n'est jamais encore arrivé. D'accord, peut-être n'ai-je jamais vraiment aimé, mais peut-être ne suis-je pas faite pour l'amour. Je suis indépendante, beaucoup trop et devoir dépendre, en quelque sorte, de quelqu'un m'est insupportable ... C'est dur à croire, mais c'est comme ça. Je suis bizarre ? Peut-être à tes yeux, mademoiselle célibataire qui cherche éperdument un amoureux, mais qu'importe ... Et vous, là-bas, les tourtereaux, ça va la vie à deux ? Et votre dépendance, l'un pour l'autre, elle ne vous dévore pas lentement de l'intérieur ? Non ? Ah bon, c'est cool, alors !

» Penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? Pourquoi FAKE LOVER plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Dans l'émission ? ... Peut-être bien, même si ce n'est pas du tout pour ça que je suis là ... C'est possible vous savez, sur le coup de l'émotion, confiné dans une villa pendant longtemps ... Tout peut arriver à la télévision et ça, on a déjà pu le constater par le passé, n'est-ce pas ? Le bel étalon qui charme la belle en manque de ... Hein, quoi ? ... Je me suis encore égarée, c'est ça ? Navrée, vraiment, c'est pas entièrement ma faute ... Ah, si, vous pensez que c'est ma faute ... à votre guise. Bref, pourquoi Fake Lover ? Parce que mon chou, une occasion se présente et je la saisie ! J'ai déjà regardé quelques épisodes des saisons précédentes et je me suis dit qu'y participer pourrait être bien, pimenter un peu ma vie déjà bien mouvementer ... Non ? Dans tous les cas, lorsque les castings ont été de nouveaux ouverts j'ai voulu tenter ma chance, pourquoi pas après tout ? Je risque quoi ... De m'amuser ? La belle affaire !

» Que choisis-tu entre Amour ou Argent ? Quelle est ta ligne directrice ? Pourquoi ?
Vous n'avez pas posé une question un peu semblable plus tôt ? Si, si, du moins, pas tout à fait, mais ça parlait de l'amour ... Sincèrement, si vous aviez fait bien attention à ma précédente réponse, vous auriez tout de suite compris qu'elle sera ma réponse à cette question-ci. Ahhh, mais pas besoin d'être bête avec moi. Je vais répondre, je vais répondre ! Donc, sans hésiter, je choisirai l'argent ! Pourquoi l'argent ? Parce qu'avec de l'Argent il est possible de réaliser des tas de choses, de vivre des expériences uniques, dangereuses, excitantes, de faire des voyages par milliers, d'aller à l'autre bout du monde et plus encore ... Alors qu'avec un copain, franchement, les possibilités ne sont pas infinies ... Vous pensez vraiment qu'un homme, par amour, voudrait me suivre à l'autre bout du monde pour un simple saut en parachute ? Moi non et j'en sais quelque chose, alors chut ! Non, non, ne me regardez pas avec cet air là. J'ai quand même le droit de préférer l'argent à l'amour, non ? Bon, eh puis, si ma réponse ne vous satisfait pas, je peux pas y changer grand chose, moi. Je suis pas une experte en retour dans le passé. Navrée, vraiment.

» Que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? Certains défauts t'horripilent forcément. La passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Dans ce que vous avez cité, il y a quelques petites choses qui m'horripilent chez les gens. Trop de passivité, ont fini toujours par se demander si quelqu'un se cache derrière ces gens-là, je veux dire ... Comment c'est possible d'être aussi passif ? La domination, je déteste être dominé, quoique je ne préfère pas non plus dominé. Je suis maître de mon corps et les autres font ce qui leur chante avec le sien. Ensuite, quelqu'un de peu enthousiasme, de stoïque, c'est juste insupportable. Héooo, la terre appelle la lune ... Franchement, moi les gens qui ne font que sourire suite à une excellente nouvelle, c'est ... Bref. Ahhh, les gens peu compétitifs, moi je le suis tellement que quelqu'un qui se fou de gagner ou perdre fini toujours par me taper sur le système. Sinon, les menteurs, les manipulateurs, les tricheurs ... J'aime pas, c'est aussi simple que ça.

» Quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? Physiquement et psychologiquement.
... Imaginez-vous bien Apollon, vous savez, le dieu de la mythologie grecque ? Eh bien, mon idéal physique serait un peu, une copie conforme de ce beau dieu au corps athlétique ♥ ... Impossible ? Vous m'avez demandé quel serait mon idéal, je vous le décris, c'est tout ... Dans mon imagination, la perfection existe. niveau caractère, quelqu'un d'aussi indépendant que moi, quelqu'un de tolérant, qui ne demande pas grand chose ... Qui me laisse vivre ma vie, alors qu'il vit la sienne. Une personne rigolote, qui a le sens de l'humour et qui n'a pas peur du ridicule - avec moi il faut pas - ... Sinon, une personne qui ne veut pas me dominer, m'étouffer ou bien me confiner chez moi ... Un homme qui ne s'inquiète pas trop pour ma santé, qui ne se fait pas sans cesse du soucie et qui n'est pas protecteur ... Bon, vous voyez un peu de quoi je parle, non ? ... C'est aussi un peu en lien avec le fait que je veux pas de copain, mais n'empêche, que mon idéal serait exactement fidèle aux caractéristiques cités, plus haut !







» Commençons donc. Peux tu te présenter ? Et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? En somme, qui es tu réellement ? Tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. Rends nous curieux !
Pour tout vous dire mon petit Cupidon, vos questions elles m'ont toujours troué le cul! Non sincèrement même quand je vous regardais à la télévision y'a pas deux ans de cela, je me disais avec un air mâlin « Putain mais ce petit bouchon là, il a le don pour poser des questions franchement cons. » C'est vrai quoi, vous pensez honnêtement qu'il est possible de résumer sa vie comme ça, d'un petit claquement de doigt? Clac clac! Pas du tout. Parce que croyez moi mon existence elle est pas si courte que vous le prétendez, et je prendrais bien trois heures à vous la raconter dans les détails. Vous me faites rire. Enfin, je vais tâcher de faire simple et concis avant d'en vexer plus d'un, je suppose que vous ne me demandez pas bien plus au final. Je m'appelle Loup. Oui, Loup avec un p, comme l'animal qui mord tout le monde et qui hurle à la lune. Forcément comme vous êtes des anglais, vous y comprenez strictement rien à la subtilité de mon patronyme. Ça veut dire Wolf, littéralement. Oui oui, wolf, y'a bien des bouffons sur terre qui s'appellent ainsi, et pour tout vous dire je suis plutôt fier d'en faire partie. Je suis né sur l'île anglo-normande de Jersey en 1986, j'y ai d'ailleurs passé très peu d'années de ma vie puisque mes parents m'ont inscrit dés qu'ils l'ont pu en internat au lycée français de Londres où j'ai sauté de nombreuses classes. C'est pourquoi je manie aussi bien la langue de Shakespeare que celle de Baudelaire. A vrai dire, je ne me suis jamais senti appartenir au petit archipel qui m'a vu naitre, les quelques mois de vacances passés entre les vaches et les bouseux ne m'ont pas suffit à l'apprécier. Le bac en poche, j'ai choisi de rester à la capitale pour y faire mes études et peut-être amasser un paquet de fric. Vous vous doutez bien que si je me présente à vos castings aujourd'hui, c'est que tout ça n'a pas aboutit à grand chose de concluant. Pourtant j'y étais presque, j'ai fais médecine et validé mes diplômes, sans pour autant qu'il n'y ait eu de suite à ma carrière.. Je suis quelqu'un de très irréfléchi, indécis surtout, ce pourquoi j'ai finalement échoué à la rédaction de la rubrique nécrologique d'un célèbre quotidien britannique. Faut croire que sauver des vies n'est pas le passe-temps idéal pour une personne comme moi. L'avantage de tout ça, c'est que si jamais vous me tirez l'une de vos flèches mon ange, je saurais comment soigner mon cœur. Vous m'avez demandez mon but dans la vie? Être reconnu.

» Maintenant, passe à une auto description. Qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? En quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? Quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? Essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. N'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
La seule chose que les autres pourraient détester à mon sujet, c'est ma perfection. Non je plaisante! Je vais tâcher de répondre sérieusement à la question cette fois-ci, ça m'évitera peut-être de passer pour un triple-idiot. Car oui, j'espère que vous l'aurez deviné, je suis loin d'être aussi stupide que mon physique quelque peu stéréotypé peut le supposer. J'ai appris à accepter la plupart des préjugés infondés que ce sont fait les gens sur ma personne, ils sont ma force et me permettent de rebondir aux moments les plus inattendus. Ce que l'on reproche systématiquement à mon sujet, c'est mon lunatisme. Je suis un personnage à double facette, il est concrètement impossible de me cerner au premier regard. Comme le loup, je suis compétiteur, intenable, fin calculateur, parfois même cynique et impulsif pour ne rien arranger. Je déteste perdre. Pourtant, il m'arrive lorsque j'en ai l'humeur d'être sympathique, charmant, parfois même drôle et affectueux. Il n'y a pas là d'histoire de carapace ou d'apparence. Je suis né avec ce caractère très difficile à supporter, et mes proches se sont donnés bien du mal d'ailleurs à le changer. On dit souvent de moi que je suis insaisissable, borné, arrogant, opportuniste et surtout beaucoup trop confiant. Tout porte à croire d'après le parcours que j'ai mené jusque maintenant que ces dires sont bels et biens vrais, je ne l'ai jamais nié et ne m'encombrerais sûrement pas de fausse modestie pour vous faire plaisir ou vous tromper à mon sujet. Je m'assume complètement et sur absolument tous les points. Certains devraient en faire davantage.

» Que représente l'amour à tes yeux ? Une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
L'amour? Je l'expérimente au moins un soir par semaine sans jamais le trouver. Et je ne dis pas ça pour me vanter, je préfère le préciser avant de me faire jeter la pierre. Je n'ai vécu que très peu de passions amoureuses et ne m'en plains pas, je suis loin d'être un homme fidèle et attentif aux besoins de sa compagne. Comme on me la souvent dit et répété, je suis ce qui se rapproche le plus du profil du french lover. De ces amants qui cherchent constamment l'amour dans le parfum de toutes les femmes, qui tombent constamment amoureux parce qu'ils ne seront à jamais que des éternels insatisfaits. Je n'ai jamais cru en l'amour parce que celui-ci ne s'est jamais déclaré à moi. J'ai enchainé les relations amoureuses à une époque par simple effet d'illusion, celles-ci ne duraient jamais plus d'un mois ou deux parce qu'elles se révélaient toujours être une déception à la fin. Je me cherche encore, je suis jeune et je doute d'un jour parvenir à me mettre en ménage avec quelqu'un d'autre. Je suis ce que l'on appelle un rêveur, ou peut-être un homme pessimiste dans son contraire. Un connard en d'autre terme. Ce qui reste vrai néanmoins c'est que ma seule faiblesse, ce sont les femmes.

» Penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? Pourquoi FAKE LOVER plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Je ne suis pas venu dans la maison pour trouver l'amour, loin de moi ces motivations particulièrement naïves et douloureusement ridicules. Je suis désolé, mais je doute qu'un jeu se basant sur le faux semblants et les mensonges puissent générer des sentiments sincères. Je veux bien croire qu'on puisse se lier avec des gens, d'autant plus par stratégie, mais je doute qu'il soit sain d'entrenir une relation amoureuse à l'intérieur du nid. Dans la vie, je vois l'amour comme un jeu. Dans l'émission, aucune exception ne sera faite. Je prendrais la première fille qui me fera tourner la tête comme un challenge. Et je n'en démordrais pas jusqu'à ce que j'ai obtenu ce que je désire vraiment d'elle. Cela peut concerner ma chasse aux secrets comme mon propre plaisir personnel. Comme vous avez dû le comprendre après tout ce temps, je suis réellement prêt à tout pour arriver jusque la finale, quitte à perdre mes partenaires en route. Tout ce que je peux suggérer aux autres candidats, c'est de faire de même, une personne amoureuse est un crétin manipulable à souhait. Pourquoi donc ai-je choisi FAKE LOVER? Tout simplement parce que je suis suffisamment taré pour y participer et gagner.

» Que choisis-tu entre Amour ou Argent ? Quelle est ta ligne directrice ? Pourquoi ?
Quitte à choisir je veux les deux, je suis quelqu'un de très ambitieux. Question suivante?

» Que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? Certains défauts t'horripilent forcément. La passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Vous avez résumé le tout je crois, mon cher Cupidon. Cette question a-t-elle été abordée des suites d'un sondage trouvé sur internet? Je pense que ce sont les traits de caractères que tout le monde déteste d'un accord commun. Passivité, domination, je ne peux supporter les esprits faibles et les trouillards qui se laissent marcher sur les pieds par confort pour leur petite personne. Machisme, féminisme, je déteste d'autant plus toutes ces revendications identitaires qui ne font qu'entretenir les stéréotypes que notre société à ancrée dans nos modes de vies. Nous sommes tous égaux. Pire encore, je ne peux cautionner la bêtise des personnes qui croient et répètent stupidement tout ce qu'on leur dit, et qui ne sont capables de réflexion et d'esprit critique pour juger eux-même une situation. Ces gens sont influençables à souhait. Je suis quelqu'un de très pointilleux et je le souligne une nouvelle fois, un éternel insatisfait. Si mon partenaire n'est pas capable de s'imposer au sein du nid, de faire preuve de discernement et de stratégie, je m'arrangerais personnellement pour qu'il gicle au plus vite. Dans le cas contraire, il est probable que l'on s'entende plutôt bien. Pour le reste, qu'il agisse comme il lui plait, s'il veut faire l'imbécile heureux ça ne regarde que lui du moment qu'il me laisse faire de même.

» Quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? Physiquement et psychologiquement.
Mon goût pour le jeu et pour les femmes m'a souvent amené à m'intéresser à celles qui se montrent les plus inaccessibles et mystérieuses à mon égard. Je n'accorde pas bien longtemps mon attention à des filles faciles et crédules. Je n'irais pas jusqu'à prétendre que l'intelligence, l'humour et la simplicité priment sur la beauté, mais à bien des égards ce sont les femmes intelligentes qui sont les plus fiables. Mon idéal serait quelqu'un capable d'étouffer mes pires défauts pour ne faire ressortir que le meilleur de moi-même. Et non, je ne parle pas de maman en disant cela!


 

premier prime (16/09 - 21h00)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» premier prime (16/09 - 21h00)
» Onzième Prime (04/02 - 21h00)
» Troisième prime (27/05 - 21h00)
» Septième prime (28/10 - 21h00)
» Premier prime - 02.03, 19:30

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE DEUX :: SAISON 5 :: Le Plateau-