GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez | 
 

 que será, será (jeudi, 14h45)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
César

César
MESSAGES : 878
AGE : 28
LOCALISATION : harlem, nyc.
POINTS : 318

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 35 300€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (LUCY) PENNY
Voir le profil de l'utilisateur http://poedameryn.tumblr.com/

MessageSujet: que será, será (jeudi, 14h45)   Lun 28 Jan - 4:28

QUE SERÁ, SERÁ.
W / @gio

Installé dans la cuisine, le nez au dessus d'un des comptoirs, César avait invité Gio à lui tenir compagnie pendant qu'il réalisait une tarte un peu spéciale et censée faire office de goûter des finalistes, ou en tous les cas permettre à ceux qui le voudraient de se réunir pour l'une des dernières fois autour d'un même repas. Parce que d'ici quelques jours certaines routes se sépareraient, et même si la plupart se rejoindraient à nouveau, ils avaient probablement tous conscience que les choses seraient différentes lorsqu'ils seraient tous dehors. Ce n'était pas comme si César avait le moindre doute sur le fait que Gio et lui se reverraient à l'extérieur parce que c'était une chose actée dans son esprit depuis plusieurs semaines déjà, mais il y avait une part de lui qui se sentait déjà nostalgique rien qu'à l'idée qu'ils n'auraient bientôt plus l'occasion de cuisiner et de faire beaucoup d'autres choses ensemble. C'était un de leurs « trucs », le genre de moments qu'ils avaient aimé partager quelques fois au cours de l'aventure et notamment dans le food-truck quelques semaines plus tôt quand Gio avait joué son commis, et c'était du coup plutôt symbolique de se réunir aujourd'hui autour de cette tarte pour laquelle il comptait aussi lui proposer de mettre la main à la pâte s'il en avait envie. Gio l'avait rejoint quelques minutes plus tôt, juste le temps pour lui de finir de préparer la meringue. « J'ai eu envie de préparer une tarte au citron meringuée quand j'ai réalisé qu'on n'allait plus vraiment avoir d'occasions de tous se réunir autour d'une table. » Il expliqua dans un sourire, parce qu'il leur restait peut être plusieurs jours à passer dans cette aventure mais que tout le monde ne mangeait pas toujours à la même heure et qu'étant donné qu'il restait essentiellement des couples entre Gio et Sid, Anouchka et lui, et Karla et Leon qui était resté pour la soutenir, probablement qu'ils auraient inconsciemment tendance à rester à deux pour profiter des derniers moments qu'offraient cette aventure. « Et je me disais que si ça te tentait, tu pourrais peut être pocher la meringue sur le dessus. J'ai tout prévu, t'inquiète pas. » Ses lèvres étirèrent un sourire mutin, parce qu'à force il connaissait assez Gio pour se douter qu'il risquait de trouver que c'était beaucoup de responsabilités d'être en charge de ce détail, mais qu'il était persuadé qu'il était largement capable de relever le défi. « Alors comme ça, je suis l'ami d'une star et j'étais pas au courant ? Il va vraiment falloir que je m'abonne à ta chaîne, entre toi et Sid j'ai l'impression d'être passé à coté d'un sacré truc avec l'ASMR. » Il ajouta d'un ton teinté de curiosité, parce que ça l'avait vraiment épaté que Gio soit à la tête d'une grande chaîne d'ASMR et que maintenant qu'il savait que deux candidats étaient carrément venus défendre un secret sur ce thème, ça le rendait encore plus impatient de vraiment découvrir cet univers qui était donc aussi celui de Gio. « Je suis sûr que ça m'aurait fait énormément de bien si j'avais découvert ça pendant ma convalescence, vu l'importance que les sons ont rapidement pris pour moi. » Mais il n'était pas trop tard, parce qu'il était peut être plus apaisé aujourd'hui mais qu'il était aveugle et particulièrement sensible à ce que percevaient ses oreilles. Alors probablement qu'il ferait un bon public pour ce genre de choses, et que pour une fois il ne se sentirait pas plus démuni qu'un autre.
Gio

Gio
MESSAGES : 1949
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs
POINTS : 540

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 106 200 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (ALY ♥)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: que será, será (jeudi, 14h45)   Lun 28 Jan - 11:08

César a voulu cuisiner pour tout le monde et Gio trouve ça mignon, c'est presque nostalgique comme idée alors qu'ils sont encore là mais il peut comprendre. La fin de l'aventure sonne un peu comme un glas qui approche d'une façon inexorable et ils le ressentent tous. « J'suis sûr qu'on finira par faire des réunions de tout le casting et que tu pourras cuisiner pour tout le monde. Bon, peut-être pas tout le casting mais une bonne partie du moins. » Parce que clairement certaines personnes n'auront pas envie de les revoir tous et que pour d'autres, ce sont eux qui n'auront pas envie de les revoir, mais Gio n'imagine pas que Aly, Anouchka, César, Rhéa, Sid et lui ne se feront pas des bouffes par exemple quand tout le monde viendra rendre visite aux Américains ou aux Brit'. « J'suis pas sûr que j'ai le talent pour faire ça bien, mais j'peux essayer. Au pire t'es le seul qui verras pas les dégâts, donc t'es tranquille de ce côté là, y'a que le goût qui comptera et ça j'peux pas le rater puisque tu l'as faite toi-même. » plaisante-t-il en se saisissant de la poche à douille et en laissant couler un peu de meringue sur le plan de travail parce qu'il appuie trop fort. Pas vu, pas pris. Il essuie la petite quantité, pas plus d'une cuillerée, du bout du doigt et la porte à sa bouche. Il laisse échapper un « humm » de satisfaction parce que c'est vachement bon. Avant d'attraper la tarte et de se demander par où commencer. Il lui faut un plan d'attaque. « Une star c'est très vite dit. Une star dans la communauté oui, une star tout court non. C'est pas comme si jusqu'à maintenant on me reconnaissait dans la rue et tout. Un YouTuber une fois a dit que les stars de YouTube c'était la A-list de la D-list niveau célébrité et moi j'suis même pas sur la B-list, alors bon... » dit-il avec un petit rire parce qu'il ne s'imaginait pas du tout comme une célébrité avant et que maintenant qu'il est à la fois candidat de téléréalité et qu'il a dévoilé son visage, il va probablement devoir revoir ce statut. Mais au fond, il pense pas que ça change grand chose, toutes les personnes qu'il connaît, tous les créateurs d'ASMR avec qui il est ami, lui ont dit que le jour où il révèlerait son visage, les gens se montreraient respectueux, que c'était le cas pour eux et qu'ils n'avaient jamais ressenti ce genre d'affection. En vrai, il a presque hâte. « Ceci dit, t'as vraiment raté un truc oui, j'sais que ça a changé ma vie de plus d'une façon, d'abord parce que ça m'a aidé à surmonter le blues de ma retraite prématurée mais aussi parce que je gagne super bien ma vie, entre les revenus de mes vidéos, les partenariats... Grâce à ça j'ai pu acheter mon appartement, j'ai pu acheter une voiture à mes parents et une à mes sœurs. J'finance mes voyages sur ce salaire là sans problème, j'arrive à économiser. C'est juste une révolution. » Parce qu'il n'a pas menti quand il a dit qu'il n'avait jamais manqué de rien, mais avec trois enfants à charge sur le salaire de son père, qui gagne très bien sa vie tout de même, c'était pas toujours facile quand de grosses dépenses arrivaient. Être devenu financièrement totalement indépendant ça lui a permis d'alléger leurs dépenses et en même temps de les remercier de la seule manière qu'il pouvait, en leur faisant des cadeaux etc. Il sait bien qu'en bossant comme il le fait maintenant il aurait pu financer les études de ses sœurs, mais ses parents voulaient pas qu'il dépense « son argent durement gagné » alors il a décidé que ce serait grâce à Fake Lover et avec presque 100 000€ dans sa cagnotte il a atteint son objectif.  « L'avantage c'est qu'il n'est jamais trop tard et que j'peux te conseiller les vidéos d'un gars qui sont vraiment chouettes. » dit-il en éclatant de rire. Ok, c'est un peu du shameless plugging, mais s'il fait pas sa pub, qui la fera ? Il regrette un peu de pas avoir accès à ses statistiques parce que bon, il imagine que sa révélation a dû avoir un impact sur le nombre d'abonnés ou du moins de visites sur sa chaîne. Il est un peu anxieux de la réponse que les gens auront et surtout, il espère que le contenu qu'il a publié en son absence aura été apprécié par le million de gens qui le suivaient avant l'émission. Ils sont sa raison de continuer de bosser, parce que maintenant qu'il a exploré l'ASMR, il pourrait changer de voie une nouvelle fois et se consacrer à ses études, mais il n'a pas envie, il aime ce qu'il fait et surtout, il aime détendre les gens. Ça a toujours été un de ses objectifs de faire le bien autour de lui et avec l'ASMR il a trouvé un moyen de faire ça à grande échelle même s'il n'a qu'un petit impact sur la vie des gens. « Ça fait quelques jours que j'attends qu'on se pose pour en parler, mais c'est l'occasion maintenant. Ça te manque la moto ? » demande-t-il finalement. Il ne sait pas pourquoi il avait peur d'en parler à César, parce qu'il n'a jamais peur de parler de trucs sensibles à César, mais il appréhendait de remuer le couteau dans la plaie en quelque sorte. Lui n'en a jamais fait, surtout depuis que Thomas s'est tué.
César

César
MESSAGES : 878
AGE : 28
LOCALISATION : harlem, nyc.
POINTS : 318

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 35 300€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (LUCY) PENNY
Voir le profil de l'utilisateur http://poedameryn.tumblr.com/

MessageSujet: Re: que será, será (jeudi, 14h45)   Mar 29 Jan - 22:48

César ne savait pas si son initiative de préparer une tarte pour les finalistes serait bien accueillie, mais il trouvait ça important de réunir tout le monde autour d'un dernier vrai goûter et de resserrer une dernière fois les liens avant que chacun retrouve l'extérieur. « Ce serait bien qu'on s'organise ça de temps à autres, oui. Toi, y'a des personnes que tu penses vraiment pas revoir dehors ? » Il demanda à Gio lorsque sa curiosité fut piquée, parce que chacun savait probablement avec qui il voudrait garder étroitement contact, et avec qui ça risquait d'être plus compliqué, parfois parce qu'on n'avait pas eu une bonne expérience avec quelqu'un et que le revoir n'était pas une perspective qui nous enchantait plus que ça. Gio accepta de pocher la meringue sur la tarte et sa remarque lui tira un léger rire. « T'en fais pas, si tu te rates on dira que c'est moi qui l'ait pochée et ça surprendra personne que le résultat soit pas très concluant. C'est bien pour ça que ça fait partie des choses que je laisse aux autres. » Parce qu'il pouvait préparer de la meringue, que remplir une poche à douille était dans ses capacités maintenant qu'il avait l'habitude, mais qu'il allait éviter de se charger de la décoration de la tarte, au risque sinon que tout le monde s'imagine qu'il avait piqué du nez en cuisinant et s'était écroulé dessus. Il n'entendit presque plus rien pendant plusieurs secondes et en conclut que Gio s'appliquait à répartir la meringue sur le dessus de la tarte, puis saisit l'occasion pour revenir sur la révélation de son secret et ce statut de star de l'ASMR qui l'intriguait toujours autant. « Star de premier plan ou non, t'es toujours plus connu sur youtube que moi dans le domaine de la cuisine. Tiens d'ailleurs, tu savais que Lucy m'avait conseillé de lancer une chaîne où je montrerais ce qu'un aveugle est capable de faire derrière des fourneaux ? J'ai répondu que je m'imaginais pas trop là-dedans. » Il y repensait avec un peu plus d'émotion depuis le départ de son ancienne partenaire avec qui il aurait bien aimé aller au plus loin dans le jeu, comme avec Penny parce que l'une comme l'autre avaient beaucoup compté et fait pour lui dans cette aventure. Il avait dit à Lucy qu'il ne s'imaginait pas trop tourner des vidéos, mais il aimerait bien avoir l'avis d'un expert en la matière. Et aussi en ce qui concernait l'ASMR, parce que si César avait pris conscience d'une chose depuis qu'il connaissait les secrets de Sid et Gio, c'est qu'il était passé à coté d'un phénomène, et plus il entendait Gio en parler, plus ça le rendait impatient d'essayer. « Tu gagnes bien ta vie en faisant ce qui te plaît, et en plus tu repars d'ici avec une sacrée fortune, que tu gagnes ou non. Je crois que t'as même pas besoin de jouer au loto, tout ce que tu touches se transforme en or. » Il souffla dans un sourire amusé, impressionné que Gio soit parvenu à se construire un petit empire sur internet et ait en plus validé une incroyable cagnotte qu'il était sûr de voir repartir avec lui, qu'il y ajoute ou non le chèque promis au vainqueur. Sa prochaine remarque l'amusa à nouveau. « Je te fais complètement confiance depuis que je sais que t'es une pointure, mais tu sais ce qui me plairait ? Que tu me fasses une démonstration. Sid a dit durant sa révélation que l'ASMR pouvait se caractériser par toutes sortes de choses, peut être qu'ici tu pourrais trouver des trucs intéressants ? » Ou peut être qu'il délirait complètement et que Gio allait lui dire qu'une séance d'ASMR ne s'improvisait pas comme ça, mais ça lui plairait beaucoup d'essayer, et il était persuadé qu'être aveugle pourrait le rendre d'autant plus réceptif. Gio lui demanda ensuite si faire de la moto lui manquait, et César eut une moue un peu résignée, relâchant les épaules. « Oui, beaucoup. Enfin, surtout le sentiment de liberté et de lâcher-prise que j'éprouvais lorsque j'en faisais. Il m'arrive de monter derrière mes potes quand ils conduisent pour retrouver ces sensations et apprécier le vrombissement du moteur... mais c'est différent. » Parce que ce qu'il trouvait vraiment grisant dans le fait de conduire, c'était de tenir le guidon, d'être seul face à la route, d'entendre la moto répondre à chacun de ses gestes et de ses impulsions. « La seule fois où je me suis senti à nouveau aussi libre, c'est quand j'ai conduit l'un des pousse-pousses avec Joaquim pour me guider. Je sais, c'était sûrement une mauvaise idée, mais on n'aurait pas cette conversation si elles étaient toujours bonnes. » Il rit légèrement, parce que c'était un peu son problème à César, il avait beau être conscient des risques qu'il prenait, ça ne l'avait jamais empêché de les prendre. Mais ce jour-là il avait renoué avec des sensations qu'il ne pensait plus jamais connaître, et ça lui avait fait un bien fou. « T'en as déjà fait ? Parce qu'on parlait de me faire rencontrer tes amis l'autre jour, mais qu'il faudra aussi que je te présente les miens. » Il ajouta dans un sourire, parce que ça lui paraissait évident que ses amis motards voudraient rencontrer son nouvel ami, pas par méfiance mais justement parce qu'ils avaient certainement compris que Gio était un type bien.
Gio

Gio
MESSAGES : 1949
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs
POINTS : 540

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 106 200 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (ALY ♥)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: que será, será (jeudi, 14h45)   Mer 30 Jan - 17:45


« J'dirais pas que j'pense pas les revoir, mais il y a des gens que j'ai pas particulièrement envie ou besoin de revoir. Si on se croise, j'serai content mais c'est pas comme toi ou Anouchka par exemple, que j'vais faire en sorte de garder dans ma vie. » précise-t-il, parce que bon, les Maze et autres, il les reverra avec plaisir mais si ça ne se produit pas, il n'en fera pas une maladie, ses amis en revanche, s'ils l'abandonnent ils vont vraiment passer un sale quart d'heure. Ils pourront pas dire qu'ils sont pas prévenus. « J'vais faire de mon mieux. Tu me conseilles de m'y prendre comment ? Des sortes de petites boules ? Des pétales ? Ou plutôt une couche uniforme sans interruption ? » Parce que ouais, il a envie de faire croire à César et surtout à lui même, qu'il serait capable de faire un truc joli qui ressemblerait à des pétales, alors qu'au font ça serait plutôt des boudins. Mais bon, faut bien avoir un peu d'ambition, sinon il va se contenter d'étaler la meringue à la cuillère et dire qu'il a fait de son mieux. « J'étais plus connu que toi sur YouTube que dans le domaine de la cuisine, maintenant qu'on va ouvrir un restau et tout, tu vas être connu dans le monde entier pour tes talents. J'pense que ça demande vraiment une motivation particulière et aussi une certaine abnégation parce que ça prend un temps fou et les gens consomment ça sans en avoir conscience. Des fois il y a des commentaires qui disent qu'une vidéo semble bâclée alors qu'elle l'est pas du tout et c'est un peu frustrant... » souligne-t-il en haussant les épaules. César pourrait se lancer et faire quelques vidéos si ça le tente, il pourrait même devenir un YouTuber à temps plein s'il se donnait vraiment du mal, mais il aurait besoin de gens pour filmer, pour éditer les vidéos etc. et Gio n'est pas sûr que ce soit un truc que César ait envie d'entreprendre. Et puis bon, Gio ne veut pas qu'il perde de vue leurs projets de restaurant, même s'ils sont majoritairement basés sur un délire, que César privilégie l'idée de Lucy sera très très mal pris. Ou pas, c'est pas trop le style de Gio d'en vouloir aux gens pour des trucs aussi futiles. « Ce serait avec plaisir, il m'est même arrivé de faire des vidéos où j'cuisine, parce que pour certains le bruit d'un couteau qui tranche des légumes ou des fruits par exemple c'est très agréable et il y a un côté satisfaisant dans la régularité. Mais t'as tout fait, donc, bon... Si tu veux demain j'te fais une séance de singing bowls et un assortiment de triggers pour qu'on identifie si tu préfères les wet sounds ou les dry sounds, parce que ça divise beaucoup les gens. » propose-t-il parce qu'il a du mal à imaginer ce qu'il pourrait faire là tout de suite et qu'il a pas spécialement envie de se mettre à tapoter sur une cuillère en bois ou à boucher et déboucher des pots autour de César. Mais d'ici demain il peut sans problème organiser un truc, en faisant une rapide recherche d'objets proprices à déclencher l'ASMR de son ami. « Ouais j'imagine. Perso, j'pense que j'serais super anxieux de remonter sur un truc qui a failli me tuer, mais en même temps j'peux comprendre, j'faisais ça avec les agrès et ça m'dérangeait pas du tout. » dit-il en réalisant que c'est un peu comparable. Malgré les blessures, Gio ne se faisait pas prier pour reprendre les entraînements et il ne faisait pas dans la dentelle. Si aujourd'hui les normes de sécurité sont relativement bien implémentées, à une époque de nombreux gymnastes, en particulier des femmes, se sont blessées à vite parce que certaines figures -aujourd'hui interdites- étaient vachement dangeureuses. « Tant que t'as quelqu'un pour faire le copilote, c'est pas très dangereux le pousse-pousse, c'est pas comme si tu pouvais tomber. Tomber dans la rivière peut-être, mais sinon, c'est sans danger. » note-t-il, peut-être qu'il ira pas jusqu'à conseiller à César d'investir dans un pousse-pousse pour se déplacer dans New-York, parce que ça serait probablement pas une bonne idée. Gio n'y a jamais mis les pieds -c'est dans ses plans aujourd'hui plus que jamais- mais il sait que c'est une jungle urbaine encore plus intense que Londres et un pousse-pousse conduit par un aveugle serait l'accident assuré. César lui demande s'il a déjà fait de la moto et Gio n'a pas besoin de réfléchir bien longtemps avant de dire : « Non, à un moment j'avais envie d'essayer mais ensuite mon cousin s'est tué en moto et j'avoue que j'ai perdu toute envie de m'y mettre. » Thomas le casse-cou. Il aimerait pouvoir dire ça sans émotion, l'énoncer comme un fait, mais ça lui brise toujours le cœur de penser à son cousin qui est mort le jour de Noël en testant sa nouvelle bécane. Depuis ce jour, il a juste plus songé à grimper sur une moto et partir à l'aventure, d'abord parce que ça lui serait trop dur et parce qu'il sait que ses parents se feraient un sang d'encre et que sa tante et son oncle supporteraient pas de le voir ainsi.
César

César
MESSAGES : 878
AGE : 28
LOCALISATION : harlem, nyc.
POINTS : 318

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 35 300€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (LUCY) PENNY
Voir le profil de l'utilisateur http://poedameryn.tumblr.com/

MessageSujet: Re: que será, será (jeudi, 14h45)   Jeu 31 Jan - 18:54

César mouva doucement la tête lorsque Gio lui expliqua qu'il y avait forcément des candidats qu'il ne serait pas particulièrement affecté de ne pas revoir une fois l'aventure terminée, parce que tout le monde avait développé plus d'affinités avec certains qu'avec d'autres. Sa précision au sujet d'Anouchka et lui étira son sourire. « J'espère bien que t'as prévu de nous faire une place dans ta vie, moi je nourris l'espoir que dans un futur pas trop éloigné vous soyez tous attablés dans mon restaurant à vous rappeler le bon vieux temps dans l'aventure. » Ce n'était peut être pas encore un rêve tout à fait accessible, mais avoir évoqué l'éventualité d'ouvrir un jour son propre restaurant l'avait convaincu que c'était vraiment le but qu'il voulait poursuivre. Et imaginer qu'un jour tous ceux qui comptaient pour lui pourraient s'y retrouver, ça lui donnait envie de se donner les moyens de l'atteindre. « Honnêtement, c'est comme tu le sens. Normalement je t'ai donné une douille cannelée qui te permettra de faire des espèces de petites rosaces, mais tu peux en prendre une autre ou faire au plus simple. » Il laissait le choix à Gio en ce qui concernait la décoration de la tarte, parce que de toute façon lui ne pourrait pas voir le résultat et qu'il ne lui avait pas proposé de pocher la meringue pour lui mettre la pression derrière. Il but ensuite ses paroles lorsque Gio lui donna son point de vue sur le fait de créer une chaîne youtube, parce que si quelqu'un s'y connaissait c'était bien lui et que César n'était pas sûr que ce soit quelque chose qu'il ait envie d'entreprendre. « Je sais pas si je serai aussi connu que ça, mais c'est clair que si j'ai de l'énergie à mettre dans quelque chose, ce sera dans la création de mon restaurant et non celle d'une chaîne youtube. J'ai aucun doute sur le fait que c'est aussi une belle aventure, mais ça mettrait trop de monde à contribution, et je préfère vous réquisitionner quand j'aurai besoin d'un associé et de main d’œuvre gratuite. » Il souffla dans un léger rire, reconnaissant à Gio de se montrer honnête avec lui et à Lucy d'avoir pensé que ça pouvait être dans ses cordes malgré le fait que lui préférait éviter de se placer dans une situation qui risquerait de lui valoir des critiques ou des moqueries. Parce que Gio parlait de frustration et que c'est aussi ce qu'il éprouverait s'il faisait des efforts pour envoyer un message fort et se rendait compte que ses vidéos amusaient la galerie. Gio lui confia ensuite que pour certaines personnes des gestes liés à la cuisine étaient relaxants. « Ça m'étonne pas, depuis que je cuisine qu'avec quatre sens je trouve déjà que la cuisine a un coté profondément apaisant que je percevais pas autant avant. Du coup oui, on se fera ça demain et peut être que tu vas m'initier à l'ASMR avant même que j'ai rattrapé tes anciennes vidéos. » Son sourire s'étira à cette idée, parce qu'il avait déjà prévu de s'abonner à sa chaîne youtube pour découvrir l'ASMR et les effets qu'il aurait peut être sur lui, mais que ce serait encore mieux d'être testé directement. « Je suis sûr qu'en plus tous tes abonnés rêveraient d'une séance en live avec toi. » Oh oui, probablement que ceux qui le suivaient aimeraient pouvoir le rencontrer et faire l'objet d'une vraie démonstration, sans caméra ni montage, alors ça lui mettait un peu la pression. Il confia finalement à Gio ressentir un certain manque depuis qu'il ne pouvait plus faire de moto, et il avait parfaitement conscience que c'était assez paradoxal après ce qui lui était arrivé la dernière fois qu'il en avait conduite une. « Disons qu'on n'est pas toujours attaché qu'à ce qui est bon pour nous, sinon ce serait trop simple et toute la profession médicale se retrouverait en manque de patients. » Ce qui n'était pas près d'être le cas, il le savait, mais l'être humain était paradoxal et pas forcément toujours raisonnable. Lui avait souvent eu ce problème même s'il apprenait aussi parfois de ses erreurs, et aujourd'hui ce n'était plus si souvent qu'il avait l'occasion de se sentir vraiment libre parce que la plupart des choses qu'il entreprenait en appelaient à sa vigilance et à son contrôle. « Tout ce que j'espère, c'est qu'on n'a pas heurté Bastian sans le savoir parce que c'est ce jour-là que Joaquim s'est fait passer pour lui, mais qu'après ça on n'a plus vraiment eu de nouvelles. » Son air un peu amusé traduisait le fait qu'il n'était pas sérieux, mais c'était quand même étrange et encore plus pour lui qui ne savait même pas à quoi il ressemblait. Demandant finalement à Gio s'il avait déjà fait de la moto, il se figea brusquement et resta silencieux quelques secondes lorsqu'il évoqua son cousin, décédé dans un accident. « Oh, Gio je suis désolé... » Il souffla en sentant sa gorge se nouer et un long frisson l'envahir, parce que ce n'était certainement pas un secret d'état mais que lui ne le savait pas et se rendait compte qu'il avait été maladroit malgré lui. « J'ai probablement remué pas mal de mauvais souvenirs avec ma révélation, je m'en voudrais de te rappeler à chaque fois quelque chose d'aussi douloureux... » Et même s'il ne pouvait pas y faire grand chose, il s'en voulait maintenant qu'il savait que Gio n'avait probablement pas passé un moment très agréable à l'écouter parler de son accident. « L'ASMR, ça peut aider aussi dans le processus de deuil ? » Parce que si oui, c'était peut être aussi l'une des raisons qui avaient poussé Gio à rechercher des moyens de se détendre et de s'apaiser, et qui l'avaient rendu aussi réceptif. César était passé par là, le deuil de ses parents il le faisait un peu au quotidien alors si ça pouvait aussi l'aider de ce point de vue là, ce serait un plus.
Gio

Gio
MESSAGES : 1949
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs
POINTS : 540

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 106 200 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (ALY ♥)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: que será, será (jeudi, 14h45)   Dim 3 Fév - 19:02


« J'espère bien que t'as prévu de nous faire une place dans ta vie, moi je nourris l'espoir que dans un futur pas trop éloigné vous soyez tous attablés dans mon restaurant à vous rappeler le bon vieux temps dans l'aventure. » « J'dis jamais non à de la bouffe, tu l'sais bien. » « Honnêtement, c'est comme tu le sens. Normalement je t'ai donné une douille cannelée qui te permettra de faire des espèces de petites rosaces, mais tu peux en prendre une autre ou faire au plus simple. » « C'est toi l'chef, alors on va essayer les rosaces, au pire on dira que c'est de l'art abstrait. » « Je sais pas si je serai aussi connu que ça, mais c'est clair que si j'ai de l'énergie à mettre dans quelque chose, ce sera dans la création de mon restaurant et non celle d'une chaîne youtube. J'ai aucun doute sur le fait que c'est aussi une belle aventure, mais ça mettrait trop de monde à contribution, et je préfère vous réquisitionner quand j'aurai besoin d'un associé et de main d’œuvre gratuite. » « Ça me semble un meilleur investissement, puis bon, j'ai déjà une chaîne alors j'me vois mal investir dans la tienne. Ceci dit, si tu décides d'en faire une, j'veux bien être le testeur hein ! Ça change pas ça. »  « Ça m'étonne pas, depuis que je cuisine qu'avec quatre sens je trouve déjà que la cuisine a un coté profondément apaisant que je percevais pas autant avant. Du coup oui, on se fera ça demain et peut être que tu vas m'initier à l'ASMR avant même que j'ai rattrapé tes anciennes vidéos. » « Peut-être ? Est-ce que tu doutes de mes talents ?!  J'en ai déjà parlé à Sid, mais un de ces jours, après la sortie, j'ai l'projet de faire tourner un Draw my life avec les finalistes sur ma chaîne où on raconterait notre aventure en dessinant les moments les plus marquants. Bon, quelqu'un dessinera pour toi et de toute façon il n'y a pas besoin de faire des dessins très sophistiqués, mais si t'es partant tu pourras même découvrir comment on tourne une vidéo. » « Je suis sûr qu'en plus tous tes abonnés rêveraient d'une séance en live avec toi. » « Maintenant que j'ai fait mon face reveal, j'vais pouvoir organiser des événements live de temps en temps, ça fait un moment que j'y pense et que j'attendais le bon moment. Maintenant j'ai plus l'choix, ils vont réclamer. » « Disons qu'on n'est pas toujours attaché qu'à ce qui est bon pour nous, sinon ce serait trop simple et toute la profession médicale se retrouverait en manque de patients. » « Il leur resterait les grippes et les gastros à gérer, j'pense que ça suffirait. » « Tout ce que j'espère, c'est qu'on n'a pas heurté Bastian sans le savoir parce que c'est ce jour-là que Joaquim s'est fait passer pour lui, mais qu'après ça on n'a plus vraiment eu de nouvelles. » « J'pense que tu l'aurais senti si tu lui avais roulé dessus, mais ça serait une explication à sa soudaine disparition. »  « Oh, Gio je suis désolé...  J'ai probablement remué pas mal de mauvais souvenirs avec ma révélation, je m'en voudrais de te rappeler à chaque fois quelque chose d'aussi douloureux... » « Oh t'inquiètes pas, j'ai dépassé la stade où voir une moto ou en entendre parler me ramène à ça. » « L'ASMR, ça peut aider aussi dans le processus de deuil ? » « Ça a des vertus thérapeutiques en terme de relaxation mais j'pense pas qu'il y ait des études sur la gestion du deuil, j'imagine qu'il doit y avoir des vidéos et roleplays qui traitent du sujet mais j'les ai jamais vus. »

 

que será, será (jeudi, 14h45)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Detroit: Je serai absent due mardi 25 octobre aux jeudi le 27 octobre
» Preval, Myrlande, ak Micky reini an kachèt, blan di wi pou gouvènman pwovizwa
» la taverne médiévale
» Martelly : des solutions seront connues ce jeudi au plus tard
» Ster Elektrotoer (2.1) >>> jeudi 11h59

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: REZ-DE-CHAUSSÉE - PALAIS IMPÉRIAL – TERRE (CENTRE) :: LA CUISINE-