GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 it started out as a feeling which then turned into a quiet word - lundi 8h40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gio

Gio
MESSAGES : 1949
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs
POINTS : 540

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 106 200 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (ALY ♥)
Voir le profil de l'utilisateur

it started out as a feeling which then turned into a quiet word - lundi 8h40 Empty
MessageSujet: it started out as a feeling which then turned into a quiet word - lundi 8h40   it started out as a feeling which then turned into a quiet word - lundi 8h40 EmptyLun 28 Jan - 2:03


Gio est tellement content d'être en finale qu'il en a mal dormi. Il s'est couché immédiatement après le prime parce qu'il se connaît et qu'il savait que s'il attendait il ferait les quatre cent pas jusqu'à trois heures du matin. Mais du coup, après une nuit à tourner et retourner dans le lit, à faire des cauchemars à chaque fois qu'il arrivait à s'endormir, Gio est debout à huit heures du matin. Une introspection rapide lui a révélé qu'il est à la fois exalté par l'univers des possibles qui s'ouvre à lui maintenant qu'il est en finale, maintenant que ses abonnés savent qu'il se cache derrière IOM ASMR et angoissé parce qu'il pourrait gagner mais qu'il a peur que ça lui échappe et qu'il n'a aucun contrôle sur ça. Maintenant qu'il est debout depuis une demi-heure, Gio a envie de partager son émotion alors il va, à pas de velours dans la chambre qu'occupe @Sid et vient déposer un baiser sur sa joue pour le réveiller en douceur. « Hey sleephead, tu m'fais un peu de place ? » demande-t-il en murmurant, chose qu'il a l'impression de ne pas avoir eu le droit de faire depuis une éternité. Ça lui fait presque bizarre d'entendre le son de sa voix sortir ainsi de sa bouche lui qui passe normalement trois ou quatre heures par jour à chuchoter devant une caméra, mais il est content de pouvoir le faire. C'est signe qu'il a réussi le pari qu'il s'était fixé. Sans vraiment attendre de réponse de Sid il se glisse dans les draps et passe son bras autour de la taille du garçon qui occupe le lit. C'est bon de le retrouver après une nuit agitée, parce que Sid lui apporte un réconfort tacite, il l'apaise sans avoir à faire d'effort. Et puis, ils sont finalistes tous les deux, Gio est sûr que Sid ne croyait pas du tout en ses chances, mais lui n'avait aucun doute. Le public n'est pas aveugle, quand il voit un candidat aussi singulier que Sid, il est obligé de tomber sous le charme. Gio parle par expérience. « J'sais que t'étais inquiet que mon secret change la façon dont tu me verrais, c'est le cas ? » lui susurre-t-il à l'oreille avec un petit sourire. Gio a du mal à croire que son secret, qui est franchement anodin comparé à ceux d'autres candidats, puisse bouleverser la façon dont les gens le voient, au mieux ça leur donne un aperçu de ce qu'il fait au quotidien, mais ce n'est pas révolutionnaire.
Sid

Sid
MESSAGES : 605
AGE : 24
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer
POINTS : 176

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 7 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: rhéa 4ever
Voir le profil de l'utilisateur

it started out as a feeling which then turned into a quiet word - lundi 8h40 Empty
MessageSujet: Re: it started out as a feeling which then turned into a quiet word - lundi 8h40   it started out as a feeling which then turned into a quiet word - lundi 8h40 EmptyLun 28 Jan - 18:27

Le réveil est un peu compliqué ce matin. Sid n'a quasiment pas fermé l’œil de la nuit, le prime de la veille a été riche en surprises et la plus grosse reste sans nul doute sa place de finaliste remportée il ne sait trop comment. Il s'était vraiment fait aucune illusion par rapport à ça et avait accepté le sort qu'il pensait lui être destiné depuis des jours, dans sa tête c'était très clair il ne se hisserait pas jusque là et il s'était donc mentalement préparé à voir son aventure prendre fin à l'issue du prime des secrets. Sauf que c'est pas arrivé, et le voilà à présent sur la dernière ligne droite au côté de quatre camarades - d'ailleurs c'est drôle, ce sont les quatre candidats qu'il pensait objectivement voir se qualifier pour la finale et Sid il a un peu l'impression de se taper l'incruste dans ce groupe du coup. Comme s'il n'était pas vraiment à sa place avec eux, comme s'ils étaient tous plus légitimes que lui. Il comprend pas comment un petit gars comme lui au parcours pas franchement extraordinaire peut se retrouver en lice pour la victoire aujourd'hui, c'est assez démentiel et ça lui ferait presque perdre contact avec la vérité comme autrefois. Sid il est pas passé loin d'une crise de déréalisation hier soir, au moment où son nom a été associé à la finale. Et ce matin il réalise toujours pas, ça lui semblait déjà surréaliste d'être parvenu jusqu'en demi mais alors là, il saurait même pas quel mot employer pour témoigner du sentiment que tout ça lui inspire. Juste, c'est fou. Sid est doucement tiré de son sommeil par la sensation d'un baiser déposé sur sa joue, à ce moment-là il peine à ouvrir les yeux et de toute façon il a pas besoin de les avoir ouverts pour pouvoir deviner qui vient l'embrasser de bon matin. La voix qui accompagne le geste lui est plus que familière, alors même qu'il n'a pas souvent eu l'occasion d'entendre Gio murmurer pendant l'aventure. « Oui, viens. » il laisse entendre d'une petite voix, la bouche pâteuse. Sid se déplace dans le lit de façon à lui laisser la place de le rejoindre, il sent alors le grand brun derrière lui dont le bras se pose au niveau de sa taille. Aussitôt il se retourne pour pouvoir le voir, et colle son nez au sien dans l'esquisse d'un sourire. « J'ai eu peur hier.. peur d'une finale sans toi. » il reprend après s'être raclé la gorge. Lorsque César a été annoncé comme finaliste ils se sont restés quelques instants sans savoir ce qu'il adviendrait de Gio et ces quelques secondes lui ont paru durer une éternité. Sid savait même pas qu'une finale à cinq était possible dans ce jeu, il a eu une sacrée frayeur en pensant que ça jouait entre les deux garçons qui à ses yeux pouvaient pas faire autrement qu'aller en finale l'un et l'autre. « Ah oui, ton secret, parlons-en. Tu m'as bien eu ! » Sid laisse échapper un petit rire en songeant au premier buzz de Gio, c'est marrant de penser qu'il l'a buzzé sur son propre secret à quelques mots près, mais comme il a pu le dire lors de sa révélation il a pensé pendant un moment qu'ils pouvaient avoir le même. « J'en reviens pas que tu sois la personne derrière IOM ASMR, en tant que grand fan de ta chaine c'est.. incroyable. Tes vidéos font partie de celles que je regarde en priorité quand elles sortent, elles m'apaisent beaucoup. » Sid fait partie du million d'abonnés de Gio et c'est pas trop une surprise, il suit les plus grandes chaines ASMR et la sienne en fait partie sans l'ombre d'un doute. Gio alias IOM ASMR est un grand monsieur de l'ASMR faut le savoir, il a un don pour relaxer les gens et n'a vraiment pas volé sa notoriété. « Je te vois pas différemment, je découvre juste une nouvelle facette de toi, une facette surprenante que j'aime beaucoup. Et qui me fait dire qu'on s'est décidément bien trouvé tous les deux. » il déclare dans un fin sourire, avant d'aller glisser l'une de ses mains dans les cheveux du grand brun. Les probabilités d'avoir deux candidats défendant un secret lié à l'ASMR dans la même saison devaient être minces, et ce qui est chouette c'est que la production a surfé sur le phénomène pour qu'ils se fassent mutuellement écho au lieu d'en recaler un pour manque d'originalité. « Bon du coup je me sens tout ridicule à côté de toi maintenant, je sais pas si j'oserai créer ma chaine finalement. » Cette révélation perturbe un peu son projet, même si Gio pense qu'il y a de la place pour tout le monde sur youtube il pense qu'ils pourront probablement pas collaborer ensemble avant un moment et ça l'attriste un peu. Gio est à la tête d'une très grosse chaine tandis que la sienne n'a même pas encore vu le jour, là clairement il a pas l'impression de jouer dans la même cour que lui et il se dit qu'il ferait peut-être mieux de rester à sa place tout compte fait.
Gio

Gio
MESSAGES : 1949
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs
POINTS : 540

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 106 200 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (ALY ♥)
Voir le profil de l'utilisateur

it started out as a feeling which then turned into a quiet word - lundi 8h40 Empty
MessageSujet: Re: it started out as a feeling which then turned into a quiet word - lundi 8h40   it started out as a feeling which then turned into a quiet word - lundi 8h40 EmptyLun 28 Jan - 20:55


Sid lui dit qu'il a eu peur d'une finale sans lui et Gio opine du chef. « J'ai eu peur aussi. C'était vraiment la surprise qu'il me fallait. » Il dit ça avec un sourire un peu triste, parce que pendant un instant il a cru que tout était fini et en plus de ça, comme il a été annoncé dernier et qu'il était à égalité avec quelqu'un d'autre, il va en finale avec le sourire malgré une absence de chance de gagner. « J'ai fait ce que j'avais à faire, mais t'imagines pas à quel point ça m'a fait rire quand j'ai reçu tes indices au départ. » dit-il parce que c'est la stricte vérité. Il aurait pu se faire pipi dessus parce que c'était à la fois une sorte de blague cosmique qu'il enquête sur un secret si proche du sien et un soulagement que son enquête éloigne potentiellement les gens de la piste de l'ASMR pour son secret. « J'suis surpris que la cicatrice en dessous de la lèvre ne m'ait pas trahi d'ailleurs. J'dois comprendre que c'est parce que tu t'endors avec mes vidéos et que tu les regardes pas ? » dit-il en rigolant doucement. C'était un peu sa crainte que quelqu'un regarde ses vidéos et qu'on l'identifie à la moitié inférieure de son visage qui apparaît dans plus ou moins la moitié de ses vidéos. Gio a un peu ri jaune quand Sid a dit qu'il ne voulait pas faire du clickbait -en gros- et comme la chaîne de Gio a explosé après une ou deux vidéos qu'il a fait sans son t-shirt il y a trois ans et qu'il continue parce que ça marche bien et que ça fait plaisir aux gens. Et puis bon, il doit bien avouer que les compliments font pas de mal à son égo. « Tu vas en avoir une petite trentaine à regarder en sortant. J'te dis pas le temps de préparation que ça a demandé de filmer tout ça. » lâche-t-il avec un soupir. C'était tellement exténuant de planifier et de tourner trente vidéos pour couvrir l'aventure dans sa totalité au cas où il serait arrivé en finale. Il a pris l'habitude de filmer en avance, notamment parce qu'il voyage pas mal, mais jamais plus de trois ou six vidéos qu'il filme sur deux ou trois semaines en plus de ses trois uploads hebdomadaires. Avant de partir pour l'aventure, il a passé trois semaines à bosser comme un dingue, à raison de plus d'une vidéo par jour à tourner, puis monter, histoire que ses amis puissent les mettre en ligne au moment où il leur avait indiqué. Tout un pataquès qui, au pire des cas lui aurait permis de prendre près de deux mois de vacances à son retour. « Oui, il semblerait qu'on soit fait pour s'entendre. » murmure-t-il avec un sourire jusqu'aux oreilles. C'était presque inespéré comme rencontre, ils ignoraient ce lien et pourtant ils ont tout de suite accroché et ont commencé à se rapprocher alors même qu'une des facettes de leur personnalité qui aurait au départ pu cimenter cette relation bourgeonnante leur était cachée. Si Gio croyait en l'existence du Destin, un destin qui aurait stoppé net ses rêves pour ouvrir d'autres portes et qui l'aurait mené à rencontrer Sid dans des conditions tout à fait farfelues, il dirait que c'était écrit. Sid lui dit qu'il n'est plus tellement sûr d'oser créer une chaîne et Gio hausse les sourcils, bien que Sid lui tourne le dos et ne puisse pas le voir. « Alors que t'as un expert à disposition pour t'aider à lancer ta carrière ? » demande-t-il en faisant semblant d'être outré. Il sait que c'est pas sympa, mais il décide que pour se venger d'un tel affront, il n'y a qu'une solution. L'espace de deux secondes, pas plus au risque de réveiller les gens qui dorment encore, Gio chatouille un Sid qui se contorsionne contre lui avant de se calmer. « T'es sûr de pas vouloir faire une collab' ? Parce que j'avais prévu de demander à certains d'entre vous de venir filmer à l'appart pour qu'on filme un Draw my life qui raconterait notre aventure... Et puis si j'peux aider mon copain à avoir une chaîne qui marche, j'veux l'faire. » dit-il l'air de rien en fourrant son nez dans son cou. Il s'imagine avec Sid, César, Anouchka et d'autres plus tard, pour qu'ils racontent ensemble les moments forts de la saison, l'appréhension de la finale, leurs projets et que ses amis qui ne sont pas familiarisés avec le concept, puissent aussi être créateurs l'espaces de quelques heures, histoire de comprendre tout le boulot qu'il fournit au quotidien.
Sid

Sid
MESSAGES : 605
AGE : 24
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer
POINTS : 176

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 7 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: rhéa 4ever
Voir le profil de l'utilisateur

it started out as a feeling which then turned into a quiet word - lundi 8h40 Empty
MessageSujet: Re: it started out as a feeling which then turned into a quiet word - lundi 8h40   it started out as a feeling which then turned into a quiet word - lundi 8h40 EmptyMer 30 Jan - 19:38

Une finale sans Gio ça aurait été comme un cheesecake sans coulis fruits-rouges, ça n'aurait vraiment pas eu la même saveur. C'était le genre d'annonce que Sid redoutait d'entendre puisqu'à ce moment-là dans sa tête il ne restait plus qu'une place, et cette égalité survenue dans les votes il l'a vraiment accueillie comme une bénédiction. Ils ne savent pas quel score chacun a fait sur cette demi-finale et c'est probablement pas plus mal, car ça pourrait influencer leur perception de la finale à venir et en convaincre certains qu'ils ont moins de chances que d'autres de l'emporter. Bon, c'est complètement ce que Sid se dit sans même connaitre son score, mais c'est parce qu'il est profondément persuadé que la victoire se jouera entre deux candidats, et que ce sera plus un duel qu'autre chose qui aura lieu dans une semaine. « Tu t'es pas dit qu'ils t'avaient envoyé des indices sur ton propre secret par erreur ? » il formule dans un rire avant de reprendre, dans un fin sourire. « À partir du moment où j'ai publiquement dit que t'étais sur la bonne voie pour mon secret, le tien risquait plus grand-chose je pense. » Leurs camarades n'auraient sûrement pas pu s'imaginer non plus que la production sélectionnerait deux candidats dont le secret est lié à l'ASMR, même avec une tonne d'indices sur Gio ç'aurait été difficilement concevable, en tout cas pour lui. En soi un secret ASMR c'est déjà surprenant, alors deux. « Ah si, je les regarde mais j'ai pas fait le rapprochement ! Maintenant que je le sais, je me sens bien bête de pas avoir capté. » La cicatrice de Gio c'est pourtant un truc qu'il a remarqué tout de suite, mais à aucun moment il n'a eu l'impression de l'avoir déjà vue sur quelqu'un. Faut dire que quand il regarde ses vidéos il se focalise pas particulièrement sur un détail comme celui-ci vu l'effet qu'elles lui font quasi instantanément. Sid il appuie à peine sur play qu'il est déjà transporté, c'est le genre ultra sensible à qui il faut pas grand-chose. « Tes vidéos seront les bienvenues pour m'aider à gérer l'après.. Je pense pas réagir très bien au changement d'habitudes dans une semaine. » soupire-t-il. Son quotidien va une nouvelle fois changer du tout au tout quand il quittera cette aventure, son cadre de vie sera plus du tout le même et son entourage non plus. Sid est pas franchement confiant quant à sa capacité à supporter le changement sans un retour en flèche de ses angoisses, et puis le fait de se dire que la voix de Gio continuera de l'accompagner partout où il le souhaitera a un vrai côté rassurant. Il peut pas voir sa tête là, mais il est à peu près sûr de rougir au moment où Gio lui confirme qu'ils sont faits pour s'entendre. C'est assez fou de penser qu'ils se sont attachés l'un à l'autre, ont développé un lien très fort et ont éprouvé une attirance mutuelle sans se douter de cet énorme point commun entre eux, sans être influencés par celui-ci, donc. Tout s'est fait naturellement et quelque part, pour Sid, ça sonne un peu comme une rencontre du destin. Il commence à s'imaginer tout ce qui aurait été différent s'il n'était pas venu dans ce jeu, et en l'occurrence toutes les belles personnes qu'il n'aurait peut-être jamais rencontrées, et ça lui donne un peu le tournis. Il ferme les yeux un instant, avant de laisser entendre qu'il n'est plus tout à fait sûr de mener à bien son projet de création de chaine en sortant. « T'auras plein de temps à rattraper à la sortie, une activité à reprendre, j'ai pas envie de t'embêter avec ça. » Bien sûr que si, il aimerait beaucoup que Gio lui fasse découvrir le fantastique monde de l'ASMR sur youtube de l'intérieur, même s'il n'a pas envie de profiter de sa renommée pour construire la sienne. Sid il sait pas trop comment il démarrerait sa chaine, comment il assurerait sa communication autour de celle-ci, la seule chose actée dans sa tête c'est le thème de sa première vidéo s'il en fait une, un jour. Là-dessus et certainement pour gentiment le punir de remettre en question sa nouvelle ambition Gio se met à le chatouiller sans crier gare, il se tord dans le lit en rigolant comme un enfant avant de reprendre son sérieux. « Bon, je verrai pour ma chaine. J'aime beaucoup l'idée du Draw my life en tout cas ! Tu prévois de demander à qui ? » il l'interroge avec curiosité. Ce serait plus que sympa de réaliser ça avec d'autres camarades, Gio est donc prêt à leur faire une petite place sur sa chaine ainsi qu'à l'aventure qu'ils ont vécu tous ensemble. Sid serait vraiment ravi de prendre part à ça, et s'il demande qui sera convié c'est pas parce qu'il veut pas se retrouver avec certaines personnes, mais juste pour visualiser. « Mais euh.. t'étais pas sérieux l'autre jour quand t'as dit que tu collaborais pas avec les petites chaines, hein ?.. » il reprend d'une voix un peu inquiète. Il se rappelle très bien en avoir parlé avec lui, et même si sur le moment il a eu l'impression que c'était dit sur le ton d'une blague aujourd'hui ces mots raisonnent un peu différemment. Gio pèse dans le monde ASMR alors que lui n'y a même pas encore mis les pieds, il peut pas s'empêcher de se sentir un peu minable à côté de lui et de sa puissance. « Et je.. j'ai bien entendu, t'as dit "mon copain" ? » il demande ça en se retournant pour lui faire face. Parce que bon ça n'a pas du tout échappé à Sid, on s'en doute. Ce sont deux mots qu'il adore entendre dans la bouche de Gio quand ils peuvent directement le concerner, surtout que jusqu'ici il est le seul à avoir manifesté l'envie de pouvoir le considérer comme tel.
Gio

Gio
MESSAGES : 1949
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs
POINTS : 540

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 106 200 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (ALY ♥)
Voir le profil de l'utilisateur

it started out as a feeling which then turned into a quiet word - lundi 8h40 Empty
MessageSujet: Re: it started out as a feeling which then turned into a quiet word - lundi 8h40   it started out as a feeling which then turned into a quiet word - lundi 8h40 EmptyJeu 31 Jan - 11:58


« J'ai eu une seconde de doute, mais après j'me suis dit que peut-être j'avais raté quelqu'un dans ma propre communauté. Il s'avère que t'es juste de l'autre côté de l'écran. » il rigole à ça, parce que mine de rien, la probabilité pour que Gio enquête sur le secret de la seule personne qui est liée à l'ASMR était vachement mince et qu'il aurait probablement eu beaucoup plus de mal à trouver l'intitulé si celui-ci n'était pas aussi proche du sien. « Et j't'en remercie ! J'me dis que j'ai aussi eu beaucoup de chance qu'Anouchka soit pas trop au fait de ce qu'est l'ASMR, sinon elle aurait direct fait le lien après la révélation de ton secret. » lâche-t-il soulagé que ses camarades n'aient juste pas été familier avec le concept d'ASMR sinon il se serait grillé à toujours tapoter sur des trucs, à ne jamais murmurer. Mais il va pas se plaindre d'avoir validé une cagnotte de près de cent mille euros. Nope, il s'en plaindra vraiment pas. « T'inquiètes pas, c'est normal, t'étais pas dans l'état d'esprit de chercher dans ce sens là et puis tu t'attendais probablement pas à voir quelqu'un que tu regardes d'habitude. » dit-il en relativisant parce que Sid n'a vraiment aucune raison de s'en vouloir ou de se blâmer d'avoir pas réussi à percer un mystère qui était inscrit sur le bas du visage de Gio. Quant à l'angoisse de retrouver la vie de tous les jours, Gio ne peut que comprendre que Sid soit un peu anxieux. « J'suis sûr que ça sera facile pour personne, faudra juste prendre le temps de se réadapter à la vie de tous les jours, mais j'pense que ça va te faire du bien de voir combien les gens t'aimeront à l'extérieur. » dit Gio avec un petit sourire, parce qu'il pense que Sid va se découvrir une vrai fanbase, des gens qui l'aiment et qui l'ont soutenu et qui auront envie d'apprendre à le connaître pour qui il est. Gio pense vraiment que ça va changer la façon dont Sid vit, et il l'espère pour le meilleur. « Pour l'instant j'ai demandé qu'à toi, mais j'pensais demander à César et Anouchka aussi, parce qu'on est proches depuis le début et qu'on est tous finalistes. J'doute que Karla aura envie d'essayer donc bon, j'verrais si j'lui demande, son refus sera pas une surprise.. » Gio ne voit pas trop l'intérêt de demander à Karla qui n'a jamais manifesté un quelconque intérêt dans le fait d'entretenir de bonnes relations avec lui, mais il se dit que ça ne coûtera rien de l'impliquer et de lui faire la même offre qu'aux autres finalistes. Au pire qu'est-ce qu'il peut se passer ? Elle peut lui rire au nez ? Il a l'habitude avec Karla de ne pas être pris au sérieux ou qu'elle soit pas très agréable. Maladie de Pick ou non, et même si Karla n'est pas capable de savoir si ce qu'elle dit ou fait est socialement acceptée, elle n'est pas complètement idiote et elle voit bien à la façon dont les gens réagissent à sa présence qu'elle n'est pas toujours très consensuelle ou même agréable. « J'fais très peu de collabs parce que c'est toujours difficile pour les autres de tourner avec une moitié de visage, surtout que j'aime faire mes collaborations en live, dans la même pièce plutôt que d'enregistrer ma partie et eux la leur même si j'les connais plus ou moins tous IRL, on filme très peu ensemble, mais maintenant que j'peux montrer ma face, j'pense que j'vais me faire un plaisir. Et j'décide d'avec qui j'collabore en fonction du contenu de leur chaîne et de la personne qui la tient. Genre j'irais jamais faire une vidéo avec quelqu'un qui fait des trucs trop sexuels, parce que c'est pas vraiment ce que j'aime et ce que mon audience recherche. » explique-t-il parce que certaines chaînes reposent beaucoup sur la sexualité pour gagner de la traction, les mises en situation où il faut embrasser un micro, faire semblant de soupirer de plaisir, tout ça le laisse un peu -beaucoup- dubitatif. Il ne voit pas spécialement l'attrait sur le plan de la relaxation et comme l'ASMR n'a pas vocation à être un truc excitant sur le plan sexuel, il a du mal à comprendre pourquoi la communauté l'embrasse à tel point. Il faut de tout pour faire un monde, mais ces chaînes contribuent activement à ce que le monde considère l'ASMR comme une sorte de fetish à ne pas prendre au sérieux pour des gens bizarres et ça l'emmerde. « T'as bien entendu. J'sais pas si j'devais te demander ton autorisation pour t'appeler comme ça, mais c'est venu tout seul alors j'l'ai dit. » fait Gio avec une certaine nonchalance même s'il a bien conscience de l'importance du truc, ça fait des années qu'il n'a pas appelé quelqu'un comme ça et il imagine que pour Sid c'est pas non plus quelque chose qui lui est très familier. Bref, en quelque sorte il vient de valider et d'officialiser leur relation et ça lui fait plaisir de le faire parce qu'il sent que ça fait plaisir à Sid.
 

it started out as a feeling which then turned into a quiet word - lundi 8h40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 05. Can't fight this feeling anymore.
» 01. let's get the party started - Shane & Lynn app'.
» Let's Get This Party Started! [event]
» Feeling so misplaced ☠ Alicia
» Let's get it started | groupe 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: PREMIER ÉTAGE - PALAIS IMPÉRIAL – TERRE (CENTRE) :: CHAMBRE XIWANGMU-