GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 Alpha. (dimanche à 11h11)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joaquim

Joaquim
MESSAGES : 103
AGE : 28
LOCALISATION : kissimmee, fl
EMPLOI : variable
POINTS : 302

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Golshifteh
Voir le profil de l'utilisateur http://byebyeweirdie.tumblr.com/

Alpha. (dimanche à 11h11) Empty
MessageSujet: Alpha. (dimanche à 11h11)   Alpha. (dimanche à 11h11) EmptyMar 22 Jan - 22:48

@Penny

Joaquim, il ne sait plus quoi dire ou quoi faire. Il a beau essayé de faire comprendre à Penny qu’elle a le droit aux mêmes aspirations que les autres, il y a toujours un truc qui vient tout faire foirer en remettant en question son discours. Il ne sait pas pourquoi, mais ça leur colle à la peau et ils ne parviennent pas à se débarrasser de cette aura de vacuité mêlée à l’échec qui les caractérise. Joaquim, il aura toujours l’air un peu médiocre et branleur sur les bords. Penny, ce sera toujours aux yeux des autres une petite gonzesse sympathique, mais sans plus. Il ne pige pas pourquoi le public ne l’a pas soutenue et encore moins pourquoi elle s’est faite jeter ces dernières semaines par des types comme Leon ou César. Les gars bien, ils ne finissent jamais avec Penny. Elle, à la place, elle doit se coltiner un énième boulet qui ne la mérite pas et ça lui fout les boules à Joaquim de constater tout ça, de voir qu’en fait elle n’aura jamais tout à fait les mêmes droits que les autres parce que c’est comme ça que ça fonctionne. Il n’est pas très subjectif. Bien sûr qu’une Achana ou qu’un Sid mérite tout autant de rêver d’une place en finale, mais c’est de sa sœur dont il est question. Il ne sait pas ce qu’il en est des autres candidats, mais il sait que sa sœur aurait eu besoin de confirmer sa cagnotte et plus encore de gagner pour se prouver qu’elle peut exister comme le reste du monde. Tous les candidats n’entretiennent pas le même rapport à la victoire. Il y’en a qui la mérite et il y en a d’autres qui en ont besoin, comme Penny. Ça va au-delà de l’argent et de la notoriété, mais il y a même moyen qu’elle n’ait jamais eu conscience de cette nécessité pour elle. Il n’arrive pas vraiment à voir au-delà de ce qu’elle a loupé, ces avantages palpables, matériels ou évidents qui seront offerts à d’autres habitants. Joaquim, il ne pense pas aux liens qui se sont tissés dans le jeu, parce qu’il n’a pas la même sensibilité et empathie aux autres que Penny. Lui, il ne veut revoir personne, mais ce n’est pas non plus comme si certains de ses camarades pourraient être intéressés par sa petite gueule de merdeux sympathique à l’extérieur. Les prunelles de Joa pivotent pour se fixer sur sa sœur qui trie ses vêtements afin de boucler une bonne fois pour toute sa valise. Il n’est pas fou, Joaquim. Il n’a jamais pris la peine de défaire ses bagages depuis son retour par pure flemmardise. « Qu’est-ce que tu veux faire maintenant ? » On ne peut pas vraiment dire qu’ils avaient un plan sur le long terme au moment de s’inscrire à l’émission. Ils ont débarqué dans le palais avec pour objectif de se faire de la thune et c’est tout. Comme si ça allait tout changer, comme si un nouveau chapitre allait s’ouvrir après leur participation et que du coup ça ne servait à rien de réfléchir à l’avenir. Joa, il n’a pas glandé grand-chose pendant son bref retour en Floride. Il a semé quelques graines potentielles, mais il n’a rien planifié parce qu’il ne sait pas comment fonctionner seul. Souvent, dans leur binôme, il est celui qui donne l’impression de prendre toutes les décisions, mais ce n’est pas tout à fait vrai. « Si tu avais les moyens d’être où tu voulais et de faire ce que tu voulais, qu’est-ce que ce serait ? » Joaquim, s’il demande ça, c’est parce qu’il se soucie toujours un peu de Penny. Il aimerait bien qu’elle puisse se tirer loin de Kissimmee vers une vie meilleure, qu’elle trouve ce qu’elle veut faire de sa vie et qu’elle se réalise enfin, mais c’est compliqué. Joaquim et Penny, s’ils sont encore plus forts qu’une famille se résumant aux liens du sang, c’est parce qu’ils se sont choisis. S’ils sont là, s’ils ne se quittent pas, c’est qu’ils le veulent. Ce qui les unit n’en est que plus fort car ils ne se laisseront jamais tombés.
Penny

Penny
MESSAGES : 515
AGE : 25
LOCALISATION : kissimmee, fl.
POINTS : 66

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 33 750€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (richard) (lina) césar
Voir le profil de l'utilisateur

Alpha. (dimanche à 11h11) Empty
MessageSujet: Re: Alpha. (dimanche à 11h11)   Alpha. (dimanche à 11h11) EmptyDim 27 Jan - 18:25

C’est beaucoup moins drôle. Ce moment de faire sa valise pour de bon. Je suis là à essayer de répertorier les quelques morceaux de vêtements que j’ai apportés avec moi dans ce jeu et que j’ai réussi à laisser trainer un peu partout durant les dernières semaines. Je suis un désordre ambulant. Il y a cet état d’esprit légèrement chaotique que je me trimballe derrière le sourire imprégné sur mes lèvres. La fébrilité de la fin. Le sentiment aussi de ne pas avoir été jusqu’au bout comme je l’aurais souhaité. Pas par manque de motivation. Juste parce que c’est comme ça. Des filles comme moi, ça ne gagne pas des émissions de télé-réalité. Je déteste être défaitiste, pourtant j’ai décidé de faire face à l’évidence depuis une semaine. Je n’ai pas rangé de façon permanente les lunettes roses imaginaires que je porte sur le bout de mon nez depuis de longues années. C’est juste difficile de rester positive quand rien ne fonctionne réellement pour moi. Je lance une paire de jeans sur les vêtements entassés devant moi, me penchant pour regarder sous le lit. « T’aurais pas vu mon haut de bikini rouge… » je questionne Joaquim qui est bien installé sur le lit à me regarder me démener avec ma valise, mais sans m’apporter d’aide quelconque. Un vrai support fraternel. Qu’est-ce que je veux faire maintenant ? Il veut dire, autre que de mettre la main sur mon maillot avant de partir d’ici ? Évidemment qu’il est sérieux et c’est pourquoi je m’arrête quelques secondes. Je le fixe avec une incapacité immédiate à répondre à la question. Parce que j’ai un peu évité de me la poser cette question. Je viens m’assoir à ses côtés sur le lit, le poussant doucement pour qu’il me laisse de la place. « Je ne sais pas trop. » Sans remporter d’argent, les plans initiaux n’ont plus réellement de valeur. Et puis, quels plans initiaux ? Tout ce que je voulais c’était avoir assez d’argent pour en donner à Debbie et la sortir de la merde dans laquelle elle s’est foutue et par le fait même, nous donner aussi de la liberté à Joaquim et moi d’avancer un peu plus aisément dans la vie. Mais là, maintenant, j’ai un peu de difficulté à savoir où je m’en vais. Ou plutôt où nous allons. Parce que Joaquim fera toujours partie de l’équation. « J’aimerais aller à Porto Rico. Peut-être pas maintenant, mais quand on aura un peu d’argent… J’ai besoin de connaître mes origines. Je ne veux pas connaître mon père… » Joaquim il sait comment je me sens à ce niveau, ça ne donne rien de partir à la recherche d’une personne qui n’a pas été là quand ça comptait. « … mais je me dis que ça m’aidera peut-être à comprendre un peu mieux qui je suis. » ma voix s’éteint doucement alors que mon regard est accroché à celui de mon frère. Il sait ce que je veux dire. Il comprend pourquoi c’est important et ça n’enlève rien à ce que lui représente pour moi. Ça n’enlève rien à Penny et Joaquim. J’ai juste besoin de comprendre qui pourrait être Penny si les choses avaient été différentes. Pour ce qui est du reste… « Tu veux rester à Kissimmee ? » Parce que moi j’en suis de moins en moins certaine. Mais s’il reste, je sais que j’aurai de la difficulté à prendre la décision de partir de mon côté. « New York… Ça pourrait être bien. Recommencer à zéro. Tu sais, César a mentionné qu’il pourrait nous aider. Je pensais aussi profiter un peu de l’attention médiatique pour faire un coup d’argent, me chercher une agence de mannequins, ça serait plus facile là-bas. » Je parle rapidement, comme si j’allais manquer de temps pour réussir à le convaincre que c’est une bonne idée. Pour tout dire, je ne suis même pas persuadé moi-même que l’idée de déménager à New York pourrait s’avérer être une bonne décision à prendre. Je crois qu’on doit bouger. On doit se donner les moyens d’être heureux nous aussi. On se contente de peu, et surement qu’on ne se contentera de presque rien à New York aussi, mais au moins ce sera différent. Je viens claquer un baiser affectueux sur sa joue, laissant l’idée s’acheminer dans sa boîte crânienne. Nous ne sommes pas obligés de décider maintenant. Et puis j’ai une valise à terminer. Et j’ai une autre chose à faire avant le prime de ce soir.
 

Alpha. (dimanche à 11h11)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [S5-Alpha] D5 Unifiée
» Arrivés à Ruines Alpha
» Saison 1- épisode 1--- Alpha, la marque de la douleur !
» Exploration - Ruines Alpha ! Triple Objectif !
» Lettre de vos médias diocésains du 13 février et infos diocésaines "Parcours Alpha Couples"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: PREMIER ÉTAGE - PALAIS IMPÉRIAL – TERRE (CENTRE) :: CHAMBRE PANGU-