GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gio

Gio
MESSAGES : 1949
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs
POINTS : 540

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 106 200 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (ALY ♥)
Voir le profil de l'utilisateur

PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05 Empty
MessageSujet: PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05   PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05 EmptyLun 21 Jan - 0:15


Gio a du mal à croire qu'il a accédé à la demi-finale. Il a du mal à croire que Sid ait accédé à la demi-finale. Il a du mal à croire qu'ils ont tous les deux réussi alors qu'ils avaient... il est pas sûr des statistiques mais en gros une chance sur deux chacun, ça fait genre cinquante pour cent de chance, donc ça doit faire un truc de l'ordre de vingt-cinq pour cent de chance de s'en tirer tous les deux. Bref, un miracle. Et pourtant ils sont là, à l'issue du prime, en train de marcher côte à côte, Gio avec un sourire béat sur les joues. Il s'était fixé un objectif et il l'a atteint. « J'veux t'emmener quelque part, mais c'est un mystère alors, enfile ça. » dit-il en sortant de la poche de son pantalon, qu'il a récupéré auprès de César, le masque qu'il a porté pendant une semaine et il aide Sid à le mettre correctement, s'assure qu'il n'y voit rien et attrape sa main. Direction une pièce qu'il n'a jamais vue, contrairement à Sid. Si Gio prend la peine de lui bander les yeux c'est parce qu'il a peur que Sid ne lui claque entre les doigts s'il sait où ils vont. Le trajet se fait sans trop de difficulté, Gio a presque l'habitude de se déplacer à l'aveuglette alors il fait un bon chien d'aveugle pour un Sid débutant dans le domaine. Et puis il pousse la porte de la loveroom. Pour eux ce soir, pas de galipettes comme César et Anouchka l'ont fait, ils en sont pas là. Sid n'est pas prêt et à vrai dire, Gio non plus. Pas prêt pour ce degré d'intimité et encore moins à la télé. Il ferme la porte derrière eux, et puis il plaque Sid contre le mur adjacent avec vigueur et douceur, savamment balancées. C'est un peu plus fort que ce dont ils ont l'habitude mais il a juste envie de l'embrasser là tout de suite parce que Sid a été parfait sur le prime, parce que Gio déborde d'émotions et parce qu'il en a envie tout simplement. Leurs lèvres se rencontrent et Gio soupire. Soupir de soulagement, de contentement ou de bonheur, il ne sait pas exactement, il en pleurerait presque tant il s'est foutu la pression pour ce prime et que maintenant qu'elle redescend il sait pas quoi en faire. « Merci pour ce que t'as dit dans ta vérité. Ça m'a vraiment beaucoup plu. » lui dit-il en retirant son bandeau. Avant même que Sid ait le temps de vraiment réaliser où ils sont et de paniquer parce qu'il pense que Gio veut qu'ils aient des rapports sexuels, celui-ci tente -maladroitement peut-être mais on a l'habitude- de désamorcer la situation : « J'ai passé une semaine à imaginer cette pièce parce que j'l'avais jamais vue et j'voulais pas la voir sans toi. » Ok, c'est peut-être pas la pire manière de désamorcer le truc finalement, il s'améliore au fil du temps.
Sid

Sid
MESSAGES : 605
AGE : 24
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer
POINTS : 176

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 7 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: rhéa 4ever
Voir le profil de l'utilisateur

PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05 Empty
MessageSujet: Re: PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05   PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05 EmptyLun 21 Jan - 6:43

Le prime vient de s'achever sur des éliminations surprenantes, Sid ne comprend pas comment il peut accéder à la demi-finale alors que c'est pas le cas de Penny et Cristopher. Pour Ziyan il s'y était attendu, mais vraiment pour les deux autres c'est un choc. Il quitte le plateau au côté de Gio, plus secoué que réellement soulagé parce que sa place de demi-finaliste à cette heure-ci n'est pas encore intégrée. Gio lui témoigne son désir de l'emmener "quelque part", mais ce serait un mystère alors il lui fait mettre le masque qu'il a porté la semaine passée pour s'assurer de l'effet de surprise. « D'accord. » il souffle intrigé, mais pas inquiet puisque faisant entièrement confiance au grand brun. Sid se laisse prendre par la main et guider sans savoir où on l'emmène, il entend alors une porte se fermer derrière lui et sans qu'il s'y attende, il se retrouve plaqué contre un mur avant de sentir les lèvres de Gio se poser sur les siennes et les capturer avec une certaine ardeur. Ce baiser le surprend mais lui fait aussi beaucoup de bien après cette soirée éprouvante, leurs souffles se mêlent alors que leurs lèvres se détachent et Gio le remercie pour ce qu'il a dit ce soir. Sid esquisse un fin sourire tandis qu'il lui retire le bandeau. « Me remercie pas j'ai simplement ouvert mon cœur. J'avais envie d'officialiser en quelque sorte les choses entre nous car tu sais, je réalise que je suis vraiment en train de.. » Sid analyse rapidement l'environnement autour de lui et s'arrête net en réalisant qu'il se trouve dans la loveroom. C'est donc ça, la surprise ? « Gio, qu'est-ce qu'on fait là ? » il demande d'un air hébété, et il sent venir la montée d'angoisse dans pas longtemps. Il sait pas comment interpréter le fait que Gio l'ait conduit jusqu'ici, et il peut pas s'empêcher de s'imaginer des tas de trucs. Son camarade ajoute qu'il voulait pas voir la chambre sans lui, et là encore il sait pas trop comment le prendre. « Tu.. tu m'associes à cette chambre alors ?.. » il laisse entendre pas franchement rassuré par l'idée, il faut bien le dire car songeant inévitablement à la réputation de la chambre en question. Il sait pas ce que Gio a derrière la tête et ça l'inquiète un peu, il espère qu'ils sont sur la même longueur d'ondes et qu'il n'a pas certaines attentes vis-à-vis d'eux qui pourraient s'apparenter à quelque chose de sexuel car Sid ne se voit vraiment pas accomplir ce genre de choses dans cette aventure. Même avec Gio, le cadre ne s'y prête vraiment pas pour lui et il ne se sentirait pas prêt. « Je l'ai découverte la semaine dernière moi, avec Karla. J'étais trop curieux de voir à quoi ressemblait la chambre dont tout le monde parlait, et où certaines choses auraient eu lieu. » Il emploie le conditionnel alors qu'il a eu confirmation auprès d'Anouchka, elle a bien fait crac-crac avec César ici c'est maintenant ça de sûr. Cela dit il sait toujours pas si d'autres camarades sont venus y faire les mêmes choses, du coup il est pas en mesure d'affirmer que cette chambre n'a été qu'une seule fois le lieu d'ébats amoureux. Avec Karla ils se sont fait mutuellement savoir qu'ils ne prévoyaient pas d'utiliser cette chambre pour ça, l'un et l'autre ne sont vraiment pas à l'aise à l'idée de renoncer à toute forme d'intimité et c'est bien le seul truc qu'ils doivent avoir en commun tous les deux. « Du coup t'en penses quoi, elle est comme tu l'avais imaginée ? » il lui demande en laissant son regard parcourir cette pièce qu'il connait bien, maintenant. Gio vient à son tour de sortir de son ignorance concernant la loveroom, comme Sid sa curiosité a finalement été trop grande et il a dû se dire qu'il ne quitterait pas ce jeu sans l'avoir vue. « Est-ce que, euh.. le fait d'être ici te donne envie de faire l'amour, à toi ? » il se risque finalement à lui demander en cachant à ce moment-là une partie de son visage derrières ses deux mains. C'est le genre de question que Sid est pas franchement gêné de poser aux autres en temps normal, mais là étrangement avec Gio c'est pas pareil. Il est toujours pas sûr de savoir pourquoi il l'a amené ici, réellement, et il peut pas s'empêcher de penser qu'il veut peut-être aller plus vite que lui dans leur relation.
Gio

Gio
MESSAGES : 1949
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs
POINTS : 540

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 106 200 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (ALY ♥)
Voir le profil de l'utilisateur

PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05 Empty
MessageSujet: Re: PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05   PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05 EmptyLun 21 Jan - 10:39

Comme il l'avait soupçonné, la réaction de Sid est un peu ambivalente quand il se rend compte d'où ils sont et il peut voir l'anxiété monter comme on verrait le mercure monter dans un thermomètre. Gio doit calmer la situation parce qu'il n'a pas du tout envie de foutre Sid mal à l'aise. « Eh ! Pas d'panique, j'voulais juste découvrir la loveroom avec toi. J'me suis dit que ça serait une occasion manquée que de la voir avec quelqu'un d'autre, mais j'attends rien d'autre de cette visite que l'exploration des lieux. » le rassure-t-il en posant le bout de ses doigts sur le visage de Sid, ses yeux plantés dans ceux du garçon. Il est content de pouvoir le voir à cet instant. Ça lui avait manqué de voir sa bouille. « T'as bien fait d'officialiser les choses, j'ai beaucoup aimé ta spontanéité. » dit-il en caressant la main de Sid du bout des doigts pensif alors qu'il regarde autour de lui la pièce qui s'offre à lui. C'est pas laid à proprement parlé, c'est juste très sobre, ce qui ne l'étonne pas des masses parce que les chinois sont réputés pour leur sobriété dans le design d'intérieur, mais là c'est limite fade pour une chambre qui est censée susciter la sensualité. « J'dirais plutôt que j'associe cette chambre à toi. J'suis pas sûr de la différence entre les deux phrases, mais j'ai l'impression qu'il y en a une. » tente-t-il d'expliquer sans vraiment y arriver, pour lui associer Sid à la chambre ce serait un peu comme placer la chambre au-dessus de Sid alors que dans sa version, la chambre est une partie des choses qu'il associe à Sid, la nuance est peut-être trop subtile et Gio se prend sûrement la tête pour un truc pas très important. Il est un peu surpris quand Sid lui avoue être venu avec Karla dans la loveroom la semaine précédente mais ça le fait sourire. L'ironie de la situation est grande. « Avec Karla ? T'avais pas peur qu'elle te saute dessus ? » demande-t-il avec un petit rire, il plaisante, il a depuis l'incident du baiser parlé avec Sid, avec Karla et dieu sait que Gio n'a pas envie de s'immiscer dans un autre mélodrame entre les deux candidats, s'ils veulent absolument se côtoyer et se prendre le bec, c'est leur problème. Gio sera là pour récolter les pièces si Karla démonte Sid comme un bulldozer mais il ne va pas essayer de raisonner avec Sid. S'il a un espoir de faire la paix avec la candidate, il a raison d'y aller, Gio ferait de même. La question de Sid sur la chambre Chuang-Wu laisse Gio dubitatif, il analyse un peu tout, se gratte le crâne une seconde avant de répondre. « Pas vraiment, j'sais pas j'la voyais plus... je sais pas genre rouge, des couleurs très chaudes, là tout ce beige ça me donne pas l'impression d'être dans une pièce qui est faite pour l'amour, mais elle est jolie quand même. Juste pas ce que j'avais imaginé. » explique Gio sans réussir à mettre le doigt sur ce qui le gêne. Peut-être qu'il s'était trop représenté cette pièce comme un sex-dungeon et qu'en fait la réalité est assez décevante parce qu'il s'agit ni plus ni moins d'une chambre privative avec bain moussant, bain balnéo et compagnie. C'est très appréciable et Gio pense qu'il finira par prendre un bain dans la baignoire massante, mais il n'est pas sûr que ça vienne l'émoustiller, en dehors peut-être du faire que c'est un endroit où personne ne peut les voir à moins d'entrer. Sid semble au bord de la crise d'apoplexie et ça fait sourire Gio qui a parfois l'impression d'être désamorceur de bombes dans ses conversations avec lui. « Hm... si tu m'demandes si j'ai envie de faire l'amour avec toi, oui, un jour. Est-ce que cette pièce vient titiller mes hormones, pas vraiment non, rassure-toi. » dit Gio d'un ton assez détaché parce qu'il veut vraiment transmettre l'idée qu'il n'avait pas un plan derrière la tête en amenant Sid ici. Il ne veut pas non plus que Sid pense qu'il n'a pas dans ses projets futurs un rapprochement physique entre eux, mais Gio n'a juste pas l'intention que ça se produise aussi vite, il est très satisfait de tenir la main de Sid comme il le fait là, de lui faire des câlins et des bisous. Le reste viendra avec le temps s'ils en ont envie. « Bon, t'as gagné trois indices, tu penses les prendre sur qui ? » demande Gio en s'installant plus confortablement sur le lit, lieu du crime passionnel de César et Anouchka. Il espère que quelqu'un a lavé les draps entre temps parce que sinon, il veut pas qu'on leur donne une lampe à lumière noire.
Sid

Sid
MESSAGES : 605
AGE : 24
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer
POINTS : 176

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 7 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: rhéa 4ever
Voir le profil de l'utilisateur

PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05 Empty
MessageSujet: Re: PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05   PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05 EmptyLun 21 Jan - 19:04

Sid se retrouve dans la loveroom avec Gio et l'association des deux dans sa tête le perturbe beaucoup. Pourquoi Gio l'a amené ici ? Est-ce que le baiser qu'il lui a offert en entrant n'était qu'un avant-goût de ce qui l'attend ce soir ?.. Il se pose pas mal de questions car il ne connait pas les intentions du grand brun, et le choix du lieu lui fait inévitablement s'imaginer qu'elles sont peut-être pas très chastes. Gio lui demande de ne pas paniquer, assurant qu'il voulait juste découvrir cette chambre à ses côtés. Il n'attendrait rien d'autre de lui que sa compagnie, et Sid est disposé à le croire parce qu'il peut lire dans ses yeux que Gio est sincère et que ses intentions sont pures. Ses doigts sur son visage l'apaisent, aussi. « J'ai cru que.. avec tout ce qu'on raconte sur cette chambre.. » souffle-t-il un peu confus. Il se sent bête d'avoir douté un instant de Gio et d'avoir pensé qu'il passerait à la casserole comme Anouchka ce soir, s'il l'avait amené dans n'importe quel autre lieu du nid Sid n'aurait pas eu de réaction particulière sauf que voilà, la loveroom c'est pas n'importe quel lieu. « Je m'attendais à ce qu'on finisse par me demander de choisir tu sais, le seul truc qui me gêne c'est le fait que c'était un peu brutal pour Aly. » il déplore avant de soupirer légèrement. On attendait de lui une réponse rapide qui paralyserait pas l'activité alors Sid y a pas été par quatre chemins, et il regrette de ne pas avoir eu un seul mot pour Aly à ce moment-là. La réponse que lui fournit Gio après ça l'embrouille un peu, il est pas trop sûr de saisir la différence dont il parle, faut dire qu'après le prime Sid a plus toutes ses capacités de compréhension. « Je comprends pas trop ce que tu veux dire, mais c'est pas grave. » il laisse entendre dans un petit sourire, un peu plus rassuré qu'il y a quelques minutes, à leur entrée dans cette chambre. Une chambre où Sid s'est par ailleurs déjà rendu, la semaine passée au côté de Karla et Gio ne manque pas de rebondir là-dessus quand il l'apprend. « Non, j'ai plus peur de ce qu'elle peut me faire. » Son camarade doit plaisanter en lui demandant ça, mais Sid y voit l'occasion de souligner que Karla n'a plus la possibilité de l'atteindre, les choses ne sont pas du tout arrangées entre eux mais au moins il ne peut plus souffrir à cause d'elle. « Mais on s'entendra jamais. » il ajoute dans un haussement d'épaules. Des fois que Gio se mettrait en tête qu'ils sont en train de se réconcilier, c'est pas du tout le cas et Sid a bien compris que la candidate n'en avait pas du tout envie. Elle a dit qu'elle avait lâché l'affaire avec lui, leur relation ne connaitra donc plus aucune évolution jusqu'à la fin du jeu. La loveroom n'est apparemment pas comme Gio se l'était imaginée, et c'est vrai que le beige c'est pas vraiment la couleur la plus stimulante. Justement cette chambre ne donne apparemment pas à Gio l'envie d'en honorer la réputation, par contre l'envie de faire l'amour avec lui se manifestera un jour, c'est ce qu'il dit. « Oh. » En entendant ça Sid ressent comme un gros coup de chaud, ses joues le brûlent et viennent certainement de virer au rouge. Il sait pas trop quoi faire de cette information, alors il laisse échapper un petit rire nerveux. « Ça me rassure que t'attendes pas ça de moi ce soir, parce qu'avant qu'on en arrive là il faudra que tu saches quelque chose, je crois. C'est par rapport à mon expérience dans le domaine, mais tu vas pas aimer ce que je vais te dire, à mon avis. » Il laisse sa voix en suspend dans la pièce un instant, son regard rivé vers Gio dont il redoute la réaction à venir. Le domaine en question c'est évidemment le sexe, et vu comment Gio a réagi au baiser de Karla quand il lui en a parlé et les mots qu'il a employé ce jour-là, Sid s'inquiète un peu, oui. Il se dit que Gio doit savoir ça s'il ressent un jour l'envie d'aller plus loin avec lui comme il le dit, que s'il devient comme il l'espère son copain ils devront de toute façon parler de ces choses-là tôt ou tard. « J'ai déjà fait l'amour hein ! » il précise alors, parce que le grand brun s'imagine peut-être que c'est ça, ce qu'il s'apprête à lui dire. Il a jamais eu l'occasion d'en parler avec lui car c'est pas franchement un sujet qu'il se serait vu aborder avant que leur relation n'évolue de cette façon, mais il sait que certains de ses camarades ont pensé à un moment donné qu'il n'avait pas encore perdu sa virginité. Gio évoque les indices que Sid a remporté ce soir, en balançant sa vérité. « Je sais pas trop encore, j'ignore toujours si je verrai un jour la couleur de ceux que j'ai acheté sur Karla et Aly. Mais en admettant que je puisse recevoir ces trois-là plus les quatre autres, soit je me focalise vraiment sur elles deux, soit je cible un troisième secret. Enfin bon vu le temps qu'il me reste, ça me parait un peu cuit. » Ça lui fait tout drôle de se dire que la production lui doit pas moins de sept indices, mais ça l'inquiète surtout parce qu'il reste que quelques jours pour tenter sa chance dans la chasse aux secrets. Il sait pas ce qu'il est censé faire, attendre qu'on vienne vers lui pour les indices du prime et en profiter pour réclamer ceux des enchères, ou y aller de lui-même pour demander la totale. « Toi du coup t'as rien remporté ce soir ? » il demande dans un léger froncement de sourcils. En dehors de l'argent de l'activité de rapidité, il lui semble bien que Gio n'est pas passé pour l'action/vérité et c'est dommage de pas lui avoir donné cette chance alors qu'il a très largement de quoi buzzer et sûrement la capacité de trouver un deuxième secret.
Gio

Gio
MESSAGES : 1949
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs
POINTS : 540

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 106 200 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (ALY ♥)
Voir le profil de l'utilisateur

PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05 Empty
MessageSujet: Re: PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05   PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05 EmptyLun 21 Jan - 21:22

Gio sourit comme un idiot quand Sid implique en bafouillant qu'au vu de l'histoire de cette chambre, il a cru à tort que Gio voulait coucher avec lui. C'est pas un truc que Gio exclut du royaume des possibles, mais il le tient suffisamment à distance. Il n'a jamais couché avec un garçon et il n'a pas spécialement envie de se presser pour que sa première fois soit à la télé. Puis Sid vient à parler de la vérité à laquelle il a dû répondre et il mentionne le fait qu'il se sent un peu gêné par rapport à Aly, la (ex)partenaire de Gio. C'est totalement compréhensible et Gio lui-même n'est pas sûr d'être très à l'aise avec les potentiels heurts que génèrent l'évolution de sa relation avec Sid, mais il essaie d'être optimiste parce qu'il sait qu'ils peuvent s'en sortir sans que leurs relations soient abimées, il suffit que tout le monde communique et accepte d'avancer. « J'lui avais déjà dit qu'on s'était embrassé, mais j'pense pas que ça lui ait fait très plaisir. Elle avait l'air contente pour nous deux, mais j'peux comprendre que ça l'embête au vu de son affection toute particulière pour toi. » Gio s'était senti un peu mal de devoir annoncer ça à Aly alors qu'il avait appris moins de vingt-quatre heures avant qu'elle était intéressée par Sid, mais il a fait au mieux, il ne pouvait pas la laisser foncer dans un mur ou refuser d'avancer avec Sid dans l'éventualité où quelque chose pourrait se développer entre eux deux. Il avait fait le premier pas vers Sid des semaines plus tôt et Sid avait enfin répondu, cette joie qu'il a ressentie, il ne voulait pas la laisser partir aussi facilement. « C'est genre... t'associer à cette pièce, c'est comme te réduire à la loveroom, alors qu'associer la loveroom à toi, ça veut dire que je réduis la loveroom à toi. Genre t'es l'seul avec qui j'ai envie d'y aller. J'sais pas si c'est très clair. » tente-t-il d'expliquer en s'embrouillant un peu, il n'est pas sûr de ne pas donner dans l'amphigourisme le plus total, mais à ses yeux il y a une logique. Ténue, mais une logique tout de même. Sid revient sur sa plaisanterie au sujet de Karla et Gio est content d'entendre qu'il n'a plus peur des réactions de la sulfureuse candidate. C'est un signe de l'évolution de sa confiance en lui et Gio en est même fier. Pour ce qui est de savoir s'ils s'entendront un jour, Gio préfère -comme souvent- rester optimiste. « Tant mieux alors. Mais tu sais, faut jamais dire jamais, une fois l'aventure finie, quand on sera plus enfermés et qu'on se retrouvera à l'occasion d'un événement ou d'un autre, vous aurez le temps de vous découvrir autrement qu'en tant que colocataires H24 ensemble. » dit-il parce qu'il pense vraiment que les gens s'aiment et se détestent, s'embrassent et s'étripent dans une aventure comme celle-là parce qu'ils sont collés les uns aux autres en permanence et qu'au bout d'un certain temps, il n'y a pas d'autre possibilité que de voir des conflits éclater. Sid lui tease un truc mais il reste vague et Gio meurt d'envie de savoir ce que c'est, mais avant tout il veut mettre un terme à l'idée qu'il avait une intention salace en amenant Sid dans la loveroom. Une bonne fois pour toute. « Non, j'crois pas qu'on en soit à ce stade de notre relation, pour être franc. » dit-il d'un ton doux mais ferme, parce qu'il ne veut pas laisser trop de place à l'équivoque et quand Sid reprend c'est pour lui dire qu'il a déjà fait l'amour et Gio éclate d'un rire tonitruant qui lui remue la cage thoracique. Il pourrait dire à Sid que lui n'a jamais eu d'aventure sexuelle avec un homme, mais ça viendra, il pense aussi que c'est un peu common knowledge à ce stade, parce qu'il l'a annoncé dès sa vidéo de candidature. « Ok, j'en demandais pas tant mais c'est bon à savoir. Tu voulais me dire quoi alors ? » dit-il toujours souriant mais commençant à avoir vraiment hâte de savoir quel est ce mystère que Sid lui a mis sous le nez. Ceci dit, la discussion repart vers la chasse aux secrets et Gio fait l'état des lieux des secrets encore en course, histoire d'aider Sid dans sa recherche puisque lui est au point mort. « Il reste les secrets de Karla, d'Aly, de César, de Lucy et le mien qui sont intacts, après t'as Achana et Anouchka qui ont encore une moitié de secret à dévoiler. T'as plus beaucoup de choix... » et plus beaucoup de temps pour prendre une décision qui plus est. Gio comprendrait que Sid veuille dédier ses indices au secret d'Aly, même si ça l'ennuierait pour sa partenaire qu'elle perde sa cagnotte aussi près de la validation, mais en même temps, ils sont tous au même stade. « Non, rien de matériel qui m'aiderait à avancer dans ma chasse aux secrets, c'est pénible mais c'est pas très grave non plus, on a qu'une semaine et j'ai peu de piste, j'aurais aimé buzzer une dernière fois mais bon... peut-être que je tenterai le tout pour le tout. » déplore-t-il un peu même s'il a encore une petite idée du secret d'Achana à buzzer mais comme elle n'a vraiment plus un brin de fric, ça serait beaucoup de risque pour la seule récompense de percer le reste d'un secret et d'ajouter un demi-secret à son compteur.
Sid

Sid
MESSAGES : 605
AGE : 24
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer
POINTS : 176

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 7 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: rhéa 4ever
Voir le profil de l'utilisateur

PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05 Empty
MessageSujet: Re: PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05   PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05 EmptyMar 22 Jan - 18:01

Il ignorait qu'Aly avait été informée par Gio de leur baiser, et ça le soulage un peu parce qu'il pensait avoir fait deux révélations choc ce soir alors qu'en réalité, il n'en aurait fait qu'une. Enfin bon il suppose que c'est une chose de le savoir, et une autre de l'entendre une deuxième fois dans les conditions qui ont été celles du prime. Il soupire lorsque Gio laisse entendre qu'Aly avait l'air contente pour eux, c'est peut-être bien le cas mais il peut pas s'empêcher de craindre de l'avoir blessée et d'avoir également brisé ce qui les liait tous les trois. « Elle m'avait dit qu'elle se mettrait jamais entre nous deux, et ce soir elle a pas eu l'air surprise par ce que j'ai dit. Comme si elle savait depuis le début que t'aurais ma préférence à la fin. » Peut-être qu'il se trompe, qu'Aly est tombée de vachement haut ce soir et que ça s'est juste pas vu. Ce qui est sûr c'est qu'elle s'en est tenue à ce qu'elle a dit et n'a pas cherché à se mettre entre eux, sûrement parce qu'avant d'éprouver une attirance pour lui ils forment un groupe soudé depuis le premier jour et elle n'aurait pas pu prendre le risque de perdre ça. Gio éclaire sa lanterne, et enfin il saisit où il veut en venir. « Oooh, d'accord ! C'est clair oui, et ça me flatte d'être une sorte de compagnie privilégiée pour toi. » il déclare dans un grand sourire. Ça le flatte d'autant plus qu'il sait maintenant que Gio avait pas les intentions qu'il pensait en l'amenant ici, c'était vraiment que pour découvrir le lieu avec lui. Sid remue alors lentement la tête. « Karla voudra pas me découvrir autrement, elle a un avis arrêté sur moi c'est terminé. Vraiment je pense pas que notre relation puisse bénéficier d'une seconde chance de sa part à l'extérieur. » Alors que Sid il demeure un peu frustré par ce qu'il s'est passé, il aime pas rester sur une note négative avec les gens donc si on lui donnait la possibilité d'arranger les choses plus tard il la saisirait sans hésiter histoire de faire table rase du passé. Il lui en veut toujours, mais il sait que sa rancœur a une durée de vie limitée avec tout le monde - ce qui est toujours mieux que de ne jamais en vouloir à personne, comme c'était le cas avant. « On a le temps pour ça. » il souligne d'un ton convaincu lorsque Gio évoque le stade de leur relation pas encore trop compatible avec ce qui peut se faire à deux dans un lit. Le grand brun semble pas trop inquiet quant à ce qu'il va lui dire, et peut-être que Sid se met la pression tout seul pour rien, en fait. « C'est que, euh.. j'ai encore jamais ressenti l'envie de faire l'amour avec quelqu'un. Je sais que c'est bizarre, j'ai une attirance purement.. romantique pour les gens. Ce sera probablement pas comme ça toute ma vie, pour tout te dire j'ai ressenti un truc que je connaissais pas l'autre jour quand on s'est embrassé donc je suppose que c'est aussi une question de personne. » Il l'a déjà vaguement évoqué auprès d'une camarade, mais n'avait pas explicitement dit que la sphère sexuelle s'était jamais fait une place dans ce qu'il pouvait ressentir pour quelqu'un, car c'est pas le genre d'aveu qu'il ferait à tout le monde. « J'ai bien eu des expériences malgré ça, on m'a simplement demandé de faire des choses dont j'avais pas envie et je les ai faites parce que j'étais amoureux. » il ajoute avant de soupirer légèrement. Sid s'est toujours dit qu'il avait un problème, que c'était pas normal de pas avoir envie de ces choses-là avec la personne qu'il aimait alors il s'est laissé embarquer là-dedans à chaque fois afin de contenter l'autre. Ça s'est jamais apparenté à une torture non plus pour lui, il sait juste qu'au moment où les choses s'engageaient lui n'avait pas de désir à assouvir. S'il tient à en parler à Gio c'est pour qu'il ne soit pas surpris si un jour ils projettent de faire ça ensemble, il peut pas lui assurer qu'il sera complètement à l'aise parce que jusque là il a pratiqué le sexe plus par obligation qu'autre chose. Il espère qu'avec lui ce sera différent, ça lui donne envie d'y croire et il sait aussi que Gio le forcera jamais à faire un truc dont il aura pas envie, c'est vraiment pas une crainte qu'il a. « Ouais enfin, c'est pas comme si j'étais équipé pour trouver un secret. » il émet dans un léger rire. Sid pense qu'il aurait du mal à mener un raisonnement qui tiendrait la route même avec ses sept indices, il est pas doté de la perspicacité d'un Gio ou d'un César. C'est tout, il était juste pas censé réussir en tant qu'enquêteur dans ce jeu. « Garde ton impressionnante cagnotte sinon ! Tu repartiras avec dans tous les cas, même si je reste intimement convaincu que tes gains se limiteront pas à tes profits dans la chasse aux secrets. » On lui enlèvera pas de la tête que Gio est sacrément bien parti pour finir sur la plus haute marche du podium, et il est content de se dire qu'il sortira de cette aventure avec de l'argent pour réaliser les projets qui lui tiendront à cœur dehors. « À choisir tu préfères repartir d'ici avec de l'argent, ou avec l'amour ? En supposant que tu puisses pas avoir les deux. » il l'interroge en plongeant son regard dans le sien, un fin sourire au coin des lèvres. C'est une question à laquelle ils ont tous plus ou moins répondu durant leur casting, et ça peut être intéressant de voir si le point de vue d'un candidat a évolué dans l'aventure. Y'a pas de bonne ou de mauvaise réponse car ça dépend de chacun, mais on se doute bien que Sid préfèrerait qu'il opte pour la deuxième option, un peu égoïstement peut-être.
Gio

Gio
MESSAGES : 1949
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs
POINTS : 540

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 106 200 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (ALY ♥)
Voir le profil de l'utilisateur

PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05 Empty
MessageSujet: Re: PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05   PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05 EmptyMar 22 Jan - 22:40

Sid rebondit au sujet d'Aly et de ce qu'elle lui avait dit plus tôt dans l'aventure et Gio reconnaît bien là sa partenaire, qui est douce et sensible même si elle le montre pas toujours. Cependant il ne peut s'empêcher de se demander si, involontairement et sans connaissance de causes, il ne lui a pas causé de la peine et ça l'embête un peu. « J'peux pas dire ce qu'il y a dans sa tête, mais elle avait probablement envie et espoir que tu la choisisses au bout du compte. C'qui est normal, personne n'aime arriver deuxième dans ce genre de situation. » réfléchit-il à haute voix, presque plus pour lui que pour Sid. Il aurait été dégoûté si Sid avait choisi Aly plutôt que lui et même s'il l'aurait accepté parce qu'il n'avait aucun droit de propriété sur Sid, ça lui aurait fait un petit quelque chose au cœur chaque fois qu'ils les auraient vus ensemble. Du moins jusqu'à ce qu'il ne passe à autre chose. « J'accepte que ça te flatte, tant que tu dis pas que ça te surprend. » note-t-il parce que Sid a pas intérêt à dire qu'il est surpris que Gio apprécie et porte sa compagnie en haute estime. Gio le croirait pas de toute façon. Quand le sujet de Karla revient sur la table, Gio soupire. C'est vraiment compliqué les relations entre êtres humains. « Dans ce cas, pas de regret. Vous êtes peut-être pas faits pour vous entendre, ce sont des choses qui arrivent. Moi j'aime à croire que tout l'monde peut trouver des points communs et cohabiter paisiblement mais peut-être pas dans ce cadre. » fait-il en haussant les épaules, un peu à court de mots. Il aimerait vraiment qu'un jour Karla et Sid puissent s'asseoir en terrasse d'un café et discuter du bon vieux temps dans le nid en rigolant de leur relation tortueuse, mais si ça ne se produit pas et qu'ils sont capables d'être civils l'un envers l'autre quand ils se croisent dans les couloirs du nid, c'est déjà une bonne chose. « J'avais un peu deviné que t'étais pas très porté sur le sexe, quand t'as dit que tu était panromantique dans ton profil et pas pansexuel, mais c'est gentil de préciser. » dit-il presque taquin. Parce que oui, certaines personnes ne voient peut-être pas de différence entre les deux termes, mais pour Gio qui se prend parfois pour un justicier masqué sur la toile et dans les rues -les rares fois où une marche est organisée à Douglas ou qu'il vole jusqu'à Londres pour une Pride par exemple- les différents termes qui réfèrent aux identités de genres et aux sexualités sont un peu un élément de son jargon quotidien. « Oh. Sid... J'suis désolé. J'espère que tu sais qu'on ira au rythme que tu veux, j'ai attendu jusqu'à maintenant pour coucher avec un mec, j'peux attendre que tu sois prêt et que t'en aies vraiment envie. » Est-ce qu'il espère secrètement que ça prendra pas un an à Sid pour avoir envie de lui ? Évidemment ! Mais en même temps, Gio est pas capable de s'imaginer avoir une relation sexuelle avec Sid sans que celui-ci n'en ait manifesté une envie véritable, le genre qui se lie dans le regard et qui est indéniable. Gio ne veut pas connaître ce genre de chose avec Sid s'il a le sentiment que Sid se force pour lui. Ce serait presque une insulte à la nature même de leur relation que de compromettre émotionnellement et physiquement leur intimité pour « satisfaire » une pulsion de l'autre. « J't'ai déjà dit d'arrêter de te déprécier comme ça ! T'es largement assez malin pour trouver un secret ! » le gronde-t-il gentiment l'oeil courroucé mais le sourire aux lèvres. Chaque jour ils essaient de reconstruire une estime de soi à Sid et c'est ce genre de propos qui vient toujours souffler un coup de vent sur leur château de cartes en construction. Gio veut vraiment que Sid apprenne à s'apprécier à sa juste valeur, parce qu'il mérite d'être heureux et bien dans sa peau et de ne pas avoir le sentiment qu'il doit s'excuser d'exister ou de se dénigrer en permanence. Concernant sa cagnotte qui commence à être vraiment imposante, Gio comprend le point de vue de Sid mais ça le démange quand même. « Ouais, mais à vrai dire, j'trouve ça dommage de ne pas tenter, même si j'perds de l'argent de ma cagnotte, la satisfaction potentielle de trouver un secret de plus c'est pas négligeable. Puis c'est le principe du jeu la chasse aux secrets, j'ai pas envie d'être trop près de mes sous au point d'en renier le jeu. J'sais pas, j'hésite. » explique-t-il avant d'ajouter en faisant une moue assez peu convaincue : « Et arrête de sous-entendre que j'vais gagner la finale, d'abord j'y suis pas encore et en plus de ça, j'ai été premier d'une nomination et ensuite César et toi avez eu de meilleurs scores que moi et Karla aussi cette semaine. Mes chances de gagner sont plus basses que les vôtres statistiquement parlant. » Pas qu'il ne veut pas défier les statistiques (ou qu'il s'y connaisse vraiment en la matière), mais il lui semble qu'il faut quand même regarder la vérité en face, Gio c'est pas le mieux parti pour être couronné grand gagnant, et même s'il aimerait trop ça, il se contenterait largement d'être finaliste. Déjà qu'il est aux anges d'être en demi-finale. « Dès les castings j'avais dit que j'choisirais l'amour, parce que l'argent c'est bien, mais j'en ai assez pour être heureux et, clairement j'cracherais pas sur ma cagnotte, mais c'est qu'un plus. » répond-il sans hésiter à Sid. C'est beaucoup trop tôt, pour lui en tout cas, pour parler d'amour entre eux, et comme il l'avait précisé lors des castings, gagner une grosse somme d'argent ça peut aussi être profitable à une relation, mais il veut pas que Sid pense qu'il compte moins que l'argent à ses yeux.
Sid

Sid
MESSAGES : 605
AGE : 24
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer
POINTS : 176

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 7 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: rhéa 4ever
Voir le profil de l'utilisateur

PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05 Empty
MessageSujet: Re: PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05   PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05 EmptySam 26 Jan - 1:49

Une moue triste et préoccupée étire ses lèvres à l’écoute des propos de Gio. Il se demande encore comment il a pu se retrouver dans une telle position, en temps normal Sid s’entiche des gens mais ils ne s’entichent pas de lui en retour. Là il a eu un choix à faire et ça lui était jamais arrivé, forcément en choisissant Gio il culpabilise vis-à-vis d’Aly, dont il craint qu’elle ait été déçue et blessée tout à l’heure. Il ne peut pas prendre une décision comme celle-là sans problème de conscience derrière, alors même qu’il n’a jamais été aussi sûr de son choix. « Non je crois qu’on a quand même passé beaucoup trop de temps ensemble pour que je puisse encore douter du fait que t’apprécies ma compagnie » il souligne dans un sourire. Il va pas dire que ça le surprend, plus maintenant. « Et privilégié, c’est comme ça que je me sens chaque fois que je peux profiter d’un moment avec toi parce que t’es un garçon super, c’est une chance de t’avoir à mes côtés ! Si je te présentais à mes parents ils en reviendraient pas, ils ont toujours trouvé que j’étais mal entouré mais toi je suis sûr que tu leur plais déjà beaucoup. » Il peut pas croire que ses parents ne soient pas charmés par Gio comme lui avec toute la bienveillance dont il fait preuve à son égard depuis des semaines. C'était un peu leur crainte en apprenant son intention de faire ce programme, qu'il y fasse de mauvaises rencontres comme dehors et qu'on le fasse encore souffrir. « Enfin je suis pas en train de te dire que tu dois les rencontrer, je.. je veux pas te mettre la pression. » il reprend dans un petit sourire gêné. Il voudrait pas faire peur à Gio en lui parlant de ça, qu’il ne pense pas qu’une fois dehors Sid voudra tout accélérer entre eux et lui passera la bague au doigt dans la foulée. C’est pas prévu, mais il serait quand même fier de le présenter à sa mère. « C’est aussi ce que je pensais, avant. J’espérais que l’entente serait possible avec tout le monde ici, mais apparemment c'est pas le cas. » Il hausse les épaules. Sid sait juste pas comment aurait évolué sa relation avec Karla s’il n’y avait pas eu cette histoire de baiser, peut-être qu’ils seraient entrés en conflit sur autre chose, ou peut-être qu’ils auraient fini bon copains. Il le saura jamais, mais il veut pas vivre dans le regret que les choses se soient pas passées autrement. Si c’est arrivé c’est qu’ils étaient pas censés s’entendre tous les deux, elle trouve qu'ils font pas partie du même monde et elle a sûrement raison. « T’as des regrets par rapport à certaines de tes relations ici toi ? » Gio est pas en manque d’alliés dans cette aventure, mais ça veut pas dire qu’il se sera forcément trouvé que des amis dans ce nid. Puis il décide d’être transparent avec lui concernant ses expériences sexuelles, et le fait qu'il ne soit pas vraiment animé par les mêmes envies que la plupart des gens. Le moment lui parait bien choisi pour parler de ça étant donné qu'ils se sont aventurés sur le sujet déjà, c'est pas comme si ça tombait comme un cheveu sur la soupe. « C’est vrai que j’avais donné un gros indice. » remarque-t-il dans un léger rire. Panromantique, le mot n’est pas choisi au hasard dans le cas de Sid. « Et j’ai vraiment aucun doute sur le fait que tu respecteras mes envies. Je sens au fond de moi qu’avec toi ça pourrait être différent. » il réplique en tendant le bras pour caresser la joue de Gio. Sid se dit que ça pourrait contribuer à débloquer la chose de se sentir libre de vouloir ou non quelque chose pour une fois, qu’on tienne enfin compte de ce qu’il peut ressentir. Cette nouvelle forme de relation qu’il a jamais connu avec personne donnera peut-être lieu à une nouvelle forme d’attirance, ça lui semble pas du tout invraisemblable d’y croire en tout cas parce qu’il voit beaucoup de choses d’un œil nouveau depuis que Gio est entré dans sa vie. « Si tu le dis.. » il souffle d’un air pas tellement convaincu concernant le fait d’être assez malin pour trouver un secret. Sid il a pas l’impression d’être dur envers lui-même en doutant de ça, et il se demande pour le coup si Gio le surestime pas un peu. D’un autre côté il lui aurait été difficile de briller dans la recherche des secrets cette saison avec le peu d’indices qu’il a eu. Sid sait qu’on se souviendra pas de lui comme d’un des meilleurs enquêteurs du nid, contrairement à Gio dont la cagnotte est représentative de son succès dans la chasse aux secrets. « Tente un dernier buzz alors ! De quel secret tu te sens le plus proche, là ? Celui de César t'inspire ? Ou Karla, peut-être ? » Gio est tout à fait capable de trouver un second secret il n’en doute pas, par contre le grand brun n’aime pas beaucoup l'entendre prédire sa victoire. Il ne semble pas beaucoup croire en ses chances de l’emporter cette saison, pour des histoires de statistiques. « Tu imagines la finale sans toi ? Parce que moi non. » il l’informe en croisant les bras. « Et je crois qu’on devrait pas se fier aux scores des nominations. Là le public élira son grand gagnant. La logique de vote doit être particulière quand il faut choisir entre quatre candidats pour en sacrer un, c’est pas un simple sauvetage. » Il se dit que désigner un gagnant ça revient à donner un visage à une saison, à déterminer le candidat le plus marquant et au plus beau parcours. Y’a des choses qui seront probablement prises en compte à ce moment-là alors qu’elles ne l’ont pas été avant, et vu l’aventure de Gio on peut pas franchement lui reprocher de manquer d’objectivité en misant sur lui. « Et euh.. tu dirais que t’as trouvé l’amour dans ce jeu du coup ?.. » il lui demande dans un petit sourire en coin tandis qu’il tire nerveusement sur la manche de son sweat. Sa question va peut-être paraître un peu précipitée, mais Sid a pas caché ce soir que sa préférence pour le grand brun se limitait plus à une attirance pour lui. Il a laissé entendre son espoir de pouvoir un jour le considérer comme son copain, ce qui est dans son cas révélateur de sentiments naissants.
 

PTPD (Post Traumatic Prime Disorder) - lundi 00h05

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prime et renom de l'homme au boomerang
» Nouveau gn post-apocalyptique!
» Un moment de déprime [Libre]
» Dreamers bring ideas, projects to post-quake Haiti
» Petit coup de déprime [Jeremy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: PREMIER ÉTAGE - PALAIS IMPÉRIAL – TERRE (CENTRE) :: CHAMBRE CHUANG-MU-