GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez | 
 

 buzzcut season. (jeudi - 15h20)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Penny

Penny
MESSAGES : 515
AGE : 25
LOCALISATION : kissimmee, fl.
POINTS : 66

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 33 750€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (richard) (lina) césar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: buzzcut season. (jeudi - 15h20)   Lun 7 Jan - 23:19

@Gio

Emmitouflée dans un vieux hoodie d’une équipe sportive que j’ai volé dans la valise de Joaquim le soir même de son retour, je déambule dans le palais sans réel but précis. Comme toujours, on pourrait ajouter. À croire que je ne sais jamais réellement ce que j’ai envie de faire, ou plutôt où mes pas me mèneront. Ce n’est pas nouveau comme comportement. J’ai toujours eu relativement tendance à faire ce que je veux, quand je le veux. Non pas par caprice. Juste par désinvolture, comme si m’imposer une routine restreignait le peu de liberté que j’aimais m’accorder. Alors à moins d’avoir une idée précise en tête qui résulte souvent d’un mauvais coup de ma part, je me laisse porter par le vent. Comme maintenant. Je pousse la porte de la piscine intérieure, me disant que si j’avais planifié venir ici, j’aurais enfilé mon maillot pour faire une petite trempette. Bon, je suis un peu paresseuse parce que ça ne me prendrait que quelques minutes pour retourner à ma chambre. Fuck that. Je m’avance vers le bassin d’eau lorsqu’un candidat attire mon attention. En fait, c’est sur la canne que mes yeux se sont d’abord posés. Mais ce n’est pas César qui se trouve devant moi. Clairement, parce que je ne crois pas que César foncerait directement vers la piscine avec ses vêtements sur le dos. « Euh Gio… » je l’interpelle, un peu hésitante à savoir quel sera son prochain mouvement. « C’est toi qui décides, mais juste te dire que si tu fais trois pas de plus vers l’avant, tu vas tomber dans la piscine. » Je dis ça comme ça. Après, qui sait, c’était peut-être son intention de base, bien que ça m’étonnerait. « Tu sais, tu n’avais qu’à le dire que tu voulais être mon partenaire! » Quoi, ma blague est toute merdique? Je l’assume. Je trouve que c’est plutôt cool de la part de Gio de montrer son support envers César de cette façon. Ça m’aurait presque tenté de le suivre dans le mouvement, mais me connaissant, j’aurais terminé en bas du ponton avant la première journée. « Tu viens te baigner avec moi quand même? Je n’ai pas de maillot non plus, mais on s’en fout. De toute façon, tu ne peux pas me voir! » Les caméras vous dites? C’est un petit détail ça.
Gio

Gio
MESSAGES : 1949
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs
POINTS : 540

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 106 200 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (ALY ♥)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: buzzcut season. (jeudi - 15h20)   Mar 8 Jan - 0:32

Gio a envie de mettre les pieds dans l'eau et de passer un moment au bord de la piscine, tranquille, bercé par le bruit de l'eau qui bien que stagnante est animée d'un brin de courant et vient taper sur les rebords du bassin quand il entend quelqu'un dire son nom. « Penny ? » demande-t-il presque à cent pour cent sûr, mais c'est fou comme il doute de lui-même, lui qui est d'habitude assez sûr de lui. Il est jamais certain de qui parle immédiatement parce qu'habituellement il y a un signal visuel qui va avec la parole et qu'il en est privé cette semaine. Elle reprend la parole et ça confirme son intuition, mais elle lui annonce aussi qu'il est à trois pas de tomber dans la piscine. « Oh. Merci ! » dit-il en lui faisant un geste de la main -enfin en faisant un geste de la main dans la direction d'où provient la voix de Penny, il peut pas assurer que ce soit tout à fait là qu'elle se trouve-. Il aurait pas eu l'air con s'il avait perdu sa canne artisanalement fabriquée par César dans la piscine et qu'il avait dû demander à quelqu'un de la repêcher... Elle le taquinant en laissant entendre qu'il avait pas besoin de faire tous ces efforts pour être son partenaire et ilr rigole doucement. « J'voulais être ton partenaire, mais ça voulait dire éliminer César et en plus ça n'aurait pas marché parce que j'suis encore sans partenaire cette semaine et jusqu'à la fin de l'aventure... Mes plans tombent toujours à l'eau. » Littéralement. Évidemment qu'il ne le pense pas, Gio il préfère être célibataire dans l'aventure et avoir César à ses côtés que l'autre alternative, et puis Penny fait une bonne partenaire pour son ami, alors il ne voit pas de raison de les séparer, même s'ils ont été réunis d'une façon un peu inconventionnelle. Elle lui propose de se baigner avec elle et laisse entendre qu'elle n'a pas de maillot ce qu'il lui fait arquer les sourcils. « Juste, rassure-moi tu vas pas prendre un bain de minuit à... peu importe l'heure qu'il est maintenant. Parce que sinon l'émission va être interdite au moins de dix-huit ans ! » plaisante-t-il avant d'ajouter : « Allez ! Ok ! Ça va me rappeler quand on jouait à colin-maillard avec mes cousins et cousines dans la piscine de mes grands-parents tiens. » dit-il en retirant son t-shirt, son pantalon, ses chaussures et chaussettes, en prenant soin de poser la canne sur un des sièges au bord de l'eau de sorte qu'elle dépasse et qu'il ne galère pas trop à la retrouver et puis il plonge dans l'eau, tête la première. Drôle de sensation que d'être sous l'eau dans le noir, ça serait presque anxiogène si l'eau n'était pas son élément préféré.
Penny

Penny
MESSAGES : 515
AGE : 25
LOCALISATION : kissimmee, fl.
POINTS : 66

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 33 750€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (richard) (lina) césar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: buzzcut season. (jeudi - 15h20)   Jeu 10 Jan - 4:38

Un point pour Gio qui malgré les yeux couverts a réussi à trouver qui était à ses côtés simplement par le son de ma voix. Bon, ça sonnait comme une question, mais l’important est qu’il avait raison. Par contre, s’il pouvait ne pas faire un pas de plus vers l’avant ça m’arrangerait. J’ai un peu peur qu’il ne tombe dans la piscine. Ses réflexes ne doivent pas être aussi aiguisés que ceux de César. Et même si je ne doute pas qu’il doit savoir nager, l’idée qu’il se pète la gueule sur le bord de la piscine ne m’enchante pas vraiment. « De rien. Mieux vaut éviter un désastre! » je rigole alors qu’il fait un signe en regardant un peu trop vers la droite de ma réelle direction. Lâches pas Gio, tu vas y arriver. Je m’approche un peu pour lui faciliter sa tâche de repérage. « Vouloir éliminer César, c’est de souhaiter un miracle. » je me permets de commenter à la blague bien qu’il n’est pas un secret que César est certainement l’un des candidats les plus populaires de l’aventure. Avec comme celui qui le suit de très proche le jeune homme qui se retrouve devant moi. Gio n’a personne à envier ici. Bon, je sais qu’il plaisantait même si moi je suis plutôt sérieuse pour le coup. Enfin, presque… « Je croyais que vous étiez amis… Quand je vais lui dire ça. » C’est ironique, surtout qu’il porte un bandeau sur les yeux toute la semaine en guise de solidarité, on ne peut pas remettre en question la loyauté de Gio. Pour ce qui est du bain de minuit ou plutôt d’après-midi dans ce cas-ci ? Pourquoi pas. « T’inquiètes, ils ont cette technique de mettre du flou à l’écran pour tout cacher. Ça va rester du contenu familial. » Enfin, dépendamment du niveau permissif des parents. Je sais que ma mère elle me laissait regarder n’importe quoi tant que ça m’occupait. Il lui arrivait de me réprimander s’il lui arrivait d’être présente, ce qui veut dire rarement. « Colin-ma quoi ? » Aucune idée de quoi il parle. Tout ce que je retiens c’est qu’il accepte de venir se baigner avec moi. J’imite donc le candidat et retire mes vêtements, décidant finalement de conserver mes sous-vêtements, ne voulant pas gêner qui que ce soit. Je regarde Gio plonger habilement et sans se fracasser le crâne au fond de la piscine et lui emboite sautant sans aucune grâce dans l’eau, créant le plus de vague qu’un aussi petit corps peut le permettre. « Je suis ici. » Encore une fois pour le guider avec ma voix. « Tu sais, depuis que je connais César, j’arrête pas de me demander ce que serait ma vie si jamais du jour au lendemain je ne voyais plus rien. » Ça me trotte dans la tête depuis un moment. Je remets plusieurs choses en question lorsque j’y pense même. Ce n’est pas quelque chose que j’ai discuté avec César, surement parce que je sais que d’une certaine façon, nous nous ressemblons lui et moi.
Gio

Gio
MESSAGES : 1949
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs
POINTS : 540

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 106 200 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (ALY ♥)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: buzzcut season. (jeudi - 15h20)   Jeu 10 Jan - 23:43


« Ça aurait pas été un désastre pour certains si j'm'étais blessé et avais dû déclarer forfait. » note-t-il amusé. Il imagine bien qu'un ou deux candidats seraient pas tristes de le voir dégager ou de marcher sur son cadavre, ne serait-ce que parce que Gio a été sauvé deux fois par le public et qu'ils n'ont pas envie de l'affronter lors des prochaines nominations ou juste parce qu'ils l'aiment pas. Penny le taquine au sujet de son envie factice d'éliminer César et Gio fait genre d'être pris dans un piège. « Oh non, ne va pas le lui dire, comment tu veux que je fomente mon coup d'État en secret si tu le mets au courant de mes plans machiavéliques ? Pitié ? » fait-il semblant de supplier avant d'éclater de rire. C'est tellement pas son genre de vouloir éliminer la compétition, Gio espérait être un peu plus compétitif mais il n'a jamais vraiment eu l'impression d'être dans une compétition dans l'émission. Quand il se battait pour une médaille, que son objectif était de land un Tsukahara 360, il se battait contre lui-même et la compétition était souvent amicale en dépit de l'envie de tous de faire mieux que le précédent athlète.« Ouais mais j'suis pas sûr de vouloir te rentrer dedans par accident si t'es toute nue... Attend, rentrer dedans c'était un choix de mots un peu problématique. » précise-t-il avant de rigoler et de frôler boire la tasse. Elle n'a pas l'air de savoir ce qu'est colin-maillard et Gio est sidéré, il pensait que c'était le jeu auquel tous les enfants jouaient par excellence. « Tu sais bien, c'est le jeu où quelqu'un a les yeux bandés et il doit chercher les autres et quand il les attrape, il doit les identifier. » explique-t-il. Penny a plongé quelques secondes après lui, ou plutôt elle a fait une bombe vu le bruit et maintenant qu'elle a un peu nagé, Gio l'a perdue. Elle se fait repérer en lui parlant. « Tu es ici toute nue ou t'as gardé quelque chose sur le dos ? » demande-t-il pas sûr qu'il veuille nager dans sa direction si elle est à poil, histoire de ne pas risquer de mettre une main sur un sein par accident et de violer son intimité sans le vouloir. Du coup, il décide de se rapprocher un peu du bord, parce que comme ça il pourra se déplacer autour de la piscine jusqu'au moment où il sera dans la partie du bassin où il a pied et qu'il ne sera plus obligé de lutter pour ne pas boire la tasse. Penny salue son initiative, c'est bien l'une des premières qui semble comprendre pourquoi il a fait ce choix à ce stade de l'aventure. Il y a songé dès le premier jour mais il voulait aussi être sûr que César serait à l'aise avec l'idée et il n'aurait jamais osé demander avant de considérer César comme un ami parce que c'est pas le genre de chose qu'un gars qu'on connaît à peine demande et qu'on accepte à ses yeux. « J'comprends, c'était pareil pour moi, c'est en partie ce qui m'a motivé à faire cette expérience. » dit-il avec un sourire. Et puis, parce qu'il est curieux et qu'il ne voit pas de raison de ne pas poser la question il demande : « Sur une échelle de 1 à 10, tu es contente comment d'avoir retrouvé Joaquim ? » Leur séparation n'aura pas durer très longtemps finalement et c'est pas plus mal. Gio a été en grande partie responsable de l'élimination du frère de Penny alors il est content que les deux frangins soient réunis, ça apaise le fond de mauvaise conscience qu'il avait.
Penny

Penny
MESSAGES : 515
AGE : 25
LOCALISATION : kissimmee, fl.
POINTS : 66

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 33 750€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (richard) (lina) césar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: buzzcut season. (jeudi - 15h20)   Mar 15 Jan - 21:21

« Non j’avoue, j’aurais dû te laisser faire, histoire d’avoir un peu plus de chance de me rendre jusqu’à la finale. » je réponds naturellement l’air de réellement prendre en considération l’option de mettre Gio dans une situation de danger pour mon avancement personnel vers la plus haute marche du podium. Comme si. Même si Gio est perçu comme un joueur redoutable dans cette aventure, je doute que quelqu’un lui veuille du mal parce qu’il est une menace dans ce jeu. Il mérite bien de se trouver en tête des classements, je le considère comme un indispensable à ce jeu, ayant même trouvé un secret complet jusqu’à maintenant. De mon côté, c’est un peu la panne sèche à ce niveau. J’y ai presque perdu un peu d’intérêt lorsque tous les indices que j’avais décrochés sur Leon ne me servaient plus à rien suite à son élimination. Enfin. Je n’ai pas perdu d’intérêt sur son secret, mais comme je ne peux plus le buzzer, l’attrait du jeu s’est un peu effrité. Dans la même lignée de pensées, je rigole légèrement lorsqu’on je lui dis que de vouloir éliminer César était l’équivalent de souhaiter un miracle. Parce que mon partenaire aussi est un très grand prétendant à la couronne pour cette saison, ce n’est un secret pour personne. « Qu’est-ce que j’obtiens en retour si je ne parle pas? » Ouais, il ne faut pas déconner Gio, moi je fais rien de gratuit dans la vie. Il va falloir acheter mon silence dans ce cas-ci. Et ça va lui coûter cher. Bon, j’enchaine les conneries en proposant au candidat de prendre un bain de minuit en plein jour et sous les caméras. Je n’ai jamais été pudique. Si à l’adolescence je portais le moins de vêtements possible comme étant une façon d’attirer l’attention et de revendiquer une sorte de fausse liberté, comme pour me sentir plus femme que je ne l’étais réellement, aujourd’hui, ça ne repose que sur le fait que je suis à l’aise avec mon corps. Je ricane face à la remarque de Gio, c’est mon genre d’humour. Complètement débile. « Woah Gio, je ne savais pas que tu voulais me rentrer dedans. » Non mais je ne peux pas m’en empêcher. Ah, en fait, je connais très bien le jeu dont il fait mention, c’est juste qu’il est sous une appellation différente en Amérique. « Aaahh, oui d’accord, je vois. On appelle ça Marco Polo chez moi. » On s’en fout un peu de comment ça s’appelle, c’est vrai que pour le coup, on dirait presque Gio est en train d’y jouer. Alors je lui indique ma position, nageant sur place comme un petit poisson dans l’eau. Au moins, je sais nager. On dit merci à toutes les piscines de motels que j’ai fréquentées dans ma vie. « Toute nue voyons! » Complètement faux. Puisque j’ai conservé mes sous-vêtements, mais ça, il ne le sait pas. Regardez-le qui reste dans son coin de la piscine de peur de me tripoter par accident. Je me retiens vraiment pour ne pas rire pour le coup. Pour ce qui est de Joaquim, je ne peux m’empêcher de sourire en entendant sa question. « 11 » je donne comme réponse afin d’exprimer la joie de retrouver mon frère ici. Il est vrai que nous n’avons pas été séparés bien longtemps cette fois-ci, ça n’empêche rien au fait qu’il m’avait manqué, bien que depuis son élimination, j’ai eu le temps de relativiser les choses un peu. « Je crois que c’était plus le fait de ne pas poursuivre le jeu à ses côtés qui me dérangeait. Parce qu’au fond, il me manquait, mais je savais qu’on allait se revoir évidemment. Joaquim influence beaucoup la personne que je suis. Alors, ne pas l’avoir avec moi dans le jeu, ça me donnait l’impression que je n’allais pas être assez forte pour prendre de bonnes décisions. » Ce qui est surement idiot d’un point de vue externe. Genre Gio, il doit me prendre pour une folle dépendante affective de son propre frère. Ce qui n’est pas à 100% faux.
Gio

Gio
MESSAGES : 1949
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs
POINTS : 540

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 106 200 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (ALY ♥)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: buzzcut season. (jeudi - 15h20)   Mer 16 Jan - 22:12


« J'suis un agneau entouré de loups. J'vais jamais m'en sortir en vie. » fait-il en plaçant une main sur son front d'une façon bien plus mélodramatique que la situation ne le requiert. Gio sait bien qu'il n'a rien d'un agneau, dans l'aventure en tout cas, mais il se sent un peu démuni face à ses camarades qui ont tous leurs sens à disposition cette semaine. S'ils voulaient le torturer il n'aurait vraiment aucun moyen de les affronter. « Mon éternelle gratitude ? » tente-t-il. Pour certaines personnes ça serait une denrée inestimable, mais Gio doute que Penny fasse partie de ces gens-là, alors il hausse les épaules en signe de reddition. « Ok, tu veux quoi ? » demande-t-il finalement avec un sourire, jouant le jeu parce qu'ils savent tous les deux qu'ils ne veulent pas voir César sortir et que cette conversation n'est qu'une vaste plaisanterie. « Nooon ! Arrête, me fait pas dire c'que j'ai pas dit ! » lâche-t-il en rigolant comme un idiot, parce que Penny essaie de le faire passer pour un pervers qui va profiter de la piscine pour lui rentrer dedans. Comme s'il avait besoin de ça cette semaine, il a une canne et il est aveugle, il a vraiment pas besoin d'une excuse pour rentrer dans ses camarades, juste d'un peu de mauvaise volonté. « Ah ouais, nous on utilise Marco Polo pour se trouver quand on est dans un supermarché ou un truc du genre. » dit-il avec un sourire nostalgique, ça fait quelques années qu'ils ne font plus ça, mais il se souvient d'avoir parfois hurlé MARCO dans les rayons d'un supermarché pour entendre Mathilda ou Chiara répondre POLO lorsqu'une d'entre elles s'était fait la belle et avait perdu le reste de la tribu. Il pensait pas que c'était un jeu aux USA, ou peut-être qu'ils ont juste des traditions différentes dans sa famille, question d'origines. « Oh, ok. T'as pas froid aux yeux. » dit-il en continuant de se guider avec le rebord du bassin pour enfin arriver dans la zone de la piscine où il peut se tenir droit et avoir la tête qui dépasse de l'eau. C'est tout de même bien plus pratique. « T'étais pas très bonne pour suivre les consignes à l'école toi, si ? » rigole-t-il quand elle choisit onze sur une échelle de un à dix. Il comprend bien le sentiment mais ça le fait sourire qu'elle décide de taper en dehors de l'échelle maximum, un peu comme un enfant qui répond à côté de la plaque mais qui le fait avec assurance et en toute connaissance de cause. Elle vient développer son raisonnement pour ce score astronomique et elle mentionne le fait qu'elle avait l'impression qu'elle ne serait pas assez forte sans son frère et ça, ça intrigue Gio. Il l'a toujours considérée comme une fille vraiment forte, dont le caractère était indéniable, alors qu'elle doute d'elle-même de la sorte, ça le surprend. « Et finalement, t'es contente des décisions que tu as prises en son absence ? » demande-t-il curieux d'avoir le ressenti de Penny sur ses choix dans l'aventure, de ses éclats quand elle a volé César à Lucy, quand elle a embrassé César et autres moments marquants. Il se demande si Penny aurait eu la même aventure si Joaquim était resté, si Gio n'avait pas choisi Golshifteh plutôt que lui lorsqu'on l'a forcé à faire un choix en fin de prime. « Tu penses que t'as changé grâce à l'aventure ? » Gio y pense beaucoup ces derniers jours, pas uniquement parce qu'il redécouvre le monde sans ses yeux et qu'il se rend compte qu'il doit faire preuve de beaucoup d'entêtement pour pas craquer et juste abandonner quand il se prend une énième porte ou chaise parce qu'il a pas fait attention. Il pense, subjectivement, qu'il a grandi grâce à l'aventure, qu'il a découvert de nouveaux aspects de sa personnalité et qu'il a progressé dans des domaines comme la façon dont il interagit avec les gens, même ceux avec qui il a du mal à s'entendre. Dans la vie de tous les jours, il aurait tendance à ne pas leur accorder trop d'importance, mais maintenant il fait l'effort de continuer de se montrer aussi positif que possible, encore une fois, question d'entêtement.
 

buzzcut season. (jeudi - 15h20)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Detroit: Je serai absent due mardi 25 octobre aux jeudi le 27 octobre
» Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it »
» Preval, Myrlande, ak Micky reini an kachèt, blan di wi pou gouvènman pwovizwa
» la taverne médiévale
» Edition Panini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: SOUS-SOL - PALAIS IMPÉRIAL – TERRE (CENTRE) :: LA PISCINE INTÉRIEURE-