ALYANOUCHKACESARKARLASIDGIOCRISTOPHERLUCYPENNYACHANAZIYANRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez | 
 

 run - ven, 10:00

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucy

Lucy
MESSAGES : 838
LOCALISATION : pékin, china.
POINTS : 12

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 14 500€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (césar) annie
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: run - ven, 10:00   Lun 7 Jan - 18:38

@Achana

Dans cette aventure, je restais tout de même assez connue pour être l'une des candidates les plus sportives. Qu'on se le dise, lorsqu'il s'agissait de ça, j'étais totalement un garçon manqué. J'aimais courir, faire du basket, de la natation, et même parfois de la salle. Plutôt côté fitness cela dit. Et ce matin là, j'avais choisi d'enfiler mes baskets ainsi que ma brassière de sport et mon legging pour aller faire un petit peu d'endurance autour des terrains de sport. J'en avais même profité pour entrainer Achana avec moi, qui m'avait dit qu'elle avait besoin de faire attention histoire que ça n'impact pas sur ses followers, ou je ne sais pas quoi. Très honnêtement, toute cette histoire de notoriété en ligne, ça me dépassait totalement, bien que je restais assez fascinée de loin par tout ça. Jamais je ne serais capable d'entretenir une telle communauté. Nous nous mettions donc à courir, et naturellement, le sujet de conversation déviait sur celui-ci. « (...) Du coup, comment est-ce que t'as fait pour gagner autant de followers ? Ça c'est fait petit à petit ou genre, y'a eu un moment où quelque chose a fait que t'as décollé d'un coup ? » un peu des deux probablement, mais j'étais intéressé de savoir comme le parcours en ligne de l'asiatique avait débuté, et ce qui l'avait poussé à en faire son métier à temps plein. « Tu crois que c'est en partie grâce à cette base de fan que t'es sauvée à chaque fois ? » franchement ça pourrait expliquer son soutien à l'extérieur, du moins, une partie de ses votes. C'était un avantage certain pour elle.



I've never been a socialite
Can you feel me now that I'm vulnerable in oh-so many ways ? Oh, and I'll never change.
Achana

Achana
MESSAGES : 475
AGE : 23
LOCALISATION : Between Paris & Bangkok, now on my way to China!
EMPLOI : Mannequin, Influenceuse & Youtubeuse
JUKE BOX : แผลในใจ by Gtk × Lullaby by GOT7 × Stars by The Toys ×
POINTS : 30

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (Cristopher) Karla
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: run - ven, 10:00   Mar 8 Jan - 20:31

En dehors du nid je vais à la salle de muscu minimum 3 fois par semaine, j’ai un coach personnel et je me dois de maintenir un minimum ma forme. Après tout des mannequins grosses tailles ça existe mais ça m’intéresse pas ! Et puis je dois aussi renvoyer une image positive à ma communauté, donner le bon exemple, ou en tout cas essayer … Dans la maison j’ai tenté de garder mon rythme mais sans mon coach c’est pas pareil et surtout on mange n’importe quoi, n’importe quand du coup même sans balance je suis à peu près certaine d’avoir grossis, mais dans le fond je m’en fou, je ferais juste un régime en sortant et puis voilà …
Ce matin Lucy a tout de même tenu à ce que je l’accompagne pour un petit footing et on en profite pour papoter un peu. « Au début j’ai surtout étalé la fortune. » Disons que quand j’ai créé mon compte Instagram j’avais surtout un truc à prouver, et avoir des « fans » faisait partie de mes objectifs, ça parait très con dit comme ça mais j’avais mes raisons à l’époque. « J’imagine que beaucoup me suivait parce qu’ils pouvaient voir des trucs qu’ils n’auraient jamais pu se payer. » Sacs, vêtements et accessoires de luxes, restaurants gastronomiques, voyages dans des palaces … La vie de château exposé aux yeux de tous. « C’est grâce à ça que j’ai décroché mon premier contrat de mannequin. » Donc mine de rien ça à payer. « Mais maintenant, avec Youtube ma communauté à pas mal évoluer, surtout depuis que j’ai parlé de mon secret en vidéo. » Une bonne vidéo putaclic comme certains disent, mais en réalité c’était juste une vidéo à cœur ouvert, où je m’assumais à 400% devant tout le monde, un grand pas pour moi et là j’ai vu mon compteur d’abonnés Youtube et Insta exploser. « Bien sûr je pense que c’est lié. » répondis-je ensuite, je suis persuadé que si je n'avais pas mes abonnés, je me serais fait éliminé à la première nomination. Par le passé ma communauté m’a énormément aidé, j’ai encore très souvent des haters qui viennent balancer leur haine dans les commentaires mais les Achanators sont toujours les plus forts. Je leur dois beaucoup mine de rien, leur soutient même s’il est virtuel est devenu essentiel pour moi. « Ils savent pourquoi je suis venu dans l’émission et ils veulent me donner une chance de partager mon histoire, j’ai une communauté en or. » Je sais que tous les Youtubers ou Instagramer vont dire la même chose, mais ma commu c’est la meilleure, ils ne m’ont jamais abandonné et depuis le début du jeu ils ont encore prouvés que je pouvais compter sur eux ! « Et toi t'a jamais voulu avec des milliers de followers ? » pas forcément pour le côté célébrité, mais j'ai comme l'impression qu'elle aussi à une histoire à raconter, je peux me tromper mais je réfléchis beaucoup à son secret ces derniers temps, et je pense qu'il n'est pas simple.
Lucy

Lucy
MESSAGES : 838
LOCALISATION : pékin, china.
POINTS : 12

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 14 500€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (césar) annie
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: run - ven, 10:00   Jeu 10 Jan - 1:08

Nous étions donc parties courir, Achana et moi. Je crois que depuis le début du jeu, c'était la première fois que nous faisions du sport ensemble. En général, je pratiquais plus souvent avec Aly ou seule. Disons que ça se compilait plus comme ça qu'autre chose. Pendant notre course, nous en venions donc à parler des débuts de la brune sur Instagram, et comment elle avait pu gagner en follow ainsi qu'agrandir sa communauté. A ses débuts, elle avait donc simplement étalé sa fortune, et autant dire que ça devait aider de pouvoir se payer des vêtements de designer que seule elle ou ceux ayant des revenus élevés pouvaient s'offrir. « C'est compréhensible. Je pense que n'importe qui aimerait avoir des vêtements de ce genre, et être plus ou moins les seuls à les posséder. » moi ça me plairait, mais je ne roulais pas sur l'or et très clairement, si je commençais à avoir de l'argent, ça ne serait pas la première chose que j'achèterais. Après bon, une fois que l'on y prenait goût, c'était normal de vouloir en profiter. Après cela, elle a donc décroché un contrat de mannequin avant de faire évoluer sa communauté YouTube depuis... qu'elle avait parlé de son secret. Oh, donc le tout était lié ? « Ça a été compliqué pour toi de faire cette vidéo ? » repris-je en continuant de courir à ces côtés. Je n'avais aucune idée de quel secret elle pouvait avoir, et avec le peu de temps qu'il nous restait, je savais que je ne serais pas à même de le trouver. En même temps, je n'avais pas franchement eu d'indices dessus non plus. Ce qui était sûr, c'est que la communauté de la brune était une des raisons pour lesquelles elle était encore là, elle en semblait convaincue. Elle me retournait la question et je réfléchissais un instant. « Je crois que ça n'est pas trop mon genre que de m'intéresser à tout ça. J'aime bien poster des conneries, mes photos ne sont pas toujours de qualité, et je crois que poster mon quotidien ne m'intéresserait pas trop » disons que ça n'était pas moi et que je ne me sentais pas assez exceptionnelle pour arriver à trouver du contenu pertinent, comme Achana arrivait à le faire par exemple. « Si je devais me lancer dans quelque chose, ça serait plutôt quelque chose qui ne parlerait pas de moi. » j'en avais déjà parlé à César, un peu plus tôt dans la semaine d'ailleurs. « Mais du coup, tu dois recevoir grave de messages sur les réseaux non ? C'est quoi le message le plus bizarre que t'aies reçu ? » il devait y en avoir des drôles, j'en étais certaine.



I've never been a socialite
Can you feel me now that I'm vulnerable in oh-so many ways ? Oh, and I'll never change.
Achana

Achana
MESSAGES : 475
AGE : 23
LOCALISATION : Between Paris & Bangkok, now on my way to China!
EMPLOI : Mannequin, Influenceuse & Youtubeuse
JUKE BOX : แผลในใจ by Gtk × Lullaby by GOT7 × Stars by The Toys ×
POINTS : 30

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (Cristopher) Karla
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: run - ven, 10:00   Mer 16 Jan - 7:24

Pendant l’exercice on en profite pour discuter et Lucy me pose des questions sur mon statut d’Instagrameuse. « C’est sûr, la plupart des fringues que je porte sur mes photos insta ce ne sont pas mes fringues du quotidien, j’ai tout un dressing de vêtement bien trop fragile et precieux que je porterais jamais dans la vie de tous les jours, c’est plus une collection. » Pour moi les fringues, les chaussures et les accessoires de luxe c’est un peu comme les timbres ou les cartes pokémons pour d’autres, je collectionne tout ce qui est de mes marques favorites et je reçois beaucoup de cadeau aussi juste pour que je prenne des photos avec tel ou tel accessoire en vogue pour que ma commu achète derrière. Mais je ne poste pas tout, si j’aime pas la marque ou que c’est clairement de la mauvaise qualité je poste pas, de toute j’ai pas besoin de leur argent donc je poste uniquement ce qui me plait vraiment.
On aborde ensuite un sujet plus sérieux, la fameuse vidéo qui a fait décoller ma carrière si je puis dire. « Non et Oui. » répondis-je d’abord à sa question. « Non parce que du moment où j’ai décidé de m’assumer je n’avais pas d’autre choix que de le dire ouvertement, je ne voulais pas mentir à ma communauté et j’avais besoin d’expliquer ce que ça signifie pour moi. Et oui parce qu’avant d’être aussi chiante et sûre de moi, j’étais très timide et peureuse, j’ai tourné pendant 2 jours pour faire une vidéo de 30 minutes où j’ai coupé énormément de chose. » Mon but n’était pas de faire dans le larmoyant ou dans le pute à clic même si beaucoup l’ont pris comme ça. Je voulais vraiment exprimer et expliquer qui j’étais. « Après ça j’ai eu droit à une vague de rageux mais bizarrement ça m’a pas affecté plus que ça, parce que c’est juste des lâches derrière un écran, mais je pense que ça a aidé beaucoup de jeune aussi. » et c’était aussi ça l’idée, les rageux j’en fais abstraction quand je ne les ai pas directement devant moi j’arrive facilement à les ignorer, je me suis rendu compte dans le nid que c’est plus dur quand je les ai en face à face, mais les retours positifs que j’ai eu m’ont poussé à ne pas lâcher. J’ai eu la chance d’avoir quelqu’un pour m’aider mais je sais que ce n’est pas le cas de tous et simplement voir quelqu’un qui en parle ouvertement et à qui on peut poser des questions ça aide. Je ne me prétend pas porte-parole de ma cause mais je ne tournerais jamais le dos à un jeune en galère comme je l’ai été.
Je lui demande son ressenti sur ça, si elle n’envisagerait pas de tenter sa chance comme influenceuse, je pense qu’elle aura carrément ces chances. « Il y a plein de gens qui ne parlent pas d’eux mais plutôt de leur passion, certains ont des comptes dédiés aux études et encourage les autres, d’autres c’est plus basé sur le fitness et des conseils sur le sujet, ça peut être tout et n’importe quoi tu n’es pas obligé de te mettre toi en avant. » C’est ça que j’aime aussi avec Youtube ou Instagram, pas besoin d’avoir une vie de ouf pour percer, il suffit d’avoir un sujet ou une passion qui nous tiens à cœur et tout le monde peut le faire.
Elle me demande ensuite le message le plus étrange que j’ai reçu, je réfléchis un instant. « Franchement je n’arrive même pas à tous les lire malheureusement et j’ai souvent des insultes en message privé, la lâcheté humaine dans toute sa splendeur. J’ai déjà eu 2 demandes en mariage, j’ai aussi parfois des marques bizarres qui me contact genre des couches pour adulte … » je pouffe alors en me remémorant le message auquel je n’ai même pas répondu. « Et le plus touchant que j’ai reçu c’est une petite fille que j’ai croisé en Thailande dans un orphelinat qui m’a demandé si je pouvais être sa maman, c’était à la fois touchant mais terriblement triste. » Quand je suis en Thailande je vais régulièrement dans les orphelinats, la plupart malheureusement n’ont pas d’aide de l’état et ne survive que grâce aux dons alors je donne autant que possible pour les aider, et cette petite fille je ne suis pas prête de l’oublier.
 

run - ven, 10:00

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: TERRASSE EXTÉRIEURE - PALAIS IMPÉRIAL – TERRE (CENTRE) :: LES TERRAINS DE SPORT-