GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 they point out the colors in you (vendredi, 16h00)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sid

Sid
MESSAGES : 605
AGE : 24
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer
POINTS : 176

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 7 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: rhéa 4ever
Voir le profil de l'utilisateur

they point out the colors in you (vendredi, 16h00) Empty
MessageSujet: they point out the colors in you (vendredi, 16h00)   they point out the colors in you (vendredi, 16h00) EmptyDim 23 Déc - 14:38

w/@anouchka
they point out the colors in you


Cette tête, c'est vraiment plus possible. Armé de son kit de coloration, Sid s'apprête à neutraliser ce blond qu'il peut juste plus voir. Il l'a aimé un temps mais il a fini par se lasser comme à chaque fois, il garde rarement ses couleurs plus de deux ou trois semaines puisque sa tête change en fonction de ses humeurs et qu'on le sait, c'est pas quelqu'un de très stable émotionnellement. Comme en plus ses habitudes sont totalement chamboulées depuis samedi, ça lui donne des envies de changement à Sid. En l'occurrence, qui dit nouveau partenaire dit nouvelle couleur de cheveux ou plutôt, retour aux origines. C'est sa façon bien à lui de gérer la chose, il faut croire. Sauf que retirer une coloration platine c'est pas possible à moins de se décaper la tête et Sid il a pas envie de faire subir ça à ses cheveux déjà qu'il les ménage pas franchement depuis quelques années. La patience n'étant pas non plus son fort, il se voit pas attendre que ses cheveux repoussent pour les couper au fur et à mesure, non ce qu'il veut c'est retrouver sa couleur naturelle tout de suite. Donc il opte pour une coloration brune qui recouvrera tout ça, et il la laissera peut-être ensuite disparaitre à moins qu'entre temps il soit pris de l'envie de changer encore. Il avait prévu le coup en prenant tous les produits nécessaires avec lui, ça va être une opération délicate qui n'exclut pas un beau ratage mais il est prêt à prendre le risque. La porte de la salle de bain s'ouvre tandis qu'il enfile ses gants, et il voit alors apparaitre @anouchka à qui il adresse un franc sourire. « Coucou ! Oh, désolé si je m'étale un peu. » Il regroupe tous ses produits dans un coin pour lui laisser de la place si elle en a besoin, parce que bon il peut pas encombrer toute la pièce y'a des gens qui vivent ici. « Je vais recouvrir mon blond parce que je le supporte plus, on commence à voir mes racines c'est moche. Et puis cette semaine j'ai besoin de changement donc voilà, c'est le retour à ma couleur "naturelle" pour quelques temps ! » Sid il ressent le besoin de justifier tout ce qu'il fait, comme si on allait le juger de prendre la moindre initiative sans en avertir le monde entier. Et au fond ça rejoint un peu l'idée soulignée par Anouchka la semaine dernière, à savoir qu'il s'excuse constamment d'exister. « T'es une vraie rousse toi ? C'est vraiment très beau comme couleur quand c'est bien porté. » il remarque en contemplant la jolie chevelure de sa camarade. Sid quand il est passé au roux au début de l'aventure il avait pas du tout cette tête-là, qu'on se le dise. Il déplie la notice qui se trouve dans la boite comme il le fait tout le temps pour checker le mode d'emploi et notamment le temps de pose, lorsqu'une pensée lui traverse l'esprit. Il sort alors le nez de sa lecture. « Au fait Anouchka merci d'être venue me voir samedi et de t'être réjouie pour moi, j'avais pas le cœur à en faire autant t'as dû le voir mais ça m'a fait plaisir. » il formule dans un sourire reconnaissant. Elle a accouru en découvrant la popularité pour lui faire réaliser qu'en fin de compte il était peut-être plus apprécié qu'il le pensait et ça l'a touché, parce qu'il a senti que leur dernière discussion avait compté pour elle et qu'ils n'avaient pas juste parlé pour parler. « Ton binôme a été épargné t'as de la chance.. Enfin je sais pas, t'avais peut-être espéré changer de partenaire en fait. » Il saurait pas trop dire comment se passe son partenariat avec Lucy mais il suppose que s'il en a pas entendu parler c'est que ça va. Il aurait aimé lui aussi choisir la boite contenant le nom de sa partenaire originelle et la garder comme binôme autant de temps qu'il le pourrait encore, mais c'était pas censé se passer comme ça visiblement.
Anouchka

Anouchka
MESSAGES : 629
AGE : 21
LOCALISATION : manchester, angleterre
POINTS : 172

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (TIMEO) (JULIETTE) (MAZE) LUCY
Voir le profil de l'utilisateur

they point out the colors in you (vendredi, 16h00) Empty
MessageSujet: Re: they point out the colors in you (vendredi, 16h00)   they point out the colors in you (vendredi, 16h00) EmptyLun 24 Déc - 15:51

Anouchka est nominée cette semaine. Et elle ne sait pas pourquoi, mais elle a un mauvais présentiment. Elle ne crie pas défaite tout de suite, mais elle qu’être face à des personnes qu’elle aime comme Gio ne va pas aider. Mais elle est l’optimisme incarné, à voir le bien tout le temps. Alors elle ne se démonte pas. Au contraire et pour la première fois qu’elle est dans le nid, elle décide de se faire belle. Non pas qu’elle ne le fait pas en temps normal, mais elle opte toujours pour un maquillage léger et ses cheveux roux détachés. Cette fois elle aimerait tenté une coiffure et se mettre du vernis aux doigts. Piquant le nécessaire dans l’institut de beauté, elle avait préféré le confort de la chambre pour faire se pose. Profitant ensuite des instants suivant de séchage pour lire un livre. Mais maladroite comme elle peut l’être, elle avait renversé une partie du vernis sur ses vêtements quand elle ouvrit le flacon. Naturellement elle se dirige vers la salle de bain pour essayer de trouver de quoi se nettoyer. Elle entre alors dans la salle de bain. Son sourire s’élargit quand elle tombe sur Sid. Et un peu plus quand elle remarque qu’il s’apprête à se colorer les cheveux. Il se décale pour lui laisser de la place, mais la jeune femme secoue doucement sa tête de droite à gauche. « Oh » Mais il bouge déjà ses produits. Alors elle s’approche pour poser son vernis et tire sur son t-shirt maculé d’un vernis couleur vermillon. Elle pose un index sur son menton pour réfléchir à comment elle peut bien enlever cela, quand Sid attire son attention. Il lui dit vouloir recouvrir son ancienne coloration pour une couleur plus naturelle. « Et qu’elle est la couleur que tu n’as jamais fait ? » Parce qu’elle se demande s’il était déjà passé par toutes les couleurs existantes, ou s’il se refusait de tenter certaines par goût ou tout simplement qu’il n’a pas encore eu le temps de tout tester. Sa question suivante la fait sourire doucement. Puis touchée. « Oui une vraie de vraie. » Qu’elle souffle dans un premier temps réprimant sa tête qui aurait tendance à se baisser sous le compliment. « Pendant longtemps j’ai voulu me faire blonde tu sais… Pour passer plus inaperçue… Mais finalement je n’ai jamais osé le faire… » Qu’elle lui confie dans un petit sourire. Autrement dit elle n’a jamais eu son courage à lui de changer de tête en se disant que finalement, ce n’était que des cheveux. Blonde parce que quasiment tout le monde dans sa famille est blond. « Et puis je n’en ai encore moins envie maintenant… César m’a confié qu’il aimait les rousses et puis maintenant que je sais que tu aimes aussi… » Qu’elle répond dans un sourire amusé, tandis qu’elle passe quelques-unes de ses mèches derrière ses oreilles. Ca peut sembler étrange de ne pas vouloir changer de couleur de cheveux parce que son chéri (?) aveugle aime. Il a beau ne pas la voir, elle aime l’idée d’être de son type. En parlant elle baisse les yeux sur son t-shirt avec toujours la même problématique : comment enlever cette tâche ? « Tu aurais une idée pour enlever le verni sur mon t-shirt ? » Qu’elle demande alors à son camarade. Même s’il ne doit pas mettre du vernis, parfois deux cerveaux en valent mieux qu’un. Et puis finalement Sid lui parle du prime. Lorsqu’elle était venue à lui. Anouchka sourit un peu plus. « Oui je me doute que ce prime a été compliqué pour toi. Alors si ça t’as fait même un tout petit peu plaisir et bien j’en suis ravie… » qu’elle commence. Avant finalement se rapprocher de lui et lui déposer un bisou sur sa joue en prenant son visage entre ses mains. Elle est comme ça la rouquine, très démonstrative. « J’espère maintenant que tu ne penses plus que tu n’es pas aimé ici ! » Qu’elle ajoute dans un large sourire. Et surtout qu’encore une fois la côte de popularité n’avait aucune importance. La preuve : elle passait de la première à la quatrième place et pourquoi ? Elle n’avait rien fait de mal… Sid parle de son binôme et elle ne peut s’empêcher de baisser la tête. Un petit sourire triste sur la face. Est-ce qu’elle avait espéré changer de partenaire ? Elle hausse un peu ses épaules. « J’aurai beaucoup aimé pouvoir être avec César mais c’était déjà perdu d’avance alors… » En fait elle avait un peu mal vécu le fait que le duo Penny/César soit intouchable. Mais comme pour tout elle ne se laisse pas submerger par les vagues de négativité. Alors elle reprend rapidement un large sourire. « Je suis ravie d’être toujours avec Lucy. C’est la deuxième semaine que je partage avec elle, je n’ai jamais connu ça… » Qu’elle dit, s’amusant maintenant de sa malédiction des partenaires qui quitte le navire au bout d’une seule et unique semaine à ses côtés. Lucy résistait. Mais ça lui faisait toujours un peu de peine de ne pas avoir partagé ses premières semaines d’aventure avec une seule et unique personne. Comme Sid l’avait fait avec Rhéa. « Je suis désolée » Qu’elle souffle alors comme une évidence, désolée de parler de ça avec un large sourire quand lui devait être encore très peiné d’être séparé de la belle brune.
Sid

Sid
MESSAGES : 605
AGE : 24
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer
POINTS : 176

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 7 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: rhéa 4ever
Voir le profil de l'utilisateur

they point out the colors in you (vendredi, 16h00) Empty
MessageSujet: Re: they point out the colors in you (vendredi, 16h00)   they point out the colors in you (vendredi, 16h00) EmptyJeu 27 Déc - 1:51

Il espérait ne déranger personne en effectuant sa coloration en pleine après-midi, mais Sid a oublié que les passages par cette salle de bain se faisaient à n'importe quel moment de la journée, sans réelle interruption. Anouchka fait son entrée dans la pièce et son premier réflexe est de décaler ses produits afin de lui faire de la place, car il veut pas passer pour le gars qui s'étale comme s'il vivait seul ici. Il explique à sa camarade qu'il va refaire sa couleur et en l'occurrence tenter de retrouver sa couleur naturelle, même si techniquement ça reste une coloration posée sur une autre coloration, bref une superposition à n'en plus finir. Il sort les ustensiles un à un de la boite, lorsque Anouchka l'interroge sur la couleur qu'il n'a encore jamais faite. « J'ai jamais fait de coloration verte ! C'est pas une couleur qui m'irait je pense, je la trouve pas facile à porter sur une tête. » Il a pourtant vu avec Gio quelle nuance de vert serait la plus "portable", mais Sid il reste pas convaincu que ça pourrait rendre bien sur lui. C'est pas une couleur facile à assumer à ses yeux, mais c'est pas la seule raison. « Puis tu sais, on dit que le vert porte malheur au théâtre. » il ajoute d'une voix convaincue. Or c'est là qu'il travaille Sid, il lui arrive d’ailleurs de bosser directement sur la scène, donc voilà rien que pour ça il est pas chaud à l'idée de se teindre les cheveux en vert. Il se demande si Anouchka est une rousse naturelle, ce que celle-ci lui confirme. Elle lui avoue avoir toutefois déjà pensé à devenir blonde pour se fondre dans la masse, mais n'a jamais sauté le pas. « Oh bah tant mieux, car t'aurais vraiment fait une erreur je trouve. T'as pas de raison de vouloir passer inaperçue avec une aussi belle couleur de cheveux, c'est tellement plus original que des cheveux blonds ! » Les blondes ça court quand même beaucoup plus les rues que les rousses, à ses yeux c'est une chance que la nature ait donné à Anouchka de tels cheveux, une chance qu'elle aurait tort de se retirer pour ressembler à presque tout le monde. C'est justement pour ça que Sid il se colore les cheveux sans arrêt, il s'est créé un style qui tranche complètement avec sa personnalité parce qu'il a besoin d'attention et qu'il savait pas comment se faire remarquer autrement que comme ça. Il voulait plus être ce garçon effacé qu'on voyait pas, il a décidé de se rendre visible quitte à faire saigner quelques yeux au passage. Anouchka lui explique que depuis qu'elle sait que César aime les rousses, elle n'a plus du tout envie de toucher à ses cheveux. « Han d'accord. C'est drôle parce que César peut pas te voir pourtant, enfin non c'est pas drôle, n'importe quoi. Mais je trouve ça mignon que tu veuilles pas changer pour continuer de lui plaire comme s'il pouvait s'en rendre compte. » il se rattrape alors dans un sourire un peu gêné. Sid il peut comprendre qu'elle veuille plaire à César malgré sa cécité, c'est même génial qu'elle puisse voir au-delà de ça et prenne en compte ce qu'il aime comme elle le ferait avec n'importe qui. « On peut dire que vous êtes le premier couple officiel de cette saison, ou c'est encore trop tôt ? » il se risque ensuite à demander avec la curiosité qui est la sienne. Sid il se souvient que son camarade argentin voulait pas précipiter les choses, mais ça c'était il y a peut-être deux semaines, aujourd'hui ils sont peut-être décidés à rendre les choses officielles entre eux. Dans un tout autre registre, Anouchka le sollicite en espérant qu'il aura une idée de comment retirer du vernis sur un t-shirt. Il avait bien remarqué que le vêtement de la rousse était tâché, c'est comme qui dirait voyant. « Hm, je te dirais bien de passer un coton de dissolvant mais y'a des chances que ça détériore la couleur du tissu. » Du dissolvant pour enlever du vernis c'est ce qui semble le plus logique, mais sur un vêtement il est pas certain que ce soit le meilleur produit à utiliser par contre. « Je suis désolé, j'y connais pas grand-chose en vernis. » il formule dans une légère grimace. Sid veut pas dire de bêtise à sa camarade, il y a peut-être plusieurs choses dans cette salle de bain qui pourraient faire l'affaire mais il pourrait pas lui dire lesquelles. Il évoque après ça le prime, et plus particulièrement le moment où Anouchka est venue le voir pour se réjouir de sa remontée dans la popularité, une attention qui l'a beaucoup touché ce soir-là. Sid il s'attend pas du tout à ce qu'elle vienne déposer un baiser sur sa joue, mais venant d'elle ça le dérange pas, là il a pas l'impression qu'on prend des libertés avec lui comme ce fut le cas avec Karla l'autre jour. Anouchka elle le respecte, jamais elle se permettrait de jouer avec lui. « Non c'est fini ça, mais je crois surtout que j'ai ouvert les yeux sur ces estimations. Les places peuvent sacrément varier d'une semaine à une autre sans vraie raison, je l'ai réalisé et aujourd'hui je le vois plus comme la représentation absolue de notre popularité dans ce nid. T'étais dans le vrai quand tu disais qu'il fallait pas se rendre malade pour ça. » Preuve en est qu'Anouchka a perdu quelques places alors que rien ne le justifiait, tout comme il ne voit pas ce qui lui a valu d'en gagner de son côté. Ses camarades devaient avoir raison en fin de compte, il a accordé beaucoup trop d'importance à un classement qui ne révèle finalement pas grand-chose. La rousse aurait évidemment souhaité que César devienne son nouveau partenaire mais elle n'en a pas eu l'occasion, et il la sent un poil frustrée que le binôme de l'argentin ait été dès le départ annoncé comme imbrisable. « Oh. Tu peux toujours faire en sorte de trouver le diamant rose, et il sera à toi ! » il commente dans l'esquisse d'un sourire amusé. Il se doute bien que c'est pas simple de mettre la main dessus, et puis au final Anouchka elle se dit satisfaite d'avoir conservé Lucy comme partenaire. « C'est vrai que t'as pas eu de chance avec tes partenaires avant ça. » Elle n'en avait jamais gardé un seul plus d'une semaine, à chaque fois ils étaient amenés à disparaitre et aujourd'hui ça doit être rassurant pour elle de connaitre enfin un peu de stabilité. « Mais j'ai jamais cru à une quelconque malédiction te concernant, je pense juste que t'étais pas très bien tombée jusque là. » il reprend dans un sourire bienveillant tout en enfilant sa paire de gants. Il blâme pas non plus ceux qui ont été ses partenaires, simplement il part du principe qu'ils devaient pas se sentir bien ici, puisqu'ils ont tous ou presque choisi de partir d'eux-même. Elle a jamais porté malheur à qui que ce soit, il ne le pense vraiment pas et il espère aussi qu'elle a renoncé à cette idée de son côté. Elle se dit alors désolée, et il comprend que c'est par rapport à son binôme à lui qui n'a pas survécu au prime. « Le sois pas, je me plains déjà bien assez alors que je veux pas qu'on me plaigne en plus. Et puis t'as pas à te priver d'être contente parce que je suis là, je suis triste c'est vrai mais je tiens pas à répandre ça tout autour de moi. » Sid il a pris un peu de recul sur tout ça depuis le début de la semaine, sa peine est encore bien présente mais on lui a fait remarquer qu'il avait pas véritablement perdu Rhéa, et ça lui a un peu remis les idées en place. Elle est pas partie Rhéa, elle est toujours ici avec lui c'est simplement leur partenariat qu'on leur a pris. « Oh non.. J'avais réussi à oublier que le prime c'est dans deux jours. Je suis encore pas rassuré à l'idée d'y aller parce que la production nous réserve toujours de mauvais trucs et puis.. je veux vraiment plus voir partir personne, j'aimerais qu'on reste tous ensemble, les départs c'est trop dur à ce stade. » Et Sid est d'autant moins pressé d'être à dimanche que cette semaine des candidats chers à son cœur sont sur la sellette, ce qui risque de le mettre dans tous ses états jusqu'au verdict final. Il a confié à Gio qu'il ne voulait plus participer aux primes mais il a dit ça sans le penser, ça reste un rendez-vous incontournable chaque semaine et un moment de réunion entre tous les candidats auquel il ne renoncerait pour rien au monde. Il se dit que chaque prime s'avère être la dernière soirée de deux candidats dans cette aventure, et forcément en voyant les choses sous cet angle il est plus trop disposé à jouer les absents parce qu'à ses yeux dire au revoir c'est important.
Anouchka

Anouchka
MESSAGES : 629
AGE : 21
LOCALISATION : manchester, angleterre
POINTS : 172

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (TIMEO) (JULIETTE) (MAZE) LUCY
Voir le profil de l'utilisateur

they point out the colors in you (vendredi, 16h00) Empty
MessageSujet: Re: they point out the colors in you (vendredi, 16h00)   they point out the colors in you (vendredi, 16h00) EmptyVen 28 Déc - 12:35

Quand elle arrive dans la salle de bain, elle accueille la présence de Sid avec un large sourire. Si elle aime la compagnie de tout le monde dans le nid, elle a évidemment ses préférences. Sans même beaucoup le connaître, le jeune homme fait partie des candidats qu’elle apprécie le plus. Pour sa simplicité, pour sa gentillesse, pour ces traits de caractères qu’ils partagent tout en étant si différents. Et puis aussi parce qu’il lui parle de coloration et que c’est ce qui l’a toujours fasciné chez lui. Comme tout le monde certainement, mais elle n’avait pas forcément eu l’habitude de voir de telles couleurs. Et de tels changements en si peu de temps. Surtout venant d’un garçon. Alors elle s’intéresse. La couleur verte n’est apparemment pas une couleur qu’il voudrait faire. « Tu as raison le vert c’est trop beau pour de l’herbe par exemple, mais pour les cheveux ! » Qu’elle souffle rieuse. Pour tout avouer, elle ne savait même pas qu’il existait des colorations vertes. C’est vrai que ce n’est pas une couleur très belle pour des cheveux. « Oh non je ne savais pas… Mais oui tu travailles au théâtre ! Oh... » Qu’elle reprend, posant une main sur sa bouche lorsqu’il mentionne le théâtre. Elle se rend compte que finalement, elle ne connaît pas grand-chose de son camarade. « Oh je viens de me rendre compte que l’on ne se connaît pas beaucoup finalement… Je sais que tu travailles au théâtre mais tu fais quoi là-bas ? Et ton animal préféré c’est quoi ? Tu viens bien d’Australie… C’est où l’Australie déjà... » Elle parle en posant son index sur son petit menton, mêlant question pour Sid et question pour elle-même. Essayant de ne pas passer pour une cruche à ne pas savoir où se trouve l’Australie ou parce qu’il lui a déjà dit ce qu’il faisait exactement au théâtre. Lâchant un rire, elle enchaîne alors sur sa propre couleur de cheveux. Dès le début du jeu, elle avait été étonnée de ne pas recevoir de moqueries. Ou tout du moins des remarques sur sa couleur de cheveux à l’instar de Cristopher sur son âge. Non. Tout le monde est très gentil, Sid en tête. Parce qu’elle lui avoue avoir déjà pensé à devenir blonde et qu’il trouve que cela aurait été une erreur. Il parle d’une aussi belle couleur de cheveux et ça la touche. Du coup elle baisse un peu la tête en se triturant une mèche de cheveux, un sourire reconnaissant ses les lèvres. « Merci beaucoup Sid. » Qu’elle souffle tout doucement, tout timidement. Elle le croit maintenant, mais pendant un temps son envie de devenir blonde était si fort qu’il trahissait un certain malaise. Elle en avait un peu marre d’être le centre de l’attention permanent, alors avoir l’envie de se fondre dans la masse dans son cas n’était pas étrange. Mais elle n’en avait plus envie. Parce qu’elle a compris que sa couleur de cheveux faisait partie de ce qu’elle est et puis aussi parce qu’elle avait bien compris que César avait un faible pour les rousses. Elle se souvenait parfaitement de sa réaction lorsqu’elle lui avait annoncé qu’elle était naturellement rousse, avec quelques tâches de rousseurs pour accompagner le tableau. La réaction de Sid la fait rire tendrement. Parce qu’il s’emmêle les pinceaux, mais aussi parce qu’il semble comprendre le point de vue de la jeune femme. D’autres auraient trouvé cela ridicule de vouloir plaire « physiquement » à un aveugle. Elle, elle trouve ça normal parce qu’elle ne le voit pas comme tel. « Je sais que ça peut sembler un peu bizarre mais… » Elle hausse un peu ses épaules. Elle n’arrive pas à mettre des mots sur sa manière de voir les choses. Elle a surtout envie de dire que ce n’est pas parce qu’il ne voit pas qu’elle ne peut pas se faire belle pour lui. Qu’elle peut en profiter pour s’habiller n’importe comment, ou ne pas se coiffer. Alors quand il lui avait bien fait comprendre que les rousses le faisait fondre, elle ne s’est jamais dit qu’elle s’en moque parce que de toute manière si elle change de couleur de cheveux, il ne s’en rendrait pas compte. « Oh » Qu’elle lâche alors ne s’attendant pas à cette question. Ni en général, ni de la part de Sid, qui lui demande donc s’ils sont le premier couple officiel de la saison. Elle baisse un peu la tête en posant ses deux mains sur ses joues soudainement toutes rouge. Leur attirance et leur début de relation n’est plus un secret pour personne. « Je crois que… Qu’on peut dire ça oui. Oh la la... » Elle lâche dans une expression d’étonnement puis dans un large sourire heureux. Jusque là elle avait un peu de mal à mettre des mots sur sa relation avec César. C’est elle qui ne voulait pas précipiter les choses parce qu’elle se connaît. Le mot couple marque toujours le début de la fin pour elle. Ca lui fait peur. L’euphorie fait place à la réalité et l’amour qui semble éternel tourne au ko en trois mois. Avec le candidat, elle veut que cela soit différent. Mais elle ne peut se mentir depuis Noël ils sont officiellement en couple. « Je suis en couple avec César ! » Qu’elle dit alors finalement dans un large sourire. Elle est heureuse. Elle baisse les yeux et son attention se porte sur son t-shirt malheureusement tâché. Elle demande de l’aide à Sid, mais elle se doute bien qu’il n’est pas professionnel du vernis. Alors elle ne peut lui en vouloir. Elle lâche même un rire. « Oh ne sois pas désolé… La prochaine fois je n’aurai qu’à être moins maladroite ! » Qu’elle dit en entreprenant d’enlever son t-shirt pour éviter de salir malencontreusement son camarade ou quelque chose. Finalement il la remercie d’être venu le voir pendant le prime. Pour la côte de popularité. Elle est touchée Anouchka parce qu’elle avait été tout à fait spontanée. Heureuse pour lui de le voir récolter autant d’awards prouvant sa valeur au sein du jeu. Et la côte de popularité, où il se trouvait à nouveau dans les premiers. La rousse n’en avait jamais douté, mais elle espérait surtout que Sid n’aille plus penser qu’il n’est pas apprécié. Qu’il ne se torturait plus l’esprit avec quelque chose qui est si futile pour elle. Sa réponse la fait sourire tendrement alors qu’elle lui dépose un doux bisou sur sa joue. « Je n’aime pas dire ça mais évidemment que j’avais raison. Il ne faut pas s’en faire pour si peu... » Qu’elle souffle alors à sa suite, son sourire trahissant sa joie de l’entendre dire ça. Il vaut mieux tard que jamais pour s’en rendre compte et même si avec le recul Sid a pu perdre du temps et des forces à se convaincre qu’il n’est pas aimé et bien s’en rendre compte est la meilleure de choses qui pouvait lui arriver. Surtout après un prime qui lui avait paru plutôt bouleversant, en tout cas plus plus facile que le prime précédent. Anouchka ne peut pas se plaindre parce que ce dernier n’avait pas eu exactement le même impact qu’un candidat comme Sid. Parce qu’elle n’a jamais réellement eu de partenaire. Et que si lien entre César et elle est fort, ce n’est pas encore pareil. Elle n’a pas véritablement partagé ses premiers pas dans le jeu avec quelqu’un, ni dormit des semaines durant, poussant à des confidences et à un soutien tout particulier. Certes elle avait été particulièrement triste d’apprendre dès le départ que César ne pourrait être par chance son partenaire puisqu’il restait celui de Penny. Évitant ainsi un ascenseur émotionnel, mais ne l’empêchant pas de sentir son coeur se resserrer. Mais son optimisme sans faille avait repris le dessus et il n’a pas tord, réussir à garder Lucy a été une petite victoire en soit. Sid est trop mignon. Il lui parle de mettre la main sur le diamant rose afin d’avoir César. Elle tourne un peu sa tête vers le jeune homme. « Oh César est déjà à moi... » Qu’elle souffle amusée. Et à défaut de l’avoir comme partenaire et bien elle a encore mieux finalement. Optimiste, elle se dit aussi heureuse de pouvoir partager une deuxième semaine avec la même candidate. Une grande nouveauté pour elle. Ce que dit Sid la fait sourire tendrement. Elle pose ses deux mains sur son coeur. « Tu es trop mignon Sid ! Tu sais au début je n’étais pas très heureuse mais maintenant cette histoire de malédiction me fait rire. Je l’aime presque beaucoup parce que du coup ça fait peur ! » Qu’elle souffle rieuse, se disant aussi et surtout qu’en ayant une réputation de ce genre faisait parler d’elle. Et il n’y a rien de pire dans un jeu que de passer inaperçu. D’un seul coup, elle perd son sourire. Elle se sent tout de même désolée de lui montrer sa joie quand lui devait encore être triste de ne plus être lié à Rhéa. Et double peine, d’avoir manqué Gio comme partenaire. « Oh d’accord. Enfin non pas d’accord parce que tu as raison d’être triste mais je ne veux pas que tu sois encore plus triste à cause de moi alors… Je ne suis pas désolée ! » Qu’elle commence en rigolant. « Mais tu sais que tu peux venir me parler quand tu veux si ça peut te faire du bien... » Qu’elle continue dans un sourire tendre. Mais son sourire se pince quand il parle du prime qui arrive. Des départs. De son probable départ à elle. Elle souffle doucement, avant de passer ses bras autour des hanches de Sid pour l’enlacer. Son baiser est bien passé alors elle se dit qu’un câlin aussi. Elle pince ses lèvres parce qu’il éveille certainement sans le vouloir une crainte qu’elle essaie enfuir. « J’ai pas envie de partir dimanche… » Elle avait tout fait pour persuader César qu’elle ne serait pas éliminée et que si c’était le cas et bien, elle le soutiendrait de l’extérieur. Qu’il irait très loin sans elle parce que c’est un battant. Malheureusement l’échéance se rapprochant, elle n’est plus aussi confiante. Elle ne saurait dire pourquoi, elle ne le sent pas…

(ma réponse est affreuse désolée they point out the colors in you (vendredi, 16h00) 441193)
Sid

Sid
MESSAGES : 605
AGE : 24
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer
POINTS : 176

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 7 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: rhéa 4ever
Voir le profil de l'utilisateur

they point out the colors in you (vendredi, 16h00) Empty
MessageSujet: Re: they point out the colors in you (vendredi, 16h00)   they point out the colors in you (vendredi, 16h00) EmptyDim 30 Déc - 19:20

Anouchka est d'accord avec lui pour dire que le vert ne doit pas bien rendre sur des cheveux, et ça le rassure de ne pas être le seul à décrier quelque peu cette couleur. Il n'a jamais tellement aimé porter du vert Sid, aussi loin qu'il peut se rappeler il a pas le souvenir d'un look réussi qui aurait comporté du vert dans l'historique de ses tenues improbables, ici et surtout dehors. La rousse semble apprendre que le vert est connu pour porter malheur au théâtre, mais c'est de toute façon pas une croyance qu'on trouve dans tous les pays. C'est très français d'ailleurs, faut surtout pas croire que tous les australiens pensent comme lui. « En fait cette superstition elle date du Moyen-Age je crois, mais elle a été renforcée par la mort de Molière - tu le connais ? - qui serait mort sur scène dans un costume vert alors qu'il jouait le Malade imaginaire. C'est pas sûr que ce soit vrai, mais cette croyance est tenace. » Il a cherché à savoir si ce qu'on disait était vrai et il a découvert des versions où Molière serait pas mort directement sur scène, mais une fois revenu chez lui suite à un malaise. Mais bon il prendrait pas le risque de porter du vert au travail, ça c'est sûr. Anouchka lui fait remarquer qu'en fin de compte ils ne se connaissent pas beaucoup, elle ne sait par exemple pas quel métier il fait exactement. « Oh ! Il n'est jamais trop tard pour se découvrir mutuellement je pense. » il déclare dans un fin sourire. Sid il trouve ça même mieux d'en apprendre au fur et à mesure sur ses camarades, au lieu de tout découvrir d'un coup puisque après il n'y a plus de surprise. Et très franchement il ne pourrait pas prétendre connaitre parfaitement qui que ce soit ici. « Je suis éclairagiste, mon travail c'est de créer et de gérer des ambiances lumière pour des spectacles. Donc de mettre en valeur des décors et bien sûr des artistes, c'était pas du tout une vocation mais j'adore ce boulot ! » Il n'en changerait pour rien au monde, estimant avoir trouvé sa place dans un monde qui le fascine depuis longtemps. « Tu travailles ou t'es encore étudiante toi ? » Quand même, c'est un truc qu'il devrait peut-être savoir depuis longtemps mais il s'attache pas forcément à ce genre d'infos sur les uns et les autres, Sid. « Mon animal préféré, sans hésitation c'est le chat ! J'en ai un qui s'appelle Peppo, j'ai bataillé des années pour que mes parents acceptent qu'on ait un chat mais ils ont fini par dire oui quand le médecin a préconisé que la présence d'un chat pourrait m'aider dans le combat que je mène au quotidien contre mon.. trouble anxieux. Les chats contribuent à réduire le stress, c'est prouvé et Peppo m'apaise beaucoup. Je pense pouvoir dire que je vais mieux depuis qu'il est avec moi. » Il marque une pause, songeant à l'une des premières discussions qu'il a eu dans cette aventure, avec Aly, et où il avait évoqué la relation si particulière qu'il entretient avec son chat Peppo. Ce dernier lui manque beaucoup, et même si Sid a fait une sorte de transfert sur Oggy ici aucun chat ne pourra remplacer celui qui l'a sorti d'une sacrée mauvaise passe. « Tu vois pas du tout où se trouve l'Australie ? Eh bien, c'est un pays d'Océanie. Je sais pas si ça t'aide à visualiser, euh, c'est au sud-est de l'Asie. Mais faut pas croire, c'est quand même très loin d'ici. » Sid il a ressenti le besoin de mettre des chiffres sur la distance entre l'Australie et la Chine avant son départ pour se rendre compte de ce qu'il y aurait entre sa famille et lui, et il croit se souvenir que ça allait chercher dans les sept mille kilomètres, au moins. « Enfin.. Je trouve la distance énorme parce que je suis pas habitué à voyager en dehors de l'Australie, mais je pense que certains candidats se trouvent beaucoup plus loin de chez eux. Tiens, toi, tu vis en Angleterre mais tu viens de Russie c'est ça ? Ou d'un pays voisin, je crois. » La Russie, un sacré grand pays qui doit même être le plus grand en fait. L'Australie est déjà immense mais à côté, elle doit pas faire la maligne. Quand il apprend qu'Anouchka a déjà pensé à se teindre en blonde, il considère que ç'aurait été une erreur et il le fait savoir. À la limite si elle avait voulu le faire parce qu'elle aime le blond et souhaitait voir le rendu sur elle pourquoi pas, mais là elle évoque des raisons qu'il trouve vraiment tristes. Passer inaperçue, franchement elle a pas besoin de ça alors qu'elle a la chance d'avoir de magnifiques cheveux et de pouvoir dire que c'est naturel. Elle le remercie et il remue la tête comme pour lui dire qu'il ne faut pas. Vouloir plaire à César alors qu'il ne la voit pas, Sid trouve ça vraiment beau. C'est beau parce qu'elle prend en considération ce qui lui plait en enjambant la barrière de la cécité, et il suppose que César doit lui aussi apprécier qu'être aveugle ne l'empêche pas d'être vu comme un homme avec des goûts dont les autres tiennent compte, et notamment sa possible petite-amie. Sid il peut pas s'empêcher de s'interroger sur la nature de leur relation maintenant qu'il y a eu l'épisode de la loveroom, et qu'on lui a appris ce que les candidats venaient potentiellement y faire. Des trucs coquins, le genre de choses qu'un couple ferait. Peut-on dire d'eux qu'ils forment le premier couple officiel de cette saison ? Cette question il la pose peut-être pas au bon moment, mais il peut pas la garder pour lui. Anouchka semble pas du tout s'y attendre, et il espère quand même ne pas l’embarrasser ou devancer une officialisation qui n'aurait pas encore eu lieu entre eux. Finalement, elle laisse entendre qu'on peut effectivement dire qu'ils sont en couple et le fait de le dire a l'air de l'étonner elle-même. Comme si le caractère officiel de la chose avait un côté agréablement déconcertant, et qu'elle avait pas osé mettre de tels mots sur leur relation avant ça dans sa tête. « T'as l'air super heureuse ! » remarque-t-il dans un grand sourire à son tour. Sid il est contaminé par la bonne humeur de sa camarade, et elle a de quoi sourire Anouchka, elle s'est trouvé un amoureux y'a même carrément de quoi sauter au plafond. « Je suis vraiment content pour vous deux. » il ajoute sincèrement en posant une main sur l'épaule de la rousse. À ce moment-là il risque pas de rater l'énorme tâche sur son t-shirt, Anouchka lui demande d'ailleurs s'il sait comment la faire partir mais Sid n'est pas franchement familiarisé avec le vernis à ongles et les différentes manières de l'effacer. Ça le gêne de pas pouvoir l'aider, ça aurait été l'occasion pour lui de se rendre un peu utile ici. « Tu peux demander à l'une des filles, je suppose qu'elles portent toutes ou presque du vernis et qu'elles ont déjà été confrontées à ce cas de figure. » En tant que maladroit lui-même Sid risque pas de juger sa camarade, il estime simplement qu'elle aura bien de plus de chance de trouver une solution à son problème en s'adressant à quelqu'un s'y connaissant un minimum dans ce nid. Et là bien sûr il pense aux filles, puisque des garçons avec du vernis sur les ongles il a jamais vu ça ici. Anouchka espère qu'il ne doute plus du fait que ses camarades l'apprécient, et il est ravi de pouvoir dire qu'il en a fini avec ses délires parano de la semaine passée. Il a changé de regard sur ces estimations, et n'est plus trop sûr que l'on puisse réellement y accorder du crédit tant les places peuvent varier d'un classement à un autre. Il donne donc raison à sa camarade qui avait tenté de lui ouvrir les yeux il y a quelques jours, et qu'il aurait dû écouter à ce moment-là. Il souligne qu'en mettant la main sur le fameux diamant rose, Anouchka pourra choisir César comme partenaire à défaut d'avoir eu la moindre chance de voir un tel binôme se former samedi. Sa réponse le fait sourire, former un couple c'est encore mieux que former un binôme dans leur cas, donc elle va pas se plaindre. Il aimerait pouvoir dire la même chose pour Gio et lui, mais c'est plus compliqué de leur côté. Cette pensée l'attriste un instant, avant que la rousse ne se réjouisse de son partenariat avec Lucy, le premier qui aura duré plus d'une semaine. Cette histoire de malédiction lui n'y a jamais cru, quant à Anouchka elle voit apparemment les choses différemment par rapport à il y a quelques semaines. Maintenant tout ça la fait bien rire, elle semble avoir pris pas mal de recul par rapport à ça et au moins elle se ne pense plus maudite. « Oh d'accord, tant mieux ! Mais t'es quelqu'un de superstitieux quand même à la base ? » il lui demande avant qu'elle ne se sente désolée d'exprimer sa joie alors que lui passe une sale semaine en se retrouvant séparé de Rhéa. C'est sûr que c'est pas drôle comme situation, mais bon Sid il a pas envie que ses camarades tirent la même tronche d'enterrement que lui par solidarité, il veut pas que le nid ait des airs de veillée funèbre. Il a passé sa semaine à ruminer cette histoire de changements de partenaires, c'est vrai que son moral a pris un coup mais Anouchka doit pas se contenir pour autant, elle a le droit d'être contente sans pour autant le voir comme un manque de délicatesse vis-à-vis de lui. « Crois-moi, ça me fait plaisir de voir que ce prime n'a pas écorché le moral de tout le monde. Te voir contente va pas me rendre plus triste, je t'envie un peu bien sûr mais j'en veux à personne d'autre qu'à la production pour ce qui est arrivé. » Il dit ça sans la moindre amertume, parce qu'il a pas d'énergie à dépenser dans le fait d'éprouver de la colère envers qui que ce soit. La production l'a déçu et c'est pas la première fois, il va simplement devoir s'y faire puisque ça semble parti pour être comme ça à chaque fois. « Merci Anouchka, j'y penserai. » il ajoute dans un sourire quand elle lui propose de venir la voir pour parler quand il en ressentira le besoin. Ça lui fait plaisir de pouvoir compter sur l'écoute de certains camarades, en temps normal personne ne veut entendre ce qu'il a à dire ni savoir ce qu'il ressent et dans cette aventure il sait enfin ce que ça fait d'être pris en compte. La conversation finit par dévier sur le prime qui aura lieu dans deux jours, et Sid se voit à nouveau gagné par l'angoisse qu'un tas de mauvais trucs leur tombent dessus et surtout par les départs qui surviendront sans qu'ils n'y puissent rien. Anouchka n'a pas envie de partir, et il aimerait la rassurer même s'il n'a aucun moyen de savoir comment les gens à l'extérieur vont voter cette semaine. « T'as rien à craindre pour moi, les téléspectateurs t'ont largement plébiscitée la première fois et je pense qu'ils voudront jamais séparer un couple. S'ils ont du cœur en tout cas, ils feront pas ça. » Il est peut-être encore trop naïf Sid, mais il veut une fin heureuse à cette histoire, pas une séparation déchirante comme on en voit dans les films parce que c'est beaucoup trop triste. Anouchka est appréciée ici comme dehors ils ont déjà pu s'en rendre compte, alors il a envie de croire que ça se ressentira à nouveau dans les votes. « Ça fait bizarre de penser que la demi-finale est plus très loin, tu trouves pas ? J'aurais juste jamais cru passer le cap des deux semaines ici, et je crois que ma famille s'attendait aussi à me voir rentrer beaucoup plus tôt. » Là il peut dire qu'il fait partie des treize derniers candidats en jeu, et même s'il sortait maintenant ce serait déjà une belle victoire personnelle compte tenu de ce que représente une telle aventure pour lui.
Anouchka

Anouchka
MESSAGES : 629
AGE : 21
LOCALISATION : manchester, angleterre
POINTS : 172

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (TIMEO) (JULIETTE) (MAZE) LUCY
Voir le profil de l'utilisateur

they point out the colors in you (vendredi, 16h00) Empty
MessageSujet: Re: they point out the colors in you (vendredi, 16h00)   they point out the colors in you (vendredi, 16h00) EmptyJeu 3 Jan - 10:54

« Oh Molière cela me dit quelque chose mais je ne suis pas certaine... » Qu’elle souffle tapotant de son index son menton. Avant de lui sourire. « Oh je comprends mieux maintenant pour le vert… Oh c’est très intéressant Sid ! Et est-ce qu’il existe d’autres histoires sur le théâtre ? » Qu’elle demande sincèrement curieuse. Elle adore écouter les histoires et les légendes sur tout et n’importe quoi. À partir du moment où ce sont des histoires. Finalement Anouchka se rend compte rapidement qu’elle ne connaît pas si bien que ça Sid. Elle le trouve très mignon. Elle a vite compris qu’ils étaient un peu semblable tout en étant si différent. Mais en dehors de cela. C’est parce qu’il le lui dit qu’elle se souvient qu’il travaille dans un théâtre. D’ailleurs qu’il est australien aussi. Elle sourit largement quand il lui fait comprendre qu’il n’est jamais trop tard pour se découvrir. Et bouge la tête vivement de haut en bas pour lui dire qu’elle est bien d’accord avec ça. Il déclare alors être éclairagiste. Et si elle devine un peu qu’il s’agit de lumière, elle est bien heureuse qu’il lui explique un peu de quoi il s’agit ensuite. Parce qu’elle a un peu peur de passer pour une quiche. « Oh si tu adores et bien… Ce n’est pas grave si ce n’est pas une vocation ! Oui moi je suis encore étudiante... » Qu’elle souffle dans doux sourire. « J’étudie l’anglais en fait. » Qu’elle dit dans un sourire, forçant le petit accent russe qu’elle possède encore un peu. Mais tellement moins que lorsqu’elle était arrivée en Angleterre. L’Angleterre. L’Australie. Son animal préféré. Et bien pour lui il s’agit des chats. D’ailleurs il en possède un. Mais ce n’est pas cela le plus intéressant. Parce que tout comme elle il a supplié pour avoir un animal de compagnie, à la différence près que lui a réussi à en avoir un. Alors qu’Anouchka n’a jamais connu la chance de posséder un animal de compagnie. C’est ce qu’elle entend en tout premier, avant de se rendre compte que pour lui ce n’était pas qu’une envie d’enfant. Il parle de ce que le chat avait comme effet positif sur lui. Sur son stress. Sur ses troubles anxieux. La rouquine sourit tendrement à la façon dont il en parle. « Oh comment tu parles de Peppo… C’est beaucoup trop mignon ! Oh j’aurai tellement aimé avoir un copain chat moi aussi… Ou un chien... » Elle souffle dans une petite moue. Qui disparaît aussi rapidement qu’elle ait apparue. D’ailleurs elle sourit un peu plus lorsqu’il lui demande pour l’Australie. « Oh et bien je connais l’Australie mais on va dire… Que je ne suis pas très douée en géographie. » Qu’elle souffle dans un premier temps. Et elle ne fait que minimiser les choses. Mis à part les grands pays dit principaux et ce formant l’es URSS et bien elle serait incapable de placer les autres sur une carte. Elle sourit « Oh oui ça m’aide ! D’ailleurs je voudrais découvrir le monde entier après Fake Lover et donc grâce à toi je vais savoir aller en Australie ! » Qu’elle ajoute joyeuse, parce qu’elle connaît l’Asie pour le coup et le sud-est aussi. Elle sourit toujours un peu plus. « Oui c’est bien cela… Enfin non pas en Russie mais en Biélorussie ! Mais je parle russe… » La culture est assez particulière dans son pays. Plus de gens parle russe que le Biélorusse, encore un vestige du communisme. D’ailleurs elle avait tellement d’amis là-bas blondes qu’elle avait sincèrement voulu se teindre les cheveux. La réaction de Sid est beaucoup trop mignonne, lui soufflant que cela aurait été une mauvaise idée. Et pas que pour cela : il est encore plus mignon lorsqu’il lui demande si finalement avec César ils forment le premier couple de la saison. Il faut dire que c’était tout récent, peut-être plus encore que dans l’esprit des gens. Parce que ce n’était officiel que depuis le jour même de Noël comme un cadeau tombé du ciel. Mais qu’elle n’avait pas encore vraiment réalisé ce que cela pouvait comporter. Alors se l’entendre dire par une autre personne lui faisait tout drôle. Comme une bonne surprise. Comme une vague de bonheur lui revenant à la face. Si souligne qu’elle a l’air très heureuse et qu’il est content pour eux. Elle baisse encore un peu les yeux en lâchant un léger rire. Elle lui adresse un large sourire quand il pose sa main sur son épaule, presque émue. « Je suis plus qu’heureuse… Merci Sid ! » Qu’elle répond alors, presque timide et gênée de cette démonstration de joie. Elle ne peut s’en empêcher. Tout d’un coup son attention se porte à nouveau sur la tâche qu’elle a sur son t-shirt. Il a raison. Elle devrait surtout demande à une fille la solution. Elle lui sourit alors se disant que finalement ce n’était pas non plus un t-shirt de valeur et qu’elle pouvait bien le mettre à la poubelle. Pour économiser son temps et ses forces à vouloir enlever inutilement une tâche. Ou économiser des forces à ne pas croire en une certaine malédiction qui est qu’elle ferait fuir ses partenaires. Sid n’a jamais cru à la malédiction entourant la rouquine. C’est drôle. Elle qui s’attendait à des superstitions sur sa couleur de cheveux, finalement elle avait eu le droit à une tout autre légende. Elle ne peut mentir sur le coup, cela l’avait beaucoup peiné. Surtout de voir les autres créer des liens spéciaux avec une personne, avec un binôme, tandis qu’elle peiné à faire connaissance avec les siens. Et quand elle pensait pouvoir enfin compter sur quelqu’un, ce dernier s’en allait sans même la prévenir elle. Mais à présent elle en rit. Elle sait que c’est n’importe quoi. Et même mieux, elle se dit qu’elle préfère ça qu’être éliminée à sa première nomination par exemple. Et elle s’en était sortie haut la main en ayant le plus de voix pour elle. « Oh je ne crois pas. » En fait elle n’en sait rien. Si elle croit aux superstitions, au hasard, ou encore au destin. Tout ce qu’elle a en tête en cet instant, c’est qu’elle se réjouit d’un partenariat avec Lucy quand bien même elles ne se connaissent pas vraiment. Alors que Sid devait être profondément triste de ne plus être avec Rhéa. Il a beau lui assurer que ce n’est rien, qu’il est même content de voir que tout le monde n’en pas pris pour son grade, mais tout de même. Alors elle n’hésite pas à lui dire qu’il peut venir lui parler dès qu’il en ressentira le besoin. Anouchka aime être l’épaule sur qui l’on se repose pour pleurer, pour se confier, pour pleurer. Elle reste bien évidemment muette comme une tombe. Et puis elle adore remonter le moral. Essayer de faire prendre conscience que voir les choses du bon côté et bien ce n’est pas si compliqué. « C’est vrai que la production se lâche ces derniers primes... » Qu’elle souffle dans un sourire. « J’ai peur que ce prochain prime soit tout aussi difficile... » Elle a se mauvais pressentiment. Que les choses vont encore être chamboulées et pas que à cause de ces nominations hors normes. Que des dilemmes seront encore proposé. Que des choix compliqués seront encore à faire. Pourtant elle tique sur les nominations. Parce que lui n’a pas envie de voir de nouveaux candidats s’en aller. Parce qu’elle, elle sent son optimiste se fissurer un petit peu à l’idée qu’elle puisse être éliminée. Et même si son camarade pense qu’elle n’a rien à craindre, elle pense que rien est moins certain. Que si ces nominations xxl s’étaient passées en début de jeu elle aurait été confiante. Mais qu’être en face de quasiment 100 % de grandes personnalités du jeu et bien ça l’impressionne beaucoup trop. Et ça lui donne le sentiment qu’elle n’est pas si important que cela dans le jeu. « Oh je crois que beaucoup de personnes préfèrent les drames aux histoires qui se terminent bien… Oh je ne veux pas que le public nous sépare mais s’il le faisait, je préfère que ce soit César qui reste dans le nid. En fait je préférerais que César, toi et Gio vous restiez… » Qu’elle souffle à la fois touchée et pourtant avec large sourire. Parce qu’elle ne peut s’empêcher de faire passer les autres avant elle tout simplement. Et qu’elle n’a pas plus envie de voir ses copains sortir que César. Sid se rend compte que la finale approche. Et qu’il n’aurait jamais cru arriver jusque là. Ca la fait largement sourire parce que c’est exactement pareil pour elle. « Oh tu sais mon frère pensait que je n’arriverais même pas les sélections… Oh ce n’est pas pour être méchant. Mais il pense que je suis trop… Gentille tu sais. » Qu’elle souffle dans un premier temps en rigolant. Elle sait que ce n’est pas méchant de sa part même si parfois un peu brut. Non il aime croire qu’Anouchka est toujours la petite fille naïve dont on peut faire tout ce que l’on veut. Même si elle reste encore naïve, ce n’est plus aussi maladif. « Mais ça me fait très étrange aussi. Parce que je n’ai pas envie de vous quitter en fait. Parce que la vie à plusieurs et bien finalement, ce n’est vraiment pas si mal... » Qu’elle souffle dans un sourire tendre. Le manque d’intimité était peut-être la seule chose gênante et encore, elle avait pallié ça avec la loveroom.
 

they point out the colors in you (vendredi, 16h00)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» valeur en point
» mes créations au point compté
» J'ai plus de point de destin, May Day.
» « Le premier point dans un ménage, c’est la cuisine. » Patin ♠ Amadeus & Matvei
» « N'accuse point la mer à ton second naufrage. » [ B - Aoji ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: PREMIER ÉTAGE - PALAIS IMPÉRIAL – TERRE (CENTRE) :: LA SALLE DE BAIN-