GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 serdtse gift (mardi - 11h14)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anouchka

Anouchka
MESSAGES : 629
AGE : 21
LOCALISATION : manchester, angleterre
POINTS : 172

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (TIMEO) (JULIETTE) (MAZE) LUCY
Voir le profil de l'utilisateur

serdtse gift (mardi - 11h14) Empty
MessageSujet: serdtse gift (mardi - 11h14)   serdtse gift (mardi - 11h14) EmptyDim 23 Déc - 9:47


serdtse gift

avec @Fawn


Anouchka parcours le palais de long en large. Affublée d’un pull de Noël particulièrement moche mais qui lui tient chaud, elle cherche dans toutes les pièces. Évidemment elle ne se presse pas. Et finalement elle passe sa tête au travers d’une porte donnant sur l’extérieur. « Oh Fawn je te cherchais... » Qu’elle souffle doucement en sortant du palais pour se retrouver sous la pergola. Tombant sur la jeune femme qu’elle cherchait justement dans le palais. Dans ses mains, un petit paquet bien emballé dans un papier argenté métalique. Agrémenté d’un gros nœud rouge particulièrement soigné. Comme elle l’avait expliqué à Gio quelques jours plus tôt, elle n’avait jamais réellement fêté Noël avant d’arriver en Angleterre. Les traditions ne sont pas forcément les même dans son pays d’origine. Des cadeaux elle en avait, mais plutôt au Nouvel An. Surtout chez elle où la religion était sujet interdit. En changeant de pays elle avait accepté de se plier aux coutumes. Enfin se plier, elle le faisait avec plaisir. Alors ce jour de Noël elle l’attendait tout particulièrement pour le partager avec les autres candidats. Elle savait que pour certain cette fête ne se faisait qu’en famille. Elle, elle a l’habitude de ne pas être avec la sienne. Alors oui elle avait envie de partager ce moment particulier avec ses camarades. Même ceux qu’elle ne connaît peu ou pas. Comme Fawn justement à qui elle n’a jamais vraiment parler depuis le début du jeu. Elle est la seule d’ailleurs et la rouquine trouvait tellement ça dommage. Doucement elle s’approche de la belle brune et finalement elle lui tend le paquet. « J’ai un cadeau pour toi... » Qu’elle souffle dans un sourire tendre. Parce que plus que de recevoir des cadeaux, elle adore en faire. Qu’ils soient énorme ou minuscule. Acheté ou fait. Tant qu’il vient du coeur. En tout cas la biélorusse pense que c’est le principal. Dans le paquet, un fin collier associé à un pendentif. Dans ce dernier, un trèfle à quatre feuille séché et fixé par de la résine. Anouchka vient s’asseoir à côté de la jeune femme. « J’espère que cela te plaira… » Qu’elle commence, avec toujours cette pointe de stresse de se demande si son cadeau plait. « On ne se connaît pas vraiment et je le regrette tu sais. Alors... » Qu’elle continue en penchant un peu sa tête sur le côté, sa moue trahissant son regret. « Ca ne te dérange pas que l’on discute un peu ensemble ? »
Fawn

Fawn
MESSAGES : 556
AGE : 27
CITATION : WHY DO YOU PUT YOUR SELF-ESTEEM IN THE HANDS OF COMPLETE STRANGERS ?
POINTS : 72

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 16 750
RELATIONS:
PARTENAIRE: CRISTOPHER
Voir le profil de l'utilisateur

serdtse gift (mardi - 11h14) Empty
MessageSujet: Re: serdtse gift (mardi - 11h14)   serdtse gift (mardi - 11h14) EmptyDim 23 Déc - 22:28

Si j’avais dans un premier temps un peu snobé la pergola, que je jugeais injustement comme un lieu  à fumette, sans plus, j’étais néanmoins revenue sur mon jugement ces derniers temps, estimant finalement qu’il s’agissait d’un endroit parfaitement adapté à mes tentatives de méditation. Je dis bien tentatives, parce que j’avais parfois du mal à me concentrer ; ce vide et ce silence soudain me ramenait immédiatement au contexte dans lequel je me trouvais, et je me sentais alors observée, épiée et victime d’un voyeurisme insupportable. Le reste du temps, j’en faisais abstraction, mais cette sensation s’imposait quand je faisais le vide dans mon esprit, et me collait à la peau d’une façon extrêmement désagréable. C’était facile d’oublier que nous étions filmés en permanence au quotidien, je pense que nous sommes nombreux à n’y penser que très rarement, mais il suffisait d’un instant de repos, de pause un peu en dehors du temps, et la réalité nous rattrapait de plein fouet. Dans des moments comme ça, je réalisais pleinement tout ce que la situation avait de bizarre et non naturel. Perdue dans mes réflexions, je mets une ou deux secondes à émerger en entendant une voix qui m’appelle. Je me relève avec douceur et me dirige vers @Anouchka, intriguée. « Ah bon ? » Je suis un peu surprise, Anouchka ne fait pas partie de ceux avec lesquels je passe le plus de temps et nous nous connaissons assez peu, aussi je me demande rapidement ce qu’elle me veut. Curieuse, la tête inclinée sur le côté, j’attends patiemment qu’elle m’explique ce dont il est question. Quand elle finit par me tendre un paquet en m’expliquant avoir un cadeau pour moi, ma bouche s’entre-ouvre de surprise et reste un instant dans cette position de ‘o’ étonné. « Waw merci, c’est vraiment très gentil, mais tu n’étais pas obligée tu sais. » Je ne m’y attendais pas du tout. Il faut dire que c’est un peu compliqué, aussi, de s’offrir des cadeaux au sein du nid. On peut difficile partir en virée shopping spécial Noël. « C’est quoi ? » je demande plus par rhétorique qu’autre chose, en saisissant le paquet. Je l’ouvre rapidement mais précautionneusement. Je suis très curieuse et je n’aime pas attendre. Quand je découvre le cadeau glissé à l’intérieur, ma bouche qui s’était refermé entre temps s’ouvre à nouveau tandis que je porte l’objet au niveau de mon regard en tenant la chaîne entre le pouce et l’index, le pendentif oscillant dans les airs. « C’est vraiment un très chouette cadeau Anouchka, merci beaucoup, je suis touchée. Tu l’as trouvé toi-même ? » Et puis c’est pas une mauvaise idée de m’offrir un trèfle à quatre feuilles, je vais clairement en avoir besoin pour survivre aux votes du public cette semaine. Pas franchement naïve, j’ai conscience de ne pas avoir les faveurs de ce dernier et je me doute un peu du sort qui m’est réservé. Mais qui sait, la chance me sauvera peut-être ? « Tu n’avais pas besoin d’un prétexte pour qu’on puisse discuter, tu sais, quand on me lance je suis très bavarde en plus. » je réplique, amusée, même si j’imagine bien qu’il y avait davantage de choses derrière ce cadeau : peut-être aimait-elle tout spécialement en offrir. « Je n’ai pas grand chose à t’offrir en retour, alors je te propose mes maigres compétences. Je pourrais tirer les cartes au tarot, te faire un massage décontractant ou revigorant et j’ai même le matériel pour une séance d’acupuncture si jamais tu veux essayer. » je lui propose en échange avec un sourire aux lèvres. J’ai bien envie de lui offrir un cadeau en retour, mais ce n’est pas simple. Ça me dérange pas d’offrir un dessin digne d’un élève de primaire à Ziyan (c’est un dessin qui le représente en gagnant de Fake Lover devenu président dans la foulée) mais pour le coup, j’aimerais bien offrir un vrai truc à Anouchka histoire d’être à peu près à la hauteur. « En attendant, pour apprendre à se connaître davantage, sache que tu peux me poser toutes les questions que tu veux. J’ai pas vraiment de tabous, il y a pas grand chose qui puisse me gêner. » Je hausse les épaules d’un air nonchalant. « Et toi Anouchka, tu es jeune encore, alors je me demandais, est-ce que tu as un rêve dans la vie ? » Je me contente d’une question pour commencer, histoire de pas la harceler comme j’avais pu le faire avec Gio - enfin bon, il avait survécu, ça devait pas être si horrible.
Anouchka

Anouchka
MESSAGES : 629
AGE : 21
LOCALISATION : manchester, angleterre
POINTS : 172

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (TIMEO) (JULIETTE) (MAZE) LUCY
Voir le profil de l'utilisateur

serdtse gift (mardi - 11h14) Empty
MessageSujet: Re: serdtse gift (mardi - 11h14)   serdtse gift (mardi - 11h14) EmptyMer 26 Déc - 10:05

Anouchka tenait à faire un cadeau à chacun des candidats dans le nid, et non uniquement à ceux dont elle est proche. Autant parce qu’elle ne trouverait pas cela juste, que parce qu’elle aime tout simplement faire des cadeaux. Alors Fawn allait recevoir le sien au même titre que les autres. Et lorsque la rouquine remarque l’expression d’étonnement de sa camarade et bien ça vaut déjà tout l’or du monde pour elle. Elle est déjà comblée. La brune lui signifie qu’elle n’était pas obligée. Réponse classique face à un cadeau. Alors elle sourit tendrement. « Je ne fais jamais de cadeau par obligation... » qu’elle répond alors avec évidence. Puis lâche un rire quand elle demande ce que cela peut être. Elle fait mine d’être muette, laissant alors le fameux cadeau entre les mains de Fawn. Et puis finalement elle croise les mains devant son coeur, son souffle suspendu à la deuxième réaction de la jeune femme. Parce qu’après la surprise d’avoir un cadeau, la surprise de découvrir ce que c’est. Elle est toujours un peu stressée à ce moment précis. Entre l’excitation d’avoir trouvé le cadeau parfait et l’appréhension de décevoir par le cadeau même. Mais apparemment cela lui plaît puisqu’elle se dit touchée. Alors elle se sent comme libérée, délivrée. La biélorusse approche son index du pendentif. « Oh oui je l’ai trouvé avant d’entrer dans le jeu ! Un fille que je connais m’a proposé d’en faire un bijou pour me porter chance… » Elle lui adresse un sourire plus amusé. « Mais je ne sais pas bien si je crois en la chance… Ou au pouvoir des trèfles... » Qu’elle explique. Sans préciser être très heureuse de voir son cadeau apprécié puisque c’est évident. La conversation alors engagée, elle n’hésite pas à lui dire regretter de ne pas la connaître tant. Et qu’elle aimerait beaucoup discuter avec la belle brune. Sa réponse la fait rire. « Oh non tu te trompes cela n’est pas un prétexte. J’ai un cadeau pour chacun d’entre vous... » Qu’elle commence dans un sourire, avant de poser son index sur son menton pour montrer qu’elle réfléchi. « Par exemple au début du jeu j’ai gagné une voiture télécommandé mais finalement elle ne me sert plus tellement… J’hésite à l’offrir soit à @Sid soit à @Gio ! » Qu’elle continue alors. Elle pense que cela pourrait faire plaisir à l’un comme l’autre. Elle ne sait pas encore bien. En tout cas son cadeau n’était certainement pas un prétexte pour adresser la parole à Fawn, mais simplement un constat. Elles ne se connaissent pas vraiment et Anouchka veut remédier à ça. « Je ne te demande rien en retour tu sais… Mais… Oh j’aimerai bien essayer l’acupuncture ! » Qu’elle dit alors dans un large sourire. Elle trouverait ça très drôle de se faire planter pleins de petites aiguilles sur le corps. Fawn lui annonce ne pas avoir de tabous, qu’elle peut lui demander tout ce qu’elle veut. Finissant par lui demander à la rouquine si elle a un rêve. Anouchka penche un peu sa tête sur le côté. « Oh tu parles comme-ci tu étais vieille… » Qu’elle souffle rieuse. Alors qu’elle est certaine qu’elle n’a que trois ou quatre ans de plus. « Mais oui j’ai un rêve… J’aimerai beaucoup visiter le monde entier ! » Après avoir vécu « enfermée » en Biélorussie et presque coupée du monde, elle avait envie de s’en détacher une fois pour de bon. « Toi aussi tu dois avoir un rêve du coup ! » Qu’elle enchaîne. Avant de baisser un peu la tête. « Oh j’aimerai bien te demander quelque chose aussi mais ça… Ce n’est pas pour apprendre à te connaître… C’est par rapport à ton award de la... » Elle fait une moue. « De la plus sexy... »
Fawn

Fawn
MESSAGES : 556
AGE : 27
CITATION : WHY DO YOU PUT YOUR SELF-ESTEEM IN THE HANDS OF COMPLETE STRANGERS ?
POINTS : 72

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 16 750
RELATIONS:
PARTENAIRE: CRISTOPHER
Voir le profil de l'utilisateur

serdtse gift (mardi - 11h14) Empty
MessageSujet: Re: serdtse gift (mardi - 11h14)   serdtse gift (mardi - 11h14) EmptyVen 28 Déc - 23:37

« Et tu as bien raison. » je souffle avec un léger sourire quand @Anouchka me confie ne jamais faire un cadeau par obligation. Je trouve ça horrible, de se forcer à offrir quelque chose. Ça n’a pas de sens, et le cadeau perd toute sa valeur. J’ai déjà subi ça et ça me met mal à l’aise, le cadeau reflète souvent l’insincérité du geste et je ne sais jamais comment réagir face à ce genre de choses. Alors j’esquisse un sourire faux et poli, parce que c’est ce qui est convenable, en maudissant intérieurement l’hypocrisie occasionnelle des rapports humains. « Je vais le garder avec moi en espérant que cela me permette de survivre aux votes du public. On verra bien si ça marche. » Un demi-sourire aux lèvres, j’observe méticuleusement le pendentif, avant de l’accrocher autour de mon cou. Je lutte un peu, n’ayant pas l’habitude de porter des colliers, mais y parvient au troisième essai. « Je crois que c’est le genre de choses qui ne fonctionne que quand on y croit. C’est encore très controversé, mais je suis persuadée que le pouvoir de l’esprit sur le corps, et du mental sur les actes, est beaucoup plus grand qu’on ne le croit. » Parfois il suffit de croire qu’on a la chance de son côté pour réussir, j’en suis convaincue. Partir défaitiste, c’est avoir déjà perdu. Alors qu’il suffit de croire sérieusement en ses chances pour les voir augmenter. On sème ce que l’on récolte, et c’est en étant positif et en émettant de bonnes ondes qu’on obtient de jolies choses en retour, là où les bougons de service s’enracinent dans des cercles vicieux de malchance. « Elle marche encore ? J’étais persuadée que quelqu’un aurait trouvé le moyen de la casser, j’admets, surprise, en riant. Mais je suis contente que ça ne soit pas le cas. En tout cas c’est une bonne idée de la confier à quelqu’un qui en profitera plus que toi. » J’aime bien sa mentalité ; je connais beaucoup trop de gens qui s’accrochent à leurs possessions matérielles accumulées alors qu’elles ne leur procurent plus de joie et pourraient être plus utiles à d’autres. De mon côté, j’ai tendance à basculer vers l’excès inverse, donnant un peu trop facilement les biens dont j’estime avoir le moins besoin. Au début, je pensais que devenir minimaliste ne présenterait aucun inconvénient, mais la vérité c’est que j’ai du mal à trouver un équilibre. Vider mon intérieur a quelque chose de thérapeutique. Contrairement aux addicts au shopping, je suis du genre à me débarrasser de tout ce que j’ai quand ça ne va pas. Heureusement que mon moral est généralement stable. « Va pour l’acupuncture alors. Tu verras, c’est vraiment sympa. » je lui confie avec un clin d’oeil complice. L’effet n’est pas le même sur tout le monde, mais ça peut faire un bien fou. Quand Anouchka me fait la réflexion que je parle comme si j’étais vieille, je laisse échapper un léger éclat de rire. « Non je sais bien que je ne suis pas encore vieille, et la trentaine qui s’approche ne me fait pas si peur. Mais c’est idiot sans doute, j’ai juste l’impression que c’était il y a une éternité que j’avais ton âge. » je m’explique en souriant, la tête un peu dans les nuages, perdue dans mes souvenirs. Je ne connais pas l’âge exact d’Anouchka, ou plutôt je ne l’ai pas retenu, mais je sais qu’elle est plus proche des 20 ans que des 30 ans. « En commençant par quels pays ? » je lui demande, décidément trop curieuse. Je suis toujours plus intéressée par l’idée de discuter des rêves des autres que des miens. « Oh, j’en ai plein. Mais c’est plus des choses compliquées que je ne suis pas certaine de réussir. J’aimerais faire quelque chose pour que les autres états prennent exemple sur la Californie et interdisent la vente d’animaux en animalerie. J’aimerais aussi créer mon propre refuge animalier. Et je planche aussi sur l’idée d’une application mobile pour les personnes qui souffrent de dépression ou d’anxiété, afin de les aider à traverser ses périodes noires. » Je me sens toujours un peu bizarre quand j’évoque ces questions là ; gênée, vulnérable, stupide, comme si tout ce que j’avais à raconter ne présentait aucun intérêt. Je regarde ailleurs en réfléchissant. « Enfin, je sais pas, c’est important pour moi de sentir que j’amène quelque chose de positif dans ce monde. Que je fais du bien à des êtres vivants. » Je crois qu’il y a quelque chose de presque maladif dans ma volonté d’aider les autres, de leur apporter mon soutien. Anouchka me pose ensuite une question qui n’a rien à voir, ou plutôt introduit une question sur un sujet tout à fait différent. Sans le vouloir, je me braque tout d’un coup, croisant les bras sous ma poitrine, un sourcil haussé, perplexe. « Oui, qu’est-ce que tu voulais me demander ? » Je force ma voix à rester douce, je ne veux pas qu’elle sache que je suis sur la défensive. Je sais que je réagis mal sur ce genre de choses, et je viens de lui dire que j’ai pas de tabous. C’est pas le bon moment pour m’énerver pour un truc débile du coup.
Anouchka

Anouchka
MESSAGES : 629
AGE : 21
LOCALISATION : manchester, angleterre
POINTS : 172

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (TIMEO) (JULIETTE) (MAZE) LUCY
Voir le profil de l'utilisateur

serdtse gift (mardi - 11h14) Empty
MessageSujet: Re: serdtse gift (mardi - 11h14)   serdtse gift (mardi - 11h14) EmptyDim 30 Déc - 22:30

Anouchka sourit. Elle est vraiment ravie de voir que Fawn aime son cadeau. D’ailleurs elle ne se dit pas cinq minutes que sa camarade pouvait faire semblant de l’aimer pour aller l’enlever cinq minutes plus tard. Elle hausse un peu ses épaules lorsque sa camarade parle des nominations. « Je pense que tu seras sauvée et je ne crois pas que ce sera grâce au trèfle. » Qu’elle souffle dans un premier temps dans un sourire joyeux. « Tu es vraiment très belle. Je n’aime pas trop dire ce genre de chose mais… Tu sais les gens jugent beaucoup au physique maintenant. Alors même si tu es très intéressante là… » La biélorusse se permet de poser son index au niveau de la tempe de sa camarade. Pour signifier que le « là » signifiait son cerveau. « Et bien je suis certaine que tu auras beaucoup de votes parce que tu es très intéressante là ! » Qu’elle continue en montrant son corps d’un rapidement mouvement de main. Elle garde un sourire heureux, avant de se rendre compte de ce qu’elle vient de dire. Ou plutôt s’il ne pouvait pas y avoir méprise. « Oh j’espère que tu comprends ce que je veux dire. Moi j’espère que tu auras des votes pour ta personnalité ! » Qu’elle s’embrouille en fronçant ses sourcils d’embarras. Elle ne voulait surtout pas que Fawn pense qu’elle est simplement une belle plante. Au contraire. Alors elle embraye sur la suite. « Oh oui le pouvoir de l’esprit j’y crois. J’essaie de voir les choses toujours du bon côté. Alors ce n’est pas toujours facile. Mais je sais que je me sens mieux depuis que je le fais… » Qu’elle souffle en penchant sa tête songeuse. Elle n’a pas toujours été comme ça, mais elle se sent véritablement plus libre depuis qu’elle a chassé le pessimisme de sa vie. Nanou explique alors à Fawn vouloir offrir sa voiture télécommandé à un des deux garçons à qui elle tient beaucoup. Mais l’étonnement de sa camarade la surprend autant qu’elle la fait rire. « Oh oui elle est intacte. Au début je trouvais ça drôle comme cadeau mais maintenant elle prend la poussière dans un coin. J’espère que ça fera plaisir. » Qu’elle avoue dans un sourire malicieux. Comme se voir proposer une séance d’acupuncture lui faisait véritablement plaisir. Essayer l’inconnu, elle adore ça. C’est aussi pour cela que son rêve est de découvrir le monde. Elle pense avoir passé assez de temps au même endroit, à voir les même choses. Même en Angleterre finalement. « Je n’avais pas encore d’idée jusque là mais je commencerais bien par les Etats-Unis et l’Amérique. » Qu’elle souffle dans un large sourie. Comme une pied nez à sa Biélorussie natale, mais aussi parce que c’est le coin du monde de César. Parce qu’elle ne précise pas, mais c’est avec lui qu’elle veut le faire ce tour du monde. Poliment mais aussi parce que ça l’intéresse beaucoup, elle renvoie la question à sa camarade. Qui a des rêves plus terre à terre. Et bien plus tourné vers les autres. Anouchka en est abasourdie. « Oh waw tes rêves sont… Touchant. Oh moi qui doit paraitre égoïste à côté… » Qu’elle souffle en posant ses mains sur ses joues. Elle pense qu’à elle avec son tour du monde. « J’espère que tu arriveras à faire tout ça. Ce sont de très beaux projets et tu as l’air d’être une très belle personne ! » Qu’elle souffle attendrie. Du coup sa transition est un peu délicate. Parce qu’elle profite de sa présence pour lui demander autre chose, par rapport à son award de la plus sexy. « Oh… » Elle perçoit un changement de ton dans la voix de Fawn. Alors forcément elle a la sensation de l’agacer. Nanou baisse un peu les yeux pour réfléchir à comment amener cela. Mais elle n’a pas trente six façons d’envisager les choses. « Je voulais juste savoir comment… Comment tu faisais pour être sexy… » Parce que César à beau lui dire le contraire, elle se sent tout sauf sexy. Elle hausse ses épaules. « Oh mais oublie ça ce n’est pas très important pardonne moi… » Qu’elle souffle gênée.
Fawn

Fawn
MESSAGES : 556
AGE : 27
CITATION : WHY DO YOU PUT YOUR SELF-ESTEEM IN THE HANDS OF COMPLETE STRANGERS ?
POINTS : 72

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 16 750
RELATIONS:
PARTENAIRE: CRISTOPHER
Voir le profil de l'utilisateur

serdtse gift (mardi - 11h14) Empty
MessageSujet: Re: serdtse gift (mardi - 11h14)   serdtse gift (mardi - 11h14) EmptyJeu 3 Jan - 20:11

« J’espère que tu as raison. » je souffle, pensive, en réaction à la réflexion d’@Anouchka. Je serais frustrée de quitter le nid maintenant. Si certains candidats se sont rapidement liés les uns aux autres, créant des départs déchirants assez tôt dans l’aventure, il me faut en général plus de temps pour sociabiliser et me faire à mes camarades de jeu. Alors que je commence enfin à les connaître réellement, ce serait triste de partir sans pouvoir approfondir ces débuts de relations prometteuses. Je hoche doucement la tête ensuite, amusée et touchée par la façon dont Anouchka semble s’embrouiller dans son explication, craignant sans doute de provoquer mon courroux - ce qui n’est pas idiot de sa part, je peux vite monter en pression sur pas grand chose. « Je comprends ce que tu veux dire, ne t’inquiète pas. Et tu n’as pas tort. Au risque de paraître prétentieuse, je devrais juste apprécier cet avantage au lieu de m’en plaindre comme une gamine ingrate. J’imagine. » je m’explique, un peu confuse ; je sais que mon physique m’avantage dans certaines situations, et que c’est plus facile pour moi de trouver un emploi ou un appartement que si j’avais une apparence disgracieuse. Mais je ne peux pas m’empêcher d’être gênée quand d’autres personnes y font allusion. « Pareil pour moi. Bon, je ne m’empêche pas de me lamenter de temps à autres sur mon sort, mais globalement j’essaie de positiver. Je n’aime pas perdre mon temps, et être négatif, inquiet ou énervé, c’est généralement inutile. » Et ça gaspille de précieuses ressources. Il s’agit souvent de combattre sa propre nature, parce que c’est très tentant de se faire un sang d’encre pour un truc qui n’est pas arrivé mais pourrait arriver. Sauf que ça ne sert strictement à rien. L’important c’est de lâcher prise quand on n’a pas le contrôle des évènements de toute façon. Je hoche doucement la tête quand Anouchka évoque la voiture qu’elle compte offrir, c’est un chouette cadeau et celui des deux garçons auxquels elle l’offrira l’appréciera à sa juste valeur. « Fais moi signe si tu passes en Californie alors. » Je ponctue ma phrase d’un clin d’oeil, invitation tacite à venir squatter ma chambre d’ami si elle s’en sent l’envie. Je n’ai pas encore commencé à penser à l’après Fake Lover, même s’il se rapproche dangereusement. Ça serait drôle d’en revoir certains, surtout quand on sait qu’on peut être très éloignés les uns des autres, géographiquement parlant. Nous abordons ensuite nos rêves, suite à ma question initiale, et le mien peut effectivement sembler très altruiste. « Oh tu sais, tous les rêves sont égoïstes. Si je veux faire tout ça, c’est parce que ça me rendra heureuse et épanouie, ça comblera un vide, donc c’est très égoïste aussi. » je réplique, amusée, particulièrement fervente de ce genre de rhétorique. Nos envies et nos rêves dépendent de notre vécu, peu importe s’ils sont tournés vers soi ou vers les autres, au fond il s’agit toujours de faire ce qui nous fait nous sentir bien. « Je suis pas sûre d’être une très belle personne, tu sais. J’ai parfois juste l’impression d’être une personne cassée qui essaie tant bien que mal de se réparer. » je confie ensuite, plus sérieusement que je ne l’avais prévu. Je me rembrunis ensuite lorsque la conversation prend une tournure qui ne me met pas vraiment à l’aise. Les sourcils froncés, je réfléchis à la question d’Anouchka, sans trop savoir comment aborder ce sujet. « Hmm, je ne saurais pas te dire, je n’essaie vraiment pas de l’être, et si on me perçoit ainsi c’est vraiment contre ma volonté, pour être tout à fait honnête. » je précise en croisant les bras machinalement. Je suis humaine au fond, et j’aimerais être jolie, élégante, mignonne, belle, charismatique. Mais pas sexy. Sauf que ça, c’est mon problème personnel et je ne dois pas le reporter sur mon interlocutrice, qui n’a rien demandé. « Pourquoi, tu voudrais te sentir plus sexy ? » je lui demande ensuite, m’efforçant d’adopter un ton neutre, conciliant.
 

serdtse gift (mardi - 11h14)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BIG BANG THEORY - mardi 26 juin, 16h25
» Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout
» Une voix : Susan Boyle
» la taverne médiévale
» Playtest mardi 22 février chez Ben

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: TERRASSE EXTÉRIEURE - PALAIS IMPÉRIAL – TERRE (CENTRE) :: LA PERGOLA-