GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez | 
 

 i've got a thing called emotion - lun, 23:00

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucy

Lucy
MESSAGES : 845
LOCALISATION : pékin, china.
POINTS : 36

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 2 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (césar) annie
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: i've got a thing called emotion - lun, 23:00   Dim 23 Déc - 1:36

@ziyan

Après un changement de cap aussi important, orchestré par la production, il était difficile de prédire à quoi allaient ressembler les prochaines nominations voire les prochaines semaines. Je tentais tant bien que mal de ne pas appréhender la suite des évènements, parce que je me disais que dans tous les cas, il y avait peu de chance pour que j'ai mon mot à dire là dessus. Ça me semblait tellement compliqué d'anticiper tout ce qui pouvait arriver. Là, allongée sur mon lit, je fixais un instant le plafond alors que les minutes s'écoulaient. Mes mains trituraient mes longs cheveux bruns alors que je me demandais si Anouchka allait venir dormir avec moi ce soir. Je me disais qu'elle allait très certainement partir retrouver César cette nuit. C'était drôle comme nous avions été les premiers à être échangés, et les seuls à avoir rescapé à un nouveau changement cette semaine. Comme quoi, parfois le destin faisait étrangement les choses. Toujours est-il que même si je n'étais pas proche de ma partenaire, j'étais tout de même plutôt heureuse de ne pas avoir perdu une nouvelle fois mes repères. Posant mes prunelles sombre sur l'ouverture de la porte, je devinais la silhouette de Ziyan arrivant dans la pièce. Les lumières étaient toutes éteintes et seule celle de mon chevet était encore allumée. A vrai dire, je ne savais pas trop ce que faisaient les autres candidats, mais en même temps avec notre nombre s'étant relativement réduit, et les habitudes tardives de chacun, il n'était pas étonnant de voir que peu de personnes se trouvaient par ici. Observant le beau brun un instant « Pourquoi tu ne serais pas quelqu'un de bien ? » cette question me trottait dans la tête depuis notre dernier échange qui avait été coupé court par la production qui nous avait demandé de quitter les coulisses. Ziyan, je m'en étais étrangement attachée au fil des semaines. Au tout début de l'aventure, je ne pensais même pas que ça pourrait être quelqu'un que j'allais apprécier, aujourd'hui, j'en venais à me poser des questions concernant mes sentiments à son égard. Je n'arrivais pas tout à fait à mettre le doigt dessus. Entre désir et territoire inconnu, agacement aussi parfois. Quelque chose de bouillonnant en moi. « Parce que je ne suis clairement pas parfaite non plus... » j'avais même énormément de défauts, qu'on se le dise. J'étais chiante, bordélique, carrément feignante, du genre à tout retarder au lendemain, et possessive. « Ça ne m'empêche pas d'avoir envie de t'avoir contre moi cette nuit, pour autant. » j'étais franche, je l'avais toujours été.



I've never been a socialite
Can you feel me now that I'm vulnerable in oh-so many ways ? Oh, and I'll never change.
Ziyan

Ziyan
MESSAGES : 232
AGE : 26
LOCALISATION : Strasbourg
EMPLOI : Etudiant à l'ENA
CITATION :
POINTS : 0

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (Fawn) Sid
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: i've got a thing called emotion - lun, 23:00   Mer 26 Déc - 22:09

C’est une nouvelle journée bien remplie. Afin de me lever tôt, chaque jour, il faut aussi que je me couche tôt afin de ne pas souffrir d’un manque de sommeil. Après avoir mangé et discutailler avec mes camarades je rejoins donc ma chambre afin d’aller me coucher. Demain est une nouvelle journée, et si je suis déjà nominé, c’est une raison de plus pour faire quelque chose d’intéressant de sa journée demain. Je ne veux pas partir, et comme je ne veux pas partir. Je monte alors dans ma chambre où personne n’est présent mis à part Lucy sur son lit. Je commence à retirer mon t-shirt quand celle-ci finit par me questionner. Pourquoi je serai pas quelqu’un de bien ? Voilà une question à laquelle je m’y attendais pas. « Disons que je suis le genre de type qui aime s’amuser et auquel il faut pas s’attacher. » J’ai donc du mal avec l’attachement, je me suis posé quelques fois, mais ça n’a jamais duré, le fautif c’était toujours moi évidemment, parce que je déconnais, mais je suis comme ça, si faible face à la tentation, je ne sais lutter face au désir d’une nouvelle aventure d’un soir. Un nouveau corps, une nouvelle femme vaut toujours mieux qu’une routine qui s’installe. Malgré tout je m’attache à Lucy, mais nous devons pas trop nous attacher, je veux dire pas plus que des amis, j’ai peur de casser tout ça, de déconner encore une fois, et je ne veux plus déconner, j’ai déjà perdu trop de gens dans ma vie. Trop de femmes. Mais bon, elle aussi n’est pas parfaite de ce qu’elle me dit, mais personne n’est parfait c’est vrai, sauf que ça me semble pas être le même genre d’imperfection. Au final dans tout ça, elle me dit que malgré ce que je lui ai dit cela ne l’empêche pas de me vouloir dans son lit ce soir. J’enlève mon pantalon tout en demandant : « Anouchka n’est pas là ? » Ou César, je ne sais même plus avec qui elle dort avec tous ces changements de binôme et finalement, je me dirige vers son lit, grimpe au dessus d’elle à 4 pattes avant de répondre moi même à ma question. « On s’en fout d’Anouchka au pire. » Je lâche d’embrasser Lucy langoureusement, rien à voir avec le petit baiser que je lui avais donné la première fois.
Lucy

Lucy
MESSAGES : 845
LOCALISATION : pékin, china.
POINTS : 36

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 2 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (césar) annie
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: i've got a thing called emotion - lun, 23:00   Lun 31 Déc - 16:50

La semaine passée, @Ziyan m'avait fait comprendre qu'il n'était pas quelqu'un de bien, et cette phrase avait tourné dans ma tête pendant de longues journées, comme si encore une fois, je faisais le mauvais choix. Mes relations passées étaient assez catastrophiques lorsque l'on y repensait, alors forcément, je m'étais tout de même demandée si je faisais bien d'être autant attirée par lui. Et si certains le trouvaient vulgaire, d'autres le trouvaient limités, c'était tout simplement parce qu'ils ne tiraient pas ce masque qu'il s'était fait depuis le début du jeu. Moi, je le voyais le vrai Ziyan. Et je savais qu'il avait plus à offrir que ce qu'il donnait aux autres. Parce que ce qu'il choisissait de me donner à moi était totalement différent. Peut-être était-il tout simplement sélectif. J'observais donc le beau brun se débarrasser de son tee-shirt, me mordant un instant la lèvre inférieure face à cette vue, alors que je lui demandais en quoi il n'était pas quelqu'un de bien. J'avais réellement du mal à y croire en vérité. Il disait préférer s'amuser et n'avoir jamais réellement réussi à se poser, ce que je pouvais comprendre. Mes relations avaient été assez éphémères également, et si beaucoup de fois c'était les autres qui avaient merdé, il m'était également arrivé de commettre des erreurs. J'étais loin d'être une sainte. « (...) Et si je te dis que c'est déjà trop tard pour ça ? » soufflais-je alors qu'il se débarrassait maintenant de son pantalon. Moi, je n'étais vêtue que d'un tee shirt un peu trop grand pour moi, sans rien dessous, et d'un mini short qui couvrait une culotte en dentelle. Il s'approchait finalement de moi, passant au dessus de mon corps alors que le bout de mes doigts venaient effleurer ses brais, remontant jusqu'à ses épaules avant de passer dans sa nuque. Anouchka ? Ça n'était qu'un détail. Après tout il y avait de grandes chances pour qu'elle aille dormir avec César, et nous n'avions nous pas le luxe de pouvoir nous rendre dans la loveroom, alors ça ne me dérangeait pas qu'elle dorme ailleurs pour ce soir. A vrai dire, je n'y pensais même plus maintenant que son corps s'était rapproché du mien et que nos lèvres s'étaient jointes. La paume de ma main gauche glissait un instant sur son torse, descendant le long de ses abdos avant de venir se caler sur le bas de son dos tandis que l'autre glissait dans ses cheveux. Là, je le faisais basculer un instant, arrivant à genoux sur lui, prenant ainsi le dessus, alors que je me reculais un instant avant de finalement l'embrasser de nouveau, mes longs cheveux noirs tombant sur mon épaule gauche. Cette tension qu'il y avait entre nous depuis le début du jeu, c'était comme si elle arrivait à un point de non-retour, et qu'aucun de nous n'étions capable de lui résister.



I've never been a socialite
Can you feel me now that I'm vulnerable in oh-so many ways ? Oh, and I'll never change.
Ziyan

Ziyan
MESSAGES : 232
AGE : 26
LOCALISATION : Strasbourg
EMPLOI : Etudiant à l'ENA
CITATION :
POINTS : 0

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (Fawn) Sid
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: i've got a thing called emotion - lun, 23:00   Jeu 3 Jan - 14:24

Ma relation avec Lucy devient plus en plus ambiguë. Je ne saurais pas vraiment la qualifier aujourd’hui. Je sais que la semaine dernière je lui ai dit ne pas être une personne bien et je le reconfirme encore aujourd’hui. Je ne pense pas que Lucy doit s’attacher à moi, parce que moi je me suis attaché à elle. Sauf que je détruis toujours tout autour de moi, je peux m’empêcher de déconner, de faire le pas de travers et de perdre les gens que finalement j’apprécie. Mais peut-être qu’elle a raison, qu’après tout il est trop tard maintenant, elle est attachée, et moi je le suis aussi. Que répondre à ça ? C’est vrai qu’il est trop tard, et c’est pour ça que maintenant je ne veux plus la perdre. « Alors le mal est déjà fait, et ça risque d’avoir ses conséquences. » Que j’espère ne seront pas néfastes à notre relation, mais encore une fois je me connais, et du coup je ne peux qu’en douter. Guidé par une pulsion, je m’avance vers elle, pour me poser au dessus d’elle, on oublie Anouchka et je finis par l’embrasser langoureusement. Je sens sa main glisser sur mon corps pendant que je l’embrasse avant que celle-ci me fasse basculer pour inverser les positions. Pendant que l’on s’embrasse, ma main, elle, glisse sur ses cheveux avant d'arriver et de se poser à l'arrière de sa tête, comme pour rapprocher Lucy encore plus de moi. Mon autre main quant à elle s'amuse à se glisser et caresser son corps encore vêtu. Celle-ci finit alors par glisser sous son t-shirt pour venir effleurer légèrement son sein, j’ai trop attendu, je veux maintenant passer aux choses sérieuses avec Lucy.
 

i've got a thing called emotion - lun, 23:00

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» crazy little thing called love ☆ (ft. Sloan)
» Crazy little thing called love - Flynn & Willa
» The funny thing about a strong woman is that she doesn't need you... She wants you. And if you start slacking she'll be content without you. ~ Kanon.
» une photo de faiblesse!!!
» Enquête RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: PREMIER ÉTAGE - PALAIS IMPÉRIAL – TERRE (CENTRE) :: CHAMBRE PANGU-