GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 (don't) stop me now (jeudi, 18h45)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sid

Sid
MESSAGES : 605
AGE : 24
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer
POINTS : 176

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 7 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: rhéa 4ever
Voir le profil de l'utilisateur

(don't) stop me now (jeudi, 18h45) Empty
MessageSujet: (don't) stop me now (jeudi, 18h45)   (don't) stop me now (jeudi, 18h45) EmptyLun 10 Déc - 19:17

w/@aly
(don’t) stop me now


Sid est cloitré dans la salle de bain de l'étage depuis une bonne demi-heure. Il fait les cent pas dans la pièce, à se demander ce qu'il doit faire et chaque minute il prend une nouvelle décision. Celle qui lui trotte quand même beaucoup dans la tête est la plus radicale qu'il pourrait être amené à prendre ici, mais plus cette quatrième semaine suit son cours, et plus il est disposé à écouter le petit diable sur son épaule qui pense qu'il n'a plus rien à attendre des autres et de cette aventure. Tout ça part d'un sentiment d'insécurité grandissant depuis dimanche, suite à sa chute vertigineuse dans le classement de popularité. Oui, c'est ça qui le tracasse depuis plusieurs jours car là où certains ne verraient que des places de perdues, lui voit surtout que ses camarades ne l'apprécient plus autant qu'au début. Et ça lui fait mal de penser ça, après seulement trois semaines de vie ensemble. C'est officiel, on ne le supporte déjà presque plus. Sid doit même sûrement s'attendre à dégringoler un peu plus chaque semaine jusqu'à côtoyer le bas du classement. Avant ça il ne prêtait pas beaucoup attention à ce classement, mais il a suffi qu'on souligne sa chute pour qu'à présent ça l'obsède. Quatre places, ça peut paraitre dérisoire mais c'est énorme de son point de vue. À ses yeux c'est tout simplement la représentation de ce dont il est persuadé depuis le début : tôt ou tard la tolérance des autres allait atteindre ses limites, et ce jour est arrivé. Sid n'a jamais été populaire dans sa vie, alors au final ça ne l'étonne même pas. Prenant une grande inspiration, il finit par entreprendre ce qui l'avait mené à cette salle de bain une demi-heure plus tôt : il rassemble ses effets personnels, à savoir sa brosse à dents, sa petite trousse de médicaments et les quelques huiles essentielles qu'il avait laissées ici. Au même moment la porte s'ouvre derrière lui, et @aly apparait dans la pièce, le prenant par surprise. Il se retourne, ses affaires dans les mains, l'observe un instant puis baisse la tête. « Aly.. Je crois que j'ai besoin d'un coup de pied aux fesses là, tout de suite. » Elle s'était dite disponible pour lui en donner en cas de besoin, et il se pourrait bien que ce soit l'un de ces moments où ce ne serait vraiment pas du luxe. « Pour me ressaisir, avant de faire une bêtise. » il poursuit dans une grimace. Une bêtise, il a quand même conscience qu'il pourrait bien en faire une, et il s'attend à ce qu'Aly n'aime vraiment pas ce qui va suivre. « Si tu me laisses passer cette porte, je vais aller faire ma valise. » il lui annonce d'une voix étranglée, les larmes aux yeux. Si personne l'en empêche il est vraiment capable de prendre toutes ses affaires et de débarrasser le plancher dans la soirée. Pourtant il a pas le droit de faire ça, ils se sont promis mutuellement avec Gio qu'ils n'abandonneraient pas, et cette pensée lui traverse effectivement l'esprit au moment de réunir le peu de trucs qui lui appartiennent dans cette salle de bain. Il peut pas faire ça à Gio, à Rhéa, et même à Aly qui ont toujours été là pour lui dans ce jeu, depuis la première heure et c'est littéralement vrai. Ils forment les deux binômes soudés de ce nid, et s'il partait sans prévenir ce serait certainement perçu comme une trahison de sa part. Laisser Rhéa toute seule, voilà une idée qui le fait subitement bondir à l'intérieur de lui-même. S'il fait ça, il se le pardonnera jamais et il le sait. Et pourtant il continue de penser que la plupart des gens ici le tolèrent pas, que ces estimations de popularité sont forcément révélatrices de quelque chose et qu'il peut pas faire comme s'il n'y avait rien. Il compte un peu sur Aly pour le raisonner comme elle a su le faire dès le début de cette aventure, il espère qu'elle saura trouver les mots pour le convaincre que tout ne s'arrête pas à quelques places de perdues car de son côté, Sid est quand même vachement peiné d'avoir perdu en estime aux yeux de ses camarades. Pour lui ça veut dire beaucoup de choses, et ça le fait remettre en question jusqu'à son intégration dans ce jeu. Peut-être qu'au fond c'était du flan depuis le départ, peut-être qu'il a jamais vraiment trouvé sa place et que celle-ci n'est simplement pas ici. Peut-être qu'il rendra service à beaucoup de monde en partant, ou peut-être qu'il prend simplement ça trop à cœur alors que ça n'en vaut pas la peine.
Aly

Aly
MESSAGES : 329
AGE : 24
LOCALISATION : tucson - arizona (usa)
POINTS : 24

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 16900 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (GIO ♥) (RHÉA)
Voir le profil de l'utilisateur

(don't) stop me now (jeudi, 18h45) Empty
MessageSujet: Re: (don't) stop me now (jeudi, 18h45)   (don't) stop me now (jeudi, 18h45) EmptyJeu 13 Déc - 22:05

@sid
Dû aux embouteillages ce matin dans la salle de bain, Aly n'a pas eu l'occasion de se doucher aujourd'hui. En plus de cela, elle revient de la salle de sport. Alors, à cet instant précis, la belle n'a qu'une idée en tête : aller prendre une douche. Avant cela, elle passe par la chambre et le dressing, afin de prendre quelques affaires, ce dont elle avait besoin. Et puis, rapidement, elle passe la porte de la salle de bain. Relevant la tête, elle aperçoit Sid. Un sourire s'étale sur son visage. « Ah, coucou Sid ! » glisse-t-elle, doucement, d'une voix enjouée. Puis, elle remarque qu'il tient toutes ses affaires dans ses mains. Et qu'il baisse la tête. Quelque chose cloche, elle le sent, alors elle fronce légèrement les sourcils, se demandant ce qui se passe. « Quelque chose ne va pas ? » qu'elle lui demande finalement. Le candidat se confie peu à peu. Il explique qu'il a besoin d'un coup de pied aux fesses, celui qu'Aly lui a promis, pour le jour où il en aurait besoin. Aly fronce à nouveau les sourcils mais ne dit rien. Elle attend d'autres explications du jeune homme. En attendant, elle s'approche des lavabos, pose ses effets personnels puis se retourne à nouveau vers le candidat lorsqu'il explique qu'il pourrait faire une bêtise. « Quel genre de bêtise, plus précisément Sid ? » qu'elle lui demande. Parce que bon, Sid, elle a dû mal à le voir réellement faire une bêtise. Aly, elle en serait bien capable, juste histoire d'embêter son monde mais Sid ? Non, elle ne le voit vraiment pas faire une bêtise. Et là, ce qu'elle entend, ça ne lui plaît pas. "Faire sa valise"... La brune ouvre les yeux, en grand. Elle ne s'y attendait pas. Revenant devant lui, elle cherche surtout à se mettre entre lui et la porte. Hors de question qu'il ne sorte de cette pièce avant qu'il n'ai changé d'avis. « Pardon ? » demande-t-elle, presque en criant, sous l'effet de la surprise. « Excuse-moi, je veux dire... mais pourquoi ? Que se passe-t-il ? » Elle regarde le candidat qui a maintenant les larmes aux yeux. Elle cherche dans son regard des réponses. Pour le coup, elle est perdue, Aly. « Tu ne te sens pas bien parmi nous ? Je pensais que ça allait bien mieux ? » Elle ne comprend pas, Aly. Elle est presque déçue, même. Elle a l'impression d'avoir raté quelque chose, presque d'avoir failli à sa mission. « Alors, déjà, tu vas me donner tout ça... » dit-elle, en prenant des mains du jeune homme ses affaires avant de les poser non-loin de ses affaires à elle. « Et ensuite, on va se poser un peu, parler de tout ça. » qu'elle finit par lui dire. Elle lui prend la main, le tire vers la baignoire et le force presque à s'asseoir sur le rebord de celle-ci. Elle se tient devant lui, les bras croisés mais pose toujours un regard bienveillant sur le candidat. Après tout, elle ne veut pas non plus l'effrayer, ce n'est pas le but. « Bon, de toute façon, je ne te laisserai pas partir. Même si je dois utiliser les grands moyens » lâche la candidate, un petit sourire taquin sur son visage. « Tu ne peux pas partir, d'accord ? Tu ne peux pas nous laisser. Rhéa, Gio, moi... On fait quoi sans toi, nous ? » Après tout, depuis le début, les deux binômes étaient soudés. Alors, il était hors de question que l'un des leurs parte. C'était impensable pour Aly. Elle le regarde, toujours avec ce regard d'incompréhension tandis qu'elle s'accroupit tout en attrapant ses mains, comme pour le retenir.
Sid

Sid
MESSAGES : 605
AGE : 24
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer
POINTS : 176

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 7 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: rhéa 4ever
Voir le profil de l'utilisateur

(don't) stop me now (jeudi, 18h45) Empty
MessageSujet: Re: (don't) stop me now (jeudi, 18h45)   (don't) stop me now (jeudi, 18h45) EmptyDim 16 Déc - 3:17

C'est une décision qu'il risque de beaucoup regretter s'il va jusqu'au bout, et à vrai dire Sid est loin d'être décidé dans sa tête au moment où il récupère ses affaires dans la salle de bain. Il tente de se convaincre que c'est ce qu'on attend de lui, que personne ne le retiendra et en quelque sorte il cherche une excuse pour avoir le droit de partir. Parce qu'il se sent pas si apprécié que ça ici finalement, c'est tout du moins ce qu'il pense pouvoir conclure de sa récente chute dans le classement de popularité. Sid il croit qu'il y avait un message caché derrière ça, que ça veut tout simplement dire que ses camarades ont réussi à le tolérer jusque là mais qu'ils ont tous fini par se lasser de lui. Un mois, c'est le temps qu'ils l'auront supporté ici, en fait c'est presque un record puisque généralement les gens le chassent de leur vie bien plus tôt que ça. Il a essayé de se faire apprécier par tout le monde en restant lui-même, à savoir un garçon naturellement prévenant, sociable, et avec un caractère qu'on pourrait qualifier d'accommodant. Mais non, faut vraiment qu'il arrête de se voiler la face, ici ce n'est pas visiblement différent de dehors. Tel un produit alimentaire il a une date de péremption dans cette aventure et donc c'est officiel, il est périmé, Sid. Il est venu à bout de la tolérance de ses camarades, pour lui c'est ce que signifient ces places de perdues et le fait qu'il ait autant chuté en l'espace d'une semaine. C'est pas franchement étonnant qu'il accorde de l'importance à ces estimations puisqu'elles sont censées refléter leur popularité au sein du nid. Tant qu'il pouvait à peu près se considérer bien classé Sid était content, mais le fait d'avoir fait partie des descentes de la semaine dimanche a remis beaucoup de choses en question, subitement. On ne chute pas par hasard, c'est ce qu'il se répète sans arrête depuis quatre jours alors oui, c'est le genre de choses qui peuvent totalement le faire se questionner sur sa place dans ce jeu, à nouveau. L'arrivée d'Aly dans la salle de bain le replonge dans l'une des leurs toutes premières discussions, où il était justement question qu'il trouve sa place. Il pensait l'avoir trouvée, mais à présent il n'est plus sûr de rien. Il laisse bien vite entendre face à Aly qu'il pourrait commettre une bêtise, et s'il s'adresse à elle c'est pas uniquement parce que c'est la seule personne présente à ce moment-là, Aly c'est surtout celle qui s'était proposée de lui mettre un coup de pied aux fesses quand il ressentirait le besoin. Ben là, le moment est plutôt bien choisi selon lui, et il fait même carrément peser sur elle la responsabilité de le retenir de partir. Aly peut avoir ce pouvoir-là sur lui, ça fait aucun doute, si elle trouve les bons mots il reviendra certainement sur cette décision qui n'a encore rien d'officiel. « C'est fini Aly, on ne m'apprécie plus comme avant ici. » il souffle en laissant glisser son regard triste jusqu'à elle. Sid peut lire l'incompréhension dans ses yeux, et il sait qu'il va pas pouvoir se limiter à cette brève explication. D'ailleurs il n'explique rien du tout pour le moment, il livre simplement son ressenti de la semaine. « J'ai dégringolé dans la popularité, et je pense qu'on chute pas sans raison. Alors voilà j'ai sûrement fait mon temps ici. » Il a jamais visé la première place d'un tel classement, les places qu'il occupait les premières semaines lui allaient très bien. Un petit top trois ou même une quatrième place, c'est à ça qu'on l'avait habitué pendant un mois et là, d'un coup, c'est à la huitième place qu'il a lourdement chuté. Il accorde pas plus d'importance que ça aux chiffres, en réalité tout ce qu'il retient lui c'est qu'il est descendu et donc qu'il est moins populaire aujourd'hui. « Moi aussi je pensais que ça allait mieux, mais tu vois, je crois que je me suis trompé. » il ajoute dans une petite moue. Aly ne le laisse toutefois pas en dire davantage, ni une ni deux elle s'empare des affaires qu'il tient entre ses mains pour les éloigner de lui. Elle lui propose, ou plutôt lui impose ensuite de se poser un peu pour discuter de tout ça tranquillement. Sid se laisse prendre par la main et guider vers la baignoire, imitant Aly lorsqu'elle entreprend de s'assoir sur le rebord de celle-ci. Elle se montre très claire : elle ne le laissera pas partir, et pour ça elle n'exclut pas d'employer les grands moyens. « Mais Aly, pourquoi je resterais dans une aventure où on se lasse de moi ? Il vaut sûrement mieux que je parte avant de me retrouver dans les toutes dernières places.. » il déclare sur un ton pas du tout convaincu. Il a du mal à croire en ce qu'il dit parce qu'il n'a quand même pas du tout envie de partir, Sid. Avant dimanche il se sentait bien ici, c'est juste cette histoire de popularité qui bouleverse tout et le fait douter. « Oh.. » Les mots d'Aly le touchent. Elle souligne le fait qu'il ne peut pas les laisser, Rhéa, Gio et elle, et à ce moment-là Sid a comme le déclic dont il avait besoin. « Tu as raison, je n'ai pas le droit de vous faire ça. Et j'ai promis à Gio de ne jamais abandonner. » S'il part, ce sera une trahison que son camarade ne lui pardonnerait probablement pas et puis ils ont fait un pacte et il lui a donné sa parole, il peut pas tout envoyer valser comme ça. « Je dois pas oublier mes alliés de la première heure ! » il reprend tandis que ses lèvres s'étirent progressivement en un sourire. Ses trois principaux alliés dans cette aventure, ceux sur qui il peut compter depuis le début et qui seront sûrement affectés par son départ s'il choisit d'en rester là, bien plus que tous les autres. « J'ai pas envie de vous abandonner, vous comptez beaucoup trop pour moi. » Sur ces mots il ressert ses mains autour de celles d'Aly tout en la couvant du regard, ce contact le rassure et il n'a aucune envie d'y mettre fin tout de suite. Il savait qu'Aly trouverait les mots, comme quoi un coup de pied aux fesses c'est pas forcément quelque chose de violent, sa prise de conscience ne l'a en tout cas pas été puisqu'il a tout bonnement réalisé une chose qu'il savait déjà. « Aly, promets-moi que tu te lasseras pas de moi, toi. Qu'à l'arrivée je pourrai toujours compter sur notre lien et qu'à défaut d'être bien classé dans la popularité, je peux avoir une petite place dans ton cœur. » Ses yeux cherchent à rencontrer les siens avec une certaine hésitation. Il sait pas s'il en demande pas un peu trop à sa camarade, mais bon ça lui ferait tellement de bien d'entendre ces choses-là. Ça pourrait le faire renoncer à l'idée de vouloir être apprécié par tout le monde pour se recentrer sur les liens authentiques et véritables qu'il a forgé ici en quatre semaines d'aventure. Sid peut pas imaginer son aventure sans ses trois alliés à ses côtés, et il a vraiment pas le droit de quitter ce quatuor de la première heure, de les abandonner à la première remise en question car c'est leur estime qui doit compter avant tout et tant qu'elle est là, tout va bien.
Aly

Aly
MESSAGES : 329
AGE : 24
LOCALISATION : tucson - arizona (usa)
POINTS : 24

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 16900 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (GIO ♥) (RHÉA)
Voir le profil de l'utilisateur

(don't) stop me now (jeudi, 18h45) Empty
MessageSujet: Re: (don't) stop me now (jeudi, 18h45)   (don't) stop me now (jeudi, 18h45) EmptyJeu 20 Déc - 23:41

@sid
La jeune femme se trouve dans la salle de bain, face à un Sid semblant être assez déboussolé, assez désorienté. Elle le voit, il n'est pas bien. Sid, c'est un candidat qu'elle adore alors, ça l'embête beaucoup de le voir dans cet état. Le regardant, elle n'attend pas longtemps avant de lui demander ce qu'il se passe. Le candidat explique alors qu'on ne l'apprécie plus comme avant, dans le jeu. Aly fronce un peu les sourcils, ne comprenant pas tellement d'où cela peut sortir. Aly n'ajoute rien, elle attend d'autres explications car elle est un peu perdue. Sans attendre, Sid se confie un peu. Il dit avoir fait son temps dans le jeu : après tout, ça se voit dans la côte de popularité. Aly secoue la tête, montrant qu'elle n'est pas d'accord. « D'accord, je vois. » qu'elle répond tout d'abord. Prenant une grande inspiration, Aly cherche ainsi les mots justes qu'elle pourrait utiliser, pour booster le candidat. « Cette histoire de côte de popularité, tu l'oublies. On en a déjà parlé, tu sais pourquoi tu es là et ce n'est pas un hasard non plus si tu es là. Tu as ta place parmi nous, d'accord ? » tente t-elle de le convaincre. Puis, reprenant son inspiration, Aly évoque le fait qu'elle pensait que ça allait mieux pour lui, ici. Ce à quoi, Sid déclare s'être trompé. « Non, je ne pense pas. Je pense juste que tu as trop accordé d'importance à cette histoire de popularité. Enfin, je veux dire, tu n'as pas dramatiquement chuté non plus, tu exagères un petit peu. » lance-t-elle, d'un petit sourire amusé, pour tenter de dédramatiser la chose. Sans plus attendre, pour l'éloigner de son avis de se barrer, Aly attrape les effets personnels du jeune homme afin de les poser dans un coin de la salle de bain. Puis, attrapant sa main, elle le dirige vers la baignoire de la pièce. Elle se montre assez ferme, montrant ainsi qu'elle ne le laissera pas faire. Hors de question qu'il envisage une seconde de plus cette idée de quitter le jeu. « Non mais dis donc, à quel moment tu as vu qu'on était lassé de ta présence ? Tu rigoles, j'espère ! » Aly prend presque un ton agacé. Vraiment, ça l'agace de voir ce que peut penser le jeune homme. « Arrête tout de suite ou tu vas réellement l'avoir ton coup de pied aux fesses, Sid. » glisse-t-elle, ensuite en affichant de nouveau un sourire. Puisque, tout de même, son but n'est pas de lui montrer qu'elle est fâchée contre lui, pas du tout. La jeune femme tente de le raisonner une nouvelle fois, lui expliquant qu'il ne peut pas partir. De toute façon, il ne peut pas les laisser en plan, elle, Rhéa et Gio. C'est hors de question. D'ailleurs, le candidat semble d'accord. Ravie, un grand sourire s'affiche sur le visage de la candidate. « J'aime mieux, ça. » lâche l'américaine, lorsqu'elle entend Sid se raviser, disant qu'il ne peut pas abandonner. « Certes, tu dois rester pour nous. Mais surtout, tu dois rester pour toi, aussi. Ne l'oublie pas. » Aly, elle est contente de voir qu'elle compte beaucoup pour le candidat. Mais une fois de plus, il semble s'oublier, comme bien souvent. Du coup, elle le lui rappelle. Il est avant tout ici pour lui. Les mots que le candidat emploie, ça la rassure aussi néanmoins. Parfois, parmi tout ça, entre les différents candidats, le jeu, elle se demande elle aussi si elle a réellement sa place ici. De voir qu'elle compte beaucoup pour certains, ça la rassure aussi, mine de rien. Sentant Sid resserrer ses mains autour des siennes, Aly pose son regard sur leurs mains. Elle ne le lâche pas, pas tout de suite. Elle veut avant s'assurer qu'il ne compte pas partir, qu'il compte rester dans le jeu. Elle regarde à nouveau le candidat dans les yeux tandis qu'il la regarde aussi. Il lui demande de lui faire une promesse. La promesse qu'il pourra toujours compter sur elle. Tout en le regardant, Aly affiche un petit sourire. « Bien sûr, Sid. C'est promis. » dit-elle d'une voix pleine de sincérité, de tendresse. Après tout, ils se ressemblaient en bien des points. Bien sûr qu'il aurait toujours une petite place dans son coeur, c'était évident. « Moi, je vais être gourmande, je veux que tu me promettes deux choses. La première, bien sûr, c'est que tu me promettes de ne pas quitter ce jeu. Je te l'interdis, carrément. » Nominations incluses, évidemment. Même si c'était une clause bien plus compliquée à promettre. « La deuxième, promets-moi de ne pas m'oublier, une fois qu'on sera en dehors du jeu. Qu'on se verra toujours, qu'on se donnera de nos nouvelles... Comme ici quoi. » Des déceptions de ce genre, elle en a connu beaucoup Aly, au cours de sa vie, malgré son âge. Alors, c'est vrai qu'elle est du genre à se méfier à présent. Néanmoins, avec Sid, c'est différent. Elle estime pouvoir lui faire confiance sur ce point. En tout cas, elle l'espère beaucoup.
Sid

Sid
MESSAGES : 605
AGE : 24
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer
POINTS : 176

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 7 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: rhéa 4ever
Voir le profil de l'utilisateur

(don't) stop me now (jeudi, 18h45) Empty
MessageSujet: Re: (don't) stop me now (jeudi, 18h45)   (don't) stop me now (jeudi, 18h45) EmptySam 22 Déc - 3:42

Peut-être qu'il est pas censé faire sa valise aujourd'hui, peut-être que le destin en a décidé autrement et a envoyé Aly pour lui remettre les idées en place. Il aurait pu rencontrer n’importe quel camarade à cette heure-ci dans cette salle de bain mais c'est une candidate à qui il tient énormément qui en passe la porte, comme si on lui mettait sous les yeux ce qu'il allait perdre s'il décidait de quitter cette aventure sur un coup de tête ce soir. Il a même un peu l'impression de trahir Aly en lui révélant son projet de partir, il veut pas être le lâche dans le quatuor composé de Rhéa, Gio et d'eux deux et en même temps il voit pas quoi faire de mieux dans l'immédiat que rassembler ses affaires et disparaitre pour faire des vacances à tout le monde. Pas à eux mais aux autres, ceux qui doivent en avoir assez de le croiser tous les jours et qui l'ont fait savoir via sa chute dans la popularité. Au fond Sid savait qu'il finirait par lasser ses camarades mais il avait espéré que ça arriverait le plus tard possible. On peut aussi voir les choses de façon optimiste, et se dire qu'il a quand même réussi à ce qu'ils le supportent un mois, c'est pas si mal et c'est même mieux que les statistiques qu'on lui connaissait jusque là. Aly elle semble pas du tout disposée à le laisser mener à bien son projet, d'ailleurs elle lui demande d'oublier cette histoire de popularité qui ne rime à rien selon elle. Sid se voit rappeler l'une de leurs précédentes discussions, concernant sa place dans ce jeu, et en l'écoutant il a l'impression qu'une partie de ses mauvaises pensées s'évapore. Il se souvient qu'il est peut-être là pour quelque chose, et partir le laisserait sûrement sur un sentiment d'inachevé en plus de le confronter à un échec personnel. Parce qu'il a pas choisi cette aventure au hasard Sid, il en attendait bel et bien quelque chose au moment de s’inscrire. Abandonner reviendrait à envoyer valser ses bonnes résolutions, ça voudrait dire revenir en arrière et gâcher une opportunité qui se représentera pas. Il demeure silencieux, laissant la parole à Aly qui souligne qu'il accorde vraiment trop d'importance à ces classements, elle trouve d'ailleurs qu'il exagère quand il parle de dégringolade. Sid grimace légèrement, il voudrait voir les choses comme ça aussi. « Quatre places quand même Aly, tu peux pas dire que c'est rien.. J'aimerais me moquer de tout ça tu sais, sauf que j'y arrive pas. » formule-t-il avant de soupirer longuement. Et il ressent même de la honte vis-à-vis de ça, de pas être capable de passer au-dessus alors que les autres y arrivent apparemment. Il a entendu personne se plaindre, Cristopher a perdu le même nombre de places et à sa connaissance il en fait pas un drame. Ils ont pas le même souci de reconnaissance non plus, Sid il a ce besoin de se sentir apprécié qui le fait prendre au sérieux ce genre de choses. C'est la seule représentation qu'il a de son niveau de considération dans le nid, il est bien obligé d'y accorder de l'importance. Aly est là, heureusement, pour pas le laisser s'enfoncer dans ce flot d'idées qu'elle juge absurdes, et pour lui ouvrir les yeux. Elle s'emploie à fermement réfuter tout ce qu'il avance, et Sid avait sans doute besoin d'entendre tout ça pour se rebooster et accepter qu'en étant pas le plus apprécié ici, il peut quand même avoir une place auprès des autres. Une place à laquelle il a pas le droit de renoncer pour "si peu", c'est ce qu'elle veut lui mettre dans la tête. Sid retrouve peu à peu la raison, le déclic il l'a en songeant à la promesse qu'il a faite à Gio, et à ses trois alliés qu'il ne peut pas abandonner. Il sait que son départ les laisserait pas insensibles, s'il doute pas de compter aux yeux de quelqu'un ici c'est bien aux leurs parce qu'ils lui ont tous les trois déjà prouvé que c'était le cas. Aly le prouve une fois de plus aujourd'hui en cherchant à le raisonner, c'est le comportement d'une amie et c'est ce qui le pousse aussi à se dire qu'il a pas le droit de faire ça. « Y'a quelques semaines t'as dit que j'avais du courage, et j'ai pas envie de te faire mentir là-dessus. » il souffle en prenant un air sérieux, comme déterminé à lui prouver qu'elle avait raison. Parce qu'abandonner serait l'acte le moins courageux du monde, il en a conscience. « Le Sid d'avant l'aventure serait parti je crois, mais je veux plus être cette personne-là. Lâche et faible, qui renonçait à la première difficulté. Ce Sid-là était très mal entouré aussi, c'est ce qui nous différencie. » il termine en esquissant un sourire, ses yeux rivés vers Aly qui est directement visée par cette remarque. Ce sont des gens comme elle qui lui donnent le courage qu'il a jusqu'ici jamais eu, il s'est enfin trouvé de vrais alliés qu'il peut même appeler des amis et ça le change des personnes malintentionnés qui ont fait partie de ses fréquentations pratiquement toute sa vie. Sid comprend qu'il doit effectivement rester pour eux, mais aussi pour lui. Qu'il pourra pas accomplir ce qui doit l'être s'il renonce maintenant, que pour son épanouissement personnel il peut pas mettre un terme à cette expérience de cette façon. Il demande à Aly de lui promettre qu'elle ne se lassera jamais de lui, qu'il pourra toujours compter sur ce qui les lie ainsi que sur une petite place dans son cœur. À ce moment-là il craint de trop en attendre d'elle mais en fait non, elle lui fait la promesse dont il a besoin pour se rassurer et elle peut pas lui faire plus plaisir qu'en formulant ces quelques mots. « C'est vrai ? Merci Aly, pour tout. » Ses lèvres s'étirent en un immense sourire, et les vilaines pensées qui l'avaient mené à envisager la sortie semblent désormais bien loin. Comment pourrait-il laisser une fille pareille derrière lui, surtout maintenant qu'il sait qu'il a une place dans son cœur. Aly lui demande quelques petites choses à son tour, tout d'abord de lui promettre de ne pas quitter ce jeu car elle le lui interdit. « Promis, je me mettrai plus jamais cette idée dans la tête. » il laisse sincèrement entendre, sa main toujours cramponnée à la sienne. Il songera plus à l'abandon Sid, il a réalisé qu'il pouvait pas faire ça et que c'était même pas ce qu'il voulait en fin de compte. La seconde demande d'Aly lui fait monter une petite larme au coin de l’œil, qu'il parvient à retenir. Il sait qu'ils se ressemblent sur beaucoup de points, et à nouveau il se retrouve dans ce qu'elle dit. Cette peur de l'abandon, c'est l'une des choses qu'il avait soulignées à l'époque des castings comme point commun entre eux. Il avait bien compris qu'Aly avait connu son lot de désillusions comme lui, il se sent tellement proche d'elle quand il entend ça. Et bien sûr, il oublie pas qu'à l'origine c'est une demande qu'elle lui fait. « Je pourrai pas t'oublier Aly, c'est impossible. Parce que t'es une fille inoubliable. Alors on continuera à se voir bien sûr, moi j'ai pas du tout envie qu'on se perde de vue en sortant hein de toute façon. Donc ça aussi, c'est promis. » Puis il baisse les yeux, gêné et confus. Il peut pas lui dire tout ce qu'il a sur le cœur alors il a le sentiment de manquer d'honnêteté envers elle. Le truc c'est qu'il y voit pas suffisamment clair cette semaine pour pouvoir mettre des mots sur certaines choses, alors ce serait pas forcément une bonne chose de se risquer à dire ce qu'il est même pas certain de savoir interpréter de son côté. « Tu sais, je crois que t'avais raison la semaine dernière. On devait être faits pour se rencontrer. » il ajoute simplement dans un petit sourire, son regard revenant progressivement vers elle. Ça il est en mesure de le formuler parce qu'il le croit, ça peut pas être un hasard si cette aventure a réuni deux personnes avec autant de choses en commun. Il avait jamais ressenti ça avant de la connaitre, ou si, seulement avec Eddie.
 

(don't) stop me now (jeudi, 18h45)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Don't stop me now !
» Detroit: Je serai absent due mardi 25 octobre aux jeudi le 27 octobre
» he's a one stop, got me hot, making my ugh pop - loxias
» Stop! Arrêtes-toi, montes le son et écoute!
» Preval, Myrlande, ak Micky reini an kachèt, blan di wi pou gouvènman pwovizwa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: PREMIER ÉTAGE - PALAIS IMPÉRIAL – TERRE (CENTRE) :: LA SALLE DE BAIN-