ACHARAALYANOUCHKACESARPENNYGOLSHIFTEHCRISTOPHERGIOMAZELUCYLINAJOAQUIM
FAWNKARLARHEADASHRICHARDBASTIANZIYANLEONSIDJULIETTEULISESTIMEO
Partagez | 
 

 i spy with my little eye (mardi - 14:33)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Fawn
MESSAGES : 471
AGE : 27
CITATION : WHY DO YOU PUT YOUR SELF-ESTEEM IN THE HANDS OF COMPLETE STRANGERS ?
POINTS : 40

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: ZIYAN
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: i spy with my little eye (mardi - 14:33)   Mar 27 Nov - 2:49

Retrouver la salle de l’espion est un des nombreux petits plaisirs qui me sont permis à nouveau depuis que mon interdiction de pénétrer à l’intérieur du palais a été levée. J’affectionne assez particulièrement cette salle. À la base, je suis de nature plutôt introvertie, l’observation, le recul passif et l’analyse méthodique, ce sont donc des choses qui viennent spontanément chez moi. Au début, je venais ici dans l’idée d’enquêter sur les secrets des autres, mais aussi afin de me rappeler que nous ne sommes pas dans une charmante colonie de vacances tous frais payés par Cupidon mais bien dans le cadre d’une émission de télé-réalité qui implique que nous sommes filmés et enregistrés en permanence, et que cela n’échappe pas aux plus voyeurs d’entre nous. Étant plutôt impulsive et directe, il était bon de m’intimer à une certaine prudence et de garder à l’esprit qu’au sein du nid, rien n’est secret. Avec le temps, mes objectifs premiers se sont doucement dissipés, et quand je viens maintenant faire ma petite souris curieuse, c’est davantage dans un but de divertissement qu’autre chose. Je ne serais pas fâchée de tomber sur un éventuel indice, mais ma vigilance s’émousse et je me laisse facilement embarquer par telle altercation ou telle conversation absurde. L’oeil posé sur mon partenaire @Ziyan, je constate que ce dernier semble se trouver dans la première configuration, sa discussion avec @Cristopher semblant s’envenimer. Je me penche instinctivement vers l’écran en saisissant les écouteurs correspondant au moment où la porte s’ouvre derrière moi. Je me détourne un instant et découvre @Karla avant de placer un des écouteurs au creux de mon oreille. « Tu tombes à pic, y’a du drama. » je lâche avec un sourire sans joie, les commissures étirées vers la gauche en une moue légèrement ironique. Si ça avait été d’autres candidats j’aurais pu trouver la situation divertissante, mais je dois bien avouer ne pas spécialement apprécier mon partenaire dans cet état d’énervement.
avatar

Karla
MESSAGES : 200
LOCALISATION : paris, fr.
EMPLOI : violoniste.
POINTS : 115

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 20 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: leon.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: i spy with my little eye (mardi - 14:33)   Mer 28 Nov - 0:18

Après une discussion fort drôle avec Joaquim à la bibliothèque, je décide d’aller enfin me nourrir. Faut dire qu’à force de me plonger dans la recherche des secrets, j’en oublie parfois mes besoins primaires. Par pur flemme, je me fais rarement des repas équilibrés, comme là, où de simple tartine de pâte à tartiner vont me servir de déjeuner. Face à ce triste repas et devant le regard inquiet de Leon face à mon alimentation, je finis par me faire une petite salade avec œuf dur et des morceaux de mozzarella. Avec mon bol rempli à ras bord, je déambule dans les couloirs jusqu’à la salle des espions. Surveiller les autres candidats est une activité que j’aime particulièrement, sa me donne l’impression d’être supérieur à eux au moment où je peux tous les regarder. Bien que je sois sûr d’être moi aussi surveillé par les autres candidats les fois où je ne suis pas dans la pièce. Mais personnellement, je n’ai rien à caché et je ne laisse jamais aucun indice traîner sur mon secret, donc ça ne me dérange pas. Quand je pénètre dans la pièce, j’y remarque déjà une autre candidate. @Fawn. Cette dernière se rend compte de ma présence. Elle m’annonce que ma présence tombe à pic puisqu’il y aurait du drama à l’écran. Friand de ce genre de scène hilarante, je m’avance rapidement vers ma camarade à côté de qui je prends place, attrapant une paire d’écouteur que je m’enfonce rapidement dans les oreilles. J’écoute la scène pitoyable qui se joue entre les deux candidats qui s’envoient des piques comme deux adolescences. Je ricane à chaque insulte envoyée par le doyen de l’aventure et du partenaire de Fawn. « Dommage qu’on ne soit pas en Russie, les bagarres sont autorisées dans les téléréalités là-bas. » Oui, je ne prône pas du tout la paix quand ce genre de conflit a lieu. « Je suis sûr que même avec ses soixante-dix ans au compteur, Cristopher peut mettre une bonne dérouillée à ton partenaire. Je prends même les paris. » Oui bon, je me concentre pour savoir quel est le fond du problème entre ses deux-là. Si je comprends bien, les meetings dans leur équipe se passe plutôt mal. Tant mieux, c’est de cette manière qu’on va pouvoir les surpasser. « De ton côté aussi vos meetings sont aussi agités ? » Je m’informe, parce que nos meetings sont plutôt sympathiques à côté de ce qui a l’air de se passer dans les leurs. Le seul élément perturbateur de nos meetings, c’est bien moi.
avatar

Fawn
MESSAGES : 471
AGE : 27
CITATION : WHY DO YOU PUT YOUR SELF-ESTEEM IN THE HANDS OF COMPLETE STRANGERS ?
POINTS : 40

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: ZIYAN
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: i spy with my little eye (mardi - 14:33)   Ven 30 Nov - 22:32

C’est vraiment particulier, ce voyeurisme. Ça m’est bien sûr déjà arrivé de succomber à cette tentation - personne n’est parfait - mais d’ordinaire lorsque je m’adonne à un passe-temps aussi répréhensible, cela concerne des personnes que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam. C’est toujours drôle de voir des personnes dont on ne sait rien se prendre la tête pour des broutilles et en venir aux mains pour trois fois rien, et ça l’est également quand on connaît les personnes dont il est question, mais différemment :  ce comique là a quelque chose de légèrement dérangeant. Je ne peux pas m’empêcher de me sentir un peu coupable et gênée malgré tout. « Ça ne m’étonne pas du tout. » je commente avec un léger sourire quand Karla mentionne la Russie. Il faut dire que les russes ont leur réputation, et le relation États-Unis/Russie a toujours été plutôt compliquée. L’image que nos médias renvoient d’eux est assez particulière, et je les visualise comme un peu froid, franc et brut de décoffrage. Même si leur façon de considérer les droits humains ne me plaît pas particulièrement, les russes m’ont toujours intriguée et c’est un pays que j’aimerais visiter. « Tu viens de Russie, ou tu y as vécu ? » je demande ensuite, curieuse quant à ses connaissances sur le sujet. Elle a le physique type des femmes des pays de l’Est, ce genre de beauté indéniable que nous sommes nombreuses et nombreux à admirer. « Je t’avoue que je suis malheureusement plutôt d’accord avec toi, j’ai un peu peur pour Ziyan. Je relève quand même le pari par esprit d’équipe, mais je pars défaitiste. » je pousse un léger soupir puis reste silencieuse afin de continuer à écouter la dispute entre les deux cocos. Visiblement, leur esprit d’équipe ne se porte pas très bien. « Non, vraiment pas. Peut-être même pas assez ? Nous tombons d’accord assez facilement et j’arrive à imposer mon avis sans trop de difficulté. Les meetings sont si faciles à vivre que ça en est impressionnant. Mais je crois que les gros egos ne sont pas chez nous, alors ça facilite le procédé. » C’est vrai que si on avait un Ziyan ou un Cristopher dans notre équipe, ça serait peut-être différent. « Et vous, vous en venez aux mains ou pas encore ? » je lui retourne la question.
avatar

Karla
MESSAGES : 200
LOCALISATION : paris, fr.
EMPLOI : violoniste.
POINTS : 115

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 20 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: leon.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: i spy with my little eye (mardi - 14:33)   Mar 4 Déc - 20:16

Regarder les deux garçons s’insulter tour à tour comme deux poissonniers me fait beaucoup rire. En venant dans cette émission, je pensais bien plus que ce genre de scène se déroulerait avec des filles superficielles, mais en réalité, se sont les garçons ici qui ont plutôt tendance à se battre comme des chiffonniers. C’est sûrement l’effet 2018 et l’égalité hommes-femmes qui les trouble. Je ne peux m’empêcher de faire une remarque sur les télé-réalités russes où les candidats sont autorisés à se battre, parce que j’avoue qu’un peu de testostérone en action ne me gênerait pas pour le coup. Fawn me demande alors si je suis russe. Je détourne quelques instants le regard de l’écran pour regarder la jeune femme. C’est vrai que j’ai l’habitude d’être prise pour une russe et puis, je passe le plus clair de mon temps là-bas pour des représentations. « Non, mais pas très loin. Je suis roumaine, mais c’est beaucoup moins classe que la Russie. » mais je continue de la regarder fixement. « Et toi, alors ? Je n’arrive pas à déterminer tes origines. » C’est vrai que je ne suis pas la plus douée pour ça, si je dois émettre un avis, j’irais vers les pays d’Amérique du sud, mais je dois très certainement faire erreur. Et puis, son prénom ne m’aide pas beaucoup pour trouver. Je n’ai jamais entendu ce genre de prénom, ni en France, ni en Roumanie. Je finis par me recentrer de nouveau sur le clash qui se joue devant nous entre Cristopher et Ziyan. Je parie que si combat physique il devrait avoir lieu, se serait à coup sûr Cristopher qui gagnerait. Fawn a l’air plutôt d’accord avec moi, mais Ziyan étant son partenaire, elle se doit de le soutenir. « Ça doit être dur d’être la partenaire d’un tel boulet. » C’est vrai que la jeune femme n’a pas eu beaucoup de chance en étant associé à Ziyan, d’ailleurs, leurs caractères a l’air si différent, je ne comprends même pas pourquoi ils ont été associés ensemble. Ziyan semble plutôt se faire remarquer pour des raisons futiles que pour sa brillance dans le jeu. Je lui demande alors si les échanges dans son groupe lors des meetings est aussi animé que la team brune. Elle m’assure que non, bien au contraire. Chacun semble pouvoir exprimer son avis assez facilement, mais que les gros caractères ne font pas partie de sa team. Elle me retourne la question. « Non, c’est assez facile d’exprimer ses idées aussi dans notre groupe. Ce qui est assez surprenant, puisque j’ai dû mal à supporter la moitié des personnes de ce groupe. » Je parle bien entendu de Achana qui me tape sur le système et de ce blaireau de Joaquim qui veut à tout prix me voir sortir de mes gongs.
 

i spy with my little eye (mardi - 14:33)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BIG BANG THEORY - mardi 26 juin, 16h25
» MARDI GRAS
» Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout
» Faites entrer l'accusé
» La maj du mardi 19 avril 2011 :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: REZ-DE-CHAUSSÉE - PALAIS IMPÉRIAL – TERRE (CENTRE) :: LA SALLE DE L'ESPION-