ACHARAALYANOUCHKACESARPENNYCRISTOPHERGIOLUCYPENNYLINAJOAQUIM
FAWNKARLAGOLSHIFTEHRHEALINADASHRICHARDBASTIANZIYANLEONSIDMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez | 
 

 Vortex. (vendredi à 17h45)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Joaquim
MESSAGES : 96
AGE : 28
LOCALISATION : kissimmee, fl
EMPLOI : variable
POINTS : 240

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Golshifteh
Voir le profil de l'utilisateur http://byebyeweirdie.tumblr.com/

MessageSujet: Vortex. (vendredi à 17h45)   Mar 27 Nov - 1:20

@Anouchka

Il y a ce truc chez Joaquim qui fait qu’il donne toujours l’impression d’être à sa place. Ce n’est peut-être pas tout à fait vrai. Il est bon comédien, alors il sait comment donner cette image de sa personne. Pourtant, il ne sait jamais quoi glander dans le nid, à force d’évacuer toutes les activités qui le bottent avant l’heure du déjeuner. Son défaut d’emploi du temps et d’objectifs à réaliser dans la journée font de lui un branleur encore plus convainquant qu’à l’extérieur. Pourtant, à le voir à Kissimmee, on aurait pu croire qu’il n’avait pas beaucoup de marge de manœuvre pour se rendre encore davantage inutile à la société qu’il ne l’était déjà, mais faut croire que Fake Lover lui a permis de montrer l’étendue de son potentiel. Il passe la porte du palais, avant de se laisser guider dans le jardin comme s’il savait pertinemment où il allait. En vérité, il n’en a strictement aucune idée, alors il ne pige pas trop pourquoi il se retrouve au pays des merveilles version bambouseraie à la con. Il navigue, flâne tranquillement au milieu des végétaux. Il s’enfonce dans le labyrinthe, Joa, alerte au moindre bruit et il ne tarde pas à sentir une présence de l’autre côté des parois. C’est désagréable, mais pas totalement dénué d’intérêt. Atteindre le centre, il s’en tape pas mal tant qu’il n’y a rien à gagner. Il est déjà allé jeter un petit coup d’œil à la recherche d’un diamant, mais l’escapade s’est annoncée infructueuse après n’y avoir rien trouvé. Par contre, son envie de coller aux fesses du candidat présent pas loin pour lui foutre la trouille de sa vie, ça lui fout un bon coup de stimulant. Il n’y a pas grand monde qui le prend au sérieux dans le nid. Il ne fait pas trop peur dans le domaine du jeu et de la stratégie, mais c’est une erreur. Ils ne savent pas, mais Joaquim, il est prêt à n’importe quoi pour arriver à ses fins. Il suit la silhouette qu’il discerne dans le réseau sinueux composé d’embranchements et d’impasses incompréhensibles. Ça accélère, il accélère. Ça tourne à droite, il tourne à droite. Il bifurque brusquement derrière un buisson après avoir dégoté une faille dans la matrice sinueuse du labyrinthe, lui permettant de débarquer de nulle part. Il se retrouve juste devant Anouchka quand elle rejoint l’allée de bambou vers laquelle ils se dirigeaient tous les deux. Joaquim, il fait mine de faire volte-face, surpris de découvrir la candidate dans ses pas. Ça le fait marrer comme situation. Il brouille les cartes à tel point qu’on ne sait plus très bien lequel cours après l’autre depuis tout à l’heure. Qui est la souris et qui est le chat ? Qui est le lapin en retard et qui est Alice, la gueuse trop curieuse. « Pourquoi tu me suivais ? » il la questionne sans ciller après être apparu dans son champ de vision. C’est faux. Le stalker ce n’est pas la jeune femme, mais bien lui. Cela dit, Anouchka, elle a l’air un peu neuneue sur les bords d’un point de vue extérieur, alors il y a peut-être moyen de lui imputer discrètement la responsabilité de cette rencontre pas tout à fait fortuite.
avatar

Anouchka
MESSAGES : 427
AGE : 21
LOCALISATION : manchester, angleterre
POINTS : 185

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (TIMEO) (JULIETTE) (MAZE) LUCY
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Vortex. (vendredi à 17h45)   Mer 28 Nov - 14:15

Anouchka a terriblement envie de découvrir un des diamants disséminés dans l’entièreté du nid. Mais son soucis est de croire tout ce qu’on peut bien lui dire, tout ce qu’elle peut bien entendre au détour d’une conversation. Au milieu du labyrinthe. C’est apparemment l’objectif fixé par l’un des candidats. Ou alors ce même candidat disait ne pas l’avoir trouvé là-bas. Elle souffle de ce manque d’information et finalement décide de se rendre tout de même là-bas. Elle s’enroule dans un énorme gilet de laine et enfile ses bottes. Une crêpe dans sa main, elle s’en va. Elle marche tout doucement, prêtant attention au moins qui l’entoure. S’arrêtant à la moindre occasion pour profiter du paysage. Le craquement d’une branche. L’envol d’un oiseau. Un insecte se posant sur son épaule. Un rien émerveille la jeune femme. Tant qu’elle ne se rend pas compte immédiatement que ses pas la menèrent déjà au cœur du labyrinthe composé exclusivement de bambous pour être raccord au pays dans lequel il se trouvait. Perdue, elle ne panique pas. Au contraire elle continue de marcher. L’autre jour avec Gio, elle avait conclu que les membres de la production ne la laisserait pas se perdre, ils ne prendraient pas ce risque. Et puis elle sait aussi que paniquer ne servirait à rien d’autre que de se perdre toujours un peu plus. Alors fidèle à elle même, elle avance gaiement. Même lorsque des bruits ressemblant à ceux de pas la suivant à la trace se font entendre. Elle ne panique pas et pourtant. La silhouette de Joaquim se dessine devant elle, elle qui se croyait véritablement seule depuis le début. Mais le bruit accompagnant son apparition devant elle lui fit si peur à la rouquine qu’elle ferme les yeux. Et sa main partie dans les airs, atterrissant directement sur le visage du jeune homme. C’est qu’elle peut bien se défendre dans ces moments là, quand bien même le mot violence ne fait pas partie de son dictionnaire. Étonnée d’elle-même elle lâche un rire avant que, terriblement confuse de son geste, elle ouvre ses deux grands yeux bleus. « Excuses-moi moi mais je... » Elle se stoppe dans ce qu’elle dit, fronçant un peu ses sourcils. « Oh mais non je ne te suivais pas… » Elle secoue vivement sa tête de droite à gauche. « En plus pourquoi je te suivrais toi ? Enfin… Pas que tu ne sois pas intéressant à suivre mais… Et puis je ne suis personne en général je ne suis pas une fille étrange… Enfin si un peu... » Elle n’arrive pas à s’en sortir. « Tu veux ma crêpe ? » Qu’elle sort alors tendant dans sa direction effectivement sa crêpe, pas encore entamée.
avatar

Joaquim
MESSAGES : 96
AGE : 28
LOCALISATION : kissimmee, fl
EMPLOI : variable
POINTS : 240

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Golshifteh
Voir le profil de l'utilisateur http://byebyeweirdie.tumblr.com/

MessageSujet: Re: Vortex. (vendredi à 17h45)   Lun 3 Déc - 23:34

Joaquim, il pige que dalle à la minute suivant son apparition inopinée dans le labyrinthe. Il espérait faire sursauter Anouchka, mais à la place il se retrouve avec sa main en pleine tronche. Elle a l’air toute douce comme ça, mais la gueuse lui a quand même fait sacrément mal. Ces dans ces moments-là où une nouvelle conversation sur le retour de karma comme il en avait déjà eu une avec César pourrait être-utile. Le concept de l’arroseur arrosé est particulièrement mis en exergue dans cette situation précise. Il voulait se marrer, torturer gentiment la jeune femme en jouant avec ses nerfs, mais en fin de compte c’est lui qui se retrouve avec une joue douloureuse, et elle qui rigole tranquillement, pas plus ébranlée que ça par leur rencontre. Il essaye de l’embarrasser en lui demandant pourquoi elle le suivait, mais là encore il se prend un uppercut psychologique dans la gueule lorsqu’elle le rembarre en laissant entendre qu’elle n’a aucune raison de le suivre lui. Lui. C’est ce petit mot qui fait toute la différence, parce que ce qu’il comprend Joaquim, c’est qu’elle pourrait facilement coller aux basques d’un type qui envoie du lourd comme César ou Cristopher, mais lui en comparaison, il sert à que dalle. Mine de rien, la meuf, elle surpasse le level de Karla pour le traiter comme une sombre merde, même si elle le fait involontairement. Joa, il ne se défait pas de son sourire. Il est un peu bizarre comme garçon, parce qu’il aime bien se faire un peu maltraiter par les filles. « Non, t’as raison, t’es tout à fait saine d’esprit. » il souffle en massant sa joue, davantage pour souligner ce qui vient de se passer que parce qu’il a encore mal. Anouchka, c’est sûrement la plus grosse weirdo de tout le nid d’amour. Avant, il y avait Bastian qui n’était pas trop mal dans son genre, mais depuis son éviction de l’émission, elle remporte sans trop de difficulté la palme. Il la zieute silencieusement lorsqu’elle lui propose une crêpe comme si tout était parfaitement normal, avant de secouer la tête de droite à gauche pour décliner la proposition. Il n’a pas trop envie de manger dans l’immédiat, mais il retient sa tentative de morveuse pour rattraper la situation. « C’est ce que tu leur fais à tes partenaires ? » il expire à la place sur le ton de la plaisanterie. Genre une petite gifle le matin, histoire de se réveiller tranquillement. Parce que si c’est le cas, il commence à saisir l’étrange désertion qui touche l’ensemble de ses binômes, jusqu’à la plus récente, Maze dont ils ont appris l’élimination au cours de l’annonce des nominés de la semaine. La violence conjugale est donc une piste à prendre au sérieux. « J’oublie tout si tu acceptes de faire quelque chose pour moi. » il souffle d’un ton détaché, profitant de la situation pour se dégoter un service à domicile. Sa crêpe, c’était vraiment un cadeau d’excuse tout ripou, Joaquim est sûrement capable de trouver beaucoup mieux.
 

Vortex. (vendredi à 17h45)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Jeux de plateau vendredi 27 août ?
» Lyon - Ocotgones 5 - La Nuit des Siths- le vendredi 3 octobre 2014
» vendredi 7 août 2009 SALAIRE MINIMUM, CHALEUR MAXIMUM
» Le PAM et AMURT appuient le nettoyage des écoles aux Gonaïves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: EXTÉRIEUR – BOIS (EST) :: LABYRINTHE DE BAMBOUS-