ALYANOUCHKACESARKARLASIDGIOCRISTOPHERLUCYPENNYACHANAZIYANRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez | 
 

 real friends around here (mar 11:30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rhéa

Rhéa
MESSAGES : 357
LOCALISATION : paris, fr
EMPLOI : commissaire priseur
JUKE BOX : winter things, ariana grande - later bitches, the prince karma - i'm a mess, bebe rexha - taki taki, dj snake - i like it, cardi b - do it tonight, cedric gervais - eastside, benny blanco, halsey & khalid - moonlight, gaullin
POINTS : 12

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 18 500 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (sid 4ever) aly
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: real friends around here (mar 11:30)   Dim 25 Nov - 18:55

W/ @sid @césar
Déjà mardi et bientôt le temps des nominations. Clairement, tu flippes, surtout à cause de cette histoire de nominations individuelles. Tu n’es pas bien, mais il ne faut pas le laisser transparaître. Tu commences à te faire à cette aventure, tu commences même à te sentir bien, alors t’as pas envie de partir. Surtout maintenant que tu es en bonne voie pour trouver un ou plusieurs secrets (l’espoir fait vivre). Tu te diriges vers le salon d’un pas décidé, persuadée que tu vas trouver un candidat ou une candidate avec qui papoter. Il y a toujours du monde au salon. Effectivement, tu ne te trompe pas car tu tombes sur Sid et César. T’as pas une once de gène à les interrompre. « Coucou les mecs, ça va ? » Sans leur laisser le temps de répondre, tu viens t’affaler dans le gigantesque sofa blanc en face duquel ils sont installés. Tu cales un coussin dans ton dos pour être confortable et tends tes jambes sur le canapé. « Alors, de quoi est-ce que vous étiez en train de parler ? » T’es d’humeur joyeuse et surtout taquine. Tu ne compte pas les laisser tranquille de si tôt, surtout qu’ils font partis de tes candidats préférés ici. Ton regard s’attarde un instant sur Sid, petit pincement au cœur. Tu n’as pas encore eu le temps de parler avec lui depuis le prime et son choix des nominations individuelles, tu le vis un peu mal mais tu donnes le change. Tu ne sais pas comment le prendre, en fait.
César

César
MESSAGES : 850
AGE : 28
LOCALISATION : harlem, nyc.
POINTS : 164

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 20 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (LUCY) PENNY
Voir le profil de l'utilisateur http://poedameryn.tumblr.com/

MessageSujet: Re: real friends around here (mar 11:30)   Dim 25 Nov - 21:38

César réalisait qu'après deux semaines passées dans l'aventure, il y avait des candidats qu'il ne connaissait pas encore autant qu'il le voudrait et qu'il devait pourtant croiser des dizaines de fois chaque jour. C'était le cas de Sid, avec qui il n'avait pas encore vraiment pris le temps de longuement discuter depuis le début et qui pourtant lui semblait être quelqu'un d'agréable et d'attachant, quelqu'un qui semblait aussi un peu manquer de confiance en lui comme il l'avait plus d'une fois noté en s'intéressant à ses posts sur instagram. Sa personnalité semblait aussi un peu singulière, et ça l'intriguait suffisamment pour qu'il ait ressenti l'envie de se poser avec le jeune homme dans le salon histoire de discuter un peu autour d'un verre de jus de fruits. Il constata rapidement qu'au même titre que beaucoup de leurs camarades, Sid n'avait pas forcément l'habitude d'approcher d'aussi près un aveugle et était un peu déstabilisé par la situation, mais son embarras ne fit finalement que lui confirmer que ce garçon avait l'air parfaitement inoffensif et il trouvait ça assez touchant. Une voix s'éleva finalement à l'autre bout du salon, et César esquissa un large sourire lorsqu'il reconnut celle de Rhéa et se fit soudain la réflexion que si peu de choses semblaient au départ le rapprocher de Sid, sa partenaire était probablement le lien qu'il avait le plus en commun avec lui dans cette aventure. « Salut, comme tu peux le voir on essaie de faire retomber un peu la pression avant les nominations. D'ailleurs il reste du jus de fruits si t'en veux. » Il leva légèrement le verre qu'il tenait dans sa main droite, qui lorsqu'il était assis n'était pas occupée à tenir sa canne qu'il avait déposé par terre et de façon à ce que personne ne risque de se prendre les pieds dedans. La jeune femme les rejoignit quant à elle sur le canapé, ce qui lui permettait maintenant de les situer l'un et l'autre dans la pièce. « On était entrain de parler de toi, mais c'est bon t'arrives pile au moment où on a fini. » Il plaisanta ensuite dans un sourire doucement malicieux, conscient que ce serait un sujet de conversation plutôt légitime avec le partenaire de la jeune femme et alors que Rhéa faisait partie des personnes dont il était le plus proche ici. Probablement qu'ils auraient fini par y venir si elle n'était pas entrée dans le salon à ce moment-là. « Non, en fait je disais à Sid qu'en ce moment tout le monde parlait de ses cheveux et que j'étais un peu frustré de pas voir ce qui a l'air de tant attirer l'attention des autres. » Il reprit avec un peu plus de sérieux, un peu embêté il est vrai d'entendre dire que le jeune homme enchaînait les expériences capillaires sans jamais pouvoir apprécier le résultat. « Vous faites ce genre de choses ensemble ? Je veux dire, vous teindre les cheveux, vous les couper... Vous allez l'air d'être deux partenaires vraiment proches. » Et il trouvait ça bien, qu'ils soient bien tombés l'un avec l'autre et soient complices parce qu'il avait l'impression que ce n'était pas forcément le cas de tous les couples. Il supposait qu'il y avait beaucoup de choses qu'ils devaient partager de façon assez naturelle, aussi parce que du peu qu'il avait pu cerner de Sid par rapport à sa relation avec Rhéa, le garçon semblait assez exclusif avec sa partenaire.
Sid

Sid
MESSAGES : 587
AGE : 23
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer
POINTS : 98

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 37 600€
RELATIONS:
PARTENAIRE: rhéa 4ever
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: real friends around here (mar 11:30)   Lun 26 Nov - 2:55

On peut pas dire qu'il ait véritablement cherché à "fuir" César depuis le début de l'aventure, mais il n'a jamais tellement osé venir vers lui non plus. Sid n'a encore jamais été confronté à une personne aveugle dans sa vie, le fait est qu'il ne sait pas du tout comment gérer un tel handicap et il s'est persuadé du fait que sa façon d'agir avec son camarade ne serait de toute façon pas la bonne. Ce qu'il ne veut pas, c'est le mettre plus en difficulté qu'il ne l'est déjà en agissant maladroitement avec lui, en faisant ou en disant des choses qui pourraient être mal perçues ou interprétées du fait de sa cécité. Il connait pas les règles Sid, il sait pas comment se comporter avec un aveugle alors il a cette peur de pas savoir adapter son comportement et de faire un peu n'importe quoi. Pourtant César ça a l'air d'être un type sympa, tellement sympa d'ailleurs qu'il trône tout en haut du classement de popularité. Sid a conscience qu'en gardant ses distances d'avec son camarade il va passer à côté de quelque chose, probablement de quelqu'un de très bien alors ce matin-là il décide de remédier à ça et d'aller à sa rencontre, dès qu'il le croise. Ou disons qu'un échange s'engage presque naturellement entre eux lorsqu'il se présente à lui, il n'a presque pas besoin de forcer les choses. C'est particulier quand même, il n'intègre pas trop encore que son interlocuteur ne le voit pas et cherche à croiser son regard malgré tout. Sid est embarrassé, et si @César ne peut pas le voir, en revanche il doit pouvoir le détecter à sa voix un peu tremblante et peu assurée. Et tandis que son camarade émet une remarque sur ses cheveux, @rhéa sa partenaire fait irruption dans le salon et les rejoint aussitôt sur le canapé. « Coucou Rhéa. » il souffle dans un timide sourire, en osant à peine la regarder dans les yeux par rapport au prime et à la décision qui a été la sienne, dont ils n'ont pas encore parlé. Il laisse César parler après ça car son camarade semble bien plus adroit que lui pour dire les choses, et il émet un petit rire nerveux lorsque le candidat plaisante sur le sujet de la conversation qu'ils tenaient avant l'arrivée de Rhéa. Ils ne parlaient pas d'elle, et il espère que sa partenaire a bien saisi la blague car il ne voudrait surtout pas qu'elle puisse penser qu'il complote dans son dos. Il pose donc un regard inquiet sur Rhéa, guettant sa réaction, avant que César n'explique ce dont ils parlaient réellement il y a quelques instants. « Oui voilà ! César parlait de mes cheveux, il semble penser qu'il passe à côté du phénomène du moment mais moi je lui ai dit que pas du tout, il rate vraiment pas grand-chose. » il déclare dans un sourire, avant de hausser modestement les épaules. Certes il a eu pas mal de commentaires sur ses cheveux depuis samedi, mais il n'y a pas non plus de quoi s'en relever la nuit d'après lui. Alors frustré, non, César n'a vraiment pas de quoi l'être. La question du candidat lui vaut après ça un sourire gêné.. « Oh euh, non, enfin si on est proches mais.. je me colore les cheveux dans mon coin, j'ai envie d'embêter personne avec ça. » Il ne s'est pas dit qu'il allait proposer à Rhéa de passer par la case coloration avec lui car tout à fait honnêtement il doutait du fait qu'elle puisse adhérer au changement. Comme il a décidé de passer au blond sur un coup de tête, il s'est dit qu'elle ne comprendrait peut-être pas, elle comme d'autres en fait et que le mieux était de n'en parler à personne. « J'espère que t'as pas mal pris que je fasse ça sans t'en parler, d'ailleurs. » il reprend à l'attention de Rhéa, qui pourrait penser qu'il préfère la tenir éloignée de ce genre de projet alors que de son point de vue, il n'y a pas de quoi faire passer l'info sachant qu'il a toujours fait ses trucs de son côté sans en avertir qui que ce soit. Ils partagent beaucoup de choses mais pour le coup, oui, il a gardé ça pour lui. Aurait-elle approuvé son passage au blond s'il lui en avait parlé ? Il se le demande, c'est vrai. « Tu ressens notre complicité sans nous voir, je trouve ça trop chouette. » il ajoute dans un sourire attendri. Laisser entendre qu'ils ont l'air d'être des partenaires très proches simplement sur ressenti, ça le touche, et Sid n'irait personnellement pas contredire César là-dessus. Enfin, il espère que ça n'est pas susceptible de changer aujourd'hui. « Tu parlais des nominations tout à l'heure César.. bah justement, j'espère que vous avez pas mal pris ma décision de rendre les nominations individuelles cette semaine. Je.. j'ai pensé que c'était une bonne chose à ce stade, mais je suis pas sûr que tout le monde pense comme moi. » Il laisse timidement glisser son regard vers Rhéa, dont il redoute un peu de connaitre l'opinion à ce sujet. Sid n'a pour le moment pas eu droit à une seule remarque de la part de ses camarades, personne n'est venu lui reprocher sa décision, mais il a cru comprendre que samedi sa partenaire n'était pas forcément fan de l'idée. Tout le monde est concerné de toute façon, alors l'avis de César lui importe également. Il voudrait pas qu'on pense qu'il a fait les choses en songeant à son propre intérêt car ça n'est vraiment pas le cas, il n'y a pas eu une once d'égoïsme dans le choix qu'il a fait, bien au contraire même c'est bien pour protéger Rhéa qu'il s'est dit que c'était le mieux à faire. « Bravo au fait, à tous les deux. Votre équipe est vachement forte. » il réplique dans un sourire sincère, entre deux gorgées de jus de fruits. Leur team a très largement remporté le jeu qui s'est tenu durant le prime, tandis que lui a raté une occasion de faire la fierté de la sienne.
Rhéa

Rhéa
MESSAGES : 357
LOCALISATION : paris, fr
EMPLOI : commissaire priseur
JUKE BOX : winter things, ariana grande - later bitches, the prince karma - i'm a mess, bebe rexha - taki taki, dj snake - i like it, cardi b - do it tonight, cedric gervais - eastside, benny blanco, halsey & khalid - moonlight, gaullin
POINTS : 12

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 18 500 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (sid 4ever) aly
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: real friends around here (mar 11:30)   Mar 27 Nov - 21:26

« Salut, comme tu peux le voir on essaie de faire retomber un peu la pression avant les nominations. D'ailleurs il reste du jus de fruits si t'en veux. » C'est d'abord César qui prend la parole. Avec un sourire et un hochement de tête, tu te penches au dessus de la table basse qui sépare les deux sofas sur lesquels vous êtes installés ; d'un côté César et Sid et de l'autre toi. « Avec plaisir ! » Tu te sors un grand verre de jus de fruits frais que tu portes à tes lèvres avec gourmandise. César plaisante en répondant qu'ils étaient en train de parler de toi, pendant une seconde tu hésites à le croire, prête à lancer l'interrogatoire. Et puis tu remarques son sourire en coin et surtout le rire nerveux de Sid, qui t'indique qu'ils ne sont pas sérieux. Plus le temps passe, plus t'as l'impression que ce garçon, ton partenaire, est un livre ouvert. T'espères être la seule à ressentir ce sentiment dans le Nid, autrement son secret est mal barré. Ton partenaire semble tellement gêné que ça te ferait presque regretter de t'être posé des questions à son sujet la veille. Les mêmes questions qui tournent en boucle dans ta tête depuis son choix lors du prime. Mais tu te souviens de ta conversation avec Gio tard la veille, qui t'avais conseillé de parler avec Sid, de ne pas hâter tes conclusions et de le laisser t’énoncer sa vision des choses. Ce n'est pas le moment, car César est là, avec vous ; pourtant LA question te brûle les lèvres : pourquoi ? « Non, en fait je disais à Sid qu'en ce moment tout le monde parlait de ses cheveux et que j'étais un peu frustré de pas voir ce qui a l'air de tant attirer l'attention des autres. » tu secoues doucement la tête, pour chasser les mèches de tes visages et les idées noires qui se bousculent dans ta tête. César vous demande alors si c'est votre truc de binôme, de vous couper les cheveux, les colorer, etc. Drôle de question. C'est finalement Sid qui répond par la négation. « Non moi personne ne touche à mes cheveux, sauf ma coiffeuse. » tu conclues finalement avec un petit rire. Le clichée de la nana qui adule ses cheveux, c'est toi. « J'espère que t'as pas mal pris que je fasse ça sans t'en parler, d'ailleurs. » dit Sid en se tournant vers toi. Mais... quoi ? T'es pas sa mère, il fait ce qu'il veut. Tu te gardes bien de le dire, mais tu le penses. T'hésites une seconde à te lever et partir, parce que cette conversation commence vraiment à partir en cacahuète. T'es gênée, t'es pas bien, tu ne sais pas quoi faire ni quoi dire. Tu te demandes ce que tu fou là, en fait. Et puis tu te souviens de ta mère qui te répétait sans cesse de ne pas quitter la table en plein repas, lorsque tu étais gamine. Ben là c'est un peu pareil, sauf que t'as l'impression que tu n'arriveras jamais à digérer. Tu poses ton verre de jus de fruit sur la table basse et te positionne à nouveau le dos bien calé sur le dossier du canapé. Ton regard voyage entre les deux visages de tes interlocuteurs alors tu tentes de dissimuler un soupir en écoutant Sid parler de votre chouette complicité. « Tu parlais des nominations tout à l'heure César.. bah justement, j'espère que vous avez pas mal pris ma décision de rendre les nominations individuelles cette semaine. Je.. j'ai pensé que c'était une bonne chose à ce stade, mais je suis pas sûr que tout le monde pense comme moi. » Là, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase, c'est surement pas de la provocation, Sid est gentil, Sid ne cherche pas les problèmes ; mais petit volcan que tu es, tu ne peux t’empêcher de réagir. « Oui, d'ailleurs, ça tombe bien que t'en parle, t'as plus envie d'être mon binôme ? » Calme Rhéa calme, respires. Il ne s'agirait pas de le faire fuir ou de le faire pleurer. Tu glisses un regard sur César, guettant la moindre réaction de sa part. De base, tu ne voulais pas évoquer le sujet des nominations avec Sid devant lui, mais ça a été comme un réflexe. Le réflexe Rhéa-la-peste que t'as pas pu contrôler.
César

César
MESSAGES : 850
AGE : 28
LOCALISATION : harlem, nyc.
POINTS : 164

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 20 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (LUCY) PENNY
Voir le profil de l'utilisateur http://poedameryn.tumblr.com/

MessageSujet: Re: real friends around here (mar 11:30)   Jeu 29 Nov - 0:40

Lorsque la voix de Rhéa résonna à l'entrée du salon, César eut le sentiment que sa présence pourrait détendre un peu Sid, qui était d'une compagnie agréable mais quelqu'un qu'il sentait un peu mal à l'aise face à sa situation. Il ne lui en voulait pas, beaucoup de gens pouvaient être déstabilisés face à un aveugle parce qu'ils avaient des interrogations, parfois qu''ils n'osaient pas formuler par peur d'être maladroits, et que quelques fois c'était plus difficile de briser la glace ou de savoir comment communiquer avec quelqu'un qui avait appris à échanger différemment avec les autres. Ne pas être regardé dans les yeux, ne pas savoir s'il y avait des mots à proscrire, ça pouvait perturber au début, et dans le cas de Sid il n'avait vraiment pas l'impression que sa gêne puisse être la conséquence d'une quelconque étroitesse d'esprit. Il plaisanta d'entrée de jeu en disant à Rhéa qu'ils étaient justement entrain de parler d'elle, ce qu'il nia dans la foulée parce qu'il ne voulait pas risquer de créer un malaise entre Sid et la jeune femme, ni laisser penser à Rhéa qu'il lui faisait lui aussi des cachotteries. Il lâcha donc le morceau en évoquant les cheveux de Sid qui faisaient pas mal parler dans le palais mais que lui ne pouvait malheureusement pas admirer, et il eut sur le coup l'impression que Sid s'inquiétait à l'idée que Rhéa puisse penser un seul instant qu'ils lui mentaient. Une pensée qui l'incita à leur demander si ça leur arrivait de partager ce genre de choses, autrement dit de faire des expérimentations capillaires ensemble, mais apparemment leur complicité n'allait pas jusque là. « Je vois, j'imagine qu'il y a des limites à ce que deux partenaires peuvent partager. Surtout que ce serait dommage que votre bonne entente s'évapore pour un centimètre de cheveux coupé en trop. » Il souffla d'un ton amusé, forcément très intrigué par la dynamique de ce binôme qui semblait partager une relation un peu particulière, avec d'un coté Sid qui semblait inquiet de ce que sa partenaire pourrait penser de la moindre de ses initiatives, et de l'autre Rhéa qui laissait planer pas mal de silences et avait l'air d'hésiter à reprendre son partenaire devant lui. « D'ailleurs, je peux compter sur vous pour me prévenir si un jour Lucy décide de changer de coupe de cheveux ?  » C'était sa façon d'essayer d'alléger un peu l'atmosphère, tandis qu'au même moment Sid s'étonnait qu'il puisse percevoir leur complicité sans les voir, dessinant un sourire plus large sur ses lèvres. « Oui, c'est une chose que je peux percevoir en vous entendant échanger. Je perçois un peu la même chose chez Gio et Aly, qui eux aussi ont l'air très proches. » Il estimait aussi que Lucy et lui l'étaient à un niveau un tout petit peu inférieur, la différence se situant peut être simplement au niveau de leurs deux tempéraments, elle était très indépendante et il s'inquiétait assez souvent des répercussions que son handicap pourrait avoir sur leur cohabitation – à tort jusqu'ici parce qu'elle l'avait largement rassuré sur la question – ce qui faisait qu'il n'oserait pas forcément la poursuivre à travers le palais pour savoir ce qu'elle faisait mais qu'il était toujours content de passer du temps avec elle. Sid évoqua les nominations et sa décision de les rendre individuelles, et il sentit l'atmosphère changer légèrement. Le simple fait qu'il ressente le besoin de se justifier, en particulier vis à vis de Rhéa semble-t-il, lui laissait craindre qu'en dépit de l'affection qu'ils semblaient se porter il y ait quelques non-dits entre ces deux-là. Ce qui sembla se confirmer lorsque Rhéa reprit la parole pour questionner son partenaire, laissant César un peu interdit car pris dans un début de règlement de comptes qui le mettait mal à l'aise. « Je... moi je l'ai pas mal pris si ça peut te rassurer, Sid. C'est un peu déstabilisant d'être nominable seul, mais après tout ça arrive aussi à chaque fois que quelqu'un voit son partenaire être immunisé ou se faire nominer. Et jusqu'ici personne n'en est mort, alors t'inquiète pas je pense pas que ta décision va contrarier les autres. » Il essayait de le rassurer mais aussi un peu de détendre l'atmosphère, il sentait bien que Sid était mal par rapport à sa décision et que Rhéa n'était pas forcément dans un état d'esprit optimal pour l'aider à déculpabiliser, ce qui semblait s'expliquer par le fait que leur relation était encore un peu plus fusionnelle qu'il l'aurait pensé. Rhéa semblait mal vivre d'avoir l'impression qu'il avait cherché à se débarrasser d'elle, et il ne savait pas comment réagir à quelque chose qui les concernait eux et leur relation. « Vous voulez... que je vous laisse en parler ? » Il proposa d'un ton un peu hésitant, encore plus déstabilisé par la tournure de cet échange parce qu'il n'avait aucun moyen de savoir quelle expression se dessinait à cet instant sur leurs visages, mais qu'il en avait quand même une vague idée. « Ou bien on peut faire un jeu ? Ou quoi que ce soit qui nous détendrait tous. » Ses lèvres étirèrent un sourire, parce qu'en dépit de l'ambiance il préférerait rester et essayer de désamorcer les tensions ou au moins de leur changer les idées. « Au pire, Rhéa me doit toujours une partie de colin-maillard. » Il émit un léger rire, toujours pour détendre l'atmosphère.
Sid

Sid
MESSAGES : 587
AGE : 23
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer
POINTS : 98

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 37 600€
RELATIONS:
PARTENAIRE: rhéa 4ever
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: real friends around here (mar 11:30)   Mar 4 Déc - 3:22

Il est évidemment content de retrouver sa partenaire, dont il a du mal à s'éloigner bien longtemps dans ce nid. Sur le moment il est toutefois gêné de lui faire face, sachant qu'il a pris une décision pendant le prime qui ne semble pas avoir beaucoup plu à Rhéa. La présence de César entre eux lui permet de se cacher un peu derrière le candidat qui prend la parole le premier, et c'est mieux comme ça. Sid il est pas loin de paniquer en silence parce qu'il ne sait pas trop quoi dire à sa partenaire, il ignore si elle lui en veut et ne pas savoir comment réagir est véritablement son dilemme du moment. Alors ce qu'il peut faire dans un premier temps c'est sourire, en espérant lire dans le regard de Rhéa que rien n'a changé entre eux et que leur relation n'a pas été esquintée suite au prime. Si César n'avait pas été là il aurait été capable de fuir cette confrontation, tant il redoute d'entendre qu'il l'a déçue, ou pire encore. Il s'en fait peut-être pour pas grand-chose en fin de compte, mais tant qu'ils ne se seront pas expliqués il aura de toute façon tendance à imaginer le pire dans sa tête. La question de son camarade argentin sur leur proximité en tant que partenaires le gêne un peu, parce qu'il réalise qu'il a peut-être donné une autre raison à Rhéa de lui faire la tête en effectuant son changement de couleur sans lui en parler. C'est pas un truc qu'il a voulu partager avec elle, ni avec qui que ce soit d'autre. Il esquisse un petit sourire à la remarque de César, qu'il trouve drôle mais qui ne l'amuse pas comme elle devrait. Il est préoccupé par Rhéa à leurs côtés qui ne dit pas grand-chose, et vers laquelle il glisse plusieurs discrets regards, toujours pour guetter ses réactions. César semble essayer d'apaiser la situation du mieux qu'il peut et c'est tout à son honneur, il ne le dit pas sur le moment mais il apprécie vraiment que le candidat ne le laisse pas ramer tout seul. Celui-ci leur demande d'ailleurs de le prévenir si Lucy décide de toucher à ses cheveux un jour, et il le prend au sérieux, bien sûr. « Oh oui, compte sur nous ! Même si j'espère qu'elle fera rien à ses cheveux, ils sont si beaux. » Les cheveux des asiatiques l'ont toujours fasciné, si lisses, si brillants, tellement épais et noirs. Quant à la complicité qui le lie à Rhéa, il est touché que César la perçoive et la souligne aujourd'hui. Rhéa de son côté ne réagit pas, tout comme elle ne lui a pas répondu, juste avant. Son silence pèse lourd, il a du mal à gérer ça même si la perspective d'un dialogue rien qu'avec César ne lui apparait pas désagréable. « Han, ça me fait quelque chose d'être comparés à Gio et Aly. » il formule en ouvrant de grands yeux, comme si on les comparait à un duo iconique - ce qu'ils sont assurément, à ses yeux. Pour le coup il ne sait pas s'il peut encore compter sur cette relation si forte qu'il pensait avoir tissé avec Rhéa, vu que celle-ci ne semble même plus vouloir lui parler. Sid il a mal au cœur parce qu'il sent que sa partenaire pourrait lui échapper et qu'il pourrait perdre ce lien si important pour lui, celui qui compte le plus dans son aventure. Il se risque, du coup, à parler des nominations puisqu'il sait que le véritable problème vient du choix qu'il a fait lors du prime. Il tente de s'expliquer une nouvelle fois mais les mots ont du mal à sortir aujourd'hui, qui plus est quand il sent le regard de Rhéa posé sur lui. Pour ne pas perdre ses moyens il préfère regarder César comme s'il ne s'adressait qu'à lui, car il ne craint pas la réaction de ce dernier qui ne lui a pas donné l'impression de contester son choix samedi. Sid pensait bien faire, c'est vrai, en rendant les nominations individuelles mais il se rend compte que Rhéa n'a pas du tout bien perçu les choses de son côté. Son cœur rate littéralement un battement lorsqu'elle lui demande s'il n'a plus envie d'être son binôme. « Quoi ? » Cette question lui fait l'effet d'une énorme claque, sa partenaire remet en cause tellement de choses en prononçant seulement quelques mots. « Comment tu peux me demander ça Rhéa.. bien sûr que si. » il souffle en se mordant la lèvre, luttant contre une ou deux larmes qui voudraient dégringoler le long de ses joues. C'est pas le moment, pour une fois faut qu'il essaie de rester digne car César mérite pas de finir au milieu d'un drame. « Si j'ai fait ça c'est pour te protéger. J'ai saisi une occasion de pas être un boulet pour toi, et quand j'ai vu que j'avais écopé d'une voix d'office à la roulette j'ai pas regretté mon choix. » C'était une voix d'office dont elle n'écoperait pas, et ça l'a rassuré à ce moment-là de se dire ça. « Pour moi tu risquais rien toute seule, j'étais pas sûr de pouvoir en dire autant en étant associée à moi. » Il sait même pas pourquoi il s'explique, il l'a fait samedi soir et apparemment ça n'a déjà servi à rien. « Ça me rend très triste que tu puisses t'imaginer ça. » il ajoute en baissant la tête. César laisse à son tour entendre son opinion, et il se montre beaucoup plus compréhensif. Il dit ne pas l'avoir mal pris, et ne pense pas non plus que sa décision lui vaudra de récolter les foudres de qui que ce soit. « Merci César, ça me fait du bien d'entendre ça. » il répond dans un faible sourire, et il peut au moins compter sur les gentilles paroles du candidat. César ne le juge pas, mais il ne se serait de toute façon pas attendu à autre chose venant de lui. Sid s'agite de plus en plus sur son siège, cette discussion le frustre beaucoup tout du moins en ce qui concerne ses échanges avec sa partenaire. Elle n'a pas beaucoup parlé, mais le peu qu'elle a dit lui a porté un grand coup au cœur. Si elle commence à douter de lui à ce stade, il ne sait pas à quoi il doit s'attendre pour la suite. Ça l'inquiète, rien dans son attitude ou ses propos ne parvient à le rassurer. Seule la présence de César le retient vraiment dans ce salon, pour qui il se sent désolé, car ça ne doit pas être évident d'être à sa place là tout de suite. Il propose d'ailleurs de les laisser parler tous les deux, ce à quoi Sid s'empresse de répondre en remuant la tête. « Non, t'en fais pas ! Rhéa je crois qu'elle a pas envie de parler de toute façon. » il rétorque en évitant le regard de celle-ci, de peur que celui-ci ne le fusille. César il est vraiment gentil, mais il tient à ce qu'il reste avec eux, il ne lui rendrait pas du tout service en le laissant seul avec sa partenaire. Et puis il veut pas que son camarade se sente de trop, il l'est pas du tout. « Un jeu ? Oh moi je suis toujours partant pour un jeu, oui. » Voilà une proposition qui parvient à lui redonner le sourire, et pour le coup c'est vrai que ça ne leur ferait pas de mal de se détendre. Sid il est assez charmé par l'idée, mais il tombe bien vite de dix étages en entendant ce qui suit. César mentionne une partie de colin-maillard que Rhéa lui devrait, c'est quoi au juste cette histoire ? Il sait pas d'où ça sort, mais le simple fait d'imaginer sa partenaire partager avec d'autres ce qu'elle ne partage pas avec lui l'irrite au plus haut point. « Il n'a jamais été question de colin-maillard entre Rhéa et moi.. » il relève, son expression faciale changeant brusquement. Il apparait d'un coup froissé, dérangé que César puisse avoir droit à un "privilège" auquel lui n'a pas droit. « Vous partagez quoi d'autre ensemble ? Vous êtes proches à quel point ? » il demande alors à ses deux interlocuteurs en affichant un air inquiet. Si jusqu'ici il ne s'était pas tracassé de la nature de la relation qui les lie tous les deux, désormais Sid voit d'un mauvais œil le fait que César puisse bien s'entendre avec sa partenaire. Ça commence comme ça, et ça finit par Rhéa qui l'abandonne au profit d'un autre, c'est bon il connait la chanson. « J'en viens à me demander si c'est pas moi qui devrais vous laisser finalement. » Ça fait beaucoup de choses à encaisser ce matin, déjà Rhéa qui se met en tête qu'il ne veut plus d'elle comme partenaire, maintenant César qui lui apprend partager des choses inédites avec elle.. Il se demande ce qui lui sera épargné aujourd'hui, pas son petit cœur en tout cas. Il ressent pour la première fois de l'aventure un sentiment de jalousie envers quelqu'un, et c'est pas plaisant du tout. Sid il est pas disposé à accepter que sa partenaire se lie à d'autres candidats au point de lui faire sentir qu'il perd une sorte d'exclusivité, là clairement c'est déjà plus qu'il ne peut en supporter - faut dire aussi que sa limite se situe relativement bas. Cette relation lui semble maintenant suspecte, et le regard qu'il pose sur César a radicalement changé en l'espace de quelques secondes. Il veut pas qu'on lui vole sa complicité avec Rhéa, lui ou un autre, il pourrait pas le supporter.
Rhéa

Rhéa
MESSAGES : 357
LOCALISATION : paris, fr
EMPLOI : commissaire priseur
JUKE BOX : winter things, ariana grande - later bitches, the prince karma - i'm a mess, bebe rexha - taki taki, dj snake - i like it, cardi b - do it tonight, cedric gervais - eastside, benny blanco, halsey & khalid - moonlight, gaullin
POINTS : 12

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 18 500 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (sid 4ever) aly
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: real friends around here (mar 11:30)   Mer 5 Déc - 22:16

« Je... moi je l'ai pas mal pris si ça peut te rassurer, Sid. C'est un peu déstabilisant d'être nominable seul, mais après tout ça arrive aussi à chaque fois que quelqu'un voit son partenaire être immunisé ou se faire nominer. Et jusqu'ici personne n'en est mort, alors t'inquiète pas je pense pas que ta décision va contrarier les autres. » Au fond, César a raison. Tu le sais et tu l'as toujours su. En fait, tu ne sais pas trop ce qui t'as foutu dans un état pareil, surement la surprise de la décision de Sid qui est ensuite devenu de la fierté mal placée. Tu n'en veux pas à Sid, pas vraiment, et a sa place, tu aurais pris la même décision. Peut être pas pour les mêmes raisons, mais le résultat aurait été le même. Encore une fois, t'as l'impression d'avoir tout gâché, t'aurais pu tenir ta langue, et tout simplement ne pas cogiter à propos de cette histoire, parce que tu sais qu'au fond Sid n'a rien fait de mal. Mais tu ne contrôles pas. Pendant trois semaines, t'as réussi à garder ton calme, à être la nana sympa que tu rêves d'être au quotidien, seulement là, tes vieux démons refont surface. Tu te sens nulle, tu te sens honteuse. T'as envie d'aller mettre la tête sous l'eau dans la piscine pour te remettre les idées au clair. Les idées se bousculent dans ta tête. Sid te sort de tes songes avec ses explications. Tu entends dans sa voix qu'il n'est pas bien. Tu plisses le front, t'adoucies un peu alors que ses mots te touchent directement en plein cœur. En fait, c'est bizarre parce que tu commences à le connaitre, et tu le sais tout ça, ce qu'il te dit. Mais tant que ses mots n'étaient pas sortis de sa bouche, quelque chose en toi t’empêchait d'y croire. C'est étrange, la situation s'est inversée, jusque là, c'était à toi de le rassurer pour tout et pour rien ; et aujourd'hui c'est l'inverse. C'est à Sid de te rassurer sur le fait que sa vision de votre binôme est aussi chère à ses yeux que ta vision, à toi. « Ça me rend très triste que tu puisses t'imaginer ça. » Tu hoches la tête de haut en bas, un peu interdite. Tu te sens clairement très conne, à ce moment là. Tu mets ta fierté de côté, c'est un gros effort pour toi, mais il le mérite. « Je suis désolé Sid, je ne voulais pas te blesser mais seulement comprendre. » Le sang te monte un peu aux joues, tu laisses couler un instant, penaude, avant de te lever et l'inviter à faire de même d'un geste de la main. « Câlin de réconciliation ? » Etre tactile comme ça avec des personnes hors de ta famille, c'est très rare et très gênant pour toi, mais là, le geste parait naturel avec Sid. Tu fais durer un peu l’étreinte, contente et rassurée de l'avoir retrouvé, en espérant que les choses vont repartir de plus belle à partir de cet instant. Tu en profites pour t'installer dans le même canapé que les garçons et reportes ton attention sur César, qui semble de plus trop savoir ou se mettre, le pauvre. D'ailleurs, il évoque le souvenir de votre balade dans le labyrinthe et notamment la proposition de tenter l'expérience sans la vue, que tu avais refusé sur le coup, de peur de finir dans le décor. Il n'en faut pas plus pour éveiller un semblant de jalousie de la part de ton partenaire. « Vous partagez quoi d'autre ensemble ? Vous êtes proches à quel point ? » Who, il affiche un air inquiet sur son visage. Tu préfères stopper le truc maintenant plutôt que de laisser Sid se monter des films dans sa tête. En fait, tu ne veux pas qu'il fasse une Rhéa - se faire des films pendant 3 jours sans aller en parler au principal intéressé. Tu attrapes la main de Sid que tu gardes dans la tienne et la pose sur ton genoux. Il sort même une bêtise du style qu'il se demande s'il ne doit pas vous laisser. « Ne soit pas ridicule, c'est toi que je préfère, avec qui je suis la plus proche et avec qui je partage le plus de choses. » Ben oui, vous dormez carrément dans le même lit, il n'y a pas plus proche. Blague à part, Sid est bien le candidat avec qui tu as le plus parlé de toi, de ta vie, il est même au courant de ton secret, et toi du sien, ce n'est pas possible de faire plus soudé comme lien.. Tu te souviens de tes derniers mots et surtout des questions plus que perturbantes de Sid à propos de César et toi-même. Tu te tourne vers le jeune homme et et lui dis avec un large sourire qu'il pourra entendre dans ta voix. « Ça va César ? Désolé pour mon comportement, je ne voulais pas vous infliger ça.. Mais tu sais, l'amour dans un binôme, ça peut parfois faire quelques étincelles. » Bon, là ça y est, ça commence à devenir n'importe quoi. Quand tu es gênée ou que t'as du mal à t'exprimer, t'as tendance à trop en dire, justement, et surtout à dire n'importe quoi. Et c'est l'une de ces situations qui est en train de se dérouler actuellement. Tu serres un petit peu plus la main de Sid dans ta tienne, pas trop fort non plus, mais juste pour lui prouver sans prononcer un seul mot que tu penses tout ce que tu viens de dire. Tu te retourne alors vers César et reporte l'attention sur lui. Il y a un peu trop d'attention sur toi ces dernières minutes, tu n'aimes pas ça. « D'ailleurs, ça se passe bien avec Lucy ? Vous vous entendez bien ? Je crois que je n'ai jamais eu l’occasion de te poser la question. »
 

real friends around here (mar 11:30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» real nan cho
» [Real Madrid] Riki Kaka'
» Real Life Bolter!
» 08. That's what friends are for
» [THEME] Just friends ? [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: REZ-DE-CHAUSSÉE - PALAIS IMPÉRIAL – TERRE (CENTRE) :: LE SALON-