ACHARAALYANOUCHKACESARPENNYGOLSHIFTEHCRISTOPHERGIOMAZELUCYLINAJOAQUIM
FAWNKARLARHEADASHRICHARDBASTIANZIYANLEONSIDJULIETTEULISESTIMEO
Partagez | 
 

 there must be more to life than this (vendredi, 15h20)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

César
MESSAGES : 615
AGE : 28
LOCALISATION : harlem, nyc.
POINTS : 177

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (LUCY) PENNY
Voir le profil de l'utilisateur http://poedameryn.tumblr.com/

MessageSujet: there must be more to life than this (vendredi, 15h20)   Dim 25 Nov - 3:48

THERE MUST BE MORE TO LIFE THAN THIS.
W / @aly

Cette quête aux diamants dont tout le monde parlait, César la vivait comme un défi supplémentaire dans une aventure où ce qui était la plupart du temps évident pour les autres ne l'était pas toujours pour lui. Même armé de la plus grande détermination, il ne pouvait pas ignorer qu'il partait avec un certain désavantage, celui de devoir mener des recherches beaucoup plus approfondies pour espérer mettre la main sur un diamant. Quand il fouillait une pièce, il ne pouvait pas jeter un œil dans les quelques endroits susceptibles d'abriter ce qu'il recherchait, puis passer directement à la suivante. Puisqu'il n'avait pas ses yeux pour l'aider, il devait compenser avec ses mains et employer à bon escient son sens du toucher, particulièrement développé depuis qu'il avait perdu la vue. Ses doigts devaient se promener sur toutes les surfaces, dans tous les recoins, quitte parfois à rester coincés dans un tiroir ou à se retrouver en contact avec des choses plus ou moins agréables au toucher et que généralement il reposait instantanément. Et quand quelque chose était susceptible de ressembler à un diamant, il devait passer un certain temps à l'étudier et essayer d'en deviner les contours. Autant dire que ce qui prendrait dix minutes à quelqu'un d'autre pouvait lui prendre des heures, parce qu'il n'était jamais question de quitter une pièce sans l'avoir étudiée en détails. C'était éprouvant et ça mettait sa patience à rude épreuve, mais ça en valait la peine et il oublierait ces longues heures passées à tâter l'ensemble du domaine si par miracle il se retrouvait un jour avec l'un de ces diamants entre les mains. Il ne savait pas vraiment à combien il estimait ses chances, elles étaient forcément moins élevées que celles des autres mais ça ne l'empêchait pas d'y croire. Cette après-midi, il avait décidé de s'attarder aux sous-sol pour fouiller là où il n'avait pas forcément l'habitude d'aller, à savoir dans le spa. Sur le papier, ça ne lui semblait pas être un endroit moins indiqué qu'un autre pour cacher un diamant, et rien ne garantissait que sa logique soit la même que celle de la production. Et même si elle avait décidé de cacher l'un de ces diamants à la vue de tous, ça ne changerait rien pour lui. Entrant dans la pièce, il avança à l'aide de sa canne et nota que l'atmosphère y était assez humide, ce qui eut pour effet de le distraire une seconde alors qu'au même moment sa canne décidait de se prendre dans quelque chose qui ressemblait aux pieds d'une petite table. Il tenta de la dégager d'un coup sec, et entendit un bruit sourd résonner lorsque la table en question se renversa et tous les produits qui se trouvaient dessus avec. « Que tonto... » Il soupira dans sa deuxième langue, celle qu'il parlait le plus communément au sein de sa famille parce que ses origines argentines y avaient toujours pris beaucoup de place, peut être encore plus après la mort de ses parents. Il s'accroupit lentement pour tenter de réparer sa bêtise et entendit des pas qui se rapprochaient de lui. Et puis, il sentit un léger parfum malgré les odeurs tenaces des huiles essentielles, et crut noter la présence d'Aly qui dormait dans sa chambre et qu'il était donc capable d'identifier à certains détails. « Je suis désolé si je t'ai dérangée, c'est ce qui arrive quand je décide de partir à la recherche des diamants. » Il esquissa un sourire amusé, mais au fond de lui il vivait toujours assez mal ce genre d'incidents. Il se sentait nul et il avait l'impression de donner raison à Devan qui ratait rarement une occasion de le faire passer pour un boulet, et ça avait des effets assez désastreux sur sa confiance en lui.
avatar

Aly
MESSAGES : 214
AGE : 23
LOCALISATION : tucson - arizona (usa)
POINTS : 0

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 12 300 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GIO
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: there must be more to life than this (vendredi, 15h20)   Lun 26 Nov - 22:32

@César
La motivation de la jeune candidate était au plus bas aujourd'hui. Peut-être était-ce le contrecoup de la fin de semaine ou tout simplement parce que plus la fin de semaine approchait, plus le prime se rapprochait. Et comme elle avait nominé Gio cette, à cause de la roulette russe, autant dire qu'elle n'était pas forcément pressée de se retrouver au prime. Aly, elle stressait limite plus que son partenaire pour le prime. D'ailleurs, c'était marrant car, en venant ici dans le jeu, jamais elle n'aurait pensé ressentir ce genre de choses. Stresser pour quelqu'un d'autre, quelle idée ? Ce n'était qu'un jeu, après tout. Enfin, peu importe. Du coup, histoire de se changer les idées, la candidate avait décidé de se rendre dans le spa, situé au sous-sol du palais. En cet après-midi, elle avait décidé de profiter du sauna. Elle aurait pu faire autre chose comme se mettre à la recherche des diamants par exemple. Mais bon, elle n'était pas motivée. Et puis, en plus de ça, ces foutus diamants, Aly avait commencé à les chercher l'autre fois. Mais bon, les recherches n'avaient absolument rien données, ce qui avait eu le don d'énerver la brunette. Ces diamants, ils étaient pires qu'une aiguille dans une botte de foin. Elle avait soufflé de nombreuses fois, râlé de nombreuses fois aussi. Evidemment, ça n'avait rien changé au résultat... les diamants restaient introuvables. Ainsi, la jeune demoiselle était donc seule, installée dans le sauna. Ecartée du bruit que pouvaient provoquer les autres candidats, elle était au calme, tranquille. Fermant les yeux l'espace d'un instant, Aly se demanda même si elle ne s'était pas assoupie quelques minutes lorsqu'elle entendit un bruit sourd venant d'à côté, qui l'avait fait sursauté. Fronçant les sourcils, elle se décida à sortir du sauna (de toute façon, elle commençait à avoir bien trop chaud) et d'aller voir ce qui s'était passé. Elle ne prit pas la peine de mettre son peignoir en sortant, elle se dirigea directement vers l'endroit d'où le bruit provenait. Bien sûr, étant à côté, elle trouva très rapidement César, accroupit au sol, ramassant des babioles qui étaient tombés d'une table. La brunette s'approcha du candidat, avant de s'accroupir à son tour. Sentant sa présence, le jeune homme s'excusa de l'avoir dérangée, si cela était le cas. « Oh non, ne t'inquiète pas, tu ne m'as pas dérangée. » répondit simplement la brune. Accroupie aux côtés de César, Aly commença à ramasser ce qui était au sol, afin de l'aider. C'était tout de même plus simple avec une paire de yeux, malgré tout. « Tu sais, il suffisait d'en parler si tu souhaitais réaménager la pièce à ton goût, ce n'était pas la peine de vouloir tout casser ! » glissa la jeune femme, un sourire amusé sur ses lèvres, avant de rire légèrement. Finalement, la belle se releva et posa ce qu'elle avait entre les mains sur la table. « Tu cherchais quelque chose en particulier, au fait ? Je peux peut-être t'aider ? » demanda la candidate. Après tout, il n'était peut-être pas venu ici pour rien.
avatar

César
MESSAGES : 615
AGE : 28
LOCALISATION : harlem, nyc.
POINTS : 177

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (LUCY) PENNY
Voir le profil de l'utilisateur http://poedameryn.tumblr.com/

MessageSujet: Re: there must be more to life than this (vendredi, 15h20)   Mar 27 Nov - 4:55

Manier une canne blanche, c'était un peu comme occuper un poste qui impliquait une concentration permanente. Même avec dix années d'expérience et l'habitude de gérer les choses avec autonomie, on n'était jamais à l'abri de commettre une petite erreur et de se retrouver dans une situation qu'on passait le reste du temps à vouloir précisément éviter. Une situation que vivait actuellement César, dont la canne pourtant généralement docile s'était prise dans les pieds d'une table qui fatalement s'était renversée lorsqu'il avait voulu l'en dégager. Un exploit qu'il n'aurait probablement pas réussi à reproduire même s'il avait eu ses deux yeux pour l'aider. Mais un exploit qui surtout le désespérait étant donné les efforts qu'il faisait au quotidien pour que ses allées et venues à travers le palais ne provoquent aucun incident qui ferait dire à une fille comme Karla que parce qu'il était aveugle, il était forcément limité chaque fois qu'il entreprenait de faire quelque chose, et donc plus susceptible d'occasionner ce genre de dégâts. Ces mots un peu abrupts et qui avaient fait suite aux réflexions déjà blessantes de Devan à l'avant-dernier prime, il y avait repensé dès l'instant où il avait entendu les produits se répandre sur le sol et s'était dit que cette séquence avait peut être elle aussi des chances d'être diffusée dimanche si la production trouvait tout ça un peu plus drôle que lui. Une probabilité qui ne l'aidait pas vraiment à se sentir moins nul, et encore moins au moment où des pas se rapprochèrent de là où il s'était accroupi pour lui indiquer qu'il n'était pas seul. Il ne lui restait plus qu'à espérer que la candidate qu'il identifia bientôt n'avait pas eu les yeux rivés dans sa direction quelques instants plus tôt, parce que ce serait déjà assez embarrassant pour lui qu'elle ait été alertée pour le bruit et constate maintenant l'ampleur des dégâts – moindre, heureusement. Il comprit qu'il avait à faire à Aly lorsqu'il reconnut son parfum qui était l'un de ceux qui embaumaient la chambre Pangu, et esquissa un léger sourire lorsque ses premières paroles furent pour lui assurer qu'il ne l'avait pas dérangée. Rassuré sur ce point, il émit ensuite un rire spontané à sa prochaine remarque. « Que veux-tu, j'ai essayé d'en toucher un mot à la production mais on a jugé que j'étais pas le mieux placé pour donner des conseils en matière de décoration, alors j'ai décidé de me faire entendre en utilisant la manière forte. » Il plaisanta à son tour, profondément soulagé que le second degré s'invite d'entrée de jeu dans cet échange, parce qu'il avait l'impression de pouvoir s'autoriser à rougir un petit instant sans que la jeune femme ne lui fasse la moindre remarque. Il sentit qu'Aly ramassait elle aussi les produits éparpillés par terre lorsque sa propre main se referma sur un flacon qui par miracle ne s'était pas brisé. « Merci. » Il souffla plus doucement. « De m'aider et aussi de ne pas m'avoir pris en photo ou en vidéo dès que tu m'as trouvé comme ça. » Ses lèvres s'étirèrent davantage, avant qu'il n'ajoute. « Enfin j'espère, parce que je suis préparé à beaucoup de choses mais peut être pas à devenir la risée d'instagram. » Mais il avait tendance à penser que ce n'était pas le genre d'Aly de faire ce genre de choses, elle qui semblait avoir une personnalité agréable et un humour bienveillant, et c'est pour ça qu'instinctivement il ne l'imaginait pas vraiment dégainer son ipad et immortaliser ce genre de scène pour en faire son post du jour. « A vrai dire c'est surtout parce que j'avais l'espoir qu'un diamant serait venu se perdre par ici que je suis entré, mais je sais pas si cet endroit survivrait à une nouvelle tentative. » Il reprit un air doucement amusé, songeant que c'était peut être l'univers qui lui faisait comprendre qu'il était temps qu'il fasse une pause et profite éventuellement de sa présence ici pour ça. « Et toi, tu profitais du spa toute seule ou bien j'ai fait fuir quelqu'un avec mon boucan ? » C'est que d'habitude il l'aurait senti si quelqu'un s'était faufilé dans son dos, mais cette fois il était trop occupé à s'insulter en espagnol et à essayer de corriger sa bêtise.
avatar

Aly
MESSAGES : 214
AGE : 23
LOCALISATION : tucson - arizona (usa)
POINTS : 0

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 12 300 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GIO
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: there must be more to life than this (vendredi, 15h20)   Dim 2 Déc - 23:09

@césar
La jeune femme était donc sortie de ses pensées, ou plutôt, de son assoupissement lorsqu'elle entendu du bruit venant de la pièce juste à côté. Elle n'avait pas attendu plus longtemps avant de sortir du sauna : elle s'était dirigée vers l'endroit d'où venait le bruit sourd et avait ainsi retrouvé un César, accroupi au sol, commençant à ramasser ce qu'il avait fait tombé. Sans attendre une seconde de plus, la jeune femme s'était avancée afin de l'aider. D'ailleurs, étant pieds nus, elle avait bien de la chance que rien ne se soit cassé au passage. Rapidement, Aly ne s'empêcha de lancer une petite remarque au candidat. Après tout, c'est vrai, si la pièce n'était pas à son goût, il n'avait qu'à le dire plus tôt. Enfin, à vrai dire, cette remarque était aussi une façon pour la brunette de prendre la température auprès du jeune homme, de voir comment il réagissait. Elle n'avait pas encore eu l'occasion de vraiment lui parler, de voir comment il était caractériellement alors c'était le moment. Pour toute réponse, le jeune homme plaisanta lui aussi, évoquant qu'il avait été jugé comme n'étant pas le mieux placé en matière de décoration. « Ah ben si cette fois-ci, on ne t'écoute pas, je ne vois vraiment pas ce que tu pourrais faire de plus ! » enchérit Aly, en rigolant à nouveau, tout en posant un flacon qu'elle avait entre les mains sur la table. Le jeune homme ne mit pas plus longtemps avant de la remercier. De l'aider mais aussi de ne pas l'avoir pris en photo. « Oh, ne t'inquiète pas, ça restera entre nous. » le rassura-t-elle. Non, elle n'avait pas pris de photo, ou de vidéo. De toute façon, procéder de façon, elle trouvait cela bien trop méchant. Aly, elle pouvait être gamine et assez immature. Mais pas sur ça. Elle n'était pas méchante gratuitement, pas quand il s'agissait de moquerie pure et simple. Se relevant, la belle en profita pour demander au candidat ce qu'il faisait ici. Il était à la recherche d'un des diamants mis en jeu par la production. Foutus diamants qu'Aly ne parvenait pas à trouver non plus, d'ailleurs. « Bon, si je peux t'aider un peu, je n'en ai pas trouvé dans le coin... » lui indiqua-t-elle. « Faut dire, depuis le début, je n'ai rien trouvé alors je ne suis peut-être pas la meilleure personne avec qui en parler... » glissa-t-elle, en soupirant. Finalement, le candidat lui demanda si, avant qu'elle ne vienne l'aider, elle était seule ou si il avait réussi à faire fuir quelqu'un. « Nope, totalement seule. Tu n'as fait fuir personne, rassure-toi. » Elle lui répondit tout en affichant un sourire, bien qu'il ne pouvait le voir. Après tout, encore une fois, son but n'était pas de le mettre dans l'embarras. Loin de là. « Bon, du coup, maintenant que tu es ici, tu pourrais en profiter pour faire une petite pause dans tes recherches, non ? Je pense que tu en as besoin. » lança-t-elle, en rigolant doucement. « Tu as le choix, que préfères-tu ? Bain à remous, sauna, massage... » qu'elle lui demanda. En plus de cela, cela leur permettrait de discuter ensemble. Parce que, au bout de trois semaines de jeu, tout de même, c'était presque ridicule.


Spoiler:
 
avatar

César
MESSAGES : 615
AGE : 28
LOCALISATION : harlem, nyc.
POINTS : 177

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (LUCY) PENNY
Voir le profil de l'utilisateur http://poedameryn.tumblr.com/

MessageSujet: Re: there must be more to life than this (vendredi, 15h20)   Mar 4 Déc - 2:58

César fut non seulement rassuré lorsqu'il reconnut le parfum d'Aly qui n'était probablement pas une candidate qui risquait de se payer sa tête dans cette situation, mais également lorsqu'elle lui assura qu'il ne l'avait pas dérangée pendant qu'elle essayait de se détendre. Il se sentait peut être un peu moins idiot à l'idée qu'elle l'ait surpris entrain de ramasser les produits qui s'étaient renversés en même temps que la table. Car c'est dans ces moments-là qu'il réalisait combien cet endroit était différent de l'appartement où il habitait, et était forcé de reconnaître que ce serait pour lui un défi permanent de se repérer dans ce palais sans risquer que sa canne, son pied ou son bras s'accroche dans quelque chose d'aussi inoffensif en apparences qu'une table, une lampe ou un tableau. Il parvint à rire de la situation lorsqu'Aly fit un trait d'humour sur lequel il rebondit – avoir l'habitude de se repérer avec une canne, c'était avoir l'habitude de dédramatiser quand tout ne se passait pas toujours comme il le voudrait. « J'envisageais une grève de la faim en tout dernier recourt, mais ça risquerait quand même d'être un peu compliqué pour moi qui ai un rapport assez étroit avec la nourriture. » Il souffla dans un rire, espérant sur le coup qu'Aly savait qu'il était cuisinier et n'allait pas imaginer qu'il était boulimique en plus d'être aveugle et un peu distrait à ses heures perdues. Il la remercia par la suite pour l'aide qu'elle lui apportait et retrouva un air rassuré lorsque la jeune femme lui promit qu'elle n'avait pas cherché à immortaliser cette scène et que tout ça resterait entre eux. « Merci, je te revaudrai ça si un jour tu as besoin d'un coup de main. » Il lui promit dans un sourire, parce que ça lui tenait toujours à cœur de renvoyer l'ascenseur quand on l'aidait et qu'on lui évitait en prime de se rendre ridicule, et qu'il espérait qu'Aly n'hésiterait pas à se tourner vers lui si un jour elle avait besoin d'un service et qu'il était en mesure de l'aider. Il n'avait qu'une parole, quand bien même ça n'avait peut être pas l'air très solennel quand il le disait en même temps qu'il ramassait des flacons de soins. Elle lui demanda finalement ce qu'il était venu faire ici, et il lui avoua être d'abord entré dans l'espoir qu'un diamant se serait caché dans le coin, comprenant vite que c'était peine perdue. « Bon, au moins maintenant je sais qu'entrer ici était vraiment pas la meilleure idée que j'ai eu. » Il réprima un rire, forcé d'avouer qu'au moins il se serait senti un peu moins idiot s'il y avait eu une chance pour qu'un diamant se trouve là. « Au contraire, je crois que ça me rassure un peu. J'avais un peu peur d'être à la traîne par rapport aux autres, mais je crois qu'en fait la production a simplement rivalisé d'imagination pour trouver ses cachettes. Ou tu crois que quelqu'un a déjà fait main basse sur la plupart des diamants et attend simplement de pouvoir tous les utiliser ? » Il ne savait pas si tout le monde accordait la même importance à cette quête, mais ça ne l'étonnerait pas que certains passent beaucoup de temps à chercher les diamants et aient eu un peu plus de chance qu'eux jusqu'ici. Souriant lorsqu'elle lui assura qu'il n'avait fait fuir personne, il prit un air plus amusé quand elle lui proposa de se détendre. « Je crois que ce serait pas de refus. » Il déclara en hochant doucement la tête, avant de se pincer les lèvres. « Aujourd'hui j'ai bien envie de profiter un peu du bain à remous. Qu'est-ce que t'en dis ? » Il souffla d'un ton enthousiaste mais qui peinait un peu à masquer les sentiments qui l'avaient envahi un peu plus tôt dans la journée lors de sa discussion avec Gio, lorsque son ami lui avait parlé de cet échange entre Anouchka et Cristopher qui l'avait beaucoup perturbé. Ça faisait plusieurs heures et il y pensait encore beaucoup, certainement même que ça l'arrangeait bien de se plonger dans la chasse aux diamants pour se changer un peu les idées, même si atterrir droit dans le spa était plutôt contre-productif. « J'ai cru comprendre que tu ne laissais pas les garçons insensibles, mais avec moi tu sais déjà que tu n'auras pas à craindre un regard un peu trop insistant et qui s'attarderait au mauvais endroit. Rassurant, non ? » Il reprit d'un ton amusé, espérant en réalité que ça n'en était pas à ce point et qu'Aly pouvait espérer se déshabiller quelque part sans risquer d'attirer les regards lubriques de mâles aux alentours. « Les choses se passent bien avec Gio malgré cette histoire de nomination d'office ? Le connaissant, il a du baliser sur le coup et faire table rase au bout de dix minutes. » Il demanda dans un sourire, au moment de commencer à retirer sa veste. Gio était le genre de personne qu'il n'imaginait pas en vouloir facilement aux autres, qui plus est quand ils n'étaient pas réellement fautifs.

Spoiler:
 
avatar

Aly
MESSAGES : 214
AGE : 23
LOCALISATION : tucson - arizona (usa)
POINTS : 0

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 12 300 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GIO
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: there must be more to life than this (vendredi, 15h20)   Dim 9 Déc - 0:38

@césar
Aly avait décidé de ne pas faire tout un drame de la situation qui venait de se produire. Tout d'abord car ce n'était pas la peine : après tout, il n'y avait même pas eu de casse. En plus, elle n'avait pas été si dérangée que ça, par le bruit qu'avait provoqué César, alors. Mais surtout, elle se doutait que ce n'était peut-être pas la première fois que ça lui arrivait, au candidat. Après tout, lorsque l'on était privé de sa vue et dans un endroit que l'on connaissait peu, cela devait arriver quelques fois. En tout cas, c'est de cette manière qu'Aly imaginait les choses. Du coup, pour faire retomber la tension et ne pas mettre le candidat dans l'embarras, Aly lui avait simplement évoqué l'idée qu'il aurait dû le mentionner plus tôt s'il souhaitait redécorer la pièce à son goût. « Ah oui, carrément une grève de la faim ? C'est surtout que c'est un recourt extrême ! » ajouta Aly, en rigolant après avoir écouté le candidat. « Du coup, si je ne dis pas de bêtise, c'est toi qui sait bien cuisiner, c'est ça ? » Elle avait entendu des bruits de couloir (bien que ce n'était pas un secret), elle voulait être sûre de ne pas se tromper de personne. Agenouillée, la candidate se trouvait donc aux côté de César, afin de l'aider à ramasser ce qui était au sol. D'ailleurs, le candidat la remercia et semblait bien rassuré d'être tombé sur Aly, qui lui promit de ne rien dévoiler à personne. Surtout sur instagram. Heureusement qu'elle n'était pas de mauvaise humeur, la situation aurait pu être toute autre autrement. « C'est noté ! » la jeune brunette répondit, lorsque César lui indiqua qu'il lui revaudrait ça un jour. Oh, et elle ne risquait pas d'oublier. La jeune femme ne tarda pas à lui demander pourquoi il était venu ici. Il était à la recherche des diamants. Ces fameux diamants, dont tout le monde parlait, qui semblaient bien introuvables, d'ailleurs. A moins que quelqu'un les avait déjà tous trouvés ? Aly précisa au candidat qu'elle n'en avait pas vu dans le coin. Cela lui éviterait de chercher pour rien. Enfin, il fallait espérer, pour lui, que les indications de la belle soient bonnes. Aly, elle n'était pas forcément minutieuse alors peut-être avait-elle raté un diamant caché dans le coin ? Tout était possible. Aly lâcha un rire, elle aussi, lorsque César indiqua qu'entrer ici n'avait donc pas été la meilleure idée qu'il avait eu. Puis, il se confia lui aussi, exprimant qu'il était rassuré de voir qu'Aly était aussi à la traîne, concernant les diamants. « Oh oui, je crois que la production a su imaginer de bien bonnes cachettes.. » César évoqua à son tour l'idée qu'un autre candidat aurait peut-être déniché les diamants. Après tout, c'était fort possible. Plusieurs fois cette semaine, les diamants avaient été évoqués. Que ce soit par elle, d'autres candidats. Aly savait pertinemment que d'autres les cherchaient. « C'est possible... Mais j'espère que si quelqu'un les a déjà tous trouvés, ils seront vite utilisés... Histoire qu'on ne continue pas à chercher pour rien... » Aly souffla. Oui, parce que si au final, elle continuait à chercher pour rien, cela pourrait vite l'agacer. Changeant de sujet, la candidat proposa à César de faire une petite pause, maintenant qu'il était là. D'ailleurs, il ne mit pas longtemps à se décider avant de choisir le bain à remous. « C'est parti ! » ajouta simplement Aly, pour lui signifier qu'elle était partante, elle aussi. La candidate se dirigea doucement vers le bain à remous. De toute façon, ça tombait plutôt bien vu qu'elle était déjà en maillot de bain, étant passée par le sauna juste avant. César fit remarquer, entre temps, qu'elle pouvait être rassurée. Avec lui, pas de regards insistants. Amusée, Aly ne pouvait qu’acquiescer à sa remarque. Après, quant au regard des autres garçons, tout ceci semblait s'être tassé finalement. N'ajoutant rien pour autant, Aly était maintenant à côté du bain à remous. Doucement, elle y glissa sa main, spontanément, afin de tester la température de l'eau. De son côté, César lui demanda comment ça se passait avec Gio, notamment à cause de la nomination. Relevant la tête vers César, Aly haussa tout d'abord les épaules. « Oui, c'est un peu ça ! Il m'a embêté toute la journée dimanche avec ça puis on est passé à autre chose. » lança la candidate, d'un sourire. « Enfin, le connaissant, j'imagine qu'il ne manquera pas de me le rappeler toutes les semaines tout de même, juste pour m'embêter ! » Aly ne pu s'empêcher d'ajouter cette remarque tout en rigolant un peu. « Et toi, alors, comment se passe ton aventure parmi nous jusqu'à présent ? Il y a des choses intéressantes que je devrais savoir ? » Après tout, c'était le moment pour grappiller quelques informations croustillantes, non ? En tout cas, Aly trouvait que le moment s'y prêtait bien.
 

there must be more to life than this (vendredi, 15h20)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: SOUS-SOL - PALAIS IMPÉRIAL – TERRE (CENTRE) :: LE SPA-