GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez | 
 

 Sultan. (samedi à 10h00)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joaquim

Joaquim
MESSAGES : 103
AGE : 28
LOCALISATION : kissimmee, fl
EMPLOI : variable
POINTS : 302

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Golshifteh
Voir le profil de l'utilisateur http://byebyeweirdie.tumblr.com/

MessageSujet: Sultan. (samedi à 10h00)   Mar 13 Nov - 2:36

@Cristopher

Joaquim, c’est la quintessence du creuvard. Il n’y a rien à y faire, il n’arrivera jamais à se défaire de cet état naturel qui lui colle à la peau. Il pénètre allègrement dans la salle de bain, avant de choper le premier tube de dentifrice qui lui tombe sous la main. Il ne sait pas à qui celui-ci appartient. Certains diront qu’on s’en fout, que la vie commune aura vite fait de rectifier ce détail de manière à fonder une nouvelle société fondée sur la suppression de la propriété privée au profit de la propriété collective. En attendant que le marxisme pointe le bout de son nez dans le nid d’amour afin de rassembler les biens pour la communauté, chacun est venu avec son petit tube de dentifrice ou sa bouteille de shampoing perso. C’est un peu similaire à toutes ces fois où on nous assure qu’un hôtel met à disposition le nécessaire de toilette pour ses clients, mais qu’on s’évertue à amener ses affaires juste au cas où on n’aurait mal compris. Joaquim, il n’est jamais vraiment entré dans ce schéma. Il possède très peu de choses dans sa vie de tous les jours, alors ça facilite nettement sa prise en main de son quotidien dans l’aventure. Il se rince la bouche après s’être brossé les dents lorsqu’un candidat fait son entrée dans la pièce. Il croise le regard de Cristopher, lui adressant un petit sourire, avant de cracher dans le lavabo et passer sa main sur ses lèvres sans la moindre élégance. « C’est à toi, ça ? » il l’interroge pensivement quand il le voit choper une bombe de déodorant. Oups. Il se pourrait bien que Joaquim ait légèrement tapé dedans à plusieurs reprises au cours de ces deux dernières semaines. Il n’y a pas qu’à lui qu’il a dérobé plusieurs millilitres de produits d’hygiène. Il n’est pas complètement con. La clé pour ne jamais se faire choper, c’est de piocher des petites doses chez un peu tout le monde pour que ça ne se remarque pas. Il reprend rapidement la parole de manière à dévier le sujet de conversation vers autre chose. « A ton avis, qui risque de se prendre un bain à bulles au cours de l’aventure ? » il demande à Cristopher en désignant du regard la baignoire qui trône dans un coin de la pièce. Ça serait bizarre quand même de s’accorder ce genre de pause, à l’aise, au milieu de la salle de bain commune dans laquelle il y a toujours du mouvement. D’autant qu’entre la piscine et le spa, ce ne sont pas les lieux qui manquent pour se payer une petite tranche de détente, immergé dans l’eau et les doigts de pieds en éventail.
Cristopher

Cristopher
MESSAGES : 376
AGE : 51
LOCALISATION : los angeles, californie
EMPLOI : propriétaire de plusieurs night club
CITATION : Dans un couple, peut-être que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux, c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
POINTS : 186

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 26150 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (chacha, leon) fawn
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sultan. (samedi à 10h00)   Mar 13 Nov - 22:00

Je suis en train de m'habiller, je cherche mon déo. Il n'est pas dans ma chambre. je file donc dans la salle de bain, en pantalon et chemise ouverte. Y'a d'autres personnes mais je n'y prête pas attention. Jusqu'à ce qu'on s'adresse à moi. Si c'est mon déo ? Je relève la tête et constate qu'il s'agit de @joaquim. Je finis de foutre du deo et entreprend de reboutonner ma chemine. " Je sais que tu piques chez tout le monde, je m'en branle. “ Peut être se croyait il discret mais j'ai bien vu son manège. On me l'a fait pas à moi. ” Tant que tu vires pas clepto à piquer des objets de valeur en douce. “ Qu'est ce qu'on en a à faire qu'il utilise le shampoing de machin ou le déodorant de bidule. ” Ni que t'utilises nos brosses à dent. “ Parce que bon si il y'a bien un truc qu'on partage pas c'est la brosse à dent. Ah ça je supporte pas en revanche. Je suis un mec très à cheval sur l'hygiène. ” Je peux même te prêter mes petites crèmes de nuit, elles te feraient le plus grand bien je suis sur. “ que je rajoute amusé. Oui il a vachement la tronche à se servir de ce genre de produits. De mon côté je ne m'en cache pas et je n'en ai pas le moins du monde honte, j'assume complètement. Je vais sûrement me prendre une remarque sur mon âge, mais en attendant, ces crèmes sont géniales. A tout âge. Il me demande alors qui risque de s'octroyer un bain à bulles. Comme si c'était une mauvaise chose. ” Moi pour sur. “ En plus il est caché derrière un petit paravent. ” Laisse moi deviner, t'es pas non plus le genre de mec qui prend des bains ? “ C'est un tort, car c'est en tout point relaxant. ” Dis moi au fait, @Penny c'est ta meuf ? " J'ai pas bien saisi ce qu'ils sont l'un pour l'autre. Tout ce que j'ai compris c'est qu'ils viennent du même endroit et sont clairement entré ensemble dans cette aventure. Pour le reste, la nature de leur relation est assez floue, mais j'ai comme le sentiment que c'est justement fait exprès. Après tout ils doivent très certainement partager un secret commun, donc des choses à cacher.
Joaquim

Joaquim
MESSAGES : 103
AGE : 28
LOCALISATION : kissimmee, fl
EMPLOI : variable
POINTS : 302

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Golshifteh
Voir le profil de l'utilisateur http://byebyeweirdie.tumblr.com/

MessageSujet: Re: Sultan. (samedi à 10h00)   Sam 17 Nov - 3:21

Il tâte le terrain, Joaquim. Il mentionne le déo en observant à la dérobée Cristopher. Il est au courant qu’il fouille dans les affaires de tout le monde, mais comme il s’en fout, ça ne compte pas. A ce qu’il parait il a plein de thunes, c’est clair que ce n’est pas quelques millilitres de cosmétiques qui vont grandement lui manquer. Joa hausse les épaules d’un air détaché quand il parle des brosses à dent. « Je ne fais pas ça. » C’est dégueu. Quant aux objets de valeur, y’a moyen de se méfier un chouilla quand on connait son historique personnel, mais il n’y a pas de réels risques. « C’est donc ça ton secret. » il ricane comme un débile lorsque le candidat lui parle de ses petites crèmes de nuit. Faut quand même admettre que ça a l’air de plutôt bien marcher. Ce n’est pas son truc à Joa, mais Cristopher est une publicité ambulante pour convaincre les hommes de la nécessité de se préoccuper du relâchement cutané. Son regard s’échoue jusqu’à la baignoire, à peine planquée derrière un paravent pour préserver l’intimité de son utilisateur. Ça peut sembler complètement fou comme ça, mais Joaquim ne se souvient pas d’avoir déjà pris un bain au cours des vingt dernières années. Il n’en a jamais eu l’occasion, créchant uniquement dans des lieux où la salle de bain possédait une simple douche toute riquiqui. Il saisit globalement le concept, mais ça ne lui parle pas plus que ça. D’autant plus quand il s’agit de se tourner les pouces dans l’eau dans cette pièce courant d’air où les passages des candidats sont trop réguliers pour espérer un peu de tranquillité. Cristopher, il se pose d’office comme ce type qui n’en a rien à foutre de ce détail et des caméras. C’est clair qu’à choisir au sein de la liste des habitants, c’est sûrement son nom que Joaquim aurait donné pour répondre à sa propre question. « Tu glandes quoi pendant que tu te baignes dans ta crasse ? » il lâche pensivement. Non, parce que comme ça, ça a l’air super chiant comme activité. A la rigueur si Cristopher lui confie qu’il y a possibilité d’inviter des copines, il voit un peu plus l’intérêt de la chose, mais sinon ça ne l’intéresse pas plus que ça. Justement, son camarade mentionne Penny, ce qui tire un léger sourire à l’américain. Ça le fait marrer toute cette histoire. Ils auraient pu entrer dans l’aventure en se faisant passer pour des inconnus, mais c’était loin d’être l’option la plus amusante du lot. Lui, il rigole bien plus à les voir se triturer la cervelle pour déterminer la nature de leur lien. De toute façon, ils n’auraient jamais pu faire gober au reste du monde qu’ils ne se connaissaient pas avant de pénétrer dans le nid d’amour. Ce n’est pas possible, ils sont trop fusionnels pour laisser penser le contraire. Joaquim, il reste silencieux quelques secondes. Il fait exprès, avant de daigner reprendre la parole. « Non, ce n’est pas ma meuf. » Comme il a pu le dire lors des castings, il n’a pas d’officielle en ce moment. C’est un peu compliqué. « En fait, c’est ma cousine. » il balance avec son air de gros mythomane qui laisse à penser qu’il vient juste de lâcher un énième bobard. Il ment tout le temps, Joa. Il n’arrive pas à s’en empêcher, mais au-delà de l’état pathologique, c’est surtout un très bon moyen pour lui de se distraire et de se payer la tête de tout le monde. « Pourquoi ? Elle t’intéresse Penny ? » Il a vu les images lors du prime où ils se marraient ensemble. Ça pourrait être son genre de mecs d’une certaine manière. Ce n’est pas son modèle préféré parce qu’elle craque surtout pour les looseurs dotés d’un casier judiciaire, mais faut admettre que Cristopher n’est pas dénué d’atouts. Lui, il voit surtout le portefeuille du bonhomme, mais il se doute que les gonzesses ne sont pas insensibles à son charme d’homme expérimenté.
 

Sultan. (samedi à 10h00)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Operasyon Bagdag 2 di Jean Mari Samedi pot parol baz lavalas
» samedi 7 janvier
» Un samedi après-midi qui s'annonçait des plus ennuyeux ? Peut-être pas... | ft. Loïse A. Langel & Perle Duval [TERMINE]
» Hebergement samedi soir
» Samedi 13 Juin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: PREMIER ÉTAGE - PALAIS IMPÉRIAL – TERRE (CENTRE) :: LA SALLE DE BAIN-