GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 if it feels good (lundi, 21h05)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Penny

Penny
MESSAGES : 515
AGE : 26
LOCALISATION : kissimmee, fl.
POINTS : 66

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 33 750€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (richard) (lina) césar
Voir le profil de l'utilisateur

if it feels good (lundi, 21h05) Empty
MessageSujet: if it feels good (lundi, 21h05)   if it feels good (lundi, 21h05) EmptyLun 12 Nov - 6:43

Je suis à la recherche de compagnie pour la soirée qui avance tranquillement. Je n’ai jamais de plans bien précis dans la tête. Je suis toujours là à me laisser porter par une envie du moment ou simplement par la personne qui croise mon chemin. Je papillonne d’une personne à l’autre tout comme je le ferais dans mon quotidien. Je suis cette fille qui sort plusieurs soirs par semaine au bar, qui se fait payer un verre par le premier mec sympathique qu’elle croise, mais qui repart avec un autre qui est complètement paumé à la fin de la soirée. On peut dire que je suis une opportuniste. Une opportuniste optimiste qui pourtant ne prend jamais les bonnes décisions et qui devrait peut-être, parfois, repartir avec le mec gentil du bar. Et non le merdeux qui n’en a rien à faire de son bonheur. Un soupir accompagne mes pas trainants alors que je décide de faire un détour par la cuisine, ne pouvant pas nécessairement appeler ça un détour puisque je n’avais pas de destination finale. Nous sommes lundi soir, le palais est d’une tranquillité à mourir et je crois que j’ai envie de me sentir un peu comme à la maison, pour la première fois depuis que nous sommes ici. Non, je n’en suis pas à m’ennuyer réellement du taudis dans lequel je vis. Par contre, l’idée de prendre un petit verre et m’inventer une raison imaginaire de festoyer me plait bien. À la base, je me dirige vers le frigo pour prendre un traditionnel six-pack de bières. Rien d’extravagant, tout en simplicité. Il n’y a rien de mieux que ça pour se sentir comme chez soi. J’explore cependant une ou deux armoires pour finalement tomber sur la réserve personnelle de notre petit angelot. Regardez-moi ça. L’enthousiasme regagne mon visage au moment où je fais défiler les bouteilles sous mes yeux. Je prends le soin de les sortir une par une pour les déposer sur la grande surface du comptoir. Vodka, rhum, gin… @Leon. Ah ça, ce n’est pas un alcool, mais bien mon jumeau de tête. Je l’accueille d’un sourire chaleureux comme je sais si bien le faire, trouvant en lui la personne idéale pour me divertir ce soir. C’est vrai, je sais déjà que je ne vais pas m’ennuyer. Après, j’espère qu’il n’est pas un alcoolique anonyme qui me fera la morale de vouloir prendre un petit verre un lundi soir sans aucune raison. Je soulève une bouteille de tequila dans les airs, comme pour le prévenir de ce dans quoi il s’embarque en franchissant la porte de la cuisine. « Regarde ça ! J’ai trouvé de quoi te donner du courage pour te raser la tête. » Et c’est à ce moment précis qu’il comprend que je suis une grosse chieuse. Non Leon, je ne vais pas te lâcher avec ça. « Je crois qu’après quelques verres, c’est ce soir que ça se passe. » Je pose un regard malicieux sur ses belles bouclettes, m’imaginant un coco complètement rasé. Je suis limite sur le point de ricaner toute seule. « T’es quel genre ? Gin tonic, Old fashioned, Mojito… Sex on the Beach ? » je demande en accompagnant ma demande d’un clin d’œil complètement ringard, sur le point de vêtir mon tablier invisible de barmaid comme je l’ai fait à plusieurs reprises depuis que j’ai l’âge légal de le faire.
Leon

Leon
MESSAGES : 288
AGE : 30
LOCALISATION : melbourne, aus.
EMPLOI : comédien de théâtre.
POINTS : 260

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE: karla
Voir le profil de l'utilisateur

if it feels good (lundi, 21h05) Empty
MessageSujet: Re: if it feels good (lundi, 21h05)   if it feels good (lundi, 21h05) EmptyVen 16 Nov - 18:03

Après avoir laissé Goldshifteh dans la salle de sport, je me dis qu'il serait temps que je bouffe quand même, parce que ça fait des heures que le soleil est couché et à ce train-là, je vais me transformer en animal nocturne, alors que je m'efforce tant bien que mal de conserver un rythme décent. C'est mon gros problème : je suis un inexorable lève-tôt, j'ai horreur de paresser, et en même temps, je suis un putain d'insomniaque en soirée, ce qui fait que pendant des années, j'avais rarement plus de quatre ou cinq heures de sommeil dans les pattes. Cette mauvaise habitude, je l'ai grattée petit à petit en restant debout de plus en plus tard pour apprendre par cœur des scénarios, ceux que je n'allais jamais jouer y compris. Par pur plaisir. Le truc, c'est que j'ai une très bonne mémoire, retenir mon texte et ceux de mes collègues n'a jamais été un problème pour moi. C'est sur l'interprétation que je suis un vrai chieur. Je peux y passer des jours, voire des semaines par pur caprice. Parce que je suis éternellement insatisfait, perfectionniste, parce que là non plus je n'ai aucun souci à trouver le ton mais que je m'en crée des soucis. Je rejette le naturel avec lequel ça me vient pour je ne sais quelle raison. Tout va bien, puis tout va mal, je pète mon câble tout seul pour au final avoir l'illumination et tout refaire exactement comme au premier essai. Je suis ce genre de diva mais personne ne le sait parce que tout ça, c'est dans ma tête, chez moi, là où personne ne peut y assister. La vérité, c'est que je m'efforce à  être le plus agréable, le plus volontaire, le plus plaisant possible lorsque je travaille avec la compagnie, lorsque l'on répète tous ensemble. D'un naturel plutôt paisible de toute façon, j'aime tant bosser en équipe que j'apprécie rendre l'expérience aussi bonne pour tous. Mais sous mon crâne, c'est la tempête. Je me hurle dessus au quotidien pour pas grand chose en définitive. Mais du coup, ça me tient éveillé toute la nuit, je bosse en permanence pour passer outre cet auto-sabotage auquel j'ai tendance à trop me livrer et d'un coup, bam. Rythme de vie foutu. Me voilà oiseau de nuit. Pas la peine de s'alarmer aujourd'hui, toutefois, il n'est jamais que vingt-et-une heure et je suis loin, très loin de faire le fou niveau horaire comme j'aurais pu le faire autrefois, en avalant mon repas du soir à minuit ou pire. Aussi, lorsque j'entre dans la cuisine et que j'aperçois Penny qui pivote dans ma direction pour m'offrir un sourire lumineux, je change sans même y penser mes projets pour me diriger vers elle. Et aussitôt, elle rempile. « Dis-moi tu vois combien de doigts, là ? » je demande d'un air hyper innocent d'abord, en levant un doigt d'honneur avant d'aligner les pas jusqu'à m'adosser au plan de travail sur lequel elle a posé ses victuailles, les bras croisés. « Je vérifie juste que t'es pas devenue gâteuse, tu fabules ET tu radotes » je justifie d'un air taquin en levant les mains devant moi façon j'ai-rien-fait-moi. Elle va jamais me lâcher avec sa lubie de me raser les cheveux alors qu'on était d'accord dès le début : c'est elle qui se rase. C'est pas la mode en ce moment ? Les femmes qui se rasent pour montrer leur aversion pour tout symbole rappelant l'ultra féminisation de leur corps et leur seul existence en tant qu'objet de désir féminin ? Finalement, elle me désigne ses trouvailles disposées sur le plan de travail, une bonne série de bouteilles d'alcool qui me font sourire. « Surprends-moi » je souffle en esquissant volontairement un fin sourire vaguement beauf, le genre qui se veut mystérieux mais qu'est rien du tout au final, juste lourd au possible. Non mais si elle a le droit d'être lourde, moi aussi. Moi aussi je peux jouer mon rôle à la perfection, être ce mec chiant au bar qui veut se la jouer cool et indéchiffrable. « C'est quoi ton genre ? » je l'invite alors à me proposer quelque chose qu'elle aime, parce que sincèrement, je bois tout au même titre que je mange tout, je suis pas un compliqué et puis il y a des chances que ce qu'elle préfère soit ce qu'elle parvienne le mieux à faire.

(pardon pour le retard :cute: )
 

if it feels good (lundi, 21h05)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» MARISOL ∞ She feels in italics and thinks in capitals.
» GOOD VIBRATIONS
» Ozalee ★ « Feels so good being bad »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: REZ-DE-CHAUSSÉE - PALAIS IMPÉRIAL – TERRE (CENTRE) :: LA CUISINE-