ACHARAALYANOUCHKACESARDASHGOLSHIFTEHCRISTOPHERGIOJULIETTELUCYLINAJOAQUIM
FAWNKARLAMAZEPENNYRHEABASTIANZIYANLEONULISESRICHARDSIDTIMEO
Partagez | 
 

 The sacrifice. (31/10, 16h)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Juliette
MESSAGES : 97
LOCALISATION : berlin.
EMPLOI : pianiste

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: bastian
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: The sacrifice. (31/10, 16h)   Mar 30 Oct - 22:29

@karla
J'ai l'impression d'avoir fait le tour et je me désole de n’avoir pas vu de piano dans le domaine avant de me souvenir que j’ai le talent paresseux et la motivation incertaine. J’ai juste en tête le regard réprobateur de mes parents, face à mon absence de volonté de pratiquer, qui peut arriver encore à faire son petit effet à encore vingt-six ans. Il n'y a rien de très acharné en moi lorsqu'il s'agit de simplement jouer. Dans tous les cas, on a déjà une bibliothèque, j’imagine qu’on ne peut pas oser espérer avoir les deux dans une seule saison. Le nombre de salle culture a été dépassé. Je raye une occupation à ma liste. Je fuis l’intérieur, la concentration de candidat pour préférer les extérieurs plus tranquilles. Je m'assois à terre, n'importe où, mes doigts fébriles accrochant ma clope du bonheur avant de l'allumer. Je crois que je compense mon instabilité sociale ambulante par la nicotine vu l'augmentation de ma consommation. Mes prunelles repèrent néanmoins une candidat pas loin. Son prénom ne tarde pas à me revenir tant son visage n'est pas commun. Je scrute Karla de loin en tentant de deviner ses origines. Ses opales trop claires croisent les miennes, j’étire un léger sourire un peu plus chaleureux pour contrebalancer mon minois initialement stoïque et pâle dans sa direction. « C’est toi la violoniste ? » je lui demande dans une question purement rhétorique finalement. J’imagine que c’est surement par déformation professionnelle que ma mémoire pourtant très sélective a réussi à inscrire durablement ce détail dans mon esprit. Je suis prête à parier que notre vision de la musique, voir même de la vie d'une musicienne est complètement divergente. « Tu joues où déjà ? » je l’interroge parce que ce détail m’a réellement échappé.
avatar

Karla
MESSAGES : 92
LOCALISATION : paris, fr.
EMPLOI : violoniste.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 8 500 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: leon.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The sacrifice. (31/10, 16h)   Mer 31 Oct - 23:44

Le jardin porte bien son nom. Il est l’endroit où je me sens le plus détendu. Pourtant, de nombreux va-et-vient des candidats se font dans ce même jardin lorsqu’il souhaite prendre l’air ou tout simplement pour fumer cette satané cigarette. D’ailleurs, il y a déjà un ou deux candidats que fumer à mes côtés n’est pas une bonne idée, une odeur que je ne supporte absolument pas. A part ça, le calme que dégage le jardin me fait un bien fou. Assise sur le rebord de la fontaine, je me laisse bercer par la mélodie de l’eau qui coule et du vent qui passe dans les quelques feuilles encore présentes dans les arbres. Je sens ce doux moment s’interrompre avec une odeur désagréable qui chatouille mes narines. Une clope dans les mains de cette candidate fluette dont le nom ne m’a pas marqué. Je n’ai pas encore cherché à apprendre chacun des noms, ça ne devrait tarder lorsque la chasse au secret aura réellement commencé. Mon regard se veut désapprobateur, mais sa question arrive à me surprendre. « C’est bien ça, je suis la violoniste. » Elle a l’air d’avoir bien écouté mon casting, mais je me demande pour quelle raison c’est-ce détail qu’elle a retenu. Elle continue de m’interroger, me demandant où je joue déjà. Un léger rictus se dessine sur mes lèvres. « Je ne me rappelle l’avoir dit. » Bien sûr que non, je n’ai pas encore parlé de ça avec qui que ce soit simplement parce que je n’ai pas essayé d’en savoir plus sur eux et réciproquement. Je décroise les jambes, laissant mon regard glisser sur l’eau de la fontaine. « Je joue au conservatoire de Paris. » Et un peu partout dans le monde, mais je n’ai pas envie de m’étaler sur ma carrière dans la musique. Mes yeux roulent de nouveau dans sa direction et je la détaille de tout son long. « Tu es musicienne également ? » C’est assez facile à le deviner quand on voit son intérêt pour ma carrière.
avatar

Juliette
MESSAGES : 97
LOCALISATION : berlin.
EMPLOI : pianiste

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: bastian
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The sacrifice. (31/10, 16h)   Sam 3 Nov - 21:19

Je redresse la tête pour qu'elle soit dans mon champ de vision. Karla. J'arrive même à apposer un prénom à ce visage. Elle n'est que rictus dans ses réponses pourtant mes grandes opales continuent de la scruter avec la curiosité d'un enfant. « Il faut donc croire que tu es donc intéressante malgré toi » je me contente de répondre sereinement en haussant les épaules lorsqu'elle souligne le fait qu'elle n'en n'a pas parlé. Ma réponse n'a même pas de sous ton d'ironie cette fois. Dire que je n'avais pas eu l'impression d'avoir réellement fait attention aux minces informations sur les candidats offertes pendant le premier prime, il semble que je ne suis pas la dernière de la classe finalement. Elle me retourne la question dans une évidence toute trouvée. « Je joue du piano » je glisse parce que je pense que finalement le terme de musicienne serait trop pompeux et incorrect pour me qualifier. « dans des bars entre autres » je précise tout. « La discipline et l'acharnement me sont trop étrangers pour être dans un orchestre » j'ajoute avec un sourire plutôt honnête. Parce qu'à vingt-six ans, je n'ai suffisamment plus rien à prouver pour essayer d'appartenir un cercle pseudo élitiste de talents musicaux. Parce que j'ai aussi une certaine lucidité concernant ma capacité à m'entêter à travailler : aucune. J'ai toujours souhaité que le piano reste une discrète plutôt passion plutôt qu'un moyen de réellement gagner ma vie pour finalement se transformer en contrainte. Je vogue dans une précarité fictive qui me plait tout en ayant le loisir de choisir pour qui et avec qui je joue. En résumé, je suis animée d'un certain flegme lorsqu'il s'agit de ma carrière. « Tu t'y plais ? » je lui demande d'une voix blanche en la regardant avant de lui offrir un léger sourire pour compenser le fait qu'elle paraisse assez peu avenante là, tout de suite.
avatar

Karla
MESSAGES : 92
LOCALISATION : paris, fr.
EMPLOI : violoniste.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 8 500 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: leon.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The sacrifice. (31/10, 16h)   Lun 5 Nov - 0:44

Je ne m’attendais pas à subir un interrogatoire en me rendant dans le jardin, mais il semblerait que la candidate face à moi soit plutôt du genre curieuse, surtout concernant mon activité professionnelle. Je finis rapidement par comprendre pourquoi, puisqu’elle est elle-même pianiste. Je comprends son intérêt soudain. Elle m’explique rapidement qu’elle joue surtout dans des bars et que la rigueur n’est pas une chose qui la caractérise. Je trouve ça plutôt minable, de se contenter de peu quand on peut avoir bien plus. Je la jauge, sans trop de honte. Cependant, je ne lui dis pas vraiment ça, je risquerais de me faire une ennemie et ce n’est pas le but. Je suis quand même obligé de lui faire une remarque. « On est à l’antipode l’une de l’autre. Je déteste le laxisme, je préfère la discipline et l’acharnement pour reprendre tes mots. » C’est le cas, je préfère vraiment me donner à fond pour être la meilleure. Et pas seulement dans la musique, mais dans tout ce que j’entreprends. Elle me demande si je me plais au conservatoire, ce à quoi je réponds en haussant les épaules. « Bien qu’on pourrait parfois se croire dans un épisode raté de gossip girl, entre trahison, amour et drame, j’ai un salaire convenable et de nombreux rôles de solistes me sont offert. Je n’ai pas à me plaindre. » Je plante mon regard dans le sien, comme pour essayer de lire en elle. « Je ne fais du violon que parce que je gagne bien ma vie avec. Il ne s’agit pas d’une passion pour moi, c’est juste le moyen avec lequel je gagne de l’argent depuis l’âge de douze ans. » Et ce n’était pas devant les bourgeois parisiens que je jouais, sur une scène grandiose. Non, j’étais dans le métro, jouant les quelques morceaux appris par mon père avec des voyageurs bien trop pressé pour m’accorder d’attention et seulement pour quelques dizaines d’euros. Le violon est mon outil de travail et rien d’autres. « J’imagine que pour toi c’est différent, tu aimes jouer du piano pour ton simple plaisir ? » Une vie de bohème que je ne pourrais pas mener, après avoir autant connu la défaite dans mon enfance.
 

The sacrifice. (31/10, 16h)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sacrifice Personel
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» The Binding of Isaac (Le Sacrifice d'Isaac) (Attention âmes sensibles)
» Le sacrifice d'une vie pour une autre
» Le sacrifice paraît une condition nécessaire à la vie ▬ Heather

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: EXTÉRIEUR – BOIS (EST) :: LE JARDIN ZEN-