ACHARAALYANOUCHKACESARDASHGOLSHIFTEHCRISTOPHERGIOJULIETTELUCYLINAJOAQUIM
FAWNKARLAMAZEPENNYRHEABASTIANZIYANLEONULISESRICHARDSIDTIMEO
Partagez | 
 

 HARLEM QUARTET - (03/11 - 16h52)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Ulises
MESSAGES : 238
AGE : 31
LOCALISATION : LONDRES
EMPLOI : ECRIVAIN

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 5 500 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Maze
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: HARLEM QUARTET - (03/11 - 16h52)   Mar 30 Oct - 20:49

Il m’avait souffler l’idée. Le syndrome de la page blanche, rien de mieux que de changer de quotidien pour se laisser porter par les pages et les pages d’écritures noircie. Sauf que je n’ai pas le syndrome de la page blanche, c’est juste que tout ce que je lui propose ne lui plaît pas. Du moins le peu que je lui propose. Je me suis mis une pression de malade pour être à la auteur du premier bouquin. Ou peut être que c’est mon éditeur qui me met la pression ? Ou peut être Oprah quand elle tweet sur cette éventualité qui ne semble pas arriver assez vite pour le commun des mortels. Bref, je suis là dans cette superbe bibliothèque dans l’idée de travailler sur ce bouquin en question. Je me contente d’un carnet et d’un crayon, histoire de faire comme pour le premier bouquin, écrire sur ce qui me vient et essayer de prendre assez de recul pour avoir une vue d’ensemble. Hm. C’est un échec. C’est peut être le jetlag, la fatigue, la pression du jeu ? Je ne sais pas, je me pause trop de question et ça m’épuise. Je soupire lourdement, frottant mes mains fatiguées contre mon visage affligé. Bon, je vais aller faire un tour dans les rayonnages histoire de prendre un bon bol d’odeur de vieux livres et de poussières. Et puis j’ai cette idée idiote que la production a peut être glissé un exemplaire de mon livre quelque part ici ? Ou pas. Mégalo. Au pire les quelques exemplaires que j’ai glissé dans ma valise se trouveront une petite place de choix. Y a beaucoup livres en chinois, inutile pour moi, à moins que je décide de me passionner par le mandarin et de l’apprendre durant mon temps de jeu ? Il paraît qu’il faut toute une vie pour y comprendre les rudiments. Je ne suis pas certain d’avoir la patiente. De toute façon je serais censuré en Chine, parler de racisme c’est compliqué dans certains pays. Je me demande donc si je vais y trouver mes classiques dans ces rayons. Richard Wright ? James Baldwin ? Toni Morrison ? Maya Angelou ? Peut être même un recueil de Lorde ? La recherche semble complexe parce que je n’arrive pas a trouver de sens logique au rangement. J’ai bien l’impression que c’est un sacré fourre-tout. Les exemplaire en chinois se mélange à ceux en anglais, français et autres idiomes. C’est pas ça qui va me faire retrouver un semblant de sérénité par rapport à mon écriture. « Pas de James Baldwin sérieusement ? » J’ai beau cherché je trouve pas, enfin j’ai pas encore fait la totalité de la pièce, mais ça me semble tellement être un indispensable qu’il devrait y avoir un ouvrage de Baldwin tous les cinq bouquins non ? Et puis quand on manque de livres on alterne avec Morrison ? « C’est impensable. » Par contre tous les classiques français y sont, Camus, Molière, Hugo… Je soupçonne les dragons de les avoir cachés en sachant très bien que j’allais venir dans le coin. Lassé, je me dirige vers la fenêtre qui baigne de lumière la pièce. Le regard fermé vers cet extérieur que j’essaye encore d’apprivoiser, j’ai du mal à me projeter dans la suite de l’aventure. Je sais pourquoi je suis venu, mais la finalité sera-t-elle la même que ce que j’avais pensé ? Rien n’est certain. Un bruit de pas derrière moi me fait sortir de mes pensées. J’observe du coin de l’œil le partenaire de Karla. Celui qu’elle appelle Bollywood. Et vu que j’ai trouvé ça marrant trente seconde j’ai mis un point d’honneur à me rappeler d’au moins un prénom, celui de @Leon. « Il paraît que les dragons s’attaquent à chaque visiteur dont les intentions sont mauvaises. » Je le jauge, ses cheveux ne sont pas en flamme, il doit venir en paix. Je m’assied sur l’accoudoir du fauteuil sur lequel je siégeais il y a quelques minutes, réceptacle de mes brouillons infertiles.
 

HARLEM QUARTET - (03/11 - 16h52)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Y'avait un quartet pour la paix ?
» Election fervor in Harlem
» Haïti : Que nous réserve le quartet « Jan, Obama, Ban, Clinton » ?
» harlem dogue argentin un gros bb (spa de l'eure 27)
» Minister Farrakhan's Harlem address on War against Libya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: REZ-DE-CHAUSSÉE - PALAIS IMPÉRIAL – TERRE (CENTRE) :: LA BIBLIOTHÈQUE DES QUATRE SAISONS-