ACHARAALYANOUCHKACESARDASHGOLSHIFTEHCRISTOPHERGIOJULIETTELUCYLINAJOAQUIM
FAWNKARLAMAZEPENNYRHEABASTIANZIYANLEONULISESRICHARDSIDTIMEO
Partagez | 
 

 maybe it's heavenly (vendredi, 11h00)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Sid
MESSAGES : 287
AGE : 23
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 16 500€
RELATIONS:
PARTENAIRE: ♥️ rhéa ♥️
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: maybe it's heavenly (vendredi, 11h00)   Mar 30 Oct - 1:13

w/@aly
Maybe it's heavenly


Il ne sait pas trop où il se trouve, son dernier point de repère c'est le labyrinthe de bambous qu'il a longé il y a quelques minutes. Sid trouve que le palais impérial est aussi grand que somptueux mais il y a aussi beaucoup de choses à découvrir, dehors. Le cadre extérieur offre de jolis paysages qui finiront certainement immortalisés par sa tablette, même si l'heure est pour le moment à l'exploration de tout ça. Il doute d'être capable de retrouver le chemin du palais et étrangement ça ne l'angoisse pas trop, il faut dire qu'il vient de mettre les pieds dans un endroit qu'il n'est pas près de vouloir quitter. Personne ne l'avait averti de la présence de pandas roux dans le nid mais ce n'est pas plus mal, leur découverte sous le coup de la surprise n'en est que plus belle aujourd'hui. « Oh mon dieu. » Il s'avance lentement vers l'enclos à l'intérieur duquel sont perchées deux bestioles littéralement à croquer. Et au même moment il détecte une présence à ses côtés, le détournant un instant des deux adorables pandas. Il identifie cette venue comme celle d'@aly, une candidate avec laquelle il n'a pas encore trop eu l'occasion d'échanger mais que pourtant, il a bel et bien repéré. « Coucou Aly. » il formule dans un grand sourire, toujours ravi d'accueillir à ses côtés un ou une camarade. Sid il n'aime pas rester seul, et quand la compagnie des autres ne vient pas à lui il finit par aller lui-même la chercher. Non, en fait, ça se passe plus souvent comme ça que l'inverse. Les animaux sont un bon substitut pour contrer la solitude qui lui fait si peur, alors il sait que les jours où ses camarades ne voudront pas de lui il pourra trouver refuge auprès des pandas ou après des chats, qu'il a également repéré dans la rue marchande plus tôt dans la semaine. « C'est trop mignon je fonds totalement. J'aimerais trop en ramener un chez moi, mais je sais pas s'il s'entendrait bien avec mon chat. » Il est surtout peu probable que la production accepte de lui léguer l'un de ces deux pandas pour chez lui, il rêve un peu éveillé là, Sid. « Tu as des animaux de compagnie ? » il interroge Aly tandis que ses doigts glissent le long du grillage de l'enclos, dans l'espoir de faire venir un panda vers eux. Il aurait sûrement plus de chances d'en attirer un s'il agitait de la nourriture. « Je sais pas trop si j'ai le droit de te dire ça, mais euh, je te trouve jolie. » il reprend en se tortillant comme un enfant tout penaud, la tête et les yeux baissés. Certaines filles n'aiment pas les compliments il l'a déjà appris à ses dépends, et Aly il sait pas du tout comment elle fonctionne, il prend peut-être un risque. Il y a de jolies filles dans cette aventure, de beaux garçons aussi, Sid se sent comme le vilain petit canard au milieu de tous ces gens beaux. « Oh mais c'est pas pour ça que je t'ai citée comme partenaire que j'aurais voulu avoir, hein ! J'ai raisonné par rapport à nos points communs. Enfin ceux que j'ai cru déceler. » Il ne peut rien affirmer, juste émettre des suppositions par rapport à des éléments qu'il a recueilli durant les castings et qu'il a par la suite fourni à la production pour justifier son choix. « D'ailleurs je crois qu'on est un certain nombre à t'avoir citée, t'as eu du succès. » Aly a été la fille la plus citée s'il ne se trompe pas, il n'a pas été le seul à donner son nom et ça ne l'étonne pas, elle a l'air d'être une fille intéressante. « Les gens te remarquent toi, tu ne passes pas inaperçue. » il souligne dans un fin sourire. Sid ne peut pas en dire autant de son côté, et cela même s'il n'ignore pas qu'une camarade a également donné son nom. Il a été cité, une fois, et c'est déjà plus que ce à quoi il se serait attendu. Malgré tout il se sent invisible depuis son arrivée dans l'aventure, comme s'il faisait partie du décor et errait dans ce nid tel un fantôme. Il n'est pas quelqu'un de remarquable, il le sait, il n'a pas de prestance comme certains ou la beauté pour compenser. Il devrait déjà s'estimer heureux d'avoir été choisi pour faire cette aventure à leurs côtés, même s'il ne peut pas s'empêcher de penser que le seul rôle auquel il puisse vraiment prétendre ici, c'est celui de faire-valoir.
avatar

Aly
MESSAGES : 147
AGE : 23
LOCALISATION : tucson - arizona (usa)

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 9 300 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GIO
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: maybe it's heavenly (vendredi, 11h00)   Mar 30 Oct - 23:31

@Sid
Elle avait entendu qu'il y avait des pandas roux dans le coin. La première fois, elle ne les avait pas cru. Des pandas roux ? Non loin d'ici ? Entourés de candidats d'un jeu télé dont certainement aucun ne saurait s'occuper d'eux. Hm, elle était restée dubitative. Néanmoins, toute la semaine, le sujet était revenu, plusieurs fois. Alors ouais, aujourd'hui, elle était bien décidée à les trouver, ces pandas roux. De ce qu'elle avait compris, l'enclos se trouvait à côté du labyrinthe de bambous. La brunette s'était donc mise en route, prête à trouver les colocataires poilus. Finalement, elle mit moins de temps qu'elle ne l'aurait pensé. Elle était déjà arrivée et remarqua rapidement qu'elle n'était pas seule. S'approchant doucement, elle identifia rapidement Sid, avec qui elle avait échangé quelques mots lors de la première soirée, lors du lancement de la nouvelle saison. « Hey, salut. » lui répondit-elle, tout en ayant sur visage un large sourire. Puis, son regard se posa finalement sur les deux pandas roux. Elle n'en avait jamais vu auparavant. Et autant le dire, les deux bestioles la subjuguait. Tandis qu'elle se rapprochait un peu plus pour encore mieux les voir, Sid prit la parole une nouvelle fois. « Alors là, bonne question. Mais je ne suis pas sûre que la production ou leur propriétaire soient d'accord. » lança-t-elle, une petite moue de dépit sur son visage. Oui, parce que même s'ils étaient présents pour divertir les candidats, Aly imaginait bien que ces deux pandas appartenaient à quelqu'un, tout de même. « Mais en tout cas, je suis bien d'accord, ils sont vraiment trop mignons. » chuchota Aly, en insistant sur le "vraiment" avant que le candidat ne lui demande si elle avait des animaux de compagnie. « Non, hélas. Rien de tout ça, chez moi. » En effet, avec un père qui n'était pas très animaux et un frère qui était allergique à toute sorte de poils, les animaux avaient toujours été plus ou moins proscrits, chez Aly. « Et toi, tu as donc un chat ? Il s'appelle comment ? » Elle l'interroge en retour, un sourire toujours présent sur son visage. « Tu as d'autres animaux ou juste ton chat ? » Malgré que déjà, s'occuper d'un chat, ce devait être quelque chose. A vrai dire, Aly n'était pas du tout calée sur le sujet. Le regard de la belle se posa à nouveau sur les deux bestioles, tandis que Sid tentait désespérément d'en attirer un en agitant ses doigts sur le grillage. Pas de chance pour le duo, les deux pandas n'avaient pas l'air si réceptifs que ça. Puis, sans qu'elle ne s'y attende, le jeune homme la complimenta, lui disant qu'elle était jolie. Terme bien plus appréciée par la demoiselle que ce qu'elle avait pu entendre dans la semaine. Etre "jolie", c'était tout de même bien plus classe que d'être "fraîche", non ? « Oh, merci ! », souffla-t-elle, légèrement gênée. Néanmoins, à la différence -une fois de plus- de ce qu'elle avait pu entendre dans la semaine, Sid semblait bien plus franc dans sa démarche, notamment par le simple fait qu'il avait l'air gêné. En tout cas, cette impression se confirma lorsqu'il expliqua les raisons qu'il l'avait poussée à choisir Aly comme partenaire qu'il aurait voulu avoir. « Vraiment ? Tu me rends bien curieuse ! Dis-moi tout, qu'as-tu remarqué ? » Après tout, si elle avait des points communs avec le candidat, elle voulait le savoir. Cela pourrait être intéressant. Sid fit ensuite référence au fait qu'Aly avait été citée plus fois, ce soir-là. Et non seulement par lui, en l'occurrence. «  C'est vrai... Mais pour tout t'avouer, tu sembles être le seul étant sincère dans ta démarche. Malgré le peu d'informations, tu as tout de même essayé d'aller plus loin. » déplora-t-elle. « Enfin, ce que je veux dire par là, c'est que tu ne t'es pas basé sur mon physique, tu vois, contrairement aux autres. Tu as raisonné en fonction des points communs que tu nous as trouvé. » expliqua t-elle, un petit sourire sur son visage. Et Aly ne pouvait que le féliciter pour ça. Bon, à vrai dire, si elle se souvenait bien, Sid n'avait pas été le seul à ne voir autre chose que son physique. Son partenaire Gio avait lui aussi su donner d'autres arguments lorsqu'il l'avait citée. Par ailleurs, elle-même avait fait comme tous les autres, en se basant principalement sur le physique. Ce qui était stupide, par ailleurs, quand elle y repensait. « Tu sais, le fait que l'on m'ait remarqué jusque maintenant ne veut rien dire. Qui sait, dans trois semaines, je serai dehors car tout le monde me trouvera insupportable ici. » lança-t-elle, sur un ton ironique. Honnêtement, elle n'espérait pas partir aussi tôt quand même. En tout cas, elle décelait chez le candidat ce qui semblait être un manque de confiance envers lui-même. Ce qui était fort dommage d'après la jeune femme. A vrai dire, c'était quelque chose qu'elle ne comprenait pas tellement. Elle avait rarement eu à faire face à ce genre de situation, où elle était en manque de confiance. « De toute façon, si tu es là, c'est que tu as ta place. Et ça, personne ne peut te la prendre. Alors, impose-toi et fais-toi une place ici. » lui dicta-t-elle, pour essayer de le motiver. « Et si jamais tu as besoin d'un coup de pied aux fesses pour t'aider, je suis tout à fait disponible, c'est promis. » continua-t-elle, sur un ton plus léger, humoristique. En plus, Aly, elle n'avait qu'une parole. Elle espérait néanmoins ne pas paraître trop envahissante. Ce qui était pourtant surement déjà le cas. Hm, peut-être aurait-elle du se retenir un peu. Son regard se posa à nouveau sur les deux pandas, qui n'avait pas l'air décidé de se bouger un peu les fesses, eux. « Ça mange quoi, ces bestioles-là ? » Ouais, définitivement, elle n'y connaissait vraiment rien, aux animaux, Aly.
avatar

Sid
MESSAGES : 287
AGE : 23
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 16 500€
RELATIONS:
PARTENAIRE: ♥️ rhéa ♥️
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: maybe it's heavenly (vendredi, 11h00)   Lun 5 Nov - 0:20

Il est pas très attentif, Sid, on dit même souvent de lui qu’il est un peu dans la lune. Il y a fort à parier que l’existence d’un enclos de pandas roux dans le nid a été un sujet plus d’une fois évoqué lors des conversations entre candidats cette semaine, parce que c’est probablement le genre d’info susceptible de faire un minimum de bruit, quand même. Oui mais voilà Sid il est dans son monde, la plupart du temps perdu dans des pensées que personne ici pourrait comprendre. Alors si le sujet a fait le tour du nid, il était à tous les coups destiné à passer à côté. Ou s’il en a entendu parler, il suffit qu’il ait été un peu distrait à ce moment-là pour l’avoir oublié ensuite. Il est comme ça, Sid, il est jamais totalement connecté - ou ancré dans cette réalité-là, c’est plutôt comme ça qu’il le dirait. Ce qui est sûr c’est que la découverte de l’enclos aujourd’hui est une vraie surprise pour lui, c’est pas la curiosité qui l’amène, il se retrouve là comme il aurait pu se retrouver ailleurs. Après le café des chats dans la rue marchande qui l’avait déjà particulièrement enthousiasmé, il fond à nouveau devant les adorables bêtes aux poils roux qui lui sont données de voir ce matin. Il sait où il ira chercher du réconfort si l’aventure doit lui apporter son lot de désillusions habituelles, les animaux eux ne le trahiront pas, au moins. Il ne reste pas seul devant l’enclos bien longtemps, rapidement rejoint par Aly, une candidate avec laquelle il a brièvement discuté dimanche soir. Sid il a bien accroché avec le binôme Aly/Gio, de son côté en tout cas le courant est bien passé ce soir-là. Ils ont été, en quelque sorte, ses premiers repères de l’aventure après Rhéa alors à partir de là il ne pouvait qu’être désireux de les découvrir l’un et l’autre. Il a depuis eu l’occasion de sympathiser avec Gio, quant à Aly il espère que cette rencontre fortuite leur permettra aussi de faire connaissance. Sid se demande, sûrement un peu naïvement, s’il pourrait ramener l’un de ces pandas chez lui. Il s’interroge même sur la possibilité d’une entente avec son chat, mais Aly le ramène bien vite sur terre. D’après elle il n’est pas du tout certain que la production serait d’accord, au même titre que leur propriétaire. « Oh, je demanderai à Cupidon quand même. » il rétorque dans une grimace, espérant avoir la possibilité d’émettre cette demande auprès de l’angelot. Sid il aime pas créer lui-même des occasions, forcer le destin n’a jamais été son truc alors il risque plutôt d’attendre que ça tombe du ciel. Aly n’a pas d’animal de compagnie chez elle, cette révélation lui fait hausser les sourcils de surprise. « C’est triste ! Pourquoi tu n’en as pas, tu es allergique ? » Le problème n’est visiblement pas le fait de ne pas aimer les animaux puisqu’elle vient de reconnaître que ces pandas étaient très mignons, il note également une pointe de regret dans la réponse qu’elle vient de lui fournir. « Si tu devais en avoir un, ce serait quoi ? » Il y a toutes sortes d’animaux de compagnie, aujourd’hui les gens ne se contentent plus forcément d’un chat ou d’un chien. « Moi j’adore les animaux, et heureusement, parce que chez moi en Australie tu as toutes sortes de bêtes qui peuvent entrer chez toi. Une fois un serpent est remonté par nos toilettes, on l’a découvert dans notre salle de bain en nous levant. » il se remémore dans l’esquisse d’un sourire. Il dirait pas que tout le monde était très rassuré ce jour-là, c’est pas le genre de choses qu’on aime découvrir chez soi, c’est sûr. Mais en Australie c'est plus commun qu'on ne le pense. Aly rebondit sur son chat, et lui demande son nom. « Peppo, comme dans les Aristochats. » il formule alors dans un faible sourire. « Il me manque.. Il a quatre ans et non, je n’ai pas d’autre animal. » Il ne serait pas contre en avoir d’autres, ses parents par contre éludent la question chaque fois qu'elle revient. S’ils ont pris Peppo c’est pour aider Sid dans son combat de tous les jours contre son trouble anxieux, la présence d’un chat étant réputée bénéfique pour ça. Ils ont cédé à l’époque pour lui mais en contrepartie il s’en occupe seul, c’était un peu le deal entre eux. Et puis Sid, sans qu’on sache ce qui lui prend, fait savoir à sa camarade qu’il la trouve jolie. C’est vrai qu’elle a du charme Aly, aucun garçon ne dira certainement le contraire même si pour le coup il ne sait pas trop si c’est bien venu de sa part de le laisser entendre. Heureusement pour lui Aly ne se braque pas, bien au contraire même puisqu’elle l’en remercie. Il affiche un timide sourire sans trop savoir quoi répondre, avant d’aborder les raisons qui l’ont poussé à la nommer comme partenaire de rêve pendant les castings, raisons qui n’ont rien à voir avec le physique de la demoiselle. Sid a décelé des points communs entre eux, et quand elle entend ça Aly cherche aussitôt à savoir lesquels. « En dehors du fait qu’on a je crois le même âge, j’ai noté que tu n’avais jamais voyagé. J’ai pour ma part très peu voyagé, et je trouve qu’à notre âge c’est assez rare, les jeunes d’aujourd’hui voyagent beaucoup. Tu as aussi dit dans ton portrait chinois que ta plus grande peur c’était d’être abandonnée, ça rejoint ma peur à moi, celle de l’isolement. Et j’ai également très peur de l’abandon, à un point que tu n’imagines pas. Oh et le dernier point, je crois qu’il concernait nos prénoms puisqu’on utilise tous les deux un diminutif. C'est sûrement pas grand-chose mais à partir du peu que j'ai pu découvrir de toi pendant les castings, j’ai trouvé qu’on était plutôt similaires. » C’est une chose de dire tout ça aux casteurs, mais il est pas complètement serein en l’expliquant à la principale intéressée. Aly l’impressionne un petit peu, il faut le dire. La jolie candidate a d’ailleurs rencontré un franc succès durant les castings, puisqu’elle a été citée par plusieurs postulants, Sid est loin d’avoir été le seul à donner son nom. Elle ne semble toutefois pas en tirer la moindre fierté, expliquant qu’il est pour elle le seul à avoir été vraiment sincère dans sa démarche car il ne l’a pas citée pour son physique. Sid il a pas compris les choses comme ça, lui, il s’est pas dit qu’il allait donner le nom de la personne qui lui plaisait le plus car pour lui c’était avant tout une question de ressenti, de première impression. « Si tout le monde a raisonné par rapport au physique c’est pas du tout étonnant que je n’ai été cité qu’une fois. Et toi par autant de personnes. » il réplique dans un sourire, et un haussement d’épaules. Et encore, il se serait attendu à ne pas être cité du tout, faut croire qu’une fille au moins n’a pas orienté son choix par rapport à ça. Il sait qu’il avait aucune chance Sid à partir du moment où les autres jugeaient sur le physique, il trouve ça triste d’ailleurs, et assez superficiel mais ça le surprend pas grandement non plus. « Oh non, tu as l’air tout sauf insupportable. » il s’empresse de répondre en remuant la tête. Il peut pas imaginer les autres penser ça d’elle, alors même qu’il ne la connaît presque pas lui-même. Enfin bon, quelqu’un qui fond comme lui devant des pandas roux bénéficie forcément d’une très bonne image à ses yeux. Il aurait tendance à dire que ça leur fait un nouveau point commun, mais qui pourrait sérieusement rester insensible face à ces adorables bêtes ? Aly lui assure que s’il est ici c’est parce qu’il a sa place. Elle ajoute que c’est maintenant à lui de s’imposer, et se propose même de lui donner un coup de pied au derrière si jamais ça s'avère nécessaire. « M’affirmer, je saurais pas trop comment faire.. Pour ça faut du courage, et moi j’en ai pas. Ici les gens ont beaucoup plus de caractère que moi et pourraient me piétiner en deux secondes, à côté moi j’ai l’impression d’être... rien.  » Invisible et inutile, c’est comme ça qu’il se sent depuis qu'il a mis les pieds dans le nid dimanche. « Je suis sûr que la production a eu pitié. Et qu’on m’a pris parce qu’il fallait un candidat faible dont les autres pourraient se servir, et dont le public pourrait se moquer. » il ajoute en soupirant. On l’a pas pris pour sa confiance en lui en tout cas, ni pour son fort caractère, c’est certain. « Mais... un coup de pied aux fesses ne serait peut-être pas du luxe, oui.. J’ai de toute façon toujours besoin qu’on soit un peu derrière moi, alors je risque plus de venir te chercher que le contraire. Merci, en tout cas. » Il affiche un sourire gêné, qu'il tente de cacher en tournant la tête tout en se déplaçant le long de l'enclos. Elle est gentille Aly de se proposer, généralement les gens se fichent bien de lui, ils ne se sentent tout simplement pas concernés. Son discours tend sûrement à être motivant aussi, et même si Sid continue de penser qu’il trouvera difficilement sa place ici, les mots de sa camarade comblent quand même un petit trou dans son cœur. C’est réconfortant, quelque part, de s’entendre dire qu’on mérite sa place comme n’importe qui même si on a du mal à le croire. Il retient surtout la promesse émise par sa camarade, qui n’est évidemment pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Il s’en souviendra Sid, aucun doute à avoir là-dessus. Leurs deux regards se reposent sur les pandas face à eux, tandis qu'Aly se demande ce qu'ils peuvent bien manger. « Oh, je crois que j'ai lu que ça mangeait des bambous, des insectes et euh... autre chose mais je sais plus quoi, c'est écrit quelque part pas loin normalement. » Il se met à chercher l’écriteau qu'il a vu en arrivant, effectuant plusieurs tours sur lui-même pour finalement le retrouver à trois mètres de là, pourtant bien en évidence. « Ah oui, là. Des racines, des poissons et des fruits aussi ! » Donc, beaucoup de choses mine de rien. Le truc c'est qu'ils n'ont rien apporté avec eux, Sid ayant découvert l'enclos par hasard ce matin. La pancarte dit en tout cas qu'ils sont autorisés à les nourrir, ce pour quoi il ne se fera pas prier. « On a le droit tu penses d'aller piquer des bambous dans le labyrinthe d'à côté ? » il s'interroge, pensant que la proximité entre les deux lieux n'a peut-être pas été pensée par hasard par la production. Il sait pas si se fournir en bambous directement dans le labyrinthe est interdit, il connait pas la plupart des règles qui régissent le nid dans lequel il vit mais à choisir, il se passerait quand même bien des remontrances de Cupidon.
avatar

Aly
MESSAGES : 147
AGE : 23
LOCALISATION : tucson - arizona (usa)

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 9 300 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GIO
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: maybe it's heavenly (vendredi, 11h00)   Lun 5 Nov - 23:11

@Sid
Voir ces pandas roux, c'était assez fou pour Aly. Déjà, c'était la première fois qu'elle en voyait. Et elle avait du attendre de participer à un jeu télévisé pour ça. Et justement, le fait que ces pandas étaient une sorte de distraction pour une vingtaine de candidats de télévision, c'était une idée encore plus folle pour Aly. Enfin, sur le moment, cela l'importait peu. Car plus elle les regardait, plus elle était en admiration devant eux. La jeune femme n'était pas seule. A vrai dire, lorsqu'elle était arrivée, un autre candidat était déjà là : Sid. Un candidat avec qui la brunette avait pu parlé un peu dimanche soir. Le courant était d'ailleurs bien passé entre eux et leurs partenaires respectifs. Du coup, Aly était d'autant plus contente d'être tombée sur Sid. Cela lui permettrait de mieux le connaitre. Rapidement, le candidat évoqua l'idée qu'il voulait emmener l'un des pandas roux chez lui. Aly lui rappela néanmoins que ce ne serait sans doute pas possible mais Sid semblait déterminé à tout de même vouloir essayer. La brune rigole légèrement. « J'espère que tu arriveras à tes fins, alors ! »  La jeune femme évoqua qu'elle n'avait pas d'animaux lorsque Sid le lui demanda. Ce qu'il trouvait triste d'ailleurs. La jeune femme, elle, haussa les épaules. « Oh, non pas du tout. Mais l'un de mes frères est allergique à toutes sorte de poils alors c'est plutôt compliqué, en effet. Et de toute façon, mon père n'aime pas trop les animaux. » glissa-t-elle, d'un air nostalgique. Et comme elle vivait encore chez ses parents, avoir un animal était plutôt compromis. « Sans doute un chat. Parce que, même si un chat a des besoins particuliers, il reste plus indépendant qu'un autre animal. » répondit-elle, lorsque le candidat lui demanda de choisir un animal qu'elle pourrait avoir si elle le pouvait. Ce n'était pas original, elle le savait. Mais elle aimait bien les chats, Aly. A son tour, Sid évoqua qu'il adorait les animaux. Et que c'était mieux pour lui, d'ailleurs, car il y avait de drôles de bestioles partout apparemment chez lui. Chez lui étant en Australie. « Wow, carrément un serpent ? Mais c'est plutôt flippant chez toi, en fait ! » Rien que d'y penser, la belle en frissonnait. D'accord, Aly aimait bien les animaux. Mais les animaux tout gentils, tout mignons. Les serpents n'entraient donc pas dans cette catégorie pour Aly. Finalement, Sid évoqua son propre chat. Il s’appelait donc Peppo. Et il était le seul animal du candidat. « Tu as l'air très proche de ton chat, pas vrai ? » En tout cas, c'est ce qu'Aly percevait de la façon dont le candidat en parlait.
Le sujet de conversation dévia finalement sur Aly étant jolie d'après le candidat. Ca, et aussi ce qui s'était dit lors du prime. Le jeune homme disait leur avoir trouvé des points communs. Du coup, Aly, elle trouvait cela fort intéressant et était bien curieuse. Enoncant tout ce qu'il avait trouvé, Aly écoutait attentivement le garçon. « Eh bien, je dois dire que tu as bien étudié le sujet ! » lança-t-elle, en rigolant. Après tout, il avait vu juste avec tous ces points. Ils semblaient similaires. « On a l'air d'avoir pas mal de détails en commun, c'est vrai. Tu crois qu'on possède d'autres choses en commun ? » demanda-t-elle, bien curieuse. Bon, en tout cas, un détail les différenciaient. Il avait un chat, Aly n'avait pas d'animal. Les candidats revinrent rapidement sur les castings et ce qui avait été dit par chacun des candidats. Aly avait été citée plusieurs fois. Mais comme elle l'avait précisé au candidat, la plupart des candidats avaient raisonné quant au physique. Et même si elle avait fait pareil, maintenant qu'elle y repensait, elle trouvait la démarche nulle. « Ouais, on a vraiment tous été bête de raisonner de cette façon, tu peux le dire ! » Elle le disait bien elle-même alors. Aly regardait le candidat tout en lui souriant. Quant à celui-ci, il la rassura, lui disant qu'elle avait l'air de tout sauf d'être insupportable. La belle fit une petite grimace. « Hm, pas sûre que tu dises encore cela dans quelques semaines. » Mais après tout, il verrait bien. Il finirait bien par le découvrir de lui-même. Quant au candidat, il semblait bien peu sûr de lui. Du coup, Aly était déterminé à lui faire comprendre que si il était ici, ce n'était pas par hasard. Se dévalorisant encore, Aly l'écoutait faire. Au fond d'elle, ça l'énervait un peu qu'il puisse penser ça de lui. Elle trouvait cela bien dommage. « Tu dis que tu n'as pas de courage, que tu ne pourrais pas t'affirmer, certes. Moi, je trouve que déjà, d'être dans cette émission, il en faut du courage. De passer les castings, d'être jugé en permanence par les téléspectateurs, ce n'est pas rien. » Le candidat rétorqua que du coup, il pourrait passer pour le candidat faible, dont le public pourrait se moquer. La belle fronça les sourcils. « Ôte-toi tout de suite cette idée de la tête ! Il n'y a pas de candidat faible ici. Nous avons juste chacun nos caractères. » Des caractères bien différents, c'était certain. Mais il en fallait pour tous les goûts. Le candidat était plutôt d'accord pour qu'Aly lui foute un coup de pied aux fesses de temps à autre. Un sourire s'installa sur le visage de la brunette tandis que le candidat la remerciait. « Dès que tu en ressens le besoin, n'hésite surtout pas, alors. » Et la jeune femme le pensait vraiment. Si de temps à autre, il avait besoin d'être remonté à bloc, Aly l'aiderait. Après tout, contrairement à d'autres, il était tellement gentil et non arrogant qu'elle préférait dix fois passer du temps avec lui durant le jeu que d'autres personnes. Leurs regards se posent sur les deux pandas roux. Finalement, la belle reprend la conversation en les évoquant. Ou plutôt, en demandant au candidat s'il sait ce qu'ils peuvent manger. Des bambous, des insectes, des poissons, fruits... Le choix est large ! Et heureusement que le candidat avait repéré l'écriteau pour les aider. D'ailleurs, il demande à la candidate si elle pense qu'ils ont le droit d'aller piquer des bambous dans le labyrinthe à côté. Aly hausse les épaules car, la vraie réponse, elle ne la connaît pas. « Aucune idée. Mais on va le prendre ce droit, écoute ! On peut peut-être essayer de trouver des bouts de branches qui sont déjà sur le sol ? » Au moins, comme ça, ils ne détruisaient pas la nature de façon intentionnelle.
avatar

Sid
MESSAGES : 287
AGE : 23
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 16 500€
RELATIONS:
PARTENAIRE: ♥️ rhéa ♥️
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: maybe it's heavenly (vendredi, 11h00)   Jeu 8 Nov - 15:44

Il est sérieux Sid quand il exprime l'envie de ramener l'un de ces pandas roux chez lui. Bon, séparer cet adorable duo lui ferait sûrement un peu mal au cœur quand même alors il se verrait plutôt négocier avec la production pour en avoir un autre, issu d'un refuge par exemple, ça lui irait très bien. Mais il est un peu trop optimiste, là, parce que de telles bêtes ne sont évidemment pas faites pour devenir des animaux de compagnie. En tant qu'animaux sauvages et espèce vulnérable, le mieux est de les laisser évoluer dans leur environnement naturel. Alors bien sûr c'est tentant d'avoir une boule de poils roux aussi mignonne chez soi, mais il est sacrément naïf Sid quand il s'imagine ça possible ne serait-ce que deux secondes. Comme si la production allait le laisser repartir d'ici avec un panda sous le bras, le pauvre garçon rêve une nouvelle fois éveillé. Sa seule préoccupation sur le moment c'est de se demander s'il rencontrerait des problèmes de cohabitation entre l'animal et son chat, et c'est tout. Aly à ses côtés calme tout de même un peu son enthousiasme, mais il en faut plus pour réellement ébranler celui-ci. Sid quand il a une idée en tête, il peut s'y accrocher très longtemps et si sa camarade semble douter qu'il puisse obtenir l'accord de la production, lui se note simplement de poser la question à Cupidon à l'occasion. Aly finit par lui souhaiter d'arriver à ses fins, visiblement amusée par la situation, avant de lui apprendre qu'elle ne possède aucun animal de compagnie. Ça surprend un peu Sid, qui cherche aussitôt à en connaitre la raison. Aly n'est pas allergique, non, son frère par contre si et puis son père n'aime apparemment pas trop les animaux non plus. Mais si elle avait le choix et pouvait se permettre de prendre un animal, sa camarade prendrait un chat. « Tu as raison, un chat est le meilleur compagnon qui soit ! » il approuve alors, et il ne risquait pas de dire le contraire. Sid est un amoureux des chats depuis tout petit, il a longtemps bataillé pour en avoir un et a fini par avoir gain de cause, lorsque son médecin lui-même l'a préconisé. Là bien sûr, ses parents ont pris la chose au sérieux et n'ont pas pu le lui refuser. « J'en déduis que tu vis toujours chez tes parents, toi aussi ? » Il suppose que si Aly vivait seule elle n'aurait pas de question à se poser et pourrait prendre un chat si elle le souhaitait, or là elle vient d'évoquer l'allergie de son frère et la réticence de son père, c'est assez révélateur selon lui. Sid évoque le jour où un serpent est sorti de ses toilettes, avec une légèreté sûrement déconcertante sur le moment compte tenu des faits mentionnés. Cette anecdote, censée démontrer à sa camarade qu'en Australie toutes sortes de bêtes peuvent s'inviter dans une maison, laisse cette dernière quelque peu pantoise. « Moi j'ai l'habitude, mais je comprends que ce soit pas très rassurant à imaginer. D'ailleurs, les serpents font partie des bêtes les plus dangereuses d'Australie, bon je vais pas te parler des autres bêtes qu'on peut croiser parce que tu vas faire une attaque je pense. » Il laisse échapper un rire, songeant aux énormes araignées qu'il découvre fréquemment chez lui ou dehors, sur la façade de la maison. C'est juste normal en Australie, et d'ailleurs lui ça ne le surprend plus. Sid il a conscience que le commun des mortels a une peur bleue des araignées alors il s'abstient pour cette fois, Aly ne s'en portera que mieux si elle échappe aux détails. La candidate laisse entendre qu'il semble proche de son chat Peppo, ce à quoi il s'empresse de réagir, dans un grand sourire. « Oh oui, j'y suis énormément attaché. Avec lui je ne suis jamais déçu, c'est un peu mon meilleur ami. Et puis il m'apaise beaucoup, depuis qu'il est entré dans ma vie j'ai l'impression d'être plus stable émotionnellement. Tu sais c'est prouvé que les chats contribuent à la réduction du stress ! On dit même qu'on vit plus longtemps quand on a un chat, mais ça je sais pas si c'est vrai par contre. » Si certaines études le disent, alors pourquoi pas. Sid il aimerait bien que ce soit vrai, pas pour lui mais pour les autres, tous les propriétaires de chats dans le monde. Aly il n'a pas eu l'occasion de réellement s'attarder sur elle, avant ce matin. Ils ont échangé quelques mots dimanche soir, se sont ensuite croisés à plusieurs reprises durant la semaine mais il s'agit du tout premier vrai moment qu'ils passent tous les deux. Ça lui confirme la première impression qu'il s'est fait d'elle, juste après avoir pensé qu'elle avait l'air gentille, à savoir que c'est une jolie fille Aly. Il a le compliment facile Sid, mais ça le gêne quand même un peu de le faire savoir de cette façon à sa camarade parce qu'il sait pas si c'est approprié d'une part, et comment elle va réagir à ça de l'autre. Au final il s'en sort bien, d'autant plus lorsqu'il revient sur les points communs qu'il a décelé entre eux, dès les castings. Aly est curieuse et lui demande de lister ce qu'il a remarqué, ce qu'il fait. Notant qu'il a bien étudié le sujet, elle l'interroge sur d'éventuelles autres choses qu'ils pourraient avoir en commun tous les deux selon lui. « L'aventure nous le dira sûrement ! Mais je serais pas surpris qu'on en ait d'autres, moi. » il l'informe dans un fin sourire. Ils s'en découvriront peut-être d'autres au fil des semaines, tout comme il est possible que l'aventure leur prouve qu'ils sont en réalité bien plus différents qu'ils n'y paraissent. Ici il faut sûrement s'attendre un peu à tout. Quand Sid réalise que la plupart des postulants ont raisonné par rapport au physique pendant les castings, il est encore moins étonné de n'avoir été cité qu'une fois contrairement à Aly qui a fait un carton. Sur ce genre de critères, clairement, il pouvait pas s'en sortir. La candidate avoue avoir elle aussi pensé de cette façon, et s'être attardée sur l'apparence avant tout. « Je peux comprendre que ça fasse rêver de se réveiller à côté d'une belle personne tous les matins, et d'ailleurs tu n'as pas à te plaindre à ce niveau-là, tu es bien tombée. » Le partenaire attitré d'Aly fait partie des beaux garçons de l'aventure, qui en réalité ne compte que de beaux garçons excepté lui-même, si on l'écoute. Il juge pas sa camarade pour avoir fait primer le physique, tout le monde ou presque l'a fait après tout. Sid ne croit pas pouvoir un jour penser d'Aly qu'elle est insupportable, mais celle-ci n'est pas certaine qu'il tiendra le même discours dans quelques semaines. « On en reparlera alors ! » il reprend avec une pointe de malice, convaincu peut-être à tort de voir son avis inchangé sur la candidate dans plusieurs semaines et même plusieurs mois. Au fond, on ne doit pas pouvoir se fier à grand-monde ni à grand-chose ici mais Sid est dans un mood optimiste aujourd'hui. Lorsque sa camarade lui parle de s'affirmer, il souligne son absence de courage et le fait de ne pas pouvoir rivaliser avec les gros caractères du nid. D'ailleurs, ça l'étonnerait pas que la production ait eu pitié de lui - il s'explique toujours pas comment il a pu être pris, sachant qu'il a pas réussi à se vendre une seconde durant l'entretien. Du courage, d'après Aly, il en faut pour ne serait-ce que faire cette émission. Il l'écoute, silencieux, et trouve un certain réconfort dans les mots qu'elle prononce. Il aurait été courageux de passer les castings et d'avoir accepté d’être jugé en venant ici par absolument tout le monde, ah oui ? « Je ne voyais pas les choses comme ça, mais tu as peut-être raison.. » il souffle, confus mais dans un lèger sourire, quand même. Aly ne veut pas l'entendre parler de lui comme de quelqu'un de faible, de toute évidence ce mot-là ne passe pas. Pour elle chacun a son propre caractère ici. « Moi il parait que j'ai pas de caractère. » il soupire. Il se souvient très bien qu'on lui a reproché ça un jour, qui il saurait même plus dire, mais c'est revenu plus d'une fois. "Sid t'es trop gentil", "Sid sois un homme", "Sid arrête de te faire marcher sur les pieds".. Il n'a jamais su s'imposer, dans quelque situation que ce soit et il est même pas certain de pouvoir compter dans une décision d'équipe à cause de ce problème d'affirmation et de ce caractère qu'il n'aurait pas pour certaines personnes. Forcément à force de lui répéter la chose il a fini par y croire et l’intégrer. Aly se tient disponible pour le secouer à l'avenir, lorsqu'il aura besoin d'être un peu poussé pour entreprendre quelque chose ce qui est très gentil de sa part. « Et si tu veux m'apprendre à développer mon caractère, hésite pas non plus. » il ajoute dans une petite moue. Ça lui ferait pas de mal ça non plus, si tant est que ce soit possible de travailler quelque chose d'apparemment inexistant. Sid revient après ça sur ses pas pour retrouver la pancarte qu'il a aperçue un peu plus tôt, et sur laquelle figurent les différentes nourritures qu'il est possible de donner aux pandas. Bon, même si c'est une fois encore écrit en chinois la présence de dessins lui permet de déchiffrer tout ça sans souci. Et puisque les pandas se nourrissent de bambous, il propose d'aller en piquer dans le labyrinthe tout près d'ici, seul lieu où il a pour le moment connaissance de la présence de ces plantes. Sur le moment il se demande s'ils ont droit de faire ça, mais Aly fait savoir qu'ils vont prendre ce droit. L’aplomb de sa camarade l'étape et l'impressionne, contrairement à lui elle ne se pose pas dix mille questions, il a vraiment tout à apprendre de cette fille. « J'adore ton côté téméraire, tu me fais penser à Lara Croft. » Aly lui fait penser à une aventurière hardie et n'ayant peur de rien, c'est pour ça qu'il fait ce drôle de rapprochement dans sa tête. « Oui, ramassons déjà les branches qu'on peut trouver. » il énonce avant de se mettre à en chercher, tout autour de lui, une opération pas bien compliquée car l'endroit est loin d'en être dépourvu. Il se déplace sur plusieurs mètres autour de l'enclos, ne perdant toutefois pas l'occasion de poursuivre cette discussion avec sa camarade. « Alors ton prénom c'est Alejandra. Je suppose que tu as des origines latines ? » Ce prénom, qu'il a retenu dès les castings, lui fait penser à l’Amérique Latine ou Centrale, il sait pas trop mais il pense que ça peut venir de là-bas. C'est pas un prénom à pure consonance américaine, il est au moins sûr de ça. « Qu'est-ce que tes proches ont pensé de ta participation au programme ? Il ont approuvé l'idée, ou bien ils font partie de ces personnes qui n'ont pas une très bonne image de la télé-réalité ? » Sid n'envisage pas un instant qu'Aly puisse s'être embarquée dans cette aventure sans en avoir touché un mot à ses proches, ça le surprendrait d'elle et en fait il s'imagine que tout le monde a forcément abordé le sujet avec sa famille avant de s'envoler pour la Chine. Lui se rappelle de la longue discussion qui a précédé son départ, il n'aurait assurément pas pu partir sans en avertir ses proches et à défaut d'avoir obtenu leur approbation, Sid peut au moins se dire qu'ils sont au courant et savent à peu près où il se trouve sur le globe.
 

maybe it's heavenly (vendredi, 11h00)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Jeux de plateau vendredi 27 août ?
» [Nantes] Tournoi le vendredi 31 janvier 2014 - L'Antre d'Alto
» Lyon - Ocotgones 5 - La Nuit des Siths- le vendredi 3 octobre 2014
» vendredi 7 août 2009 SALAIRE MINIMUM, CHALEUR MAXIMUM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: EXTÉRIEUR – BOIS (EST) :: ENCLOS DES PANDAS ROUX-