ACHARAALYANOUCHKACESARDASHGOLSHIFTEHCRISTOPHERGIOJULIETTELUCYLINAJOAQUIM
FAWNKARLAMAZEPENNYRHEABASTIANZIYANLEONULISESRICHARDSIDTIMEO
Partagez | 
 

 Sentinel. (mardi à 11h30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Joaquim
MESSAGES : 44
AGE : 28
LOCALISATION : kissimmee, fl
EMPLOI : variable

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Golshifteh
Voir le profil de l'utilisateur http://byebyeweirdie.tumblr.com/

MessageSujet: Sentinel. (mardi à 11h30)   Lun 29 Oct - 12:46

@Aly

Joaquim, il se trouve en pleine phase de découverte du domaine. Il rode à l’extérieur, désireux de se faire une idée du petit catalogue de lieux que la production a aménagé pour leurs beaux yeux. Ils ont mis les moyens pour créer différentes ambiances dans le nid, poussant même le vice jusqu’à installer des terrains de sports à quelques pas du jardin zen pour leur donner l’occasion de s’entretenir. C’est clair qu’il ne faudrait pas qu’ils deviennent laids télévisuellement parlant. Les mains dans les poches, il contourne le palais impérial, son regard se laissant happer par une silhouette installée sur son chemin. Aly, c’est la fille la plus fraîche de l’aventure. Celle qui a eu le plus de succès auprès des autres candidats lorsqu’ils ont dû faire leur petit marché en mentionnant leur partenaire idéal. Joaquim, il a fait son malin en se positionnant comme un type super stratégique voulant se mettre en binôme avec l’individu donnant l’impression de peser d’ores et déjà le plus dans l’aventure. Avec d’autres critères, il aurait pu la choisir. Elle a l’air chill et toute mignonne cette petite meuf, ça lui plait. Il passe auprès d’elle en la matant en biais, avant de faire mine de ralentir une fois arrivé à son niveau. « Est-ce que tu crois à l’amour au premier regard, ou je dois repasser ? » il ricane avec son air de petit branleur sympathique. Joaquim, il a toujours été très friand des plans dragues pourris, parce que ça le fait marrer. Il faut être un putain de génie pour inventer ce genre de phrases d’accroches et encore davantage pour dégoter le bon ton avec lequel les distribuer généreusement. La plupart des gens considèrent que c’est lourdingue, mais lui ça le fait surtout marrer. Il ne se prend pas au sérieux, il est tranquille. Depuis qu’il a débarqué dans le nid, il teste ses camarades pour se faire une idée du degré d’humour des uns et des autres. Limite, elle ne l’intéresse pas plus que ça, Aly. Lui, il a juste flairé le filon. Il y a pas mal de types qui sont sur le dossier, alors il se met dans la file d’attente en se disant que ce n’est peut-être pas si con au vu de sa popularité de se rapprocher de la jeune femme. Joaquim, il s’impose. Il ne demande pas s’il peut s’asseoir à ses côté et se laisse glisser d’office sur le bord du ponton faisant face à la rivière. « Cap ou pas cap de foutre tes pieds dans l’eau ? » L’eau verdâtre n’est pas des plus engageantes, il y en a pas mal qui n’iraient pas s’y risquer. Les filles, elles flippent trop lorsqu’elles se retrouvent dans ce genre d’environnement, où il y a un risque qu’un poisson vienne effleurer leur peau toute fragile. Par contre, là où Joaquim ne pige plus rien, c’est que ça ne les dérange pas en revanche d’en laisser certains bouffer leurs peaux mortes lorsqu’elles sont dans le cadre d’une pédicure. Logique foireuse. « Attention, celui-ci a l’air d’avoir pas mal la dalle… » il fait remarquer en pointant du doigt une grosse carpe qui a élu domicile juste au niveau d’Aly, comme si elle pouvait la bouffer, alors qu’ils savent tous les deux que c’est n’importe quoi. On croirait entendre le genre de réflexions qu’un daron pourrait sortir à sa gamine pour l’emmerder. Pourtant, Joaquim n’a rien d’un Richard ou toute autre personne vieillissante de l’aventure. Il la cherche sur ce terrain, juste parce qu’il aimerait bien la voir se payer sa tronche à son tour et accessoirement relever son défi tout moisit.
avatar

Aly
MESSAGES : 147
AGE : 23
LOCALISATION : tucson - arizona (usa)

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 9 300 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GIO
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sentinel. (mardi à 11h30)   Lun 29 Oct - 17:17

@Joaquim
Aly se trouvait encore dehors. Toujours prête à explorer un peu plus les alentours du nid de Cupidon. Elle se trouvait actuellement aux abords de la rivière. Un coin qu'elle trouvait calme. Reposant. Non pas que c'était ce qu'elle recherchait actuellement. A vrai dire, Aly avait toujours du mal à rester en place. Elle n'était pas du genre à se prélasser. Elle était plutôt active dans la vie. Parfois trop, au désespoir de ses parents ou de ses frères. Pourtant, là, elle était posée, assise, près de la rivière. Elle écoutait l'eau qui ruisselait, regardait les quelques carpes qui se trouvait là, devant ses yeux, dans l'eau. La jeune brune était contente d'être ici. Au moins, ça la changeait de son quotidien presque bien trop banal. Et puis, c'était l'occasion de voir autre chose que son pays, en plus de ça. En plein dans ses pensées, la belle fut interrompue quelques minutes plus tard. Elle lève la tête et aperçoit l'un des candidats. Joaquim, si elle ne se trompe pas. Il lui sort une petite phrase d'accroche. Et même si c'est pas la meilleure qu'elle ait entendue, Aly rigole doucement. Ces trucs-là, ça la fait rire quand elle voit que ce n'est pas sérieux. A priori, c'est le cas ici. De toute façon, tout le monde sait que ces phrases d'accroches ne fonctionnent jamais... Enfin, tout le monde... « Mince, tu vas devoir repasser, je crois bien. Histoire que je me fasse une idée bien plus précise de ta personne, vois-tu. » qu'elle répond au candidat, d'un sourire amusé. « En tout cas, on ne me l'avait encore jamais sortie celle-là. » Et pourtant, elle en avait entendu pas mal. Le jeune homme s'installe finalement aux côtés d'Aly tout en lui proposant un petit cap ou pas cap. En l’occurrence, ici, c'est de foutre ses pieds dans l'eau verdâtre de la rivière. Aly hausse les épaules, dans un premier temps. « Oh, totalement cap. Si tu le fais avec moi, bien entendu. » Après tout, ce n'était que de l'eau. Et même si elle était un tant soi peu verdâtre, ça ne lui faisait pas peur, à la jeune femme. Encore une fois, ce n'était que de l'eau. Et de toute façon, Aly était plutôt joueuse. Alors un cap ou pas aussi simple, elle ne laisserait pas passer. Surtout si elle pouvait gagner. Avant d'aller plus loin, le jeune homme évoque la carpe qui se trouve non loin d'Aly. Comme quoi, celle-ci avait faim. « Que veux-tu, même les poissons tombent sous mon charme, à priori. » qu'elle répond sur ton léger et amusé. C'était monnaie courante ces derniers jours, paraît-il. « Quoi que, pour le coup, je ne sais pas comment je dois le prendre. » qu'elle ajoute, en affichant à la fois une mine amusée et de dégoût. « Bon, sinon, tu attends quoi, tu les fous dans l'eau tes pieds ou c'est pour demain ? » Ah ben oui, car si elle le fait, il le fera aussi.
avatar

Joaquim
MESSAGES : 44
AGE : 28
LOCALISATION : kissimmee, fl
EMPLOI : variable

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Golshifteh
Voir le profil de l'utilisateur http://byebyeweirdie.tumblr.com/

MessageSujet: Re: Sentinel. (mardi à 11h30)   Jeu 1 Nov - 14:52

Elle se marre, ce qu’il prend comme un signe encourageant, venant définitivement squatter l’environnement proche de la jeune femme. « Je trouverais mieux la prochaine fois. » il promet dans un sourire tranquille. Joaquim, il se lance dans une mission, une croisade personnelle. @Aly, elle ne va rien y comprendre, mais il a pris la décision de la tanner avec des phrases d’accroches foireuses jusqu’à ce que l’un d’eux finisse par quitter l’aventure. Ou que ça fonctionne, qu’elle craque et qu’elle tombe sous son charme irrésistible, mais ce n’est pas dit vu la lourdeur de ces tentatives de drague que ça arrive un jour. « Est-ce que ça signifie que j’ai quand même le droit à un point pour l’originalité ? » il la questionne quand elle fait remarquer que personne n’avait jusqu’à maintenant essayé de la brancher ave cette formulation. Ce serait marrant comme compétition, n’empêche. Joa, il commence un peu à visualiser le délire. La candidate entant que membre du jury et l’ensemble des détenteurs d’un chromosome Y en fil indienne, prêts à lui présenter leurs techniques de séduction comme dans une compétition de patinage artistique. Autant ce serait compliqué pour lui de briller dans la notation technique avec son petit air de branleur technique, en revanche pour ce qui est des points créativité, il devrait pouvoir s’en sortir sans trop de problèmes. La clé du succès, c’est de les faire rire. Il faut les distraire, les gonzesses, alors il continue sur sa lancée en improvisant un petit cap ou pas cap qui sort de nulle part. Il la met au défi de foutre ses pieds dans l’eau vaseuse, ce qu’elle accepte aussitôt. « Bien sûr. » il confirme de sa voix paisible que rien ne perturbe. Lui non plus ça ne l’effraye pas de s’immerger dans la rivière. Il s’en fout. Il aurait peut-être même pu le faire de lui-même. Il est un peu lent. Il prend son temps, Joaquim, pour retirer ses baskets et ses chaussettes. En attendant, il mentionne la carpe qui navigue au plus près d’Aly en esquissant un petit sourire moqueur. Son succès s’étend jusqu’au fond marin comme elle le dit si bien. Elle le presse un peu, alors qu’il met trois heures à remonter le bas de son jeans pour qu’il ne se retrouve pas trempé par l’eau. « Et voilà. Heureuse ? » Il avance dans la rivière, ses pieds glissant infiniment sur les cailloux vaseux qui tapissent le sol. « J’ai un autre défi pour toi. » Normalement, ça devrait sûrement être à son tour de donner ses petites exigences pour le voir exécuter des actions débiles, mais elle a grillé cette opportunité en lui demandant de la rejoindre dans l’eau. « Cap ou pas cap d’embrasser le poisson ? » il l’interroge en passant à un niveau nettement supérieur du jeu. Là, c’est clair qu’Aly va un peu moins faire sa maligne vis-à-vis de son charme opérant sur les créatures aquatiques. « Regarde, ils sont trop mignons quand ils se font des papouilles. » il glisse pour dédramatiser la chose. Il y en a deux qui sont collés un peu plus loin, on dirait qu’ils se font des petits bisous. Ce n’est pas si dégueulasse qu’il n’y parait. Après tout, il y en a bien qui se sentent branchés par le potentiel érotique des sirènes. « Peut-être même que tu vas finir par te dégoter un prince charmant. » Au détriment de la population masculine du nid d'amour. Normalement, d’après les contes de fée, ça fonctionne plutôt avec les crapauds, mais il ne voit pas pourquoi il n’y a que les amphibiens qui pourraient prendre du bon temps dans ce monde.
avatar

Aly
MESSAGES : 147
AGE : 23
LOCALISATION : tucson - arizona (usa)

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 9 300 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GIO
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sentinel. (mardi à 11h30)   Sam 3 Nov - 23:38

@Joaquim
Le candidat avait su attirer l'attention d'Aly, avec une phrase d'accroche qu'elle n'avait jamais entendu auparavant. Ce qu'elle lui avait fait remarqué d'ailleurs. Néanmoins, le candidat lui promit que la prochaine fois, il ferait encore mieux. Ah, intéressant. « Très bien. Hâte d'entendre ça, alors. » lui répondit-elle, un petit air de défi en tête. « J'espère que tu sauras me surprendre ! » Toujours ce petit air de défi sur elle, elle affichait aussi une mine souriante. Après tout, voir le candidat patauger pour espérer faire mieux, ça ne pouvait qu'être amusant ! Du coup, comme Aly lui fait remarquer que c'était une première, le candidat lui demanda si il avait tout de même droit à un point. Pour l'originalité. La belle fit mine de réfléchir un instant, histoire de ne pas répondre trop rapidement. Il ne fallait tout de même pas lui montrer qu'il pouvait gagner des points aussi facilement, comme ça. Aucun intérêt, sinon. « Bon, allez, c'est ton jour de chance, je t'accorde même deux points pour cette fois. » Ah, qu'elle était gentille cette Aly. Mais bon, il ne valait mieux pas pour le jeune homme qu'il y prenne goût. Il serait vite déçu. Finalement, le candidat lui propose un petit défi, du style cap ou pas cap. En l'occurrence, il veut qu'elle foute ses pieds dans l'eau. Une eau qui n'est pas toute propre. Elle est plutôt vaseuse. Mais bon, Aly, ça ne lui fait pas peur. Elle a fait pire, en terme de défi stupide, dans sa vie. Alors, elle accepte. Mais comme elle le dit si bien, seulement si il le fait aussi. Après tout, y'a pas de raison qu'il ne se jette pas à l'eau non plus. D'une voix certaine, il accepte. Bon. Il commence même à retirer ses baskets. Tandis qu'Aly, elle attend. Ben oui, elle ne veut pas se faire avoir ! Tandis que Joaquim prend tout son temps pour retirer ses chaussures et ses chaussettes, ils évoquent la carpe qui traîne devant Aly. Bon, pas de quoi en faire toute une conversation. Du coup, Aly change de sujet et le presse un peu. Ouais, elle le trouve long. « Très. » qu'elle lui répond, tandis qu'il vient de mettre ses pieds à l'eau. Du coup, chose promise, elle s'exécute aussi et commence à retirer ses baskets, elle aussi. Enfin, quelques secondes plus tard, ses pieds se retrouvent dans l'eau. « Le plus gênant dans tout ça, finalement, c'est que je trouve l'eau hyper froide ! » Aly afficha une petite grimace sur son visage tandis que le candidat lui, lui proposait déjà un autre défi. Cette fois-ci, d'embrasser un poisson. La grimace d'Aly se transforma en dégoût. « En fait, tu commences à ne plus être drôle, là. » lui lança-t-elle, en soufflant. C'était fort dommage, il avait si bien commencé. Pourtant, le jeune homme essaye de lui montrer à quel point c'est mignon, mais non, Aly n'est pas tellement de cet avis. « En plus, c'était à mon tour de te proposer un cap ou pas cap, tu triches ! » lui glissa-t-elle, telle une petite fille. Mais le candidat ne se démonte pas, au contraire, il évoque même le fait qu'elle pourrait se trouver un prince charmant. Un peu comme dans les histoires de princesses, avec les crapauds. Aly gémit un peu. « Ouais, de ce côté là, c'est vrai que je préfère encore embrasser un de ces poissons plutôt que certains spécimens ici.  » La jeune femme rit légèrement, amusée. « Bon, cap ou pas cap de m'attraper un de ces poissons pour que je fasse ton défi nul, là ? » Ouais, parce que si elle devait faire son défi nul, comme elle le disait si bien, elle n'allait pas non plus faire tout le boulot. Et puis, avec un peu de chance, attraper un poisson à mains nues, ce serait plus difficile qu'elle ne le pensait. « Tu noteras que je suis gentille avec mon cap ou pas cap, moi. T'as juste à aller dans l'eau. » Ben ouais, il y avait pire. Comme devoir embrasser un poisson.
avatar

Joaquim
MESSAGES : 44
AGE : 28
LOCALISATION : kissimmee, fl
EMPLOI : variable

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Golshifteh
Voir le profil de l'utilisateur http://byebyeweirdie.tumblr.com/

MessageSujet: Re: Sentinel. (mardi à 11h30)   Mar 6 Nov - 1:41

Joaquim, il a quelques difficultés à saisir ce qu’Aly peut penser de lui. Est-ce qu’elle se marre parce qu’elle le trouve amusant et charmant ou seulement parce qu’il a une prédisposition naturelle pour le rôle du bouffon ? Lui en tous cas, il trouve la situation particulièrement distrayante. Devoir aligner les phrases d’accroche jusqu’à trouver celle qui trouvera salut aux yeux de la jeune femme, ça va lui permettre d’occuper toute sa saison. Il réclame des points. Elle a tellement de succès auprès de la gente masculine, que ça annonce une véritable compétition pour se voir accorder ses faveurs. Joa, il n’est pas stupide. Il se doute bien qu’il ne parviendra pas à surpasser les autres candidats avec leurs abdominaux en béton et leurs filtres internes qui les empêchent de déverser des lourdeurs à son image. Il sait déjà qu’il part perdant dans cette affaire, mais il se dit qu’il peut au minimum viser une mention spéciale avec son humour de merde. Il a deux points, alors il est content, Joaquim, même s’il est le seul à être au courant de la course pour le cœur d’Aly qu’il s’est imaginé. Il vient patauger dans l’eau pour la suivre dans la rivière, après le défi débile qu’il lui a donné. C’est vrai que c’est froid, mais il hausse les épaules pour jouer au bonhomme dur et viril qui ne s’effraie pas quand le thermomètre affiche une température basse. « Je ne trouve pas. » il expire dans un léger sourire, parce que sa propre connerie l’amuse. Joaquim, il fait partit de ces types qui se marrent à leurs propres blagues et il le vit très bien. Il lui lance un nouveau défi, relevant très nettement le niveau de difficulté par rapport au précédent. Foutre les pieds dans l’eau, il veut bien admettre que c’était trop simple. Même Aly avait l’air de dire la même chose. Par contre, quand il s’agit d’embrasser un poisson, elle se veut un peu plus combative et ça lui plait. Elle lui fait remarquer qu’il triche, ce qui lui tire un léger ricanement. « Tu ferais mieux de t’y habituer. » Joaquim, il est du genre à mentir sans arrêt et à tenter d’entuber tout le monde. Embrouiller la candidate en lui faisant remarquer que les carpes sont toutes mignonnes sous l’eau parce qu’elles ont l’air de se faire des bisous, ce n’est pas grand-chose en comparaison des bobards qu’il peut être capable de sortir. « J’ai le droit de te demander des noms ? » il lui demande dans une esquisse amusée, quand elle fait remarquer qu’elle préfère encore embrasser un poisson plutôt que certains autres habitants du nid. Il se demande bien de qui elle peut parler, parce qu’à moins d’être l’héroïne de The Shape of Water, les gonzesses normales sont plus attirées par les profils des candidats de l’émission et leurs gueules de mannequins, que par les créatures aquatiques possédant des branchies dégueulasses. Joaquim, il doit attraper un poisson, c’est ça son défi. « C’est marrant, on dirait de la drague version période paléolithique. Tu savais que c’était comme ça qu’on faisait pour se brancher chez les chasseurs-ceuilleurs ? » A l’époque, les meufs devaient évaluer les atouts des mâles de la tribut grâce à leurs compétences pour pêcher et ramener du gibier à la grotte conjugale. C’est le moment de découvrir si Joa aurait pu constituer un idéal en matière d’homme des cavernes. Il se campe bien sur ses deux pieds, jambes légèrement écartées pour procéder à l’exercice. Choper une carpe à main nue, c’est loin d’être une mince affaire. Il lui faut pas mal de patience pour que les carpes reviennent nager dans son environnement. Il plonge tout doucement ses mains sous la surface de l’eau pour acculer l’un des poissons, faisant gaffe à rester délicat. « Il va falloir que tu t’approches. » Il sait déjà que ça risque d’être un peu le bordel  et il ne veut pas laisser la carpe trop longtemps hors de l’eau. « Mais faut que tu saches qu’il y a une autre option qui s’offre à toi. » Parce qu’il faut bien admettre que ce défi, c’est un peu n’importe quoi de base, mais Joaquim, il a toujours une longueur d’avance sur tout le monde. Il ne fait rien par hasard. « Au lycée, c’est arrivé que des filles me traitent de thon. » il ajoute dans un sourire moqueur. Donc normalement, si c’est à lui qu’elle réserve son baiser, elle reste tout de même dans le cadre légal de ce cap ou pas cap.
avatar

Aly
MESSAGES : 147
AGE : 23
LOCALISATION : tucson - arizona (usa)

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 9 300 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GIO
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sentinel. (mardi à 11h30)   Sam 10 Nov - 22:09

@joaquim
Deux points. Voici ce que la belle accorde au candidat pour sa prestation. De toute façon, il est prévenu, elle en attend plus de lui, maintenant.  Après tout, il lui a dit lui-même : il ferait mieux la prochaine fois. Enfin. Les voilà donc, tous deux, les pieds dans l’eau à cause d’un stupide défi. L’eau est froide, donc la brunette grogne un peu. Le candidat, lui, ça n’a pas l’air de le déranger. Pour simple réponse, il hausse les épaules et dit qu’il ne la trouve pas si froide. Il esquissa même un sourire, sans doute content de lui. Rapidement, il lança même un nouveau défi à la candidate. Autant dire que celui-ci ne faisait plus rire du tout Aly. La belle râla. Elle lui glissa même qu’il trichait. Mais bon, ça le faisait plus rire qu’autre chose. « Ah oui ? Attention, tu risques de perdre des points plus vite que tu ne vas les gagner, à cette allure… » Ben oui, si il trichait tout le temps, ce n’était plus drôle. Surtout pour Aly, qui était assez mauvaise joueuse, fallait se le dire. Néanmoins, Aly ne peut aussi s’empêcher d’évoquer que, finalement, embrasser un poisson, c’est peut-être mieux que d’embrasser certains ici. Bien sûr, le candidat veut des noms. « Ben, toi par exemple. » qu’elle lui glisse, d’un sourire amusé. A vrai dire, c’est plus pour l’embêter qu’autre chose qu’elle lui dit ça. Parce qu'elle ne trouve pas que c'est le pire du jeu, au final. « Ou Ziyan. Il prendrait trop la grosse tête, si ça arrivait » lança-t-elle, toujours sur le même ton. Bien que sur le cas de Ziyan, elle était tout de même plus sérieuse. Il serait, sans doute, vraiment trop content, si cela devait arriver, même si ce n’était qu’un jeu. Du coup, pour réaliser son cap ou pas cap, Aly demanda au candidat de lui attraper le poisson. Déjà qu’elle devait embrasser un poisson alors, bordel, elle n’allait pas non plus se taper tout le sale boulot ! Il ne fallait tout de même pas trop lui en demander, hm. Avant de se jeter à l’eau, le candidat évoque que leur petit ressemblait fortement à de la drague version période paléolithique. Aly leva les yeux au ciel, regardant le candidat, sans doute content de ce qu’il venait de dire. « Super, voilà à quoi je suis réduite dans ce jeu. C’est la folie, dis-donc… », ne put-t-elle s’empêcher de dire, d’un ton sarcastique. Le candidat est donc dans l’eau, tentant une approche pour choper un poisson. Aly le regardait faire, priant presque pour qu’il ne réussisse pas. Au bout de quelques instants, pourtant, il réussit. Evidemment. Il incita rapidement la jeune femme à s’approcher, d’ailleurs. Pff, fallait vraiment tout faire ici, décidément. Aly se leva, s’approcha. Elle avait pris soin de relever le bas de son jean, évidemment. Elle n’allait pas non plus mouiller ses affaires inutilement ! Se tenant devant lui, le candidat lui évoqua qu’une autre option s’offrait à elle. Tendant l’oreille, elle l’écoute. Ah, au final, il lui proposait de l’embrasser lui, plutôt que le poisson. Super. « T’aurais pu trouver mieux comme alternative », lança la belle, faussement déçue. Ouais, elle ne comptait pas lui faire ce plaisir. Rapidement, elle s’approcha du poisson en question, posa ses lèvres sur la bestiole durant une demi-seconde, à peine. C’était plus un effleurement qu’autre chose, mais c’était déjà assez. Puis, sans laisser au jeune homme le temps de dire quoi que ce soit, elle se retourna pour sortir de l’eau. « Voilà. Content ? » lança, la belle, toujours sur un ton sarcastique. « Je te préviens, première et dernière fois, un truc pareil. » Ben quoi, elle n’était pas venue ici pour embrasser des poissons, elle.
 

Sentinel. (mardi à 11h30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Soirée Livre épique V - Mardi 30/09 - (Validé)
» BIG BANG THEORY - mardi 26 juin, 16h25
» MARDI GRAS
» Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout
» La realite des enfants des rues, article du Sun-Sentinel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: EXTÉRIEUR – EAU (NORD) :: LA RIVIÈRE-