ACHARAALYANOUCHKACESARKARLARHEACRISTOPHERGIOLUCYPENNYLEONSID
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANZIYANJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez | 
 

 Let you love me (Lundi 22H30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Ziyan
MESSAGES : 183
AGE : 26
LOCALISATION : Strasbourg
EMPLOI : Etudiant à l'ENA
CITATION :
POINTS : 182

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Fawn
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Let you love me (Lundi 22H30)   Lun 29 Oct - 10:44

@Lucy

Cette demeure est bien agencé je trouve. Elle possède des lieux assez atypiques comme son enclos de pandas roux ou son labyrinthe de bambous, mais aussi des lieux agréables ou y passer le temps. Tant mieux, parce qu'ici nous aurons beaucoup de temps à passer. Ce soir, je suis partant pour un bain de minuit. Mais le froid de la nuit tombante ne me donne pas envie de m'aventurer dans la rivière, heureusement Cupidon a tout prévu. Une piscine intérieure avec une ambiance chaleureuse créée par la lumière tamisée permettra de se baigner en temps de pluie ou de froid hivernal excessif. Dans mon maillot de bain rouge, pouvant faire office de moule bite tant il est serré, je me dirige alors vers cette fameuse piscine intérieure.Est-elle à la hauteur de mes espérances ? Je vais bientôt le découvrir. Rien à dire en tout cas, le visuel est parfait. Beau sans trop en faire, elle ressemble étrangement à la piscine intérieure de mes parents. Ca me tue de le dire, mais visuellement elle claque même plus. Testons tout de même l'eau avant, est-elle assez chaude ? Mon pied trempant légèrement dans l'eau, le confirme, elle est bonne. Ni une, ni deux, je me recule pour prendre mon élan avant de plonger dans l'eau faisant un gros boum qui éclaboussera tous les alentours. En remontant de l'eau je remarque non loin l'asiatique avec qui j'ai discuté sur le plateau. « Hé l'asiatique tu vas bien ? » Peut-être serait-il temps de mettre un prénom sur cette personne. « Tu m'as pas dit ton prénom. » Je la trouve pas super agréable cette fille, elle était plutôt casse couilles même lors de ma première discussion. Un côté hautain je dirais. Mais ma belle, tu parles pas à n'importe qui, tu parles à Ziyan Can, étudiant à l'ENA, et futur grand de l'administration française. « Alors il est bien ton partenaire ? Mieux que moi ? » lui demandai-je avec un sourire en coin afin de jouer de mon charme. Je vois vaguement de qui il s'agit, un petit brun pas dégueu il est vrai, mais loin d'arriver à ma cheville. « Heureusement que tu es pas avec moi parce que je pense que tu serais vite tombée accro. » En même temps comment résister à mon charme ?
avatar

Lucy
MESSAGES : 704
LOCALISATION : pékin, china.
POINTS : 222

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 14 500€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (césar) annie
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: Let you love me (Lundi 22H30)   Lun 29 Oct - 11:57

Lucy, elle n'est pas si compliquée à vivre, à partir du moment où l'on ne marchait pas sur son espace personnel. En même temps, elle restait certaine que dans une émission comme celle-ci, beaucoup finiraient un jour ou l'autre par le faire, alors, elle essayait de se faire à l'idée avant que ça n'arrive. Le premier jour était passé à une vitesse folle, et après avoir rapidement pu échangé avec les candidats de sa chambre, voilà qu'elle était partie en mission de se détendre au mieux qu'elle le pouvait. Depuis toute petite, la brune trouvait confort dans le fait de faire du sport, d'ailleurs, lorsqu'elle habitait encore en Amérique, beaucoup la surnommaient "sporty spice" en référence à la fameuse Spice Girl, groupe qui faisait fureur dans sa jeunesse. Elle avait toujours aimé le sport, ce qui était quelque peu étrange vu qu'elle appréciait également de ne rien faire de ses journées, se laisser paresser jusqu'à ce que le soleil se couche. Ce soir là, elle s'était donc rendue jusqu'à la piscine, prête à faire quelques longueurs. Elle s'y trouvait bien depuis quelques longues minutes déjà lorsqu'elle fut surprise par une grande éclaboussure, ranimant bientôt Ziyan du fin fond de sa mémoire. Ils s'étaient rencontrés la veille, et le brun avait été sélectionné un tour avant celui de la jeune femme. On ne pouvait pas dire qu'il lui avait fait la meilleure impression, non pas qu'elle le détestait particulièrement, simplement qu'elle trouvait qu'il était le stéréotype parfait de l'homme en plein acheminement vers une virilité qui était quelque peu fade à ses yeux. « Tranquille et toi ? » elle s'était dit que l'appeler "l'abruti" était peut-être encore un peu tôt dans les étapes de leur relation, bien qu'apparemment, elle n'aurait que souligner un fait qui était aussi évident qu'elle étant asiatique. « Je suis Lucy » et lui c'était @Ziyan, elle l'avait bien retenu après que son profil soit passé. « Ou Zizi pour les intimes... » tout le monde avait été très heureux de l'apprendre, n'est-ce pas ? « Pour un futur fonctionnaire de l'état, c'est vrai que ça en jette... » qu'elle s'amusait en s'éloignant légèrement de lui, venant s'adosser un instant à la parois de la piscine. Il la questionnait sur son partenaire avant de finalement ajouter qu'elle avait plutôt eu de la chance de ne pas tomber sur lui -le reste de ses arguments tombant dans l'oeil d'un sourd. « Heureusement, c'est le terme que j'aurais employé oui. » elle se moquait Lucy, mais au fin fond d'elle même, il l'amusait quand même pas mal jusqu'ici, bien qu'une partie d'elle avait envie de se saisir de son cerveau d'abruti condescendant et de le serrer tellement fort que la moindre goutte d'égocentrisme s'échappe de son organisme. « Bien que pour le moment, j'attends encore les arguments qui me feraient regretter de ne pas t'avoir à mes côtés. Hormis le fait d'être un homme trophée, je parle. » il avait beau ne pas être des plus repoussants, ça n'était malheureusement pas trop ce qui attirait l'oeil par ici, ou du moins, pas dans un second temps. « D'ailleurs, j'ai vu que tu as fait ton petit effet dans la côte de popularité, félicitations. » elle était moqueuse, la vilaine.



I've never been a socialite
Can you feel me now that I'm vulnerable in oh-so many ways ? Oh, and I'll never change.
avatar

Ziyan
MESSAGES : 183
AGE : 26
LOCALISATION : Strasbourg
EMPLOI : Etudiant à l'ENA
CITATION :
POINTS : 182

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Fawn
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Let you love me (Lundi 22H30)   Mar 30 Oct - 16:26

Ce soir, j'ai envie de me baigner. Je rejoins alors la piscine intérieure où je croise l'asiatique avec qui j'ai discuté au premier prime. « Je vais bien.. en tout cas pour le moment. » Pour le moment seulement, disons que je n'ai pas envie de faire face à son côté hautain une nouvelle fois, je n'ai pas envie de m'emporter et pourtant avec elle je sais que je peux très vite m'agacer. Je suis le genre de type qui a du mal dans ses relations avec les autres, je me trouve trop en décalage à plein de niveaux. C'est peut-être mon intelligence supérieure qui m'isole, ou mon simple excès de confiance, mais au final peu importe, je suis pas le genre de type qui fait l'unanimité. C'est pas mon problème au final, moi tout ce que je cherche c'est réussir ma vie comme l'ont fait mes parents, être digne de leur lignée, les rageux eux pourront parler pendant que moi je me délecte de ma réussite et savoure en nageant dans ma piscine intérieure. Elle s'appelle donc Lucy. « Ah oui ça me revient maintenant. » Elle avait dû me le dire à l'occasion, nous partagions la même chambre et hier soir on a pu faire de rapides présentations sauf que mon attention était plus focalisée sur la beauté d'Aly que sur les échanges verbaux qui volaient dans la pièce. Je souris gêné quand elle ressort mon surnom, que j'avais sorti lors de mon portrait. Pourquoi j'avais sorti ça moi ? « T'avais raison, ça peut être utile de rester plus longtemps sur le plateau et voir les portraits des autres. » Je n'ai pas vu le sien et il est vrai que si j'avais trouvé quelque chose d'assez ridicule à lui ressortir, je m'en serai pas privé. Mais je suis bon joueur, je lui laisse cette mini victoire, cette mini avance que je rattraperai bien vite. « Flanby était au pouvoir en France, alors tu sais les surnoms ridicules... » Alors vous savez les surnoms ridicules aux fonctionnaires de l'Etat c'est monnaie courante. Dieu soit loué, Emmanuel Macron y échappe pour le moment. En même temps il s'agit de Macron ce n'est pas n'importe qui. « Et puis tu peux parler, tu fais quoi toi dans la vie que je rigole un peu ? » Masseuse ? Réparateur de téléphone ? Non j'abuse avec ce genre de stéréotype, je vaux mieux que ça, mais bon c'est Lucy, je peux me rabaisser à son niveau. Quand je l'interroge sur son partenaire suite à notre discussion du plateau, celle-ci semble confirmer qu'elle est heureuse de ne pas être tombée avec moi et qu'elle attendait toujours les arguments qui la feraient regretter de ne pas être à mes côtés. « Je pense que personne ne m'arrive à la cheville ici honnêtement. Mais au delà des paroles, je préfère l'action, et tu le verras bien au fil de l'aventure. » Je parle beaucoup c'est vrai, mais si je parle autant c'est parce que les actions finissent toujours pas suivre. « Je dépasse de loin cette image de simple homme trophée comme tu dis, tu vois moi déjà j'ai fait des études... il y en a d'autres ici à part couper du poisson ou interpréter des signes astrologiques, ils savent pas faire grand chose. » Sans aucun mépris pour ce genre de métier – un peu quand même – mais faut dire ce qui est, ils sont pas à mon niveau social. Maintenant ici, nous sommes or de la société et les cartes de la hiérarchie sociale sont redistribuées, le dominant ne sera pas celui qui a le meilleur bagage scolaire, mais celui qui aura le plus d'influence sur les autres. Pour le moment j'y suis pas, comme en atteste la côte de popularité et mon avant-dernière place assez ridicule. Evidemment Lucy se fait un plaisir de me le rappeler. « Quand on voit que tu es en tête de cette côte, je me dis que j'ai pas à la prendre au sérieuse. » Sérieux elle a quoi Lucy pour être devant ? Elle est pas forcément belle, à mon avis c'est surtout que Fake Lover en Chine attire les téléspectateurs chinois, alors forcément ils kiffent sur leur candidate. «Et puis au moins je ne peux que monter, alors que toi tu ne peux que descendre. » Nous nous recroiserons dans cette côte de popularité Lucy, t'en fais pas.
avatar

Lucy
MESSAGES : 704
LOCALISATION : pékin, china.
POINTS : 222

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 14 500€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (césar) annie
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: Let you love me (Lundi 22H30)   Dim 4 Nov - 20:23

Lucy, elle savait dès le début que Ziyan et elle risquaient de ne pas s'entendre. Il faut dire qu'elle n'avait jamais vraiment eu l'habitude d'accorder la moindre importance aux petits péteux du coin qui ne savaient pas franchement discerner la moindre réalité. D'après elle, le brun était le stéréotype de ces mecs blindés qui n'avaient aucune chance de voir plus loin que le bout de leur propre nez, alors forcément, présenté de cette manière, elle passerait volontiers son chemin. Pour autant, elle avait également conscience que dans une aventure comme celle-ci, elle ne pouvait simplement pas se contenter d'être la Lucy de l'extérieur. Celle qui choisit d'ignorer tout ce qui peut ne pas aller dans sa vie. Ici, il fallait apprendre à faire des concessions, et céder à ce qui aurait pu lui paraitre improbable au quotidien. Fréquenter Ziyan rentrait bel et bien dans cette catégorie. Le prénom de l'asiatique avait d'ailleurs bien vite fait eu de lui échapper, et ça n'était pas comme si elle en était réellement étonnée. Pour autant, elle choisissait de ne pas faire la moindre remarque. Lorsqu'il parlait d'un certain Flanby, elle ne compris pas tout de suite la référence, voire même pas du tout puisqu'elle n'avait jamais mis les pieds dans le pays du français. Bon apparemment il souhaitait s'intéresser un minimum à elle, bien qu'elle entendait déjà ses railleries arriver. « Je suis hôtesse d'accueil. Et avant que tu dises quoi que ce soit, non, c'est pas un métier de rêve. » mais ça, ça n'était pas bien compliqué à deviner après tout. « D'ailleurs, je pense que je m'entends aussi bien avec mon boss qu'avec toi. » et ça, il devait être plutôt content de le savoir. Lorsqu'il ajoutait qu'il était certain que personne ne lui arrivait à la cheville dans le nid, un léger sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme, alors qu'elle restait encore un temps accoudée à la bordure. « Vraiment ? Parce que genre, si on se base sur tes critères de "réussite", @Cristopher est quand même sacrément plus friqué que toi. Et beau gosse également. » Lucy était certaine que beaucoup de femmes ici auraient craqué pour un Cristopher, que ça soit à son âge actuel comme plus jeune. Ziyan, lui, avait beau être plutôt séduisant, il n'y avait qu'à voir la côte de popularité, donc. Dans tous les cas, il se préférait lui plutôt que le poissonnier ou la lunatique. Ses prochaines paroles l'amusèrent d'autant plus. « Je me fiche pas mal de rester en tête, si tu veux tout savoir. Je suis plutôt habituée à passer inaperçue. » rien de mal là dedans d'après elle. Elle avait toujours été quelqu'un qui mettait du temps à se faire remarquer et apprécier. « Et alors, au delà d'Aly, t'as remarqué quelques filles que tu comptes tenter ? Ou gars, je ne juge pas... » après tout, il pourrait se révéler autrement dans cette aventure. Haha.



I've never been a socialite
Can you feel me now that I'm vulnerable in oh-so many ways ? Oh, and I'll never change.
avatar

Ziyan
MESSAGES : 183
AGE : 26
LOCALISATION : Strasbourg
EMPLOI : Etudiant à l'ENA
CITATION :
POINTS : 182

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Fawn
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Let you love me (Lundi 22H30)   Jeu 8 Nov - 13:33

Lucy est hotesse d'accueil, cela ne m'étonne pas. Elle ne respire pas la haute intelligence même si il est vrai qu'elle a un certain mordant, une certaine répartie fort intéressante qui lui donne un profil intéressant. Disons simplement que j'ai du mal à imaginer Lucy derrière un livre d'histoire ou de géopolitique ce qui fait que j'aurai très bien pu l'imaginer hôtesse d'accueil. Après tout elle a les atouts physiques pour, alors pourquoi se faire chier à faire de longues études pour trouver un métier ? Ce n'est pas un métier de rêve effectivement, et bien sûr elle ne s'entend pas avec son propre patron, relation qu'elle compare avec moi. Je suis plutôt content d'avoir des similitudes avec son patron, ça me donne alors une certaine légitimité pour être un patron d'entreprise si un jour je me lasse de la fonction publique. Le pantouflage est une activité commune chez les hauts fonctionnaires. « Tu apprendras Lucy, qu'un patron n'est pas fait pour se faire apprécier de ses employés. » Il est là pour obtenir des résultats, pas pour faire du social, dès lors il est très rare qu'une relation patron/employé soit positive, et ceci remonte depuis au moins les premiers rapport de Marx, donc c'est pas quelque chose de tout nouveau. « Après si tu supportes pas ton patron, deviens ton propre patron. » Je ne comprends pas ces gens qui se plaignent de leurs patrons, sans eux, ils n'auraient pas de boulot. Si tu n'es pas content, monte ton entreprise, c'est très facile aujourd'hui, Cristopher en est la preuve, lui qui est cité comme un modèle de réussite par Lucy, comme le modèle de réussite qui correspondrait soit-disant à ma définition de la réussite. « Mon critère de la réussite n'est pas que financier, c'est un tout qui englobe argent, diplôme et culture, or pour les deux derniers éléments, je suis pas sûr que ce vieux crouton les possède. » C'est un self made man, c'est admirable derrière, il pourrait être un modèle pour moi. Mais il a quelque chose qu'il a en moins par rapport à moi : le temps. Plus tu as de temps plus tu peux prendre des risques, plus tu as des chances de t'enrichir. « Et honnêtement quand j'aurai son âge, je me vois bien plus loin que lui. » Je ne participerai certainement pas à une émission de télé-réalité, je serais trop occupé par ma profession et mes activités annexes d'homme d'affaire. Par contre semble dire ne pas être de ce genre à chercher la gloire, le succès, elle se fiche éperdument de rester en tête de la côte de popularité, préférant passer inaperçue. « Ouais bah visiblement tu passes pas inaperçue, t'as donc une première place à assumer, que tu le veuilles ou non. » Pas la peine de jouer la stratégie du candidat discrète, elle s'est imposé à la première place dès la première semaine, elle est obligée maintenant d'être considérée comme une favorite, même si ce n'est que le début. Si elle chute, alors elle pourra se faire du soucis pour les prochaines nominations. Elle me demande si j'ai repéré d'autres personnes qu'Aly. « Aly les surpasse toutes entendons nous bien. Mais Juliette, Karla, Anouchka, Karla, ont toutes leurs trucs... Fawn aussi d'ailleurs, et toi aussi. » Mais Aly c'est Aly. « Et toi, des hommes en vue ? Ou des filles ? Je serai pas étonné que tu sois de celles qui aiment les femmes tiens. » Lucy elle est pas dégueu, elle a un charme, mais c'est pas un charme très féminin voyez-vous.
 

Let you love me (Lundi 22H30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» I love America
» Love Hina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: SOUS-SOL - PALAIS IMPÉRIAL – TERRE (CENTRE) :: LA PISCINE INTÉRIEURE-