GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 they said it's innocence (lundi, 10h30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sid

Sid
MESSAGES : 605
AGE : 24
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer
POINTS : 176

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 7 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: rhéa 4ever
Voir le profil de l'utilisateur

they said it's innocence (lundi, 10h30) Empty
MessageSujet: they said it's innocence (lundi, 10h30)   they said it's innocence (lundi, 10h30) EmptyLun 29 Oct - 10:17

w/@rhéa
They said it's innocence


Premier réveil de l'aventure, et il pique sacrément. Sid est à côté de ses pompes ce matin, il réalise pas encore totalement dans quoi il s'est embarqué mais la montée d'angoisse au moment d'ouvrir les yeux, il s'en serait bien passé par contre. Faut dire que ça fait beaucoup de choses à assimiler en peu de temps, son nouveau cadre de vie, la présence d'une vingtaine d'autres candidats tout autour de lui avec lesquels il vivra désormais h24 et notamment celle d'une fille, dans son lit. C'est le côté déstabilisant de leur partenariat, Sid il a plus du tout l'habitude de s'éveiller auprès de quelqu'un. Si ça avait été un garçon son ressenti aurait été le même, le problème n'est vraiment pas là - si on peut parler de problème, d'ailleurs, car c'est plus perturbant que réellement problématique. À ça comme au reste, il va devoir s'habituer. Il n'a pas lâché la main de Rhéa la veille au soir, lors de leur entrée dans l'aventure. Cette fille c'est son premier repère ici, il avait prévenu la production qu'il risquerait de donner très vite de l'importance à ce lien car lui attribuer une partenaire c'est comme offrir à cette personne la possibilité de regard à l'intérieur de lui. Rhéa connait son secret, il connait le sien, à partir de là ce qui les lie n'a pas de prix pour lui. Sid n'est levé que depuis une petite heure, et déjà il ressent le besoin de reprendre contact avec sa partenaire, qu'il a perdu de vue après le petit-déjeuner. Il parcourt le palais à sa recherche, sans succès, avant d'en conclure qu'elle doit être sortie. Il enfile un gilet et poursuit ses recherches à l'extérieur, traversant le ponton puis arrivant au niveau de la rivière face à laquelle il repère sa partenaire, assise sur un banc. Ce banc a une histoire, il en a entendu parler hier soir même si sur le moment il y pense pas trop. Il s'approche de @rhéa au côté de laquelle il vient se poser, ça ne fait qu'une heure qu'ils se sont quittés mais il commençait  déjà à ressentir le manque. « Tu as disparu après le petit-déjeuner. » il lui fait remarquer dans un fin sourire car ce n'est pas un reproche, simplement un constat. « Je t'ai pas demandé tout à l'heure, ta première nuit s'est bien passée ? » Il réalise qu'ils n'ont pas échangé grand-chose au réveil ni pendant le déjeuner, sa partenaire n'a peut-être pas autant de choses à dire que lui le matin, et d'un autre côté il serait difficile de trouver plus volubile que Sid. « Je crois que j'ai fait un cauchemar cette nuit, mais je me rappelle plus de ce que c'était. J'ai pas été turbulent j'espère ? » S'il demande ça c'est parce qu'il a parfois le sommeil un peu agité, or il n'avait pas prévenu Rhéa, alors il faut espérer qu'elle n'a pas eu de mauvaise surprise pendant la nuit. « Au fait Cachou te dérange pas ? C'est l'ours avec lequel je dors, son odeur me rassure, j'ai vaporisé un peu d'huile essentielle dessus mais toi ça te plait peut-être pas. » C'est assez subtil comme odeur, mais ça plairait pas forcément à tout le monde. L’huile essentielle en question, l'encens oliban, a des propriétés calmantes, il l'utilise en diffusion pour maitriser ses angoisses car il préfère s'en remettre à des recours naturels plutôt que passer sa vie à prendre des médocs. Il ne les supporte pas, de toute façon. « Tu as prévu quelque chose aujourd'hui ? Oh, on pourrait passer la journée ensemble ! Je suis sûr qu'il y a des tas d'activités qu'on pourrait faire à deux ici, j'espère juste que le temps se gâtera pas. » Sid il est du genre bavard le matin, jusqu'à se montrer parfois carrément envahissant. Il se dit pas que les autres ont besoin d'émerger et que tout le monde n'apprécie pas d'être accaparé de la sorte, dans son monde il n'y a pas d'heure ni de moment bien ou moins bien choisis pour initier une conversation. De même qu'il ne se dit pas une seule seconde que Rhéa pourrait vouloir découvrir le nid de son côté aujourd'hui, sans l'avoir sur le dos. Il se repose beaucoup sur le fait de l'avoir pour partenaire, mais c'est pas dit qu'en face sa camarade désire s'enfermer dans une sorte de lien exclusif elle aussi. Ce serait même parfaitement normal de vouloir s'affranchir un minimum de tout ça histoire de ne pas être uniquement rattachée à ce partenariat, seulement Sid ne perçoit pas forcément les choses comme ça lui, et il sait pas comment il prendrait le fait de voir Rhéa se lier avec d'autres candidats sous son nez. Il tient pas à ce qu'on vienne s'immiscer entre eux, leur lien est unique et il ressent déjà un profond sentiment d'appartenance par rapport à celui-ci. C'est pas la garder jalousement pour lui qu'il veut, c'est simplement pas perdre cette exclusivité qu'il y a entre eux et passer au second plan au profit d'un autre. Au fond de lui il sait bien que ça arrivera, parce qu'il finit toujours par être mis de côté, mais il préfère se bercer d'illusions pour le moment.
Rhéa

Rhéa
MESSAGES : 362
LOCALISATION : paris, fr
EMPLOI : commissaire priseur
JUKE BOX : winter things, ariana grande - later bitches, the prince karma - i'm a mess, bebe rexha - taki taki, dj snake - i like it, cardi b - do it tonight, cedric gervais - eastside, benny blanco, halsey & khalid - moonlight, gaullin
POINTS : 34

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 18 500 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (sid 4ever) aly
Voir le profil de l'utilisateur

they said it's innocence (lundi, 10h30) Empty
MessageSujet: Re: they said it's innocence (lundi, 10h30)   they said it's innocence (lundi, 10h30) EmptyLun 29 Oct - 19:54

Première journée dans le Nid. Première journée et pas des moindres. Tu t'es levée en ne sachant que penser de la soirée de la veille. Il y a même pas vingt quatre heures, tu étais encore dans ta chambre d'hôtel, à attendre. Suspense intenable qui s'est finalement transformé en soulagement. Car oui, c'est un soulagement de ne pas avoir traverser la moitié du globe en avion pour rien. Tu ne sais que penser de ta sélection. Tu ne sais pas si tu dois être contente, ou pas. T'as l'a désirer si fort un temps, puis oui, puis non. En fait, t'as toujours été comme ça, indécise, surtout lorsqu'il s'agit des décisions importantes de ta vie. Mais bon ça y est, tu es est, plus de questions à se poser. T'as plus ou moins bien dormi, malgré le fait que tu te retrouves dans un dortoir avec un lit double à partager avec un mec... D'ailleurs, ça t'as valu quelques haussements de voix la veille, lorsque tu trouvais ça impensable de vous forcer à dormir avec des mecs, qui plus est dans le même lit. T'as finalement cédé lorsque t'as compris que t'avais pas le choix et qu'il n'allait rien t'arriver avec Sid. Sid... ce garçon qui à l'air trop innocent et trop pure pour cette émission. T'as l'impression qu'il va se faire manger en deux secondes ici, et quelque chose t'empêche de toi, le manger. Ton humanité, peut être ? Ce n'est pourtant pas ton problème, mais t'as l'impression que tu pourrais lui briser le cœur d'un instant à l'autre, et ça, t'en a pas envie, t'es pas un monstre, quand même. Après le petit-déjeuner, tu décides de t'isoler. T'as déjà besoin d'être seule, de te retrouver face à toi même. T'adores ce sentiment, ce calme. Contrairement à beaucoup de gens dans ce monde, tu aimes et entretiens ta solitude. Tu te perds un peu dans les extérieurs, c'est tellement beau ici, tellement calme. Tu finis par tomber sur un petit banc au bord de l'eau et décides d'en faire ton spot de ce matin. Tu fermes les yeux, respires l'air frais, et t'échappes. " Tu as disparu ce matin. " Une voix t'arraches à ta rêveries, tu ouvres doucement les paupières, laisses tes yeux se ré-acclimater à la lumière du matin. Tu tournes la tête pour découvrir Sid, assis à côté de toi sur le banc. Il te demande comment s'est passé ta première nuit. Tu soupires doucement avant de lui répondre avec un demi-sourire, histoire de donner le change.  « Ça aurait pu être mieux... Je ne me sens pas très à l'aise à l'idée de dormir avec autant d'inconnus dans la même pièce que moi. » Il te raconte ensuite qu'il pense avoir fait un cauchemar et te demande s'il a été turbulent. Honnêtement, tu ne t'en souviens pas plus que ça, mais tu penses que non, cela ne t'a pas dérangé, en tout cas. Tu secoues la tête de gauche à droite en signe de négation. Un silence s'installe à nouveau, tu l'apprécies. Depuis que Sid est arrivé à côté de toi, les silences sont de plus en plus rares. Il te parles de son ours, et presque du tac au tac, tu lui réponds.  « Non ; de toute façon, tu fais ce que tu veux, si t'as envie de dormir avec ton ours, c'est ton problème. » Le ton de ta voix n'était pas sec, et pourtant, tu regrettes une seconde tes paroles. Ça t'étonnes d'ailleurs, c'est pas ton genre de regretter. Mais ce garçon dégage tellement quelque chose de fragile que tu ne peux t'en empêcher. Alors avec un léger sourire, tu tentes de te rattraper.  « L'odeur n'est pas désagréable. » en faisant référence aux huiles essentielles dont il parle. Il te propose de passer la journée ensemble à découvrir le nez. Tu sais bien que le concept de l'émission c'est les binômes, mais là, c'est un peu trop et un peu trop vite demandé pour toi. C'est pas en entrant dans cette émission que tu vas devenir sociale et aimer la compagnie des autres. Tu lèves un doigt en l'air et relèves le menton comme pour désigner l'environnement autour de vous. « Ecoute... » Tu laisses passer un instant. Le bruit de l'eau qui coule, quelques oiseaux qui chantent, le froissement du vent dans les feuilles des arbres. « Ça fait pas du bien d'entendre ça ? » T'as pas forcement envie de la faire boucler Sid, t'as juste envie qu'il profite de cet endroit particulièrement apaisant. Il semble en avoir bien besoin, il est trop bavard pour être bien. « Si tu veux, on peut se retrouver en fin d'après-midi, je voulais cuisiner un plat pour tout le monde ce soir, tu pourras m'aider. » La tentative de lui faire plaisir tout en gardant ta journée pour toi.
Sid

Sid
MESSAGES : 605
AGE : 24
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer
POINTS : 176

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 7 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: rhéa 4ever
Voir le profil de l'utilisateur

they said it's innocence (lundi, 10h30) Empty
MessageSujet: Re: they said it's innocence (lundi, 10h30)   they said it's innocence (lundi, 10h30) EmptyJeu 1 Nov - 3:01

Sid a un peu déchanté la veille quand il a compris qu'il devrait partager un lit avec une fille, en l'occurrence sa partenaire attitrée. Il pensait pas que ça se passait comme ça ici, ou il l'avait oublié plutôt, parce qu'il lui est arrivé de suivre les saisons précédentes. C'est un truc tout à fait surmontable pour lui, juste déroutant sur le moment et c'est une habitude qu'il va devoir prendre ici, une parmi tant d'autres. La vie en communauté il sait déjà pas comment il va gérer, car vivre sous le même toit qu'une vingtaine de personnes c'est autre chose que le cadre dans lequel il est amené à vivre à Hobart. Il est plutôt sociable Sid, mais il est pas certain que les autres le tolèreront longtemps. Peut-être que eux aussi finiront par le rejeter, peut-être même qu'il ne parviendra jamais à se faire aimer de personne ici. Ces craintes risquent de l'animer tout au long de son aventure, et il s'attend à vrai dire à vivre pas mal de désillusions dans ce nid, comme il en a connu beaucoup à l'extérieur. Il s'attache vite aux gens, parfois même démesurément, c'est un peu ça son problème. Dans une telle aventure ça peut qu'être un problème, oui, déjà que les sentiments sont censés être décuplés à cause de l'enfermement, il ose pas imaginer dans quel état sera son cœur quand il sortira d'ici. Il accorde de l'importance au moindre lien qu'il peut tisser, et prend malheureusement à chaque fois le risque de s'emballer et d'être déçu à l'arrivée. Il voit pas pourquoi ce serait différent dans ce jeu, en quoi il serait préservé de tout ça alors qu'ici les gens sont peut-être encore plus faux que nulle part ailleurs. Sid ne sait pas encore à qui il a à faire, il a pour l'instant tendance à voir en chacun une bonne personne mais il changera peut-être d'avis à l'avenir, lorsqu'il aura pris le temps de les découvrir un à un. Il a pas encore eu l'occasion de se lier à qui que ce soit, en dehors de sa partenaire à laquelle il est d'ailleurs resté cramponné hier soir. Il ne lui a en fait lâché la main qu'au moment d'aller dormir, à ce moment-là Cachou a pris le relais. Rhéa a disparu après le petit-déjeuner et il n'a pas la moindre idée d'où elle peut se trouver, or Sid il aime pas perdre de vue son unique repère dans cette aventure, il se sent un peu orphelin là. Ça ne fait jamais qu'une heure que sa partenaire s'est évaporée mais pour lui c'est déjà trop, il se demande si elle n'est pas en train de sympathiser avec les autres, et il avait prévenu la production qu'il développerait certainement un côté possessif par rapport à ce partenariat. Il retrouve finalement Rhéa sur le banc des amoureux, et effectue une arrivée inopinée dans le champ de vision de celle-ci. Sid prend place à ses côtés sans se demander s'il dérange, tout ce à quoi il pense sur le moment c'est qu'il est soulagé d'avoir retrouvé sa partenaire. Une heure loin d'elle, c'était quand même un peu long. Et pour Rhéa le calme aura du coup été de courte durée. Il lui demande si sa première nuit s'est bien passée, et sa réponse est assez mitigée. De toute évidence elle a autant de mal que lui à composer avec le fait de partager une chambre à huit. « C'est pareil pour moi, je m'attendais pas à ça. » il laisse entendre en grimaçant légèrement. Rhéa elle a pas l'air très à l'aise avec le fait de devoir vivre en communauté, un peu comme lui mais pas pour les mêmes raisons. Il décèle chez cette fille un côté individualiste, et solitaire. Ça lui fait un peu peur, parce qu'il sait pas si elle s'investira autant que lui dans leur partenariat. Il a peur de se prendre des murs Sid, que cette histoire de binôme ne compte finalement que pour lui. Mais il dit rien, pour le moment, il garde ses craintes pour lui. Quand il lui parle de son ours en peluche parfumé aux huiles essentielles Rhéa déclare que c'est son problème, qu'il peut bien dormir avec si ça lui chante. C'est pas dit froidement du tout, mais les mots employés le brusquent tout de même un peu. « D'accord... » il souffle en baissant la tête. Elle veut pas entendre parler de son ours, tant pis, il se serait fait un plaisir de le lui présenter pourtant. Rhéa ajoute quand même que l'odeur n'a rien de désagréable, lui arrachant un faible sourire. « C'est une odeur apaisante censée m'aider à m'endormir, quand je me sens angoissé. » il l'informe en se redressant, réalisant qu'il lui avait parlé de son ours parfumé sans vraiment préciser pourquoi il l'était. C'est pas pour le plaisir d'avoir un ours qui sent bon, et il a pas non plus choisi cette huile essentielle par hasard. « J'ai commencé à m'intéresser à l'aromathérapie l'année dernière, quand j'ai appris qu'il y avait une huile essentielle pour chaque mal. J'en ai amené avec moi ici, pas tout mais les plus importantes. Donc si un jour tu as mal quelque part ou que tu te sens pas très bien, viens me voir je te donnerai ce qu'il faut. » il expose dans un sourire. Certaines huiles essentielles ont de multiples vertus, s'il ne possédait pas un guide Sid aurait du mal à s'y retrouver. Cette découverte lui a en tout cas été bénéfique plus d'une fois, il se demande même comment il a fait pour vivre sans avant ça. S'il en parle c'est parce qu'il veut que Rhéa sache qu'il est là, c'est bête mais Sid il a besoin de se sentir utile et du coup exister, le problème c'est qu'à trop vouloir aider les autres il arrive qu'on se serve de lui. Et puis Rhéa a laissé entendre que l'odeur de son ours ne la dérangeait pas, il lui en fallait pas plus pour se mettre en tête qu'elle pouvait elle aussi s'intéresser à l'aromathérapie. C'est probablement pas le cas, mais il y aura cru au moins un instant. Sid lui propose ensuite de passer cette première journée ensemble, car faut croire que la soirée de la veille lui a pas suffi. En guise de réponse Rhéa lui dit de tendre l'oreille, et d'apprécier les bruits de la nature autour d'eux. Il ferme alors les yeux pour en profiter pleinement. « Si. C'est très relaxant. » il approuve en hochant lentement la tête. Ces bruits contribuent à le détendre, Sid il est hyper sensible à ces choses-là, ça lui procure un grand sentiment de bien-être à tel point qu'il s'évade même un peu en pensées. La voix de sa partenaire le ramène toutefois à la réalité, elle lui fait une proposition, celle de se retrouver en fin d'après-midi afin de cuisiner ensemble pour leurs camarades. « Oh oui, j'aimerais beaucoup t'aider ! Je ne cuisine pas très bien mais tu pourras peut-être m'apprendre quelques trucs ? » Il est toujours disposé à aider, même si c'est pour lui passer les ingrédients, le principal pour lui c'est de prendre part au projet d'une façon ou d'une autre. Il aime sentir qu'on compte sur lui pour quelque chose, rares sont les occasions où il se sent réellement utile aux autres. La plupart du temps il est là à se demander à quoi il sert. « Mais... qu'est-ce que tu vas faire, du coup, cet après-midi ? Tu ne vas quand même pas rester toute seule, si ? » Son regard cherche celui de sa partenaire, confus. Il s'imagine forcément qu'elle tente de se débarrasser de lui pour plusieurs heures, que sa compagnie est indésirable, même si à aucun moment elle ne l'a fait savoir de cette manière. Il espérait vraiment passer cette journée avec elle, mais peut se consoler avec le fait qu'ils cuisineront ensemble, tout à l'heure. C'est toujours ça, même si du coup il va devoir trouver comment combler sa journée d'ici là, ses plans se trouvant compromis.
Rhéa

Rhéa
MESSAGES : 362
LOCALISATION : paris, fr
EMPLOI : commissaire priseur
JUKE BOX : winter things, ariana grande - later bitches, the prince karma - i'm a mess, bebe rexha - taki taki, dj snake - i like it, cardi b - do it tonight, cedric gervais - eastside, benny blanco, halsey & khalid - moonlight, gaullin
POINTS : 34

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 18 500 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (sid 4ever) aly
Voir le profil de l'utilisateur

they said it's innocence (lundi, 10h30) Empty
MessageSujet: Re: they said it's innocence (lundi, 10h30)   they said it's innocence (lundi, 10h30) EmptySam 3 Nov - 19:51

« C'est pareil pour moi, je m'attendais pas à ça. » il te rétorque au sujet de devoir dormir avec autant d’inconnus dans la même pièce. Ça ne t’étonne pas. A le regarder comme ça, t'as l'impression que beaucoup de choses peuvent perturber et déranger Sid. T'as l'impression qu'avec lui, ça va être différents d'avec tous les autres dans le Nid. Que sa présence ne va pas de déranger, mais te faire peur. Oui, car ce n'est pas possible d'être dérangé par Sid, il à l'air trop crédule. Sa présence auprès de toi va te faire peur. Peur que la situation se prolonge, peur que votre relation de " binôme " s'intensifie au fil du temps qui passe. T'aimes pas laisser les gens s'attacher à toi, comme tu n'aimes pas t'attacher à eux. Sid ne fait parti de ta famille, ni de ton cercle très restreint d'amis ; ces gens que tu aimes et considère. Et pourtant quelque chose en toi te donne envie de lui laisser une chance, de lui laisser une place. Il te parle ensuite de l'aromathérapie, tu avouerais volontairement que tu n'y connais absolument rien, et pourtant tu te contentes de tenir ta langue. Sid te propose même de venir le voir si jamais tu ne te sens pas bien un de ces jours. Tu lui retourne son sourire avant de répondre. « Oui, merci c'est gentil ! » Sur ce point là, tu veux bien lui faire confiance. T'es persuadée que Sid n'est pas du genre sorcier à mettre du poisson dans les huiles essentielles qu'il te filerait. Il faut être parano pour penser ça, et tu n'es pas parano, t'as juste des problèmes de confiance, juste... Le sujet du programme de la journée arrive sur le tapis et notamment une session cuisine en fin de journée. T'as toujours adoré la cuisine, ça a des effets relaxants sur toi. T'adores tester des nouvelles recettes et régaler les gens autour de toi, et tu comptes bien garder cette habitude ici. T'auras l'impression d'être chez toi et de cuisiner pour Anton et Nora, ta nièce. Cuisiner avec Sid serait bien loin d'un supplice, d'ou ta proposition. « Mais... qu'est-ce que tu vas faire, du coup, cet après-midi ? Tu ne vas quand même pas rester toute seule, si ? » Sa question te sors de tes rêveries. Tu te contentes de hausser doucement les épaules en répondant un peu évasive. « Je voulais ranger correctement mes affaires dans les armoires, je n'ai pas eu le temps de défaire mes valises hier soir. Et me promener un peu dans le Nid, découvrir tout ça, peut être faire une sieste... » Ton regard se perd devant toi, en vrai, tu ne sais pas vraiment ce que tu vas faire, surement l'une de ces choses, peut être toutes. En tout cas, une chose est sure, t'auras besoin d'être seule, ça fait même pas vingt quatre heures que tu est ici, mais t'as déjà besoin de ton petit moment, histoire de ne pas trop perdre tes habitudes. Ah si, t'aimerais bien aussi te forcer à parler à deux ou trois autres candidats, histoire de ne pas passer pour l'associable de service, ça serait pas mal. Tu secoues la tête, reviens à la réalité et te tournes vers Sid. Après tout, tu veux apprendre à connaitre les autres candidats, pourquoi pas lui en premier ? Après tout, c'est ton binôme, et il te fait bonne impression. Il faut bien te lancer. « Sinon, je viens de réaliser qu'à part ton prénom et celui de ton ours, je ne connais rien de toi. » Tu associes à tes mots un léger rire, histoire de détendre l'atmosphère. « Dis m'en plus sur toi. » Comme d'habitude, hors de question de parler de toi en première. Moins les gens en savent sur toi, mieux c'est.
Sid

Sid
MESSAGES : 605
AGE : 24
LOCALISATION : hobart, tasmania (aus)
EMPLOI : lighting designer
POINTS : 176

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 7 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: rhéa 4ever
Voir le profil de l'utilisateur

they said it's innocence (lundi, 10h30) Empty
MessageSujet: Re: they said it's innocence (lundi, 10h30)   they said it's innocence (lundi, 10h30) EmptyJeu 8 Nov - 2:52

S'il perd de vue sa partenaire maintenant c'est toute sa journée qui risque d'en être perturbée. L'arrivée dans le nid est encore toute fraiche, et Sid se raccroche au seul repère qu'il s'est trouvé hier, la première personne dont il ait fait la rencontre la veille et devenue au même moment sa partenaire d'aventure. C'est un lien déjà sacré pour lui, et il est probablement le seul ici à y accorder autant d'importance, aussi vite. Sid il fonctionne pas comme tout le monde, il est dépendant affectif et ne s'en est pas caché durant son entretien avec les casteurs alors il a tendance à s'accrocher aux gens de façon excessive et désespérée, c'est dans sa nature. Il peut se montrer jaloux aussi, lorsqu'il a le sentiment de perdre le caractère exclusif d'une relation. C'est une situation qui l'a toujours fait beaucoup souffrir, puisque la plupart des relations qu'il a tenté de créer - amicales comme amoureuses - ont été à sens unique parce que son attitude n'a pas laissé la possibilité à la personne en face de s'attacher. Il en demande trop, trop vite aux gens Sid, et c'est un vrai problème parce qu'à cause de ça il parvient à se lier à personne. Il a ce grand vide en lui à combler, qui est en fait un déficit affectif dont il souffre depuis l'enfance et qui se manifeste par un besoin d'affection et de reconnaissance que jusqu'ici personne n'est parvenu à contenter. Il est tombé amoureux un paquet de fois, a eu le cœur brisé à chaque fois, et en amitié c'est pareil il finit toujours par se retrouver seul parce qu'avoir un ami comme lui, peu de gens peuvent l'assumer et le supporter bien longtemps. S'il a conscience de son problème, il ne se rend en revanche pas compte que son comportement peut faire peur. Sa pire crainte c'est d'être rejeté mais ça lui est déjà arrivé et ça lui arrivera encore, son cœur n'attend que la prochaine fissure comme un éternel recommencement. Alors c'est vrai qu'il est spécial Sid, et beaucoup de gens ont préféré le sortir de leur vie parce que la situation était devenue ingérable pour eux. Doit-il s'attendre à connaitre le même sort avec Rhéa, dans quelques temps ? Il s'attend un peu à être déçu, comme avec tout le monde, mais une part de lui a quand même envie de croire qu'elle ne l'abandonnera pas contrairement aux autres. La patience et la tolérance de sa partenaire vont être mises à rude épreuve durant cette aventure, et Rhéa a une première occasion de s'en rendre compte ce matin. Disons que ça commence en douceur parce que Sid est encore en phase découverte avec elle, mais c'est un petit aperçu de ce qui l'attend, dans les prochaines semaines. Rhéa est prioritaire sur absolument tout le monde ici à ses yeux, alors il lui semble bien normal de lui proposer de se fournir en huiles essentielles auprès de lui avant qui que ce soit, c'est une sorte de privilège qu'il pense lui accorder. Et ce sera bien évidemment valable dès qu'elle en ressentira le besoin, que ce soit pour calmer une toux, un mal de crâne ou avoir l'assurance de bien dormir. Bon, il n'interdirait l'accès à ses huiles à personne dans ce nid mais Rhéa est pour le moment la seule informée, et elle va aussi avoir l'exclu sur le projet qu'il nourrit depuis qu'il est levé. « Dis, t'en penses quoi si j'te dis que j'aimerais ouvrir un coin aromathérapie dans notre chambre, pour que tout le monde puisse se fournir en cas de besoin ? Ça irait bien avec l'ambiance zen je trouve ! Bon, j'ai juste un peu peur pour l'odeur qui risque d'être assez prenante. » S'il commence à manipuler une trentaine d'huiles essentielles dans la chambre, oui, il va effectivement falloir craindre pour l'odeur. C'est pas du tout dit que les autres tolèreront ça, et parmi ses camarades de chambre certains sont peut-être fermement contre ce genre de choses et le feront savoir. Si ça se trouve une pétition circulera bientôt pour le faire renoncer à ce projet - né sur un coup de tête entre le café et les croissants tout à l'heure, il doit bien l'avouer. À défaut de pouvoir passer le reste de la journée avec sa partenaire, Sid se voit convié à cuisiner avec celle-ci, en fin d'après-midi. Il ne passeront pas autant de temps ensemble qu'il l'avait espéré, mais le stade naissant de leur relation le rend encore capable de se contenter de ce "minimum". Il sait pas tellement cuisiner Sid, mais c'est pas pour l'amour de la cuisine de toute façon qu'il accepte, toute occasion est bonne pour partager un moment avec sa partenaire. Et puis bon, il est pas contre non plus de contribuer au repas du soir, il aura cette petite fierté-là comme ça. Il ressent quand même la diversion de Rhéa comme une envie de se détacher un peu de lui aujourd'hui, et forcément ça lui fait un peu mal. Il se demande ce qu'elle va bien pouvoir faire du temps qu'ils ne passeront pas ensemble, cet après-midi, de tout ce temps qu'ils auraient eu pour se découvrir et que lui-même va devoir combler de son côté. Elle prévoit de ranger convenablement ses affaires, n'ayant pas eu le temps de défaire ses valises la veille au soir. Oh, et elle envisage aussi de faire le tour du nid pour le découvrir, et pourquoi pas aussi de faire une sieste. Sid écoute le programme de sa camarade, et comprend qu'elle va rester seule une grande partie de la journée. « D'accord. Si on a l'occasion de se croiser pendant ta promenade dans le nid, on pourra le découvrir ensemble. » il laisse entendre dans un large sourire, retrouvant soudainement l'espoir de faire un peu partie de la journée de sa partenaire. Sid il tente coûte que coûte de s'y faire une place, car ça l'attristerait que Rhéa parte à la découverte du nid sans lui. C'est une chose qu'ils pourraient partager à deux, après tout c'est ensemble qu'ils y sont entrés hier alors ce serait pas si insensé que ça. Il est d'ailleurs bien capable de forcer une rencontre entre eux. « Oh et pour tes affaires, je peux t'aider à les ranger si tu veux ! » il reprend, choisissant de rebondir là-dessus également. S'il peut se rendre utile ce sera avec plaisir, surtout pour sa partenaire. À aucun moment elle n'a mentionné avoir besoin d'aide pour ça mais Sid n'attend généralement pas qu'on ait besoin de lui pour se proposer. Car c'est à lui qu'elle aurait fait appel avant toute chose, n'est-ce pas ? Il l'espère, en tout cas. Ses lèvres s'étirent à nouveau en un grand sourire lorsque Rhéa lui demande de lui parler de lui. Elle s'intéresse à lui, ça lui fait vraiment plaisir et ça le rassure aussi, un peu. Bon, il va devoir trouver des choses intéressantes à lui dire, du coup. « Euh alors, je pense que t'as compris que je m'appelais Sidney mais que je voulais pas me faire appeler comme ça ici. Sid, c'est mieux. Ça a le mérite d'être court, une syllabe ça se retient bien je pense. » Elle a dit qu'à part son prénom elle ne savait rien de lui, mais il était pas totalement sûr qu'elle ait imprimé que Sid n'était pas son prénom, simplement un diminutif qui a sa préférence et qui devient du coup son nom de candidat. « Je suis australien, j'ai vingt-trois ans et je travaille comme éclairagiste dans un théâtre à Hobart, là où je vis également. C'est drôle, j'ai l'impression de repasser les castings. » Il laisse échapper un rire, c'est vrai que cette petite présentation lui rappelle son entretien avec les casteurs mais il est bien plus détendu maintenant qu'il ne l'a été ce jour-là. « Je vis toujours chez mes parents, avec ma petite soeur. J'ai un chat, Peppo, qui a quatre ans. J'adore les chats, c'est mon animal préféré. Je joue du piano, parfois, pour me détendre. Je chante aussi un peu, mais que quand je suis seul, j'aime pas chanter devant les gens. » Il se considère tout au plus comme un chanteur de salle de bain, et c'est pas demain la veille qu'il se produira en concert dans le nid. Il baisse alors les yeux, et prend une grande inspiration. « Et bon.. je peux pas te parler de moi sans évoquer mes petits problèmes. Ça va pas très bien dans ma tête en fait, depuis longtemps. J'ai un trouble anxieux qui peut s'accompagner de petits épisodes dépressifs, rien de grave si je me soigne. J'aime pas forcément en parler mais je préfère que tu sois au courant, que tu saches quand même avec qui tu dors. Et parce que c'est moi, tu peux pas me connaitre sans savoir ça. » il conclut dans un faible sourire. Il préfère lâcher le truc dès maintenant et lui apprendre lui-même, plutôt que ça lui revienne aux oreilles par la suite. C'est pas quelque chose dont il a honte, il a juste peur du regard des gens là-dessus. Il tente de vivre avec au quotidien et se bat continuellement contre ces angoisses qui lui pourrissent la vie. Plus ça va et mieux il les maitrise, même si dans ce cadre si particulier il ne peut pas encore dire ce qu'il en sera. « Parle-moi de toi, aussi. » il lui demande en relevant doucement son regard vers elle. Il considère s'être quand même pas mal ouvert à elle, dans la limite de ce qu'il lui est possible de dire alors il espère que Rhéa se dévoilera elle aussi, un petit peu.
Rhéa

Rhéa
MESSAGES : 362
LOCALISATION : paris, fr
EMPLOI : commissaire priseur
JUKE BOX : winter things, ariana grande - later bitches, the prince karma - i'm a mess, bebe rexha - taki taki, dj snake - i like it, cardi b - do it tonight, cedric gervais - eastside, benny blanco, halsey & khalid - moonlight, gaullin
POINTS : 34

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 18 500 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (sid 4ever) aly
Voir le profil de l'utilisateur

they said it's innocence (lundi, 10h30) Empty
MessageSujet: Re: they said it's innocence (lundi, 10h30)   they said it's innocence (lundi, 10h30) EmptyDim 11 Nov - 15:33

« D'accord. Si on a l'occasion de se croiser pendant ta promenade dans le nid, on pourra le découvrir ensemble. » tu hoches doucement la tête. Oui pourquoi pas, même si tu es du genre solitaire et à vouloir faire et découvrir les choses par toi même, comment dire non à Sid ? Tu lui demande alors de parler de lui, de se décrire, à sa manière, afin que tu puisses mieux apprendre à le connaitre. « Euh alors, je pense que t'as compris que je m'appelais Sidney mais que je voulais pas me faire appeler comme ça ici. Sid, c'est mieux. Ça a le mérite d'être court, une syllabe ça se retient bien je pense. » Tu ne peux t’empêcher d'être d'accord avec lui, c'est plus unique. « Je suis australien, j'ai vingt-trois ans et je travaille comme éclairagiste dans un théâtre à Hobart, là où je vis également. C'est drôle, j'ai l'impression de repasser les castings. » Ses mots te font légèrement rire. C'est clair que tout ça, il a du déjà le dire. D'ailleurs, ces quelques informations, tu les a déjà entendu. Lors de son portrait au moment du prime. Sauf qu'à ce moment là, tu n'avais pas forcement l'oreille au magnéto, tu étais plus occupée à te concentrer à ne pas de casser la gueule sur le plateau du prime avec toutes les caméras braquées sur toi. Et puis, c'est toujours mieux et agréable d'entendre ces choses là de la bouche du principal concerné. « Je vis toujours chez mes parents, avec ma petite sœur. J'ai un chat, Peppo, qui a quatre ans. J'adore les chats, c'est mon animal préféré. Je joue du piano, parfois, pour me détendre. Je chante aussi un peu, mais que quand je suis seul, j'aime pas chanter devant les gens. » Ah il chante ? Ça vous fait un point commun. Mais pas en public, comme toi. Vous allez aller loin, avec tout ça... T'espère qu'il a un piano dans l'une des nombreuses pièces de la demeure, t'aimerais bien l'entendre en jouer. « Et bon.. je peux pas te parler de moi sans évoquer mes petits problèmes. Ça va pas très bien dans ma tête en fait, depuis longtemps. J'ai un trouble anxieux qui peut s'accompagner de petits épisodes dépressifs, rien de grave si je me soigne. J'aime pas forcément en parler mais je préfère que tu sois au courant, que tu saches quand même avec qui tu dors. Et parce que c'est moi, tu peux pas me connaitre sans savoir ça. » Tu l'écoutes, ne disant mots. Avec un sourire sincère, tu viens délicatement attraper sa main pour la tenir dans la tienne. Tu sais que ce geste compte pour lui, car il t'avais lui même pris la main lors de l'arrivée dans l'aventure. « Je suis flattée que tu te suis confié à moi. » Ça te fait quelque chose au cœur. Ça te touche, en fait. Sa situation doit parfois ne pas être facile au quotidien, et il est courageux d'en parler avec toi, aussi vite, après seulement quelque jours d'aventure. « Si t'as besoin d'en parler ou quoi que ce soit d'autre, n'hésites pas à venir me trouver, ne sois pas gêné avec moi. » tu continues avec un sourire sincère. C'est vrai, tu le penses. Après cette révélation, t'as l'impression d'avoir comme une connexion avec lui, un lien indestructible jusqu'à la fin de l'aventure. Toi même tu sais que lorsque qu'on se livre à quelqu'un, ce n'est pas rien, ce n'est pas juste comme. C'est tellement rare lorsque ça t'arrive que ce ne peut être anodin. Il te retourne alors la question. Tu lâches sa main pour passer tes doigts dans tes cheveux, un peu gênée. Tu n'aimes pas parler de toi. « J'ai vingt cinq ans et je vis à Paris. J'ai une sœur jumelle, un petit frère et un petit neveu que j'adore. Je suis très famille, je suis plus chien que chat, d'ailleurs ma petite boule de poiles à moi s'appelle Delly. » Tu marques une pause, parler de tout ça te fait un petit pincement au cœur, ils te manquent déjà tous. « Et mon problème à moi... c'est la confiance. Je suis toujours en train de me demander si les gens sont sincère ou non, c'est parfois super fatiguant au quotidien. » tu te confies à ton tour. Sid mérite bien d'avoir un retour à ses confidences, et puis, il a le droit de savoir pourquoi tu peux parfois paraître froide.
 

they said it's innocence (lundi, 10h30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lundi 25 octobre 21H - Domptage du cheval de l'Eriador
» I NEED A BREAK, I NEED A KIT KAT (27/02 10h30)
» very bad trip - lundi 19 mars, 09h45
» savonnage d'après-prime, lundi 1/10 01:39 (jared)
» Entraide pour trait légendaire (CARN DUM) lundi 27 juillet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: EXTÉRIEUR – EAU (NORD) :: LE BANC DES AMOUREUX-