ACHARAALYANOUCHKACESARDASHGOLSHIFTEHCRISTOPHERGIOJULIETTELUCYLINAJOAQUIM
FAWNKARLAMAZEPENNYRHEABASTIANZIYANLEONULISESRICHARDSIDTIMEO
Partagez | 
 

 Getting lost in mother nature - Mercredi 15h30

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Gio
MESSAGES : 1411
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: ALY
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Getting lost in mother nature - Mercredi 15h30   Lun 29 Oct - 0:27

@Anouchka

On se fait rapidement à la nouveauté, du moins c'est l'avis de Gio, il y a moins d'une semaine qu'il est dans le nid et déjà la plupart des choses, des objets et des meubles, font partie de son quotidien, ils ont perdu leur attrait nouveau, un peu comme on oublie jusqu'à la présence des bâtiments historiques qui occupent les rues de son quartier. Gio n'est pas blasé pour autant, il se prélasse dans cette familiarité fraîchement acquise avec les lieux -même s'il lui arrive encore occasionnellement d'être surpris en ouvrant une porte et découvrant une pièce qu'il pensait de l'autre côté du nid-. Mais la seule chose qui le surprend encore vraiment c'est les gens. Les autres candidats représentent encore une inconnue à la fois attrayante et effrayante quand comme lui on a un cercle d'amis restreint. Il essaie tant bien que mal de ne pas être socialement étrange mais c'est difficile de faire la conversation avec de parfaits inconnus, alors il utilise le nid comme sujet principal pour lancer la discussion, tant qu'il ne connaît pas des éléments précis sur ses camarades, difficile d'adapter sa conversation à leurs centres d'intérêt. Il a bien regardé les profils qui ont été diffusés pendant le prime et il a l'impression d'en savoir un peu plus sur eux, mais tout ça reste profondément théorique. « J'ai pas d'jardin chez moi, alors un labyrinthe... » qu'il dit en passant à côté d'une candidate. Anouchka, elle s'appelle Anouchka. Il l'aime bien, elle était cool sur instagram pendant qu'ils étaient coincés dans l'hôtel, mais il aime bien tout le monde en général, jusqu'à ce qu'on lui donne une bonne raison de ne pas mériter son affection. « Ça t'dit qu'on s'y aventure ? T'es assez légère pour que j'te porte sur mes épaules et qu'on s'oriente si on vient à s'perdre. » propose-t-il, ça coûte pas grand chose, la prod les laissera pas mourir de toute façon. Si ?
avatar

Anouchka
MESSAGES : 265
AGE : 21
LOCALISATION : manchester, angleterre

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (TIMEO) JULIETTE
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: Getting lost in mother nature - Mercredi 15h30   Lun 29 Oct - 11:13

En début de semaine, en allant vers l’enclos aux pandas roux, elle avait remarqué ce labyrinthe. Cet espèce de méandre uniquement composé de bambou, totalement végétal, qui a l’air si innocent. Mais au-delà de son exotique, sa dangerosité l’attire tellement. Et si elle se retrouvait coincée à l’intérieur sans que personne ne s’en rend compte ? Parce qu’ils ne se connaissent pas encore tous, c’est difficile de remarquer une absence lorsque l’on a pas encore imprimé tout les visages. Anouchka se retourne et tombe sur un de ses camarades. Elle se souvient de lui, de son visage sur instagram. Elle ne sait plus comment il s’appelle parce qu’avec toutes ses émotions, elle avait la sensation d’avoir sa tête complètement vidée de tout ce qu’elle sait normalement. Elle le regarde de ses grands yeux clairs et doux, réfléchissant à ce qui venait de dire. Elle s’imaginait avoir une petite maison, une espèce de petite chaumière. De sortir par une porte et tomber dans le jardin sur un immense labyrinthe fait de rosiers, d’arbustes et de plantes en tout genre à l’anglaise. Un peu tout droit sortie d’Alice au Pays des Merveilles. Elle s’imagine alors des animaux parlant, des fleurs parlante, une horrible reine prête à lui couper la tête. Mais ici, ce serait plutôt une Alice au Pays de Mulan. Ca la fait sourire de penser ça. Et finalement elle se rend compte que son camarade est en train d’attendre une réponse, certainement. Parce que entre-temps, elle l’avait entendu lui proposer de se lancer à l’aventure. « Moi non plus je n’ai pas de jardin… » Qu’elle répond alors, posant finalement ses mains sur ses joues dans un rire enfantin. « On ne va pas se perdre tu vas voir… et puis même si c’était le cas et bien… » Elle laisse sa phrase en suspens, ses yeux attirés par l’entrée du dit labyrinthe en bambou. Ses petits pieds commencent à s’animer pour s’avancer tout doucement vers cette fameuse entrée. Elle tourne alors sa tête en balançant ses cheveux roux, ayant encore oublié de finir sa phrase. Elle est comme ça Anouchka. Elle se laisse portée par ses pensées, par ses observations. Elle lui adresse un large sourire alors. « Ca sera l’occasion de passer du temps ensemble non ? Allez viens je t’attends ! »
avatar

Gio
MESSAGES : 1411
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: ALY
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Getting lost in mother nature - Mercredi 15h30   Lun 29 Oct - 19:09

Chez elle non plus il n'y a pas de jardin, à croire que tout le monde vit dans des immeubles sans âme ou en centre ville ultra urbain où les jardins c'est pour les gens super friqués. « Tu vis où d'habitude ? » demande un Gio intrigué, il a oublié les détails de sa présentation, il sait juste qu'elle a changé de pays, honnêtement pour une non-native, son accent anglais est vraiment bon. Elle semble partante, un peu trop même. Anouchka ne prend même pas le temps de finir sa phrase qu'elle détale déjà en direction du labyrinthe.« Et bien quoi ? Anouchka attend ! Laisse pas une phrase en suspens comme ça ! » supplie Gio en se lançant à sa poursuite. Ça le frustre complètement et en plus ça lui rappelle quand sa mère refusait de finir un phrase parce qu'il avait été désagréable. Gio, il supporte pas qu'on lui fasse la gueule et il aime pas les secrets -paradoxal, évidemment vu le contexte-, alors cette phrase laissée en l'air, inachevée, ça sonne à la fois comme une menace et comme une cachotterie. Une fois qu'il l'a rejointe et qu'elle semble emballée à l'idée de s'aventurer à deux dans le dédale végétal, Gio retrouve le sourire. « Tu m'tiendras la main si j'ai peur ? » demande-t-il à moitié sérieux. Il pense pas avoir la trouille, mais dans le doute, il préfère s'assurer qu'elle le soutiendra. Parce qu'il y a une sécurité dans l'union qu'il ne trouve pas dans la solitude. Si elle veut pas, il peut comprendre, elle le connaît à peine, si ce n'est même pas du tout, elle n'a aucune raison de placer sa sécurité émotionnelle au dessus de son propre bien-être. Lui en tout cas il est prêt à la porter dans ses bras comme dans les films pour enfant si elle a peur. « Tu crois qu'on devrait chercher un des diamants ? Ça serait tellement facile de le planquer entre deux branches de bambou... » demande-t-il alors que les premières rangées de bambou s'élèvent autour d'eux. Franchement, au pire du pire, ils peuvent forcer leur chemin à travers les bambous et ressortir. Cupidon leur en voudra pas d'avoir paniqué !
avatar

Anouchka
MESSAGES : 265
AGE : 21
LOCALISATION : manchester, angleterre

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (TIMEO) JULIETTE
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: Getting lost in mother nature - Mercredi 15h30   Mar 30 Oct - 1:06

Gio est très marrant. En tout cas Anouchka le trouve très divertissant. Certes ce n’est que la première fois qu’elle lui parle, mais elle a se ressenti en le voyant très enthousiaste à l’idée d’aller se perdre dans un labyrinthe à la mode asiatique. Ca lui plairait aussi, elle qui n’avait jamais pénétré dans une telle chose. Elle qui ne l’avait fait que par des lectures. « Maintenant que je suis en Angleterre je vis dans un petit appartement… » Qu’elle souffle dans un sourire heureux. Ce qui est assez drôle, c’est que sa voisine Madame Plummer en a un de jardin, entièrement colonisé par des chèvres. Du coup ce sont elles qui en profite et non la très gentille vieille dame de passé quatre vingt ans. La biélorusse penche un peu la tête sur le côté. « Mais quand j’étais en Biélorussie j’avais un grand jardin ! Pas avec un vrai labyrinthe mais on pouvait se perdre quand même ! » Qu’elle souffle, un brin nostalgique de ce privilège. Avant d’accepter vivement la demande de Gio. Il voulait tenter le labyrinthe, mais pas seul. Elle le comprend et ça l’arrange plutôt bien. Elle ne l’attend pas, alignant déjà les pas devant elle. Perdue dans ses pensées, elle l’oubli. Pas volontairement. Elle n’est jamais volontairement blessante ou désagréable. Quoiqu’elle n’est jamais désagréable. Son camarade la sort de sa rêverie, lui demandant si elle lui tiendrait la main s’il avait peur. Elle ouvre de grands yeux heureux. « Je te tiendrais la mains si tu le veux, ou te protègerais de mon petit corps comme ça ! » Qu’elle lui répond, avant de venir le prendre spontanément dans sa bras. Anouchka aime le contact physique. Elle aime toucher les gens, les enlacer, les embrasser. Avoir la confirmation que les gens sont bien réel, qu’elle n’est pas seule. Sa peur de la solitude n’est pas exagérée. Sa petite folie non plus. Parce qu’elle se met à sautiller sur place, elle qui est plutôt du genre lente et réfléchie. Tellement qu’elle saute cette fois carrément dans les bras de son camarade. Ses jambes s’enroulant l’espace de quelques secondes autour de ses hanches. Elle lâche un rire enfantin sonore, quand ses bras et ses pieds le lâche justement. Parce qu’elle se doute bien que son petit corps ne protégera vraiment celui de son camarade. Ils avancent à deux alors dans les méandres, se laissant guider par le premier couloir disponible. Gio fait référence aux diamants tout d’un coup, la laissant complètement interrogative. Non pas qu’elle ne sait pas ce qu’est un diamant, ni ce à quoi il fait référence. C’est simplement qu’elle n’avait pas encore pensé à ça. Elle fait une petite moue. « Ce n’est pas pour être en désaccord avec toi mais je suis persuadée que les diamants sont dans des endroits simples ! » Qu’elle commence, les guidant sur un chemin à droite. « Par exemple à la laverie comme cela ça récompense ceux qui font leur lessive ! » Oui elle part totalement loin.
avatar

Gio
MESSAGES : 1411
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: ALY
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Getting lost in mother nature - Mercredi 15h30   Mar 30 Oct - 4:42

Anouchka lui confie qu'elle n'a pas d'extérieur en Angleterre mais qu'en Biélorussie elle avait un grand jardin. Il peut compatir, ses parents, qui vivent dans un quartier résidentiel de Douglas, ont un jardin avec piscine où leur chien peut courir, alors que lui qui vit en centre-ville n'a même pas de terrasse. Ceci dit, c'est sur le passage qui mentionne la Biélorussie qu'il s'arrête : « Oh ! J'ai fait un passage à Minsk l'été dernier pendant... trois jours pendant qu'on faisait un mini-tour d'Europe de l'Est avec mes potes, j'ai adoré. Tu en es partie pour tes études ? » s'enquiert-il curieux. Ce voyage avait été l'un des meilleurs de sa vie, au programme, beaucoup d'alcool et beaucoup de bouffe entre les villes principales des pays de l'ex-bloc soviétique. Quand il lui demande si elle lui tiendra la main, la réaction d'Anouchka n'est pas vraiment celle à laquelle il s'attendait, même si elle est très très appréciée. « Oh. Ok ! » dit-il, un peu surpris par le geste mais en la serrant contre lui dans un étreinte tendre et innocente. Gio est, contrairement à certains mecs présents dans le nid, un gars affectueux mais pas forcément sexuel. Il aime faire des câlins à ses amis, (surtout à Abbott qui est le seul homosexuel du groupe et qui -de facto- est le plus à l'aise avec les démonstrations d'affection) parce que c'est une façon pour lui de compenser un manque d'intimité sans pour autant être engagé dans une relation sexuelle. Lorsqu'Anouchka commence à lui donner sa théorie sur la potentielle géolocalisation des diamants Gio ne peut que s'interroger à voix haute et laisser un : « Hm... intéressant. » échapper ses lèvres. Après une courte réflexion, il doit avouer que ça se tient. « C'est pas bête comme raisonnement, ça encouragerait les gens à maintenir le nid en bon état et à pas être des porcs... » Il a vu les saisons précédentes et c'est pas rare que la production fasse un gros plan sur un évier débordant de vaisselle sale. Le genre de vaisselle sur laquelle commence à pousser de la pourriture, une pourriture tellement développée qu'elle a commencé à créer une civilisation prête à renverser l'ordre naturel des choses et prendre contrôle des humains. « Tu penses que c'est qui, qui va se révéler être la personne la plus crade de la saison d'ailleurs ? » Il a bien une idée mais il va attendre qu'elle réponde, histoire de voir si leurs idées s'alignent ou pas. En attendant, Gio se rend compte qu'ils ont tourné deux ou trois fois sans vraiment faire attention au trajet qu'ils pouvaient emprunter pour revenir sur leurs pas. Oups.
avatar

Anouchka
MESSAGES : 265
AGE : 21
LOCALISATION : manchester, angleterre

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (TIMEO) JULIETTE
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: Getting lost in mother nature - Mercredi 15h30   Jeu 1 Nov - 10:39

En Biélorussie, il est clair que la rouquine ne manquait pas de place : elle pouvait accéder à un immense jardin. Mais étonnement, elle n’en profitait jamais, trop occupée à d’autres choses. Mais elle se sentait tout de même privilégiée. Encore plus quand maintenant elle se retrouve coincée dans un petit appartement au troisième étage d’une vieille bicoque. Mais encore étonnement, elle adore cette vie en Angleterre. Pas Londres, mais Manchester. En arrivant dans le jeu, Nanou ne pensait pas que quelqu’un connaîtrait son pays, ou en tout cas plus que simplement de nom. Il faut dire que même en étant assez vaste, la Biélorussie est peu connue et lorsque l’on connaît son histoire, c’est un peu compréhensible. Alors lorsque Gio fait mention d’un voyage à Minsk, même court, la rouquine ne peut s’empêcher de sourire vaguement. Ses yeux se perdant un instant dans le vide, quand une certaine nostalgie la prend. Mais rapidement son sourire revient à la charge. « Oui... » Qu’elle répond simplement, réfléchissant à la suite qu’elle peut donner à sa phrase. « Oui j’étudiais l’anglais là-bas depuis très longtemps mais… Je crois que je me suis dis que faire une immersion en Angleterre serait encore mieux. » Elle lui adresse un sourire. Avance un peu avant de se rendre compte de son impolitesse. « Oh et toi tu viens de où ? » Parce qu’elle n’a pas envie que les questions ne soient qu’à sens unique. Elle aimerait connaître l’histoire de Gio, comme celle de tout les autres candidats d’ailleurs. Aussi parce que la rouquine aime les démonstration de tendresse et n’hésite d’ailleurs pas à prendre son camarade dans ses bras. Ce genre de comportement pourrait en déranger certain. Apparemment, pas trop son camarade ici présent. Alors elle lui adresse un large sourire heureux, avant de lui annoncer son point de vue concernant les diamants. Les mettre dans des endroits stratégiques à la bonne vie en communauté, histoire de s’assurer que tout le monde nettoiera. Apparemment Gio ne trouve pas sa bête, ce qui a tendant à faire sourire fièrement la jeune fille. Mais ce dernier lui demande selon elle qui pourrait être la personne la plus crade de la saison. « Oh je n’en ai aucune idée... » Qu’elle répond d’un petite voix, essayant de réfléchir du mieux qu’elle peut. Posant son index sur son petite menton. Il faut dire qu’elle ne connaît pas encore tout le monde non plus, alors répondre à une telle question, c’est se baser sur des a priori. Et Anouchka déteste juger les gens, parce qu’elle se dit qu’elle n’est rien pour en avoir le droit. « L’hygiène est une chose très important que l’on apprend dès tout petit. J’espère que personne ne sera crade comme tu dis ! » Qu’elle répond, avec une petite moue amusée.
avatar

Gio
MESSAGES : 1411
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: ALY
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Getting lost in mother nature - Mercredi 15h30   Jeu 1 Nov - 22:31

Anouchka lui explique donc qu'elle est venue faire ses études en Angleterre, une décision qu'elle qualifie « d'immersion », ce que Gio peut comprendre. Il suppose qu'apprendre une langue dans un pays où l'on est continuellement bercé par sa langue maternelle ne doit pas être idéal. Et puis, ça fait voir du pays, ce qui est toujours agréable et une façon de s'enrichir culturellement. « T'as un super accent en tout cas, l'immersion te réussit ! » la complimente Gio sincèrement. Il n'a jamais eu à apprendre une autre langue, il parle couramment italien, parce que la famille de sa mère est de là-bas et que ses parents ont toujours tenu à ce que les enfants parlent italien à la maison, ce qui donnait des conversations abracadabrantesques dans lesquelles Steven -son père- finissait par perdre le fil au grand plaisir de la fratrie. Quant au français qu'il a appris à l'école, il saurait à peine demander son chemin ou comprendre la réponse. Qu'Anouchka ait réussi à apprendre l'anglais et le maîtrise aussi bien, est -à ses yeux du moins- un petit exploit en soi. « Moi ? J'viens d'une petite île au Nord de l'Angleterre qui s'appelle Ile de Man, jusqu'à il y a quelques années j'avais jamais mis le pied en dehors de ma ville natale. Maintenant j'm'auto-qualifie de globe-trotteur, même si j'ai principalement voyagé dans l'Europe, le reste du monde c'est la prochaine étape ! » explique-t-il très enthousiaste à l'idée qu'une fois son aventure Fake Lover finit, la prochaine destination prévue par lui et ses amis est l'Amérique latine. Ils avaient envisagé la Chine mais Gio aura probablement envie d'autre chose après avoir vécu dans le nid pendant plusieurs semaines. Anouchka finit par lui dire qu'elle n'a aucune idée de qui est la personne la plus susceptible de sentir et ça l'embête un peu, parce qu'il prend la mission (de reporter auprès de César les gens qui risquent de lésiner sur le déo) qu'il s'est confié à cœur. « Quand tu t'seras fait une idée, tu viendras me le dire. J'mène une enquête très sérieuse pour savoir d'où vont venir les premières odeurs corporelles nauséabondes. » plaisante-t-il à moitié. Les gens vont finir par croire qu'il a une sorte de fétiche pour les odeurs corporelles ce qui n'est peut-être pas une super image à cultiver, mais bon, il aura le temps de faire oublier ce petit écart. Il ne sait pas depuis combien de temps ils marchent dans le labyrinthe et pour être franc, il n'a même pas fait l'effort de noter s'ils ont tourné à gauche, à droite ou on fait une ligne droit, tout ce qu'il sait, c'est qu'en se retournant il ne voit plus la sortie et que tous les bambous se ressemblent. « J'ai l'impression qu'on tourne en rond... tu crois qu'ils se foutent de nous en régie ? Peut-être que c'est comme dans Harry Potter et que le labyrinthe change. » dit-il presque suspicieux. Franchement, avec Fake Lover et avec les moyens de la production, il ne considèrerait même pas ça improbable.
avatar

Anouchka
MESSAGES : 265
AGE : 21
LOCALISATION : manchester, angleterre

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (TIMEO) JULIETTE
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: Getting lost in mother nature - Mercredi 15h30   Sam 3 Nov - 10:49

Il est clair que par la force des choses, Anouchka s’était dit que l’Angleterre était l’idéal pour apprendre l’anglais. Et du coup le compliment de Gio la fait largement sourire, elle en est même très heureuse. Quand bien même un accent russe lui tient au corps et qu’elle n’arrive pas à s’en défaire bien malheureusement. Non pas qu’elle renie ses origines. Elle se contente de lever les épaules dans un petit rire touché pour le remercier, avant de lui demander à lui ses origines. Il est donc anglais, mais surtout voyageur. Anouchka est toujours impressionnée par ses personnes qui ont vu le monde, même si son camarade minimise sont périple. « Mais c’est déjà beaucoup l’Europe ! Tu as visité quoi ? Au moins trente pays non ? » Qu’elle lui demande avec intérêt. « Je trouve ça très impressionnant. Ca montre que tu es très ouvert d’esprit et très aventurier ! C’est super ! » Qu’elle continue, toujours avec ce même large sourire. C’est une analyse un peu facile, un peu rapide, mais tellement positive. Comme lorsqu’il lui demande qui serait la personne qui pourrait être crade. Elle ne saurait répondre parce qu’à travers ses yeux, le jugement n’est pas possible. Elle ne saurait dire à l’apparence une telle chose, parce que les apparences sont assez souvent trompeuse et que l’on peut toujours avoir une bonne surprise. Mais si elle ne juge pas, le commentaire de Gio la fait très rire. Il mène carrément une enquête sur les odeurs corporelles. « Ça te sert à quoi de faire une enquête sur les odeurs corporelles ? » Qu’elle demande en posant sa main de sa bouche pour masquer un rire un peu bête. Elle n’arrive même pas bien à savoir s’il est sérieux ou complètement fou. Mais si c’est son truc à lui, qui est-elle pour juger ? Tout comme Gio, Anouchka n’a pas du tout regardé par où ils étaient passé et effectivement, les voilà bloqués. Mais elle ne panique pas parce qu’elle sait que des régisseurs les voient. Et qu’ils seront là pour les sauver. Ils ne prendraient certainement pas le risque de perdre deux camarades dès le début du jeu. « Non je ne pense pas. Parce que je crois que si on les mettait à notre place, ils ne s’en sortiraient pas non plus… » Qu’elle souffle malicieusement. Ils ne seraient pas bien incapable d’en sortir eux non plus. Mais ce qui attire surtout l’attention de la rouquine, c’est bien Harry Potter. « Oh tu aimes Harry Potter toi ? Moi j’adore ! J’aime bien Ron il me fait trop rire ! » Qu’elle lance, dans un large sourire.
avatar

Gio
MESSAGES : 1411
AGE : 23
LOCALISATION : Douglas, Isle of Man.
EMPLOI : Poissonnier, globe-trotteur, social justice warrior.
JUKE BOX : River - Bishop Briggs

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: ALY
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Getting lost in mother nature - Mercredi 15h30   Sam 3 Nov - 22:21

Anouchka semble presque... impressionnée (?) par ses voyages et Gio sourit. Il ne sait pas exactement s'il doit se sentir fier d'avoir visité une dizaine de pays en sept mois. Ce n'est pas un exploit mais ça a changé sa vie. Gio a toujours considéré qu'il était privilégié, d'abord parce qu'il a pu profiter toute sa vie des avantages qu'être un homme blanc lui offre ; et parce que voyager et découvrir d'autres cultures -et notamment des populations moins favorisées à l'intérieur même de l'Union Européenne- lui a ouvert encore plus les yeux. Il réfléchit une seconde et puis il commence à dresser la liste à Anouchka : « Depuis fin avril, j'ai fait... un raid Danemark, Norvège, Suède, Finlande. Ensuite j'suis rentré à Douglas, puis en juin on a fait une virée en backpack à travers la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne. Et en Septembre on a fait la Biélorussie, l'Ukraine, la Roumanie et la Bulgarie. C'était épique ! » Épique c'était le mot, ses amis et lui n'avaient jamais autant profité de la vie que pendant ces voyages loin de leurs familles respectives. Pour autant, Gio ne se définirait pas comme un aventurier, la chose la plus aventureuse qu'il ait fait c'est de s'inscrire seul à Fake Lover. « Aventurier je sais pas, mais ouvert d'esprit c'est sûr. » affirme-t-il. Lorsqu'Anouchka s'interroge sur la raison pour laquelle il fait une enquête aussi particulière, Gio hausse les épaules, feignant l'embarras une seconde. « C'est peut-être une mission de Cupidon dont j'ai pas le droit de parler... Non, en vrai, c'est pour aider César à identifier tout le monde. » explique-t-il finalement, parce qu'il ne voit pas de raison de mentir. Si Anouchka sait qu'il enquête pour la bonne cause, peut-être qu'elle lui donnera une piste. Le fait que la jeune femme soit là pour le rappeler à la réalité et qu'il arrête d'imaginer que la régie s'amuse à les torturer, est un confort indéniable pour Gio qui a parfois une imagination débordante. « Peut-être qu'ils ont des drones comme dans Hunger Games pour venir nous chercher si on risque de mourir de faim alors ? » suggère-t-il finalement, principalement parce qu'il adorerait voir la prod' sortir les grands moyens parce qu'ils ont pas envie d'entrer dans le labyrinthe et de se perdre à leur tour. La conversation sur Harry Potter démarre et Gio risque d'être intarissable, parce que ces livres ont été son moyen d'entrée dans la littérature quand il était enfant. « Oh oui, j'adore, JK Rowling c'est un peu notre trésor national à nous les Britanniques. Moi j'me suis toujours identifié à Hermione, parce que j'aurais été aussi à fond qu'elle en tant que Moldu qui découvre le monde des sorciers. » explique-t-il parce qu'Harry est un peu trop émerveillé mais passif face au nouveau monde qui s'offre à lui, là où Hermione arrive complètement préparée à Poudlard.

avatar

Anouchka
MESSAGES : 265
AGE : 21
LOCALISATION : manchester, angleterre

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (TIMEO) JULIETTE
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: Getting lost in mother nature - Mercredi 15h30   Lun 5 Nov - 16:32

Il faut se dire que pour impressionner Anouchka il en faut peu. Alors parler de voyage, c’est le summum. Parce que ce n’est pas donné à tout le monde de voyager et que si la rousse a eu le cran de s’installer à Manchester toute seule comme une grande – enfin non pas toute seule comme une grande mais avec son frère Petro – ce n’était pas gagné quelques années auparavant. Gio lui annonce tout son périple et ça la laisse complètement sur le cul. « Qu’est-ce que c’est un raid ? » Qu’elle demande avec beaucoup d’intérêt. Les pays du Nord doivent être beaux à voir couvert d’un manteau blanc. « Qu’est-ce que c’est une virée en backpack ? » Qu’elle lui demande ensuite, ne voulant rien rater de ce qu’il lui dit. Rien de pire que de ne rien comprendre à un conversation. Mais lorsqu’il lui parle de son mois de septembre, elle ne peut s’empêcher de rire. Biélorussie, Ukraine, Roumanie, Bulgarie… Certes des pays très beaux culturellement et naturellement, mais surtout très pauvre et désindustrialisé. Elle se dit que les pays du Nord on du être bien plus beau à voir.  Il pourra dire ce qu’il veut Gio, aux yeux de la rouquine c’est un aventurier. Quand bien même être ouvert d’esprit est plus gratifiant. Peut-être la plus belle des qualités de la jeune fille également. Alors non elle ne saurait dire qui est le puant du jeu, celui qui les encombrerait de son odeur. L’explication de son camarade la fait rire largement. « Hmmmm maintenant je ne te crois pas trop ! Je suis certaine que t’es l’associé de Cupidon ! » Qu’elle dit en se rapprochant un peu de Gio et agitant frénétiquement son index sous son nez. « Je t’ai à l’œil toi ! » Qu’elle ajoute, avant de cacher sa bouche de ses mains pour étouffer un rire. Mais peut-être que sans le savoir, il venait effectivement de se vendre. Qu’il est effectivement le bras droit du maître du jeu. « Mais ce n’est pas gentil de vouloir identifier quelqu’un par son odeur ! » Qu’elle ajoute finalement, ayant fait connaissance avec César la veille au soir. Et ça l’étonnerait que le jeune homme veuille retenir d’une personne qu’elle pue plus que les autres. Continuant leurs pas et s’enfonçant au plus profond du labyrinthe, Gio lui parle de choses qui lui sont complètement inconnu. « Peut-être qu’ils ont quoi ?... Dans quoi ? » Qu’elle lance dans un nouveau rire plus gêné cette fois. Elle l’est toujours lorsqu’il s’agit de montrer qu’elle n’est pas forcément aux fait des nouveautés du monde moderne. Avant de enthousiasmer sur la plus grande saga de l’histoire. C’est comme ça que ses nouveaux amis britannique l’avait forcé à regarder les films. Et tant mieux. Elle en est folle. « Mon préféré c’est Ron parce qu’il est trop drôle mais… je m’identifierais plutôt à Luna Lovegood… Et un petit peu Neville aussi. En fait je crois que je suis un mélange d’eux deux avec les cheveux de Ron ! » Qu’elle se mélange en agitant un peu ses mains. Mais il est clair qu’elle est plus dans son monde comme Luna.
 

Getting lost in mother nature - Mercredi 15h30

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» LOST LE RPG
» La nature en sommeil... [pv Hypnos]
» Soins prodigués par la Nature. [PV : Lïo]
» Les créatures de la nature ont besoin d'air pur
» [UPTOBOX] Mother's Day [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: EXTÉRIEUR – BOIS (EST) :: LABYRINTHE DE BAMBOUS-