ACHARAALYANOUCHKACESARDASHGOLSHIFTEHCRISTOPHERGIOJULIETTELUCYLINAJOAQUIM
FAWNKARLAMAZEPENNYRHEABASTIANZIYANLEONULISESRICHARDSIDTIMEO
Partagez | 
 

 au détour de la rivière, 30/10 (14h19)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Maze
MESSAGES : 349
LOCALISATION : parisienne voyageuse.
EMPLOI : astrologue confirmée, diseuse de bonne aventure.
JUKE BOX : hit sale (therapi taxi) drôle de question (romeo elvis) la thune (angele) mariners apartment complex (lana del rey) piece by piece (kelly clarkson) till it hapens to you (lady gaga)

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: ULISES
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: au détour de la rivière, 30/10 (14h19)   Dim 28 Oct - 23:52

Bazar ne bougeait presque jamais. C'était le principe d'un iguane, j'avais décidé de faire des recherches sur l'animal dont j'allais devoir m'occuper. La tombola était le fruit du hasard, mais pas tellement. J'aime la nature et ce qui m'entoure, les animaux, les éléments naturels. Cela me semble donc une évidence que l'iguane me soit attribuée. Il n'est d'ailleurs pas très léger et j'aime le laisser gambader en pleine nature. J'ai eu donc l'idée de l'emmener près de la rivière. L'eau était d'une couleur verdâtre et peu ragoûtante. Autant dire que mon souhait n'était surtout pas de plonger là dedans. Je regardais le ciel bleu qui s'offrait à moi. J'attendais la nuit, car ici le ciel et les étoiles étaient fortement perceptibles. Le palais était reculé et éloigné de la pollution. La logique voulait donc que le ciel soit parfaitement étoilé et c'était le cas ce qui me rendait de bonne humeur. Observer le ciel était un passe temps tout à fait agréable et qui prenait une partie de ma nuit. Vive les insomnies d'ailleurs, mais qu'importe. La beauté et les mystères des astres me fascinera toujours. Bazar restait planter là et ne bougeait pas. Je me laissais aller en m'allongeant sur le sol pour pouvoir mieux contempler le ciel bleu. Mon corps me semblait léger et la brise fraîche frappait légèrement mon visage. Un bruit vint alors perturber mon attention sans que je ne me relève pour autant. « Qui va là ? Un baigneur égaré ? » Ma voix était monotone et s'adresser à l'inconnu qui venait d'arriver. Qui étais-ce je n'en savais rien pour le moment. C'était encore une fois l'occasion de rencontrer, discuter, échanger. Les premiers moments étaient importants, tisser des liens également et c'est ce qui m'intéressait fortement avec cette émission. Une aventure floue, et comme tout le monde le sait, j'adore le flou.

@Ziyan
avatar

Ziyan
MESSAGES : 128
AGE : 26
LOCALISATION : Strasbourg
EMPLOI : Etudiant à l'ENA
CITATION :

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Fawn
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: au détour de la rivière, 30/10 (14h19)   Lun 29 Oct - 20:24

J'avais pu tester hier soir la piscine intérieure, cet après-midi j'avais envie de me baigner dans la rivière. Avec un temps pareil, légèrement frais, il faut être malade pour se baigner. Surtout que moi je suis un mec habitué aux chaleurs. Si Paris ne me donne pas souvent de quoi suer, il en est pas de même pour Ankara ou Istanbul où je passe plusieurs semaines par an. Je suis d'origine Turque, et chaque été depuis mon enfance me ramène à mon pays. Turque, mais Français aussi, mes parents ont pris le soin de m'éduquer de sorte à ce que je sois fier de mes deux pays. C'est pourquoi je suis à l'ENA, je veux servir mon pays, devenir un haut fonctionnaire de l'Etat, avoir un rôle à jouer. La politique m'intéresse mais elle est trop hypocrite pour moi, alors mon rêve reste les finances publiques. Enfin, je verrai bien où le vent me mènera, l'ENA reste une valeur sûre qui me permettra de trouver un bon post à coup sûr à la fin de ma formation. Mais en attendant au lieu d'être en cours, je suis à Fake Lover, quelle drôle d'idée, et là tout de suite je rejoins la rivière où se trouve une candidate, celle avec les yeux globuleux, dont le nom ne me revient pas tant j'y ai porté jusqu'alors peu d'intérêt. A vrai dire, je pourrai très bien aller me baigner sans lui prêter la moindre attention, mais celle-ci s'adresse à moi. « C'est juste Ziyan, respire un coup. » lâchai-je avant de poser mon regard sur la bête verte que je n'avais pas remarqué jusqu'alors. « C'est vrai que tu es l'heureuse gagnante de cet iguane... tu as vraiment tiré le meilleur lot. » Pour ma part j'ai eu 1000e, c'est cool, mais je les ai reperdu tout de suite après à la roulette en faisant une magnifique banqueroute. Pfff, je suis un poissard, il y a pas à dire. Je décide de me diriger vers la bête que je caresse ensuite. « J'adore ce genre de petites bêtes, on dirait pas mais je suis un amoureux de la nature. » C'est vrai que derrière mes airs d'égocentrique narcissique, bah y'a un type très proche des animaux et de la nature en général. « Pas pour rien que je viens prendre un bon petit bain. » lâchai-je finalement tout en me foutant en maillot de bain. « C'est quoi déjà ton nom ? » Elle est peut-être cool comme meuf qui sait, derrière ses yeux globuleux. D'ailleurs c'est marrant qu'elle ait un iguane, parce que faut avouer qu'elle a un peu une tête de caméléon.
avatar

Maze
MESSAGES : 349
LOCALISATION : parisienne voyageuse.
EMPLOI : astrologue confirmée, diseuse de bonne aventure.
JUKE BOX : hit sale (therapi taxi) drôle de question (romeo elvis) la thune (angele) mariners apartment complex (lana del rey) piece by piece (kelly clarkson) till it hapens to you (lady gaga)

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: ULISES
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: au détour de la rivière, 30/10 (14h19)   Mar 30 Oct - 17:47

Respirer un coup ? Le doux inconnu n'avait pas compris qu'en restant dans cette position j'étais forcément dans une attitude zen. C'était d'ailleurs la raison pour laquelle je n'avais pas forcément l'envie de me relever ce que je ne fis pas d'ailleurs. « Ce nom ne me dit rien. Enchanté à toi. » Autant être courtoise avec ce jeune homme qui devait être un des douze candidats masculin de la saison. Mon petit iguane se tenait immobile à côté de moi. Animal qui d'ailleurs fascinait beaucoup de monde. Animal peu commun qui d'après mes recherches devenait un animal de compagnie en vogue auprès des personnes. Du fait qu'il ne bougeait pas, qu'il était atypique et avait une tête assez sympathique. « La nature. Je ne sais pas si l'on peut se déclarer amoureux de la nature, mais plutôt en phase avec celle-ci non ? Aimer une notion abstraite c'est possible, mais c'est comme dire aimer l'amour. » Sa remarque m'avait fait un peu tiqué, rien de bien méchant. Juste une réflexion qui traversait mon esprit à l'instant et qu'il fallait que je partage à ce garçon. Je décidais tout de même de me relever pour lui faire face tandis qu'il se mettait en maillot de bain. « Je ne te conseille pas de te baigner dans cette rivière, à moins que tu apprécies la compagnie des carpes et des eaux troubles. » Petit conseil d'une fille qui avait observé la rivière depuis tout à l'heure et qui avait pu voir qu'il pourrait être un peu risqué de s'aventurer dans ce point d'eau. Sachant que les points pour se baigner, ce n'était pas au sein du palais qu'il en manquait. Autant à l'intérieur qu'à l'intérieur on pouvait y trouver son plaisir. Mon regard se posa alors sur le jeune homme et un sourire mutin se dressa sur mes lèvres. « Maze. Je m'appelle Maze. » Deux fois, parfois les personnes ne comprenaient pas tout de suite mon prénom alors autant le répéter à deux reprises. Dans son apparence ce garçon avait l'air bien sur de lui, même dans sa manière de s'exprimer. Bien étrange, il me rappelait les garçons de ma classe que je fréquentais lorsque j'étais au lycée privée catholique. Un souvenir pas très agréable c'est vrai, mais ces personnes grandissent avec le temps. Ils ne restent pas dans la mentalité dans laquelle ils ont été. Le lycée étant une période très spéciale pour beaucoup de monde à vrai dire. Même pour moi la fille des astres qui semble si détachée de beaucoup de choses.
@Ziyan
avatar

Ziyan
MESSAGES : 128
AGE : 26
LOCALISATION : Strasbourg
EMPLOI : Etudiant à l'ENA
CITATION :

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Fawn
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: au détour de la rivière, 30/10 (14h19)   Ven 2 Nov - 10:13

Je surprends Maze, -surprendre est bien le mot au vu de sa réaction – allongée, je la préviens qu'il s'agit juste de moi : Ziyan. Mais ce nom lui dit rien. Je deviens alors pâle. « Comment ça il te dit rien mon nom ? Tu es sûr ? Regarde moi et réfléchis bien.. genre je te dis rien ? » Je sais pas quand une pièce, la première personne que tu vois, c'est moi, ça me semble logique. Je ne comprends pas comment ce nom ne peut rien lui dire. Elle doit être un peu attardée, avoir un problème de mémoire je pense. Je m'approche de l'iguane qui retient mon attention avant d'évoquer que je suis un amoureux de la nature même si on dirait pas. Sauf que l'autre me prend la tête en me disant qu'on ne peut pas être amoureux de la nature, ceci étant une notion abstraite. Elle est asperger ou quoi ? « C'est une façon de parler, me prends pas la tête. » C'est bon, les discours vides de sens, j'en ai eu pas mal tout au long de ma scolarité. Avec tout ce blabla inutile à répéter sur sa dissertation, là je ne suis plus à l'ENA, mais à Fake Lover, ce n'est pas pour me prendre la tête avec des débats à la con comme celui-ci.. enfin merde, j'en ai envie, c'est plus fort que moi, fais chier. « Puis la nature contrairement à l'amour tu peux la saisir dans un ensemble tu vois. Je peux aussi ressentir sa présenc, une fois que je me retrouve en plein milieu de la forêt, et entendre ses bruits, toucher ses terres, sentir sa merde de sanglier... tu vois la nature on peut l'aimer parce qu'elle est saisissable. » On croirait un hippie qui parle alors que je suis pas du tout comme ça moi. Je vais aller déménager à Notre Dames des Landes et brûler des McDO avec José Bové je pense. Donc voilà ta gueule la fille aux yeux globuleux. Sauf que non, elle en rajoute une couche et me déconseille de me baigner dans cette rivière à cause des eaux troubles et des carpes. Je lui souris. « Je suis un amoureux de la nature je t'ai dit.» Faut dire quand même que l'eau est sacrément verte, mais bon maintenant j'ai plus vraiment le choix, je vais devoir assumer pour rester crédible. Elle se présente sous le nom de Maze. Maze, Maze, Maze, ah oui ! Je me souviens. « En parlant d'abstrait.. c'est pas toi qui fais un métier super abstrait ? » Ceci explique cela, c'est une folle de voyante, une astrologue je sais pas quoi, une escroc quoi. « Je te félicite, gagner sa vie en escroquant des gens désespérés, au fond du gouffre qui s'en remettent alors au paranormal pour définir leurs vies.. et en dormir la nuit, il faut avoir la tête sur les épaules. » J'espère qu'elle ne croit pas à les conneries qu'elle raconte avec ses signes je sais pas quoi. Enfin bref, il est temps pour moi de tremper dans l'eau, allez Ziyan, on est un homme on y va ! « Ohlala mais qu'est-ce qu'elle est bonne cette eau. » Et délicieusement belle..
avatar

Maze
MESSAGES : 349
LOCALISATION : parisienne voyageuse.
EMPLOI : astrologue confirmée, diseuse de bonne aventure.
JUKE BOX : hit sale (therapi taxi) drôle de question (romeo elvis) la thune (angele) mariners apartment complex (lana del rey) piece by piece (kelly clarkson) till it hapens to you (lady gaga)

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: ULISES
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: au détour de la rivière, 30/10 (14h19)   Dim 4 Nov - 21:37

Je ne comprenais pas trop où il voulait en venir à vrai dire. Sourire sur les lèvres, il fallait que je reste courtoise même si ce jeune homme m'avait l'air clairement, comment dire ? Spécial ? En vérité je pris ça pour de l'humour et un rire cristallin se fit entendre d'entre mes lèvres. « Rien du tout. Peut-être que tu vas me dire qui tu es du coup ? » Histoire que je sache son prénom quand même et à qui je m'adresse également ça serait sympathique on va dire. Il m'intriguait un peu, dans le sens où il me semblait fort étrange. Mais je ne le prenais pas vraiment au sérieux, face à moi se trouvait une sorte de caricature qui voulait amuser la galerie et cela ne pouvait être rien d'autre que cela. Je l'espérais. « Ton raisonnement est plutôt rationaliste je dois dire. Quand tu parles de la nature tu sembles lui dénuer ses sens premiers. » De manière insipide, comme si l'aimait c'était en fait aimer un jean ou une musique en vogue et lorsqu'on en veut plus, on le jette. Peut-être était-il l'archétype de la société de consommation. Loin d'être une critique puisqu'on l'était tous dans le fond à des degrés différents, mais nous le sommes quand même. « Je fais un métier qui sort de l'ordinaire c'est vrai. » Métier qui semblait passionner les foules d'ailleurs. Je crois que je n'ai pas arrêté de parler de ça depuis que je suis arrivée. Mais c'était bien, j'appréciais qu'on s'intéresse à de nouvelles choses et ce que je faisais on pouvait dire que ça sortait un peu de l'ordinaire. Lui me parler d'escroquerie, de paranormal. Je ne comprenais pas trop ce qu'il voulait me dire, mais je haussais les épaules avec un petit sourire. « Non rassure toi je ne fais rien de tout cela. Tu as l'air d'avoir une vision très caricaturée de ce qui t'entoure non ? » Avoir un avis tranché était intéressant, affirmer ses idées également. Je trouvais cela admirable, pourtant je ne ressentais pas une bonne onde qui se dirigeait vers moi. La positivité ne semblait pas réellement le gagner. Mais tout le monde ne pouvait pas avoir une aura positive, ce n'était pas bien grave. Cet homme voulait aller dans l'eau malgré mes recommandations, sans doute pour prouver quelque chose. La virilité de certains hommes me surprendra toujours. Aussi fragile peut-elle être. « Et que fais-tu toi dans la vie à part te baigner dans des endroits peu recommandables ? » Peut-être est-ce qu'il était nageur professionnel ? Possible, de nos jours tout le monde est un peu sportif dans l'âme on va dire.
@Ziyan
avatar

Ziyan
MESSAGES : 128
AGE : 26
LOCALISATION : Strasbourg
EMPLOI : Etudiant à l'ENA
CITATION :

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Fawn
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: au détour de la rivière, 30/10 (14h19)   Jeu 8 Nov - 13:52

Non Maze ne voit pas du tout qui je suis, et ça me vexe profondément, même quand je lui dis mon nom elle ne voit pas. « Bah je sais pas, mais on me remarque normalement quand j'arrive quelque part.. le mec que tout le monde doit voir, c'est moi.. » Je suis déçu, décidément ma popularité ici laisse à désirer. Entre mon classement dans la côte de popularité, les personnes qui voulaient de moi en partenaire – personne - , et maintenant ça, je crois que personne m'aime. Ceci dit sa conception de la nature m'énerve quelque peu, cette meuf est complètement timbrée et ça a le don de me faire oublié ma déception pour laisser place à un certain agacement. « Pour toi la nature c'est un concept transcendant ? Je vois pas où tu veux en venir. » Evidemment que mon raisonnement est rationnel, puisque la nature est rationnelle. On peut la voir, la saisir, la sentir, elle est là, elle est présente – j'espère le plus longtemps possible - alors je ne vois pas où Maze veut en venir si ce n'est se donner un air intéressant, alors que c'est juste une perchée qui a certainement abusé sur les drogues douces. D'ailleurs ça me revient c'est elle l'astrologue ridicule, qui escroque les gens malgré ses démentis, et puis apparemment c'est moi qui ai une vision caricaturée. « La caricature, ou l'idéaltype c'est un moyen de saisir les choses plus facilement donc oui. » On grossit les traits pour pouvoir mieux les expliquer, elle le saurait si elle avait fait des études, mais non elle préfère étudier les étoiles et arnaquer les gens. « Puis c'est pas moi qui définit les gens par des signes et des symboles. » Le Verseau est comme ci, le scorpion est comme ça... sérieusement ? Pour la caricature elle repassera. Chacun ses moyens pour saisir le monde, mais le moyen de Maze est un peu grossier. Je me lance finalement à l'eau, bien que celle-ci ne me donne pas du tout envie avant que cette dernière m'interroge sur ce que je fais. « Je suis dans une école qui forme les hauts fonctionnaires de mon pays, l'ENA, si jamais tu connais. » En y repensant bien, Maze n'aurait-elle pas un léger accent français ?
 

au détour de la rivière, 30/10 (14h19)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Au détour d'une rivière
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: EXTÉRIEUR – EAU (NORD) :: LA RIVIÈRE-