GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez | 
 

 PREMIER PRIME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Brune Sutherland

Brune Sutherland
MESSAGES : 2556
AGE : 29
LOCALISATION : nashville [usa].
EMPLOI : présentatrice.
POINTS : 1380

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 9 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 21:31


Il était maintenant temps d'enchainer en expliquant les fondamentaux de cette aventure. Les petits trucs qui faisaient qu'FL ne serait pas FL sans eux. « Passons donc à un autre point important de cette aventure, la roulette russe. » le petit joujou de Cupudon. « La roulette russe est une machine un peu spéciale qui vous permettra de gagner autant que de perdre. Disposée dans l'une des pièces du nid, elle ressemble à une machine à sous, tout ce qu'il y a de plus simple, pour autant, en l'actionnant vous pourrez gagner toutes sortes de prix. Lancer la machine ne vous coutera rien mais vous apportera du bien comme du mal, ça ne dépend que d'elle, et dieu sait qu'elle se veut têtue ! Un maximum de deux mises est autorisé chaque semaine. » La roulette, ou la pire hantise de certains candidats. Une fois cette explication passée, j'enchainais bien rapidement sur la suite.« Viens ensuite la salle aux coffres. Cette pièce ressemble mur pour mur à une de ces salles que l'on retrouve dans les banques, vous savez, avec tous les coffres le longs d'un mur, sauf que ce n'est qu'une décoration. En effet, le but premier de la salle aux coffres est d'accueillir des enchères ! Chaque semaine, trois d'entre elles seront lancées dès le Lundi soir. Vous aurez la possibilité de remporter un, deux, ou trois indices sur des candidats bien désignés. Pour se faire, vous aurez jusqu'au Vendredi soir pour enchérir sur la somme indiquée dans chaque enchère. Le candidat déposant le plus d'argent remportera le gain désigné. Pour ne pas qu'il y ait de triche, vous devrez avoir enchéri un minimum trois fois à une enchère pour la remporter. Du moins, si vous avez beaucoup de concurrents. » Et autant vous dire que j'allais les avoir à l'oeil les petits, puisque c'était bel et bien moi qui m'occupait de cette salle. « Enfin, voici un autre point important de cette aventure, les roses rouges. Sachez que chaque candidat se verra remettre une de ces roses en fin de soirée... et que celles ci auront un impact considérable sur la suite de l'aventure. Comme vous le savez, chaque semaine auront lieu des nominations, et qui dit nominations dit éliminations. A chaque fin de prime, chacun des éliminés pourra ainsi choisir de remettre sa rose au candidat encore en lice de son choix. Si l'un des candidats réussi à obtenir trois roses, celui ci remportera une immunité ainsi que le pouvoir de nominer d'office un candidat lors des prochaines nominations. Ces roses seront donc à prendre très au sérieux, un bon moyen de savoir quels candidats sont vos alliés au sein de l'aventure, et lesquels ne le sont pas... » et sur ce, place à la suite.



    I think the universe is on my side

    Heaven and Earth have finally aligned
    Days are good and that's the way it should be
Richard

Richard
MESSAGES : 827
AGE : 55
LOCALISATION : Pleinmont (Guernesey island)
EMPLOI : Commisaire divisionnaire en retraite anticipée
CITATION : “Tout le monde devrait tenir son journal. A commencer par les bandits et les criminels. Cela simplifierait les enquêtes policières.” : Philippe Bouvard
JUKE BOX : Franck Sinatra / Ibrahim Maalouf / Benjamin Clemnetine / Ray Charles / Beethoven / Wagner / Rossini.
POINTS : 54

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Penny
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 21:33

Le prime suit son cours. Il faut croire que je m’étais fourvoyer et que @Bastian n’avait aucune mauvaise pensée. Comme quoi, quelques fois les premières apparences peuvent être trompeuse. En tout cas, à mon image il semble peu bavard. Pour tout te dire, quand on a 55 ans. On est bien obligé de se préparer un minimum avant d’entrer dans ce type de programme. Aux annonces de couples, suit une annonce concernant une sorte de chasse aux trésors qui intrigue @Dash. Je suis ici pour jouer. Toute activité est bonne à prendre. D’autant plus si celle-ci nous permet de prendre une certaine avance sur les autres participants. Je dirai le diamant jaune. Il est toujours plaisant de savoir que pour une semaine on est à l’abri un allié ou nous du stress des éliminations. Après, je ne cracherai pas sur les autres pierres précieuses bien entendue. Pour le moment mon attention est attirée ailleurs puisque je suis appelé au sein du nid, en compagnie de @Penny. On se voit plus tard, j’espère. Saluant mes deux camarades, je prends le chemin du nid d’amour, déboussolé par cette nouvelle impromptue.
Cupidon

Cupidon
MESSAGES : 10803
AGE : 8
POINTS : 33925
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fake-lover.net

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 21:39


» commençons donc. peux tu te présenter ? et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? en somme, qui es tu réellement ? tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. rends nous curieux !
Bonjour... euh... Qu'est-ce que je dois faire déjà ? Ah oui me présenter *rire* Excusez-moi je suis un peu tête en l'air ! Et puis surtout très très impressionnée parce que vous êtes... euh... Impressionnant ! C'est tellement génial d'être devant vous !... Enfin bref alors je m'appelle Anouchka. A-N-O-U-C-H-K-A. J'ai tout juste vingt-et-un ans. Tout juste parce que je les ai eu avant hier et c'était drôle parce que je l'ai fêté dans l'avion pour venir ici. J'ai même eu le droit à deux desserts au lieu d'un, c'était gentil ! *sourire tendre* J'ai pris l'avion parce que depuis un an je vis à Manchester. Je suis venue m'installer en Angleterre pour continuer mes études d'anglais en fait. Je trouve qu'aller dans les pays concernés pour apprendre la langue est bien plus enrichissant que de rester dans une salle de classe. Oh j'aimais beaucoup mes cours dans mon pays, mais je ne peux pas mentir : l'Angleterre c'est bien plus fun ! *sourire amusé* Je suis originaire de la Biélorussie. Un petit pays dans l'Europe… À côté de la Russie oui. J'aime beaucoup mon pays, mais la grisaille de Manchester et Londres est bien plus belle que cette de Minsk. J’apprenais aussi l’allemand, mais j’ai totalement abandonné pour l’anglais. C’est donc pour ça que je parle bien votre langue. Enfin je l’espère assez bien… Et puis à côté de mes études pour me faire de l’argent assez facilement je donne des cours particuliers. Des cours particuliers de russe du coup, parce qu’on parle russe dans mon pays. Je donne des cours à des tout petits comme à des adultes, mais je ne vais pas vous mentir le russe n’est pas aussi populaire que l’espagnol ou le français ! *léger rire* Ma grande passion c’est la lecture. Depuis toujours j’aime lire, j’aime me réfugier dans les histoires fantastiques et héroïques. Mais aussi les histoires d’amour. Et en général j’aime quand tout se termine bien. Je suis une idéaliste vous savez. *sourire tendre* Pour moi c’est déjà une victoire d’être devant vous aujourd’hui…

» maintenant, passe à une auto description. qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? en quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. n'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Alors… euh… Je suis toujours positive. Je crois que je vois toujours le bon dans toutes personnalités et toutes situations. Je veux dire… Je ne panique jamais. Une fois je suis restée coincée dans un ascenseur pendant quatre heures et bah… J’ai pu finir un livre que je n’avais plus le temps de lire. Il n’était pas si bien, mais si je n’avais pas vécu cette petite aventure je ne l’aurai jamais su. *rire amusé* Je suis une grande rêveuse. Je ne sais pas bien si c’est ce qui me rend unique, mais je pense que c’est ça ma force. Et je ne juge rien ni personne... mmh... En fait c’est plutôt parce que je n’en ai pas le temps je… Je suis beaucoup sur mon nuage en fait. Je suis dans mon monde… Toujours plongée dans mes pensées alors du coup des fois… On peut croire que je n’écoute pas ce que l’on me dit. *petite moue* Et c’est ça qu’on me reproche beaucoup alors qu’en fait j’écoute et surtout je retiens absolument tout… C’est juste que si ... je pense à quelque chose en même temps que l’on me parle je suis un peu... perturbée… Mais je suis comme ça avec tout le monde. À l’université ou mes amis ou ma famille ou mes copains. Égalité pour tout le monde. *large sourire* ... euh ... On me reproche aussi ma lenteur. C’est vrai que je prends le temps pour parler… Pour réfléchir aussi… Pas toujours pour agir du coup je suis maladroite *pose ses mains devant sa bouche pour étouffer un rire* J’ai beaucoup de volonté… Mais ça ne se voit pas forcément. Je … euh … Je veux dire que quand je me fixe un objectif j’aime l’accomplir jusqu’au bout. J’aime bien les défis et la compétition par exemple mais je ne suis pas mauvaise perdante. *sourire tendre* Sans vouloir me vanter ou paraître orgueilleuse en général les gens m’aiment. Mais on me trouve toujours trop gentille. Et trop étrange... Je laisse juste parler mon imagination… Trop tête en l’air et du coup trop naïve... Ils n’ont pas tort. *hausse les épaules* Je sais que si vous aviez posé cette question à me proches ils me trouveraient trop immature pour participer à votre émission. Trop petite fille… euh … Ce n’est pas méchant. Je sais qu’ils ont peur que je me fasse avoir en fait… euh … Moi je préfère  voir la vie positivement, je laisse le cynisme aux autres.

» que représente l'amour à tes yeux ? une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
Pourquoi vous présentez l’amour de façon négative ? ... Oh moi je trouve que c’est un sentiment des plus merveilleux. Même délicieux et fantastique. *large sourire* Ça donne des petits papillons dans le ventre … Ça donne l’impression de s’élever du sol : on flotte de bonheur. Compter pour quelqu’un plus que la vie elle-même, c’est tout de même beau n’est-ce pas ? Je sais que ça fait un peu cliché. Peut-être que tout ça ce n’est pas vraiment de l’amour avec un grand A… Mais je veux croire que si. *tendre sourire* J’ai personnellement vécu plusieurs histoires malgré mon jeune âge. Ce n’était pas toujours des hommes que j’ai choisi ou que j’ai aimé longtemps, mais je les ai aimé quand même. En fait… Je crois que je ne sais pas rester seule. Ce qui est étrange parce que dans ma tête j’ai beaucoup d’imagination mais … euh … J’ai besoin de vrais contacts. D’une vraie présence. De me sentir aimée. *tendre sourire* L’autre jour dans un magazine j’ai fais un test : j’ai un vrai cœur d’artichaut *rire amusé* J’ai juste un soucis : je ne sais pas garder les hommes. Mais ce ne sont jamais des souvenirs malheureux surtout pas !

» penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? pourquoi fake lover plutôt qu'une autre télé-réalité ?
… Ça je ne sais pas…! En fait personne ne peut le savoir vraiment ? … euh… J’ai regardé votre émission et beaucoup de candidats disent non à l’amour immédiatement. Ils ne réfléchissent même pas parce que ça leur parait évident. *petite moue* Trouver l’amour à la télé c’est étrange… mmh … Et finalement ce sont eux qui ressortent de votre aventure avec un petit copain ou une petite copine sous le bras *rire* Vous l’avez compris avec la question d’avant, je suis presque une accro à l’amour. Une grande romantique. Alors je n’exclue rien du tout parce que pour moi l’amour, ça vous tombe toujours dessus sans qu’on ne le demande et peu importe le lieu. *léger rire* C’est peut-être pour ça que j’ai choisi de me présenter devant vous … J’aime aussi bien vivre l’amour que de le voir. *pause ses mains sur ses joues rouges*

» que choisis-tu entre amour ou argent ? quelle est ta ligne directrice ? pourquoi ?
Vous êtes drôle ! Il faut forcément choisir entre les deux ? *sourire amusé* Dans l’idéal je voudrais concilier un peu les deux en fait. Je pense que l’on peut être riche d’amour comme d’argent mais... C’est vrai que ce n’est pas avec l’amour que l’on paie ses factures. *un rire amusé* Ce serait mentir que de dire que je ne veux pas de l’argent… Mais ce n’est pas ça qui me motive. Je trouverais même ça affreux d’être motivée dans la vie uniquement par l’argent. *petite moue* C’est bête mais je préfère de loin être pauvre et avoir quelqu’un qui m’aime que d’être riche et bien seule.

» que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? certains défauts t'horripilent forcément. la passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Oh alors là... Je sais que vous poussez pour avoir une réponse choc et c’est normal mais... Allez des pieds qui puent je ne pourrais pas. *rire un peu bête* Ou quelqu’un qui pue de la bouche le matin. Ou toute la journée. Mais ce sont des problèmes qui se règlent facilement avec un pshit… mh … Je ne dis surtout pas que j’aime le machisme, la bêtise ou la domination comme vous le dites, mais je ne suis personne pour... Pour demander à quelqu’un de changer ce qu’il est, de changer sa personnalité. *hausse les épaules* Je n’aimerai pas trop qu’on me le fasse alors comme dit l’adage ne fait pas aux autres ce que tu ne veux pas que l’on te fasse... Tout ce que je souhaite c’est … C’est m’entendre à merveille avec le « partenaire » que vous aurez jugé bon de me donner … Et qu’on aille le plus loin possible à deux ! *lève le poing* Je suis venue pour gagner ! *rire*

» quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? physiquement et psychologiquement.
Oh ! *met ses mains sur ses joues* Oh la c’est très gênant de... *cache son sourire* De parler fantasme devant une caméra... J’aime bien les beaux garçons. Mais la beauté c’est subjectif. Je sais que les critères de beauté en Inde par exemple sont bien différents de ceux dans mon pays … mmh … Mais en général j’aime les hommes un peu sensible. Très protecteur. Vous savez qui en apparence fait très viril avec des muscles et finalement… Qui est plus doux. *sourire * Mais même pour la rêveuse que je suis je sais qu’il est impossible de trouver son fantasme et dans un sens ce n'est pas plus mal... *petite moue* En général tout ce qui est idéal est ennuyeux. *sourire tendre*

ANOUCHKA

AGE : Vingt-et-un ans. PROFESSION : Etudiante en anglais. HABITAT : Manchester, Angleterre. NATIONALITÉ : Biélorusse. STATUT SOCIAL : Célibataire. ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle.


PROFIL

Happier
+ Ed Sheeran



a qui ou à quoi voulez vous ressemblez  : Une licorne. ce qui se trouve sur votre table de chevet  : Le livre de Charlotte Brontë Jane Eyre. où aimeriez-vous être maintenant : Dans ma famile. ce qui vous rend beau : Mon sourire. en quoi excellez-vous : La bonne humeur. votre injure préférée : Negodyay. Ca veut dire Scélérat ! le défaut que vous pouvez pardonner : La franchise. le défaut qui vous fait horreur : L'intolérance. votre gourmandise : Des blinis à la confiture de pomme ! qualité que je préfère chez une femme : La détermination. qualité que je préfère chez un homme : Pareil. le pire tue l'amour selon vous  : Lles poils sur les orteils. votre plaisir honteux : Les livres plus... Erotique....





» commençons donc. peux tu te présenter ? et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? en somme, qui es tu réellement ? tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. rends nous curieux !
Hola cupido como estas ¿ Mi nombre es Timéo.. Ah pardon.. Où avais-je la tête ? Bonjour ! Je m’appelle Timéo, je suis d’origine Espagnol, depuis ma toute jeune enfance j’habite au cœur de Barcelone, ville du soleil, de la fête et des filles. J’ai 24 ans, et je suis… cocinero… cuisinier voilà, dans un grand restaurant de Barcelone. Je mets souvent ça en avant… les filles adorent ça ! D’ailleurs, Cupido, dis-moi, elles sont belles les filles cette année ? Parce que la dernière fois… Bon, je vous fais confiance !
Je suis fils unique et je ne connais pas mon père, je n’ai pas connu l’amour d’un frère ou d’une sœur et d’un père, mais j’ai connu mieux avec ma mère. Elle m’a d’autant plus donné d’amour. Je dois dire que je ne lui ai pas vraiment facilité la tâche, ni remercié… J’étais un gamin difficile. L’école ça n’est pas fait pour moi. L’étude, les devoirs… Tu connais. C’est à l’âge de 16 ans que j’ai décidé de quitter l’école pour me consacrer à ma passion, la cocina. Je suis tombé sur un véritable mentor, un français. Il m’a appris les bases de la cuisine, je l’ai suivi à Paris durant deux ans. Mais Paris, ça n’est pas fait pour moi. Les gens sont tristes, râleurs. Aussi fade qu’une cuisine sans sel. C’est pour cette raison que je suis revenu à Barcelone, auprès de mes amis et ma mère. En ce qui me concerne, je vis au jour le jour. Je ne me fixe pas de buts particuliers. J’ai un appartement, une indépendance et un putain de job, il ne me manque plus qu’une belle fille pour être comblé.


» maintenant, passe à une auto description. qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? en quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. n'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Comment ne pas m’aimer ? Vous m’avez vu, un sourire et des yeux à tomber, des cheveux dulce. Ah vous ne parlez pas de mon physique ? Ah… Dans ce cas… beaucoup de gens ne m’aiment pas, je ne comprends pas pourquoi. Ma mère m’a toujours dit que j’étais la plus beau, le plus intéressant, le plus intelligent et que personne n’était mieux que moi. C’est peut-être pour ça qu’on ne m’aime pas… C’est vrai que je suis un peu hautain, il m’arrive de juger les autres par rapport à moi, ou de leur de les mettre face à la vérité et face à ce qu’ils sont.. Du coup, tout le monde ne l’accepte pas, c’est dommage. J’aime tomar el pelo. Prendre par les cheveux, me moquer des autres, comment on dit ? Taquiner ? Oui. La séduction passe aussi par l’humour. Bien sûr ça reste gentil, je suis un insolent, envoyer des piques, c’est ma passion. Alors il y a des gens qui aiment ça, d’autres pas. Je peux me faire des amis ou des ennemis. Parfois, il est vrai que je vais un peu trop loin et que je n’arrive pas à m’arrêter. Mais je n’aime pas faire du mal pour faire du mal, alors je n’ai pas de honte à aller m’excuser. Je n’ai pas eu l’occasion de beaucoup m’amuser dans ma jeunesse alors je le fais maintenant. Je suis souvent dans l’excès, alcool, filles,..  Vous savez, malgré ma carapace, je suis un homme gentil, et qui a des fragilités.

» que représente l'amour à tes yeux ? une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
Soy amante del amor. J’aime l’amour. C’est si triste et fade une vie sans amour n’est-ce pas ? Je suis célibataire depuis deux ans, mais ça me va parfaitement. Je m’amuse, à droite.. à gauche. Je vais vous révéler un secret, je suis resté en couple pendant 10 ans. Elle s’appelait comment déjà ? Maria ? Mariane ? Maria ! On avait 12 ans, et on resté ensemble jusqu’à nos 22 ans, on a tout connu ensemble. On s’est séparé, parce que la vie l’a choisi pour nous. J’avais besoin de voir ce qu’il se passait ailleurs, et on n’était plus vraiment amoureux l’un de l’autre. Aujourd’hui nous n’avons plus de contact, mais je pense encore à elle. Elle m’a beaucoup aidé dans la vie, mais il lui fallait quelqu’un d’autre que moi, l’habitude et l’attachement ne fait pas tout dans un couple. Ca fait deux ans que je suis sur Tinder, vous connaissez ? Waah, c’est magnifique ça. Ca en dit long sur ce que je recherche. Je veux m’amuser, et puis si je tombe sur la femme parfaite, j’arrêterai toutes ces conneries. Je ne me prends pas la tête, on ne vit qu’une fois, j’ai déjà été enfermé pendant 10 ans.

» penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? pourquoi fake lover plutôt qu'une autre télé-réalité ?
J’ai un petit cœur fragile, bien sûr que je peux connaître ce sentiment dans cette émission. Je peux le connaitre partout ! L’amour ça se trouve à chaque coin de rue. Il me suffit d’un sourire et je tombe amoureux. Le problème c’est que je tombe amoureux de beaucoup de filles. J’ai du mal à me contenter d’une seule fille, là j’aurais le choix, être enfermé, sans parasites extérieur, les sentiments sont décuplés… Aïe je crains pour mon petit cœur. Fake lover c’est mon émission préférée, voilà pourquoi fake lover. On joue et on tente de trouver l’amour, c’est tout ce que j’aime.

» que choisis-tu entre amour ou argent ? quelle est ta ligne directrice ? pourquoi ?
C’est les deux choses qui me font le plus vibrer dans ce monde. Qui n’aime pas l’argent ? Ca ouvre des portes.. Cet argent pourrait m’être bénéfique, j’ai envie de gâter ma mère, la faire voyager, lui offrir une plus grande maison et puis je profiterai aussi de l’argent pour ouvrir mon propre restaurant. Etre second de cuisine c’est bien… mais chef c’est mieux. Cet argent m’aiderait à avancer dans la vie. Mais.. Je pense être heureux avec ce que j’ai, et l’amour, c’est ce qu’il me manque pour être totalement épanoui. Si je trouve la perle rare, pas celle dont le petit cul me fait vibrer, mais LA bonne vous voyez ? Je pourrai repartir avec elle sans l’argent, et puis je n’aurais plus qu’à espérer qu’à l’extérieur elle soit blindé.

» que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? certains défauts t'horripilent forcément. la passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Hum, j’adore le féminisme. Ce sont les plus chaudasses. Ah pardon c’est limite ? Qu’elles me tombent sur le dos. En général, les défauts c’est ce que je préfère chez une personne, féminine en particulier. Vous savez, j’aime les chiantes, les jalouses, les excessives, les féminines, les violentes, les réservées, les autoritaires, les arrogantes, les bornées, les capricieuses, les irrespectueuses. Les défauts me font vibrer et me rendent accro. C’est peut-être parce que je suis moi-même bourré de défauts. Bon.. Si je dois vraiment mettre le doigt sur quelque chose qui m’horripile alors ce sont celles qui se prennent un peu trop la tête. Celles à qui il faut rendre des comptes, qui m’épient un peu trop. J’ai horreur de ça. J’aime les jalouses, c’est mignon, mais je n’aimerai pas tomber sur une fille qui sent mes caleçons et qui ne me fait pas confiance à ce point. Ah et j’oubliais, je n’aime pas les filles qui ne prennent pas soin d’elles. Je ne demande pas que les ongles soient fait, les brushing, etc, mais un minimum, les mauvaises odeurs, les ongles des pieds pas coupés, j’en ai horreur.

» quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? physiquement et psychologiquement.
Olala. Vous m’en posez une colle. Je n’ai pas qu’une femme parfaite en tête, j’en ai des milliers. Toutes les femmes sont belles et méritent d’être aimées à leur juste valeur. Physiquement, j’aime les brunes, les blondes aussi, mais un peu moins, j’aime la peau un peu bronzée, les défauts de la peau me font vibrer, une petite cicatrice, des tâches de rousseurs, un grain de beauté, etc. J’aime le regard, car tout passe par là, des yeux clairs ou très foncés, des livres pulpeuses un petit nez. J’aime les visages naturels dont on sent le vécu. Je préfère les petites, un corps fin, quelques formes. Ce qui est important c’est la confiance qui se dégage d’elle, la confiance rend belle mesdames. Psychologiquement, j’aime les chieuses, les taquine, celles qui ont de l’humour, qui font la tête pour rien, je recherche celle qui pourra me rendre accro, m’attirer autant qu’elle me fasse chier. Je recherche mon double, celle a qui je pourrai me confier, mais celle sur qui je pourrai crier de rage aussi. Je recherche la passion, l’amour et la haine.

TIMEO

AGE : 24 ans PROFESSION : cuisinier. HABITAT : loft modeste à Barcelone NATIONALITÉ : Espagnol. STATUT SOCIAL : célibataire. ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuel


PROFIL

Earth, Wind & Fire
+ Boogie Wonderland



a qui ou à quoi voulez vous ressemblez  : à une spatule de cuisine. ce qui se trouve sur votre table de chevet  : Mon téléphone. où aimeriez-vous être maintenant : à la plage, verre de bière en main et fille dans l’autre ce qui vous rend beau : mon sourire. en quoi excellez-vous : Je dois vraiment choisir qu’une chose ? Bon dans ce cas… en cuisine. votre injure préférée : Me cago en la ostia. le défaut que vous pouvez pardonner : la maladresse. le défaut qui vous fait horreur : la méchanceté. votre gourmandise : la mujer qualité que je préfère chez une femme : l’humour. qualité que je préfère chez un homme : l’humour. le pire tue l'amour selon vous  : les mauvaises odeurs votre plaisir honteux : me ronger les ongles ou écouter du britney spears.


Ulises

Ulises
MESSAGES : 238
AGE : 31
LOCALISATION : LONDRES
EMPLOI : ECRIVAIN
POINTS : 0

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 5 500 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Maze
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 21:42

Une chasse au trésor attire mon attention quelques secondes. Des pierres précieuses seraient caché dans le jeu, hm. Pour l’instant je décide de pas trop y penser, je ne vais pas partir au quart de tour, faire des plans sur la comète alors que mon cul est toujours sur ce cuir désagréable. Quand il aura trouver place dans un cuir tout aussi désagréable mais dans le nid de Cupidon, je pourrais peut être y penser plus de trente secondes. En attendant, la jolie nymphe @MAZE à coté de moi à toute mon attention. Peut être que mon nombre de followers sur les réseaux aurait attiré l’attention de ces quelques jeunes femmes ? « Les vénales, je savais qu’elle en avait que pour mon ma notoriété. » Je siffle, l’oeil rieur. L’objet de convoitise de ces dames. C’est assez drôle, bien que ça me mette légèrement mal à l’aise. « C’est moins sympa en effet. » Je lui concède dans un soupir distrait. Elles ont retenu mon nom à cause de mes tatouages ? De mes yeux ? Mais aucune n’a certainement lu mon livre, aucune c’est certain. Alors bon. Elle ne semble pas nerveuse non, je la teste, ou plutôt je l’incite à se confier par le biais de cette question. Elle ne l’est pas et me balance ses conseils de relaxation par la même occasion. Elle fait peut être des tuto de yoga sur Youtube ? Elle m’arrache un sourire. « Je te remercie, mais je n’ai pas faim. » Je balaie sa proposition d’un geste de la main. Peut être que je suis nerveux finalement. Mais son calme à elle, à quelque chose d’apaisant. Je me contenterais donc de sa présence comme astuce de relaxation. « La chine, c’est aussi nouveau pour toi que pour moi ? » Je la questionne, toujours dans le but d’en savoir plus. Curieux, inspiré. J’attends de retrouver mon carnet pour y coucher mes impressions. Parce que la petite nymphe a une aura bien particulière.
Cupidon

Cupidon
MESSAGES : 10803
AGE : 8
POINTS : 33925
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fake-lover.net

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 21:47


» commençons donc. peux tu te présenter ? et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? en somme, qui es tu réellement ? tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. rends nous curieux !
Vous m’auriez prévenu à l’avance, j’aurais pris la peine de vous apporter ma biographie, ça aurait beaucoup plus simple pour tout le monde... Mais comme elle n’existe pas encore, je n’ai pas trop le choix que de me présenter moi-même. On m’a affublé du nom de Carolina à la naissance. Mais personne ne m’appelle comme ça. Lina, c’est le surnom que ma abuela m’a donné, toute petite, et tout le monde l’a adopté. Depuis, il me colle à la peau. J’ai grandi à Saint-Sébastien, en Espagne, élevée par mes grands-parents paternels. Pourquoi? Tout simplement parce que mon père est mort quand j’avais neuf ans, une mort accidentelle et soudaine. Quant à ma mère, elle était carrément inapte à s’occuper de moi. Elle n’allait pas très bien dans sa tête, vous savez. La maladie a fini par l’emporter quand j’avais un peu plus de treize ans. Alors oui, je suis orpheline, mais ce n’est pas ce qui me défini dans la vie, et je suis loin de m’apitoyer sur mon sort, alors, pitié, évitez d’en faire autant. Après des études en langues modernes à Londres, j’ai voyagé un peu partout dans le monde, au gré des contrats qu’on m’octroyait. Certaines entreprises m’engageaient pour voyager avec leurs dirigeants au moment de négocier ces contrats. J’ai aussi servi d’interprète pour la télévision et les journaux anglais. Mais ce qui me faisait vibrer le plus, c’était la politique. Surtout tout ce qui touchait de près ou de loin les conditions des femmes. Je suis foncièrement féministe, ça vous étonne? Hm, je ne crois pas. Mais voilà, c’est une cause qui m’a toujours tenue à cœur et pour laquelle je serai toujours prête à me battre. J’ai fait plusieurs rencontres lors de manifestations et représentations politiques des organismes pour lesquels j’offrais de mon temps. De fil en aiguille, d’un contact à l’autre, j’ai fini par décrocher un job au parlement européen. J’y travaille depuis deux ans, à titre d’interprète parlementaire. C’est un job prenant, parfois un peu chiant (totalement à mon image), mais c’est le job parfait pour moi. Je gagne ma vie en pratiquant un boulot que j’adore, tout en me gardant à l’affut des questions politiques qui régissent notre monde. Bon, à un moment, j’ai la tête qui fume un peu, mon cerveau est constamment sollicité. C’est peut-être pour cette raison que j’aime autant dormir. Ma journée de repos typique, je la passe dans un lit, avec mon paquet de clope et Netflix, à bingewatcher une série quelconque entre deux roupillons. La perfección!

» maintenant, passe à une auto description. qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? en quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. n'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Hm, je crois suffisamment me connaître suffisamment pour être capable me décrire sans avoir à me fier à l’avis des autres, mon cher Cupidon. Je fais d’ailleurs rarement attention à ce que l’on raconte dans mon dos sur ma petite personne : les premières impressions sont trop souvent trompeuses, dans mon cas, et malheureusement, les gens aiment s’y fier plutôt que de chercher à gratter un peu la surface pour tenter de trouver ce qui se trouve en dessous. Je ne suis pas là pour m’en plaindre : ces personnes-là, elle ne mérite pas du tout d’être dans ma vie. Je n’ai jamais été facile d’approche. Non pas parce que j’étais associable, mais plutôt parce que j’ai toujours été assez indépendante et solidaire, préférant ma propre compagnie à celle des autres, c’est tout. On n’est jamais mieux servi que par soi-même, ce n’est pas ce qu’on? Bref. Je mène une vie plutôt tranquille, voir même ennuyante par moment. La petite routine métro, boulot, dodo, elle me colle un peu trop à la peau. À vingt-deux heures, je roupille déjà. Je suis la première à s’éclipser d’une soirée, et j’ai toujours une excuse sous la main pour me défiler de ce genre d’engagement. Pas étonnant que je sois considéré comme une fille froide et hautaine, un peu au-dessus des autres. Ils n’ont pas totalement tort. Je suis chiante, j’ai rarement le sourire coller aux lèvres et je suis franchement sélective dans plusieurs domaines de ma vie. Pourquoi je gaspillerais mon temps à courir après tout ou rien quand je sais exactement ce que je veux, ce que je cherche dans la vie. Ça, ça s’applique surtout avec mes relations avec les autres. Les personnes dignes de confiance, elles se font rares, et encore plus celles qui accepteraient de tolérer mes petits caprices et mon attitude je-m’en-foutisme. Mais faut pas croire que je suis une sans cœur sans émotion. Disons juste que je ne suis pas très encline à en faire la démonstration en public, quoi. J’ai trop d’orgueil pour ça. Mais il y a toujours moyen de me dérider en me donnant un peu de vin. Quelques verres ou quelques bouteilles, ça suffit habituellement pour me rendre un brin plus aimable et détendu. Comme si on me retirait enfin ce balai que j’ai de coincé dans le derrière. Ah oui, j’ai oublié te dire, je suis du genre vulgaire. Mais je ferai mon possible pour épargner tes petites oreilles chastes, Cupidon chéri!

» que représente l'amour à tes yeux ? une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
Une faiblesse. Ce n’est pas pour rien que l’expression « l’amour rend aveugle » existe, je crois. Devenir esclave de ses sentiments, avoir l’impression de dépendre de l’autre, ne plus être en contrôle de nos propres émotions. J’ai rarement été amoureuse, mais les quelques fois où ça s’est produit, j’ai détesté chaque seconde, chaque moment, du début à la fin. Le ventre qui se sert, la jalousie qui vous prend à la gorge, ce constant besoin de manque. Ça m’a rendu malade. Fuck it, je préfère encore mourir seule que d’endurer ça pour le reste de mes jours.

» penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? pourquoi fake lover plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Je préférais éviter, mais on n’est jamais à l’abri d’un petit coup de fléchette de votre part, n’est-ce pas? C’est dingue, quand même, de se soumettre aux caprices d’un joufflu chérubin en couche... Heureusement, ce n’est pas pour ça que je suis ici. Fake Lover, c’est un peu une référence dans le domaine des télé-réalités, tout comme Gran Hermano, en Espagne, dont j’ai suivi de nombreuses saisons. Il y avait un certain buzz autour de l’annonce de vos castings, ça a suffi à piquer ma curiosité.

» que choisis-tu entre amour ou argent ? quelle est ta ligne directrice ? pourquoi ?
Selon votre logique, si je ne suis pas ici pour l’argent, automatiquement, je suis donc venu chercher l’amour? Vous savez qu’il y a une multitude d’autres raisons pour pousser quelqu’un comme moi – ou n’importe quel autre candidat – à participer à une telle émission, right? La quête de gloire, de succès. L’expérience humaine. Peut-être qu’ils veulent faire connaître une cause qui leur tient à cœur. Qu’ils veulent prendre du recul sur leur vie. Ou simplement l’envie de jouer les exhibitionnismes en s’envoyant en l’air devant je-ne-sais combien de téléspectateurs! Je ne juge pas, hein, chacun ses trucs. Comme quoi, il y autant de raison de candidater pour une télé-réalité que de personnes différentes qui se présenteront au casting. Où je me situe dans tout ça? Bonne question. J’hésite entre dire toutes ses réponses ou rien du tout. À vous de vous faire une idée.

» que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? certains défauts t'horripilent forcément. la passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Si vous osez me mettre en équipe avec un type qui passe son temps à faire du mansplaining, où qui se fait plaisir à dégrader les femmes d’une quelconque façon, je préviens, je ne réponds plus de moi. Du coup, vaudrait mieux éviter si vous ne souhaitez pas un meurtre en direct. Je dis ça, je ne dis rien. Du reste, du moment que cette personne connaisse les règles de base d’une bonne hygiène personnelle et qu’elle ne se montre pas ni envahissante, ni trop collante, je devrais trouver un moyen de m’en accommoder. Enfin, j’espère…

» quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? physiquement et psychologiquement.
J’ai toujours su que t’étais un petit pervers, Cupidon, en plus d’être un voyeur de première. Peut-être qu’en m’observant à travers tes caméras, tu le découvriras. Mais d’ici-là, je préfère garder le mystère.

LINA

AGE : vingt-quatre. PROFESSION : interprète parlementaire. HABITAT : strasbourg, france. NATIONALITÉ : espagnole. STATUT SOCIAL : célibataire. ORIENTATION SEXUELLE : bisexuelle.


PROFIL

solo
+ clean bandit, demi lovato



a qui ou à quoi voulez vous ressemblez  : je suis ma propre personne, je n'ai pas besoin de ressembler à qui que ce soit. ce qui se trouve sur votre table de chevet : mon téléphone, mes cigarettes, quelques bijoux et babioles qui accumulent sans doute la poussière. où aimeriez-vous être maintenant : nulle part, je suis très bien ici. ce qui vous rend beau : mon physique.  en quoi excellez-vous : les langues. votre injure préférée : fuck. le défaut que vous pouvez pardonner : l'égoïsme. le défaut qui vous fait horreur : la manipulation. votre gourmandise : les cerises. qualité que je préfère chez une femme : son assurance, une femme qui a confiance en elle, ça dégage tellement ce petit plus qui la rend irrésistible. qualité que je préfère chez un homme : son authenticité, quelqu'un qui n'a pas besoin de se prendre pour un autre pour attirer l'attention. le pire tue l'amour selon vous  : les mensonges. votre plaisir honteux : les films d'animation.






» commençons donc. peux tu te présenter ? et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? en somme, qui es tu réellement ? tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. rends nous curieux !
Je m'appelle Dash, j'ai 26 ans et j'habite à Los Angeles. On pourrait se demander pourquoi j'ai fait tout le chemin pour passer des auditions aussi, mais je crois que l'Angleterre a un certain charme, surtout les anglaises. On va dire que c'est vos attraits qui m'ont poussé à me déplacer jusque ici. Oh et parce que j'ai un secret aussi, comme la plupart des personnes qui passent ce casting. Si vous voulez parler de moi, faisons le, c'est une chose que j'adore faire. Parler de moi. Je suis chauffeur de uber, ça a l'air d'être assez misérable comme ça, mais quand on voit les bagnoles qu'on conduit, le pourboire qu'on se fait, et les célébrités qu'on se tape parfois en tant que clients, on regrette pas. Chauffeur de uber à Los Angeles c'est un peu la planque. Donc voilà, c'est mon taff. Il rapporte comme il faut mais c'est clair que ça suffit pas pour vivre aussi aisément que je me le permets, donc je fais quelques extras. Des extras secrets, j'en parle pas pour que mes clients gardent leurs anonymats et leurs penchants pour eux. Je n'oserais jamais trahir un tel secret professionnel. Je suis donc quelqu'un de très discret, on peut même dire fidèle, ne trahirais jamais le secret de qui que ce soit. Ce qui est plutôt un avantage dans ce genre d'aventures, non ? A croire que je suis bien tombé. Je n'ai pas de conseils à vous donner pour votre vie future, de vous donner mes règles d'or puisque... je n'en ai pas. Ce qui me dépeint un peu comme un être sans moeurs, avec un manque d'éducation. J'ai l'habitude d'être directement et de ne pas tourner autour du pot, si j'ai quelque chose à dire, ce sera chose faite, autant pour quelque chose qui me déplaît ou si j'ai envie de vous avoir dans mon lit. Je ne vais pas me cacher, la vie est trop courte pour ça, non ? Donc aucune règle d'or. Je n'aime pas m'imposer de choses de toute manière, je vis au jour le jour, comme bon me semble. J'ai l'attitude d'un petit roi parfois, c'est peut-être la seule chose que je demanderais à ce qu'on respecte... C'est pas trop demandé..

» maintenant, passe à une auto description. qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? en quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. n'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Tout. Il n'y a qu'à me regarder pour se rendre compte que je suis assez unique, non ? Je ne vais pas me vanter, mais je ne suis absolument pas humble pour un sou non plus, il faut dire ce qu'il y est. Je suis beau. On peut dire que je suis même clairement au-dessus du commun des mortels et, certes ça peut en emmerder plus d'un de m'entendre parler comme ça de moi mais... on sait tous qu'il y a juste de la jalousie là en-dessous. J'ai une confiance en moi qui est beaucoup trop grande et c'est ce qui tape sur le système de certains, ce n'est pas de ma faute s'ils n'ont pas appris à se placer en première position. Toujours. On me reproche souvent d'être trop sûr de moi, donc, narcissique, colérique, impulsif, je ne comprends même pas pourquoi tant de reproches, personnellement. Mais pourquoi pas. J'arrive à me mettre à la place de certains par moments, je vais pas dire que j'excelle là-dedans mais, malgré tout ça, je sais écouter. J'arriverais à un moment ou à un autre dans la discussion à revenir sur ma personne mais pour le reste, j'aurais écouté. Je suis prêt aussi à trouver des solutions pour quiconque en a besoin, je ne suis pas non plus un pouilleux. On va dire que j'aime bien les gens, j'aime bien être entouré et tout ça, j'aime avoir quelqu'un d'intelligent face à moi avec qui je peux tenir une discussion sans que ça ne finisse par m'ennuyer. Mais j'ai mes limites. C'est aussi un défi pour moi d'être plongé dans ce genre d'émission. Je promets de ne tuer personne avant la fin, je le jure... -sourire-.

» que représente l'amour à tes yeux ? une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
Oh, "une triste description de sentiments inexistants et utopiques", j'adore, j'ai presque l'impression que c'est moi qui ai écrit ça. On va faire comme si ça venait de moi, d'accord ? Ce sont mes mots, voilà. Je ne sais même pas quoi faire pour argumenter plus, je trouve cette phrase merveilleuse. L'amour pour moi ça ne sert ça ne sert ça ne sert à rien et quand je vois les gens s’apitoyer dessus, pleurer à chaudes larmes pour une relation passée, ça me donne envie de rendre. Personne n'a donc de fierté dans ce monde ? Je sais que je ne m'abaisserais à ça. Ca sonne comme le connard de base, je sais, et je sais aussi qu'on s'attendait en me voyant à ce qu'une belle jeune femme m'ait brisé le coeur ou une histoire de ce genre mais désolé, je ne m'attarde pas sur le sentimental... En tout cas j'ai hâte de voir ce que les gens vont proposer à cette question. On reconnaît facilement les personnes plus faibles comme ça. Et non, ne venez pas me dire que ça prouve qu'il y a de l'existence, qu'il y a une certaine maturité à se faire piétiner le coeur et à en souffrir. Et encore moins venir me dire que ça rend plus fort. Se donner à quelqu'un c'est déjà se détruire, vous pouvez pas vous contenter de vous envoyer en l'air pour le plaisir de tout le monde et ça s'arrête là ? Blesan*.
(*: idiots, en serbe)

» penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? pourquoi fake lover plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Pitié non. C'était pas dans le contrat ça, non ? Et pourquoi pas Fake Lover. J'avais crû comprendre que le concept était d'être en faux couple mais de pouvoir s'envoyer en l'air quand même... C'est ça non ? Sinon on m'a clairement menti sur le principe de l'émission. Mais pour répondre à votre question. Non, je ne connaîtrais pas ce sentiment. Je pense qu'on a dû le comprendre à la question précédente mais je ne suis pas là et je ne serais jamais là pour ça, je suis là pour prendre du bon temps, pour m'amuser en même temps et faire profiter tout un tas de téléspectateurs de ce visage et de corps magnifique. On peut considérer ça comme ma bonne action pour cette terre, m'en demandez pas plus pour le reste de ma vie, d'accord ? Je pense que vous avez un peu saisit le personnage depuis, je suis pas le genre à te broder toute une histoire pour te dire quelque chose. Je suis direct, j'en viens directement au point qui m'intéresse, et peut-être que vous allez me trouver moins bavard que la plupart des autres candidats et j'en suis... désolé, je suppose. Mais non, donc, et Fake Lover. Ca m'a fait rire en plus de suivre la dernière saison donc j'avais envie de m'amuser un peu moi aussi.

» que choisis-tu entre amour ou argent ? quelle est ta ligne directrice ? pourquoi ?
L'argent. Enfin, vous avez compris maintenant je suppose, mais je préfère le souligner quand même. Parce que déjà je suis là pour m'amuser, donc à choisir entre les deux, j'irais plus vers l'argent même si je n'en manque pas particulièrement... Disons que ça sera plus intéressant de jouer pour ça que pour trouver le vrai amour. J'ai d'ailleurs hâte de voir ce que ça va donner ça tiens, on aura le droit de foutre le bordel dans les couples, pas vrai ? Enfin, pensez pas que je vais être le faux petit ami parfait, hein, vous allez être grave déçu. Si je dois jeter ma fausse petite amie du haut d'une falaise pour toucher un supplément, je le ferais. C'est pour dire à quel point je suis appliqué. Oh et puis ça ferait pas de mal un peu d'argent de poche, j'aimerais bien rentrer avec une belle somme à la maison. Je pense que vous n'avez pas idée ce que ça fait en alcool et en fête un tas d'argent comme ça, y a de quoi faire plusieurs jours de fêtes et d'orgies. J'ai pas précisé que j'étais un peu comme un Dorian Gray des temps modernes ? Le premier qui tente de faire une allusion à 50 shades of Grey, je lui coupe les mains. Vous êtes prévenus.

» que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? certains défauts t'horripilent forcément. la passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Oh mon dieu, qu'elle soit bête comme ses pieds. J'en vois tout le temps des comme ça dans les télés réalités, j'en veux pas pitié. Ne me faites pas ça. Vous allez retrouver son cadavre dans la forêt si vous me mettez avec quelqu'un comme ça. Ou qui parle pour ne rien dire. Ca serait horrible. Personne qui ronfle non plus, je tiens à mes heures de sommeil, c'est qui fait que j'ai ce teint de pêche merveilleux dès le réveil. Pas quelqu'un de collant non plus, je suis pas là pour faire des câlins. Pas besoin de quelqu'un qui sait cuisiner, ça je sais le faire aussi. J'aime pas non plus ceux qui n'ont aucune estime de soi et qui se rabaisse souvent, les pleurnichards j'aime pas ça non plus. Ceux qui font des bruits de bouche quand ils mangent ou quand ils dorment aussi, next. Les personnes qui font des blagues stupides aussi, celles du genre 'si tu bois de l'eau tu vas te mettre à rouiller', je déteste ça. Je ne comprends même pas comment des personnes peuvent se dire, à un stade de leurs vies, que ce genre de blagues fera rire. Juste. Non. Les jeux de mots débiles aussi ou les knock knock jokes... Rien que d'y penser j'ai envie de les jeter par la fenêtre. Y a pas moyen de faire l'aventure tout seul, en fait ?

» quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? physiquement et psychologiquement.
Quelqu'un de beau. J'ai un peu mal au coeur pour ceux qui sont moches, je sais que c'est pas de leurs fautes mais côté esthétique, à côté de moi, ça ira pas, ça fera vraiment tâche et je pense qu'il faut clairement avoir quelqu'un de beau à mes côtés. Sinon tout le monde comprendra que l'émission est foutue dès le départ. Donc, oui, quelqu'un de beau. Peu importe la couleur des cheveux, des yeux, de peau, le sexe, du moment que c'est quelqu'un avec un physique capable d'entrer en compétition avec le mien. Je dis pas qu'il va gagner, ce sera pas possible, mais au moins rivaliser un peu. Psychologiquement, quelqu'un d'intelligent, de raffiner, qui a de la conversation, qui sait être intéressant sans être ennuyant ou monopoliser la conversation. Quelqu'un qui serait capable d'écouter, avec un goût prononcé pour le vin et le whisky. Quelqu'un qui n'a pas peur de s'amuser et qui aime lire. Peut-être que vous devriez simplement me mettre avec moi-même, ça ira plus vite.

DASH

AGE : vingt-six ans. PROFESSION : chauffeur de uber. HABITAT : los angeles, us. NATIONALITÉ : américaine et serbe. STATUT SOCIAL : célibataire. ORIENTATION SEXUELLE : bisexuel.


PROFIL

rock you like a hurricane
scorpions



a qui ou à quoi voulez vous ressemblez  : à un dieu de la mythologie grecque. c'est déjà un peu le cas. ce qui se trouve sur votre table de chevet  : un verre, qui contenait soit du whisky soit de l'eau, un bouquin qui change assez souvent, un cendrier, la télécommande de la télé et une game boy color. où aimeriez-vous être maintenant : sur une plage avec un bon verre, loin de l'Amérique, quelque part en Grèce par exemple. ce qui vous rend beau : clairement tout. en quoi excellez-vous : boire, draguer, et tetris. votre injure préférée : "jebem ti mater", une jolie insulte serbe, glisser à tout va et pour n'importe quoi. le défaut que vous pouvez pardonner : la maladresse, ça rend presque mignon. et la mocheté, c'est pas de leur faute s'ils sont nés avec le mauvais adn. le défaut qui vous fait horreur : la connerie, c'est pas compliqué d'ouvrir un bouquin de temps en temps. votre gourmandise : la pâtisserie en général, un ventre sur pattes qui évite de trop le montrer, sauf si une tarte aux fraises est dans l'équation, là ça devient plus compliqué. qualité que je préfère chez une femme : l'intelligence et l'ambition. qualité que je préfère chez un homme : l'humour, tant qu'à faire. le pire tue l'amour selon vous  : quelqu'un qui ne sent pas bon c'est juste rédhibitoire, et qui n'est pas capable d'aligner plus de deux mots correctement. votre plaisir honteux : les films d'horreurs, même ceux mal fait.


Cupidon

Cupidon
MESSAGES : 10803
AGE : 8
POINTS : 33925
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fake-lover.net

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 21:55


» commençons donc. peux tu te présenter ? et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? en somme, qui es tu réellement ? tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. rends nous curieux !
Avec plaisir, même si entre nous, vous n’en avez pas marre de répéter la même question à chaque saison ? Vous devriez faire la remarque à vos supérieurs et pourquoi pas en suggérer une autre ? Je suis sûre que vous en êtes capable, ça se voit dans votre regard que vous avez pleins d’idées en stock. En tout cas, je suis sûre que ça marcherait… J’arrête. Promis je ne me mêle plus de ce qui ne me regarde pas et je vais me concentrer sur notre entretien. Reprendre le rôle de simple postulante. Je m’appelle Golshifteh, mais vous pouvez m’appeler Golshie ou Shift. Ce dernier surnom m’amuse quand on connaît son utilisation sur un clavier. C’est un verrou, qui permet aux lettres de passer de minuscules à majuscules... Je me doute que je ne vous apprenne rien, mais j’aime diffuser des informations. Vous pouvez trouver ça bizarre, mais je peux le dire et je l’affirme même que j’en ai brisé des chaînes pour être celle que je suis à présent. Je ne suis plus la petite Goldie qui se cachait derrière la kurta de son père et ça dès l’apparition d’un homme. Il m’en a fallu du temps pour comprendre que malgré que je fusse née femme, je pouvais faire ce que je voulais. Qu’on pouvait tout aussi bien supprimer ce malgré et être fière de notre sexe. Tout était tracé pour moi, je n’avais qu’à suivre le chemin que mes parents avaient décidé à ma place. La majorité de mes copines l'ont suivi sans se poser de question à vrai dire, mais j'ai toujours senti que je valais bien plus qu'une dot. Que mon imagination, mon intelligence pourrait être développé et utile ailleurs que dans une prison "dorée". J'ai trimé. Je me suis battue pour arriver où j'en suis et obtenir le respect. Aujourd'hui, je suis apprentie professeure de sexe pour l'école de l'orgasme... *léger silence* je voulais profiter de votre réaction avant de continuer... Encore un petit plaisir de la vie que je m'octroie des hauts de mes vingt-trois ans. Ce n'est pas une profession commune, j'en suis consciente, mais je vous avoue que je ne me vois pas faire autre chose. Attention je ne suis pas nymphomane, j'apprécie juste le sexe à sa juste valeur, puis mes cours ne tourne pas juste autour de l'orgasme, mais aussi de son rapport au soi et à son corps. J'aide les personnes qui veulent tout simplement s'aimer, et se sentir bien dans leur corps et leur sexualité. Une mission digne, engagée, qui peut en perturber plus d'un, mais mon petit copain accepte et me soutiens dans mes aspirations ce qui est loin d'être négligeable. On est en pleine recherche d'appartement d'ailleurs et surtout de ville ou s'installer. On cherche le coup de coeur pour être tout à fait honnête... pour vous c'est quoi votre destination favorite ? Ah... c'est pas à moi de poser les questions ? Vous pouvez vraiment pas me répondre ? Ce n'est pas que je fais un sondage, mais ça pourrait me donner des idées... ok on voit ça après !

» maintenant, passe à une auto description. qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? en quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. n'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Je pense que ma plus grande qualité est aussi mon plus grand défaut, du moins pour les autres. Je relativise beaucoup. J'ai une forte dose de sagesse en moi et étant une grande supportrice de méditation, je suis obligé de ramener certains de mes proches à la réalité, je ne compte pas changer et ça ne risque pas de diminuer. Je crois être perçu comme une personne positive et optimiste. Alors je vous vois venir, essayer de ramener le passé pour réveiller de vieilles blessures, mais ça ne va pas marcher, car ce n'est que des souvenirs à présent et que je préfère me concentrer sur ce que je vis à l'instant, et même envisager une multitude de plans sur la comète. Mon entourage actuel m'a toujours connu épanoui. Bien dans sa tête et dans son corps. Je n'ai d'ailleurs jamais été gênée par celui-ci. Alors évidemment, parfois, il est loin d'être mon meilleur ami. Noah est témoin des insultes que je profane à son encontre, mais à la finalité, je m'excuse, car c'est grâce à lui que je suis en vie, que je peux marcher, découvrir de nouveaux lieux, pays, plonger la main dans la chevelure de mon amoureux, sentir sa peau contre la mienne. Je vous l'ai dit, je suis loin d'être pudique et je parle très librement de tout, ce qui parfois amène quelques maladresses de ma part. C'est vrai, mais je n'ai jamais dit que j'étais parfaite. Au contraire, je sais que quand je rigole, il faut bien une minute avant qu'un son ne sorte. Gênant, n'est-ce pas ? Je suis aussi superstitieuse... vous devinez donc qu'il sera hors de question de me souhaiter bonne chance à la fin de cet entretien. Un bon merde me suffira. Attention, je vous fais confiance, si vous vous jouez de moi, je vous lance un sort vaudou.

» que représente l'amour à tes yeux ? une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
C'est une belle question. Une question qui m'intéresse, qui touche mon domaine. Si je peux encore faire une remarque, vos propositions sont bien réductrices et trop proche des clichés dans lesquelles la société reste embourbée. L'amour, c'est un sentiment fort, puissant qui peut être visible par bien des actions et des mots. Nous n'avons pas forcément besoin d'une conscience pour avoir cet instinct, cet attachement envers un autre être vivant. Pour moi, l'amour est indispensable, car il a ce pouvoir de réunir tout comme de détruire, c'est vrai, c'est un travail de longue haleine. La violence est d'ailleurs et malheureusement plus que présente dans les relations amoureuses. J'en ai été témoin plus d'une fois, et c'est aussi contre ça que je me bats. Car même si tout le monde désire aimer et être aimé en retour, la violence est une limite à ne pas franchir. C'est à la fois un sentiment de partage et d'égoïsme. Je pourrais parler pendant des heures de l'amour et de ce qu'il représente dans notre société et c'est parce que je crois, que je suis une amoureuse de l'amour. Que je partage le mien en direction de mes parents, de mes sœurs - j'en ai trois - de mon frère, de mes amis et de Noah. Aujourd'hui, je suis avec lui, je l'aime et je ne vois pas mon futur sans sa présence, mais il se pourrait bien que je rencontre un homme ou une femme durant l'aventure qui me ferait craquer. Mon discours peut déranger, mais je n'ai pas envie de jouer les hypocrites avec vous. Je veux jouer cartes sur table et je préfère donc le dire de but que je suis polyamoureuse. C'est-à-dire que je peux aimer plusieurs personnes à la fois. Alors vous devez vous dire que ma relation n'est pas si sérieuse avec Noah, que ça ne doit pas faire si longtemps que ça qu'on se voit. Est-ce que pour vous trois ans c'est trop court ou trop long ? Finalement, que signifie la durée d'une relation amoureuse ? On ne peut juger des sentiments qu'on ne ressent pas nous-mêmes. Vous ne pouvez pas vous projeter dans ma relation et dans ce que je ressens et inversement. Vous allez donc, devoir me croire sur parole... Allez, je suis sûre que tout va bien se passer !

» penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? pourquoi fake lover plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Pourquoi pas. Je ne ferme pas la porte. Tout peut arriver que ce soit dans une émission de télé-réalité ou bien dans la vraie vie. On est, si je peux permettre, à l'abri de rien et à la découverte de tout. Après, si je postule ce n'est pas pour le trouver ! Je ne suis pas à la recherche de l'amour, l'ayant déjà chez moi et étant totalement épanouie dans ma relation, mais il est possible que je puisse être charmé par l'un ou l'une des candidates et c'est pour cette raison que je compte jouer la carte de l'honnêteté et que j'ai décidé des règles avec Noah à ne pas franchir. Je ne compte pas les énumérer devant vous, car tant bien même je suis libérée, je ne compte pas vous dévoiler cette part d'intimité, mais je peux vous spoiler le nombre de règles : 5.
En parlant de règles ça me fait penser que j'ai failli ne pas répondre à votre deuxième question. Pourquoi choisir Fake-Lover ? Je me suis justement posé la question avant de m'entretenir avec vous. J'ai en réalité plusieurs raisons. La plus puérile parce qu'il y avait Love à l'intérieur. La plus basique : parce que j'apprécie le concept et que selon la rumeur les candidats choisis sont plus intelligents que la moyenne (par rapport aux autres candidats de TR) ce qui est un gros plus pour moi, ne désirant pas cohabiter avec des clichés ambulants.

» que choisis-tu entre amour ou argent ? quelle est ta ligne directrice ? pourquoi ?
En participant à cette émission vous voulez dire ? Non parce qu'étant actuellement heureuse avec Noah je me vois mal choisir l'amour, même s'il est évident que ça m'intrigue et qu'il est vrai que je ne suis pas insensible à l'idée de rencontrer de nouvelles têtes... Puis il y a l'argent vous dites ? Je ne pense pas pouvoir faire un choix À vrai dire, je n'ai pas envie de le faire. L'amour m'interpelle, c'est vrai, l'argent fera toujours du bien à mon compte en banque... mais si je participe à cette émission c'est surtout pour ressentir à trop-pleins d'émotions. Me dire, tiens, j'ai participé à cette folie et je l'ai gagné. Faut bien se donner des buts dans la vie !

» que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? certains défauts t'horripilent forcément. la passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Je ne supporte pas la violence, ni l'agressivité. Je ne supporte pas qu'on me regarde de haut ou encore qu'on essaye de me rabaisser ou de m'humilier, même si c'est pour rire. J'essaye toujours de me placer à la place de l'autre pour ne pas faire du mal. Je me suis donné le mot d'ordre de ne jamais en faire volontairement et je demande à ce qu'on agisse de la même sorte avec ma personne. J'ai aussi un léger problème avec les odeurs des pieds. Je sais c'est puéril, surtout de l'avouer après avoir parlé de violence... mais c'est vraiment un détail qui me met mal à l'aise.

» quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? physiquement et psychologiquement.
Présentement, je ne peux vous donner un idéal physique ou mental. Je fonctionne à la spontanéité et puis à l'heure actuelle mon seul "fantasme", est Noah. J'aime notre relation, ce que nous dégageons, ce qu'il me fait ressentir à ses côtés. On est sur la même longueur d'onde intellectuellement et sexuellement.

GOLSHIFTEH

AGE : 23 ans. PROFESSION : Apprentie professeure de sexe pour l'école de l'orgasme // Coach sur internet spécialisée en amour, relations, sexualités et relation. HABITAT : Une adresse à Varanasi en Inde, mais en plein déménagement. La destination est encore un point d'interrogation. NATIONALITÉ : Indienne. STATUT SOCIAL : En couple (polyamoureuse) ORIENTATION SEXUELLE : Sapiosexuelle.


PROFIL

Do you wanna touch
+ Joan Jett



a qui ou à quoi voulez vous ressemblez  : Drôle de question. Je dirais à une meilleure version de moi-même. ce qui se trouve sur votre table de chevet  : Le livre au coeur du tantra : le culte de la féminité, une bougie et ma montre... que je retire à chaque fois avant de dormir. où aimeriez-vous être maintenant : Je me sens plutôt bien en votre compagnie, mais maintenant que vous m'avez donné l'idée, je dirais Cuba, j'y ai de bons souvenirs là-bas. ce qui vous rend beau : Mon petit nez mutin. en quoi excellez-vous : J'ai un bon coup de main avec le Hang Drum et sinon on peut dire que j'ai une très bonne expérience sexuelle. votre injure préférée : Je n'arrive pas à me décider entre Yonee et Dickhead. le défaut que vous pouvez pardonner : La timidité. le défaut qui vous fait horreur : La connerie. votre gourmandise : Nan au fromage. qualité que je préfère chez une femme : Sa sensualité. qualité que je préfère chez un homme : Sa loyauté. le pire tue l'amour selon vous  : Un homme qui se prend pour un dieu du sexe.  votre plaisir honteux : La franchise Expendables.





» commençons donc. peux tu te présenter ? et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? en somme, qui es tu réellement ? tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. rends nous curieux !
Joaquim. Ou peut-être pas. Parce que tu crois que sous prétexte que c’est le nom inscrit sur la carte d’identité que j’ai dû filer à l’accueil du bâtiment, c’est forcément la réalité ? Tu n’as pas idée d’à quel point il peut être aisé de se procurer des faux papiers. Un autre jour ce sera Noah et le suivant Christopher, selon mon humeur. Mon identité, elle est variable. Mythomane sévère, il n’y a jamais moyen de savoir si ce que je raconte est la vérité ou non. Je ne suis pas un névrosé, je le fais juste parce que ça me plait et que ça me fait marrer. Tout ce que je peux dire doit être pris avec des pincettes. Je pourrais mentionner mon enfance, mes parents, mais allez savoir ensuite si c’est la réalité ou si j’essaye juste de vous inspirer de la pitié. J’ai eu ce qu’on pourrait appeler une mère coup de vent. Elle a toujours eu cette tendance à déserter du jour au lendemain, avec un mode opératoire récurent. De l’argent sur la table de chevet, de quoi tenir jusqu’à son retour. Son plus grand défaut, c’est sa passion pour les ratés. Quand elle rencontre un nouveau mec, elle se fait une fête de ce qu’il n’y a pas lieu d’être. Pourtant, depuis le temps, elle aurait dû capter que ce n’est pas à Kissimmee qu’elle va se dégoter le prince charmant. Grandir dans ce bled, c’est comme vivre en pleine périphérie sociale. On végète, on ne sait pas quoi faire ou comment se barrer. On hérite d’une vie totalement merdique dont on n’est pas entièrement responsable. Il n’y a pas de thunes, que des boulots sans grandes ambitions. Au mieux, tu peux espérer un job dans un des nombreux parcs d’attraction de la région, mais incarner une princesse à Disneyland, ça équivaut surtout à se faire peloter les fesses par des touristes allemands. Ma mère m'a eu à seize piges, sa mère au même âge. C'est comme une putain de malédiction inscrite dans notre code génétique. L’aversion pour le préservatif en guise d’héritage. J’ai une fille. Elle a dix ans, mais je n’ai pas trop envie d’en parler. De toute façon, on n’a plus l’occasion de se voir tous les deux, alors il n’y a rien à en dire. J’aurais aimé pouvoir faire mieux que mes prédécesseurs, mais on a un véritable souci avec les responsabilités dans ma lignée. Chez-moi, le paternel manque toujours à l'appel. Ça te rend triste de savoir tout ça ? Tu me trouves plus sympathique qu’au début de l’entretien ? T’as oublié un peu trop rapidement ce que je t’ai expliqué plus tôt. Peut-être que je mens, que je tire à blanc et que je n’ai pas d’enfants Je suis un type complexe, il va falloir faire pas mal d’effort pour saisir mon mode de fonctionnement et démêler le vrai du faux.

» maintenant, passe à une auto description. qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? en quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. n'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
J’ai grandi entouré de gonzesses. Je crois que ça fait de moi un type un peu plus empathique aux états d’âmes et autres crises existentielles qui peuvent ébranler les détentrices d’une paire de chromosomes X. Je suis sensible derrière mes airs de tête-brûlée. J’arrive assez bien à me mettre dans la peau des autres, c’est peut-être pour cette raison que je suis aussi bon comédien et menteur. Tu l’auras compris, la tromperie reste mon plus gros vice. Je suis joueur, j’aime bien m’inventer une toute nouvelle identité, une histoire, un passé. De toute façon, le monde se divise en deux grandes catégories : ceux qui m'adorent et ceux qui me détestent. Pas de demi-mesure, il y en aura toujours qui diront que je suis un sale gosse insolent, un parasite, un tordu qui profite des gens. Et il y a les autres qui verront dans ce détail un véritable don. Ils me qualifieront d'ingénieux, de charmante compagnie et vanteront mes caractéristiques personnelles en soulignant que j’ai toujours une bonne anecdote à raconter. Allez ensuite savoir si celle-ci est vraie ou non. Moi, je crois qu’on s’en fout, tant qu’on apprécie de passer du temps avec la personnalité que je me suis concoctée. Même si mon casier judiciaire n’est pas tout à fait vide, je ne suis pas un méchant. Parfois, on peut me prendre pour une petite brute, mais c’est essentiellement parce que je tiens ma conception de la virilité de mes beaux-pères successifs. Je suis sanguin et distant. Ce n’est pas mon truc de me montrer expansif. Je ne dis jamais que j’aime les gens, alors on peut croire que ce n’est pas le cas. Pourtant, ma mère, ma sœur, ma copine, c’est comme la prunelle de mes yeux. Je serais prêt à casser la gueule à tous ceux qui se montreront irrespectueux les concernant. J’ai un code d’honneur. Un truc très individuel et alambiqué qui ne correspond pas forcément au nouveau testament.

» que représente l'amour à tes yeux ? une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
Autant je peux comprendre que tu cherches à te renseigner sur ce que je fais dans la vie ou sur ma personnalité pour éviter les mauvaises surprises, mais ta question, là, elle est limite angoissante. J’ai l’impression de chiner une meuf sur tinder qui me demande direct dans son premier message si je suis à la recherche d’une relation sérieuse basée sur un respect mutuel. Ou c’est parce que je te plais, c’est ça ? Tu veux te faire une idée sur la concurrence qui constitue mon passif amoureux ? Franchement, je n’ai pas de réponse à te donner. Je n’en sais rien. On n’a pas tous les mêmes critères et de toute façon, je suis très mauvais lorsqu’il s’agit d’aborder des sujets trop intimes.

» penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? pourquoi fake lover plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Je ne viens pas pour rencontrer l’amour, ça ne m’intéresse pas. Je sais qu’il y en a beaucoup qui tiennent le même discours et qui finissent au bout de trois semaines d’émission à faire des plans sur la comète, mais je ne suis pas là pour draguer des filles. Ma participation, elle desserre un but bien plus grand que de me dégoter une copine le temps de mon séjour dans l’émission. Je pense au chèque promis au gagnant et à la visibilité qu’un passage dans une télé-réalité de l’acabit de Fake Lover va avoir comme conséquences sur mon existence. Être ici et maintenant avec toi, c’est comme si j’avais déjà mon ticket de sortie pour une vie meilleure. Je ne suis pas non plus complètement con. Je me doute bien que le branleur individualiste, ça ne fait pas forcément autant vendre qu’un candidat aux grandes qualités de cœur. Les sentiments dont tu parles, ils sont peut-être essentiels d’une certaine manière pour prouver sa valeur aux téléspectateurs. Tu sais quoi ? Pour l’appât du gain, je veux bien faire comme si j’étais prêt à aimer mon prochain.

» que choisis-tu entre amour ou argent ? quelle est ta ligne directrice ? pourquoi ?
Je me rappelle toutes ces fois où, l’argent manquant à la maison, j’ai vu ma mère écumer les petites annonces, espérant trouver un boulot pas trop dégradant. Un truc où elle n’aurait pas besoin de faire sauter les boutons de son chemisier pour ramener suffisamment de billets afin qu’on puisse manger. Je crois que tu commences à voir où je veux en venir. Sauf que tu fais des raccourcis mentaux et t’as tort de penser ainsi. Ma ligne directrice ce n’est pas que l’argent. Je crois que l’un va avec l’autre. Ils s’entremêlent. Si tu tiens à ta famille et à tes proches, t’espères ce qu’il y a mieux pour eux. Tu veux de quoi payer un appareil dentaire à ton môme, un compte bancaire suffisamment fournis pour décrocher un logement. Ma ligne directrice, c’est le fric, mais pas uniquement.

» que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? certains défauts t'horripilent forcément. la passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
J’allais te dire que je suis un garçon plutôt conciliant, mais t’as raison, partager mon plumard avec une féministe, ça me casserait pas mal les burnes. Attention, je suis très respectueux des femmes et je trouve ça génial que ma copine soit émancipée, qu’elle se fringue comme ça lui chante et qu’elle ne s’épile pas les aisselles quand elle a trop la flemme. En revanche, je n’ai pas envie de me faire agresser à la moindre blague mal interprétée ou dès que j’aurais le malheur de me poser sur le canapé en prenant un peu trop de place. Elles ont même donné un nom au phénomène pour revendiquer à quel point nous sommes de gros enfoirés nombrilistes, incapables de se compresser les testicules dans les transports en commun. Je trouve ça stupide et hypocrite. On sait tous que si je me plaignais des gonzesses qui squattent les places vacantes dans le bus avec leurs sacs à main, je me ferais engueuler comme un con.

» quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? physiquement et psychologiquement.
Je mets un point d’honneur à ne jamais baiser des filles trop belles, mais pas pour les raisons que tu t’imagines. Ce serait une grossière erreur que de croire que parce qu’une nana est moins demandée sur le marché de l’amour et de la séduction qu’une autre, elle est forcément plus accommodante et qu’elle ne possède pas un sale caractère. En fait, moi, ça me plait de faire chier toutes celles qui pensent avoir un pouvoir attractif imparable. Le genre qui te rembarre direct en annonçant qu’elle a un mec quand tu l’aborde, sous prétexte qu’elle est trop habituée à devoir éconduire tous les types collés à ses basques. Ce qui me plait, c’est la modestie, la simplicité. Une nana qui ne voit pas ce qu’on peut lui trouver, alors qu’elle est magnifique dans son genre. J’aime bien dénicher ce qu’elles ont de beau avant le reste du monde qui se laisse berner par les canons de beauté contemporains.

JOAQUIM

AGE : vingt-huit ans. PROFESSION : jobs divers et variés. HABITAT : kissimmee, floride. NATIONALITÉ : américain. STATUT SOCIAL : rien d’officiel. ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuel.


PROFIL

Heart In A Cage
+ The Strokes



a qui ou à quoi voulez vous ressembler  : à tout le monde et à personne. ce qui se trouve sur votre table de chevet  : quelques billets et des clopes. où aimeriez-vous être maintenant : chez ma meuf. Je ne veux pas me montrer désobligeant, mais elle est beaucoup plus plaisante à regarder. ce qui vous rend beau : ma jolie petite gueule tout simplement. en quoi excellez-vous : le mensonge. votre injure préférée : enfoiré. le défaut que vous pouvez pardonner : le trop plein d’ambition. le défaut qui vous fait horreur : la victimisation. votre gourmandise : dr pepper. qualité que je préfère chez une femme : la pudeur. qualité que je préfère chez un homme : l’humour. le pire tue l'amour selon vous  : quand elle parle de son ex. votre plaisir honteux : rien d’honteux là-dedans, mais je regarde rick et morty en prenant mon petit-déjeuner.


Maze

Maze
MESSAGES : 350
LOCALISATION : parisienne voyageuse.
EMPLOI : astrologue confirmée, diseuse de bonne aventure.
JUKE BOX : hit sale (therapi taxi) drôle de question (romeo elvis) la thune (angele) mariners apartment complex (lana del rey) piece by piece (kelly clarkson) till it hapens to you (lady gaga)
POINTS : 0

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: ULISES
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 21:56

Les roses, la roulette russe, les pierres précieuses. Mon oreille distraite tentait d'enregistrer le flot d'informations. Il répéterait tout ça après l'émission, du moins je l'espérais, car il pouvait m'arriver d'être parfois longue à la détente. Le flou était le mot qui régissait souvent ma vie. Cela n'avait rien de désagréable, c'était même plutôt plaisant. @Ulises est une compagnie charmante, en vérité je pense qu'il est rare que je sois désenchantée par une présence. Ne pas apprécier ou ne pas aimer quelqu'un c'est en quelque sorte perdre son temps. « J'ai donc affaire à une personne célèbre. Le terme employé est influenceur. Hâte que tu me partages un code promo pour une crème miracle. » Mon sourire mutin s'étira un peu plus face à ces mots. En tout cas pour le moment il n'avait pas faim. Peut-être que lui était stressé ? Je le trouvais d'un calme remarquable. La conversation dévia alors vers la Chine, sujet vaste et intéressant qui m'emballait réellement. « J'adore voyager, mais la Chine je n'avais pas encore eu l'occasion d'y venir. Même si je ne pense pas avoir réellement profité, mais c'est comme une entrée qui donne envie de s'attaquer au plat. Et toi tu es plus un citadin amoureux de sa ville ou un globe trotteur invétéré ? » Le thème du voyage, de la culture un de mes préférés. Les questions fusaient petit à petit dans ma tête, tellement de sujets qui atteignaient mon esprit. Lorsque j'étais lancée j'avais qu'il était difficile de m'arrêter. Et là clairement le jeune homme venait de me lancer dans une conversation que je ne comptais pas forcément arrêter.
Cupidon

Cupidon
MESSAGES : 10803
AGE : 8
POINTS : 33925
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fake-lover.net

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 22:03


Cette aventure étant chargée, Cupidon vous propre sans plus tarder de jeter un oeil au planning décomposant vos semaines, sans forcément vous dévoiler tout ce qu'il reste à venir...

SEMAINE 01
LUNDI - début enchères 01 - début activité ??
MARDI -
MERCREDI -
JEUDI - fin activité ??
VENDREDI - début des nominations (vote contre les couples)
SAMEDI - fin enchères 01
DIMANCHE -

SEMAINE 02
LUNDI - début enchères 02 - envoi côte de popularité
MARDI - annonce des nominés (ouverture des votes)
MERCREDI -
JEUDI -
VENDREDI -
SAMEDI - fin enchères 02
DIMANCHE - prime - fin des votes (élimination)
Cupidon

Cupidon
MESSAGES : 10803
AGE : 8
POINTS : 33925
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fake-lover.net

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 22:08


» commençons donc. peux tu te présenter ? et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? en somme, qui es tu réellement ? tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. rends nous curieux !
Je suis Juliette. Pianiste de confession, hésitante de nature. C’est pour cela que j’ai quitté la France pour Berlin. Ce déménagement soudain semble avoir augmenté ma plus-value aux yeux de ma famille. J’ai doucement abandonné mon statut d’éternelle dernière sans grande envie pour devenir la touche pseudo aventurière du clan. Je n’ai cependant toujours pas envie de grandir et de choisir. En attendant, j’exploite mes seizes années de piano afin de me permettre d’évoluer correctement dans Kreuzberg. Mes yeux rougis se sont plus habitués à la faible lumière des enseignes éclairant les rues plongées dans l’obscurité qu’à la lumière du jour. Animal de nuit à l’horloge biologique en vrac. Je me complais dans ces longues soirées à ne rien faire, à ne penser à rien, à attendre mon tour pour satisfaire et divertir habitués et amis jusqu’à ce que la ville se réveille. J’ai souvent refais le monde lorsque tout le monde dormait, personne ne s’en est aperçu si bien que j’en arrive à douter de ma capacité à tout retourner. On m’a souvent interrogé sur le fait de rejoindre à orchestre. J’ai aimé annoncer avec théâtralité que deux écoles s’opposent; ceux qui ont de l’argent mais aucun temps pour le dépenser, et le reste. Je biaise le jeu avec ma paresse rémunérée par l’autorité familiale.

» maintenant, passe à une auto description. qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? en quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. n'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Je m’équilibre, sur mon fil. Ma douceur est compensée par mon égoïsme. Ma sincérité est cachée par ma maladresse. Ma compréhension de l’autre se heurte à l’absence de reconnaissance de mes propres envies. Mon instabilité contrebalance ma détermination. La balance ne cesse d’osciller sans se stabiliser. Rien d’exceptionnel, juste humaine. Un peu tactile, trop bancale, suffisamment empathique mais pas assez généreuse. Pas prête à briller, sans être complètement éteinte. J’accroche sans forcément donner envie de rester, et c’est très bien. Je ne suis pas de ces êtres dont on tombe amoureux uniquement pour leur matière grise ou leur prestance. A défaut d’une stimulation cérébrale poussée, mon rythme cardiaque, lui, s’emballe rapidement. Et c’est peut être cet organe qui serait le plus à même de me définir. J’en arrive presque à ressentir les effets physiques de mes émotions faciles et contradictoires. Je m’éparpille en ayant abandonné toute rationalité et lucidité pour filtrer mes pensées et les sensations trop colorées qu’elles occasionnent tout en effaçant les barrières communes du politiquement acceptable.

» que représente l'amour à tes yeux ? une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
L’amour, c’est une succession de choix menant à une privation de liberté sentimentale. J’ai toujours été très maladroite pour les faire, pas forcément attirée par ce paradoxe. Ma curiosité envers le monde m’empêche de tendre vers une seule personne alors je me confonds en hésitation, en vacillements nocifs pour ceux dans l’attente avant d’esquisser quelques pas vers la sortie. J’ai l’attention fébrile et la lassitude facile.

» penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? pourquoi fake lover plutôt qu'une autre télé-réalité ?
On ne peut jamais être certain de ce qui nous attend. Fake Lover, c’est surtout une porte ouverte au huis clos et à tout ce qu’il engendre. Je n’ai pas pu résister à l’envie de tester mes réactions dans un cadre imposé, face à un rapport d’autorité virtuel avec un angelot et coincée avec une vingtaines de candidats.

» que choisis-tu entre amour ou argent ? quelle est ta ligne directrice ? pourquoi ?
Dans le meilleur des mondes, les deux se montrent conciliables. Dans ce jeu l’argent, parce que ma vision intime de l’amour n’a pas les allures d’une relation construite autour des cameras, presque forcée par la promiscuité et la pression du jeu. A l’extérieur, je choisirai toujours l’amour. Parce que je suis amoureuse de la théorie de compter à l’infini pour quelqu’un plus que de la propriété d’un compte bancaire encore plus indécent que le mien.

» que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? certains défauts t'horripilent forcément. la passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Il n’y a rien que je ne pourrais supporter, par contre, il y a beaucoup qui pourrait m’agacer. La possessivité sous prétexte que nous sommes un binôme. L’esprit de contradiction pour s’inventer une pseudo personnalité et brasser inutilement de l’air. Le recours systématique à la diplomatie sous couvert de stratégie alors que la réalité démontrerait la peur de prise de position. La passivité sous prétexte d’être de bonne composition.

» quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? physiquement et psychologiquement.
Mon fantasme peut se dessiner dans les deux sexes. Une personne à l’indépendance exacerbée qui m’obligerait à me canaliser, suffisamment pour capter son attention. Qui ferait naître une possessivité qui n’existe pas chez moi, retournerait la structure de mes pensées pour me faire douter. Une opinion sur tout, fondée qui plus est, qui s’entrechoquerait avec les miennes. Je rêve peut être d’un cérébral pour me compléter, je n’ose imaginer ce que décèlerait un psychologue face à ce demi-aveu. Une personne plus dans l’analyse et la cherche que dans l’action impulsive et parfois stupide.

JULIETTE

AGE : Vingt six ans PROFESSION : Pianiste HABITAT : Berlin, Allemagne NATIONALITÉ : Française STATUT SOCIAL : Libre ORIENTATION SEXUELLE : Indéterminée


PROFIL

the theory of everything
+ johann johannsson



a qui ou à quoi voulez vous ressemblez  : à tout le monde. ce qui se trouve sur votre table de chevet  : de nombreux livres achetés car conseillés mais jamais lus où aimeriez-vous être maintenant : sous le soleil de Madrid ce qui vous rend beau : ma curiosité en quoi excellez-vous : la composition votre injure préférée : ta gueule le défaut que vous pouvez pardonner : l’impulsivité le défaut qui vous fait horreur : la condescendance votre gourmandise : les liégois qualité que je préfère chez une femme : la fermeté qualité que je préfère chez un homme : la timidité le pire tue l'amour selon vous  : l’argent. votre plaisir honteux : le fromage ?





» commençons donc. peux tu te présenter ? et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? en somme, qui es tu réellement ? tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. rends nous curieux !
Bonjour à vous. Un peu rude comme commencement, vous n'êtes pas supposés nous mettre à l'aise? Enfin, j'imagine que cela chasse les plus anxieux du lot. Tant mieux. Non pas que ce soit un problème en soi mais ça reste peu agréable à observer dans une émission de ce type, j'imagine. Vous m'excuserez, je n'ai jamais regardé votre émission, je reste quelque peu dans le noir quant à vos préférences. Je m'appelle Bastian, comme vous le savez surement déjà, tu le sais darling, on ne va pas se vouvoyer toute la séance, ce serait dommage. Je suis allemand comme mon accent l'indique. Born and raised. Et fier de l'être. Il semble qu'il y ait encore de lourds stigmates sur les allemands mais ils n'ont pas lieu d'être. J'ai trente ans et je vis à Dresde, où je suis né. Je n'ai jamais ressenti le besoin de m'éloigner de ma famille, au contraire. Ma sœur vit toujours avec mes parents et si ce n'était pour la maison secondaire que j'utilise comme cabinet et logement principal, ce serait aussi mon cas. C'est quelque chose de très important chez nous, la famille. Et tant qu'elle ne sera pas mariée, il y a peu de chances que ma sœur quitte le domicile familial. Je suis sexologue, qui, pour une raison ridicule fait toujours un peu glousser les gens en l'apprenant. Acteur pornographique, je pourrais comprendre mais ça nécessite tout de même beaucoup moins d'années d'études. Voir aucune autre que l'école de la vie j'imagine. Et un abonnement à la salle de sport. Autre que d'être heureux, mon but premier reste centré sur ma famille, le bien être de celle ci, son futur. Je suis encore célibataire aujourd'hui, bien que ce soit quelque chose que j'espère rectifier sous peu, je veux une grande famille. Des enfants à élever, une femme à aimer. Un métier qui me passionne. Une vie heureuse, pas beaucoup plus d'ambition.

» maintenant, passe à une auto description. qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? en quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. n'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Je ne pense pas être unique. Beaucoup estiment que je suis une réplique de mon paternel, en plus charmant. Et je ne vais pas vous mentir, c'est quelque chose dans lequel je prends beaucoup de fierté. J'ai toujours énormément respecté mon père, toujours cherché son approbation, à lire la fierté dans ses yeux. J'aime ma mère, je ne dis pas le contraire mais c'est à mon père que j'espère ressembler un jour. Les mêmes valeurs, envies, volontés d'avenir. Il m'a élevé comme l'ainé, le représentant de la famille et j'espère le rendre fier jusqu'à la fin de ses jours. La loyauté est probablement la qualité qui me correspond le mieux. Envers les autres mais avant tout envers moi même. Savoir rester vrai et authentique en toute situation. Je ne décris pas l'hypocrisie, certains stigmas sociaux font qu'il est extrêmement difficile de nos jours d'être toujours cent pour cent honnête mais il ne faut jamais trop s'égarer. Savoir poser les limites, ne pas jouer et encore moins surjouer les choses. Je mens très rarement, préférant tourner mes phrases de manière à ne choquer personne. Évidemment, cela reste impossible, les gens ont une passion pour débattre de tout mais ça ne m’empêche pas d'essayer. Je suis conscient d'avoir des valeurs anciennes, parfois désuètes qui font de moi la cible de nombreuses attaques verbales, régulièrement sous le couvert d'un monologue long comme mon bras et barbant comme un discours de l'assemblée. Je ne cherche pas à être le favoris de tout le monde, et je ne compte certainement pas changer pour eux.

» que représente l'amour à tes yeux ? une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
L'amour est une des nombreuses raisons pour laquelle j'aurai aimé naitre dans une autre époque. Aujourd'hui, le mariage semble n'être rien de plus qu'un accessoire que l'on peut choisir de dénigrer lorsqu'il ne s'accorde plus aux tenues du moment. Pour moi le mariage est une institution sacrée, un engagement vibrant, la preuve d'amour ultime. C'est un vœu, une promesse, celui d'avoir un compagnon de route, dans les bons mais aussi les mauvais moments. Mes parents sont mariés depuis quarante ans et c'est le genre d'union à laquelle j'aspire, l'amour que je recherche encore à l'heure d'aujourd'hui. Une femme qui serait là lorsque je rentrerai du travail, des enfants à border avant d'éteindre les lumières. C'est quelque chose que je n'ai pas encore trouvé, l'amour qui dure toute une vie mais c'est ce à quoi j'aspire.

» penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? pourquoi fake lover plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Ce serait possible mais peu probable. J'ai une image du genre de caractère qu'il faut pour accéder à cette émission et je ne pense pas pouvoir y trouver une femme. Je ne dis pas que je suis difficile mais j'ai des critères assez précis auxquels je ne dérogerais pas. Je sais ce que je veux, ce que je recherche et je ne compte pas me contenter d'une médiocre copie. Je veux tout le paquet, le joli papier cadeau en plus. Quant à l'émission, je vous assure que c'était tout à fait par hasard. J'ai reçu un mail sans bien trop savoir pourquoi et je me suis dit que c'était l'occasion où jamais. J'espère me poser bientôt, fonder une famille, c'est en quelque sorte mon enterrement de vie de garçon.

» que choisis-tu entre amour ou argent ? quelle est ta ligne directrice ? pourquoi ?
En l'état actuel des choses, je dirais l'argent. Je n'ai jamais été réellement amoureux, au delà des amours de jeunesse et des amourettes de vacances. Et si l'amour est mon but, il reste somme toute abstrait et ce n'est pas quelque chose que je connais à l'heure à l'heure d'aujourd'hui. L'amour d'une femme, en tout cas. Si vous comptez l'amour familial, dans ce cas je choisis ma famille, sans l'ombre d'un doute. Je n'ai jamais manqué d'argent et même si c'est quelque chose que j'apprécie posséder, je ne suis pas assez vénal pour faire passer mon besoin d'argent avant ma famille. Et si je compte bien m'occuper des besoins financiers de ma future famille, je la choisirais avant tout.

» que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? certains défauts t'horripilent forcément. la passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Je n'apprécie pas particulièrement les féministes, je te l'avoue. C'est quelque chose qui clashe beaucoup avec mes propres vues de la société. Ce qui rejoint mon problème d'époque. Je ne pense pas que la femme ne soit pas assez intelligente pour faire le travail d'un homme, je pense simplement que son travail le plus important reste s'occuper de sa famille. Les enfants ont besoin d'une figure parentale stable, de parents présents et sur qui on peut compter. Je pense qu'il est indispensable pour une femme de faire passer sa famille en premier. C'est l'honneur d'un homme de subvenir aux besoins de la maison et de s'assurer que sa famille ne manque de rien. Et le privilège de la femme de prendre soin de ses proches.

» quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? physiquement et psychologiquement.
Je n'ai pas de préférence sur la couleur des cheveux, ou des yeux, même si les brunes au teint pâle ont souvent un effet plus entêtant sur moi. Je n'ai rien contre les formes, tant qu'elle prend soin d'elle. Petite ou grande, ça n'a que peu d'importance. Un sourire à faire pâlir d'envie les nymphes, un cœur trop grand pour sa cage thoracique. Une femme intelligente, pleine de vie, déterminée à faire de sa famille un cocon de douceur. Qui sait cuisiner et qui prendrait plaisir à nourrir une tablée. Qui saurait mettre sa carrière de côté pour se consacrer à ses enfants, son mari. Une femme qui apprécie les cadeaux impromptus, qui ne cherche pas un sens caché à toutes mes attentions. Une femme sophistiquée et qui saurait se tenir en société. Une femme qui partage mes valeurs, mes envies et qui me laisserait l'aimer, tout simplement.

BASTIAN

AGE : trente ans. PROFESSION : sexologue. HABITAT : dresde (ger). NATIONALITÉ : allemande. STATUT SOCIAL : célibataire. ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuel.


PROFIL

no limit
+ scorpions



a qui ou à quoi voulez vous ressemblez  : mon père. ce qui se trouve sur votre table de chevet  : une lampe, un réveil, deux bouquins il me semble, mon chargeur et mon téléphone portable. où aimeriez-vous être maintenant : je suis rarement là où je n'ai pas envie d'être. ce qui vous rend beau : la génétique. en quoi excellez-vous : en tout ce que je me bats pour réussir. votre injure préférée : pfeife. le défaut que vous pouvez pardonner : l'ignorance. le défaut qui vous fait horreur : la susceptibilité. votre gourmandise : la chantilly. qualité que je préfère chez une femme :la loyauté. qualité que je préfère chez un homme : l'intégrité. le pire tue l'amour selon vous  : la différence. votre plaisir honteux : aucun.

Lina

Lina
MESSAGES : 516
AGE : 25
LOCALISATION : strasbourg, france.
EMPLOI : parliamentary interpreter.
JUKE BOX : i like it (carbi b) ⋅ say my name (david guetta) ⋅ moves (olly murs) ⋅ familiar (liam payne) ⋅ baby (clean bandit, marina and the diamonds) ⋅ side effects (the chainsmokers) ⋅ solo (clean bandit, demi lovato) ⋅ havana (camila cabello)
POINTS : 0

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 19 250 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (DASH) PENNY.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 22:10

Avec un peu de chance, aucune ecchymose n’apparaitrait sur cette cheville, du moins, c’est ce que Lina espérait. La zone touchée restait encore sensible, mais la douleur s’atténuait, et elle disparaitrait surement, au fur et à mesure que la soirée avançait, pour n’être plus qu’un vague souvenir, au lendemain de cette soirée. Son voisin semblait d’ailleurs désolé de l’incident. Elle ne pouvait toutefois pas le blâmer, car visiblement, il n’avait pas agi de façon volontaire pour la blesser ou lui porter préjudice. Cette canne, elle lui était utile. Elle représentait un guide, une main tendue droit devant pour l’aider à se mouvoir dans ce nouvel environnement qu’était le plateau. – Ce n’est rien de trop pénible à supporter, je devrais m’en remettre. – Et puis, il y avait plus dramatique dans la vie, soyons honnête. Il profita de l’occasion pour se présenter, et la jeune femme, s’installant pour confortablement dans son siège, jambe croisée pour plus de confort, lui rendit vaguement la pareille. – Moi c’est Carolina. Mais appelle Lina, je t'en pris. –  Comme tout le monde, en fait. – Tu peux me le dire tout de suite, pourquoi attendre quelque chose alors que c’est inévitable? – Oh, ce relent de confiance en soi qui se taillait une place au bout de ses lèvres, impossible de l’éviter. Ses dires furent confirmés plutôt rapidement dans le cas de l’homme à ses côtés, quand son nom fut annoncé en compagnie d’une candidate. Il n’en fallut pas plus pour qu’il s’éclipse en direction du Nid, les saluant au passage, elle et sa voisine. – À tout à l’heure, plutôt. – Deux duos et quatre autres candidats furent sélectionnés avant qu’elle n’entende enfin son prénom, en compagnie de celui de Dash, l’homme qui serait son partenaire pour les prochains mois. C’est avec prestance, et la tête haute qu’elle quitta le plateau en direction des coulisses où des membres de la production les attendaient, direction le Nid d’amour de Cupidon.

(suite → entrée des candidats)



--- ( lina nazario )
she is both, hellfire and holy water. and the flavor you taste depends on how you treat her.
 

PREMIER PRIME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» premier prime (16/09 - 21h00)
» Premier prime - 02.03, 19:30
» Le discours du premier ministre J E Alexis
» Le Premier ministre en voyage de santé
» le 13 e premier ministre sera-t-il renvoyé par les députés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: STUDIO - FEU (SUD) :: LE PLATEAU-