GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez | 
 

 PREMIER PRIME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Dash

Dash
MESSAGES : 421
AGE : 27
LOCALISATION : los angeles, us.
EMPLOI : chauffeur de uber.
JUKE BOX : the good, the bad and the dirty (panic! at the disco) - the man who would be king (the libertines) - talking body (don vedda) - la terre est ronde (orelsan)
POINTS : 0

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 28 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: LINA
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 20:16

La réponse positive arrive jusqu'à tes oreilles et tu ne peux pas t'empêcher de sourire un petit peu en le regardant du coin de l'oeil. Ca serait très dommage. Tu affirmes avant de hocher de la tête et de te mordiller la lèvre, tu observes le candidat, il se présente mais tu te rappelles de son profil, toi aussi. Y avait que ça à faire de toute manière dans cette chambre d'hôtel, étudiez les profils des futurs candidats. Enfin, des potentiels candidats. Tu récupères le canapé qu'il te tend avant de hocher de la tête. Dash, oui. Enchanté. Tu lances avec un air un peu enjoué, faut dire que si on te nourris, tu tombe facilement dans les bras de n'importe qui. Tu récupères donc le canapé et l'avale tout rond avant de hocher de la tête en signe d'appréciation. Le saumon, t'adores ça. Et la seconde d'après @Richard te propose une coupe de champagne. Si ça avait été du whisky, il serait automatiquement rentré dans tes préférés. Va pour le champagne. De toute manière c'est tout ce qu'il y a de présentable ici en alcool pour le moment. C'est classe et raffiné, clairement un peu trop pour toi mais t'as décidé de suivre le mouvement pour ce soir. Tu écoute vaguement le premier couple, t'as pas entendu ton prénom alors t'attrapes deux coupes de champagne pour en tendre une à ton collègue pour la soirée. Jusqu'à ce qu'une voix se fasse entendre à tes côtés et tu te tournes vers le candidat qui vient de parler (@Bastian), il s'adresse à Richard et tu hausses légèrement un sourcil, amusé. On voit que le respect est mort. Et tu tends ta coupe de champagne vers lui, toujours intacte, évidemment, t'allais pas lui proposer une coupe où t'avais déjà bu au près. En attendant, le deuxième couple fait son apparition et tu regarde vers l'écran, toujours autant amusé.
Timéo

Timéo
MESSAGES : 76
LOCALISATION : Barcelona
EMPLOI : Cuisinier
POINTS : 0

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 7 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Cariño (Anouchka)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 20:19

C’est enfin le jour-j. Barcelone ne me manque qu’à moitié, la Chine c’est différent de ce que j’imaginais. C’est agité, c’est d’ailleurs judicieux de tourner la seizième saison de Fake Lover ici. Après avoir tourné des heures et des heures dans ma chambre d’hôtel, il était enfin temps d’enfiler ma tenue de prime. J’opte pour quelque chose de mi-classe mi-décontractée. Une chemise à carreaux et un costume gris, tout en sobriété, le tout sublimé par une belle paire de chaussures brunes cirées. Un membre de la production m’avertit qu’il est l’heure pour moi d’être transféré vers les locaux. L’excitation monte, il n’y a aucune pointe de stress en moi. Je suis la jolie jeune femme, lui glisse quelques mots en Espagnol, elle semble conquise… ou je fabule. Nous arrivons dans les locaux, je me place devant le miroir, une femme s’occupe de me mettre de la poudre sur le visage tant dis qu’une autre essaye tant bien que mal d’arranger mes cheveux. J’aperçois enfin les premiers candidats présélectionnés. Certaines ne ressemblent pas à leurs photos instagrams, aah, la magie des réseaux sociaux. J’essaye de ne pas trop me faire remarquer afin de donner une bonne première impression. Je suis convaincu de ma mise en beauté, après tout, mon visage fait déjà les 90 % de mon charme. On m’indique le chemin à prendre, et 3…2…1. Me voilà sur le plateau, entouré de belles jeunes femmes et de garçons. Voilà les personnes avec qui j’allais passer mes prochaines semaines, si j’ai la chance d’être sélectionné. Le prime commence et je me contente de sourire face aux caméras. Un premier sujet est lancé, avec qui nous nous verrions bien en « couple parfait ». J’essaye de jeter un regard vers @Aly que j’ai nommé dans sujet. Mouais, elle est jolie, je ne suis pas déçu. Par contre, me voilà étonné que personne ne m’ait cité. Les premiers sélectionnés sont dévoilés, Karla, ça n’est pas une surprise, ainsi qu’un garçon plus discret, Christopher et Achana. Je me sers une coupe de champagne et attends le reste du prime. Je suis dans mon coin, je préfère observer dans un premier temps.

Tenue
Cupidon

Cupidon
MESSAGES : 10803
AGE : 8
POINTS : 33925
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fake-lover.net

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 20:22


» commençons donc. peux tu te présenter ? et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? en somme, qui es tu réellement ? tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. rends nous curieux !
Hola chicas y chicos ! Je m’appelle Alejandra mais vous pouvez m’appeler Aly, c’est bien plus simple. Désolée, je ne vous parlerai pas de paillettes ou de licornes, c’est pas forcément mon truc. J’espère que vous ne serez pas trop déçus. D’ailleurs, c’est quoi mon truc, à moi ? Bonne question. Je ne sais pas tellement, à vrai dire. Enfin, passons. Je vais essayer d’être brève. Je viens de Tucson, en Arizona. Vous savez, le désert des Etats-Unis. Les températures, le temps, un vrai bonheur l’été. Même l’hiver d’ailleurs. Parce qu’il ne fait pas si froid que ça. Et moi, j’aime pas le froid donc ça tombe plutôt bien. Sinon, j’ai deux frères. Un plus vieux, un plus jeune. Le plus vieux est né au Mexique. Tandis que moi et mon plus jeune frère, on est né à Tucson. Nos parents ont passé la frontière entre temps. Et depuis, je n’ai jamais quitté l’Arizona. Non pas que je sois dans une sorte de prison… c’est sympa l’Arizona. Mais bon, voir d’autres paysages, ça ne me déplairait pas non plus.
Que puis-je vous dire d’autre ? Très grande sportive. Le sport fait parti de mon quotidien. Ça me permet de réfléchir, de penser à autre chose. Au moins, j’évite de m’en prendre à mes frères eux-mêmes lorsqu’ils me gonflent, c’est plutôt pas mal, pas vrai ? Non pas que je sois violente, je n’ai pas dit ça, attention. Vous savez, les relations entre frères et sœurs…
Mon but dans la vie ? M’amuser, profiter. Je suis jeune, j’ai de l’énergie à revendre, vous verrez.
Et c’est principalement tout ce que vous saurez. Vous l’apprendrez vite, je n’aime pas trop parler de moi. Je préfère faire parler les autres, connaître tout de leur vie (aussi ennuyantes puissent-elles être), c’est bien plus drôle. Vous savez, les gens sont parfois bien plus naïfs qu’on ne le pense. Et puis, si je vous raconte tout maintenant, vous n’aurez plus rien à découvrir et ce serait fort dommage, je trouve.


» maintenant, passe à une auto description. qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? en quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. n'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Voyons, je suis unique tout simplement parce que je suis moi. C’est quoi cette question ? Qu’on m’aime ou qu’on me déteste, je m’en fiche un peu. Je vis pour moi et non pas pour les autres. Je ne dis pas non plus que je me fiche de tout mais presque. Et si ça ne plaît pas à certains, je n’ai qu’un mot à leur dire : bye.
Plus sérieusement et pour répondre à la question (ouais, quand même), mes frères vous diraient sans doute que je suis trop têtue, trop immature, trop impatiente. Mais c’est juste qu’ils sont jaloux, à mon avis. Après tout, ils n’ont jamais eu l’intelligence suffisante pour se jouer des parents comme ils l’auraient voulu. C’est pas de ma faute si je suis plus maligne qu’eux, quand même.
Moi, sinon, j’pense que je suis créative, ambitieuse. Enfin, vous voyez le tableau quoi. Sûre de moi ? Ouais, aussi.
Sinon, le fait que j’aime pas parler de moi, c’est pas que j’me la joue mystérieuse ou quelque chose du genre, pas du tout. C’est juste que j’me laisse pas approcher si facilement. C’est tout, en fait.


» que représente l'amour à tes yeux ? une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
Ça va sans doute vous paraître triste, du moins pour certains, mais je crois que c’est quelque chose que je n’ai pas encore réellement vécu. Bien sûr, j’ai eu des relations plus ou moins longues mais je ne pense pas avoir réellement connu l’amour en tant que tel, l’amour avec un grand A, comme on dit.
Et puis, après tout, je n’ai que vingt-trois ans alors ce n’est pas dramatique. Je veux dire, je suis encore jeune, je profite de ma jeunesse. En tout cas, l’amour et tout ce qui l’entoure, ça n’a jamais été quelque chose d’important jusque maintenant. Je préfère profiter, pour l’instant. Bien plus drôle et beaucoup moins de prises de tête, surtout ! Quand j'en vois certains se déchirer pour des conneries, je suis bien mieux seule, j'vous l'dis.


» penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? pourquoi fake lover plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Pourquoi pas. Après tout, je ne peux pas réellement savoir ce qui pourrait se passer dans cette émission avant d’y mettre un pied. Bien que je sois assez sceptique pour l’instant. Jamais cela ne m’est arrivé dans mon quotidien alors dans une émission, quelles sont les chances ? Je veux dire, ce serait quand même dingue, pas vrai ? Et honnêtement, pourquoi cette émission ? Pour la notoriété de celle-ci. Pour les opportunités que l’émission peut offrir une fois que nous retournons dans notre petit train-train quotidien. Après tout, si ça peut m’aider à bouger de l’Arizona et voir d’autres paysages, je ne vais pas cracher dessus et dire non, ce serait bête. Et celui qui pense le contraire est débile. Ou hypocrite, au choix ! Bref, vous avez compris où je voulais en venir, quoi.

» que choisis-tu entre amour ou argent ? quelle est ta ligne directrice ? pourquoi ?
L’argent, et plutôt mille fois qu’une. « L’argent ne fais pas le bonheur », bla bla bla. Ouais, ben en attendant, sans argent, tu fais rien de ta vie alors oui, je choisis l’argent. C’est pas que c’est une histoire de ligne directrice ou quoi mais bon, c’est pas en vivant « d’amour et d’eau fraîche » comme peuvent te sortir les petit(e)s niais(es) que tu vas réussir à faire quelque chose de ta vie, j’te l’dis moi.
Bon clairement, le jour où j’arriverai à cumuler les deux, j’aurais tout gagné (j'imagine, en tout cas). Mais en attendant, je prends le fric. DIRECT.


» que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? certains défauts t'horripilent forcément. la passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Je pense que j’arrive à tout supporter, du moins, jusqu’à une certaine mesure. Je veux dire, je pense pas être aussi chiante que ce que certains voudraient me faire croire. Après, tout ne passe pas non plus. En y réfléchissant, je pense que ce qui ne passerait pas, c’est quand la personne en face de toi te prend de haut sans même apprendre à te connaître, genre. Les personnes qui se la jouent un peu trop, qui pensent être meilleurs en tout, qui pensent tout savoir et connaître de notre monde actuel… Ouais au bout d’un moment, faut les stopper ces personnes-là, parce que ouais, ça c’est insupportable, putain. Après, le reste, ma foi, ça peut passer…

» quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? physiquement et psychologiquement.
Ben, quelqu’un d’attirant physiquement tout simplement quoi. Faut arrêter de se voiler la face quand tous les hypocrites te sortent que « le physique ne compte pas, seul l’intérieur compte ». Ouais, bien sûr. Le pire, c’est que ceux qui te sortent ça, la plupart du temps, c’est ceux qui prennent le plus en compte le physique de la personne en face de toi (oui, ça sent le vécu, vous l’aurez compris). Non mais sérieusement, faut arrêter l’hypocrisie un peu, parfois. Enfin, pour en revenir à moi, peu importe la couleur de cheveux, la taille, les yeux… Physiquement, c’est un tout. Mais du moment que je le/la trouve attirant(e), on part sur de bonnes bases.
Et pour tout vous avouer, je pense que psychologiquement, quelque chose qui me ferait craquer, c’est quelqu’un qui essaierait d’en apprendre chaque jour un peu plus sur moi. Je veux dire, comme je vous l’ai dit précédemment, je ne parle que très peu de moi d’habitude. Ma foi, pour le coup, ici, je n’ai pas trop le choix alors je me plie à vos questions. Mais en général, je ne parle pas de moi. Enfin, très peu. Par contre, j’essaie toujours d’en savoir un peu plus sur les gens qui m’entourent. Je sais pas, ça m’amuse de connaître la vie des gens. Même si 95% du temps, c’est inintéressant. Bref, ouais, une personne comme ça, qui s’intéresse à moi, je pense que ça pourrait me faire craquer grave. Après, si ça se trouve, j’ai tout faux... puisque ça n’est jamais arrivé, j'en sais rien, en vrai.

ALEJANDRA

AGE : 23 ans. PROFESSION : coach sportif. HABITAT : tucson (arizona, usa). NATIONALITÉ : américaine, possédant de fortes origines mexicaines. STATUT SOCIAL : célibataire. ORIENTATION SEXUELLE : orientation sexuelle indéterminée.


PROFIL

The Greatest
+ sia



a qui ou à quoi voulez vous ressemblez  : moi, c'est très bien. ce qui se trouve sur votre table de chevet  : mon téléphone. où aimeriez-vous être maintenant : ailleurs qu'en arizona. ce qui vous rend beau : mon caractère. en quoi excellez-vous : la confiance. votre injure préférée : merde. le défaut que vous pouvez pardonner : le mensonge, seulement s'il est ponctuel par contre. le défaut qui vous fait horreur : être prise de haut par quelqu'un. votre gourmandise : les tartes au citron meringuées. qualité que je préfère chez une femme : leur sensualité. qualité que je préfère chez un homme : la détermination. le pire tue l'amour selon vous  : quelqu'un qui ne se lave pas de façon régulière. votre plaisir honteux : pleurer devant un bon film.





» commençons donc. peux tu te présenter ? et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? en somme, qui es tu réellement ? tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. rends nous curieux !
Oh ! Hey ! Salut tout le monde ! Moi c'est Gio ! Je... Ok pour être tout à fait honnête avec vous, j'ai pas l'habitude de parler en face de gens qui m'jugent comme ça... bah j'vais essayer d'être bref mais efficace, d'acc ? J'ai besoin de parler de mon prénom ou c'est pas utile ? Je m'appelle Giovanni, mais tout le monde m'appelle Gio, ça vient du latin Joannes, mais tout le monde s'en fout. Ok, great start... Bref et efficace Gio tu peux le faire. J'ai 22 ans, non, c'est pas vrai, 23 ans, j'viens de l'île de Man, c'est genre la p'tite île entre la partie nord de l'Angleterre et l'Irlande du Nord. Ouh, je sens que j'en ai perdu certains qui sont pas bien latéralisés. En gros en plein milieu de la mer d'Irlande c'est ma maison. J'ai décidé de mettre mes études en pause pendant un an pour profiter de ma jeunesse, voyager un peu et du coup quand j'suis pas en road trip à travers le Royaume-Uni ou l'Europe, ou en train de tenter ma chance dans une émission de télé-réalité mondialement célèbre, j'bosse à temps partiel au rayon poissonnerie du supermarché du coin, ça en jette non ? Mais c'est juré, j'me lave les mains et tout, je sens pas la vieille moule ou le merlan. J'aimerais vraiment répondre à la question « qui suis-je réellement » mais j'suis pas sûr de pouvoir. C'est genre, super compliqué de dire qui on est au fond du fond. Vous définissez votre identité en parlant d'appartenance à des groupes ? À vos expériences ? J'aime pas trop, trop me mettre dans des cases en fait, comme ça je peux toujours changer d'avis et pas me sentir bâtard. Donc niveau biographie, il y a pas grand chose à raconter, je suis né et j'ai grandi sur ma p'tite île dont j'espère m'échapper un jour. Peut-être que Fake-Lover peut m'aider à réaliser ce rêve ? Côté ambition, j'veux juste faire le bien autour de moi, aider les gens à se sentir plus heureux que ce soit par un mot gentil ou un sourire, une épaule sur laquelle pleurer. J'suis toujours là. C'est pas l'ambition la plus folichonne mais on fait ce qu'on peut avec les moyens du bord et c'est un peu une façon de vaincre ma peur de la mort. Si j'aide des gens, ils se souviendront de moi et s'ils se souviennent de moi, le souvenir me maintient un peu envie. S'il y a une règle à ne pas transgresser selon moi, c'est de faire preuve de mauvais esprit, genre chercher à appuyer là où ça fait mal, c'est juste moche comme attitude. Et le pire c'est qu'en général ça marche et dans une émission d'enfermement répandre la mauvaise ambiance c'est juste pas cool. J'ai comme l'impression que c'était pas du tout "bref et efficace" comme réponse...

» maintenant, passe à une auto description. qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? en quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. n'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Wow, unique, tout de suite les grands mots. Je sais pas moi, plein de choses. Les clientes à la poissonnerie elles disent toujours que j'suis une bouffée d'air frais, ce qui est un peu con parce que de l'air frais à la poissonnerie, y'en a pas des masses, mais je crois que c'est leur façon de dire que j'suis positif même si mon job c'est un peu de la merde. J'ai rien contre les poissonniers, juste pour être clair, c'est simplement que je veux pas couper de la morue toute ma vie. En plus j'suis même pas particulièrement positif comme gars, certes j'aime bien voir le verre à moitié plein, mais c'est juste parce qu'on me paie pour servir des gens que je le fais avec le sourire, si j'étais pas payé j'tirerais une de ces gueules... J'pense que j'ai du franc-parler mais pas au point d'être désagréable parce que j'suis sensible au ressenti des gens. C'est quoi l'mot pour ça déjà ? Altruiste ? Empathique ? Un des deux. J'sais plus trop dans quel film c'était qu'ils montraient que si tout le monde faisait des bonnes actions on pourrait changer le monde mais j'ai adopté l'idée et j'essaie juste de rendre le monde un peu plus agréable à vivre pour les gens autour de moi. Parfois j'y arrive pas et parfois j'le rends même plus chiant parce que j'suis pas parfait et que tout le monde n'apprécie pas mes méthodes, mais ça... J'essaie d'être diplomate, mais ça m'arrive d'être bitchy quand j'suis de mauvais poil. Sinon, on me reproche souvent d'être bordélique, mais si vous me faites entrer dans le nid j'ferai un effort pour garder mes affaires dans leur coin, promis. Ah et j'suis pas un mec super drôle qui délivre punchline sur punchline, j'ai pas un énorme sens de l'humour mais j'suis très bon public et il paraît qu'mon rire est communicatif.

» que représente l'amour à tes yeux ? une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
J'suis pas un expert en la matière, en vrai. J'ai eu des flirts plus ou moins sérieux mais qu'une seule vraie histoire et ça s'est même pas mal terminé. C'était le genre de relation où au bout d'un moment on reste avec l'autre plus par commodité, parce qu'on a notre petite routine et qu'on est devenus amis qui de temps en temps couchent ensemble qu'autre chose. Donc bon, j'vais pas chercher à faire pleurer dans les chaumières avec une histoire de cœur brisé et irréparable parce que toutes les nanas me trompent. Ça en dirait long sur moi d'ailleurs, si toutes les personnes avec qui j'sortais finissaient par me tromper, non ? Enfin j'juge pas hein ! Si c'est votre cas c'est pas de chance... mais demandez-vous quand même si le problème il vient pas d'vous quoi.

» penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? pourquoi fake lover plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Fake-Lover c'est un peu « la » télé-réalité à mes yeux, c'était la première émission que je regardais en cachette parce que mes parents ils trouvaient ça abrutissant la télé-réalité. D'accord, ils ont raison il y a des émissions qui sont vraiment pas glorieuses, genre Jersey Shore ou les émissions américaines sur les femmes au foyer qui sont blindées de tunes, mais Fake-Lover c'est canon ! Déjà le principe qu'on a tous un secret, c'est trop bien. Moi j'veux réussir à en percer au moins un, sinon j'aurais trop l'impression d'avoir pas rempli l'contrat passé avec Cupidon. Ensuite t'as l'aspect « couple » qui est marrant parce que soit t'es avec quelqu'un de classe et tu t'entends bien avec, soit t'es coincé dans un mariage sans amour et tu peux t'en sortir qu'en étant nominé. Qui veut se mettre autant en danger ? Autant supporter un boulet pendant trois ou quatre mois que de se faire éjecter par le public.

» que choisis-tu entre amour ou argent ? quelle est ta ligne directrice ? pourquoi ?
C'est un peu difficile de dire que j'choisis l'amour sans avoir rencontré les autres candidats. Si ça se trouve personne ne va me plaire, pas que je fasse pas confiance à Cupidon pour trouver des gens qui me correspondent, hein ! Bon, hypothétiquement, si j'tombe amoureux... Je crois que ça dépendrait de la somme d'argent et de la situation en général. J'veux pas devenir trop hypothétique, mais si on est vraiment amoureux et que j'suis sur le point de gagner 50K ou plus, on peut se dire que l'argent nous servira à tous les deux et que ça vaut le coup, non ? Ceci dit, si c'est pour gagner mille balles, l'amour passera avant. En gros, faut qu'le jeu en vaille vraiment la chandelle pour que je doute. Pour être honnête l'argent j'le vois plus comme la cerise sur le gâteau dans cette aventure, alors trouvez-moi mon âme sœur et qu'on en parle plus !

» que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? certains défauts t'horripilent forcément. la passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Ok, celle là elle est facile. Mes potes me disent tout-le-temps que j'pourrais être un Social Justice Warrior tellement je suis progressiste dans mes positions sur toutes les causes sociales de notre siècle. Être mis en couple avec un ou une partenaire qui serait pas du tout raccord avec moi, ça serait vachement dur. Genre, moi je suis ultra-féministe, pro-multiculturalisme, pro-mixité sociale, j'embrasse toutes les identités de genres. Si mon ou ma partenaire est plus du style à dire que les femmes sont inférieures aux hommes et que leur place est dans la cuisine, que les transgenres sont malades et les gays ont besoin d'un psychiatre -je vise personne, Pape François-, qu'il faut renvoyer les migrants dans leur pays etc. j'pense qu'on va avoir un peu de mal à s'entendre. Ah et puis si mon partenaire est très directif et entêté ça va être compliqué aussi parce que j'aime bien qu'on m'laisse ma liberté de choisir et de penser. Je dis pas qu'il faut pas avoir une stratégie et en discuter mais j'viens pour vivre une aventure humaine et surtout fun, pas pour jouer aux échecs avec Bobby Fischer.

» quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? physiquement et psychologiquement.
Pouah. Celle-là elle fait pas rire de question ! Je me sens obligé de répondre pour l'homme et la femme idéale parce que je veux exclure personne. Dans un cas comme dans l'autre, me faire rire est un plus, mais comme j'l'ai déjà précisé, je suis très bon public, donc c'est pas bien compliqué. Pour les hommes ça va être rapide, j'ai pas vraiment de critères en fait. J'ai jamais réellement eu de véritable relation avec un mec, mais tant qu'il a du charme et qu'il n'a pas l'âge d'être mon père, je pense qu'il peut me plaire, parce que niveau physique j'ai été attiré par des angelots blonds aux yeux bleus -non c'était pas Cupidon- comme par des bad boys ultra virils. Pour ce qui est des filles j'suis un peu plus compliqué mais c'est principalement parce que j'ai plus l'habitude. J'les aime naturelles, quand elles ont une espèce de joie de vivre innée qui rayonne. Quand elles sont taquines c'est encore mieux parce que ça prouve qu'elles connaissent leur valeur et qu'elles savent la revendiquer sans pour autant être agressives. Physiquement, là non plus je suis pas très compliqué, mon seul véritable critère c'est un reliquat du patriarcat mais j'aime pas trop quand elles sont plus grandes que moi. Masculinité fragile, que voulez-vous.

GIO

AGE : 23 ans, dang it. PROFESSION : Poissonnier à mi-temps, baroudeur le reste. HABITAT : Un p'tit loft (ou un gros studio) à Douglas sur l'île de Man. NATIONALITÉ : Britannique. STATUT SOCIAL : Célibataire sans enfant, ou alors on me l'a juste pas dit. Ça ferait un trop bon développement si genre, la mère de mon enfant que je connais pas était aussi dans le nid. Non ? ORIENTATION SEXUELLE : Si j'devais mettre une étiquette dessus j'hésiterais entre hétéroflexible et bicurieux. J'ai juste jamais eu l'occasion d'aller assez loin avec un gars pour confirmer.


PROFIL

Everybody talks
+ neon trees



a qui ou à quoi voulez vous ressemblez  : Trevor Noah, le parfait mélange entre être hilarant et politiquement engagé. ce qui se trouve sur votre table de chevet  : J'ai pas de table de chevet... où aimeriez-vous être maintenant : Sur la route avec mes potes. Mais j'suis bien ici aussi. ce qui vous rend beau : Mon matériel génétique ? Je sais pas répondez à ma place ! en quoi excellez-vous : Pas grand chose, mais j'suis capable de gober un flan. votre injure préférée : J'ai vraiment le droit de la dire à la télé ? le défaut que vous pouvez pardonner : Une trop grande gentillesse. le défaut qui vous fait horreur : Le sexisme. #féministeconvaincu votre gourmandise : Les câlins, donner un peu de tendresse ça fait du bien à l'âme. qualité que je préfère chez une femme : Sa fougue, mais pas dans le genre j'aime qu'elle me résiste, je... genre j'aime quand elles défendent leurs convictions quoi. qualité que je préfère chez un homme : Je sais pas, j'aime un homme qui sait reconnaître ses privilèges et agit pour le bien commun. le pire tue l'amour selon vous  : Il y en a un que je peux pas dire à la télé, donc on va dire... Quand quelqu'un nous rote dessus pendant qu'on s'embrasse. votre plaisir honteux : Le PB&J, le sandwich au beurre de cacahuète et à la confiture pour les non-initiés, j'ai l'impression d'avoir dépassé l'âge d'en manger mais c'est juste l'expérience gustative parfaite pour les nuls en cuisine.


Maze

Maze
MESSAGES : 350
LOCALISATION : parisienne voyageuse.
EMPLOI : astrologue confirmée, diseuse de bonne aventure.
JUKE BOX : hit sale (therapi taxi) drôle de question (romeo elvis) la thune (angele) mariners apartment complex (lana del rey) piece by piece (kelly clarkson) till it hapens to you (lady gaga)
POINTS : 0

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: ULISES
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 20:22


Agréable soirée qui se déroule. Les premiers sélectionnés et aussi la révélation de nos petites confidences. C'est injuste, moi qui pensait pouvoir dire ce que je voulais et au final mes paroles ont tout de suite été dévoilées. Tant pis. Je me laisse un peu embarquer dans la soirée observant les autres avec un sourire mutin sur les lèvres. Le buffet donnait envie, pourquoi pas commencer par lui. Pour pouvoir parler à une personne il faut d'abord manger non ? Parler le ventre vide serait sans doute un trop grand sacrilège à mon humble avis. Je prends alors la nourriture nécessaire, un peu trop, plus que prévu même. Histoire d'éviter de me relever après tout. Et je viens m'asseoir juste à côté du mec qui a du succès @Ulises. « Tu fais rêver du monde. C'est peut-être les tatouages ? » Je débarque comme ça sans prévenir, tel un petit oiseau qui se pose sur son nid. Métaphore un peu grotesque je l'avoue. Je n'avais même pas dis mon prénom. Je trouvais que cela n'avait pas grand intérêt, les présentations c'est surfait et superficiel. Il valait mieux passer à des sujets plus alléchants. J'étais réellement intriguée par le fait qu'il ait été cité de nombreuses fois. Et je me demandais avec quelle dame pourrait-il finir, ou peut-être un homme. Les flèches de Cupidon n'ont pas de sexe. J'en suis presque à oublier que je suis une potentielle candidate et que mon partenaire se trouve probablement autour de moi. Ce n'était qu'un simple détail. Enfin dans ce jeu là pas tellement apparemment.
Lucy

Lucy
MESSAGES : 845
LOCALISATION : pékin, china.
POINTS : 36

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 2 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (césar) annie
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 20:33

Mon voisin européen @ziyan -puisqu'apparemment pour beaucoup, le fait que je sois asiatique sert d'adjectif, comme si il n'y avait pas que de ça en Chine- approuva mes paroles, ce qui me fit légèrement sourire même s'il était légèrement sceptique face à mes paroles. « Peut-être, mais il s'agit du même entretien que celui où ils ont parlé pour la première fois de leurs secrets à la production. » et ça, ça voulait bien dire que des indices devaient forcément être dissimulés ici et là. Les désirs de chacun concernant nos partenaires étaient alors diffusés, et le tout me semblait tout de même assez basé sur le physique, quand on voyait ceux qui pouvaient être cités. Ça ne m'étonnait pas que personne ait cité le plus vieux par exemple. Le brun se plaignit alors de ne pas avoir été parmi les cités. « T'en fais pas, y'aura bien quelqu'un qui te récupèrera par défaut. » je m'amusais toute seule perso, alors que je voyais bien que ça le décevait plus qu'autre chose. Mais si il prenait la mouche pour ça, il allait rapidement s'en prendre plein la tronche par la suite, soyez-en certains. « Vraiment ? Ça n'est pas toi qui a qualifié de fraiche une candidate ? » il me semblait bien voir laquelle il avait ciblé en plus. « J'aurais juré reconnaitre ta voix. » et cela dit, si c'était réellement de cette manière qu'il parlait des femmes, ça ne m'étonnait pas que personne n'ait voulu de lui, mais ça, je le gardais pour moi. Les premiers qualifiés étaient annoncés, et avec eux partaient la-dite fraiche de notre cher Ziyan. « Décidément, c'est pas ta soirée. Tu veux un mouchoir ? » généreuse que j'étais.



I've never been a socialite
Can you feel me now that I'm vulnerable in oh-so many ways ? Oh, and I'll never change.
Brune Sutherland

Brune Sutherland
MESSAGES : 2556
AGE : 29
LOCALISATION : nashville [usa].
EMPLOI : présentatrice.
POINTS : 1380

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 9 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 20:34


Il est maintenant temps de marquer une petite pause pour vous expliquer le système graphique unique en son genre que nous avons mis en place dans cette émission. Mais je vous laisse découvrir tout ça en vidéo.

~ vidéo ~

« Rebonsoir ! Je vais donc vous parler du système graphique dont nous avons été les premiers à installer dans notre émission. Chaque candidat se voit attribuer une couleur qui le suivra tout au long de son aventure, sur les différentes images ainsi que sur les graphiques du jeu. Comme vous avez pu le voir, les premiers candidats entrants ont vu les couleurs de leurs noms varier, et c'est bien de ces couleurs là dont je vous parle. Mais laissez moi faire une petite simulation. »

SIMULATION D'UNE (FAUSSE) NOMINATION


« Comme vous pouvez le voir sur cette image, les quatre nominés sont chacun représentés par une couleur différente. Achana porte un bleu cyan, Aly un orange, Leon un violet et Gio un beige. Jusque là rien de compliqué. Passons maintenant à l'évolution des votes tout au long de la semaine.  Ce graphique résume donc le nombre de pourcentages de votes obtenu tout au long de la semaine. Là encore, les candidats portent les mêmes couleurs. Ce qui voudrait dire par exemple qu'Aly a été en tête des votes tout la semaine, alors que Leon est repassé en seconde position lors du dernier jour, le Dimanche, devançant ainsi Achana et Gio. Evidemment, tout ceci n'est qu'une simulation. Je vais donc rectifier quelque chose que j'ai entendu, il ne s'agit pas du nombre de votes reçu chaque jour. Non, il s'agit de l'évolution. Les pourcentages de Samedi seraient donc tous les votes comptabilisés depuis le Mardi, et comprenant donc cinq journées, et non pas une seule ! Au final, les valeurs les plus importantes à retenir sont donc celles du Dimanche, qui comptabilisent l'intégralité des votes obtenu depuis le début de l'ouverture de ceux-ci. Vous retrouverez ce genre de graphique à chaque fin de prime, après que les éliminés aient été annoncés. Mais pour revenir sur une note un peu plus positive, je vais de nouveau laisser mon ami Cupidon vous introduire de nouveaux candidats... »



    I think the universe is on my side

    Heaven and Earth have finally aligned
    Days are good and that's the way it should be
Fawn

Fawn
MESSAGES : 556
AGE : 27
CITATION : WHY DO YOU PUT YOUR SELF-ESTEEM IN THE HANDS OF COMPLETE STRANGERS ?
POINTS : 72

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 16 750
RELATIONS:
PARTENAIRE: CRISTOPHER
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 20:39

Le jour J est enfin arrivé. Si je suis très heureuse d’avoir l’opportunité de découvrir un pays comme la Chine, je dois bien avouer que mon impatience avait rapidement pris le dessus, envoyant bouler dans un coin toute l’excitation que j’avais pu ressentir lors de mon arrivée en Asie. L’attente, ce n’est pas mon point fort. Je déteste ne pas avoir le contrôle de la situation et n’avoir rien à faire, aussi je me suis occupée comme je le pouvais, gérant mes clients et diverses affaires en profitant du Wi-Fi capricieux de l’hôtel. Mais ce soir, ce supplice prend fin. Je vais enfin être fixée, et savoir si je rejoins l’aventure pour quelques semaines ou rentre bredouille chez moi. Pour être tout à fait honnête, à ce stade-là, l’issue m’importe peu : je veux juste une putain de réponse. Vêtue d’un de mes ensembles favoris (un haut blanc et la jupe taille haute qui va avec) je fais mon entrée sur le plateau, excitée mais pas vraiment nerveuse. Je ne joue pas ma vie après tout. Suivant le mouvement, je prends place parmi les autres candidats, sagement, docilement. Je ne me fais pas remarquer et me contente de me montrer attentive, observant déjà scrupuleusement tout ce qui se passe autour de moi. Tout le monde est si élégant. La sobriété de ma tenue me semble bien simple, en comparaison. Après avoir plus ou moins jaugé la compétition, je porte mon attention sur Brune, la présentatrice. Ce prénom, ce visage, me sont familiers. Je crois avoir vu la saison durant laquelle elle était candidate – c’était il y a plusieurs années, mais cela me revient. Elle a ce charme pétillant qui convient particulièrement à une candidate de télé-réalité ou à une animatrice. N’importe quel rôle qui permet de briller, en somme. Les noms des premiers sélectionnés sont annoncés, ceux-ci nous quittent alors pour entrer dans le nid d’amour – bon sang cette expression, je m’y ferai pas. Toujours aussi silencieuse, je croise mes jambes et incline légèrement la tête tandis que Brune reprend la parole pour nous expliquer le fonctionnement des nominations. Jusque-là, rien de choquant, tout me paraît clair – mais il y a avait visiblement besoin de mettre les points sur les i.
Cupidon

Cupidon
MESSAGES : 10803
AGE : 8
POINTS : 33925
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fake-lover.net

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 20:41


» commençons donc. peux tu te présenter ? et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? en somme, qui es tu réellement ? tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. rends nous curieux !
Pour commencer, je m'appelle Rhéa et j'ai vingt cinq ans. Grace à mes parents, j'ai la double nationalité franco-italienne. Toute mon enfance a été régit par les allers-retours entre Paris, ville de mon père, de ma famille, et Naples, ville d'origine de ma mère et de mes grands-parents. Sur le moment, je ne réalisais pas la chance que j'avais, petite gamine insolente à qui ses parents offrait tout. Désormais, ma vision des choses est différente, je suis adulte, et je dois gérer mon propre compte en banque... Grandir est la pire chose qui puisse m'arriver. J'aimerais rester figer dans le temps, rester bloquer à l'époque de la vingtaine, innocente, insouciante... Mais la vie n'est pas faite ainsi, et de nombreux coups durs m'ont forcés à m'endurcir. Bref, je m'égare. Sinon, dans la vie, je suis commissaire priseur. Ne me demandez pas comment ni pourquoi j'en suis arrivée à ça. Quelle petite fille rêve de devenir commissaire priseur ? Aucunes, oui, vous avez raison. Je dirais que cette carrière s'est présentée à moi par la force des choses et finalement, comme une évidence. J'allais oublier, détail important, j'ai une sœur jumelle, Sofia et un petit frère, Anton. Anton, c'est mon bébé, un être adorable de dix ans mon cadet, trop gentil et trop pur pour ce monde. Sofia elle, c'est ma copie conforme... enfin, d'après les autres. Moi, je ne vois que nos différentes. Nos différences physiques et mentales. Nos caractères, nos choix de vies... ces différences qui font que je suis déjà tata depuis quatre ans désormais. J'aime ma famille, je ferais tout pour eux malgré tout ce qui peut arriver. Mon goal dans la vie, c'est les voyages, la découvertes d'autres cultures, l'émerveillement dans les yeux quand t'es devant un paysage grandiose et que tu réalises que tu n'es rien. Rien qu'un grain de poussière de passage. Dès que j'y arrive, je pars, j'ai besoin de m'évader, de me sentir libre.

» maintenant, passe à une auto description. qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? en quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. n'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Ce qui me rend unique ? Vraiment, vous avez vu ce physique de rêve avant de poser la question ? Non, je rigole bien sur. En plus, Sofia a toujours su se mettre plus en valeur que moi, c'est elle, la jumelle sur qui tous les mecs peuvent se retourner. Le reproche que j'entend le plus souvent, c'est mon caractère. Caractère de cochon, comme disent mes proches, fille glaciale, comme disent les autres. Je n'aime pas me forcer à parler aux personnes qui ne m’intéressent pas, c'est un défaut ça ? Je n'aime pas m'étaler en politesse et en fausse sympatrie, ce qui peut parfois faire de moi une fille qu'on qualifie d'hautaine. Au fond, j'ai surtout beaucoup de mal à faire confiance, je n'aime pas parler de moi, je n'aime pas m'ouvrir. Je reste à contrario une oreille attentive, tu peux clairement me déballer ta vie, vider ton sac, ça ne me dérange pas, tant que tu ne me demande pas de faire la même chose en retour. Ne me demande pas non plus de conseils, je suis nulle pour ça. Je n'ai pas peur qu'on ne m’apprécie pas, ça ne va pas changer ma vie. Je n'ai pas peur de la solitude, je sais l’apprécier. Avec tout ça, vous allez vous dire que vous avez à faire à une fille exécrable, froide, associable. Au fond, vous n'avez pas vraiment tord... Mais je ne suis pas uniquement ça, ouf, vous imaginez le calvaire, autrement ? Mes proches disent que je suis une personne attentionnée, honnête, sincère, souriante. Rigolote à mes dépends. Tout ça, je le répète, uniquement avec les personnes qui ont une place dans mon cœur. Quand j'aime, je ne compte pas, dans les gestes, dans les mots. Une belle et grande palette de différentes couleurs, qui n'ont rien à voir, mais qui font de moi ce que je suis.

» que représente l'amour à tes yeux ? une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
L'amour, c'est un sentiment sympa, qui vous met sur un piédestal un temps, pour vous faire chuter après. Vous l'aurez compris, l'amour et moi, c'est compliqué. J'ai déjà eu quelques relations, sur le coup, je pensais être amoureuse, je ne l'étais pas vraiment, je n'ai jamais réussi à m'attacher suffisamment pour rêver de faire durer les choses. Je n'y arrive pas, et quand j'y arrive, je suis déçue, laissée sur le bas côté. Je ne suis pas fermée à l'amour, je ne le cherche pas non plus, je vis ma vie et si un jour il se présente, je l’accueillerais avec un sourire sincère.

» penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? pourquoi fake lover plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Honnêtement, je n'y crois pas vraiment. Déjà que c'est compliqué à l'extérieur, malgré toute la population dont est constituée la capitale française. Mais encore une fois, je ne suis pas fermée, qui sait, peut-être que je serais surprise ?

» que choisis-tu entre amour ou argent ? quelle est ta ligne directrice ? pourquoi ?
Entre l'amour et l'agent, je choisis l'argent. Honnêtement, qui répond le contraire ? Qu'on me désigne du doigt ce menteur. Personne ne choisit vraiment l'amour, on arrive avec des espoirs, des rêves, à la rigueur d'accord, mais cela ne peut pas être notre seule ligne directrice dans cette aventure. La vie, c'est pas un Disney. Alors je réponds l'argent, et si l'amour se présente, ce sera toujours un plus agréable. Viser la lune pour atterrir dans les étoiles.

» que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? certains défauts t'horripilent forcément. la passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
Le concept du partenaire est la chose qui m’angoisse le plus dans cette aventure. Plus que le fait d'être loin de ma famille, plus que le fait d'être isolée du reste du monde, plus que de devoir vivre en communauté avec un groupe d'inconnus. La chose qui m'angoisse le plus est de devoir former un binôme uni et de confiance avec quelqu'un... J'ai beaucoup de mal à faire confiance, alors le pire serait de me retrouver avec une personne malhonnête, qui prend les gens pour ses marionnettes. S'il le fait avec les autres, pourquoi n'en serait-je pas également sa victime ? Ah, il y a aussi la bavardise, quelqu'un qui est toujours en train de jacter, de me tenir la patte pour me raconter sa vie, je n'aurai pas la patience, je me connais. Mais sinon hormis ça, tout ça bien se passer, promis.

» quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard ? physiquement et psychologiquement.
Quelqu'un qui arrive à supporter mon caractère, quelqu'un qui me fait croire que c'est tout les jours le premier jour, quelqu'un qui sait rêver, voyager, profiter. Le dialogue, le rire, l'entente, les rêves, les projets, autant de choses qui peuvent rendre quelqu'un de parfait à mes yeux. Homme ou femme, après, ce n'est qu'une formalité.

RHÉA

AGE : vingt cinq ans. PROFESSION : commissaire priseur. HABITAT : paris, france. NATIONALITÉ : franco-italienne. STATUT SOCIAL : moyen. ORIENTATION SEXUELLE : bisexuelle.


PROFIL

I'm A Mess
+ Bebe Rexha



a qui ou à quoi voulez vous ressemblez  : jennifer lawrence, elle est magnifique et à l'air tellement cool. ce qui se trouve sur votre table de chevet  : mon ipad avec l'application netflix en favori. où aimeriez-vous être maintenant : dans un van en road trip, vu sur l'océan. ce qui vous rend beau : ma sincérité. en quoi excellez-vous : les fourneaux sont mes amis, c'est top chef tous les jours avec moi. votre injure préférée : merde. le défaut que vous pouvez pardonner : la maladresse. le défaut qui vous fait horreur : le mensonge. votre gourmandise : framboisier chocolat. qualité que je préfère chez une femme : naturelle. qualité que je préfère chez un homme : humble. le pire tue l'amour selon vous  : le manque d'hygiène. votre plaisir honteux : les comédies romantiques dramatiques.





» commençons donc. peux tu te présenter ? et nous faire part de ta courte expérience de la vie, de ton peu d'existence ? en somme, qui es tu réellement ? tes convictions, tes buts dans la vie, les règles à ne jamais transgresser selon toi.. rends nous curieux !
Contrairement à ce que ma tronche d'ado, ma silhouette fluette et mes cheveux peroxydés pourraient laisser penser je vous confirme que je suis majeur et bien autorisé à passer ces castings. Je peux peut-être vous donner mon nom déjà, pour commencer ? C'est Sidney, mais tout le monde m'appelle Sid et je préfère aussi ce diminutif. Bon on va pas aller loin avec ça, j'en ai conscience. J'suis pas certain de pouvoir étancher votre soif de curiosité avec un vécu aussi pauvre que le mien, j'ai vingt-trois ans et l'impression d'avoir survolé ma vie jusqu'à maintenant. Je suis quasiment jamais sorti de mon Australie natale, les jeunes d'aujourd'hui voyagent beaucoup mais moi j'en ai eu que très peu l'occasion et je suis certainement passé à côté de beaucoup de choses. Je suis Australien, oui, et mon prénom est un clin d’œil à l'une des grandes villes de ce pays à une nuance orthographique près. Mes parents ont jamais été capables de me dire pourquoi ils ont opté pour un "i" au lieu du "y", et du coup la référence est moins évidente. Enfin c'est qu'un nom vous me direz, je pense qu'ils se sont juste pas cassé la tête à ce moment-là. Toute ma vie se trouve en Australie aujourd'hui, plus précisément à Hobart en Tasmanie où je suis né, où j'ai grandi et que je n'ai jamais quitté. J'ai pas eu la volonté d'en partir, pourtant je m'y sens pas particulièrement bien, je sais paye ta logique. J'ai surtout pas été capable de couper le cordon, parce que tous mes repères sont là-bas et le fait de me retrouver seul me fait peur. J'ai pas envie de prendre un nouveau départ dans une ville ou dans un pays que je ne connais pas. Certains rêvent de tout quitter, moi c'est l'inverse, et pourtant mes proches sont d'avis que je reste attaché à Hobart pour de mauvaises raisons. J'y ai pas que de bons souvenirs mais j'arrive pas à les laisser derrière moi pour aller de l'avant, ma mère vous dirait que je vis dans le passé et elle a sûrement raison. Je m'enferme dans une vie qui me rend pas forcément heureux, mais c'est toujours plus confortable que le fait de tout plaquer pour repartir de zéro. Il y a des jours où je me sens vraiment vide, comme si j'étais dans un épais brouillard et ces jours-là je peux délaisser absolument tout ce qui m'entoure. Les gens et les choses que j'aime pour choisir de m'isoler, et mon travail aussi auquel je n'ai pas toujours la force de me rendre. Ah oui, je vous ai pas encore parlé de ça. Je travaille dans l'un des théâtres de la ville, mon boulot c'est de créer et de gérer des ambiances lumière pour des spectacles. Je mets en valeur les artistes et les décors, et c'est assez paradoxal d'être à la gestion de la lumière tout en restant dans l'ombre. Mais j'aime bien faire ça, même si mes idées sont parfois un peu en décalage avec celles des scénographes. C'était pas une vocation, j'en ai jamais eu, il a simplement fallu s'orienter vers quelque chose à un moment donné. Ça me permet de gagner à peu près bien ma vie, et maintenant que j'y ai mes repères je crois que j'arriverais plus à en partir. Je m'adapte pas facilement aux changements ça je crois que vous l'avez compris, donc je pourrais pas changer régulièrement de job comme certains le font. Même si je serais sûrement mieux payé ailleurs, je me contente de ce qu'on me donne parce que je veux pas perdre toutes mes petites habitudes pour devoir en retrouver d'autres. Vous savez ce qu'on dit, on sait ce qu'on perd mais jamais ce qu'on gagne. Et c'est justement le fait de pas savoir ce qui m'attendrait qui m'a toujours rendu incapable d'engager la moindre démarche de changement dans ma vie. Je privilégie en quelque sorte la sécurité, la facilité même si vous préférez, et pas mal de personnes autour de moi pensent que mes croyances destructrices m'empêcheront toujours de me réaliser. Je suis pas un exemple de développement personnel, ni une référence en matière de bonheur, et ceux qui disent que je suis devenu la victime de ma propre vie doivent pas avoir tellement tort.

» maintenant, passe à une auto description. qu'est-ce qui aux yeux des autres te rend unique ? en quoi peuvent-ils t'aimer ou te détester ? quels défauts te reproche-t-on le plus souvent ? essaie de t'imaginer au travers du regard des autres. n'hésite d'ailleurs pas à nous faire part de ton opinion face à tout ça.
Cette question est encore plus difficile que la précédente, et je sais pas si je peux être très objectif sachant que j'ai une tendance naturelle à me dévaloriser, d'après mes proches. Certaines personnes m'ont conforté dans l'idée, tout au long de ma vie, que j'étais inférieur aux autres. J'ai tendance à le croire encore aujourd'hui, et c'est sûr que je ne déborde vraiment pas d'estime pour moi. Je crois que tout le monde s'accorde à tirer le même portrait de moi : un garçon hypersensible, introverti. Et à qui le courage fait défaut, comme j'ai pu le dire juste avant. Je veux pas entendre parler de changements, ni de responsabilités, ces deux mots m'angoissent. Le monde qui m'entoure me fait peur et je m'en préserve comme je peux, j'ai une bulle de protection pas évidente à percer et suis sans cesse en recherche de sécurité. Je pense être quelqu'un d'assez lâche, dans le sens où les seules choses que je parviens à oser se manifestent de façon très superficielle, au niveau de mon apparence. Je change de couleur de cheveux au gré de mes humeurs, et si contre toute attente cet entretien doit donner lieu à une sélection vous vous rendrez rapidement compte de mon côté lunatique quand toutes les couleurs de l'arc-en-ciel se seront succédées sur ma tête. J'essaye de me démarquer un peu comme ça, même si mes audaces vestimentaires ne sont qu'un masque dissimulant une personnalité beaucoup plus fragile et effacée.. et plus on gratte, plus les couleurs s'estompent. La plupart des gens s'arrêtent sur l'apparence et j'ai envie qu'on me trouve cool, j'essaye de sortir de la marge pour être remarqué. Je me suis toujours senti invisible, et c'est un sentiment qui fait mal, vous savez. Mon look est pas conventionnel et c'est pour moi une forme de défense, je me protège derrière ça, j'ai rien trouvé de mieux. Ça me permet de contrer ce sentiment d'insécurité que j'ai par rapport à ma personne, ce manque de confiance qui prend beaucoup de place depuis toujours. Je me sens différent des autres alors cette différence je la cultive, histoire de rendre ce sentiment justifié. Et en obéissant à aucune règle en matière de style j'ai l'impression d'être une sorte de rebelle et donc d'une certaine façon je me sens exister, ce qui n'a longtemps pas été le cas. Je vais pas vous mentir, j'ai en réalité un besoin désespéré d'être compris et apprécié, d'obtenir l'attention des autres parce que la solitude et l'abandon m'effraient terriblement. Il y a un sacré décalage entre mon apparence extérieure et ma réalité intérieure. On dit que notre façon de nous habiller reflète notre personnalité, que rien n'est plus révélateur que les chaussures que l'on porte, mais dans mon cas les apparences sont assez trompeuses.

» que représente l'amour à tes yeux ? une triste description de sentiments inexistants et utopiques, un partage que tu n'as encore vécu, trouvé ou encore un souvenir malheureux que tu ne souhaites pas revivre ?
Je suis tombé amoureux un paquet de fois dans ma vie, j'ai même aimé à en perdre la raison. C'est un peu le résumé de mon existence, en fait. J'ai pas arrêté d'enchainer coups de cœur et désillusions ces dernières années, je suis un grand déçu de l'amour qui retombe sans cesse dans son piège. C'est sans fin, il faut croire que chaque nouvelle blessure me vaccine un temps... pour finalement me faire replonger. Je crois que j'aime tout simplement les sensations et les émotions que me procure l'amour, que ça me permet de combler un certain vide en moi. Chaque coup de cœur peut prendre des proportions dingues, et la chute n'en est que plus rude, à l'arrivée. J'ai beaucoup souffert, seul, par rapport à ça. Face à des sentiments qui n'ont jamais été réciproques, ou que je n'ai même parfois pas été capable d'avouer. J'imagine pas ma vie sans passion, même si elle doit s'accompagner de souffrance, parfois. Bon, souvent. En plus d'être un cœur d'artichaut, j'ai une sorte de... dépendance affective ? Je crois que c'est le terme. Une dépendance qui se manifeste avec mes proches, avec mes amis et du coup, aussi, sur le plan amoureux. Je vous l'ai dit, l'idée de me retrouver seul m'angoisse énormément et je vis avec de nombreuses peurs comme celle de ne pas être aimé, d'être rejeté ou abandonné. Alors je cherche des soutiens affectifs partout où je peux en trouver, et dès que quelqu'un choisit de me faire sortir de sa vie je le vis comme la plus douloureuse des ruptures. Qu'il y ait eu des sentiments amoureux ou pas de mon côté, ma dépendance en matière de relations amicales est aussi bien réelle. J'ai autant peur de voir mon coup de cœur du moment s'intéresser à quelqu'un d'autre que de voir l'un de mes amis se lier à d'autres personnes. Pour la psy que j'allais voir avant ces deux situations résultent d'une profonde insécurité affective et émotionnelle, je suis trop sensible pour ce monde, c'est l'une des conclusions qu'on doit pouvoir en tirer. Je suis donc possessif avec tout le monde, ce qui vaut à ma vie affective et sentimentale d'être toujours extrêmement compliquées et chaotiques.

» penses tu connaître ce sentiment dans l'émission ? pourquoi fake lover plutôt qu'une autre télé-réalité ?
Je ne pense pas, j'en ai peur, plutôt. Je ne vois pas comment je pourrais y échapper alors qu'il ne me faut pas grand-chose pour ressentir ça dans la vie de tous les jours. Donc dans une émission où les sentiments sont apparemment décuplés, je n'imagine même pas. Mais si je suis ici c'est que quelque part je cours aussi après ça, et de toute façon comme je vous l'ai dit j'ai besoin de me sentir amoureux, besoin de cette intensité et du fracas de la passion dans ma vie. Je connais bien votre émission, je l'ai beaucoup regardée et le fait que l'amour en soit la principale toile de fond m'a certainement décidé à tenter ma chance ici plutôt qu'ailleurs. Ça doit vous paraitre débile, de chercher à replonger dans le même éternel piège comme si chaque déception ne m'apprenait rien. Vous devez penser que j'aime me faire du mal, et même si je n'irais pas jusque là je reconnais que je me sens jamais aussi vivant que lorsque je retombe dans cette spirale infernale et m'y casse les dents une énième fois.

» que choisis-tu entre amour ou argent ? quelle est ta ligne directrice ? pourquoi ?
L'amour, sans une once d'hésitation. Une vie sans argent ne me rendrait pas forcément malheureux, mais une vie sans amour, arrachez-moi directement le cœur ça ira plus vite. Je préfère pas imaginer ce que je deviendrais sans amour. L'une de mes plus grandes peurs serait de finir ma vie en me disant que je n'ai finalement connu l'amour qu'à sens unique, mais je crois que le fait de ne jamais tomber amoureux est encore pire, alors ça me fait un peu relativiser sur mon cas. Parce que je pense que ceux qui sont incapables de s'ouvrir à ça ont autant de problèmes à régler que moi, et qu'on devrait consulter ensemble.

» que ne saurais-tu supporter chez ton futur partenaire ? certains défauts t'horripilent forcément. la passivité, la domination, le machisme ou féminisme, etc.
J'évite de trop me poser la question, pour pas m'investir trop tôt dans cette relation à laquelle je risque de vouloir donner une dimension très exclusive, trop vite. J'ai peur de tomber une nouvelle fois dans cette dépendance par rapport à l'autre, au point d'étouffer mon partenaire et de rendre les choses oppressantes pour lui ou elle. C'est pas du tout mon objectif, mais je me connais et vous aussi, désormais. Je sais que je vivrais mal le fait d'être lié à quelqu'un qui passera son temps à me rejeter, ou qui ne me prêtera aucune attention. Je suis prédisposé à m'attacher rapidement et à accorder beaucoup d'importance à ce lien alors le pire pour moi serait d'être confronté à de l'indifférence en face. Le mépris serait plus gérable, je m'estimerais déjà heureux de lui inspirer quelque chose. Car si je sens que je n'existe pas aux yeux de mon partenaire, j'aurai le sentiment d'avancer seul dans cette aventure et ça c'est ma hantise, j'aurai besoin de me raccrocher à quelqu'un comme je l'ai toujours fait.

» quel serait le fantasme, homme ou femme, idéal à ton regard? physiquement et psychologiquement.
Quand je tombe amoureux c'est d'une personne, pas d'un sexe ou d'un idéal. Il n'y a pas de règles selon moi en amour, et je parle bien d'amour là encore parce que la dimension sexuelle ne s'immisce jamais dans mes sentiments. Je développe une attirance romantique pour une personne sans considérer son genre ou encore son âge, ce sont des détails sur lesquels je m'arrête pas. Certains se mettent des barrières, moi mon cœur n'en distingue aucune.

SIDNEY "SID"

AGE : vingt-trois ans. PROFESSION : éclairagiste au théâtre Odeon. HABITAT : Hobart, Tasmanie, Australie.  NATIONALITÉ : australien. STATUT SOCIAL : célibataire. ORIENTATION SEXUELLE : je me définie en tant que panromantique.


PROFIL

blood and muscle
lissie



a qui ou à quoi voulez vous ressemblez  : j'aimerais me transformer en quelqu'un de confiant pendant une journée, pour ressentir ce que ça fait au moins une fois. ce qui se trouve sur votre table de chevet  : mon téléphone qui me sert de réveil, le bouquin du moment et un rescue spray contre le stress. où aimeriez-vous être maintenant : au fond de mon lit. ce qui vous rend beau : je sais pas... cherchez bien.  en quoi excellez-vous : exceller est un bien grand mot, mais je touche un peu au piano. j'ai appris et j'apprends toujours seul, et je chante un peu, aussi. d'après ma tante l'oreille musicale est quelque chose d'inné chez moi et c'est d'autant plus étonnant que je viens pas du tout d'une famille branchée musique. votre injure préférée : j'en ai reçues beaucoup plus que j'ai pu en dire, désolé je ne suis pas très inspiré. le défaut que vous pouvez pardonner : la naïveté, il n'y a rien de plus humain. le défaut qui vous fait horreur : quelqu'un d'incompréhensif, on ne peut pas être plus mal entouré parce que c'est comme être seul, au final. votre gourmandise : le lamington, un dessert de chez moi au chocolat recouvert de noix de coco. qualité que je préfère chez une femme : son écoute.  qualité que je préfère chez un homme : son côté sécurisant. le pire tue l'amour selon vous  : l'absence de sentiments. votre plaisir honteux : l'opéra.


Richard

Richard
MESSAGES : 827
AGE : 55
LOCALISATION : Pleinmont (Guernesey island)
EMPLOI : Commisaire divisionnaire en retraite anticipée
CITATION : “Tout le monde devrait tenir son journal. A commencer par les bandits et les criminels. Cela simplifierait les enquêtes policières.” : Philippe Bouvard
JUKE BOX : Franck Sinatra / Ibrahim Maalouf / Benjamin Clemnetine / Ray Charles / Beethoven / Wagner / Rossini.
POINTS : 54

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 10 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Penny
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 20:45

Alors que je converse avec @Dash, j’entends une voix masculine qui me parle à voix basse. Cela remarque me fait sourire, tant elle est prévisible. Comme quoi, dans l’esprit de certain, approcher de la soixantaine n’est pas compatible avec une émission telle que Fake Lover. Au fond, il n’ont peut-être pas tort, mais si je suis ici c’est bien pour prouver le contraire ? Non ? Désolé de te décevoir, mais non. Ma petite-fille doit-être bien au chaud, chez elle dans son petit kigurumi licorne que je lui ai offert à Noël dernier. Je le regarde et le reconnais, je crois qu’il se nomme @Bastian. C’est l’avantage d’avoir travaillé dans la police française, on en devient physionomiste. Malgré tout, je tiens à reconnaître que tu as un certain sens de la répartie. C’est appréciable à notre époque. Trop de débats écourtés de nos jours, de wesh wesh inutile ou de ferme ta gueule. Même en politique tout finit par tourner en mugissement bovins ou en poudre de perlimpinpin… Affligeant. Pour le moment, je me contente de servir @Dash, en préparant une autre pour le grand blagueur et une dernière pour moi. Je la leur tend à tous les deux, avant de m’emparer de la mienne. « À cette aventure, qui je l’espère commencera pour nous ce soir. » Je trinque avec eu avant de porter le breuvage à mes lèvres. Hum, cela ne vaut pas le millésime que j’ai chez moi à Guernesey, mais il reste convenable. Des idées sur ce qui nous attend ? Je ne préfère personnellement pas fait de plan sur la comète, on verra bien. Pour le moment les couples sont annoncés les uns après les autres, tous plus magnifiques. J’espère que mon tour arrivera, de toute manière je n’ai pas grand-chose à craindre il doit rester pas mal de place encore.
Ziyan

Ziyan
MESSAGES : 232
AGE : 26
LOCALISATION : Strasbourg
EMPLOI : Etudiant à l'ENA
CITATION :
POINTS : 0

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (Fawn) Sid
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: PREMIER PRIME   Dim 28 Oct - 20:46

L'ASIATIQUE (@Lucy) me rappelle que c'est le même entretien que celui où ils ont parlé de leurs secrets pour la première fois. Ca aurait pu être intéressant oui mais « Malheureusement ils coupent la partie la plus intéressante. » Celle du secret, oui ce serait cool qu'il nous donne leurs secrets direct, tiens, tentons avec l'asiatique. « Toi c'est quoi ton secret ? » Tentons, à défaut d'être à l'intérieur pour gratter des indices, je peux gratter des indices sur le plateau, même si la certitude de ma participation et de sa participation n'est pas réelle. Je me vexe quand personne me cite, et la brune décide d'enfoncer le clou. Moi un choix par défaut ? Soyons sérieux. « Bah j'espère que ce sera pas toi qui aura la chance de me récupérer. » Parce qu'elle ose déjà me remettre en question et moi j'aime pas ça, surtout venant d'une femme. Et puis je pensais que la production avait oublié mon discours, mais non vu qu'elle cite un mot de mon discours, à savoir fraiche. « Oui c'est moi, tu la trouves pas fraiche toi ? » Je vois pas le problème, c'est un compliment, j'espère ne pas être tombé là sur une féministe de catégorie extrême, on risque pas de s'entendre autrement.  Les couples se succèdent, viennent ensuite @Cristopher, déjà sélectionné en couple avec @Achana. Quand je disais que les asiatiques entreraient dans l'aventure. Par contre, j'ai la haine, mais genre vraiment. @Aly ne sera pas ma partenaire. Je n'ai plus qu'à me noyer dans l'alcool, allez hop un verre pour oublier. Au pire j'élimine @Gio, j'élimine mon partenaire et c'est bon. Bon après physiquement il y a cette brune (@Juliette) aussi qui peut faire l'affaire, elle est très belle, elle aussi. Tant que je me retrouve pas avec un mec ou avec la fille et ses yeux globuleux ça ira. (@Maze) Personne me cite, je suis pas avec Aly, cette soirée commence vraiment mal. Je vois Aly partir avec Gio. Je baisse la tête, triste. « Au revoir Aly, ta fraicheur me manquera. » Et il y a l'autre qui me propose un mouchoir. « Ca ira merci, rien m'empêchera de parler avec elle de toute façon. » Pas besoin que ça soit ma partenaire pour ça.
 

PREMIER PRIME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» premier prime (16/09 - 21h00)
» Premier prime - 02.03, 19:30
» Le discours du premier ministre J E Alexis
» Le Premier ministre en voyage de santé
» le 13 e premier ministre sera-t-il renvoyé par les députés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: STUDIO - FEU (SUD) :: LE PLATEAU-