GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 SILAS/ Shirtless, sheetless and sleepless on the edge of your queen-sized bed - 02/04 à 12h12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yityish

Yityish
MESSAGES : 1720
AGE : 30
LOCALISATION : PARIS - FR
EMPLOI : AMIE PRO
POINTS : 28

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (MANU) (PERSONNE) (JOANES) JOUKO
Voir le profil de l'utilisateur

SILAS/ Shirtless, sheetless and sleepless on the edge of your queen-sized bed - 02/04 à 12h12 Empty
MessageSujet: SILAS/ Shirtless, sheetless and sleepless on the edge of your queen-sized bed - 02/04 à 12h12   SILAS/ Shirtless, sheetless and sleepless on the edge of your queen-sized bed - 02/04 à 12h12 EmptyLun 28 Avr - 21:16

La blonde est en tenue de sport. Un débardeur très moulant et un short tout aussi moulant et mini-mini surtout. Elle est partie pour courir sur un tapis. Elle a réalisé qu'elle n'avait plus fait de sport depuis un moment maintenant et qu'il fallait qu'elle se bouge avant d'attraper un gros cul. C'est affreux d'avoir un gros cul, quand même. Elle débarque alors dans la salle de sport, déjà occupée par quelqu'un. Elle ne fait alors pas de bruit, se penchant un peu pour voir qui était déjà en train de se bouger sur le tapis de course. Silas. Elle adopte un sourire, amusée, en faisant de gros yeux. Soudainement et surtout, sans réfléchir, elle a une idée. Alors elle repart aussi vite qu'elle était arrivée, pour foncer dans le dressing, où elle a bien pris soin de ranger et cacher la chemise de Silas. Franchement, elle le voyait vraiment farfouiller ses affaires et mettre du désordre tout simplement pour reprendre son bien, sa pauvre chemise en jean. Ca l'aurait un peu mis en colère s'il avait fouiller dans ses affaires – bien qu'elle l'a fait elle-même pour prendre sa chemise – mais apparemment non. Pas apparemment, parce qu'elle la trouve rapidement, pile à l'endroit où elle l'avait mis. Alors elle la tire de son placard et elle l'enfile, non pas comme on met une chemise, non. Elle l'enfile comme la robe qu'elle avait montré à Jasmine l'autre jour et qu'elle trouve bien plus que cette chemise. Oui, une jolie petit robe, assez courte, assez mignonne, avec un beau noeud au niveau de sa poitrine. Elle fait un tour sur elle-même pour s'admirer, vraiment, avant de reprendre la même direction qu'elle avait pris. Finalement elle aura déjà fait son sport avec ses allés et ses retours, alors elle peut l'embêter sans se gêner. Et puis quand il faut embêter, elle ne se gêne pas la blonde. Alors, lorsqu'elle revient dans la salle, elle fait un tour sur elle-même pour lui montrer le résultat. “Regardes ! J'ai mis ta chemise !” Qu'elle s'exclame joyeusement, en écartant ses bras et en faisant un nouveau tour sur elle-même. “Franchement ! Avoues qu'elle me va mieux qu'à toi !” Qu'elle dit en bougeant un peu ses hanches et en lui faisant une petite grimace. De son index, elle vient appuyer sur les boutons du tapis et l'arrêter totalement. “Allez ! Donnes la moi !” Qu'elle dit, en papillonnant des yeux, se mordillant la lèvre. Bon elle sait déjà qu'avec Silas, c'est pas pareil qu'avec les autres hommes, mais quand même. Peut-être qu'il peut succomber comme ça... “Donnes la moi et je te fais quelque chose !”
+ la robe
Silas

Silas
MESSAGES : 924
AGE : 31
LOCALISATION : montpellier, france
EMPLOI : pompier, flair-bartender
CITATION : « Dans la vie, il faut être bon, mais il ne faut pas l'être deux fois, car si tu es bon deux fois, tu deviendras bonbon et on te mangera ! »
POINTS : 18

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 34 050 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Rowan
Voir le profil de l'utilisateur

SILAS/ Shirtless, sheetless and sleepless on the edge of your queen-sized bed - 02/04 à 12h12 Empty
MessageSujet: Re: SILAS/ Shirtless, sheetless and sleepless on the edge of your queen-sized bed - 02/04 à 12h12   SILAS/ Shirtless, sheetless and sleepless on the edge of your queen-sized bed - 02/04 à 12h12 EmptyMar 29 Avr - 0:27

Me voilà, sur mon tapis, fier, torse-nu, courant à en perdre haleine. Je ne pense à rien. J’agis, simplement. Et les minutes s’écoulent. Ça aurait pu continuer ainsi longtemps si Barbie n’avait pas décidé de se pointer comme une fleur bleue avec une espèce de robe à nœud qui m’interloque. Je fronce les sourcils, la regarde de haut en bas puis là ça fait tilt. « Putain mais qu’est-ce que t’as fait de ma che-mise ? » Je prononce bien chaque syllabe et c’est là qu’on entend mon accent du sud de la France. Je suis en tout cas outré de voir ce que je vois. Si j’avais pas déjà capté qu’il me manquait une chemise, je crois que j’aurai pas capté que sa robe c’est ma chemise. C’est impressionnant le résultat. « Dis pas n’importe quoi ! » Ma chemise me va quand même très bien et mieux que sa robe cheap recyclée. Bon, d’accord, elle est assez sexy là-dedans mais ça me donne plus envie de lui retirer qu’autre chose. « Titi, rends-la moi tout de suite ! » Si j’étais pas sur le tapis entrain de courir, je crois que je l’aurai récupéré de force. Mais ça peut peut-être s’arranger puisque Barbie a décidé d’interrompre ma séance de sport en appuyant sur le bouton Stop. Ah bah d’accord. Je descends, un peu déséquilibré au début, toujours dans le mouvement de la marche. « T’es toute nue en-dessous ? » Juste à titre d’informations. Elle m’a pas l’air d’avoir grand-chose comme fringue. Bon, ça m’intrigue et ça me donne des idées tout ça. Qu’a-t-elle à m’offrir ? « Une pipe ? » Faut dire ce qui est ; la candidate a l’air d’avoir ouvert plus de braguettes dans sa vie que de dictionnaires. « Je déconne ça va. » Enfin qu’à moitié. J’serai vraiment pas contre. Surtout que sa tenue a dressé le soldat au final. Et puis, faire ça dans une salle de sport, j’trouve ça excitant aussi. « Quoi qu’une partie de twister, j’dis pas non. Et si c’est bien, tu gardes ma chemise. » Enfin la robe. C’est que le tissu m’est précieux alors pour que je le cède, faut y aller et me surprendre.







Yityish

Yityish
MESSAGES : 1720
AGE : 30
LOCALISATION : PARIS - FR
EMPLOI : AMIE PRO
POINTS : 28

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (MANU) (PERSONNE) (JOANES) JOUKO
Voir le profil de l'utilisateur

SILAS/ Shirtless, sheetless and sleepless on the edge of your queen-sized bed - 02/04 à 12h12 Empty
MessageSujet: Re: SILAS/ Shirtless, sheetless and sleepless on the edge of your queen-sized bed - 02/04 à 12h12   SILAS/ Shirtless, sheetless and sleepless on the edge of your queen-sized bed - 02/04 à 12h12 EmptyMar 29 Avr - 19:06

Toute contente, Titi montre sa magnifique robe à Silas. Bah c'est quand même la moindre des choses que de la lui montrer, pour lui prouver qu'elle ne lui a pas piqué pour rien. Ce n'est pas non plus pour faire n'importe quoi ou pour le plaisir de piquer des affaires: elle avait besoin d'une chemise d'homme pour faire cette robe et une chemise assez grande. Donc elle s'est naturellement tournée vers Silas parce qu'il est bien baraqué. C'est un compliment pour elle, sauf qu'il n'a pas l'air très heureux. Il réagit même un peu excessivement. C'est pas comme si elle avait coupé sa chemise. Elle fait la moue. Mais elle remarque qu'il a un accent vraiment prononcé, un peu du sud de la France. Elle hausse les épaules. “Je dis jamais n'importe quoi moi !” Qu'elle lâche alors en français, parce qu'elle est française et que lui aussi, du coup. “Et puis non, c'est toi qui me la laisse et sans discution ! Et puis tu saura même pas si je suis toute nue !” Qu'elle dit en se rapprochant de lui. Elle n'est pas choquée qu'il lui demande si elle est nue, mais elle n'a pas envie de lui répondre s'il ne lui donne pas sa chemise. En vérité, elle ne porte qu'un string en dessous, juste au cas où elle tombe et tout et en même temps, pour bien exciter dans les chaumières. Alors elle du coup, elle lui propose de lui faire quelque chose en retour, genre un service, pour le remercier de la lui laisser. Il pense tout de suite à une pipe. Une pipre. Il dit qu'il déconne, mais elle ouvre quand même en grand sa bouche, faussement choquée. Avant de se pincer les lèvres et avant de rigoler, parce qu'elle n'est pas choquée du tout. Pas elle. “T'es qu'un obsédé sexuel...” Dire qu'elle n'en a jamais fait, ça serait totalement mentir, carrément, mais elle n'en fait qu'aux copains. À ce que l'on sache, Silas est pas son copain, pas un bon ami. Mais ce qui lui propose après, ça la laisse un peu interdite ne sachant pas trop comment amener le fait qu'elle ne voit pas du tout de quoi il parle... Elle fait une petite moue alors, avant de lui dire du bout des lèvres. “C'est quoi du twister... Enfin... On s'en moque de ce que c'est ! J'suis partante !” Qu'elle dit en levant les bras en l'air. C'est con, mais elle ferait n'importe quoi. Même pour une sale chemise en jean. “Mais qu'est-ce que... Qu'est-ce que t'entend par “si c'est bien...”” Qu'elle lui demande, en lui offrant un clin d'oeil explicite.
Silas

Silas
MESSAGES : 924
AGE : 31
LOCALISATION : montpellier, france
EMPLOI : pompier, flair-bartender
CITATION : « Dans la vie, il faut être bon, mais il ne faut pas l'être deux fois, car si tu es bon deux fois, tu deviendras bonbon et on te mangera ! »
POINTS : 18

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 34 050 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Rowan
Voir le profil de l'utilisateur

SILAS/ Shirtless, sheetless and sleepless on the edge of your queen-sized bed - 02/04 à 12h12 Empty
MessageSujet: Re: SILAS/ Shirtless, sheetless and sleepless on the edge of your queen-sized bed - 02/04 à 12h12   SILAS/ Shirtless, sheetless and sleepless on the edge of your queen-sized bed - 02/04 à 12h12 EmptyJeu 1 Mai - 22:15

Alors sous prétexte que c’est Titi, qu’elle est sympathique, mignonne, jolie, je devrais lui donner ma chemise qu’elle m’a dérobé et transformé en robe ? Non mais elle rêve ! Et puis, c’est n’importe quoi, elle me va bien ma chemise. Elle ne m’a même pas vu avec. Et puis sa robe, ça fait un peu léger. Elle est toute nue en-dessous ? « Bien sûr que je le saurais ! » Car tout se sait. Et puis, il me suffit d’user de mes charmes pour parvenir à mes fins et le savoir. D’ailleurs, c’est ce que je tarde pas à faire. Enfin, au début, je plaisante plus qu’autre chose. J’irai pas lui demander cash de me faire une pipe. Quoi que, je dirais pas non si elle répondait positivement mais ce n’est pas une proposition. « Oui, un peu. » Je suis surtout un obsédé sexuel quand une jolie nana se trouve devant moi dans une position plus que subjective. Je suis un homme, j’ai des désirs et des besoins. Et je trouve ça con de le cacher ou de le nier. Autant assumer jusqu’au bout. C’est d’ailleurs pourquoi je finis par proposer une partie de twister à ma camarade. C’est plus joliment formulé qu’un « hey, ça te dis qu’on baise ? ». Et puis, ça amène un côté drôle le twister. De base, c’est un jeu marrant enfin.. ça a l’air, j’ai jamais vraiment joué au jeu de société. Par contre, je suis expert quant au sens figuré. « Tais-toi et viens. » On s’en fiche twister et ce que j’entends. Pas besoin de tourner autour du pot cent cinquante ans. Du coup, j’attrape Barbie par le col de ma chemise et je l’attire vers moi pour poser mes lèvres contre les siennes. Je lui offre un baiser plutôt passionné puis je l’attire ensuite vers le banc de musculation pour continuer l’échange sur un support.







Yityish

Yityish
MESSAGES : 1720
AGE : 30
LOCALISATION : PARIS - FR
EMPLOI : AMIE PRO
POINTS : 28

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (MANU) (PERSONNE) (JOANES) JOUKO
Voir le profil de l'utilisateur

SILAS/ Shirtless, sheetless and sleepless on the edge of your queen-sized bed - 02/04 à 12h12 Empty
MessageSujet: Re: SILAS/ Shirtless, sheetless and sleepless on the edge of your queen-sized bed - 02/04 à 12h12   SILAS/ Shirtless, sheetless and sleepless on the edge of your queen-sized bed - 02/04 à 12h12 EmptySam 3 Mai - 18:56

Elle lui dit qu’il n’est qu’un obsédé. Tout de suite il pense à une pipe alors qu’elle était loin de parler de ça. Non, elle pensait à un service du genre lui faire à manger même si elle le fait mal ou lui faire sa lessive une fois. C’est quand même bien payé pour une chemise qu’elle ne mettra finalement peut-être plus jamais. Il dit qu’il l’est un peu, obsédé. Comme ça, sans réfléchir, elle aurait eu tendance qu’il ne l’est pas qu’un peu. Mais elle ne le connaît pas tant que ça non plus. Et comme il parle d’un truc, qu’elle ne sait pas, elle se laisse embarquer tout simplement. Elle rigole, mais elle ne s’attendait pas à ce que Silas soit aussi réactif. Dans un sens ça ne lui déplaît pas et dans une autre configuration ça ne lui aurait pas déplût du tout. Pourtant, à l’instant présent, ça ne lui plaît pas des masses. Elle n’a pas tellement envie de ça. Aussi facile soit elle, parfois elle n’a pas envie de le faire tout simplement. Surtout pas après l’avoir fait avec Maxence. C’est pas son copain, mais c’est comme-ci elle n’arrive pas à s’enlever ça de la tête. Elle joue souvent de ses attributs, mais sérieusement elle ne pensait pas que Silas viendrait lui prendre ses lèvres comme il le fait en ce moment. Sauf qu’elle est trop gentille Titi, alors elle se laisse faire. Elle répond à son baiser un peu machinalement, en passant ses bras autour de son cou, ses pieds légèrement relevé pour être à sa hauteur. Toujours soudainement, elle se laisse entraîner sur le banc. Elle sépare leurs lèvres un instant, pour lui souffler un : « J’croyais que tu t’intéressais pas à moi… » Mais il reprend ses lèvres à nouveau. C’est ce qu’il a dit dans son détecteur de mensonge en tout cas. À présent assise à cheval sur lui, elle pense qu’il serait judicieux de s’arrêter là. C’est difficile, mais c’est comme ça. C’est pas une pute, Titi. Elle ne va pas aller plus loin pour une chemise. Elle a la lucidité de le penser alors que sous le coup des lèvres d’un mec – peu importe qui – elle perd facilement ses moyens. Elle opère alors une légère pression sur le torse de Silas pour le faire s’éloigner un peu, du mieux qu’elle le pouvait. Elle détourne un peu son regard avant de reposer ses yeux très clairs sur les siens. « C’est plus très drôle tu sais… Je te la rends ta chemise… » Qu’elle dit du bout des lèvres, avec une moue d’une candeur soudaine. Sans se relever pour l’instant, elle défait les manches qu’elle a noué et elle défait les quelques boutons qu’elle avait mis, pour enlever cette fameuse chemise. À présent à moitié à poil - sa poitrine nue – elle lui tend cette fameuse chemise avant de se lever et quitter les pièces. Elle sourit, à moitié amusée, à moitié non.
TERMINE POUR TITI
 

SILAS/ Shirtless, sheetless and sleepless on the edge of your queen-sized bed - 02/04 à 12h12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Agnar.d.Edge[terminer]
» Fatal Four Way : MVP VS CM Punk VS Edge VS Kane
» DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00
» Skrimir [À Finir]
» Edge Vs Shelton Benjamin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE QUATRE :: Saison 12 :: L'intérieur-