GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO
Partagez
 

 sweet liar 24/04, 15h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Teddy

Teddy
MESSAGES : 237
AGE : 24
LOCALISATION : londres.
EMPLOI : étudiante en finances.
POINTS : 21

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 47 200€
RELATIONS:
PARTENAIRE: MAXENCE
Voir le profil de l'utilisateur

sweet liar 24/04, 15h Empty
MessageSujet: sweet liar 24/04, 15h   sweet liar 24/04, 15h EmptyLun 21 Avr - 20:01

Je passe la plus belle semaine au sein de mon aventure, à croire que la nomination proche de l’élimination de dimanche dernier m’a donné un coup de fouet. Je me sens contente pour tout et n’importe quoi, sauf lorsque mon côté un peu plus autoritaire reprend le dessus. Pour le moment il ne pointe pas le bout de son nez alors je suis d’humeur pétillante, sautillant de-ci de-là, d’ailleurs j’aimerais croiser Maxence pour mettre mon plan à exécution car j’ai parfaitement terminé de le ficeler. Plus rien ne cloche. J’ai abandonné l’apprentissage du malais, par ailleurs, je miserai sur l’histoire je pense en être capable. Mon partenaire n’est pas un crétin mais si j’emballe bien le cadeau il le prendra sans rechigner. Empruntant les escaliers de secours pour descendre du toit, trop occupée à regarder mes pieds dévaler ces-derniers je fonce dans quelqu’un. D’abord surprise par le choc, je pointe mon nez en l’air afin d’identifier l’incongru et surprise c’est Maxence ! Oh il a du entendre mon signal mental, j’ai commencé à perfectionner ça pour devancer l’employé de Google qui cherche à lier tous les êtres humains par un moyen de communication corporel. Qu’importe, cessons de parler sciences, je suis bien plus imbattable en finances. « J’ai une surprise pour toi Maxence ! Mais il faut que tu t’accroches bien d’ailleurs je préfèrerai que tu t’éloignes de cette rambarde et que tu te colles au mur comme ça au moins je serais sûre. » Je le regard l’air grave, les paumes de mes mains lui ordonnant de se reculer. Si j’en fais des tonnes ? Non, pas le moins du monde et puis tout ça me fait redevenir sérieuse, mon air d’avocate reprend le dessus. Et puis tiens tant que j’y pense… « Oh d’ailleurs je suis vraiment contente que tu sois resté ! Je suis désolée pour la roulette, je te l’avais dit ?! » Je passe du coq à l’âne, mes yeux s’étend arrondis comme des billes, je me mis à sautiller d’excitation sur place avant que mon attitude froide ne reprenne le dessus. Sans prévenir mon regard se referme et ma stature se redresse. « Et tu es passionné par la Malaisie c’est bien ça ? » Avant de lui sortir un mensonge aussi gros que lui je voudrais qu’il me certifie que je ne suis pas à côté du deal.
Maxence

Maxence
MESSAGES : 2005
AGE : 40
LOCALISATION : BRIANÇON, FRANCE ~ CURRENTLY DAMAS, SYRIA
EMPLOI : REPORTER DE GUERRE
CITATION : LA PIRE BÊTISE DE L'ÊTRE HUMAIN EST DE CROIRE QU'IL Y A PLUS BÊTE QUE LUI.
JUKE BOX : FRANK SINATRA, moon river + LES DEMOISELLES DE ROCHEFORT, la chanson de maxence + MICHEL LEGRAND, les moulins de mon coeur + AEROSMITH, dream on + FIVE FINGER DEATH PUNCH, far from home + GOLD, ville de lumière + JOAN OSBORNE, one of us + MICHEL POLNAREFF, lettre à france + POETS OF THE FALL, war + JOE HISAISHI, mononoke hime + LINKIN PARK, leave out all the rest + STANFOUR, tired again
POINTS : 39

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: --
RELATIONS:
PARTENAIRE: (MICKAEL) TEDDY
Voir le profil de l'utilisateur http://dawnoftimes.tumblr.com

sweet liar 24/04, 15h Empty
MessageSujet: Re: sweet liar 24/04, 15h   sweet liar 24/04, 15h EmptyMar 22 Avr - 12:15

Je errais, sans but, sans projet, sans rien de concret à faire. Normal puisque je m'ennuyais, encore une fois, je crois que c'était même le maitre mot de ma semaine, je ne m'étais jamais autant ennuyé de toute ma vie. Enfin, sauf peut-être après m'être cassé une jambe en ski quand j'avais quinze ans, et que j'avais passé mes quinze jours de vacances à comater devant les pires horreurs télévisuelles en maugréant que ce plâtre était trop lourd, trop encombrant, et qu'en plus mon talon me grattait sans que je puisse rien faire. Ouais, disons sauf ça, donc. Mais je m'ennuyais quand même royalement et comme toujours dans ces moments-là mon cerveau avait tendance à aller aux idées les plus mauvaises. Voilà donc pourquoi c'était briquet à la main et paquet de cigarettes dans la poche de mon jean que j'avais pris la direction de l'escalier de secours. Je n'avais rien fumé depuis quatre semaines, ce qui quand j'étais en congés comme actuellement relevait pratiquement du miracle, et pourtant l'ennui à nouveau s'apprêtait à me faire jeter mes bonnes résolutions aux orties. Je dis à nouveau parce que j'avais déjà failli céder il y a quinze jours, et que je devais de ne pas l'avoir fait simplement à Jouko. Faut croire d'ailleurs que ce n'était vraiment pas mon destin actuel, de recommencer à fumer, puisque cette fois-ci et presque à la même place que Jouko deux semaines plus tôt j'avais trouvé Teddy. Enfin trouvé, disons que nous avions évité la collision de peu puisqu'elle ne semblait pas m'avoir vu arriver ; Une fois que ce fut fait en revanche elle sembla satisfaite, comme si elle était justement en train de me chercher. « J’ai une surprise pour toi Maxence ! Mais il faut que tu t’accroches bien d’ailleurs je préfèrerai que tu t’éloignes de cette rambarde et que tu te colles au mur comme ça au moins je serais sûre. » Hein ? Je la regardais subitement d'un air suspicieux, me demandant bien ce qu'elle avait encore pu me préparer cette fois-ci. La dernière fois qu'elle m'avait promis une surprise elle m'avait tout de même entraîné sur le toit pour me proposer les autos-tamponneuses. Ah bah d'ailleurs « Rassure moi, tu n'as pas prix Tixy en otage pour me pousser à conduire un auto-tamponneuse ? » Oui hein, tout de même. Mais soit, pour ne pas la contrarier ou la contredire j'avais reculé contre le mur tout en ne la quittant pas des yeux ; Je me demandais bien ce qu'elle me préparait. « Oh d’ailleurs je suis vraiment contente que tu sois restée ! Je suis désolée pour la roulette, je te l’avais dit ?! » D'accord, elle venait donc de totalement changer de sujet. Mais pour le coup j'avais souri, parce que c'était une chose que d'être satisfait de rester, mais c'en était une autre d'entendre les autres vous le dire, particulièrement votre partenaire. « Faut pas t'excuser parce que la roulette a ses mauvaises têtes, elle ne m'a jamais beaucoup aimé, de toute façon. » Et j'aime autant vous dire qu'on ne m'y prendrais plus, d'ici à mon élimination je n'avais pas prévu de tenter à nouveau le diable et de tourner à nouveau la roue. Encore moins cette semaine, avec trois candidats qui sortaient. « Et je suis content que tu sois restée aussi, si je dois être totalement honnête j'ai un peu flippé à la fin des résultats. » Quand il ne restait plus qu'elle et Jouko, j'entends. D'autant plus que j'étais déjà contrarié puisque je n'avais envie de voir partir ni l'un ni l'autre. Finalement les choses s'étaient bien terminées, cette fois-ci ... Restait à espérer que les trois éliminations de dimanche prochain ne soient pas trop de mauvais augure. Bon, et en attendant je me demandais toujours ce que me voulait Teddy, et quelle était au juste cette "surprise" dont elle voulait me parler, mais au lieu d'éclairer ma lanterne elle m'avait posé une nouvelle question « Et tu es passionné par la Malaisie c’est bien ça ? » J'avais froncé les sourcils un instant, ne sachant pas trop d'où cette soudaine hypothèse lui venait ; Et puis réfléchissant un instant je crois que j'avais compris d'où lui venait cette idée « Oh, c'est à cause de mon bouquin ? » Je ne voyais pas trop ce que cela pouvait être d'autre de toute façon, puisque la vérité c'était que je n'avais encore jamais mis les pieds en Malaisie. « Disons que ton truc à toi c'est la finance, les chiffres, tout ça ... Moi c'est plutôt les langues étrangères. Et le malais est parlé dans six pays, ça peut s'avérer utile sur un CV. » Surtout si je souhaitais convaincre mon rédacteur en chef de me laisser partir en reportage au Brunei, en fait. Je ne vais pas faire mon caliméro et dire que c'était le seul truc pour lequel je sois doué, les langues, mais c'était clairement mon atout principal et je savais que c'était en grande partie ce qui m'avait fait obtenir ce boulot auquel je tenais aujourd'hui tant. Je crois que d'engager un polyglotte et de s'éviter ainsi les frais d'un interprète dans des pays où les volontaires ne se bousculaient pas était un avantage duquel ma rédaction comptait bien tirer profit. « Pourquoi ? » Oui au final je ne savais même pas pourquoi cette soudaine interrogation de sa part.
Teddy

Teddy
MESSAGES : 237
AGE : 24
LOCALISATION : londres.
EMPLOI : étudiante en finances.
POINTS : 21

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 47 200€
RELATIONS:
PARTENAIRE: MAXENCE
Voir le profil de l'utilisateur

sweet liar 24/04, 15h Empty
MessageSujet: Re: sweet liar 24/04, 15h   sweet liar 24/04, 15h EmptyMer 23 Avr - 14:21

Maxence tombe à pic, à croire qu'il a lu dans mes pensées, chose qui peut aussi tout à fait faire partie de ses nombreuses compétences. « Rassure moi, tu n'as pas prix Tixy en otage pour me pousser à conduire un auto-tamponneuse ? » Je nie d’un mouvement de tête.« Oh non pas du tout je ne touche pas à ça. » Je le rassure, je ne ferais pas de mal à son animal et puis il a l’air d’y tenir beaucoup trop. En même temps ça se comprends, je dois bien avouer qu’elle n’est pas si désagréable cette petite bête et je la trouve même mignonne. Parfois. Puis je ne peux souhaiter son départ puisque cela signifierait le départ de Maxence aussi et je suis bien trop contente qu’il soit resté. Je me permets de le féliciter, chose que je n’avais pas encore faite. Décidemment je n’aimerais pas m’avoir comme propre partenaire, je suis très mauvaise. « Faut pas t'excuser parce que la roulette a ses mauvaises têtes, elle ne m'a jamais beaucoup aimé, de toute façon. » C’est bien vrai, sans cette satanée roulette Maxence aurait échappé à bon nombre de nominations et aurait pu vivre son aventure tranquillement, bien qu’au final un petit coup dans le derrière ne fasse de mal à personne. « C’est parce qu’elle veut t’empêcher de gagner. » Je débite ça entre ses deux phrases, intimement convaincue que Maxence a des chances tellement grandes que si on ne lui barrait pas le chemin ce serait une évidence. Il n’a pas reçu l’award pour rien, bien que celui-ci soit de mauvais augure ça n’a aucune importance ; ce n’est pas une série de coïncidences qui vont affecter le destin, franchement. « Et je suis content que tu sois restée aussi, si je dois être totalement honnête j'ai un peu flippé à la fin des résultats. » J’esquisse un sourire en omettant de préciser que moi aussi j’ai eu peur, beaucoup, mais je ne veux pas paraitre pour un bébé face à Maxence. Face à lui j’essaie de toujours rester aussi mature que possible même si c’est parfois plus fort que moi. Reprenant mon sérieux tout à coup je passais sans aucune transition à ce qui m’intéressait vraiment à savoir son rapport avec le malais. Premièrement je ne comprends pas pourquoi il souhaite apprendre cette langue et deuxièmement pourquoi il ne prend pas de cours particuliers qui seraient bien plus efficaces qu’une simple lecture mais soit. « Oh, c'est à cause de mon bouquin ? » En partie mais pas tout à fait. « Oui c’est comme ça que je l’ai su. » Mais là n’est pas le problème puisque je ne vais pas le questionner à propos de ce livre, pour l’avoir feuilleté derrière son dos je n’en ai pas du tout besoin. « Disons que ton truc à toi c'est la finance, les chiffres, tout ça ... Moi c'est plutôt les langues étrangères. Et le malais est parlé dans six pays, ça peut s'avérer utile sur un CV. » Six pays ?! Mince voilà qui me complique la tâche je ne m’y attendais vraiment pas mais cela explique pourquoi il se donne la peine d’apprendre cette langue si peu attrayante au premier abord. Qu’importe je ne perdrais pas la face, d’ailleurs pour l’occasion je me grandis un peu et étirant ma colonne vertébrale. « Effectivement. » J’ai l’air presque fière alors qu’il n’y a pas de quoi mais ça fait partie du jeu et lorsque Maxence me demande enfin pourquoi… je sens toute l’excitation d’un plan réussi monter en moi. Qu’on se l’accorde, c’est bien parce que l’enfermement amène à trouver des activités farfelues et inutiles que j’en viens à lui raconter un mensonge aussi grossier. « Parce qu’en tant que Malaisienne je peux t’aider. Il y a quelques zones d’ombres sur lesquelles tu as besoin d’être éclairé peut-être ? » Je cille, esquissant un sourire lui hurlant de me faire confiance. C’est grotesque mais au fond je rigole. Je suis bel et bien une gamine, ça me désespère mais qu’importe j’y réfléchirai une prochaine fois. « Oh oui je sais tu dois te dire que c’est étrange mais je ne voulais pas que tu le saches, c’était mon second secret pour entrer dans le jeu alors tu comprends… » Je soupire un petit coup, haussant les épaules. Je suis sûre qu’il comprend.
Maxence

Maxence
MESSAGES : 2005
AGE : 40
LOCALISATION : BRIANÇON, FRANCE ~ CURRENTLY DAMAS, SYRIA
EMPLOI : REPORTER DE GUERRE
CITATION : LA PIRE BÊTISE DE L'ÊTRE HUMAIN EST DE CROIRE QU'IL Y A PLUS BÊTE QUE LUI.
JUKE BOX : FRANK SINATRA, moon river + LES DEMOISELLES DE ROCHEFORT, la chanson de maxence + MICHEL LEGRAND, les moulins de mon coeur + AEROSMITH, dream on + FIVE FINGER DEATH PUNCH, far from home + GOLD, ville de lumière + JOAN OSBORNE, one of us + MICHEL POLNAREFF, lettre à france + POETS OF THE FALL, war + JOE HISAISHI, mononoke hime + LINKIN PARK, leave out all the rest + STANFOUR, tired again
POINTS : 39

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: --
RELATIONS:
PARTENAIRE: (MICKAEL) TEDDY
Voir le profil de l'utilisateur http://dawnoftimes.tumblr.com

sweet liar 24/04, 15h Empty
MessageSujet: Re: sweet liar 24/04, 15h   sweet liar 24/04, 15h EmptyJeu 24 Avr - 12:12

C'était probablement un signe, qu'à chaque fois que je m'apprêtais à céder à l'appel de la cigarette je trouve quelqu'un sur mon chemin pour me distraire ou me détourner de ce que j'avais prévu de faire à la base. D'abord Jouko, ensuite Teddy ... J'allais finir par prendre cela au sérieux. D'ailleurs c'était peut-être la meilleure chose à faire, ce n'était pas comme si nous ne savions pas tous maintenant les méfaits de la cigarette sur la santé. Pour l'heure en tout cas j'avais donc momentanément été distrait et même j'avais machinalement rangé le briquet dans ma poche, n'estimant plus en avoir besoin dans un futur proche. Teddy avait une surprise pour moi, d'après ses propres dires, et si cette fois-ci je me méfiais un peu c'était parce que la dernière fois elle avait voulu me convaincre de monter à bord de ces autos-tamponneuses, qui semblaient avoir été installées sur le toit dans le seul but de causer la mort d'un candidat d'ici à la fin du jeu. Et il était hors de question que cela soit moi, hm. « Oh non pas du tout je ne touche pas à ça. » J'avais considéré sa réponse d'un air dubitatif, parce qu'après tout à quoi faisait-elle référence ? Au chat, ou bien à la technique de la demande de rançon ? Les deux, j'osais espérer qu'il s'agissait des deux. Passant d'un sujet à l'autre elle en avait en tout cas profité pour s'excuser de ma nomination de la semaine passée, ayant résulté du tirage de la roulette par la jeune femme. Pas que je la tienne pour responsable de toute façon, le hasard c'était le hasard, même si avec la roulette il semblait être toujours mauvais ou presque. « C’est parce qu’elle veut t’empêcher de gagner. » Rien que ça dites moi ; Ç’aurait été une hypothèse à envisager si tenté que j'ai à un seul instant espérer gagner. Ce n'était pas que je me dénigrais ou que j'avais envie de jouer les faux modestes, mais clairement je n'avais jamais songé à un seul instant avoir mes chances, j'étais déjà passablement étonné d'avoir subsisté si longtemps dans le jeu. Avec mon âge je m'attendais à gicler rapidement, d'autant plus que le public ciblé par ce type d'émissions était généralement assez jeune. « Alors elle doit être rassurée, maintenant que j'ai récolté l'award maudit elle n'a plus de souci à se faire. » J'avais presque envie de croire à ce que je venais de dire et d'aller tirer la roulette, juste pour vérifier ma théorie. Mais non, j'étais courageux mais pas téméraire, et en plus de tenir à ma place (parce que hey, ce n'était pas parce que je ne m'imaginais pas gagner que je n'avais pas envie de subsister dans le jeu aussi longtemps que possible) je tenais aussi également à garder ma cagnotte, du moins pour l'instant. A vrai dire j'avais commencé à réfléchir à quelques alternatives qui me conviendraient, à défaut de pouvoir empocher moi-même l'argent si je validais ma cagnotte. Bon, de toute façon ce n'était pas le sujet à la base, Teddy avait une surprise ou je ne sais quoi, et la voilà maintenant qui me questionnait sur ma soi-disant passion pour la Malaisie, pays dans lequel je n'avais encore jamais eu l'occasion et la chance de mettre les pieds. Il ne fallait jamais dire jamais, ceci dit, mais pour l'heure je me demandais bien en quoi ça intéressait Teddy ... J'avais tout juste deviné d'où lui venait sa théorie. De mon livre. « Oui c’est comme ça que je l’ai su. » Bon, et du coup j'avais expliqué les vraies raisons derrière ma volonté d'apprentissage, le fait de vouloir gonfler mon CV, tout ça ... Pas qu'il ait besoin de l'être, gonflé, je savais que sur les sept langues qu'il comptait déjà l'arabe, le farsi et le pashto suffisaient à ma rédaction pour vouloir me garder. Là il était question du malais en tout cas, autrement dit cette langue dont j'étais encore aux balbutiements et aux phrases bateau « Parce qu’en tant que Malaisienne je peux t’aider. Il y a quelques zones d’ombres sur lesquelles tu as besoin d’être éclairé peut-être ? » J'avais ouvert la bouche d'un air surpris ; Malaisienne, Teddy ? On ne pouvait pas vraiment dire qu'elle avait la tête de l'emploi, si je peux me permettre, mais d'un autre côté quand on voyait ma gueule on devait aussi penser plus facilement suédois qu'italien, et pourtant c'était bien la moitié de ma nationalité. « Oh oui je sais tu dois te dire que c’est étrange mais je ne voulais pas que tu le saches, c’était mon second secret pour entrer dans le jeu alors tu comprends … » Je l'avais scrutée un instant, à vrai dire je me demandais ce que le fait d'avoir telle ou telle nationalité pouvait avoir comme intérêt, pour en faire un secret j'entends. Parce que dans ce cas là je n'aurais pas risqué de dévoiler une partie de ma vie en en faisant mon secret, j'aurais participé en faisant valoir que je parlais sept langues et on en parlait plus. « Non, non pas étrange mais ... Enfin c'est sûr que je l'aurais jamais deviné, hm. » En même temps je ne vois pas comment j'aurais fait, c'était pas comme si c'était le genre de trucs écrit sur le front des gens, hein. Et donc elle me proposait son aide si jamais j'étais en galère, c'était gentil de sa part à vrai dire, même si là mon principal souci c'était surtout le manque de concentration, à la base je m'étais inscrit au CNED en étant vraiment motivé, et puis j'avais du partir en Somalie, j'avais un peu laissé ça de côté, et finalement j'avais pris mon bouquin pour venir ici pour essayer de dépoussiérer un peu tout ça « Et tu y as déjà vécu, du coup ? Parce que là où je pêche un peu c'est surtout les subtilités de langage entre les différents pays ... Et l'accent aussi, jusqu'à présent j'ai surtout étudié des langues arabiques alors je dois sans doute avoir de mauvais réflexes de prononciation. » Bon ceci dit on est bien d'accord que l'accent c'était toujours secondaire, le principal restant quand même de réussir à communiquer et à se faire comprendre.
 

sweet liar 24/04, 15h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]
» I hate everything about you ; you're my nightmare, sweet heart and you have no way to run. (NIKARA)
» HAITI ELECTIONS 2011: Michel Martelly, de la Chanson à l’Election

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE QUATRE :: Saison 12 :: L'intérieur-